La Voix De Sidi Bel Abbes

Le procès des ventres vides

Pour Me Stéphane Vallée : « cela paraît incroyable que le fait de prendre ces denrées, destinées au camoin-benne, soit considéré comme un vol ».Trois jeunes sont cités à comparaître ce matin pour « soustraction frauduleuse » de produits périmés dans la poubelle d’un supermarché.Tout commence par un frigo vide, un soir de printemps. Nous sommes le 27 mai, à Montpellier. Léa, Mike et Adrien, étudiante, chômeur et technicien du spectacle, vivent de récupérations et de débrouilles. Depuis trois ans, avec d’autres, ils squattent un immeuble du centre-ville qu’ils ont rebaptisé « le Kalaj ». Pour manger, ils ont pris l’habitude de faire les poubelles des supermarchés. Un mode de consommation parallèle basé sur les tonnes de produits consommables jetés chaque jour par la grande distribution. « Les produits sont périmés de la veille ou du jour même, mais ils sont toujours bons, assure Adrien, vingt-cinq ans. Ce soir-là, il y avait plein de foie gras et de saumon, c’était une bonne pêche. On avait de quoi nourrir huit personnes pendant deux semaines. »

34053.hr_

Léa, Mike et Adrien arrivent vers 22 h 30 à l’Intermarché de Frontignan, à une vingtaine de kilomètres de Montpellier. Ils enjambent un muret pour pénétrer à l’endroit où sont entreposés les sacs-poubelle. Une fois arrivés derrière le supermarché, ils récupèrent les sacs-poubelle remplis de victuailles. « On trie, on se sert et on nettoie derrière nous, précise Adrien. Notre objectif n’est pas de faire chier le magasin, on veut revenir. » Mais quand les trois glaneurs reviennent au camion, ils sont cueillis par la brigade anticriminalité (BAC). « La totale, se souvient Adrien. Mains en l’air, fouille au corps et du véhicule… Ils étaient persuadés qu’on avait volé dans la réserve du magasin. Quand ils ont vu que c’étaient des sacs-poubelle qui puent avec des produits périmés, ils ont compris. »

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=56811

Posté par le Déc 4 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

6 Commentaires pour “Le procès des ventres vides”

  1. OUERRAD en squatteur

    ah ,,,,, si , c etait chez nous , mais ici meme perimes ils restent sur l etalage ??

  2. jamel

    quel mon de cruel!

  3. L'écoeuré

    Je ne vois pas en quoi cela concerne le lecteur qui vient s’enquerir des nouvelle de sa ville.
    Mais cela ne changera pas il faut nous abreuver des faits divers de la France .
    Chez nous il se passe de pires choses inimaginables .Alors balayons devant nos portes avant de parler des portes sales des voisins .
    Je dirai que pour compléter le n’importe quoi on ajoute le rien qui ne va.

  4. un ancien

    @L’écoeuré le journal est ouvert a tout La france ou tout autre pays sont touchés par les informations Quelle raison s »abstenir? Sur la ville il ya assez!

  5. Abbes

    C’est bien dommage pour ces jeunes. Une erreur d’appréciation fatale.

  6. Mohand

    Les produits alimentaires en voie de péremption sont vendus dans naître bled, et le vendeur parle de promotion. Parfois l’étiquette est complètement falsifiée.

Leave a Reply to jamel