La Voix De Sidi Bel Abbes

Le président du nouveau club NADI .Net Mr Cheniti g partage cet écrit a la voix de sidi bel abbes de t’écrivain Bel Abbesien Raph Soria : Ma Mekerra…il est vrai qu’elle était belle !

En attendant la concrétisation du programme d’action de notre nouveau club NADI NET, son  président Cheniti Ghalem nous propose de partager l’écrit de l’écrivain belabbesien, Raph soria. Notre ex ailier droit  de l’USMBA effectue là, un centre tir qui pourrait faire mouche, puis que la rivière la mekerra fait toujours couler salive et encre salive, et demeure  toujours au centre de nos attentes citoyennes. Ghalem  C, le petit kopa de Sidi Yacine a plus d’un tour dans son petit sac et c’est par courrier interne, que nous  avons reçu le dit écrit. Et comme nous avons déjà annoncé dans notre bannière, l’écrit de l’auteur Bel Abbesien Raph Soria, nous le faisons aujourd’hui, car ce dernier a positivement réagit après avoir été informé de l’article ayant trait sur la Mekerra, qu’un de nos confrères du journal avait évoqué, en abordant à sa manière l’état dans lequel se trouve l’Oued Mekerra, sous le titre  « La Mekerra hier limpide… aujourd’hui un égout à ciel ouvert. » 


Ceci est une réalité en 2013. Notons avec force que cette belle rivière à régulièrement fait couler l’encre, et même la salive. En termes de récits, romans et autres œuvres, qui ont inspiré les autochtones et autres. Ainsi nous avons présenté l’oeuvre de Raph Soria, qui est un français d’origine espagnole, né en 1936 à Sidi-Bel-Abbès , Raph SORIA, passionné d’écriture et de lecture, écrit depuis son adolescence.

Après avoir fait des études de lettres à la faculté d’Alger, il a été successivement enseignant – de 1960 à 1965 -, directeur de Maison des Jeunes et de la Culture (Le Mans, Lyon Gerland, Martigues, Union Locale des MJC de Pau) – de 1965 à 1987 – puis délégué régional de la Fédération Française des MJC (Haute et Basse Normandie, Nord Pas de Calais ) – de 1987 à 1993.
Il consacre une grande partie de son temps à sa passion depuis 1993, année où il obtient, à 57 ans, une préretraite.
Auteur aux multiples facettes, il a écrit des poèmes, des nouvelles (dont un recueil est à paraître prochainement chez BoD), de longues nouvelles de science fiction, un roman, un récit sur le Sidi-Bel-Abbès de son enfance et de son adolescence, plusieurs pièces de théâtre en un acte dont l’une, « Les Rats », a été créée à Lyon par la Compagnie de la Mouche.
« Mais les mots qu’au vent noir je sème » dont les poèmes, rarement rimés, sont d’une facture très contemporaine, est le premier ouvrage qu’il publie. D’autres sont à venir, indique notre source.

Cet écrivain Bel Abbesien nous a  ainsi saisis, et c’est avec plaisir que nous publions sa lettre amicale, dont voici le contenu :

Je suis surpris et heureux que vous ayez pu repérer mon livre et honoré que vous l’ayez cité dans « La Voix de Sidi Bel Abbes ».

Il est évident que je ne puis entrer dans un débat polémique ; ma Mékerra est celle des années 40/50, celle de l’enfance heureuse ; elle est revue et corrigée par le prisme déformant et plutôt enjoliveur du souvenir et, bien entendu, quelque peu mythifiée. (dans mon livre, je la personnifie, je la compare à une femme ; rien à voir donc, avec la réalité ; mais il est vrai qu’elle était belle !)

Pour vous en faire une meilleure idée du livre et de qui je suis, vous et vos lecteurs pouvez acquérir « Autrefois, la Mékerra » par internet (Books on Demand, Amazon, Alapage, La librairie) où chez moi, avec une dédicace (19 e + frais d’envoi) ; la Mékerra tient lieu de fil conducteur à ce livre patchwork.

Encore merci de m’avoir cité dans vos colonnes.

Je serais ravi de garder le contact avec vous.

Bélébbésiennement et très cordialement vôtre !

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=27155

Posté par le Mai 18 2013. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

45 Commentaires pour “Le président du nouveau club NADI .Net Mr Cheniti g partage cet écrit a la voix de sidi bel abbes de t’écrivain Bel Abbesien Raph Soria : Ma Mekerra…il est vrai qu’elle était belle !”

  1. BADISSIE

    il faut trouver une solution a la mekkera , les eaux usée doivent etre diriger vers une station d’épuration et non jeter dans la mekkera , il faut créer une association pour le défendre , avec l’aide du MONSIEUR LE WALI , monsieur FRIC ont attend vos commentaires et merci a monsieur CHENETI .

  2. samia

    le proviseur Cheniti g est digne de mener ce club et puis ici il fait office de la littérature au service de la société Le message est évident celui ci je cie le proviseur aime sa vile et pose une problématique qui nous taraude

  3. safi

    Une cerise sur le gâteau pour Fric et son compère Abaraccin A vous l’antenne

  4. mokhtar

    je découvre ce monsieur comme écrivain belabbésien merci monsieur cheniti ghalem et oui la mekerra nous préoccupe par son piteux état

  5. Belamri abdelkader

    D’abord ,c’est un nadi culturel et la proposition de Mr cheniti appelle à une reflexion à la litterature au delà des themes (mekerra ,jardin public ,petit vichy etc…) pour ne pas retomber dans les travers d’une discussion basée sur l’environnement ou autre chose de ce genre.La mekerra aurait pu etre sale et poluée du temps de Mr Raph sonia et ça ne l’aurait pas empecher de garder des souvenirs et disserter sur le sujet.
    Au dela de la métaphore justement choisie ,en élevant le statut de la mekerra au statut d’une belle femme ,arabe je suppose – la femme des années 50 S V P avec sa beauté naturelle et sa pudeur éternelle -,Mr Raph pose le probleme du déracinement auquel fut confrontée la communauté pied noir,surtout que leur acceuil dans un pays qu’ils ne connaissaient pas ,pour la plupart,et froid ,à leur égard,au sens propre comme au sens figuré a renforcé en eux ce sentiment d’injustice,qui à force des années se conforte et s’exprime sous forme de reperes et de souvenirs forts, vécus dans leur pays d’attache.C’est vrai que la mekerra était le symbole de l’attachement à la ville et personne n’aurait le droit de contrer les aspirations romantiques d’un vécu nostalgique meme si ces aspirations sont dénuées de fondement;les souvenirs et l’amour de la patrie l’emportent sur les autres considérations .Je n’ai pas lu le livre de ce belabesien pour apprecier l’aspect litteraire du contenu,mais je suppose que les louanges faites à la mekerra seraient du niveau de l’amour que l’auteur porte à sa ville.

    • Danielle B

      bonjour mr BELAMRI
      j’ai lu le livre de mr SORIA que je recommande à qui aime la Mékerra et SBA
      il est vrai qu’il est beaucoup question de souvenirs persos , l’évocation de notre ville intéressera plus les nostalgiques de mon époque que la génération actuelle qui trouvera encore à redire sur les méfaits des PN en Algérie et qui n’arrivent pas à admettre que non seulement nous n’étions pas une menace mais que nous étions HEUREUX
      cordialement bonne journée à tous

      • Albarracin

        A Danielle

        Je partage votre désir de réduire la fracture qui handicape la relation entre les PN/S et certains nostalgiques d’une Algérie avant la colonisation ! C’est ce qui motive nos interventions sur le site la VSBA… Nos échanges nous font faire références à l’ Algérie pendant la colonisation et pour d’autres d’une Algérie décolonisée…C’est le présent ..
        La démocratie d’opinion, ne nous autorise pas à en contester le droit pour chacun de souhaiter refonder le monde .Quant à vouloir le ré-enchanter c’est un autre défie ….
        Mon sentiment, est que nous croyons de moins en moins à un futur qui rétablisse une reformulation de cette histoire ! L’handicap majeure est que nous ne pouvons pas en tant qu’européen justifier une prise de pouvoir sur un sol étranger ! Nous en connaissons le prix !
        Cette incapacité est amplement utilisée par des forces politiques qui utilisent des ressentiments justifiés, ou exagérés, pour emprunter une voie au service d’intérêts étrangers Elle se révèlera à terme plus spoliatrice des libertés et de la paix sociale pour ce pays, qui demeure aussi notre petite patrie de cœur ! En s’abstenant de tourner la page, certains exaltent des différences , valorisent les identités et références religieuses, rendant ainsi impossible une compatibilité de relations fondées sur le respect réciproque !
        Ironie de l’histoire, en pointant du doigt les PN/ ils désignent des nombreux petits cousins musulmans ou juifs, qui ont été par la puissance de l’inquisition en Espagne affublés de noms qui stigmatisent leurs origines non chrétiennes !
        Peut être prendrais je un jour le temps de développer cette histoire des nominations !
        Cordialement

        • Gherbi sba

          je dis ce que je pense et je m’ai pas besoin d(un objecteur de conscience le sujet qui est publié est vraiment un appel pour venir au secours d’une plaie qui fai ourend mauvaise image de belabes et monsieurAlbaracinje suis content de vous voir da

      • BADISSIE

        Bonsoir madame mais dire que le colonisateur n’est pas une menace !!!!! mais il faut admettre qu’il y avait les bon pieds noirs et les mauvais , a l’époque vous vivez en ville , mais il fallait voir l’algérie profonde qui ont trop souffert , pour les chinois il seront jamais une menace revoir l’histoire notre pays a eu plusieurs colonisations et tentation de colonisation , mais aujourd’hui elle n’est pas encore née cette nation qui peut nous coloniser .
        amicalement.

  6. gamra de sidi khaled

    je suis de votre avis monsieur belamri mais il faut agir dans le cadre des associations et de la société civile et le journal peut aider

  7. Mouhal

    Au mois de février une société française avait organisé un séminaire sur les eaux usées et les stations d épuration en présence de nos élus locaux,malheureusement il n y a pas eu de suite,alors qu il y a urgence au niveau de l abattoir et de la zone industrielle.Le problème à SBA,les compétences ont désertés les postes à responsabilités contrairement aux autres grandes villes.La ville est en main d opportunistes et corrompus.

  8. kaddous cv sba

    Monsieur Mouhal la vile est conquise par une araignée d arrivistes et ils n’ont pas connu le havre e paix et ‘d’hygiéne qui prévalaient chez nous et ou les bonnes odeurs du jasmin étaient maîtres des lieux Bravo a ces choix d’articles interpella tifs si conscience et crainte de Dieu subsistent.

  9. HAMID OURRAD

    Je me demande ou sont les dirigeants et les élus de notre ville?,pourquoi ils ne réagissent pas?;,notre belle MEKKERA est devenue une. Vraie poubelle

    La rivière de notre enfance est dans un état comateux, elle agonise
    Au fait vous avez remarqué. l’état de notre place CARNOT ,avec cette saleté..et pourtant ,elle est le miroir de notre ville
    Merci MChéniti d’avoir essayé de Ressusciter notre Oued.
    Merci aussi à notre cher BELAMRI pour ce commentaire limpide comme l’était notre rivière d’antan……….quelle classe! et quelle élégance dans les idées! Si abdelkader…. ….

  10. FRIC

    Ouallah ya khaouti …ma dernière visite à sba remonte à l’année 2000 …la mekerra était dans un piteux état …c’est l’image meme du pays et l’état d’esprit ambiant ….13 ans après la situation s’agrave ….combien d’insultes j’ai du supporter pour faire admettre cette réalité morbide et néfaste ….vous pouvez pas vous en rendre compte à quel point le pays est plongé dans la saleté …tout a l’heure je discutais avec un hadj immigré qui arrivait du pays …Alors le pays comment ca va ?….il me répond c’est des fous ils n’ont pas conscience qu’ils vivent dans un environnement pollué ….Ya khaouti allah yahdikoum …reveillez vous pour vos enfants ,eveillez les consciences …demain de bonne heure commencer le job de nettoyage de la ville …pas après demain …pas en attendant la réunion ministerielle du conseil des ministres ,et de l’onu …avec la salat el fajr …attendez les élues aux pieds de la mairie …amenez les sur les bords de la rivière ,faites leurs sentirs l’odeur du musc et du jasmin de la mekerra ….montrez leurs les crocodiles et les serpents qui y habitent …et obligez les à faire le job .tout ,tout de suite dans les heures qui viennent ,urgence il ya le feu à la maison …c’est pas la rigolade ni une cerise sur le gateau pour fric de BATATAS …il y va de l’avenir du pays c’est vitale …on des algériens ,des vrais de vrais …un million et demi de chouhadas pour une Algérie belle propre civilisé ….sinon vous allez vous faire coloniser ….et cette fois ci à vie ….ALLAH EST GRAND

    • Danielle B

      BONJOUR MR FRIC
      Vous avez raison les chinois ne vont pas tarder à vous coloniser et ce sera une autre histoire que ce qui a été vécu avec nous les français et pas en bien
      bonne journée monsieur

  11. Lecteur assidu

    J’observe autant que vous ceci est une fierté pour ce journal seulement il ya un lecteur qui joue deux pieds il présente doublement ses avis on est pas contre il ne faut pas continuer a nous prendre pour…

    • BENHADDOU B

      si vous faites allusion à moi cher « lecteur assidu »;et bien je suis libre de m’exprimer où je veut S V P! ,il y’a de la place pour tout le monde comme me l’a dit un jour mon ami Karim10! pourtant je ne suis pas le seul! je suis un simple lecteur identifiè qui s’exprime pour le bien de toute une region belabbesienne! par contre je continuerais toujours à respecter les avis des autres SANS « SOUS-SOUMISSION » alors de grace,èpargnez moi de ces observations inutiles!!! bonne nuit à toute et que vive la V D S B A

      • harmel

        je suis persuadé que ce club débute avec un bon niveau et je remarque que cette approche est adéquate pour poser des réels problèmes de dysfonctionnements que sidibelabbes Je serai bien curieux de voir les autres membres de ce ce club réagir eux et ceux de besma

  12. BENHADDOU B

    salam: si notre « cheikh » Cheniti le permet,je pourrais etre parmi le club Nadi.net! tout ce qui est bon pour SIDI BELABBES je suis pour inchallah!

  13. Bouchentouf

    Salem Si Cheniti Ghalem, bon courage et bonne réussite pour cette initiative collective que vous initiez et qui mérite toutes les considérations, La Mekerra cet oued mythique qui a bercé l’enfance de certains parmi nous est un long sujet pas tranquille qui fait coulé beaucoup d’encre et je me réjouis de le voir couler à flot à nouveau après les longues siestes de l’été où son lit déserté témoignait de sa pauvre solitude…..
    Je saisi l’occasion pour envoyer un message à M Brikci Salim pour lui dire que j’ai répondu à son mail concernant les « Quat’za » en y ajoutant une contribution sur le recyclage en général à mettre en ligne si possible car j’ai l’impression que nos échanges sont perturbés par un dysfonctionnement interne indépendant de notre volonté, rien ne vaut donc le direct sur le support des commentaires en vous priant d’accepter toutes mes excuses. Amitiés

  14. kfaraoun

    Le mot mekerra caractérisait la beauté dans le passé puisque ce nom a été attribué à l’oued, à la plaine et à la ville et certains bélabésiens continuent à nommer leur café, restaurant , boutique ,entreprise ou autres par le nom de la mekkerra. La situation de l’oued est déplorable et catastrophique.L’oued est tellement pollué pendant des années que lorsqu’on s’approche de lui il dégage des mauvaises odeurs et on ne voit que de la saleté et des moustiques.Cet oued coupe la ville en deux et peut créer des maladies et il faut que les responsables bougent pour faire quelque chose et créer un projet à moyen terme spécialement pour le nettoyage de cet oued. Ce projet consiste à faire travailler des jeunes issues des villages ou sillonne l’oued de la mekerra tel que sidi brahim sidi bel abbes sidi lahcène ,sidi khaled, boukanifis , tabia et autres En plus utiliser les moyens humains et matériels des communes citées
    Ce projet sert à lutter contre les inondations
    A créer des stations d’épuration
    A sécuriser notre alimentation en légumes et fruits qui sont irrigués par ces eaux surtout les parcelles de pastèque et de melon.
    A neutraliser certaines maladies et les odeurs nauséaubondes
    Les responsables doivent agir en donnant la priorité au nettoyage de l’oued mekkerra parmi les projets de la wilaya et pour maintenir l’oued propre il faut que l’état sanctionne sévèrement les citoyens qui déversent leurs rejets ou leurs déchets dans l’oued. Le maintient de la propreté passe par toute une éducation

  15. FRIC

    @danielle

    Je connais également qui vous dominent et sont en train de dominer le monde et pas simplement l’Algèrie …
    Les Illuminati sont une « élite dans l’élite ». C’est la plus ancienne et la plus secrète des organisations des « Maîtres du Monde ». La plupart de ces organisations ont un siège social et des membres dont on connaît l’identité. Mais les membres des Illuminati ne sont pas connus de manière certaine, même si certains noms circulent avec insistance. Il s’agit de grandes familles capitalistes ou issues de la noblesse, comme par exemple les Rothschild, les Harriman, les Russel, les Dupont, les Windsor, ou les Rockefeller (notamment l’incontournable David Rockefeller, également co-fondateur du Groupe de Bilderberg et du CFR).

    Les Illuminati existent sous leur forme actuelle depuis 1776, date de fondation de l’Ordre des Illuminati en Bavière par Adam Weishaupt, un ancien Jésuite. Leur projet était de changer radicalement le monde, en anéantissant le pouvoir des régimes monarchiques qui, à cette époque, entravaient le progrès de la société et des idées. La Révolution Française et la fondation des Etats-Unis auraient été des résultats de leur stratégie. Pour les Illuminati, la démocratie politique était un moyen et non une fin en soi. Selon eux, le peuple est par nature ignorant, stupide, et potentiellement violent. Le monde doit donc être gouverné par une élite éclairée. Au fil du temps, les membres de ce groupe sont passés du statut de conspirateurs subversifs à celui de dominateurs implacables dont le but essentiel est de conserver leur pouvoir sur la population.

    La création des Illuminati marquait le lancement d’un Plan conçu pour se dérouler sur plusieurs siècles, en utilisant le contrôle du système financier naissant pour parvenir une domination totale sur le monde. La réalisation du Plan s’est ensuite transmise comme un flambeau de génération en génération, au sein d’une élite héréditaire d’initiés qui ont su l’adapter aux évolutions technologiques, sociales, et économiques.

    • Danielle B

      bonjour mr FRIC
      je ne pensais pas à eux en parlant de domination mais si vous le permettez je garde pour moi ce à quoi je pense
      après votre commentaire je n’ai qu’une chose à dire AMEN
      bonne journée monsieur

  16. BADISSIE

    Tout le monde parle de la mekkera d’aujourd’hui ou de la mekerra pendant la colonisation meurtrière , ou plutot de l’algérie colonisée et l’algérie indépendante donc il y a deux clans ceux qui aime une algérie indépendante , et ceux qui regrette l’algérie colonisée , MAIS IL FAUT PARLER D UNE AUTRE PERIODE QUE PERSONNE N A DONNER SON AVIS L ALGERIE D AVANT 1830 IL FAUT T PARLER POUR QUE CERTAINS COMPRENNENT QUE NOUS ETIONS UNE NATION CIVILISEE ET NON DES SAUVAGES ET QUE LES COLONS ENVAHISSEURS NOUS ONT AMENER MALHEURS ET MISERE .

  17. Mémoria,

    Félicitations mon frère Cheniti Ghalem ! Je sais que tu réussiras à « concilier » deux écoles philosophiques pour le bien de la Réconciliation : Celle de feu Hadj Bouanane et celle de Mr Gourvennec !

    Bonne soirée !

  18. Cheniti Gh.

    A Si Bouchentouf Ghalem,
    Merci mon frère, pour vos encouragements qui vont nous pousser à essayer d’être à la hauteur de ce nouveau challenge littéraire et où tous nos amis (es) sont invités à se joindre à nous pour rendre un peu de » kheir  » (bien!) à cette région ,à cette terre qui nous a vu grandir ,à ce merveilleux cours d’eau qu’est la Mekerra ….à Sidibelabbès,la généreuse, qui nous a tant donné … Avec mes Amitiés !
    A Si Mémoria,
    Merci aussi mon frère Mourad pour ton soutien psychologique(Normal pour le merveilleux psy que tu as toujours été bien avant ta spécialisation dans le domaine. rires). …Et pourtant Mr Gourvennec a toujours été un grand admirateur de feu Hadj Bouanane … Avec mes amitiés !
    A mon élève Si Benhaddou,
    Le Nadit Net ne peut pas ne pas avoir en son sein mon ami et mon frère Boubakar..Ahlan oua sahlan oua marhaben !Avec mes amitiés !
    Bonne nuit à toutes et à tous !

  19. Mouhal

    Salam Mr Cheniti,quelle relation?Mr Gourvennec était un prof de français alors que feu Haj Bouanane était un prof d arabe maîtrisant parfaitement le latin.

    • Cheniti Gh.

      Salam Mr Mouhal ,
      Pour répondre à votre question à laquelle vous avez déjà répondu ,il y avait le latin qui les unissait et les élèves que nous étions ,éprouvaient un grand bonheur de les voir vivre dans une ambiance pleine de respect ,d’amitié et où le savoir avait son prix . Fraternellement .

  20. hamdane

    Mouhal cheniti est un foudroyant attaquant tu ne sais pas ce qu’il va faire de ses deux pieds Pour la relation si vous avez été scolarisé dans cette classe vous aurez saisi

  21. Karim10

    Bonjour, Cher Frere Ghalem.
    Très bien, c’est donc le premier épisode de ce Nadi-Net. Je trouve que c’est un bon choix.
    D’abord, parceque le sujet est « local » et ensuite le « thème » concerne la littérature.
    L’auteur est d’origine espagnole, pourtant son prénom lui est d’origine germanique !
    A mon avis ! Ce livre proposé « Autrefois, la Mekerra » est une Autobiographie puisque l’auteur relate finalement sa vie et ses souvenirs (sa jeunesse) dans sa ville une Sidi-Bel-Abbès des années quarante. Ce n’est donc pas un roman historique !
    Pour conclure, je dirai que Mr Cheniti a ouvert un « jeu latéral » sur les deux rives nord – sud et apparemment les lecteurs vdsba ont suivi.Je trouve opportun et judicieux que le débat dérive vers un environnementalisme des ENVIRONS (c’est-à-dire la Mekerra).
    Merci Mr Cheniti.

  22. BENHADDOU B

    Salam khouya Karim10:ton commentaire nous pousse à jouer au changement d’idèes et « d’ailes » pour bien suivre et naviguer sur le bord de la Mekkera tout en esperant la participation massive des lecteurs(trices)! bien à vous cher ami

  23. jamel

    Vite une rencontre de ce nadi net

  24. VDSBeen

    Félicitation à Mr Cheniti G un homme compétent , expérimenté , d’une trés grande education et qui qui aime beaucoup sa ville de SidiBelabbes . Aprés une brillante carriere de footballeur , le voila maintenant à la tete de son « Nadi » qu’il lui va et lui convient comme un gant . Bon courage et grandes réussites inchallah à notre petit Kopa de Sidibelabbes .

  25. sekkal s

    Dommage pas de suite a mon message trés amical

  26. BADISSIE

    soit patient monsieur sekkal s a propos vous habitez ou ?? j’aime bien vous rencontrer , une fois vous avez dit de tlemcen alors que je connais des sekkal a bel abbés Amicalement .

  27. Cheniti Gh.

    Salam si Sekkal et si Badissie.
    Heureux de vous lire et de savoir l’intérêt que vous portez au nadi (qui est le vôtre aussi) et qui n’est qu’à ses débuts mais soyons patients un peu et très très prochainement vous aurez l’agréable surprise de découvrir un jeune écrivain de Sidibelabbès et d’autres avec qui on va entrer en contact avec mes amis du nadi. Merci et portez-vous bien ainsi que vos proches.

  28. BADISSIE

    Bonsoir cheikh Cheniti Gh vous méritez la présidence de ce Nadi , vous étiez mon prof et vos cours je les attendais avec impatience , l’heure du cours ont dirait dix minutes , sans oublier vos matchs avec l ‘usmba , vous étiez de la génération qui joue par amour au club et non pour de l’argent comme aujourd’hui , je vous souhaite réussite dans votre nouvelle et noble mission cheikh .

    • Kadiri mohamed VDSBA

      Monsieur Badissie Nous vous invitons demain mercredi dans la future B.E.S.S.M.A Net le rendez vous est mentionné dans la bannière du journal Marhaba bik khayi. .

  29. douar

    Mr BADISSIE bonjour . puisque vous êtes un lecteur assidu ,pourquoi vous n’assisterez pas à la prochaine bessma vous serez l’invité d’honneur et jusqu’à quand vous restez dans l’anonymat .mes amitiés

  30. kfaraoun

    SI BADISSI SALAM
    Monsieur Kaddiri m’a chargé de vous inviter à la prochaine Besma qui aura lieu chez monsieur Zenaidi le mercredi 22/05/2013 après salate EL ASR à coté du lycée AEK AZZA
    Soyez le bienvenu.

    • BENHADDOU B

      attendez moi mes amis,je travaille le mercredi apres midi!

    • BADISSIE

      MERCI MESSIEURS KADIRI , DOUAR ET FARAOUN DE VOTRE INVITATION JE VIENS DE LA LIRE MAINTENANT , J AVAIS UNE MISSION QUE JE VAIS REPORTER , POUR ETRE PRESENT DEMAIN INCHALLAH , ET MONSIEUR ZENAIDI VA ETRE SURPRIS . CA ME TOUCHE CETTE INVITATION DE MON JOURNAL PREFERE , DONT JE SUIS DEVENUE ACCRO .

  31. sakara toulouse

    c est rocheteau de sba

Répondre