La Voix De Sidi Bel Abbes

LE PREMIER DÉPUTÉ MUSULMAN DE FRANCE. Par Amirouche

philippe-grenierLe docteur Philippe Grenier, musulman, a été député pendant 15 mois, élu de la ville très catholique de Pontarlier dans le Doubs le 20 décembre 1896. A cette époque la France sous la Troisième République, est un vaste empire colonial qui s’étend en Afrique dans lequel les habitants n’avaient aucune considération, ils étaient des indigènes.
C’est en rendant visite à son frère présent en Algérie qu’il découvre la culture locale et l’islam.
Il se convertit à l’islam et fait le pèlerinage à la Mecque. Médecin apprécié, charitable, il ne faisait pas payé toujours ses patients. Soucieux de la propreté, de la justice, il incarnait les valeurs de l’islam.
A la suite du décès du député de sa circonscription en 1896, il décide de se présenter et remporte l’élection à la surprise générale.

grenier-1
Il faisait ses ablutions au bord le Doubs et de la Seine ce qui laisse penser que ces fleuves devaient être nettement plus propres qu’aujourd’hui!
Il portait un turban et une tenue vestimentaire qui attiraient les regards, les railleries de la part des autres députés et des journalistes.
Une petite salle de prière a même été ouverte spécialement pour Philippe Grenier pour pouvoir faire ses prières.
Henri Brisson, franc-maçon, était particulièrement hostile au député musulman Philippe Grenier. Quant à Jean Jaurès, dont le P.S se veut être l’héritier, il a salué qu’un musulman puisse être député.

grenier-2
Philippe Grenier se bat pour que la citoyenneté soit accordée aux indigènes et contre le refus de leur misère, de leur exploitation. Les juifs d’Algérie ont eu le droit à la citoyenneté en 1870 grâce au décret du ministre de la justice juif Adolphe Crémieux.
Le lobby de l’absinthe dont Pontarlier est la capitale ainsi que le mécontentement de ses électeurs lui coûteront son siège de député car il souhaitait réduire les débits de boissons alcoolisées et les taxer: il est battu en 1898 et en 1902, il abandonne la politique.
En 1925 il inaugure la mosquée de Paris et meurt en mars 1944,quelques mois à peine avant que les tirailleurs algériens ne délivrent le Doubs.
Aujourd’hui, dans sa ville natale de Pontarlier une rue lui est dédié ainsi que la mosquée de la ville.
Espérant que ce partage Vous a plu !…Salem

https://www.youtube.com/watch?v=66y-SCMKB_s
Docteur Philippe Grenier, Député Musulman – 1ere partie

https://www.youtube.com/watch?v=0cDN9zPpSHw
Docteur Philippe Grenier, Député Musulman – 2eme partie

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=63006

Posté par le Jan 9 2016. inséré dans ACTUALITE, EVOCATION. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

24 Commentaires pour “LE PREMIER DÉPUTÉ MUSULMAN DE FRANCE. Par Amirouche”

  1. Amirouche

    Salem,
    Dommage que les deux vidéos ne sont pas intégrées en bas de ce partage, mais je pense que ça vaut la peine, pour les intéressés, d’aller sur les deux liens pour voir les nombreux témoignages sur monsieur Grenier Allah yarhmehe.
    Très bonne soirée

    • Imène

      Azzul a 3mirouche ! tlm bonsoir …
      Oh que oui ! ce partage m’a plu , bcp même ! et je t’en remercie pour le choix judicieux de tes contributions..En ce qui me concerne je ne connaissais pas du tout ce monsieur , qui s’avère être le premier député musulman de l’histoire de France ! ( ça vaut le détour franchement ! ensuite il ne me viendrait pas à l’idée qu’on pouvait élire un français de confession musulmane dans une quelconque institution politique à cette époque là ! et qui en plus  » se lave souvent les pieds  » et a délibérement troqué sa redingote et chapeau haut -de forme ( de bourgeois gentilhomme ) contre une gandoura , turban et burnous !! Avouez que c’est fort !! Il a dû en prendre plein la figure dr. Grenier ! il su s’imposer par sa probité morale et intellectuelle , faisant fi aux quolibets et méchancetés de ces congènères députés et autres..perso , et à travers ta contribution et d’autres .. j’ai trouvé l’homme atypique , charismatique , brave, attachant même ! il fait ses ablutions dans le Dous ou la Seine ! il dénonce les injustices sociales , l’abjection du système colonial , la réduction et taxation des liqueurs , il se bat pour le droit des indigènes , franchement trés séduisant comme programme ! chapeau bien bas Dr. Grenier ..
      Pour être tout à fait honnête , et sous toutes reserves , il faut reconnaître à la France sa grandeur , ( je ne sais pas pourquoi je pense à l’ami Argos ! ) que c’est bien la patrie de la démocratie , des droits de l’homme : permettre au député musulman d’avoir une petite salle de prière ( j’imagine dans les coulisses de l’assemblée ..) écoutez c’est pas anodin !
      maintenant si il ya anguille sous roche ..c’est mon amie la CH ( coucou ! ) qui nous le dira ..c’est une excellente nageuse en profondeur ! Salem Bro ! ça été un plaisir de te lire ..vdsbn , vdsb1 je vous salue !

  2. OUERRAD

    Merci , sahbi voilà un partage qui vaut la peine .
    Cela n nous ramene à dire que depuis des lustres les musulmans ont tout fait pour s integrer , mais ceux les colonisateurs qui ne voulait pas .Et cela continue .
    Il ne faut pas baisser les bras , et surtout montrer la vraie face de l ISLAM .
    Les etats unis sur conseil des sionistes essayent par tous les moyens de salir notre ISLAM .
    La creation de daech en est une preuve concrete et bien avant la creation du spectre d oussama .Tout cela n a rien à voir avec l ISLAM , le VRAI , L AUTHENTIQUE .
    Qu attendent nos savants pour prouver au monde occidental cela .
    IMPOSSIBLE , ils ont peur des valets de l occident que sont les gouvernants arabes .
    IL faut un sursaut , une veritable RENAISSANCE sinon ALLAH saura proteger la religion et le CORAN .

  3. Mme CH

    Merci Khouya Amirouche pour ce bel article qui met en exergue l’humanisme de ce médecin et l’intégrité de ce député Français de souche qui a eu la perspicacité et la chance de se convertir en Islam…malheureusement dont on parle peu malgré sa célébrité….!!!! Vous avez deviné pourquoi…???
    Effectivement, à l’époque où les députés français étaient chrétiens, juifs ou athées, ce jeune médecin de 31 ans a été élu dans le Jura contre toute attente.
     » Le lendemain, le « premier député musulman » fait la une de tous les journaux. Les grands reporters de la presse nationale se précipitent dans la petite ville de Pontarlier. Mais certains journaux ont du mal à avaler la pilule. Ils s’en prennent aux électeurs de Pontarlier, qu’ils accusent d’avoir pris la responsabilité de « voter pour un fou ». Néanmoins, chaque fois qu’un reporter a l’occasion d’approcher et de parler directement au nouvel élu, ce journaliste change d’avis. »
    « Ainsi, trois semaines après son élection, le 12 janvier 1897, le Dr Grenier est encore à la une des journaux qui annoncent la rentrée parlementaire. Pour certains d’entre eux, il est «le député des musulmans». Pour d’autres , il est « le député des Arabes ». Dans son édition du 14 janvier 1897, Le Figaro compare le Dr Grenier à Victor Hugo et à Louis Pasteur.  »
    « A l’Assemblée Nationale, le député Grenier fustige à juste titre « un luxe inouï, effréné, s’étalant sans pitié en face des pires misères sociales, des dépenses formidables et souvent inutiles, une dette croissante tous les jours »…. »

    Ainsi, a défaut d’être taxé d’extrémiste, d’islamiste, de terroriste…..par certains haineux, puisque ces mots ont été inventé à l’ère du modernisme et de la mondialisation sauvage, « la presse, peu habituée à ce genre de pratiques et aux aguets du fait musulman (religion du colonisé) inventa (déjà) des mensonges à son endroit : elle lui reprochait d’avoir un harem alors qu’il n’en avait pas, de passer son temps à se laver les pieds, etc. Il fit plusieurs fois la Une des journaux satiriques…. » ça ne vous rappelle rien…???

    Vraiment un grand homme, sûr de lui, sans complexe, puisqu’il Il adopte la tenue traditionnelle des musulmans algériens et ne dissimulait point qu’il était musulman….!!! Quelle classe…!!! Ce n’est pas comme ceux qui changent leur noms, prénom, religion…etc…pour se mettre dans la peau des Pingouins ou des Ours polaires et avoir leur pitié, malheureusement, ils seront toujours des citoyens de second degré aux yeux de ceux qui les nourrissent…et à mes yeux…!!!!

    Merci encore une fois et Salam Khaytical…!!!

  4. BADISSI

    Salem mon frère Amirouche , Merci pour ces précieuses informations vos articles sont toujours bénéfique pour nous .

  5. Visiteur

    Bonsoir

    Dans une espèce de « Conférence de Presse » qu’il donnait le 30 décembre 1896, des journalistes de plusieurs quotidiens, notamment : Le Gaulois, Le Journal, Le National, Le Soir, La Patrie, l’assaillent de questions ?

    « Pourquoi vous êtes-vous fait musulman ? Quels sont les avantages de l’Islamisme ?

    – Vous désirez savoir pourquoi je me suis fait musulman ? Par goût, par penchant, par croyance, et nullement par fantaisie, comme quelques-uns l’ont insinué. Dès mon jeune âge l’Islamisme et sa doctrine ont exercé sur moi une attraction presque irréversible. A la suite de différents voyages que j’ai faits en Algérie, ce qui n’était que penchant est devenu ferveur, mais ferveur raisonnée, car ce n’est qu’après une lecture attentive du Coran, suivie d’études approfondies et de longues méditations que j’ai embrassé la religion musulmane. J’ai adopté cette foi, ce dogme, parce qu’ils m’ont semblé tout aussi rationnels et en tout cas plus conformes à la science que ne le sont la foi et le dogme catholiques. J’ajoute que les prescriptions de la loi musulmane sont excellentes puisqu’au point de vue social, la société arabe est basée toute entière sur l’organisation de la famille et que les principes d’équité, de justice, de charité envers les malheureux y sont seuls en honneur, et qu’au point de vue de l’hygiène – ce qui a bien quelque importance pour un médecin – elle proscrit l’usage des boissons alcooliques et ordonne les ablutions fréquentes du corps et des vêtements. »

    « “Un comtois Musulman » »…par l’ancien député UDR de Paris. Besançon – 1976.

  6. Salim

    Salem,
    Dans la première photo du Dr GRENIER , on remarque un regard en même temps naïf et sincère, ce qui de nos jours actuels ont complétement disparu …

  7. mohamedDD

    Désolé de vous décevoir (comme c’est quelque chose de beau par les temps qui courent bien que ça n’ajoute à rien à ma Foi), mais profondemment j’y crois pas – un journal dont on n’a jamais entendu PARLER OU CITER directement ou indirectement, ni cette personne ….. et j’ouvre cette page et je tombe sur « university of Tlemcen bibli.. environ…?????
    On dit que le net fait des merveilles pour déformer, fabuler, …………. vigilance oblige
    Sur ce cas, j’ose « espérer » me tromper et ce en lisant vos comments..

    • Amirouche

      mohamedDD
      Salam !
      Si j’ai choisi à partager ce sujet sur monsieur Philippe Grenier, c’était juste pour mettre un peu de lumière sur des personnes qui « dès fois sont sciemment oubliés de l’histoire » à cause de leur appartenance raciale ou religieuse, mais qui ont malgré tout laissé leur empreinte et leur vie fait partie de la « bonne » histoire…De très nombreuses personnalités restent inconnues du « grand public », des personnes comme Elsa KAZI, Éric Geoffroy, Étienne Dinet, Ibn Jazla, Isabelle Eberhardt, Joel Hayward…etc, la liste est encore longue…Tout ceci n’est qu’un humble hommage de reconnaissance de ma part envers eux. Je remercie vivement la VDSBA d’avoir accepter de le mettre en ligne.
      Cordialement si Mohamed

  8. LECTEUR

    il faut le dire aussi que les algériens en majorité ont reçu un ISLAME FORMATé par des savants inféodé aux différents genre coloniale..et puis même les savants arabe étaient en contact avec les djinns et leurs alliances les induits dans le clan satanique..
    En majorité les algériens manque jusqu’à maintenant d’un islams tel qu’il a été conçu au départ par les malékites chez nous..l’université islamique a été crée chez nous que tardivement et l’islam chez nous reste du type émotionnel irrationnel et non rationnel..
    on approche l’islame chez nous soit par le cœur en majorité la minorité l’approche par l’irrationnel le dhikr pour tenir le soultane..
    depuis la chute de baghdade il y avait lessivage de la religion en algerie et au maghreb en général..
    bon dire que ce français s’est reconvertie en islame on peut se demander par quelle voix rationnelle ou irrationnelle , emotive ou lucide??
    Et puis en islmae il n’existe pas la notion de conversion comme chez les judeo chretiens..un jdeo chretien balance duclan de moise vers le clan de jesus ou david..
    En islame il n’existe pas de balancement..le Kadi qui fait fonction d’imame il a le devoir d’appliquer la chari3a (dix commandements rétablie)
    c’est selon ta déclaration il va appliquer soit la zakate et sadakate sawme salate et hadj soit fait ce que tu veux reste sur ta croyance en payant la jizya..
    c’est pourquoi les peuples conquis par l’islame la majorité ont gardé leurs langue et leurs culture..le kadi qui a encerclé les kabyle il annonce qu’il va appliqué la chari3a sur tout le monde musulman et non musulman celui qui ne veut pas payer la jizya déclare être musulman..la suite de l’islame commence alors en lisant le coran en arabe..
    les kabyles algériens comme les kabyles marocains ou tergui ou mozabite ou autres indous pakistanais ou asiatiques étaient obligés
    d’apprendre l’arabe pour lire le coran afin d’entrer au paradis..
    Parce que dans l’islam rationnel de la réflexion de la tête l’univers va un jour disparaitre
    ne reste que 2 dales soit le paradis soit l’enfer..il n y aura ni français ni nationalité juive ni Americain ni Boeing Ni Renault Ni Peugeot Ni VolsWagén..NI Airbus ni rien
    ou est notre Philippe Grenier, dans tout cela??
    si il était mort musulman c’est pour lui, il était intelligent et Dieu peut être l’avait tirée pour le sauver comme il sauvent des millions de juif et de chrétiens dans leurs religion.
    beaucoup de chrétien et juif n’ont pas besoin de se convertir..ils appliquent a la lettre leur bible et essaye de mettre de coté tout ce qui porte au doute en se basant sur les témoignages du coran..la majorité des chrétienne en France se marient vierge même a 30 ans..MDR vous croyez que tout qui est vert est hchicha..toute qui porte une minijupe est une minichretienne ou une mini juive??
    innaka lan tahdi man ahbabte
    lakina ellaha yahdi man yachaa

  9. mohamedDD

    Si Amirouche !! excusez moi mais tu me remémores le stade, notre stade les 03 frères Amirouche Allah Yarhamhoum alors étant jeune, j’entendais ‘ ammi ammi dekhenni’ pour ceux qui ne se permettaient pas un ticket – aux alentours de 03 da si ma mémoire est bonne -et oui jeunesse qui marche à 15000 da et plus (baskets,..), un portable ou autres à 30000 da et +, le taxi entre domicile et cem lycée à 500m,…. et ils sont satisfaits???? Parce que le bonheur est plus que ça (le matériel l’accompagne mais pas suffisant), une éducation responsable avec l’autorité responsable faisait des merveilles, nous respections nos parents, nos voisins, nos enseignants et directeur, nos ainés, … et on s’occupait pas le temps de trainer ça et là, on connaissait la fatigue c’était un terme méconnu …. Aujourd’hui, ils respectent qui ………..moul mercédes, … ils en demandent en demandent sans donner, fatigué à son réveil et traîne la journée, ils parlent trop sans mesure ou restent des heures hypnotisés devant tv, iphone,..
    Que faire, que faire .. c’est à méditer grands et petits, revoir l’éducation inculquée sur l’amour de son prochain, le respect, l’assurance, l’espoir, .. la foi????
    Si Amirouche, je suis pour l’éducation propre de nos enfants et de tous les enfants par amour et non par égo. Sur le net, c’est pas toujours nette ok et comme vous dites mémoire de ceux dont on est sûr qu’ils apporteront un plus et surtout par l’amnésie de l’histoire musulmane (trop riche en événement et dans la durée) par le colonialisme et le despotisme américain, européens,..- sur le net, la recherche d’un mot, d’une période, d’un nom,… est présenté ou interprété selon leur bon vouloir ….. c’est de la communication inique- Le meilleur des enseignements est occulté malheureusement par ses propres disciples dommage, faire aimer à nos enfants Notre Bien Aimé Mohammed sws, les Califes Abou Bakr, Omar, Othmane, Ali, les Compagnons du prophète et considéré comme 5e Omar bin Abdel Aziz qu ‘Allah soit Satisfait d’eux, les Imams venus après qui sont méconnus par grands et petits.
    saha ftourek bi saha wa aafia

    • Mme CH

      Si mohamedDD…Salam….!!! Je suis d’accord et pas d’accord avec votre point de vue….!!
      Effectivement, il faut faire aimer à nos enfants Notre Prophète (saws)et ses Compagnons les 5 Califes, mais cela ne veut pas dire qu’on doit occulter les autres personnalités musulmanes y compris celles qui se sont converties à l’Islam….!!! Ils doivent servir d’exemples à ceux qui désertent leur religion S/c de tous les mots éblouissants de l’ère sauvage….!!!

      Nous avons, généralement le besoin de nous familiariser avec tous les personnages qui ont marqué l’histoire et la pensée musulmane, quelle que soit leur origine,leur couleur, leur spécialité… etc….!!!

      Eva De VITRAY-MEYROVITCH: a fait toute sa carrière aux postes de Chercheur
      et Directrice du Service des Sciences Humaines du CNRS.Née dans l’aristocratie française, élevée chez des religieuses. Auteur de plusieurs livres. Convertie en 1950.

      « Le Coran est la dernière révélation, et Mohammad (Paix sur lui) est le sceau des prophètes (…..) Puis j’ai été heureuse de constater que je n’étais pas seule, mais je me trouvais située, sans le savoir, dans une grande tradition. Et cela sans avoir à rien renier. Je ne reniais ni la Torah, ni l’Evangile. Je laissai simplement de côté ce qui m’avait toujours agacée, les décisions conciliaires, dogmatiques de messieurs réunis à Rome pour décider que Dieu est comme ceci ou comme cela.(…) On ne se convertit pas à l’Islam, on embrasse une religion qui englobe toutes les autres… » (Extraits de “Islam, l’autre visage”, Eva de Vitray, Ed. Albin Michel, 1995)

      Mme MARGARET MARCUS (Maryam Jamilah): Américaine, anciennement Juive. Écrivain et journaliste. Auteur de plusieurs livres. Convertie à l’Islam en 1962

      « Ma famille et mes amis étaient des gens bourgeois, respectables, intelligents, et cultivés. Des gens qui observaient et croyaient fermement en une certaine base morale. Cependant ils rejetaient tout lien entre l’éthique, la morale donc, et la théologie. L’autorité des Lois et Morales Musulmanes procède de Dieu l’Omnipotent. Le plaisir et le bonheur dans l’Islam ne sont que les fruits produits par une satisfaction émotionnelle dans l’exécution consciencieuse de ses devoirs pour le seul plaisir de Dieu, afin d’atteindre, ainsi, le salut. En Islam, les devoirs s’élèvent toujours au-dessus des droits. C’est seul dans l’Islam que ma quête des valeurs absolues fut satisfaite. Dans l’Islam seul j’ai pu enfin trouver tout ce qui avait une vraie valeur, ce qui était beau et bon, donnant une direction et une signification à la mort et la vie humaine. »

      Leopold WEISS (Mohammad Asad): Homme d’Etat autrichien, journaliste et auteur, ancien correspondant étranger pour le célèbre « Frankfuerter Zeitung », auteur de “Islam at Cross Roads”, “Le chemin de la Mecque” (Fayard éd.) et traducteur du Coran. Converti à l’Islam en 1926

      « L’Islam me paraît comme un chef d’œuvre d’architecture. Toutes ses parties sont harmonieusement conçues pour se compléter et se soutenir entre elles. Rien n’est ici superflu, et rien ne manque, avec comme résultante l’équilibre parfait d’une composition sans faille. » Il est décédé le 20 février 1992 – que Dieu lui fasse miséricorde –

      Herbert HOBOHM (Aman Hobohm): Diplomate Allemand, Fonctionnaire Civil et Missionnaire. Un intellectuel, qui a servi la Mission Diplomatique Allemande dans diverses parties du monde. Travaille actuellement comme Attaché Culturel à l’ambassade Allemande à Riyadh, en Arabie.Converti à l’Islam en 1941

      « J’ai pu vivre sous différentes latitudes, avec des modes de vie différents et j’ai eu l’occasion d’étudier diverses idéologies, mais je suis arrivé à la conclusion que rien n’est comparable à l’Islam. Aucun de ces systèmes ne détient un code de vie aussi complet que noble. Seul l’Islam le possède; et c’est la raison pour laquelle tant d’hommes, en toute sincérité, embrassent cette religion. L’Islam n’est pas théorique; il est pratique. Il signifie la soumission complète à la volonté de Dieu ! »

      Vengatachalam ADIYAR (Abdoullah Adiyar):Indien, journaliste et écrivain Tamoul reconnu. A travaillé comme rédacteur dans le quotidien du Dr M. Kirunanidhi ,“Murasoli”, pendant 17 ans. A travaillé avec 3 précédents Ministres en chef de “Tamil Nadou”. A reçu la récompense “Kalaimamani” (Big Gem of Arts) du Gouvernement “Tamil Nadou” en 1982. Converti à l’Islam en 1987

      « Dans l’Islam j’ai trouvé satisfaction et apaisement à des questions lancinantes qui harcelaient ma conscience: concernant la théorie de la Création, le statut de la femme, la création de l’univers, etc. L’histoire de la vie du Saint Prophète m’a beaucoup fasciné, et il fut alors facile pour moi de faire la comparaison avec celles d’autres leaders religieux, et avec leurs philosophies. »

      Bogdan KOPANSKI (Bogdan Ataoullah Kopanski): Américain, d’origine polonaise. Docteur en Histoire Politique. A fait un parcours très intéressant vers l’Islam et a affronté de sévères épreuves; a été deux fois emprisonné par le régime Communiste polonais (1965, 1981-82). Converti à l’Islam en 1974

      « Quand j’avais 12 ans, je rejetais la foi contradictoire et illogique de l’Église. Deux années plus tard, en 1962, j’ai été fasciné par la lutte victorieuse des musulmans algériens contre le colonialisme français. C’était la première “flèche de l’Islam” à me toucher. Durant mes études secondaires et à l’université, j’étais un exemple typique de la génération de rebelle rouge (communiste). Mon cheminement vers la Vérité du Saint Coran était lente et imprévue… En 1974 j’ai visité la Turquie, je préparais ma thèse sur la politique du Sultan et Calife Suleiman Kanunís envers l’état polonais. Je fut alors surpris par la plus mélodieuse voix que l’humanité puisse produire: l’AZAAN, l’appel à la prière par un muezzin. Mes cheveux se sont dressés sur ma tête. Une force étrange mais puissante me conduisit à la vieille mosquée d’Istanbul. Là, de vieux Turcs barbus et souriants, m’enseignèrent LE WOUZOU, (ablutions). J’ai proclamé la SHAHADA en larmes, et j’ai fait ma première prière, la SALAAT Maghrib… J’ai alors balayé toutes mes idéologies de pacotille… Pour la première fois de ma vie, j’ai éprouvé une telle félicité, et je ressentais le plaisir de l’amour d’Allah dans mon cœur. J’étais un musulman… »

      JOSETTE MARIEe, une belge qui a embrassé l’Islam à 92 ans, a été invitée dans la région de Sharqiya à l’est de l’Arabie saoudite lors de sa visite à la Mecque. Celle qui est probablement la convertie la plus âgée du monde a pu rencontrer près de 300 femmes qui l’ont accueillie comme une reine au cours d’une soirée pleine d’émotion, de fraternité et d’amour. Les hôtes de Nour n’ont pu retenir leurs larmes à l’écoute de son histoire hors du commun. Elle qui affirme que sa vie a réellement débutée en 2010, l’année ou la lumière de la foi est entrée dans son coeur :
      “Malgré mes nombreuses connaissances musulmanes, je n’avais jamais pensé qu’un jour j’embrasserais l’Islam. Je connaissais pourtant bien les occasions et les cérémonies religieuses qui rythment la vie des musulmans et je ressentais un profond respect pour leurs coutumes. J’évitais par exemple de les visiter pendant les journées du mois de Ramadan, connaissant la considération et l’attention qu’ils ont pour les invités, je ne souhaitais pas les mettre dans la gêne.

      Alors, où est le problème…??? Nos enfants doivent savoir aussi que ces personnalités se sont converties à l’Islam et pourquoi…????

      Khayticalement…!!!

  10. lecteur

    les algériens en France parle encore religion du point de vue sentimental devant les européens..j’aime la religion j’aime je deteste etc..l’européen ne ressemble plus a l’européen d’hier du moyen age ou chaque roublards se drape de soutane deviens prêtre et enlevè le pain des mains des malheureux crédules..
    maintenant l’Europe et redevenue d’une part rusé et d’autre part rationnel..il faut parler mesure argent gain croissance développement comment économiser comment minimiser les pertes comment acquérir le savoir faire comment trouver les bons outils
    un patron de Renault le dit a tout le monde  »j’ai besoin de bon peintre pas de bon religieux ou de jolies française aux yeux bleus »
    a notre ami OURAD on reçoit des attaques contre l’islame mais n’oublier pas aussi l’attaque virulente de nos chefs musulmans  »roublards drapés de 3abayas » sur les manbards entrain d’ordonner meme pas prier  »Dieu renverse les kouffards ça sous entends chez les gens tous les européens et tous les juifs DetruieS leurs demeures renverse leurs villes Rase leurs population Eparpilles leurs progeneture et cela se fait dans toutes les mosquées meme a la mecque avec cerise sur le gateau l’appel et l’ordre donné a Dieu se fait en direct sur la télé..
    comment voulez vous qu’un simple europeens qui n’est pas un kafér mais un non religieux puisse comprendre ce discours??
    Qui est le kafér?? Le kafer est le caractère de celui qui désobeie a une lois et ne demande pas pardon pour ne plus la refaire..Chez nous tout musulman qui casse une lois sans demander pardon et continue de la faire est considéré comme un kafér..
    allez voir chez nous le nombre de bel abbesien et d’Algérien qui vole sans retenue depuis 50 ans les biens publique alors que voler une personne ça coute l’amputation de la main mais voler l’argent du publique c’est le plus pire que commet un musulman c’est carrément de la traitrise il sera condamné a mort pour koufre aggravé de traitrise  »khiyanatou el amana » avec mutilation..Voila donc avant d’aller en Europe leur montrer l’islam retourner contre ces roublards et allez y apprendre son islame tout seul..
    On eput deja etre en mesure de dire que la majorité des arabes sont passés du fiske vers le koufre sans le savoir car tout simplement nos choyoukhs ne le disent pas n’avertissent pas les musulmans..les algériens sont redevenue comme des taureaux et des vaches ils se piétinent et piétinent leur religion sans le savoir..c’est grave comme même pour l’avenir double ici sur terre et après devant dieu..Vous allez nous dire que le gouvernement ne donne pas de budget pour reboiser?? mais ou va l’argent du reboisement??Surement ailleurs convertie en villa et voiture..Mais en Europe jamais tu ne trouveras ce genre de pratique d’accords même si l’européen est tenté il saccarifie le prix de 5 arbres pour changer un portable, mais ici il sacrifie la valeur de toute une foret pour la convertir en villa tapisser par la dalle de sol..LOL
    ellah yahdina

  11. Ayadoun Sidahmed

    Merci SI Amirouche de l’article que je trouve instructif et surtout quant il s’agit d’une personnalité comme Le docteur Philippe Grenier, le savoir qui guide une personne au droit chemin prouve la pureté de son cœur et il le témoigne par sa langue “LA ILAHA ILLA ALLAH, MOHAMMADOUN RASOOLOU ALLAH” LAH YEHDI ELJAMI3

  12. lecteur

    je pense qu’il est temps en Algérie de mettre fin a cet islams du moyen age
    cousue sur mesure sur des états rebelles incultes arriéré..
    c’est un islame de conception d’un arriéré non civilisé ou l’islame se base sur l’hystérie féminine..nous sommes plus dans la période de passage de vandale et les barbares et de brigands sur le reste d’un empire musulman complémentent lessivé par le temps..il faut un renouvellement un tajdide c’est comme le vêtement qui a prie de l’age et c’est entaché il faut le passer par la machine a laver..L’islam était complétement entaché..
    le tajdide doit passer en premier par le rétablissement du droit divin sur terre
    l’application de la peine de mort pour ceux qui vole l’argent et les biens des peuples..
    parceque le premier banditisme qui nait dans le système religieux chez Dieu c’est la main basse sur la zakate et sadakate par un groupe qui étaient censés la collecter et la distribuer..Donc les premiers bandits que soit chez les juif chez les chrétiens et en dernier et plus tard chez les musulmans ce sont des religieux de plais qui frequentaient soit le pape soit le kalife. un entourage qui a fait un genre de coup d’etat et s’est emparé des bien et aergent des croyants..le vers n’est pas le capitaliste qui etaient diabolisé en Europe et Amérique chrétienne mais bien ces états qui ont exploité le système de zakate introduit par Dieu par l’intermédiaire des prophète qu’ils enfin changer de nom
    pour le faire sortir de son cadre religieux..la notion de sadakate/Zakate avait prie le synonyme de fiscalité/impot/taxe alors que ce système est de découverte religieuse c’est Dieu qui avait inventé ce système et c’est Lui qui l’avait introduit sur terre..
    Nous musulmans en algerie du fait que les envahisseurs venaient d’Europe ils nous laissé leurs façon de voir les choses qui n’est pas la notre ni chrétienne ni juive..
    Nous les monothéistes nous sommes pas dupe pour ne pas savoir ce que feront ces Onusiens qui chercheraient a unifié le système fiscale mondial et demain l’Algérien va remettre les impôts a Monsieur Onu que personne ne connait son identité ni ces origine ni sa philosophie..Un groupe d’onusien d’administrateurs qui roulent maintenant pour l’ONU demain l’ONU roulera pour eux..Demain comme en Égypte un petit Gang de quartier va redevenir Pharaon..c’est a dire demain nos petits enfants dans quelques dizaines de décennie vont verser l’argent pour un groupe de Gang tentaculaires issus de Montreal de NewYork ou de Paris et d’ailleurs…
    Donc la religion que soit juive chretienne ou musulmane est un système complexe
    ce n’est des danses chatahate comme le Derwiche Tourneur ou hystérie féminine tribale..
    En touchant le probléme de la fiscalité je pense que j’ai touché le fond des choses..
    Et dans ce domaine Dieu ne reculera pas..sachez enfin que la peine de mort a été abolie en premier par dieu..Chez Dieu la peine de mort est abolie..Dieu n’applique la peine de mort que sur terre..lol
    donc avis ceux qui touche a l’argent du secteur publique sans savoir sa tres haute gravité

  13. mohamedDD

    Salem, merci Mme CH pour votre mise au point et que les échanges d’idées, d’infos et de la conception ..de la chose dans le respect mutuel est le bienvenu, heureusement qu’ on a été créé humain mais différemment (à imaginez que toutes les femmes sont identiques à Mme CH et que tous les hommes sont identiques à …… Si Amirouche, la vie serait monotone, n’est ce pas????) et avec la Grâce Divine. Comme je l’ai dit à mon premier comment., j’ai des doutes sur l’authenticité de cette information (l’histoire de ce Dr) !!!!
    Aussi, comme vous dites connaitre les personnalités marquantes de notre histoire et histoire de l’humanité, c’est très bien mais pas pour autant occulter les meilleurs des hommes et femmes -entre nous, nos intellectuels voudraient « épousaient » les idées occidentales et ignoraient notre propre culture, dites moi qu’un jour sur presse ou livre …a cité un verset ou hadith charif à la place d’une pensée ou citation d’un des leurs, les deux cultures à la rigueur ‘lamartine a dit, voltaire a dit …..mais ignorer ce qui a de meilleur est une amnésie culturelle ou intellectuelle et c plus grave « rfed nifek’ comme on dit un peu de dignité et merci ne sucrez pas trop votre thé

  14. Mme CH

    Salam Mr mohamedDD…!!!! Oui nous sommes là, pour échanger nos points de vue dans le respect, sachant que nous ne sommes que des Minus Créatus…qui peuvent avoir tort ou raison….!!!! Je ne parle pas bien sûr des vérités absolues…!!!

    Excusez-moi, mais je crois que vous emmêlez les pinceaux en parlant des intellectuels qui épousent les « idées occidentales » et ignorent leur propre culture….!!! Ces cas existent dans le monde arabo-musulman et c’est dû à plusieurs facteurs dont historiques; d’ailleurs, il y a plusieurs espèces dans mon parc zoologique: les Aras bleus, les Oursons en peluche, les Manchots nourris au fromage puant, les Pingtruches, les Cachalots nourris au poisson pourri, les Souris sans oublier les orbitons de HF…etc…!!! Mais, là, il s’agit de personnalités qui se sont converties à l’Islam et pratiquantes, donc les connaître serait très bénéfique….!!!

    Si mohamedDD, Lamartine a dit aussi : « Si la grandeur du dessein, la petitesse des moyens, l’immensité du résultat sont les trois mesures du génie de l’homme, qui osera comparer humainement un grand homme de l’histoire moderne à Mahomet ? » (Histoire de la Turquie, 1er tome)

    Merci, mais , moi je ne bois ni thé ni café….!!!! Khayticalement

  15. mohamedDD

    +
    Les témoignages du célèbre dramaturge et critique irlandais, George Bernard Shaw (1856-1950), prix Nobel de littérature 1925 du poète Lamartine à propos du prophète Mohammed.
    D’abord George Bernard Shaw :
    Je voulais mieux connaître la vie de celui qui, aujourd’hui détient indiscutablement les cœurs de millions d’êtres humains ; je suis, désormais, plus que jamais convaincu que ce n’était pas l’épée qui créait une place pour l’Islam dans le cœur de ceux qui cherchaient une direction à leur vie. C’était cette grande humilité, cet altruisme du Prophète, l’égard scrupuleux envers ses engagements, sa dévotion intense à ses amis et adeptes, son intrépidité, son courage, sa confiance absolue en Dieu et en sa propre mission. Ces faits, et non l’épée, lui amenèrent tant de succès et lui permirent de surmonter les problèmes « .

    Et Lamartine
    Lamartine écrivait un texte célèbre sur le prophète Mahomet en 1854
    « Jamais un homme ne se proposa, volontairement ou involontairement, un but plus sublime, puisque ce but était surhumain : Saper les superstitions interposées entre la créature et le Créateur, rendre Dieu à l’homme et l’homme à Dieu, restaurer l’idée rationnelle et sainte de la divinité dans ce chaos de dieux matériels et défigurés de l’idolâtrie… Jamais homme n’accomplit en moins de temps une si immense et durable révolution dans le monde, puisque moins de deux siècle après sa prédication, l’islamisme, prêché et armé, régnait sur les trois Arabie, conquérait à l’Unité de Dieu la Perse, le Khorassan, la Transoxiane, l’Inde occidentale, la Syrie, l’Egypte, l’Ethiopie, tout le continent connu de l’Afrique septentrionale, plusieurs îles de la méditerranée, l’Espagne et une partie de la Gaule. Si la grandeur du dessein, la petitesse des moyens, l’immensité du résultat sont les trois mesures du génie de l’homme, qui osera comparer humainement un grand homme de l’histoire moderne à Mahomet ? Les plus fameux n’ont remués que des armes, des lois, des empires; ils n’ont fondé, quand ils ont fondés quelque chose, que des puissances matérielles, écroulées souvent avant eux. Celui-là a remué des armées, des législations, des empires, des peuples, des dynasties, des millions d’hommes sur un tiers du globe habité ; mais il a remué, de plus, des idées, des croyances, des âmes. Il a fondé sur un Livre, dont chaque lettre est devenue une loi, une nationalité spirituelle qui englobe des peuples de toutes les langues et de toutes les races, et il a imprimé, pour caractère indélébile de cette nationalité musulmane, la haine des faux dieux et la passion du Dieu un et immatériel… Philosophe, orateur, apôtre, législateur, guerrier, conquérant d’idées, restaurateur de dogmes rationnels, d’un culte sans images, fondateur de vingt empires terrestres et d’un empire spirituel, voilà Mahomet. A toutes les échelles où l’on mesure la grandeur humaine, quel homme fut plus grand ?… »

    Pour terminer Victor HUGO chante le prophète de l’ISLAM.

    Victor Hugo, le 15 janvier 1858.
    L’AN NEUF DE L’HEGIRE
    Comme s’il pressentait que son heure était proche,
    Grave, il ne faisait plus à personne une reproche ;
    Il marchait en rendant aux passants leur salut ;

    A soixante-trois ans une fièvre le prit.
    Il relut le Coran de sa main même écrit,
    Puis il remit au fils de Séid la bannière,
    En lui disant :  » Je touche à mon aube dernière.
    Il n’est pas d’autre Dieu que Dieu. Combats pour lui.  »
    Et son œil, voilé d’ombre, avait ce morne ennui
    D’un vieux aigle forcé d’abandonner son aire.

    Il vint à la mosquée à son heure ordinaire,
    Appuyé sur Ali le peuple le suivant ;
    Et l’étendard sacré se déployait au vent.
    Là, pâle, il s’écria, se tournant vers la foule ;
     » Peuple, le jour s’éteint, l’homme passe et s’écroule ;
    La poussière et la nuit, c’est nous. Dieu seul est grand.

    Et le meilleur des meilleurs témoignages et le plus Noble vient d’Allah,

    Sourate al-Isra’ · سورة الإسراء
    Le Voyage nocturne · N°17 · 111 versets

    بسم الله الرحمن الرحيم
    Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
    « Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur [Muhammad], de la Mosquée al-Haram à la Mosquée al-Aqsa dont Nous avons béni l’alentour, afin de lui faire voir certaines de Nos merveilles. C’est Lui, vraiment, qui est l’Audient, le Clairvoyant. » ………………
    Bonne journée

  16. Mme CH

    « Des fouilles ont permis de découvrir trois tombes musulmanes -(Les trois tombes ont été excavées près d’une grande avenue de Nîmes à l’occasion de la construction d’un parking souterrain.)- à Nîmes, de loin les plus anciennes jamais découvertes en France.
    Des fouilles ont permis de découvrir trois tombes musulmanes à Nîmes, de loin les plus anciennes découvertes en France et qui sont les premiers indices de la présence de communautés de musulmans dans le sud du pays au début du Moyen-Age. « On savait que les musulmans sont venus en France au VIIIe siècle mais on n’avait jusqu’alors aucune trace matérielle de leur passage », explique à l’AFP l’anthropologue Yves Gleize, de l’Institut français de recherches archéologues (INRAP), principal auteur de cette recherche publiée mercredi aux Etats-Unis dans la revue Plos One.

    On disposait de quelques pièces de monnaie et de fragments de céramique, signes d’échanges commerciaux mais rien de plus, précise-t-il, et ce contrairement à la Péninsule Ibérique au sud des Pyrénées qui a été sous occupation arabe pendant des siècles. En l’occurrence, les trois tombes ont été excavées près d’une grande avenue de Nîmes à l’occasion de la construction d’un parking souterrain. Elles montrent clairement des rites funéraires musulmans: les corps de trois hommes étaient placés sur le côté, la tête regardant dans la direction de la Mecque.

    VIIe et IXe siècles

    Des analyses des ADN prélevés sur des dents et les os indiquent qu’ils étaient d’origine nord-africaine. Ils étaient âgés respectivement de 20 à 29 ans pour l’un, d’une trentaine d’années pour le deuxième, et de plus de 50 ans pour le troisième. Ils n’avaient aucune trace de blessure. La datation radiométrique des ossements les fait remonter entre les VIIe et IXe siècles, précisent les chercheurs. Jusqu’à présent, la plus ancienne sépulture musulmane découverte en France, à Marseille, datait du XIIIe siècle.
    Une autre mise au jour à Montpellier pourrait remonter au XIIe siècle. Selon ces anthropologues, toutes ces données laissent penser que ces trois squelettes appartenaient à des Berbères enrôlés dans l’armée du califat d’Omeyyades durant la conquête arabe en Afrique du Nord au VIIIe siècle. Les lignées génétiques maternelles et paternelles des trois squelettes sont relativement rares dans la population française moderne, soulignent-ils. Par rapport à la Péninsule Ibérique ou à l’Italie, il est clair que l’impact génétique de l’occupation arabe est bien moindre en France, pointent les chercheurs.

    Coexistence des Musulmans et Chrétiens

    Pour Yves Gleize, « l’analyse archéologique, anthropologique et génétique de ces sépultures du début de l’époque médiévale à Nîmes fournit des preuves matérielles d’une occupation musulmane au VIIIe siècle dans le sud de la France ». Cependant il n’est pas possible avec ces indices de savoir quelle était la taille de ces communautés dont la présence est aussi attestée dans des textes anciens qui relatent la présence de musulmans à Nîmes entre 719 et 752. Mais ils ne sont pas restés très longtemps. Charles Martel a pris le contrôle de la ville en 737, cinq ans après la victoire décisive de Poitiers contre les Sarrasins, la détruisant peut-être pour punir la population qui avait accepté la protection des musulmans, supputent ces anthropologues.
    Signe d’une possible co-existence de ces musulmans avec les populations autochtones, les trois tombes étaient relativement proches de sépultures chrétiennes. Et toutes ces tombes se trouvaient à l’intérieur d’une enceinte romaine qui devait délimiter une communauté urbaine, précisent les chercheurs. Plusieurs historiens ont avancé l’hypothèse qu’à Narbonne, qui a été un temps sous domination musulmane au début du Moyen-Age, les populations locales ont peut-être accepté une sorte de protection pour en échange pouvoir préserver leurs lois et leurs traditions. La découverte des sépultures de Nîmes paraît conforter cette hypothèse d’une relation plus complexe entre les communautés musulmane et chrétienne au début du Moyen-Age, estime Yves Gleize. »

    « Les plus anciennes tombes musulmanes de France découvertes à Nîmes » (AFP, le 24/2/2016)

    • Mémoria

      * Banou Kaci : « Avant l’an mille, les rapports entre les royaumes se font sous la forme d’alliances matrimoniales, les souverains chrétiens du Nord de la péninsule et les chefs Musulmans étaient unis par des liens familiaux. Les mieux connus sont ceux qui liaient les souverains de Pampelune aux Banu Qasi installés à l’ouest autour d’Ejea. Les sources arabes permettent également de connaître les mariages qui eurent lieu entre souverains omeyyades et princesses navarraises. Los Banu Qasi de Tudela sont des Wisigoths convertis lors de la conquête. Iñigo Ximenez Aritza (824-852), premier roi des Basques suit une politique d’alliances avec les Maures et les Aragonais. Il donne en mariage ses filles à un Sarrazin afin d’obtenir des troupes pour combattre les Francs. En 841, Abderraman II de Cordoue envoie une puissante armée, mais Muza, petit-fils d’Aritza, s’allie aux Basques et soulève les Maures de Tudela. Abderraman fait le siège de la ville et son fils Mohamed va jusqu’à Pampelune.. »
      Source : Yvette Cardaillac-Hermosilla Université de Bordeaux III. yvette.cardaillac@u-bordeaux3.fr

  17. Smiley

    QUI CONNAIT SANTAH?

    Dans un univers médiatique qui se caractérise par le zapping permanent et l’approximation comme mode de fonctionnement, il est parfois nécessaire de rendre le présent au présent et de solliciter des témoins fiables du passé pour corriger les absences du présent.
    Pour le témoin des mortels Santah était beaucoup moins connu que son célébrissime frère Beka, gloire du Mouloudia d’Oran de l’équipe nationale.
    Autant Beka Allah yarhamouh était longiline, autant Santah était court sur pattes, rablé et cultivant des rondeurs.
    En ces années 70, sa silhouette nous était familière à l’extérieur de son établissement le Fouquets; fleuron de cette artère commerciale d’Oran avant la décripitude. Fuyant ostensiblement la compagnie des facheux, Santah semblait se réfugier dans un rêve éveillé et continuer à dialoguer avec des êtres chers disparus que lui seul continuait à voir.
    De son vrai nom, Mohamed Freha, il s’était engagé dans la lutte armée du haut de ses seize ans avant de rejoindre les rangs de l’ALN et appartenir au premier cercle des futurs dirigeants de l’Algérie indépendante.
    Il se murmurait que Boumedienne recevait toujours avec joie cet officier dont la bravoure et la modestie n’étaient connues que de ceux qui avaient subi l’épreuve de feu. A l’indépendance, il estima sa mission achevée et enfila des vêtements civils don la mise et l’élégance faisaient référence. Inutile de préciser que le jeune Boutef comptait parmi ses intimes et les rares fois où il se mettait en colère c’était quand des galonnés issus de l’est du pays niaient la part prise de l’Ouest du pays dans la résistance et la lutte armée.
    Santah était trop fier pour leur rappeler le martyr de ce frère aîné, Benyoucef tombé les armes à la main à 22ans et dont il reprit le flambeau à presque au sortir de l’enfance.
    Santah vient de livrer sa réponse à cette anthologie de la falsification qui faisait de certains des êtres inférieurs à Dieu que d’un degré et dont l’histoire officielle continue de nous narrer les prouesses.
    Santah a oeuvré inlassablement pour ouvrir un musée de la mémoire rendant hommage à la résistance urbaine oranaise qui a mobilisé les humbles, les notables, les illitrés et les instruits dans une osmose dont on aura perdu la recette.
    En faisant de son initiative une entreprise qui ne doit rien aux démarches institutionnelles il l’exonère du risque de récupération.
    Tous les témoins de cette époque sont invités à nourrir le petit musée ( à l’aide de photos, témoignages ou autres contributions) dans un effort d’écriture collective qui cette histoire qui continue de nous fuir, car écrite par d’autres.
    Oui Oran qui a représenté le fait unique d’être plus peuplée par des européens que des autochtones dans un rapport de deux pour un s’est montré à la hauteur de l’exigence histoire.
    Plus tard, nos mères se dépouilleront de l’or de leur dot pour voler au secours d’un état failli.
    Mais ceci est une autre histoire.

    • Amirouche

      Si Smiley, Salam

      Dans un forum oranais très convivial, un certain monsieur Label weldelhamri donnait des info très importantes sur les chouhadas de Wahrane, et aussi ceux et celles qui ont survécus au joug colonial. Dans une réponse à une question en 2012, il cite, entre autres, monsieur SENTAH, qui personnellement je ne le connaissais pas :
       » Salem,
      C’est à cause de ce vide sur notre Histoire en général, et celle d’Oran en particulier, que j’ai entamé de laborieuses recherches documentaires et pris ma modeste plume pour restituer quelques pans de notre Mémoire. Je rappelle que je ne suis pas un Historien au sens propre du terme, car je n’ai pas fait d’études supérieures dans ce domaine. Néanmoins, mes autres bagages universitaires me permettent largement de tenter ces essais qui ont été très appréciés jusque là après leur publication.
      Ainsi, je passe de l’Expertise en Management dans le domaine du conseil professionnel, aux essais d’histoire en tant que fan de tout ce qui se rapproche de notre Bahia, et au journalisme sportif.
      Malheureusement, dans ces domaines, le vide est trop large pour être comblé rapidement.
      Certes, des recherches ont été entamées par quelques pionniers, à l’instar de feu Chaîla Houari avec sa fameuse ballade sur « Oran comme elle n’a jamais été racontée… »
      Le Département d’Histoire de la Fac d’Oran n’est pas encore en mesure de produire quelques chercheurs de la trempe de notre ami Saddek Benkadda (Historien et ex- Maire d’Oran).
      Hélas, il faut encore attendre que de vertueux historiens surgissent du ‘Panthéon’ d’Oran…
      Par ailleurs, je déplore le manque d’intérêt pour ces disciplines de Sciences Humaines, tout comme l’inactivité culturelle indigne de la seconde ville d’Algérie, jadis capitale de Culture, d’Art et de Lumière…
      Pour le Moudjahid Ahmed Bensaâdoune, en retraite actuellement, je peux t’indiquer comme références les Mémoires de sa femme Amina Bensaâdoune Cherif qui a écrit sa biographie aux éditions ‘Dar El Gharb’, si cela peut te servir.
      Sur la Résistance à Oran pendant la guerre de libération, je peux également t’orienter vers les deux tomes de Mohamed Fréha dit ‘Sentah’ (frère du goléador Hamraoui Fréha Abdelkader) : « Oran, du mouvement national à la guerre de libération – 1945/62 ».
      Outre les appréciations que l’on peut apporter sur ces ouvrages, force est de reconnaître le mérite de leur existence.

      Pour vous servir
      Cordialement.
      Label… »

      Cordialement

  18. Smiley

    merci de lire » exigence de son histoire »

  19. Mémoria

    Le Dr Karim Miloud ROUINA soutiendra une thèse à l’Université de Montpellier 3 en 1980,consécration académique d’un essai/étude comparative de guérilla urbaine à Oran et Sidi Bel Abbès pendant la guerre de libération.J’allais sporadiquement lire des passages à la Société de Géographie( ou au Cridish si mes souvenirs sont bons) sise les années 70 sous le marché Michelet avant de flâner du côté du Majestic et terminer notre escapade du campus au Cintra ! L’histoire d’Oran et de Sidi bel abbès est fusionnelle jusqu’au banissement par le pouvoir central pour arrogance et une trop grande prédisposition au monde méditerranéen… L’Histoire de la Wilaya V sera réecrite par l’armée des frontières…Merci Smiley !

Répondre

x Shield Logo
This Site Is Protected By
The Shield →