La Voix De Sidi Bel Abbes

LE PHARMACIEN ALLAL MUSTAPHA : PREMIER PRESIDENT DE LA DELEGATION SPECIALE ,ET DE L’APW N’EST PLUS

A la nouvelle du décés de l’ancien photographe BENTORKIA MHAMED décédé hier est venu l’annonce du décés des grandes figures politiques de la ville en l’occurence Mr ALLAL  MUSTAPHA  dont la profession jusqu’a sa retraite fut un pharmacien trés connu sur les bords de la MEKERRA il doit étre inhumé ce jour aprés la priére d’el asr pour permettre a quelques membres de la famille et autres d’y assister a l’enterement prévu au cimetiere sidi bel abbes (partie basse ancienne ) .ce dernier est Né à SIDI BEL ABBES  le 23/02/1925. Il a etudié dans sa  ville natale  jusqu’au baccalauréat :école primaire européenne puis au lycée colonial (actuellement lycée AZZA).Première manifestation de son attachement à la cause nationaliste : la création avec quelques jeunes de la ville enrôlés par lui de la section de scouts musulmans en 1940 avec des moyens très minimes .Il fait des études supérieurs en France à la faculté de pharmacie de PARIS  jusqu’en 1950.Diplômé de pharmacie ,il passe le concours d’internat à PARIS et se spécialise en Biologie Clinique ,spécialité qu’il complétera par des diplômes d’optique et de l’acoustique .Il participe à la création de l’AEMAN : association des étudiants musulmans d’Afrique du Nord à PARIS  dont il a été secrétaire général durant deux ans.Dans le domaine sportif il crée le MOULOUDIA CLUB de PARIS  ou il est joueur ,capitaine et animateur.En 1953 il rentre en Algérie pour raisons familiales et durant 10 ans il soutient dans la clandestinité la cause nationaliste et indépendaliste .Il est interné en 1958 au camp de LODI (MEDEA) pendant 6 mois puis interdit de séjour dans l’ancien département d’ORAN :de la frontière marocaine à CHLEF  .Il contourne cette interdiction de séjour en se faisant nommer professeur de physique au lycée …à SBA .En 1961 il achète une pharmacie en plein quartier européen .Il devient alors la cible de la communauté ULTRA et de son bras armé l’OAS ,particulièrement puissant dans la ville de SBA  qui compte alors 60% d’européens .Il subit plusieurs attaques de l’OAS :cinq bombes au plastic successives ,un incendie et un pillage qui finissent de la détruire .Menacé de mort ,il quitte son domicile avec sa famille et se réfugie dans le quartier nord de la ville (EL GRABA) encerclé et meurtri ou il organise au milieu d’une situation très dangereuse crée par le terrorisme OAS de jour et de nuit ,les secours médicaux ,y compris un hôpital de fortune pour la population et s’efforce avec d’autres citoyens courageux de soutenir le moral du peuple .A l’indépendance ,il est conseiller municipal administratif.En 1965 il est nommé au poste de président de délégation spéciale communale de SBA  pour deux ans .Il est apprécié par la population pour son dynamisme ,son esprit d’initiative et son dévouement au bien public physique et moral.En parallèle, il réorganise et dirige la pharmacie et le laboratoire de l’hôpital civil, et crée d’autre part la pharmacie militaire.Il est président du CRA (croissant rouge algérien) de la ville, puis de la wilaya de SBA  jusque dans les années 2006.Il organisera entre autres la collecte et l’acheminement de l’aide de la wilaya au sinistrés du séisme d’EL ASNAM de 1980 et la mise en place de « meidate el Hillel » .Elu membre de l’APW(assemblée populaire de la wilaya)d’ORAN jusqu’en 1974,date de la création de la wilaya de SBA  .Elu président de la première APW de SBA ou il agit efficacement en faveur du développement de la wilaya : création de la zone industrielle ,implantation de la SONELEC  ,de la SONACOM, et de l’ONAMA  qui ont été crée des milliers d’emplois .Création du centre universitaire qui deviendra par la suite université DJILLALI liabesIl ne se représente pas aux élections en 1979 et ne conservera de ses fonctions publiques que la présidence du CRA jusqu’en 2000.Il continuera d’exercer son métier de pharmacien dans son officine jusqu’en 2008 date à laquelle il prend sa retraite .Le domicile mortuaire est sis dans la rue de l’hégire dans le glacis sud de la ville de sidi bel abbes dont la nouvelle s’est repandue comme une trainée de poudre ,non sans avoir évoqué les actions du défunt ALLAL MUSTAPHA .

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=10243

Posté par le Déc 28 2011. inséré dans ACTUALITE, NECROLOGIE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

24 Commentaires pour “LE PHARMACIEN ALLAL MUSTAPHA : PREMIER PRESIDENT DE LA DELEGATION SPECIALE ,ET DE L’APW N’EST PLUS”

  1. Mr ouhibi reda

    Allah yerhmah UNE NOUVELLE PERTE POUR SIDIBELABBES

  2. Madjid T( Toulouse)

    Deux figures connues de Sidi Bel Abbes partent ainsi conformément à la volonté de Dieu , le Tout-Puissant . Je rends hommage à leurs actions et présente mes sincères condoléances à leurs familles.

  3. Madame mostefaoui

    sidibelabbes continue de manger son pain noirc’est l’appel du tout puissant inclinons nous c’est tout.mes condoléances a la respectueuse famille

  4. Benali abbassi d'Alger

    Je suis ému et triste Dieu est grand je descends jeudi soir et je saisis ce grand moyen de la voix de sba pour présenter mes condolléances les plus attristées a la famille

  5. benhaddou boubakar

    allah yarham nos concitoyens bent orkia et allal.2 grandes figures qui ont marqué leur presence a sidi bel abbes.grand hommage pour eux

  6. A.Dennoun

    Condoleances aux familles Bentorkia et Allal.
    A.D

  7. famille cheniti

    Nous présentons nos sincères condoléances à la famille Allal et Bentorkia et nous les assurons de notre profond soutien dans ces moments de tristesse.

  8. Kader Kada (Benchiha)

    Mes condoléances à toute la famille Allal.
    Aujourd’hui bel et bien Sidi Bel Abbès est orpheline. La ville était déjà abandonnée est par conséquent orpheline virtuellement. Aujourd’hui, elle l’est physiquement. Elle vient de perdre l’un des plus précieux fils de la ville.Lutte, Prison, Responsabilité, Projet pour Bel-Abbès et j’en passe, sont l’oeuvre de ce grand patriote qui nous quitte la veille de 2012. Je me souviens lui avoir rendu visite au laboratoire de sa fille pour lui transmettre les salutations de l’ex Maire de Sidi Bel Abbès Mr Justrabo, que j’avais rencontré, quelques jours avant à Dijon. Mr Allal était très content d’avoir des nouvelles de son voisin de lutte et de prison (3 ans). Amusé de savoir que l’ex Maire des  »Arabes » comme le surnommaient les ultras de la ville, était de ce monde; sourire aux lèvres, il me glissa à l’oreille « Sacré René, une force de la nature »…J’avais profité, alors de ce moment privilégié pour lui parler du projet de la « Biennale ». Il était très très attentif et m’encouragea. Ensuite, Il a passé en revue tous les projets et infrastructures réalisés SBA et dont, il n’était point étranger. Avant de le quitter, il était acquis à l’idée de témoigner devant une caméra pour Sidi Bel Abbès et sa postérité, projet qui s’inscrivait dans le cadre d’un documentaire consacré à la ville et sa mémoire. Pour la ville de Sidi Bel Abbès, non seulement Monsieur Allal a  »mouillé la chemise », mais a donné sa jeunesse. Aujourd’hui, un Monsieur aussi dévoué que lui, ne court pas les rues dans la capitale de la Mekerra.
    Orpheline, Sidi Bel Abbès, dont Al Idrissi évoquait déjà son existence (j’avais appris ça de lui) . vous sera RECONNAISSANTE devant Dieu et devant tous .
    Reposez en paix Mr Allal (Allah yerhmek)
    Sincèrement vôtre

  9. senhadji tlemcen

    Poignant témoignage de kader kada notre grand cinéaste.allah yerhmah si mustapha trés efficace e t compétent.merci a la voix de sba.

  10. Karim10

    En effet ,Allah yarhamhoum.
    Encore merci pour ce témoignage singulier et remarquable Mr Kada. Savez aussi Mr Kader Kada; que l’épouse de feu Dr Amir Benaissa est une Allal ?! (Madame ALLAL Abbasia née en 1940).ALLAL Mostapha a lui aussi a habiter la rue des maures au quartier Graba .Selon un témoignage recueillit aujourd’hui de la part de Mr ZENAIDI Faycal (Le frère de l’ex-maire de la ville).
    Exclusive coïncidence ; La VDSBA est belle et bien le carrefour des Bel-abbésiens.

    • Smaïn

      Non Monsieur Karim ,vous faites erreur ,ce ‘est pas l’épouse de feu Amir qui est une Allal mais c’est sa mère ,hadja Abbassia la soeur de Mustapha Allal et de Djillali Allal ex directeur de la BNA quand a la femme de Amir Benaissa est une française .Du même coup je profite de l’occasion pour dire a mon ami Kadiri que c’est Mustapha qui est l’oncle de Amir Benaissa et non le contraire comme cela a était écrit au quotidien.

  11. hadj dekar de sidi djillali

    le pharmacien allal un riche cursus que franchement grace a un vrai abbassi si kadiri mohamed je découvre.Le regrétté n’en parlait de lui et vraiment une qualité rare .Néos condolénces a la famille.Pour une perte c’en est une Dieu le grand l’a rapellé alah yerhmahmtous les moumnines.

    • Karim10

      En effet, notre ami et frère KADIRI Med fait un travail de titan. C’est bien de le souligné Mr Hadj Dekar et surtout de le préciser.
      Merci donc à Mr KADIRI. Il faut aussi souligner que le meilleur ami de merci est beaucoup. Merci bcp donc à Monsieur Kadiri.
      Amicalement Mr Hadj Dekar. Et Merci bcp à vous aussi.

  12. chaib draa tani djamel

    mes sincéres condoléances aux 2 grandesfamilles bel abbesiennes allal et beturquia »ina lillah oua ina ilayhi rajiaoune »

  13. Jamel

    Salam,

    Je tiens à présenter, à travers ce message, mes plus sincères condoléances aux familles endeuillées, les BENTORKIA et les ALLAL. Feu le Dr ALLAL Mustapha avait acheté l’officine de notre pharmacien de famille, M. CHARBIT, juif belabbésien qui partait s’installer définitivement en Israël et c’est comme ça que Mustapha ALLAL est devenu notre pharmacien attitré et de référence avant et après l’indépendance. Il a toujours été serviable, disponible, gentil et parfait avec ses conseils avisés sur les médicaments. On le regrettera encore longtemps, c’est sûr.

    Amicalement,

    JAMEL

  14. Abbassi22

    Salam
    Que dire de ces 2 braves types qui ont toujours ete utile a la societe .L’un exercant le metier de photographe professionnel et l’autre pharmacien humanitaire Allah yarhamkoum wa youdkhilkoum fassaha jananih.Toutes mes condoleances les plus attristees

  15. meradi abbes

    nos condoléances les plus attristéees a la famille du défunt monsieur ALLAL mustapha.

  16. el mestari houcine sba

    je tiens a me joindre a nos fréres lecteurs de ce journal en préesentant mes condoléances a sa famille

  17. Mr souhabi Alicante

    Toutes nos condoléances a la famille le compte rendu du décés viens de lire aussi sur le quotidien d’oran le deces de mr allal mustapha et c’est émargé par le meme auteur qui fournit un effort pour belabbes.si Allal est une personnalité qui a servie la société.Que Dieu le bénisse Je remercie la voix de sba.

  18. freha beziers

    nos condoleances aux allal et atous les membres dela famille

  19. khalida taleb

    les femmes de l’association « paroles et écriture » présentent leurs sincères condoléances à la famille Allal pour la perte de leur cher et regretté père et les assurent de leur profonde sympathie.Que dieu l’accueille
    dans son vaste paradis

  20. blaha ( marseille )

    un pan de sba qui s en va

  21. benameur

    sinceres condoleances

Répondre