La Voix De Sidi Bel Abbes

Le « Petit Maghreb » : l’Algérie au cœur de Montréal « 1ère Partie »

Envie d’un couscous, d’un thé à la menthe, d’une assiettée de poissons frais, d’une pâtisserie castel ou tout simplement d’un bon kawa? Besoin de viande halal, d’olives et de dattes ? Rendez-vous au Petit Maghreb de Montréal, où la majorité des commerçants et des clients sont Algériens !

Le Petit Maghreb est le seul secteur bien défini en Amérique du Nord à honorer la communauté maghrébine. Cette officialisation d’un quartier Montréalais-Maghrébin est due à Nacer Boudi, fondateur de l’association Le Petit Maghreb. « Je l’ai créé pour qu’un rapprochement envers notre société d’accueil se produise. Je voulais qu’elle connaisse tous les côtés de la communauté algérienne parce qu’à l’époque, l’idée qu’on se faisait de nous se résumait aux années de terrorismes que nous avions vécues. Le sentiment qui s’était installé n’était donc pas à 100 % saint. Alors je voulais médiatiser l’image réelle de la communauté, leur faire voir la vraie personnalité des Algériens et des Maghrébins en général, afin qu’on se rapproche d’eux », précise-t-il.

S’il attire surtout les Maghrébins que sont les Algériens, les Tunisiens et les Marocains, Le Petit Maghreb attise également la curiosité des Québécois et des autres communautés. « Les Québécois qui ne voyagent pas sont chanceux, car on leur ramène l’Algérie à Montréal ! On leur rapporte des produits spécialisés et on leur partage aussi nos traditions », mentionne Omar, propriétaire de la Boucherie Halal du Maghreb.

Épiceries, boucheries halal, boulangeries/pâtisseries, salons de thé, cafés, restaurants, coiffeurs pour hommes, cafés Internet, ce ne sont pas les services qui manquent au Petit Maghreb. « On a tout ce qu’il nous faut ici. C’est comme si nous n’étions jamais partis de l’Algérie », s’exclame un commerçant kabyle de 32 ans qui tient boutique sur la rue Jean-Talon depuis sept ans. « Il ne manque qu’une agence matrimoniale parce qu’il y a beaucoup d’Algériens célibataires à Montréal », ajoute-t-il.

Rendez-vous au café !

Les Algériens ont réussi à recréer l’environnement de leur pays natal comme si nous y étions. On n’a qu’à entrer dans un café pour le constater : il n’y a que des hommes à l’intérieur… Comme à Alger, Oran, Constantine ou Annaba ! M. Boudi a toutefois tenu à clarifier un fait par rapport à la forte présence des hommes dans les cafés : « Il y a une fausse idée qui court, selon laquelle les cafés sont fréquentés par des gens qui ne travaillent pas, qui passent leur temps là et qui sont sur l’aide sociale. Ce n’est pas vrai. Certaines personnes travaillent la nuit et avant de se rendre au boulot, ils viennent prendre un café », explique-t-il. Il faut aussi savoir que les cafés sont des points de rencontre pour les Algériens. Lorsqu’ils ressentent un petit vide intérieur, ils y font un saut, car ils sont certains d’y trouver au moins une personne avec qui ils pourront discuter. « Ce sont des rendez-vous sans rendez-vous! Ça leur permet de sortir un peu de leur routine », signale M. Boudi.

 Toufik a immigré à Montréal il y a de cela neuf ans. Il fait un tour au café les weekends pour retrouver ses amis. « Ce sont de vieux amis. On se connaissait déjà en Algérie. Lorsqu’on veut se voir, se parler, on se donne rendez-vous dans un café du Petit Maghreb », dit-il. D’autres, comme ces quatre amis algériens, dont deux sont originaires de Médéa, un d’Alger et l’autre de Constantine, rencontrés au Café Sable d’or, se retrouvent dans les cafés afin de se ressourcer. « Les cafés du Petit Maghreb sont des points de repère par rapport à notre origine et à nos amis. On y vient pour se raconter de vieux souvenirs. Ça nous apporte un petit réconfort », fait savoir l’un d’entre eux. Ces derniers considèrent également les cafés comme un milieu de réseautage pour le travail. Plusieurs s’informent des possibles offres d’emploi auprès de leur entourage et s’orientent ensuite à partir de celles-ci pour postuler et trouver du travail…

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=23308

Posté par le Fév 19 2013. inséré dans ACTUALITE, MONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

48 Commentaires pour “Le « Petit Maghreb » : l’Algérie au cœur de Montréal « 1ère Partie »”

  1. badissie

    comment peut on vivre loin de l algerie ?? ce que je remarque c est qu il cherche du travail c est a dire qu ils sont en chomage , alors pourqoi partir , j avais un ami ingenieur tres competant , il avait un poste dans un important groupe a bel abbes un salaire de plus 70000 da sa femme medecin un appartement une voiture neuve et il est partie au canada resultat ilsest technicien sa femme au chomage c est malheureux , j etais a tamanrasset a 2000 km de bel abbes et j etais a l aise vous savez pourquoi ? parceque je voyais notre drapeaux qui flotte ,je ne quitrait jamais mon pays , car nos chouhada sont mort pour que nous vivons sur cette terre libre.

    • a.Dennoun.

      Tant mieux pour toi, tant pis pour nous.
      les gouts et les couleurs ne se discutent pas.
      De toute maniere, ton commentaire est hors sujet.
      Les personnes qui ne travaillent pas en Amerique du Nord,sont des faineants, y a toujours du travail,pas necessairement le travail qu’ils veulent, mais il y a du travail pour tout le monde.
      Bonne soiree,
      A.D

    • Danielle B

      bonjour mr BADISSIE
      lorsque je lis ce genre d’articles je ne peux qu’être d’accord avec vous
      1) comment peut-on vivre loin de sa terre natale moi j’en crêve de ne pas être à SBA
      2) à quoi aura servi cette indépendance si tout le monde cherche à savoir si l’herbe est plus verte ailleurs
      ELLE N’AURA DONC SERVI A RIEN????????????????????????j’en suis de + en + convaincue
      cordialement et bonne journée

      • Argos

        @Mme Danielle B
        Bonjour
        Je trouve un peu suspect votre humour nous laissant croire que l’indépendance de l’Algérie n’aura finalement servi à rien si par ailleurs des milliers de ses citoyens ont émigrés vers d’autres cieux plus cléments où l’herbe est plus verte et où les vaches produisent du bon lait. Êtes-vous posé la question de combien de Français vivent et s’installent définitivement à l’étranger ? Surement autant sinon plus que les Algériens qui émigrent et pourtant l’herbe est toujours verte et les femmes aussi douces. Si pour les Français cela vous parait normal à cause de la crise économique, pourquoi ne le serait-il pas pour l’Algérien dans les mêmes conditions ? C’est toujours un déchirement de partir, de recommencer sa vie ailleurs que sur sa terre natale j’en conviens et je vous comprends, mais que voulez vous l’être humain à toujours était un curieux voyageur, c’est comme cela qu’il a peuplé les continents sinon l’Amérique, l’Australie d’aujourd’hui n’aurait jamais existé. L’homme est comme le vent, il a besoin d’espace et de liberté mais comme le vent il est souvent imprévisible, comme vous me permettrais-je !

        • Danielle B

          bonjour mr ARGOS
          Désolée de vous avoir froissé ce n’était pas dans mes intentions
          ce que j’ai voulu dire c’est que vos ressortissants fuient leur pays alors que celui-ci a besoin d’eux, je suis tellement triste parfois de ne pas vivre sur ma terre natale que j’en arrive à ne pas comprendre ceux qui s’exilent volontairement
          bien que mes propos aient dépassé ma pensée en disant que l’indépendance n’avait servi à rien , reconnaissez que vos vos dirigeants n’ont pas tenu les promesses faites en 62 et que beaucoup de vos valeureux combattants là où ils sont ne doivent pas apprécier
          cordialement

    • Mémoria,

      Frère badissi ,tu as parfois raison sur ces choses éloquentes qu’on voit et ne comprend pas !!!

      Voir toute une élite de diplômés et « cultivés » s’en aller vers Montréal puis recréer la tahtaha au Petit Maghreb,c’est bien le triste sort de notre Intelligentsia qui fait de la sous traitance du côté du Bd Alexis Carel….
      Pourquoi ne sont-ils pas restés combattre ici dans leur pays….et garder leur position et leur postes ?
      Valent-ils encore moins que ces jeunes terroristes qui sont morts aveuglés par des « émirs » incultes,désespérés,délaissés par tous les cerveaux qui ont pris la poudre d’escampette vers Paris,Londres et le Golfe pour ne pas se déterminer dans la bataille qui s’est déroulée???
      Ils ne vaudront sûrement pas le sacrifice des djounouds du peuple qui sont morts….dans leur combat sans avoir déserté le pays quand il le fallait !
      A -t-on une élite (Nokhba) ya Si Badfissie ?

  2. badissie

    un ingenieur travaille technicien ou plongeur c est malheureux , il y a meme qui travaille sans assurance , vous savais je connais un jeune de 25 ans qui prépare son doctorat en sciences économique , et il a crée une societé de plomberie et chauffage et il gagne bien sa vie , le probleme chez il y a trop d universitaires et peut d artisans , des centre de formation qui trouve pas des éleves , je suis en ce moment en mission a ouargla , ils sont en manque de profs de lycée d universite de medecin ect mais les jeunes préfere l etranger , je vous remercie de votre commentaire , vous m avez fait sortir de la solitude a l hotel ou je suis mais vous savez plus je voyage a cause de mon travaille plus j aime ce beau pays , bonne nuit

  3. Mme mostefaoui SAB

    Bonjour ma fille qui se connecte peu m’a téléphoné du Canada ou elle vit pour me dire de lire sinon ce n’est pas mon moment.Bon article j » attends la suite.Merci VDSBA

  4. Mourad

    Je rejoins Badissie..Beaucoup d’algeriens avaient des conditions de vie tout à fait correctes dans leur propre pays..Ils voulaient la bas..Beaucoup ont déchantés, j’ai croisé des ingenieurs qui vendent des pizzas dans des fast food lugubres, des femmes qui ont suivis leur mari et qui ont perdu leur staut social ( et les années d’études et de sacrifices qui vont avec…) ,des divorces aussi..Le Canada ce n’est pas l’eldorado loin s’en faut..Mais certains préfèrent partir et ensuite dépriment par le manque de leur terre natale ou ils ont laissé la famille, les amis…Tout le monde a le droit de partir, c’est sûr, mais ceux qui restent en Algerie pour apporter leur petite contribution au pays sont tout à fait exemplaires à mon sens…L’herbe n’est pas plus verte ailleurs, et souvent on oublie ce que l’on avait..la filiation, la terre n’a pas de valeurs…

  5. meradi

    Mourad quand je vous lis je dis une lecture autrement vue BRAVO

  6. k/faraoun

    Les problèmes sociaux sont partout et tout le monde est à la recherche de la qualité de vie soit en Algérie ou ailleurs et que chacun est libre de choisir ou il veut vivre.Chacun a son gout et les gouts ça ne se discutent pas.

  7. Claude.B

    Bonjour ,
    Ceux qui s’expatrient font un choix ,qui n’est surement pas facile à faire ,mais ils décident librement de ce que sera leur vie .Cela me parait être leur droit le plus strict ,ensuite que leur choix se révèle bon ou mauvais est un autre problème ,et eux seuls peuvent en être juges ,et en témoigner .
    A titre d’exemple au moins 1 600 000 français sont expatriés partout dans le monde ,et la crise économique n’est pas la seule raison de ces départs ,il y a le goût de l’aventure ,des voyages ,des défis à relever etc….
    Tous ces expatriés aiment pourtant leur pays ,il faut donc admettre que leurs motivations au départ ont été plus fortes que LA RAISON (de rester ) ,que beaucoup mettent en avant pour refuser de les comprendre .
    Certains aussi se posent en censeurs ,alors qu’ils rêveraient de faire de même mais n’en ont pas le courage ,car il faut avoir du courage pour tout quitter sans garantie du lendemain .
    Pourquoi ne pas parler ,aussi ,de tous ceux dont l’expatriation a été une vraie réussite ,car ils existent .
    Cordialement .

  8. Mme Mostefaoui SAB

    Bonjours. Toujours trés entreprenante jamais a cour d »idées et le sens de dire vrai et vérifiable Bonne fin de semaine chére amie

  9. Un parmi d'autres

    Il faudrait peut être se référer à la très belle chanson de Jean ferrât .
    Les gens qui quitte leur pays c’est à cause d’une certaine misère sociale, intellectuelle et la cause de tout est le chômage que certains ont connu et que d’autres continuent à vivre aujourd’hui en allant chercher L’Eldorado qui n’est pas toujours rose,tendre, et facile.

    Ils quittent un à un le pays
    Pour s´en aller gagner leur vie
    Loin de la terre où ils sont nés
    Depuis longtemps ils en rêvaient
    De la ville et de ses secrets
    Du formica et du ciné
    Les vieux ça n´était pas original
    Quand ils s´essuyaient machinal
    D´un revers de manche les lèvres
    Mais ils savaient tous à propos
    Tuer la caille ou le perdreau
    Et manger la tomme de chèvre

    Pourtant que la montagne est belle
    Comment peut-on s´imaginer
    En voyant un vol d´hirondelles
    Que l´automne vient d´arriver?

    Avec leurs mains dessus leurs têtes
    Ils avaient monté des murettes
    Jusqu´au sommet de la colline
    Qu´importent les jours les années
    Ils avaient tous l´âme bien née
    Noueuse comme un pied de vigne
    Les vignes elles courent dans la forêt
    Le vin ne sera plus tiré
    C´était une horrible piquette
    Mais il faisait des centenaires
    A ne plus que savoir en faire
    S´il ne vous tournait pas la tête

    Pourtant que la montagne est belle
    Comment peut-on s´imaginer
    En voyant un vol d´hirondelles
    Que l´automne vient d´arriver?

    Deux chèvres et puis quelques moutons
    Une année bonne et l´autre non
    Et sans vacances et sans sorties
    Les filles veulent aller au bal
    Il n´y a rien de plus normal
    Que de vouloir vivre sa vie
    Leur vie ils seront flics ou fonctionnaires
    De quoi attendre sans s´en faire
    Que l´heure de la retraite sonne
    Il faut savoir ce que l´on aime
    Et rentrer dans son H.L.M.
    Manger du poulet aux hormones

    Pourtant que la montagne est belle
    Comment peut-on s´imaginer
    En voyant un vol d´hirondelles
    Que l´automne vient d´arriver?

  10. Claude.B

    Bonjour Mme Mostefaoui SAB,
    Vous savez bien que j’exprime toujours mes idées avec conviction car elles sont le fruit de réflexions ,sur lesquelles je m’engage ;et non d’emballements ponctuels qui entraînent leurs auteurs à se rétracter à peine se sont ils engagés avec une certaine véhémence , dans une affirmation .
    Bonne fin de semaine à vous aussi ,Madame .
    Amicalement .

  11. Un parmi d'autres

    Â Argos

    Ce nom me rappellent une ville dans le peloponèse belle région antique que j’ai visité à commencer par PATRAS etc’est une île pleine de relief et massif montagneux puis Corinthe et ATHÈNES en face et l’histoire vous revient en mémoire et Olympie avec les gladiateurs et le colosse de Rhodes autre île pleine d’histoire .
    Argos est une ville brillante d’où son nom

  12. Monsieur

    Bonsoir Mme Claude B
    je ne comprend pas ce que vous insinuer par « comment peut-on vivre loin de sa terre natale moi j’en crêve de ne pas être à SBA »
    a ma connaissance vous aimez Sidi Bel Abbes puisque c’est votre ville natale mais vous en revez de ne pas etre a SBA donc vous n’aimez pas vivre a SBA……………. malgré cela vous ete la bienvenue.
    Amicalement votre

    • Danielle B

      bonsoir à vous MONSIEUR
      ce n’est pas Claude B qui a écrit cela mais Danielle B
      je n’insinue rien d’autre que ce que j’ai écrit monsieur, relisez bien mon post
      j’ai dit que je rêvais de vivre à SBA et si je n’y suis pas c’est contre ma volonté, je suis PN donc je pense que ça veut tout dire, vous m’avez demandé de partir de chez moi Monsieur et surtout surtout ne me dites pas que ce n’est pas vrai
      en revanche je vous remercie de me dire que je suis la bienvenue qui sait???
      amicalement à vous

  13. Monsieur

    A madame Danielle B Padon Madame effectivement c’est Madame Danielle B qui a ecrit cette phrase  » comment peut-on vivre loin de sa terre natale moi j’en crêve de ne pas être à SBA »
    gramaticalement on comprend a travers la phrase « …de ne pas vivre…. qu’elle n’aime pas vivre a sidi Bel Abbes …. mais loin de la pour vous demander de partir de chez vous…. encore une fois vous ete la bienvenue chez vous sincerement (relisze la phrase SVP )
    Amicalement bonsoir

    • Danielle B

      bonjour MONSIEUR
      je crois qu’il y a incompréhension mutuelle ce n’est pas grave
      l’essentiel c’est de bien comprendre que mon pays tel qu’il est resté dans mon coeur a une grande importance pour moi et il me manquera toujours
      ce qui s’est passé en 62 ,chacun doit garder ses convictions sans essayer d’influencer l’autre si nous voulons nouer des liens d’amitié
      MERCI une seconde fois de vos souhaits de bienvenue
      amicalement et bonne journée

  14. badissie

    vous aller loin moi aussi je peut etre plus méchant , c est pas des illusions c est une réalité que certain gens ne veulent pas admettre , il y a eu une sale guerre , un genocide il faut le reconnaitre , mes propos inexactes ???

    • Danielle B

      bonjour mr Badissie
      lorsque j’ai dit que vos propos étaient inexacts cela voulait dire que vous n’etes pas les seuls à avoir souffert, vous n’êtes pas les seuls à avoir eu des pertes dans votre communauté, comme je l’ai déjà précisé précédemment vous n’avez pas fait votre guerre d’indépendance en envoyant des fleurs à vos adversaires, une sale guerre oui vous avez raison ceci dit je n’interviendrai plus lorsqu’il s’agira de ce genre de débat, on ne peut pas discuter objectivement avec des interlocuteurs tels que vous et croyez bien que je tiendrai ma promesse
      bonne journée monsieur

  15. badissie

    depuis 1830 a 1962 ont a perdue des etre chere , vous savez l algerie appartient aux algerien que vous appeller autrefois indigénes votre probleme vous revez toujours d une algerie française , j etais a adrar et j ai vue ces enfants qui naissent avec des malformation due a la bombe atomique , c est affreux cette bombe lancer par le criminelle de guerre de gaulle , et l etat français ne presente pas ces excuses ,aujourd hui j ecoutais a la radio le témoignage d un moudjahide sur la torture exércer par l armée française j etais révolter . mes amities a aek RFA et memoria

    • Danielle B

      rebonjour mr BADISSIE
      je n’avais pas vu votre dernier post d’hier au soir
      vous êtes révolté hé bien nous sommes au moins 2
      je possède des livres, des témoignages qui prouvent bien que la torture était aussi appliquée par le FLN et pas seulement sur des adultes
      respectons mutuellement nos morts et tout ira bien dans le meilleur des mondes, sans oublier tournons la page , soyons honnêtes et espérons un avenir plus serein pour nos descendants si vous le voulez bien

    • Mémoria,

      Salut badissie et Danielle,

      Je crois que vous pouvez vous entendre car vous avez tous les deux souffert et étaient traumatisés par le passé….
      La guerre laisse des traces des deux côtés…Nous avons eu notre Indépendance et eux aussi ont perdu un peu de leur pays natal. »C’est la vie » comme le chante Sacha Distel….
      Vous pouvez vous entendre car au fonds si Danielle avait été OAS,elle n’aurait jamais perduré sur le Site…car elle aime SBA !
      Et toi Badissie qui a pris tant de cafés et pains beurrés chez Abderrahman de la « Place Rouge » d’Adrar,et tant de thé chez Guerrout,tu sera d’accord avec moi que les gerboises de Reggane ne peuvent pas être dédommagées par l’Etat français car nous perdrions notre souveraineté.Laissons le statut de chouhadas à nos martyrs!Pourquoi chercher à les transformer en victimes à dédommager en francs français ou en euros;ces martyrs n’accepteraient jamais cette dégradation….
      Danielle a eu aussi ses morts dans famille et communauté.On ne peut pas l’empêcher de souffrir et d’avoir du ressentiment !

      En espérant Si Badissie et Danielle que vous nous obligerez pas à réquisitionner des casques bleus sur le site!

      Bon vendredi à mes ami(e)s….

      • Mémoria,

        Corrigez « Toute la pluie tombe sur moi… »… »Tu es le soleil de ma vie… »de Sacha Distel.
        On ne va se disputer éternellement pour ce …même soleil d’Algérie qui brillera pour tout le monde même en France…!!!

        Bon Week End !

      • Danielle B

        bonjour mr MEMORIA
        vous avez raison on ne se disputera plus pour ce beau soleil d’Algérie car dorénavant je garderai pour moi ce que je ressens et surtout ce que je pense même si je lis des énormités, après tout chacun pense comme il l’entend
        traumatisée??? oui bien sur, j’ai vécu le 5 juillet à Oran, j’ai failli être enlevée à mon domicile quelques semaines plus tard alors que j’étais seule à la maison, ce sont des choses qu’on a du mal à effacer de sa mémoire et puis on ne quitte pas son pays à 20 ans comme l’ont quitté les PN en 62 et surtout surtout avec l’accueil que nous ont fait ici les français et que nous ne sommes pas prêts de pardonner même 51 ans après, je peux comprendre les Algériens mais j’aurai toujours une dent contre ceux qui ici nous ont rejetés pire que des chiens
        ce tout fera que je souffrirai toujours, sans parler de l’éloignement de ma ville natale que j’aimerai toujours par dessus tout, plus je vieillis et plus la douleur est vive, toute ma famille me reproche de trop vivre dans le passé mais ça a été la plus belle période de ma vie alors je m’y accroche, car ici en france à part la naissance de mes enfants je mentirai en disant que je me suis vraiment intégrée à ce pays qui en fin de compte n’est et ne sera jamais le mien
        quant à l’OAS mr Mémoria c’est une autre histoire, rien à voir avec vous , l’Algérie, SBA etc……, là aussi ça fait partie du passé, laissons le dormir et regardons devant nous
        mais n’ayez crainte en ce qui me concerne il n’y aura plus d’échanges verbaux de ce genre avec qui que ce soit, vous pouvez laisser les casques bleus dans leur casier
        bon vendredi à vous aussi Monsieur et bonne journée
        amicalement

      • Mourad

        Comment comparé ce qu’a fait le FLN durant la guerre de LIBERATION et l’armée française avec la complicité des colons durant 130 années ??
        Je suis attéré par un tel parallèle..Qu’il y ait discussions, échanges, pas de problèmes, mais on discute après avoir présenter ses excuses..C’est là que l’on peut entamer un travail de reconstruction et tisser des liens amicaux et plus si affinités…Des enfumades du 19e siecle aux bombes de l’OAS en 1962, je pense que la notion d’agresseurs colonisateurs ursupateurs et d’indigènes sous citoyens dans leur propre pays est pourtant clair et évident..Quand je pense aux propos de mes grand parents sur leur quotidien sous la colonisation, je ne le souhaite à personne…Il y avait des français qui n’étaient pas complices, on aimerait les entendre un peu plus..Mais dire, c’est passé, c’est derrière nous, sans exprimer de légitimes regrets sincères sur cette periode ignoble en termes de déni de l’autre..c’est fort…Jusqu’à aujourd hui le nazisme et ses conséquences sont enseignés à l’école, jusqu’à aujourd hui les réparations se poursuivent, mais pour les algeriens il faudrait se mettre autour d’un café place carnot et faire comme si c’était juste un petit cauchemard…le FLN a fait comme il pouvait avec ses moyens, sa rage de vivre debout face à des contingents qui rafflaient et executait tout ce qui bougeait…la seconde guerre mondiale en France a eu son lot d’exaction commis par les rares resistants de l’epoque envers les collabos..C’est pas une guerre classique mais une guerre de liberation dont il s’agit.. Je dis tout cela sans haine, mais je suis convaincu…

        • Claude .B

          @Mourad ,
          Je suis à mon tour attérée ,si j’ai bien compris vous ne reconnaitriez à Danielle la légitimité de s’exprimer ,dans la mesure ou vous êtes en désaccord avec elle,qu’à la condition qu’elle présente ses excuses pour les 130 années de présence française en Algérie ;c’est à dire qu’elle soit ,à elle toute seule ,comptable devant l’histoire et devant le peuple Algérien de cette terrible guerre ?
          Elle devrait en porter la responsabilité et à ce titre en payer l’ardoise ?
          Etre « punie et privée  » de discussion tant qu’elle n’a pas mis un genou en terre ?
          Si le sujet n’était pas grave ,cela prêterait à sourire .
          Vous avez le droit de vous exprimer ,elle aussi ,si vous étiez d’accord sur tout il n’y aurait plus de débat ,mais pour qu’il y ait un vrai débat il conviendrait peut être de ne pas sortir certains mots de leur contexte pour leur faire dire ce que vous voulez qu’ils disent .
          Sans haine mais avec conviction !

          • Danielle B

            MERCI CLAUDE
            amicalement

          • Mourad

            @Claude

            Je vous laisse seul responsable de vos propos et de la teneur de ceux ci quand à votre interpretation ( volontaire ? maladroite ?) de mes propos.
            Qui suis je pour m’ériger en censeur comme vous le faite vis à vis de moi ? Qui êtes vous pour déformer mes propos ? Ais je demandé à une personne de porter le poid de la colonisation ? De payer ?
            Avez vous lu calmement mon commentaire ou bien vos emotions ont pris le dessus ? Relisez si vouzs le souhaiter j’ai pas envie de me répéter…Pour autant je ne retire pas une virgule à mes propos..

            Sans censure, ni rancunes ni interprétations…

            • Claude .B

              @Mourad,
              J’assume toujours mes propos auxquels je ne retire rien puisque je ne me laisse pas envahir par l’émotion lorsque je rédige .Je vous ai lu très calmement ,et j’ai pris la peine de vous relire pour être certaine de ne pas faire une interprétation erronée de votre commentaire .Tout cela avec un calme olympien .
              Relisez vous ,et peut être admettrez vous une certaine ambiguité dans vos propos .
              Nul n’étant parfait ,j’ai pleinement conscience de ne pas l’être …………
              Sans rancunes .

              • Mourad

                Je n’y peu rien si mes propos sont pour vous ambigus..J ai une lecture de l’histoire apaisée, mais je ne suis pas fait de guimauve et je ne suis pas de ceux qui tiennent des dixcours faussement condescendants et mielleux pour dire tout le monde il est gentil tout le monde il est beau..Je crois à la responsabilisation de tous dans le fait d’assumer ce qui appartient à chacun…Non, je ne veux pas uniquement qu’on se dise, tournons la page regardons devant,etc…Parce que c’est là que le travail de mémoire se perd et que l’on trahit cette même mémoire collective…Rassurez vous, et tanpis pour les donneurs de leçons sur le bien vivre ensemble ( un concept parfois développé ici avec une vacuité qui prête à sourire…) je ne suis en guerre contre personne, ni contre ma propre personne..Je fait un travail de devoir de mémoire..Mais mettre le FLN au même niveau que l’armée colonisatrice et les complices de l’OAS ( dont on dit ici qu’il ne faut plus en parler, alors qu’ils continuent d’être en guerre contre l’Algerie depuis la France..)…Laissez moi rire…Je suis très au clair sur mes propos que je revendique sans volonté belliqueuse gratuite, et encore navrés pour ceux qui penseraient le contraire…

                Certainement votre…

              • Mme Mostefaoui SAB

                Surtout ne pas se laisser tomber dans les possibles piéges de la polémique que deux lecteurs veulent transposer d’un autre site ou on ne connait personne de visu a la voix de sba plus transparente. bonne fin de journée laborieuse a vous Claude B

            • Mme Mostefaoui SAB

              Pardon mon post était destiné a La respectueuse Mme Claude B.

              • Claude .B

                Bonsoir Mme Mostefaoui SAB,
                Je vous remercie infiniment de votre sollicitude à laquelle je suis sensible et reconnaisante .Soyez sans crainte ,Madame ,je ne suis pas dupe des motivations de certaines personnes sous influence dont le projet est des plus transparent .Même loin de SBA,on peut percevoir les éléments d’une destabilisation orchestrée .
                Après une semaine de travail assez chargée ,je vais profiter d’un week end réparateur qui s’annonce froid mais ensoleillé .
                Bonne soirée ,Madame .
                Amicalement .

      • Benhaddou Boubakar

        bons propos si Memoria !

  16. Mémoria,

    Votre spontanéïté vous honore et je suis sur que la plupart des bélabbésiens sur le site seront touchés par votre algérianité et attachement à la terre qui vous a vu naître et grandir….
    Et je ne pense pas que mon frère Badissie n’a pas de coeur pour comprendre « la douleur des autres ». Les paroles vont souvent plus vite que la pensée réelle et le sentiment profond .

    Mes hommages

  17. chouia connaisseur

    Je suis triste ce soir à cause de la bêtise humaine ,de l’incompréhension et des positions dogmatiques de certains de mes semblables(toute espèce humaine confondue!)A mon avis ,les guerres,les traumatismes,les souffrances et toutes les conséquences désastreuses de l’action nihiliste de l’homme de quel bord qu’il soit,sont à analyser d’une façon sereine,calme et objective! Dites-moi chers amis! si on doit parler histoire ou tout simplement parler de choses simples concernant exclusivement des êtres humains,qui se sont trouvés acteurs malgré eux dans des films de guerre, d’horreur,de crimes,de viols…enfin tout ce qui à trait aux très mauvais côtés de l’homme…Je voudrais tant que mon ami Mémoria m’aide à trouver certaines réponses à mon inquiétude mais surtout à ma tristesse qui risque de devenir une angoisse éternelle et même mortelle.Oui mortelle -spirituellement parlant!-car franchement je ne comprends pas pourquoi il y a tant d’animosité entre des gens simples et qui ont souffert(des 2 côtés de la méditerannée) à cause des responsables de ces atrocités et qui tant d’années après-ces mêmes personnes- se la coulent douce ici et ailleurs en laissant la plèbe s’entre-déchirer par des ‘mots’ qui tuent plus que les bombes nucléaires…Et je reste toujours triste et perplexe devant tant d’incompréhension et de déchirement entre des gens qui ont tous souffert et qui ont tous perdu quelque chose! Tristement vôtre!

  18. Danielle B

    bonsoir mr CHOUIA CONNAISSEUR
    l’être humain est ainsi fait et rien ni personne ne pourra y changer quoi que ce soit, la souffrance souvent égare et lorsqu’on est confronté à un mur d’incompréhension hostile hé bien on dit des choses enfouies au plus profond de nous depuis tellement longtemps que ça fait mal et à celui qui les dit et à celui ou celle qui les lit
    cordialement

  19. Forum

    Parfum de scandale au Vatican. Je sens que notre ami Elhadj avait subodoré la chose sans oser l’évoquer.
    Post coitum animal triste!

  20. Un parmi d'autres

    Bsr Claude je vais nettement mieux et cela m’a permis de feuilleter quelques écrits et je suis tombé sur un beau ( la psychiatrie citoyenne ).
    Alors je me pose la question suivante sommes nous réellement épargné et puis est-elle contagieuse.
    Dans le sud ouest les Psytoyens du coeur prennent de l’ampleur .
    Donc cette association vient en aide a des personnes en souffrance psychologique ou en situation d’exclusion sociale .
    Ceci dit continuer à participer et à apporter un petit Chouya à ce signe qui se veut être le trait d’union en nous les enfants de cette belle ville que nous avions tant aimé et que nous continuons à aimer malgrès les déboires qui existent.
    Toutes mes amitiées.

  21. badissie

    tout d abord bonsoir mais discuter et voir la vérité en face , vus dises je ne discute pas avec des gens comme vous cessez d insulter les gens , moi je suis pas parfait nulle n est parfait sauf DIEU l UNIQUE mais je defend une cause , les français pendant la guerre n etait pas nos adversaires mais des colonisateurs ,on ne demande pas a vous de dire pardon mais a l etat français , imaginé qu une personne vient occuper votre maison de force , qu allait vous faire ??? monsieur memoria on ne demande pas de l argent pour les victimes enfin ont est plus riche q eux , mais reconnaissance verbale , comme les allemands l ont fait au français , dire que leGLORIEUX FLN A a torturer comme les colonisateur c est absurde , ont a poser des bombes c est normale les moyens disponible contre les avions le napalm ,. amitié a mourad memoria et benmostfae RFA tes commentaire nous manque

  22. chouia connaisseur

    Merci cher frère Mémoria j’ai beaucoup apprécié ton intervention(comme toujours d’ailleurs !) qui m’a permis d’alléger,un tant soit peu, ma tristesse et de savoir aussi que l’intelligence joue -parfois- de vilains tours à la sensibilté!Enfin comme le disait si fièrement notre professeur Louis Gourvennec- parlant de Kateb Yacine qu’il nous avait fait découvrir au lycée de jeunes filles Nadjah-: » Il me dépasse…il me dépasse…c’est un génie ! » …et dans ce cas précis l’apparence de K.Yacine, vêtu d’un bleu shangai, contrastait énormément avec la réalité de Nedjma et l’homme aux sandales de caoutchouc ou la poudre d’intelligence et le cercle des représailles! Fraternellement et bonne nuit!

Répondre