La Voix De Sidi Bel Abbes

Le niveau d’instruction des immigrés est souvent plus élevé que celui des Français Partagé par Mustapha BRAHIM DJELLOUL

Le niveau d’instruction des immigrés est souvent plus élevé que celui de la population française, a indiqué une étude de l’Institut national d’études démographiques (INED) publiée dans le dernier numéro de Population et Sociétés.

Intitulée ‘‘Le niveau d’instruction des immigrés : varié et souvent plus élevé que dans les pays d’origine’‘, l’étude menée en France par le démographe Mathieu Ichou fait ressortir que, contrairement aux idées reçues, certains groupes sont ‘‘plus diplômés’‘ que la population française en général.

L’enquête indique que 37% des immigrés nés en Roumanie et vivant en France possèdent un diplôme de l’enseignement supérieur, 43% des Chinois, 35% des Vietnamiens et 32% des Polonais, alors que ‘‘seulement’‘ 27% de la population générale adulte de France dispose d’un titre universitaire.

Le taux des diplômés sénégalais de l’université est le même que celui des Français, alors que celui des pays du Maghreb en est inférieur : Tunisiens (21%), Marocains (19%) Algériens (18%) qui possèdent au moins une licence. Cependant, l’étude montre que les niveaux d’instruction variés chez les immigrés.

Les personnes nées en France sont peu nombreuses à n’avoir jamais été scolarisées (moins de 1%) et plus du quart (27%) disposent d’un diplôme de l’enseignement supérieur, précise-t-elle, relevant que certains groupes d’immigrés ont un niveau d’instruction ‘‘très faible’‘ en moyenne.

C’est le cas des personnes nées au Portugal ou en Turquie dont une partie non négligeable ne dispose d’aucune instruction (respectivement 8% et 15%), alors que ceux qui possèdent un diplôme universitaire sont peu nombreux (7% et 9%).

‘‘Au-delà d’une situation moyenne de désavantage relatif par rapport aux natifs, les immigrés constituent donc une population aux niveaux d’instruction très divers’‘, souligne l’étude.

Pour la plupart des pays, indique encore l’étude, les immigrés en France sont ‘‘plus instruits’‘ que la majorité de la population de leur pays de naissance, expliquant qu’en général les personnes qui émigrent vers la France sont plus souvent diplômées du supérieur et moins souvent sans instruction que les individus du même âge et du même sexe dans leur pays de naissance.

Ce qui traduit que la  plupart  des  immigrés  ont  un  niveau  d’instruction relatif élevé.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=70445

Posté par le Fév 16 2017. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, MONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

6 Commentaires pour “Le niveau d’instruction des immigrés est souvent plus élevé que celui des Français Partagé par Mustapha BRAHIM DJELLOUL”

  1. Amirouche

    Salam

    Disons que je vais gober ces informations et faire semblant de ne pas voir la couleur de la peau des centaines de personnes assignées au maniement du balai pour nettoyer les rues des villes françaises; de tourner le dos à ces milliers de jeunes perdus, surtout « les nôtres », ne trouvant que la cigarette à vendre en contrebande et en pleine rue…Je fermerai aussi mes yeux pour ne pas voir ces immigrés fouillant les poubelles avant l’aube afin de trouver quelque chose à mettre sous la dent et je n’entendrai plus leurs cris demandant du boulot lors de manifestations itératives…
    Je me demande d’ailleurs si cette étude n’a pas été faite pour « embellir » l’image du pays où ne vivent pas seulement que certains « groupes » de diplômés…

    Fraternellement

    • GRACE

      Salam si Amirouche,
      Ce dont vous parlez est tout à fait autre chose, qu’on peut ou pas corréler avec le sujet de l’étude.
      Je peux entendre que le niveau d’instruction des immigrés soit plus que celui des autochtones en France, tant qu’il s’agisse que d’instruction. La question des qualifications ou des aptitudes et capacités à occuper des emplois qui est bien entendu un autre sujet, qu’on peut lier au constat que vous établissez.
      L’instruction ne donne pas forcément le droit ou la possibilité d’entrer dans l’emploi ou d’accéder à un logement…En revanche on accède à la formation ou à l’emploi beaucoup plus aisément lorsqu’on a de l’instruction et ( et là je vais vous tendre le bâton pour me battre ) surtout lorsqu’on est blanc, portant un patronyme non exotique et résidant à une  » belle adresse ».
      Amitiés.

  2. OUERRAD

    bonsoir ,,,, je disais bien qu elle etait ,,, POULOUEEE ,,, seul sahbi comprendra

    • Amirouche

      OUERRAD

      Ah mon ami ! kirake dayer Sahbi ?…A chaque fois que je pense à toi, je me rappelle l’histoire de notre vieux ami que nous avons rencontré « fel graba », il nous a raconté son bon vieux temps…Te rappelles-tu sahbi?
      Il nous avait dit : « …moi p’tit, mon papa mi donnait 10 Dinars… J’allais à l’ipicerie di coin. A l’ipoque avec Elfe frenke… tu repartais avec 1 livre de beurre, 1 L de lait, 3kg di pommes di terres, 1 livre de froumage, 2kg de pain (et oui, ça se vendait par kilougramme), 1 sac di thé, 1 livre di sucre, di oeufs y di bonboms !

      – Et nous lui avons dit : » Wouha ! La chance que t’avais! Et maintenant ?

      – Maintenant ? Si plus possible ! Y’a trop di caméras di surveillance !
      AHAHAHAHAHA

      Mes salutations fraternelles Mohamed, j’espère que tu as bien récupéré…

  3. belamri abdelkader

    Ce qui pourrait agréablement vous étonner , je le suppose ,ce sont les étudiants algériens qui ont suivi leur cursus scolaire en Algérie et qui devaient pour une raison ou autre ,poursuivre une formation en France, ne sont pas revenus de leur étonnement en se voyant surclasser leurs camarades français dans beaucoup de matières même celle de molière qui est leur langue maternelle.Comme quoi , les idées reçues ont la peau dure.L’intelligence a une part innée et une part acquise, elle n’est pas le fait d’une population donnée , d’une géographie donnée ou d’une race donnée, elle est le résultat d’une prise de conscience précoce de ce que l’auteur veut en faire et la hauteur de son ambition.

  4. Amirouche

    GRACE

    Salam Sayidi el karim

    Ce sujet est à titre d’info assez ancien, paru le 25/03/2013 sur « contrepoints.org » et voilà qu’il réapparait comme étude en 2017!!!…Ayant des enfants et cousins adultes en France et selon mon humble connaissance, je pense que le niveau d’instruction des immigrés  » NATIFS » en France est le même que tous les français de toutes origines, ni plus ni moins. Ceux qui viennent pour faire leurs études ou venus pour travailler est un autre sujet et pourrait fausser négativement les statistiques. D’ailleurs que veut-on dire par  » certains groupes sont ‘‘plus diplômés’‘ que la population française en général » ?…Que représente ce groupe, quel niveau d’instruction a t-il? Universitaires ? Je n’y crois pas trop…Et puis je suis mort de rire quand je lis 43% des Chinois ont un diplôme universitaire alors qu’on ne connait même pas leur nombre exact en France…Sauf si les 43 % de cette communauté auraient tous un diplôme universitaire mais préfèreraient travailler à plein régime clandestinement dans des ateliers de confection faisant office d’un lieu de travail, de chambre et de cuisine…
    Ceci dit, je peux me tromper bien sûr mais c’est ce que je vois et je constate surtout quand on a plusieurs coupures d’électricité…On comprend alors que leur chef est là 😉 😉
    Un grand merci à monsieur Mustapha pour le partage.
    Bien amicalement

Répondre