La Voix De Sidi Bel Abbes

Le monde arabe et sa télévision

th

Les démêlés judiciaires de la chaîne de télévision El Djazira avec l’Egypte, avec leur lot d’emprisonnement et d’expulsion de journalistes, traduisent la fin d’une illusion de puissance médiatique censée servir les Arabes et leur donner une voix audible dans la scène internationale. Il faut dire que les Occidentaux et notamment les USA, doivent se frotter les mains. Ils n’ont plus en face d’eux un gros média qui dénonce les hypocrisies d’un capitalisme sans foi ni loi. Ils peuvent désormais, se pavaner dans toute la planète et distiller leur venin «démocratique» sans que personne ne vienne leur demander des comptes.
Les Occidentaux sont heureux parce que, printemps arabe aidant, l’audience d’El Djazira est en chute libre. Le temps où cette chaîne faisait la pluie et le beau temps, dans toute la région arabe et au-delà, est derrière nous. Ses animateurs peuvent crier à tue-tête, il n’y aura pas grand monde pour applaudir.
Cela étant dit, il faut tout de même relativiser. Et pour cause, le média lourd, le «plus lourd» du monde arabe n’est pas totalement arabe soit dit en passant. Enfin, il est arabe par la langue, par la nationalité de ses animateurs et journalistes. En fait, il est même un peu trop panarabe. On en trouve de tout à El Djazira. Et c’est ce trait, genre «Ligue arabe» de la télévision, qui a fait le succès de la chaîne à ses débuts. Tout le monde s’y voyait un peu. Et puis, il y a eu la ligne éditoriale qui a donné des ailes aux téléspectateurs de tout le croissant fertile qui, en voyant les guerres occidentales contre les musulmans en direct, avaient cru un petit instant à la victoire. C’était la magie de la télé.
Mais ça, c’était il y a longtemps. Avec l’avènement des révolutions arabes, la chaîne qatarie a effectué un virage à 90% et s’est mise à servir les intérêts du camp occidentalo-sioniste.
Résultat des courses, El Djazira a perdu ses téléspectateurs traditionnels sans récupérer ceux d’en face. Ces derniers auraient souhaité que la version occidentalo-sioniste d’El Djazira, continue d’attirer du monde, mais ils se contentent largement de la baisse d’audience d’un média qui aurait pu être fédérateur de l’opinion arabe. Les Occidentaux sont heureux, puisque après avoir morcelé politiquement la nation arabe, ils ont réussi le même exploit au niveau médiatique. Le Qatar leur a donné un sérieux coup de main sur les deux tableaux.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=58273

Posté par le Fév 3 2015. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

9 Commentaires pour “Le monde arabe et sa télévision”

  1. OUERRAD en squatteur

    La tele arabe existe t elle ?
    Aucune chaine arabe n est arabe a 100%.
    Il est regrettable de le dire , mais toutes les teles du monde arabe , ne sont pas capables de vehiculer le message comme il se doit .Meme les teles publiques de par leur complicite avec les pouvoirs ne sont pas credibles .De meme qu elles sont toujours depassees par les evenements , et se satisfassent pas les attentes des peuples arabes et c est DOMMAGE .Car la culture arabe avec une tele digne de ce nom , serait leader sur le monde .Mais comme , on se limite au CHTIH WERDIH , alors le resultat est la ?

  2. Ali

    Cette télévision à fait du mal aux arabes.

  3. Benattou

    Mon cher ami tu vois juste on dit souvent : on ne demande pas aux forts d’avoir une mauvaise conscience on leur demande seulement d’avoir une conscience tout court. Montesquieu a dit : pour faire de grandes choses, il ne faut pas être au dessus des hommes, il faut être avec eux.

  4. Seddik .

    El djazira a beaucoup perdu de sa crédibilité, elle est en chute libre . Notre pays a toujours refusé un bureau de cette chaine à Alger .

  5. Harmel Mehdi

    Ce journaliste a voulu volontairement dans cette analyse nous leurrer comme s’il ne savait pas que la chaine El djazira était la création des services secrets occidentaux avec la bénédiction du Mossad… dire que les USA et ses alliés se frottent la mains en constatant la baisse d’audience de cette station est une insulte à notre intelligence car pour quelqu’un qui l’a suivi depuis sa création en 94 on constate qu’elle a été la première chaîne arabe a interviewé des responsables civiles et militaire israéliens sous couvert de professionnalisme alors c’était un vrai tabou ,dans le but d’intégrer dans le subconscient des peuples arabes la réalité d’Israël et son acceptation entraînant par le temps l’effritement de l’opposition à son existence….donc dire que les occidentaux se sont débarrasser d’un gros média qui dénonce l’hypocrisie d’un capitalisme sans loi ni foi est une contre vérité car il est évident que ces pseudo-dénonciations ont été les appâts pour augmenter son audience a fin qu’elle soit efficace pour faire passer les messages codés aux plus gros nombres possibles des populations arabes et être capable au moment voulu de déstabiliser toute la région selon un plan préétablie dans le but d’assurer définitivement la sécurité d’Israël….
    En fin dire qu’elle a fait un virage à 90 degré est une autre contre vérité car pour nous elle reste sur sa ligne éditorial initiale avec des modifications de stratégie en fonction des nouvelles données géo-stratégiques qui peuvent aller jusqu’à la griller totalement pour pouvoir passer à autre chose …
    En conclusion ce journaliste est soi tout à fait à coté de la plaque ou bien une personne qui fait parti de cet armada Multi-tentaculaire qui nous encercle à tous les niveaux pour agir sur nos consciences pour nous faites accepter des logiques qui ne sont la initialement les nôtres..

  6. Harmel Mehdi

    lire SVP qui ne sont pas initialement les notre

  7. Smiley

    Al Jazeera n’a jamais eu de ligne éditoriale libre. Le travail de sape visant à miner les régimes arables autoritaires mais sous bannière républicaine ( Irak, Syrie,Egypte Yemen, Tunisie etc) a porté ses fruits en servant de porte-voix à l’opposition essentiellement islamiste et conservateur.
    Al Jazeera n’a jamais couvert aucune exécution capitale en Arabie Saoudite, ni aucune flagellation ( pourtant relevant de la Sharia) ni les conditions de travail abominables faites aux travailleurs du sous-continent indien.
    Ce média fait des mercenaires de la communication au service d’un projet trouble mourra écrasé sous les bottes du Maréchal président Al Sissi.

  8. Anonyme

    merci de lire conservatrice

  9. Imène

    Bjr !
    Merci H.Mehdi , entièrement ok.
    Quand Al jazeera est née vers les années 90 , c’était une révolution dans le paysage audio-visuel arabe , avec ses moyens colossaux , son ton , ses grand journalistes et reporters..une CNN à l’arabe ! elle avait réussi a casser le monopole occidental sur l’info et sur l’image surtout ( car ds le monde arabe , tout était verouillé ) et le succès était au rdv , on ne jurait que par el jazeera !
    Ce média lourd est un peu victime de son succès , toujours à la recherche de plus d’impact, de sensationnel ,..le printemps arabe aidant – printemps qui a miraculeusement épargné les féodalités du golf, notamment le Qatar , le propriétaire de la chaîne et bailleur de fond des révoltes arabes – elle s’est transformée en une chaîne de GUERRE , de propagande, de fitna , et une caisse de résonance pour les islamistes , et autres salafo- terroristes…usant même dans le mensonge , le montage , le truquage, la désinformation .: les messages de ben laden et edhawhri , les menaces de haddam , les généraux de l’otan étaient présentés comme des  » libérateurs  » de la libye !!! et du coup elle a perdu toute crédibilité dans les pays mêmes où elle a soutenu et couvert le chaos ..c’est un peu le retour de la manivelle ..Aucun regret – sauf pour les sionistes – car c’est leur haut parleur – qu’elle disparaisse à jamais !

Répondre