La Voix De Sidi Bel Abbes

Le ministre du commerce à Sidi bel abbes , le marché de l’informel au menu

Nous venons d’apprendre de source bien informée qu’une visite de travail est programmée dans tous les prochains jours à la wilaya de Sidi bel abbes par le ministre du Commerce monsieur Mustapha Benbada, et dont le thème principal sera le traitement du commerce informel dans tous ses aspects. La ville de Sidi bel abbes est confronté au phénomène de l’économie informelle qui prend des proportions incontrôlables ,en plusieurs endroits de la ville ,et particulièrement au niveau du quartier de la graba ,des alentours de la mythique coupole,et de la rue de l’article.Cette visite ministérielle vient à point nommé pour cerner,tous les problèmes liés à ce phénomène . Plusieurs sites sont programmés lors de cette visite .Dans ce même contexte nous citerons  dans ce sens la Directive du Ministère de l’intérieur et des collectivités locales de mars 2011 relative aux mesures  organisationnelles et matérielles prises pour la mise en oeuvre du dispositif, suivi par la mise en place d’une commission de wilaya  présidée par le wali et comprenant divers directeurs de l’éxècutif concernés par ce problème ,et qui aura pour mission essentielle ,le recensement des sites appropriés,ainsi que le recensement du nombre d’intervenants.Il est impératif de mettre de l’ordre dans ce secteur nevralgique de la vie économique ,afin de voir la fin de cette anarchie ,qui ne cesse prendre des proportions démesurées,au détriment de la protection du consommateur ,et pénalisant les véritables commerçants inscrits au registre du commerce,et s’acquittant de leurs impôts et taxes.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=4727

Posté par le Mai 31 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

8 Commentaires pour “Le ministre du commerce à Sidi bel abbes , le marché de l’informel au menu”

  1. العربي سفيزف

    لقد فوجئت بزيارة السيد الوزير مع اني يوميا مع النواب و بعض المنتخبين و اضن انه ليس لهم اي علم بهذه الزيارة، واتساءل من هو صاحب هذه الخبطة لصحافية بعد ماسئلت احد اطارات الولاية و صرح لي بانه لا يعلم ي شيئ عين هذه الزيارة

  2. bazardisation

    la ville de sidi bel abbes est devenue ,un grand bazar à ciel ouvert tout le monde est devenu commerçant ,c’est la solution de facilité ,pour gagner facilement de l’argent,mais pour travailler honnêtement à la sueur de son front les candidats sont rares.Tout le monde est devenu BEZNASS,on est gardien la nuit dans une administration ou une société,et le jour on a une baraque autour de la coupole; où va l’algérie?????????c’est pourquoi tout est sale autour de nous

  3. yahia

    Le jour où les ministres éffectueront des visites surprises,Mr Larbi de Sfisef,sans etre guidé comme on le fait maintenant,ce jour là on aura compris que nos efforts ne sont partis en vains.Attendre un ministre lui traçer un itinéraire,un lieu bien confortable,un déjeuner de haute classe,le satisfaire au lieu d’etre satisfait:toute la question est là.On a vu faire visiter des établissements au ministre de l’éducation où chacun des élèves avait un micro devant lui.Est-ce bien une vérité?Arretons de bluffer et de mentir les uns les autres.C’est par le travail et la persévérence que’on obtiendra des résultats.

  4. blal

    lham ila yakhnez yarfdouh mwalih.mais ou sont mwalin sidi bel abbes.certains rersponsables ne sont que de parades.personne n’a ose parler des maux de la ville devant les commis de l’etat.j’ai appris que monsieur le wali a pique une crise en pleine reunion en ce qui concerne le lac etc…ce n’etait pas a lui de le faire car induit en erreur,mais aux represantants de cette pauvre ville qu’est devenu sidi bel abbes.belabbesiens reveillez vous les elections approchent

  5. mechi abbassi

    aalah anta chet mir irouh lalmarchi wak rah ijih koulche ladar sur commande houa win alabalah echaab , rahou yestenou fela compagne electorale bach webdou yekhedmou

  6. bouamama,,

    ya bardi yabardi kima kante tgoul jedati  »belabbes walat mezbalah public  » rouh chouf jwarina maroc nadhafa, wal khedma antaa bladhoum, machi yakhdam rouhah kbal echaab.

Répondre