La Voix De Sidi Bel Abbes

Le ministre de l’agriculture à propos de la putréfaction de la viande de l’Aïd El Adha «C’est la faute au surdosage de compléments alimentaires»

Se basant sur les résultats des laboratoires de la gendarmerie, de la sûreté et ceux de son département, le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdeslem Chelghoum, a réfuté aussi la thèse de l’utilisation d’hormones de croissance.

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdeslem Chelghoum, a déclaré, hier, lors de sa visite dans la wilaya de Constantine, que la putréfaction de la viande des moutons sacrifiés à l’occasion de l’aïd El Adha est survenue suite à un surdosage des compléments alimentaires, précisant qu’il s’agit d’une pratique qui n’est pas interdite en Algérie. Se basant sur les résultats des laboratoires de la gendarmerie, de la sûreté et ceux de son département, le ministre a réfuté aussi la thèse de l’utilisation d’hormones de croissance. «Heureusement, il n’y a aucun problème ou danger sur la santé des citoyens et des moutons.

Le nombre des bêtes touchées par ce phénomène n’est pas important. Sur 4 millions de têtes, des centaines, peut-être 400, sont concernées par cette anomalie», a-t-il ajouté. Et de poursuivre : «Ces résultats ne sont pas un constat administratif, ce sont des analyses des différents laboratoires spécialisés de la gendarmerie, de la sûreté et de nos spécialistes qui ont affirmé, il y a 48 heures, qu’il s’agit d’un surdosage de compléments alimentaires.

Et je n’ajouterai aucun mot tant que l’enquête est toujours en cours.» A rappeler que ce phénomène de dégradation de la viande a été signalé dès le deuxième jour de l’Aïd, dans plusieurs wilayas, notamment Alger, Boumerdès, Chlef, Constantine et Blida. Les premiers soupçons se sont orientés vers les éleveurs, après les nombreuses plaintes de citoyens et les échantillons déposés auprès des services vétérinaires. L’enquête a été confiée le 18 septembre dernier aux services de la gendarmerie nationale et de la sûreté pour déterminer les causes et sources de ce phénomène.

Par ailleurs, M. Chelghoum a apporté son soutien aux éleveurs lors de la conférence de presse tenue hier, en affirmant qu’ils étaient accompagnés, suivis et contrôlés par les services des DSA. «Je déclare totalement innocents nos éleveurs, et j’accuse certaines personnes ayant acheté des moutons et qui ont profité de cette occasion afin de gagner plus d’argent. En plus, ces compléments ne sont pas interdits en Algérie. Concernant la provenance de ces médicaments, je ne peux vous dire s’ils sont achetés en Algérie ou ailleurs.

Je précise que l’enquête est toujours en cours», a-t-il dit. Par cette déclaration, les pistes se trouvent davantage brouillées et l’espoir de voir les coupables désignés et punis s’éloigne. Pour conclure, le ministre a signalé aussi que le climat ayant caractérisé les deux jours de l’Aïd, à savoir la chaleur et le taux d’humidité assez élevé, a fait que cette putréfaction s’est manifestée rapidement.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=69574

Posté par le Oct 18 2016. inséré dans ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

17 Commentaires pour “Le ministre de l’agriculture à propos de la putréfaction de la viande de l’Aïd El Adha «C’est la faute au surdosage de compléments alimentaires»”

  1. elabbassi

    il faut doser les métaux dans le sang
    un simple échantillon ramener dans un labo medical peut donner une idée de base sur le taux des métaux dans le broyas et extrait de viande.

    et dorénavant il faut acheté le mouton de l’aid au moins 3 jours avant l’aid comme ça si le mouton avait une maladie caché elle se manifeste après 3 jours et le mouton aussi au bout de 3 jours aura éliminé les déchets dans les urines..
    sinon interdire le marché de bétail il faut se déplacer chez le producteur pour acheter le mouton au moins il sera identifié par l’acheteur comme ça l’éleveur n’aura plus de possibilité de tricher..
    la même chose pour le boucher c’est lui qui va chercher la béte chez son producteur favoris et de confiance et non a partir d’une personne dans le souk qui vend la bête et prend le vent a quatre patte..en éliminant les soug de bêtes 80% des problèmes sanitaires seront éliminé faudra aussi penser a soutenir les boucher et commerçant pour leurs réduire la facture de l’électricité sur 4 facture payé la sonelgaz peut leurs offrir une bonification en attendant de légiférer en imposant au constructeur de matériel de réfrigération industrielle de leurs munir avec un compteur. la sonelgaz dans les années avenir prélève les deux compteur et n’offre la bonification que pour les réfrigérateur. c’est simple a faire ..

  2. Amirouche

    Je viens de comprendre pourquoi la belle mademoiselle agnelle avait refusé de se marier avec le beau bélier gras, très fort, aux longues cornes et à la laine blanche comme neige. Il faisait la fierté de son éleveur 3ami Bouazza  » charabe larcoule « . Pour le « larguer », l’intelligente agnelle avait donné son accord pour cette union à sa maman la brebis, à la seule condition que le mariage sera célébré après l’Aïd el kébir, puisqu’elle était sûre que ce Sardi fonceur ne reviendra plus après cette fête puisqu’il va être facilement vendu à 6 ou 7 millions de centimes dans le marché aux bestiaux du « soug », ou peut être plus si 3ami Bouazza n’aurait pas trop bu ce jour. L’agnelle savait que Si Bouazza Al Khbayti donnait un régime aux ingrédients inquiétants et des hormones interdites à ces bêtes du sacrifice pour qu’elles soient au meilleur de leur forme la semaine de l’Aïd. L’ivrogne s’en foutait éperdument de la santé de ces concitoyens, même un expert ne pouvait savoir que leur viande sera putréfiée quelques heures après l’abatage et avait même une couleur bleue ( pour nombreux moutons à Sidi-Bel-Abbés).

    L’agnelle avait raison de ne pas accepter en mariage ce bélier dopé et par la même, donne une belle leçon à monsieur le ministre qui essaye de rassurer les algériens sur les méthodes d’engraissement de l’animal dans notre pays.
    Mes chers compatriotes, lisez ceci (c’est un peu long) mais ça vaut la peine pour comprendre pourquoi l’agnelle n’a pas accepté le bélier comme époux.
     » …Ces pratiques douteuses d’un engraissement “sauvage” sont dénoncées par toutes les parties qui se désolent de sa démocratisation parmi les marchés aux bestiaux mais personne, jusqu’à preuve du contraire, n’a été inquiété pour autant. “Ce sont ces faux maquignons, ces faux éleveurs qui sont derrière ces méthodes DANGEREUSES POUR LA SANTÉ de l’homme”, dira un technicien en production animale, qui a préféré garder l’anonymat. Il fustigera ceux qui s’improvisent éleveurs et qui recourent à un engraissement intensif loin de toutes règles sanitaires pour un profit immédiat.
    Il citera pour un engraissement accéléré, l’injection des hormones femelles, prescrites pour les brebis en période de gestation, et qui sont administrées aux moutons, à l’approche de l’Aïd. “Le mouton grossit après 21 jours seulement de la prise de l’ampoule”, expliquera-t-il, tout en nous montrant une boîte de Syncropart PMSG 6000 U.I utilisée, entre autres médocs, dans cette course aux kilos. Le verdict est sans appel pour ce docteur vétérinaire qui estime que ces pratiques frauduleuses commencent à se généraliser et à se banaliser. “Deux types d’hormones et un médicament sont utilisables par les éleveurs fraudeurs en Algérie : les hormones sexuelles (mâle et femelle) de type progestérone et testostérone, à l’image de l’Œstradiol sous toutes ses formes (injectable notamment)”, affirme-t-il….. Si cette démarche semble a priori banale, “les hormones contenues dans la viande issue d’un mouton ayant pris un traitement d’œstradiol, par exemple, PROVOQUE UN DÉSÉQUILIBRE HORMONAL CHEZ LE CONSOMMATEUR AUX CONSÉQUENCES GRAVES SUR LA SANTE ”. D’autres substances sont aussi utilisées par les fraudeurs. “Les anabolisants à l’exemple des corticoïdes, dont la cortisone sous diverses formes médicamenteuses, sont dangereux pour la santé du fait qu’ils DETRUISENT LE SYSTEME IMMUNITAIRE DU CONSOMMATEUR de la viande issue d’un mouton dopé avec ces médicaments censés servir exclusivement aux vertus anti-inflammatoires”…

    Des CONSÉQUENCES DANGEREUSES sur la santé des consommateurs
    Ces médicaments dont la vente est pourtant légalisée, suivie et contrôlée, se retrouvent en vente libre et plus précisément au niveau des marchés de l’est du pays. Quant à la généralisation de ces méthodes d’engraissement, elles font de plus en plus d’émules parmi le milieu de certains éleveurs qui n’ont de souci premier que le gain rapide au détriment de la santé des gens. “Ils sont près de 70% à s’adonner à ce genre de trafic”, estimera notre technicien en production animale qui préconise un retour aux valeurs nutritionnelles de la paille enrichie, mélangée à de l’azote par exemple. “L’engraissement doit être étudié et suivi par un zootechnicien, il doit être périodique et naturel à base de foin, de son et d’orge pour garantir une meilleure qualité de la viande”…. L’autre pratique qui fait son nid est, selon Raïmes Omar, ingénieur agronome à la représentation du Haut-Commissariat au développement de la steppe d’El-Bayadh, rencontré l’année dernière au marché aux bestiaux local, est l’alimentation dite de finition. Ces agneaux sont engraissés à l’aliment destiné au poulet de chair, mais le danger avec cette méthode réside dans la qualité de la viande, à forte teneur en graisse, de ces bêtes, qui peut au bout de quelques jours ENTIÈREMENT SE PUTRÉFIER. Selon les spécialistes, le mouton engraissé à la finition se reconnaît facilement à la couleur blanche et claire de sa laine au contraire de celle d’un mouton correctement alimenté, qui est jaunâtre.
    Mais ce que le consommateur devrait savoir, c’est que cet aliment considéré comme un organoleptique incommode fatalement l’odorat et le goût du consommateur jusqu’à donner à cette viande un relent de poulet qui, avant ou après cuisson, dégage une odeur désagréable, est peu tendre et sans saveur. La consommation d’une viande ovine issue d’un cheptel nourri à la “finition” développe un mauvais cholestérol, assurent des vétérinaires qui précisent que, quant au RISQUE DE DEVELOPPER UN CANCER suite à la consommation d’une viande issue d’un engraissement à la finition, la question reste toujours posée. Un éleveur, justement, d’El-Bayadh, croisé en cette fin de semaine dans le marché aux bestiaux ouvert près des abattoirs d’Oran, a confirmé cette tendance allant plus loin puisqu’il affirmera, dépité, que l’engraissement à l’aliment de volaille se fait partout. “On les reconnaît à l’odeur, ils puent”, dira-t-il encore. Pour les plus classiques, l’arnaque au mouton se fait au petit matin puisqu’on oblige l’animal à consommer de l’orge salée pour lui faire boire le maximum d’eau. Ainsi repu, on le présente à la vente gorgé d’eau et son aspect enflé et sa peau dilatée donnent l’illusion d’un animal bien en chair. » (Liberté, Algérie)

    Alors khawti, pour votre santé et celle de vos enfants, je vous conseille de ne pas acheter votre mouton de chez 3ami Bouazza l’ivrogne ( pour info, 3ami Bouazza a 47 frères qui font l’élevage dans toutes les wilayas)…Heureusement qu’il reste encore d’autres éleveurs « li ykhafou mene Rabi »…

    Salam

    • Hamza

      Salam Si AmirouChe autre fois je disais à tout le monde je part chez moi au bled pour manger Bio je pensé qu ils n avaient pas les moyens d acheté ces produits il doit rester quel ques un dans notre région qui font naturel ? Franchement ça craint . Toi sa va ? Salutation mon frère Hamza Toba

      • Amirouche

        Si Hamza,

        Salam Khayi,

        Mais bien sûr que tu peux manger Bio au bled et sans OGM. Quand tu partiras la prochaine fois, de préférence le printemps, prend une voiture, un canif et dirige toi chez Madame Nature de Tessala, 3amarnas ou Sidi Brahim. Cha n’gouleke khouya Hamza ! hadi khoubiza, hada sekkoum, hada n’begue, hada Toute, hada 3asslouje, hada fouga3, hadi guernina, hada baloute, hada chihe, hadi chhiba, hada lazaze, hadi noukha, hada besbess, hadi tamarssat, hada bebouche, hada znine, hadi cirga…Et crois-moi la liste est encore trop longue…Y a t-il plus BIO que ça ?!! hihihihihi

        Salam khayi

        • Hamza

          Salam Si Amirouche c est impressionnant la mémoire que ta ::;; maachaalah ont dirai que tu vis toujours a la même époque je me rappel même pas de la moitie que tu viens de site tu me diras c est normale j ai grandit a TOBA y avais pas grand chose a voir , merci pour la révision retour a la belle époque; Salam khayi

        • SBA

          Vous ne finissez pas de nous servir des bonnes recettes du terroir. Merci khayi!

  3. SBA

    Franchement on se délecte. Merci

  4. elabbassi

    ya khouya Amirouche aujourd’hui je suis tombé sur une annonce d’un exportateur algerien qui voudra exporter le chameau en cuir..

    ya khouya Amirouche la fièvre de l’export après le pétrole a pousser tout le monde dans la course
    ellah yahfed et yastour demain tu trouveras une annonce comme celle ci
     »nous voulons exporter les femmes en djellaba »…les étrangers vont courir pour savoir d’avantage.. on leurs dira
     »mais non le type voudrait exporter les djellabas de femmes algériennes

    ya khouya Amirouche fibali fiha harba la suède lol

    société algérienne nous voulons exporter la quantité de chameaux en cuir en termes de quantité et de la demande (…)

  5. Amirouche

    Khouya elabassi

    Un jour, fatigué, le diable décida de prendre sa retraite.
    Comme sa couverture sociale n’était pas suffisante, il décida, pour arrondir ses fins de mois, de vendre sa trousse à outils.
    Tout était là : la méchanceté, l’envie, la jalousie, la haine, la suffisance, le mépris, le cynisme, l’égoïsme…etc.
    Mais l’un des outils était à part et semblait beaucoup plus usé que les autres. Intrigué, l’éleveur 3ami Bouazza, accompagné du bélier et de la brebis, lui demanda :
    « Qu’est-ce que cet outil, et pourquoi le vendez-vous beaucoup plus cher que les autres ? »
    Le diable répondit : « C’est l’avidité ».
    Mais Si Bouazza, qui n’avait pas bu ce jour là, insista : « Pourquoi vendez-vous l’avidité beaucoup plus cher ? »
    Le diable lui avait dit:
    « C’est très simple. C’est l’outil le plus facile à enfoncer dans le cœur de quelqu’un. Et lorsque l’avidité y a été introduite, il est beaucoup plus facile d’introduire tous les autres outils, quels qu’ils soient. »
    Le bélier et la brebis, par peur de revivre les supplices et sévices dont ils étaient témoins dans le passé, ont préféré garder le secret de 3ami Bouazza devenu plus cruel en achetant l’avidité, et ont accepté de vivre, Bon gré mal gré, dans une société vénale pouvant changer même la couleur de leur viande…
    Jeunes, la belle agnelle et l’agneau Sardi, veulent absolument vivre comme les autres cheptels et refusent qu’ils soient sacrifiés à l’avidité de Si Bouazza…Réussiront-ils?!

    Rani nkharefffffffff

    Salam

    • Hamza

      Salam Ami AmirouChe merci pour le conseil ont va évité Elhamama et évité de l être hihihi

    • Imène

      3mirouche : Azzul , tlm ..
      Détrompes toi Bro ! Le diable ne connait ni retraite , ni chômage , ni fatigue ..il restera toujours au top de sa forme , toujours actif jusqu’à ce que le dernier terrien soit sous terre…bien sûr , il
      arrive qu’il parte en week end pour se relaxer , ds ce cas c’est sa nombreuse progéniture qui prend la relève , donc il bosse tout le temps , tout le tps..
      Quand à l’avidité ( et ses nombreux corollaires dont la cupidité ) c’est un vice majeur indissociable de la nature humaine..rien à faire , l’homme est ainsi fait : tamma3 w djachi3 comme pas possible ! « Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l’homme, mais pas assez pour assouvir son avidité.. » c’est du Mahatma Ghandi , un grand sage..et à cause de l’avidité , la cupidité de si Bouazza ,le maquignon , et ses manipulations louches , des centaines de dz ont dû jeter la totalité de leur oudhia , – chérement payée -le lendemain de l’aid , car devenu verdâtre et putride..Allah la yetrabahhoum !
      Merci pour l’éclairage et les compléments d’infos sur les causes de la putréfaction des viandes de l’Aid el adha..elle avait bien raison mademoiselle Agnelle de refuser le gros bélier blanc ,cornu w m’pourri ! Marakech t’thareff , du tout ! Salem Bro , tlm..

      • Amirouche

        Imène

        Ma sœur,

        Il s’agit bien d’un diable qui veut prendre sa retraite, le diable dont tu parles est celui que nous connaissons tous, celui là a dit à Pharaon : « « … je ne suis pas plus infâme que toi ! Et si moi je dis aux gens de ne pas croire en Dieu, c’est pour qu’ils soient en enfer avec moi; mais toi tu as dit que tu es dieu ! Fa men el abléss fina?! » . De ce qui se passe aujourd’hui, le diable a pris un congé sabbatique et a laissé le travail aux petits pharaons…qui n’ont  » ni dine ni mella »…ceux là sont l’autre espèce de diable.
        Ibn el jawzi a dit :
        « قال بعض السلف رأيت الشيطان فقال لي قد كنت ألقى الناس فأعلمهم فصرت ألقاهم فأتعلم منهم »

        Kleeenex avant de lire ça :
        ابليس هرب من الوطن العربي فسالوه لماذا هربت رغم ان مشاريعك جيدة مع العرب ؟ فقال :علمتهم الغش الرشوة السرقة والكذب فاشتروا بها القصور و السيارات والمزارع فكتبوا عليها: هذا من فضل ربي
        😉

        Fraternellement

        • Hamza

          Salam pas mal hihihi

        • Imène

          franchement Mdrrrrrr !! Il a raison , dans un sens , ghadou el hal meskine ! looool…
          Mme si ache : ( coucou Safus ! )
          Merci pour les versets , je les connais en langue arabe .
          Pour l’affaire des surdosages , l’enquête est en cours effectivement ( el khabar , ennahar )
          Maintenant il faut savoir comme tu dis , qui sont les vrais criminels , determiner les responsabilités de chacun, et bien sûr ça prendra du temps , et probablement qu’on ne nous dira rien.. as usual ! Salem khaytical.

  6. Mme CH

    Le titre est bien Rigolo….!!!! Notre ministre de l’agriculture a un incroyable sens de l’humour…!!! Alors, est-ce « la faute au surdosage de compléments alimentaires »…??? Ou c’est la faute des criminels qui ont effectué volontairement le surdosage pour vendre le mouton plus cher….???? Et on se demande pourquoi le nombre des cancers, Allah Y3afina Wa Y3afikoum augmente de façon vertigineuse……!!!???

    Est-ce qu’une enquête a été ouverte pour juger les coupables, walla ,l’affaire est close, wal 3koba El 3am Jey….!!!

    Intéressants échanges entre Khouya Amirouche, Khouya Hamza de Toba et ma chère amie Imènus, (je les salue chaleureusement ) surtout qu’il s’agit d’un acteur très dangereux Satan « Je suis meilleur que lui: Tu m’as créé de feu, alors que Tu l’as créé d’argile. » (Sourate. 7, V:12).

    « Puisque Tu m’as mis en erreur, dit (Satan), je m’assoirai pour eux sur Ton droit chemin, puis je les assaillirai de devant, de derrière, de leur droite et de leur gauche. Et, pour la plupart, Tu ne les trouveras pas reconnaissants. » (Sourate. 7, V:16-17).

    « … Et le Diable enjolivait à leurs yeux ce qu’ils faisaient…» (Sourate. 6, V:43). Satan présente le péché sous une lumière favorable, comme quand il a poussé Adam et Eve à manger de l’arbre (interdit).
    « Il leur fait des promesses et leur donne de faux espoirs. Et le Diable ne leur fait que des promesses trompeuses. » (Sourate. 4, V:120).

    Mais le Prophète Mohamed (saws) a dit :« Satan a dit : Par Ta puissance, Seigneur, je ne cesserai d’égarer Tes serviteurs tant que leurs ‚mes seront dans leurs corps ! Le Seigneur répliqua : Par Ma puissance et Ma majesté, Je ne cesserai de leur pardonner tant qu’ils me demanderont pardon. « (Rapporté par Ahmed et Al-Hakim).

    Alors sachez que « Le Diable est pour vous un ennemi. Prenez-le donc pour ennemi. » (Sourate. 35, V: 6].

    A nous de jouer, car le combat contre Satan est dur et ne peut être gagné que si nous sommes conscients de ses Traquenards……Au Jour du Jugement, il reconnaîtra devant toute la création qu’Allah est le Véridique et que lui est un menteur….mais ce serait trop tard pour ses adeptes….!!!

    Que Dieu, Le Très Haut, puisse nous épargner des ruses de Satan Allah Yan3lou…!!!

    Salammmmeeeetttt…!!

  7. elabbassi

    khouya amirouche tu as fait une erreure meme nos soeurs imenus et Mme C’h’achus
    n’ont rien vue .
    ya khuya amirouche l’alcool le vin adoucie le coeur et si Si bouaza prenait une bouteile sa femme fatna lui avertie  » y a si bou3aza tu vas donner tout le troupeau a ta tente bernadette qui habite rue bernabé a coté de l’eglise st brebie redevenue mosqué sidi bougroune frequenté par les bougroune avec une barbe aussi longue c’est là ou Satan est assie c’est ou ton petit satan va introduire ces outils ..
    si bouaza n’a jamis prie de vin il a oublié la zakate comme  »tha3laba el kadabe  » tha3laba le menteur lol
    ce belle sourate qui montre le mecanisme de fond dans lequel fonctionne le programme de l’etre humain.. le programme qui le fait tourné tout es basé sur zakate
    c’est a dire  »offrer pour purifier »
    oh vous les taxieurs et surtout les commerçants kharjou toujours une petite zakate de la journée pour purifier votre argent car vous serez toujours amenez a mentir devant le client.. »tahrou darhaùkoum meme le fonctionnaire doit le faire des fois il ne fait pas son travail corectement il ment il s’absente il ose prendre de la caisse etc..donc  »purifier » votre journée de travail en offrant une petite zakate en  » secret cest mieux » tout ce que vous donnez en secret Dieu le multiplira par 100 quelle banque vous donnera un interet de 100x?? ne donnez jamais la zakate a un collecteur meme si le prophéte lui meme0
    Le prophéte avait l’ordre de demander les sadakates  »la zakete c’est entre Dieu et son croyant elle se donne en secret en dehors des yeux pourque qu’elle soit  »pure » de toute
    sorte de riya  »se montrer devant les gens et lorsque le pauvre receveur va un jour oublier de vous donner le salame vous lui sortirez votre dont
    alors si bouazza moul el kar3a??
    walla si bouaza moul la mosquée wa dassa (cachoterie) ??

    wa nafissine wama sawaha fa alhamaha foujouraha watakwaha kad aflaha man zakkaha wa khaaaaaba man dassaha »

Répondre