La Voix De Sidi Bel Abbes

Le jeune Belabbésien Ouadah amine ;Premier Algérien détenteur du passeport citoyen de l’océan

Nous vous présentons en cette soirée un jeune belabbésien qui nous honore énormément il s’agit de Ouadah 

amine qui est un fils de notre ami Kouider; un gambetti  ex cadre ENIE; actuellement en retraite.Et c’est un grand passionné  de la mer et des découvertes dans les eaux que la Voix de SBA a tenu a davantage faire connaitre.Natif de 1978 a Sidi bel Abbés

 Il obtient un diplôme appliqué en électronique puis adhère en 2007; a un club environnemental relevant de la jeunesse et sports….Et ce fut la grande aventure.Avec des participations telles celles indique t’il de la premiere journée mondiale de l’océan en Algérie.

*C’est le Premier Algérien qui a Obtenu Le  Passeport ‘’Citoyen de L’Océan’’  du Centre National des Mers en France.

-Après de profondes et maintes recherches autour d’un monde inconnu, et ceci durant deux longues années suivi d’une ardente passion afin de découvrir les secrets et composantes du grand bleu à savoir les créatures et plantes vivantes dans les eaux salées estimées à 71% de la surface de notre univers… c’est lui,donc  OUADAH Amine, qui, aujourd’hui a haussé le drapeau (défi), tout en signalant aux autorités la sauvegarde de tout ce qui reste de l’environnement en évitant les dangers qui s’imposent pour la nature.

-Célibataire de son état, c’est l’un des nombreux jeunes Algériens que compte l’Algérie.  Il est fonctionnaire aux services des impôts de la wilaya de Sidi Bel Abbés. Sa situation, relativement confortable, n’entame en rien sa conscience du lourd fardeau que portent les jeunes de son pays.Entre autre, Amine, a réussi grâce à son intelligence à la découverte des recherches océaniques se butant malheureusement aux autorités locales jugeant que c’est  de la perte de temps. Seulement, elle a excité le regard  du centre National des Mers (NAUSICA), ayant pour lieu la France, qui a décidé d’attribuer à OUADAH Amine, le passeport portant 6 Milliards de Gestes suggérés autour de la protection de l’environnement et des mers ; Cependant, Amine considère que ce passeport est le Visa de départ de sensibilisation pour la sécurité de l’avenir tout en espérant à notre planète Bleue un loin possible des dangers et notre interlocuteur précisera «  Grace à ce passeport je demanderai l’aide de tous les citoyens de faire des efforts afin de palier à tout danger s’approchant des milieux aquatiques et des mers que l’humanité cause en priorité à travers la pollution des eaux.Ce qu’aime Amine, ce qu’emmagasine la mer, et décidera la plongée en  profondeur afin de voir de ses propres yeux un autre monde. Il commence à faire de la plongée pour des distances moyennes en eau salée et dira ; «  Ma modeste expérience de la plongée sous-marine m’a permis de découvrir les secrets magiques de la Nature restants flous pour nous.De ce fait, ce qui m’a déçu le plus, ce sont les déchets et dépôts de matières plastiques au fond de la mer, causant la destruction  de toute vie marine ».Cependant, le taux de 75% des matières plastiques dans les fonds marins des mers et océans augmente le niveau d’eau et change le courant de la Mer en mettant fin à la vie maritime surtout lorsqu’on sait  qu’une seule bouteille en plastique  peut polluer les eaux salées  d’une durée d’un siècle à 4 siècles et demi avant de se diluer et cette étape participe effectivement à  la disparition des poissons, tortues et même les oiseaux de mer.Notre intervenant ‘’ Le chercheur Amateur’’,  ne se limite pas seulement à la Mer, mais aussi tente de sonner l’alarme concernant les dangers autour de notre environnement et ceci suite au manque d’un plan spécial  pour la récupération et traitement des ordures dures et liquides sans oublier le manque de sensibilisation à travers l’information du citoyen des conséquences négatives résultant  de la pollution environnementale   suite à la conduite néfaste de l’individu (gestes) causant entre autre, des dégâts écologiques ; Dans ce contexte, poursuit Amine ; ‘’ L’espace environnemental d’aujourd’hui, reste incapable pour favoriser  un milieu ambiant sain ou nos petits enfants se retrouvent. Seulement, le manque d’associations actives et si elles existent,  se limitant en activant aux évènements et parfois trouvant des obstacles par les pouvoirs publiques responsables de ce secteur refusant l’octroi de subventions nécessaires pour sa survie et même l’encouragement pour l’organisation des journées de sensibilisation et volontariats de nettoyages et ramassages d’ordures dans les espaces publiques et groupement d’habitation avec la participation de tous les concernés. ‘’ Dans, le même sillage, insiste Mr OUADAH Amine,  ‘’ que les autorités locales lui tournent le dos et refusent de travailler avec lui, malgré son obtention du passeport ‘’ citoyen de l’océan’’, attestant et présentant le document attribué par la  commission des sciences des Océans de L’union Européenne ; et aussi le service entre état dépendant de l’organisation de L’UNESCO ; sans oublier encore, le cachet du centre National des Mers de France, demandant ainsi aux autorités Nationales de faciliter et d’aider son porteur. Donc, ceci s’explique par le fait le non intérêt de ces derniers de prospérer l’environnement  entraînant tous les dangers et risques au niveau de nos villes et quartiers.Amine, poursuit dans ses propos ; ‘’ je souhaite l’instauration d’une culture  environnementale proche au sein des citoyens, surtout chez les enfants à travers l’éducation nationale ‘’ et ajoute, aussi : ‘’ il faut que les associations et les organismes  concernés s’entraident  au niveau national et même international afin de mener à bien le coté environnement pour éviter tous les dangers de pollution’’ Dans ce même contexte, faut encourager la créativité en pensant à tout projet comme par exemple le creusement de puits et multiplication de barrages pour la création de l’aquaculture à travers les lacs  (utilisation rationnée de la consommation de poissons). Ensuite, et dans la même idée, faut encourager l’organisation des expositions pour la sensibilisation des dangers concernant les zones humides et sèches.Notre jeune chercheur, poursuit ; ‘’ la preuve en est la, suite à l’exposition organisée pour la journée mondiale de l’océan (tous les 8 juin de chaque année), ou les sujets exposés ont attiré un monde fou de citoyens intéressés par la protection de l’environnement à travers les dépliants et explications.

Activités de son ’Association LARIMAR  VUE PAR lA PRESSE

-L’association Larimar de sidi bel abbés à pied d’œuvre pour la protection de la Biodiversité Marine ( La tribune du 15/06/2008).

-Film documentaire sur le lac sidi M’hamed Benali (L’oranie du 28 Fevrier2009)

-L’association ‘’Larimar’’ de sidi bel abbés en est l’initiatrice

-une croisière scientifique le long du littoral en juin (l’oranie du 15/02/2009)

-De la nécessité de réduire les incertitudes sur les changements climatiques ( la tribune du 08 juin 2009).

-Pour la protection du lac de sidi M’hamed Benali  contre la pollution ‘’ l’association larimar donne l’exemple à sidi bel abbés (la voie de l’oranie du 29/11/2008)

-Journée Mondiale des zones humides ( reboisement des berges du barrage écréteur de TABIA à Sidi Bel Abbés).

-La rencontre se tiendra à Berlin en janvier prochain ‘’l’association Larimar au Forum Mondial de L’Alimentation  (La tribune du 15/07/2010.)

-Un documentaire sur les merveilles du lac de sidi M’hamed Benali en tournage (l’écho d’oran du 16/03/2009).

Sidi Bel Abbés.

-Hommage au jeune Bel Abbésien ‘’ Azzouni sid Ahmed, mort en Australie (voix de l’oranie du…..)

-Environnement-

-Sensibilisation contre la pollution (EL watan du 05/06/2008)

*Ain Témouchent-

-L’improbable protection du milieu :

-La célébration de la journée Mondiale de l’océan/ samedi 02juillet, a eu pour cadre le port de Bouzedjar ( El watan du 06/07/2011).

*Lutte pour mettre à pied le coté Environnement :

‘’Larimar ‘’ adopte le projet de 5000 arbustes à sidi Bel Abbés ( El khabar du 26/02/2011)

*Chenoua –Plage dévoile sa splendeur/ Civisme et volontariat sur le littoral de l’ouest du pays. (la tribune du 24 juin 2009).

*L’acidification en 2050 des niveaux jamais observés

-le changement climatique menace la faune et la flore océaniques (L’oranie du 02/06/2009)

*A l’initiative de l’association écologique Larimar de sidi bel abbés :

-Une mission d’étude scientifique sur les iles Habibas (l’oranie du 23/04/2009).

*Lac de sidi M’hamed benali, un héritage à préserver (la tribune du 2 février 2012).

*Pour la recherche en milieu Aquatique et Développement Durable /Une décharge publique suffoque la ville de sidi bel abbés par ses fumes toxiques (Ouest- info du 12/04/2012)

*Originaire de la ville de Grenoble -France

Deux ‘’écolos à vélos’’ de passage à sidi bel abbés ( la voix de l’oranie du 08/12/2012)

*Pour réduire les effets de la pollution à sidi bel abbés :

-Les associations environnementales sur le terrain (la tribune du07/02/2009. )

*Les changements climatiques seront au centre de la rencontre :

L’association ‘’Larimar de SBA’’ au 3 e sommet des régions en URUGUAY ( la tribune du….

*Participation de l’Association. LARIMAR : Reboisement de la cité 200 logts, Bd Zabana et nettoyage des espaces (une cité propre et exemplaire)

-Accord et aide de L’APC de SBA (Matériel)

-sensibilisation des jeunnes de la cité.

-Participation de la Direction des forets (date 03 et 04 octobre 2010)

En voulant  conclure il dira Notre but est d »améliorer notre cadre de vie par des gestes simples et bénéfiques aux  personnes de tous âges  en particulier les personnes malades  dont nous devons leurs alléger leurs souffrances (un bon environnement)-

Mr OUADAH Amine, a mis l’accent sur les notions de développement durable et de protection de la méditerranée avec une volonté de sensibiliser le grand public. Ainsi « des projections de films aux images spectaculaires prises par notre association qui regroupe des universitaires lors des journées de recherches donneront des témoignages de l’état des lieux du milieu marin et de ses ressources dont la préservation est un enjeu à la fois écologique et économique, la pollution coute cher » .

*L’Association écologique ‘’LARIMAR’’ de sidi bel Abbes, vient d’être récemment désignée comme centre Ambassadeur en Méditerranée en Application d’une résolution prise à l’unanimité par  le staff dirigeant de l’Association mondiale Longitude181 Nature dont le siège est à Valence en France.

*Cette Association compte à son actif, en partenariat avec la commission Océanographique intergouvernementale ( C.O.I) de l’Unesco, l’organisation de plusieur actions d’initiation à l’éducation environnementale, la formation de plongeurs professionnels pour la protection de la Biodiversité marine, la réalisation de plusieurs films documentaires et scientifiques et la participation de ses membres à plusieurs croisières scientifiques en large du littoral Oronais et Algérois, à partir notamment de Bouzedjar, Oran, Boumerdes, Tigzirt…..

*Mr OUADAH Amine, tient à informer tout lecteur que son Association n’a bénéficié d’aucune aide financière (Subvention) on autres (Matériels, Véhicule de déplacement) et ceci depuis sa création. A noter que des demandes de subventions et d’un local pour toutes activités sont restées vaines (seulement des promesses).

*L’Algérie doit rattraper son retard en matière d’environnement si on veut propulser l’écosystème et jouer dans la cour des grandes  nations développées pour une Algérie en voie de développement, riche en jeunesse  et regroupant plusieurs associations ignorées par ses gouvernants.

*A ce titre, et pour conclure, Mr Amine OUADAH, Président de l’Association ‘’LARIMAR’’ attire l’Attention des autorités locales et Nationales afin de pouvoir aider l’Association  à trouver un local et lui octroyer une subvention pour mener à bien différentes activités.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=22610

Posté par le Fév 15 2013. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

12 Commentaires pour “Le jeune Belabbésien Ouadah amine ;Premier Algérien détenteur du passeport citoyen de l’océan”

  1. meradi

    ce jeune mérite nos encouragements

  2. Cheniti Gh.

    Sujet vraiment captivant et capital pour sauvegarder notre environnement.Le jeune Amine qui est issu d’une grande famille doit être encouragé par tous les moyens et à n’importe quel niveau des institutions publiques où privées!J’ai -personnellement-été très agréablement surpris en découvrant les nobles tâches et missions menées par notre fils Ouaddah Amine! Bravo pour l’obtention du passeport citoyen de l’océan….Faisons en sorte qu’il recoive dans sa ville le passeport de la Reconnaissance en lui octroyant un moyen(à savoir un local) pour sensibiliser d’autes jeunes universitaires et diplomés en écologie végétale option écosystème aquatique! Bonne chance si Amine!

  3. Mohammed.Ghalouni.

    Je rejoins mon ami Cheniti Ghalem pour souhaiter à notre fils Ouadhah Amine bonne chance et bonne continuation . Vous faites vraiment la fierté de notre ville.
    Mes meilleurs salutations à votre père Kouider ainsi qu’à vos oncles qui sont mes frères depuis ma tendre enfance. Que Dieu vous protège !!!

  4. hakem

    Voilà un homme utile à la société!bravo amine!quant au local il faut utiliser les locaux qui existent déjà:maisons de jeunes,les lycées les ,les écoles à l’université,tous les moyens de l’état doivent etre mis à la disponibilité de cet homme exceptionnel!

  5. Abbes MISSOURI

    Bravo pour notre Amine. Un fervent des océans, un vert et un amoureux des découvertes. A d’autres considérations.

  6. chaibdraa tani djamel

    Bravo si AMINE digne ambassadeur de notre ville SIBEL ABBES

  7. a.Dennoun.

    Une education et une sensibilisation de toute une societe sur les degats et ses consequences.
    Un pays dirige par des bourros n’avancera jamais.
    A.D

  8. ghosne

    Bravo Amine ,noust’ encourageons notre futur Cousteau de sidi bel abbes!!

  9. saim

    bravo pour toi amine a d’autres sacres

  10. belamri

    Un gambetti de plus qui fait la fierté de sidi bel abbes issu d’une bonne famille patriote et toujours au service de son pays.Bravo mon petit.

  11. Ayadoun sidahmed

    Bonne continuation, Amine, c’est toujours la société civil qui fait d’un peuple une nation et d’une nation une civilisation. Amine travail et n’attend rien de personne, depuis le temps le mouvement associatif à connait des hauts et des bats, mais ton amour pour l’environnement et surtout pour ton pays c’est ta devise, dieu merci que tu soi parmi les citoyens qui préfere servir leur pays que d’être servis.

Répondre