La Voix De Sidi Bel Abbes

LE HAIK DE RETOUR A LA CASBAH. Par BRAHIM DJELLOUL Mustapha

J’ai le plaisir de partager avec les lecteurs de la voix de Sidi Bel Abbès, ma récente visite guidée à la Casbah d’Alger qui est haut lieu de mémoire et d’histoire de notre très cher Pays.
Cette visite a été rendu possible par le groupe de Hmamettes Dzair qui m’ont invité à cette journée qui fait partie d’un programme culturel établi par le groupe sus cité.
Je tiens à remercier l’accueil de la fondation Casbah et là j’ai eu le privilège de rencontrer la grande Moudjahida Djamila BOUPACHA qui a participé à cette visite inoubliable, je n’omettrais pas de citer la participation du chanteur chaabi Kamel DOUMAZ parmi les invités le groupe participants à cette journée.
Par BRAHIM DJELLOUL Mustapha

received_10206954683778740 received_10206954683378730 received_10206954683538734 received_10206954683618736 received_10206954683818741 received_10206954683698738 received_10206954683738739 received_10206954683658737

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=62809

Posté par le Nov 26 2015. inséré dans ACTUALITE, SOCIETE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

20 Commentaires pour “LE HAIK DE RETOUR A LA CASBAH. Par BRAHIM DJELLOUL Mustapha”

  1. Imène

    Azzul !
    Non , non , non et non !! Quel outrage Madame , quelle offense vous faîtes au costume , et à notre patrimoine culturel immatériel !! loool …On ne porte pas un pantalon ordinaire sous le haik !
    ( 2eme photo en allant du bas , à gauche ) mais un seroual ! cad seroual ehelka , avec deux fentes aux extrémités qui laisse entrevoir le galbe des jambes …
    On ne porte pas non plus le sac sous le haik , ( ou le couffin d’ailleurs ) mais à l’extérieur accroché au bras..toujours rien sur el melhfa echaouia , lemlaya ou encore la tenue kabyle !

  2. OUERRAD

    Pour ce qui est de tes remarques ,ma soeur Imene ,,, comme on dit FI ESSAMIM .
    Pour ce qui est des autres atouts de la beaute de nos meres soeurs et grands meres , il va falloire invite notre ami MUSTAPHA à l est du pays pour nous refaire d autres reportges sur la melhfa , lemlaya et la tenue kabyle .Et si c est possible d autres reportages sur les habitudes culinaires de nos contrees kabyles et de l est.
    ALLEZ , MUSTAPHA ,,, d autres photos et d autres sorties à partager .

    • Imène

      Bonsoir Squatteur , tlm ..
      Merci Mohamed ! je voulais dire que sur la Voix on a eu droit à plusieurs articles sur ce même thème le haik Algérois mais rien sur les traditions vestimentaires des autres régions de notre vaste pays ..tiens par ex , la région du M’zab , avec son architecture , son histoire , ses sites culturels et naturels fait partie du patrimoine mondial de l’humanité ..mais bcp ne connaissent pas ..( et avec les évenements dramatiques de ghardaia ??? ) .Alors la Casbah ! coeur palpitant de la cité d’Alger , avec son histoire millénaire , son architecture , ses ruelles , ses arcades ,ses palais , ses mosquées , ses méandres , ses cafés , ses terrasses ensoleillées…est entrain de tomber en ruines ( les plans de restaurations s’avérent insuffisants ..) Quand je vois la belle cité crouler comme ça ..ya Mohamed , je me sens , je suis infiniment triste ! ( la casbah d’Alger aussi est classée par l’unesco , patrimoine mondial mais bon …) Vdsbn , Vdsb1 je vous salue !
      Merci Mr . Ibrahim Djelloul Mustapaha pour ces photos hautes en couleurs , et bonne continuation !

  3. OUERRAD

    AH ! ou ai je la tete j allais parler de l association qui nous a invite à travers MUSTAPHA , merci les dziriettes . Et , surtout merci d avoir permis à l une de nos moudjahidates de sortir de la routine et de venir voir, le resultat de leurs sacrifices .
    GLOIRE à nos CHOUHADAS et longue VIE à nos moudjahidines et moudjahidates encore en vie .
    GROSSES BISES à MAM , pardon soeur Imene .

  4. Mme CH

    Salam…!!! Merci d’avoir bien voulu partager avec nous ces belles photos qui réchauffent le cœur et la fierté des femmes algériennes…!!!

    Cynus mon amie et Khtou, disons que c’est la modernité (pantalon) mélangée au traditionnel…et puis la galbe des jambes ne doit pas apparaître…..donc, Seroual Echelka est bon pour la maison ou les mariages….!!!! Le costume algérien: Haik, Mlaya, Melhfa chaouie et kabyle, burnous, …etc…constitue un repère et reflète les valeurs et l’identité du peuple algérien que certains colonisés de tout bord essayent de bafouer….encore et encore .!!!!!

    Allez pour te faire plaisir cygnus, « Au fil du temps, plusieurs événements ont interféré dans l’histoire du port de la mlaya. Particulièrement deux :

    1- On attribue le recours au port de la mlaya par les femmes de l’Est à l’occupation du Beylik de l’Est par l’armée coloniale française, et la défaite de Hadj Ahmed Bey, dernier bey de Constantine – 1826-1837 – mais aussi le plus connu. Il combattit les armées colonialistes françaises jusqu’à 1837, à partir de Constantine et de Annaba. Et jusqu’à 1849, il leur mena la vie dure, des Aurès aux portes du Sud. C’était un kouroughli, sa mère, El-Hadj Raqia, était une Bengana de Biskra. Il se proclama pacha et se considéra dey après la capitulation de Hussein Dey le 3 juillet 1830. Il se choisit un drapeau et frappa une monnaie. Son aura de dernier chef de guerre, résistant dans l’Est à l’occupation française, le fit se confondre dans l’imaginaire populaire collectif avec Salah Bey. Au-delà des vérités historiques immuables, cela donne plus de saveur à l’histoire de la mlaya.
    2- Le deuxième événement auquel le port de la mlaya est rattaché a trait au deuil des assassinats et tueries perpétrés par les colons, l’armée et la police françaises à partir du 8 mai 1945, sur des civils algériens à Sétif, Kherrata, Guelma et ailleurs dans l’Est. Néanmoins si, pour ce dernier événement, l’anachronisme historique entre les faits de 1945 et le port de la mlaya est caractérisé, ces massacres renforcèrent le recours au port de cet habit de sortie.  » (Abdelkader kelkel, le Quotidien d’Oran, 27/03/2006)

    A Constantine une vingtaine de jeunes filles a défilé, le samedi 18 novembre 2013 dans l’après-midi, depuis la maison de la culture Mohamed-Laïd Al Khalifa jusqu’au jardin Bennacer, vêtues de la légendaire m’laya constantinoise pour faire honneur à une journée baptisée « la journée de la m’laya ».
    Gracieuses et élancées, le port altier, les jeunes filles en m’laya (un ample voile noir) distribuaient aux passants, gagnés par une grande curiosité, des brochures relatant l’histoire de ce voile, accompagnés de « Djouzia » (une friandise très appréciée)
    « C’est en hommage à nos grands-mères qu’on a organisé ce défilé », a déclaré à l’APS Houda Aimeur, initiatrice de l’idée, étudiante en master-management, Il est très important, pour elle, de « renouer avec des traditions faisant partie de notre identité ».
    L’idée d’organiser une journée de la m’laya est partie d’une suggestion lancée via les réseaux sociaux, a affirmé Mlle Aimeur, affirmant que jusqu’à la derrière minute, « (elle) ne pensait pas que l’idée susciterait autant d’engouement ».

    Voilà, allez parle-moi un peu de la tenue kabyle….!!! Khayticalement…!

    • Imène

      Azzul a weltma ! bonsoir Tous …
      Merci pour ces précisions ..en fait je connaissais un peu la première version où le port de la m’laya est lié au destin tragique de Salah bey ( le bey des beys ..d’où la qassida galou laarab galou , interprété par le celèbre Fergani , et bcp d’autres artistes du malouf ) puis l’occupation fr du beylik de l’est , la résistance héroique de Hadj Ahmed bey …mais j’ignorais celle qui a trait aux massacres du 8 mai 45 : et là je peux trés bien comprendre qu’on porte le deuil pour looogtemps ! 45 000 morts en quelques jours seulement ??? !! ya Allah .. rien que d’y penser…( ghir el foum ikoulha ) rabbi yarhamhoum , ou yarham koul chouhadaana ..
      Pour revenir à seroual echelka , et le galbe des jambes – des belles colombes qui le portaient et qui t’a fait sortir de tes gonds – loool ! ( série de points d’exclamation ) je vais te dire ma petite CH : L’habit féminin – de tout temps , dans toutes les cultures – ( sauf évidemment ds la micro société érigée par le prophète de l’Islam Mohammed ( qsssl ) après la révélation des textes relatifs au hijeb légal ) ‘habit donc a toujours été empreint d’une certaine sensualité , histoire de mettre en valeur le corps féminin , ou certaines parties de son anatomie ( qui a dailleurs de tout temps aussi inspiré artistes , peintres , philosophes , sculpteurs ..) par ex la mahezma qui enserre le tour de taille , le décolleté ( même modéré ) ou encore l’échancrure du dos , la fouta ( kabyle ) autour du bassin ..bien sûr , entendons nous bien ! toutes ces tendances sont aux antipodes des critères du voile légal – el hijeb achar3i – ( non pas le haik , le haik n’est pas un hijeb ..) qui doit être ample , sobre ( la yassif ou la yachif ) le but étant justement de ne pas dévoiler les atours de la musulmane en dehors de sa maison , ou en présence d’étrangers ( étrangers dans le sens les non -maharem ) on est bien d’accord yek ?
      Pour la tenue kabyle , ou chaoui : je ne suis pas sûre de t’apprendre grand chose ( que tu ne connaisse déjà ) la tenue kabyle ( traditionnelle ) est reconnaissable à ces couleurs chatoyantes , gaies ( orange , jaune ,blanc ) et tout ce fatras de dentelles multicolores ( zig zags et bouclettes ) qui garnissent le col , les manches ..poignets. .le port de la fouta , un pagne fait de rayures ( bcp de couleurs aussi ) qui enserre la taille (et ehouuuuuu !! ) et le foulard sont indispensables..ya aussi les bijoux ! une merveille ..le t’aassabt ( le khit errouh ds l’algérois ) un bijou frontal , le collier , ls boucles , le tout en argent pur , serti de corail rouge ..dans les Aurès les bijoux sont magnifique aussi ( la bzima , ou thakhellalt qui sont des fibules en argent pour maintenir la malehfa , le j’bine au front..enfin ya tellement à dire , à découvrir ..aujourd’hui ces tenues se modernisent comme toutes choses..voilà grosso modo , s’il manque des éléments , ben …maaliche khayti !
      Squatteur , mam vous embrasse tous les deux bien fort ! salem .

  5. OUERRAD

    IL me semble que le titre est trop pompeux , car il n y aura pas de retour du HAIK .
    Sauf peut etre pour une journee , et à l initiative de braves femmes de la CASBAH .
    La mode distille par les occidentaux à travers la parabole , a trop pris nos jeunes filles .
    Elles ne renonceront pas aux jeans , mini , et ,,,,,,, hijebs à l occidentale ::::: foulard et jeans serre ?

  6. Mme CH

    Salam mon frère OUERRAD, laissez-nous au moins rêver à l’heure de la déculturation sauvage, car « Toute réalité n’est que le rêve d’un rêve » (H.F.Amiel)…!!!

    Vous savez Mohamed Ali a dit: « On ne devient pas champion dans un gymnase. On devient champion grâce à ce qu’on ressent ; un désir, un rêve, une vision. On doit avoir du talent et de la technique. Mais le talent doit être plus fort que la technique. »….!!!!

    Les Gendarmes du monde (la Brute et le Truand) ont rêvé il y a bien longtemps, et maintenant regardez combien ils ont de caniches….!!!!

    Khayticalement…!!!

  7. zlaoui

    Tres tres belle nos femmes en hayek c.est magique
    Faudra faire comme l.iran? Imposer le hayek dehors pour les
    Femmes marièes? En islame le khalifa le juge des juge qui occupe
    Le poste de wali et qui controle l.administration qui fait parti de la justice
    Et non de l.interieur qui nous a ètè importè d.europe..nous algeriens
    Nous avons integrè la banou haxhime et nous sommes redevenu des arabes
    A part entiere..Tout ce deversr Dieu sur les arabes va nous toucher ..
    Il faut un retour a nos origines nous avons tester les romains et les turque et les
    Egyptiens les français et nous avons trouvè notre espoir et notre repos en compagni
    Des banou hachime et leurs Prophète. Il nous apprtient les femmes arabes sont nos
    Femmes et nos femmes seront epouses aux arabes…c.est difficile d.effacer une
    Mauvaise habitude de 50 ans…acquise apres l.independance ..donc en islame algerie
    Si le wali kadi reçoit une pleinte contre le port d.un habit il peut statuer en reglementant
    La tenue en publique le hijabe sera interdit dans toutes les fonction publique et privèet remplacer par la blouza kabyle qui
    Est adapter en forme et couleur au travail..le foulard sera nouè a l.algerienne double
    Rotation et noeud sur le front pas derriere la nuque ou sous le monton comme ches
    Les nones chretiennes..meme les etudiantes a l.universitè doivent etudier en tenue
    Kabyle blouza de travail…puisque le khalifa n.est pas encore lã alors faites ce que
    Vous voulez…et profiter bien de cette situation inèdite…100 coup de fouet pour celle
    Qui gonfle son derriere et qui exagère dans le gonflage MDR..la regle gonfle le comme
    Tu voudras mais cache le avec le hayek..lã tu te sauves d.entre les griffe du khalifa
    Et de ses fouets (hazzama)

  8. Amirouche

    Zlaoui

    Salam
    Votre proposition est très intéressante, je suis d’accord avec vous pour imposer le hayek aux femmes, par contre il y a un problème !!!, comment vont-elles faire pour conduire la voiture ou le vélo?!
    Cordialement

  9. mohamedDD

    merci Mon BDM pour ces belles photos; ce reportage, ces commentaires ….. nostalgie est forte??? Monsieur si vous êtes toujours à Alger, passe le Bonjour à Réda Doumaz (un camarade de classe INC), si on doit parler de l’habit traditionnel, il faudrait en parler au féminin et au masculin si vous me le permettez, pour revenir à cet « habit » voire les spécialistes en la matière en un rétro contemporain !!!!

  10. Ayadoun Sidahmed

    Merci Mr Brahim Djelloul Mustapha pour l’effort que vous avez consenti afin de nous permettre à travers ses belles photos de vivre une époque d’histoire vestimentaire de nos respectables femmes qui étaient toujours conservatrice, malgré la modernisation qui a pu changé beaucoup de choses sur la forme mais le fond la femme algérienne avec sa foi en dieu et son courage na pas changé de cape AL HAMDOU LILAH

  11. un ami

    Beau boulot à d’autres reportages. Les photos sont belles. Vous participez à la sauvegarde du patrimoine en général.

  12. Ayadoun Sidahmed

    @Si Mustapha On s’attend a d’autres sujets sur le patrimoine Algérien

  13. TESSALAH

    réponse à Imène, le haik n’est pas seulement algerois il est ALGERIEN………YOU YOU YOU iiiiiiii ______ONE TWO TREE VIVA L’ALGERIE

  14. BRAHIM DJELLOUL Mustapha

    Si Ayadoun Sidahmed, je vous promets que très prochainement, je publierais inchallah un autre sujet sur le patrimoine.

  15. Sayah Mohamed Amine

    Merci Si BRAHIM DJELLOUL Mustapha pour votre engagement

Répondre

x Shield Logo
This Site Is Protected By
The Shield →