La Voix De Sidi Bel Abbes

Le fidèle lecteur et contributeur, le Caid scout Boudjakdji Mohamed dit Hamden hôte de son propre journal. Par Louled Abdelkrim

Après le premier essai voire mon premier entretien de la rubrique « hôte du journal », et ce en accueillant Monsieur Khiat Ahmed dans son propre journal, voilà aujourd’hui j’ai tenu à inviter le Caid scout Boudjakdji Mohamed dit Hamden qui est un ancien contributeur de la VDSBA ou il a assisté à sa naissance en étant un brillant artisan. Hamden c’est aussi l’un des plus fidèles membres de BESSMA.NET,  sauf si durant l’évènement de l’organisation de cette joute conviviale (BESSMA.NET) celui-ci se trouvait hors de la wilaya, sinon il est l’un des premiers à répondre présent.

Un entretien express eut lieu avec notre respectueux Caid qui est un membre de la maison VDSBA et qui mérite amplement ce modeste éclairage. Suivons-le !

VDSBA : Une présentation de votre personne à nos lecteurs

Boudjakdji.M: Boudjakdji Mohamed est mon nom, mais je suis plus connu par mon surnom Hamden. Je suis natif de la cité Mon Plaisir à Sidi Bel Abbes que j’ai quitté à l’âge de 9 ans pour aller habiter les bâtiments de la nouvelle cité Sidi Yacine. J’ai été scolarisé à l’école Turgot (El Ghazali) de 1954 à 1959, puis au lycée Laperrine (ex Djela puis Azza) jusqu’à 1963 ; de là j’ai préféré regagner l’école des chemins de fer après avoir était reçu au concours. J’ai eu mon CAP d’ajusteur en 1966, puis en candidat libre j’ai eu mon BP en 1975 au lycée Khaouarismi d’Oran. Après 10 années dans les ateliers des chemins de fer, j’ai regagné la formation professionnelle sur concours, puis j’ai suivi un stage de professeur de deux années à l’institut de formation d’Hussein Dey d’ Alger. J’ai terminé ma carrière professionnelle comme chef de service en 1999 après 36 ans de labeur.

VDSBA: Vous demeurez toujours un scout actif, quel est votre secret ?

Boudjakdji.M : Le scoutisme pour moi a été et il est toujours ma deuxième famille. A l’âge de 14 ans j’ai regagné les rangs du scoutisme au niveau de l’école Ibn Khaldoun. C’est dans le scoutisme que j’ai appris à aimer mon prochain, à être fidèle à sa parole, loyal, obéissant, être propre dans son corps et dans son esprit, aimer la vie de société, être citoyen responsable dans son entourage. Il y avait une exception, avant : le scoutisme. Je me souviens de ma surprise quand je m’étais aperçu, à quatorze ans, qu’il me fallait tutoyer cet imposant personnage en culottes courtes qui devait bien avoir l’âge de mon père, et qui s’appelait le commissaire (Caïd si bel abbés), et qu’à l’intérieur de la troupe tout le monde se tutoyait aussi avec une sorte de gravité. Mais il s’agissait là d’une coutume de caste, d’un signe de reconnaissance réservé aux seuls initiés, comme la poignée de main gauche, l’engagement sur l’honneur, et les scalps de patrouille, car le scoutisme avait alors le génie de l’originalité, une soif de singularité forcenée, dont nous n’étions pas peu fiers. On se distinguait nettement de la masse, on s’élevait par degrés à l’intérieur de cette nouvelle école, mais il fallait s’en montrer digne. Quand il n’y a pas de manipulations politiques ou idéologiques et quand l’intention n’est rien d’autre qu’instruire nos enfants pour les construire pour se faire eux-mêmes construire, le scoutisme reste d’une façon bien intentionnée uniquement pour transmettre des connaissances et des savoirs et de compléter leur éducation ; je dis haut et fort à qui veut m’entendre : ” J’AIME ça et bravo.

VDSBA : L’histoire des SMA à SBA a été toute écrite ?

Boudjakdji.M : L’histoire du scoutisme à Sidi Bel Abbes est fin prête, et il ne reste que quelques retouches pour sa finalisation.

VDSBA : Vous êtes omniprésent à réseaux sociaux notamment Facebook, une explication ?

Boudjakdji.M : En tant que retraité je suis appelé à faire un tour d’horizon sur différents quotidiens d’informations et de m’informer de tout ce qui peut se passer à Sidi Bel Abbes,

VDSBA : Un mot sur vos participations aux BESSMA.NET de la VDSBA ?

Boudjakdji.M : Le journal de la VDSBA, j’ai assisté à sa naissance et j’ai même participé aux écritures de pas mal d’articles sur le scoutisme. Quand a BESSMA, c’est tout un honneur pour moi d’être un de ses membres actifs.

VDSBA : Le mot de la fin Caid Boudjakdji

Boudjakdji.M : Le mot de la fin, je le réserve à mon ami Kadiri Mohamed pour tous les efforts qu’il déploie pour que vivent la VDSBA et BESSMA. Je lui dirai Mohamed tient bon, tu es sur la bonne voie, tu es entouré que par des hommes intègres et volontaires tels que Mohamed Ghalouni, Sid Ahmed Ayadoun, Ghalem Cheniti et la liste est longue el Hamdoulillah ; sur ce je te souhaite bon courage et merci pour toute l’équipe.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=69517

Posté par le Oct 11 2016. inséré dans ACTUALITE, HOTE DU JOURNAL. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

19 Commentaires pour “Le fidèle lecteur et contributeur, le Caid scout Boudjakdji Mohamed dit Hamden hôte de son propre journal. Par Louled Abdelkrim”

  1. SBA

    Bonsoir. Il s’agît d’un cadre scout. Et croyez moi le scoutisme à été et reste une grande école.Et tout passage forme les adhérents appelés louveteaux etc C’est une expérience particulière qui forme les individus qui deviennent de grands serviteurs de la société. L’hôte de la voix est un exemple à suivre. Il reste actif serviable et généralement toujours sociable et même contribué à l’écriture de l’histoire. Merci pour nous présenter le grand caïd. Boudjakdji mohamed

  2. chaibdraa tani djamel

    Salem 3alaykoum ya « KAIDNA », trés belles photos surtout de voir nos amis scouts tels que Dr BENZEGUIR, Dr BAHRI , ABDOU BARAKA , je vois aussi une photo du sud où l’on trouve le fameux scout de SAIDA « EL HADJ « , dont je n’ai pas retenu son nom qui a fait des merveilles aux hadjis lors du haj 2016 p

    • LOULED ABDELKRIM

      Bonsoir, la photo dont vous parliez c’était à Saida en 2015 avec Docteur Benzeguir Hadj Hamou, Baraka Abdelhamid, Docteur Bahri Rachid et bien sur notre Kaid Hamden

  3. chaibdraa tani djamel

    Suite: par la voie de son agence de voyage »CHOHRA ».J’aimerais te demander une faveur de faire un geste fraternellement SCOUT pour un regroupement à TESSALAH d’anciens fréres scouts ,comme on le faisait avant avec KAID HAKEM allah yarmah wa yarham tous les anciens scouts tels que KAID ARBAOUI, KAID DAOUADJI et autres (larmes aux yeux ).

    • ABBES.2

      Bonjour
      Cher Djamel D’après les larmes aux yeux et d’après votre connaissance de tout ces noms vous étiez aussi un ancien scout?
      Bon 3achoura à tout les fidèles de la VOIX

  4. LOULED ABDELKRIM

    Honneur Mr Boudjakdji de faire cet entretien avec vous, j’espère vous revoir très bientôt vous qui êtes toujours à la disposition et à l’écoute des jeunes.

  5. chaibdraa tani djamel

    La plus de nos chouhadas étaient scouts

  6. chaibdraa tani djamel

    Lire la plus part

  7. chaibdraa tani djamel

    Cher ami LOULED ABDELKRIM , je parlais de la photo N° 8, là où l’on voit EL HADJ CHOHRA avec sa djellaba, derriére eux une vaste palmerie et bonne 3ACHOURA à tout les musulmans du monde entier.

  8. Ayadoun

    Merci mon ami Louled pour cet entretien avec notre ami et frère Caid scout Boudjakdji Mohamed qui na jamais cessé de contribuer avec son savoir faire ses qualités d’homme engager avec tous ceux qui travaillent pour l’intérêt du pays. A chaque opération de volontariat de jeunesse volontaire quand il est disponible il travail avec nous même mieux que nous tous. Merci KAID Boudjakdji je vous estimes beaucoup et je suis fier que vous soyez parmi notre petite famille « la voix de Sidi Bel Abbes »

  9. SBA

    Merci pour vos voeux. Un mot gentil est réconfortant. Longue vie aux anciens chefs scouts

  10. Mohamed Ghalouni

    Pour ma part , c’est toujours un plaisir et un honneur de rencontrer mon ami Mohamed Boudjakdji , une des figures emblématiques de notre ville auquelle il attache une grande importance . Omniprésent dans de nombreuses activités et soucieux du devenir de notre belle cité dont il affiche une grande fierté , d’ailleurs comme nous tous , Hamden contribue à sa manière pour son épanouissement afin qu’elle puisse de nouveau être fréquentable . J’apprécie aussi Hamden pour l’histoire de SBA , il enchante nos mémoires !! Bravo à notre ami Louled Abdelkrim pour ce partage !!

  11. Hocine .C

    Merci Louled pour cet entretien exceptionnel , il nous a permis de connaitre un peu plus Mr Hamden , un homme d’une gentillesse extreme , toujours présent , toujours sociable, un exemple à suivre , Allah ybarek . J’espère qu’on verra de plus en plus ce genre de « Rendez-vous » interessants à plus d’un titre . Merci la VDSBA .

  12. Cheniti Gh.

    Salam Si Abdelkrim,
    Merci pour vos voeux à l’ occasion de la fête de Achoura .A mon tour de vous souhaiter les plus belles choses à vous , à vos proches et à toutes les lectrices et lecteurs de la VDSBA.
    Une fois encore ,vous avez fait un merveilleux choix en mettant en valeur un des Grands de cette ville: Kaid Hamdène Boudjakdji .Un gentleman au vrai sens du terme qui n’hésite jamais à aider les autres par divers moyens et…..qui encourage toujours les amis à aller au devant de bonnes actions en donnant l’exemple de vivre Simplement pour que d’autres puissent vivre Simplement ! Longue vie prospère à notre ami Hamdène

  13. boudjakdji mohamed

    Oui, mes amis, vous avez été formidables et vos témoignages a mon encontre, me sont allés droit au cœur. Vos messages d’amitié, de réconfort m’ont apporté beaucoup de joies et de plaisir en les lisant. Mais à mon tour de remercier tous ceux qui de loin ou de près ont participé à mon éducation pour ceux qui sont encore en vie et que Dieu bénisse ceux qui ne sont plus de ce monde. Le Scoutisme, j’en rêve encore. Il n’y a pas un moment où je ne rêve pas que je suis avec mes frères scouts. Souvent dans mes rêves revient l’histoire de plusieurs de nos sorties, je me sens toujours scout ; c’est quoi ? C’était cette joie de vivre ensemble et je disais souvent à mes enfants : « Essayez de garder de l’optimisme, de l’enthousiasme, car ces qualités qu’on retrouve chez les scouts vous ne les retrouveraient nul par ailleurs. Encore une fois , Merci mes frères.

  14. Amirouche

    La VDSBA est un journal fantastique dans lequel j’ai connu de nombreuses personnes formidables exerçant dans différents domaines, artistes, écrivains, sportifs, medecins, cadres…etc, et là, je découvre un autre monsieur exceptionnel, en la personne de Boudjakji Mohamed, dont le parcours est très riche et ne peut être qu’un grand plus pour tout Sidi-Bel-Abbès. Un bon exemple pour les jeunes qui devraient s’approcher de lui afin de partager son expérience.
    Je suis vraiment enchanté de connaitre le Caid à travers cet essai de monsieur Louled.
    Merci si Abdelkrim
    Bonne fin de soirée,
    Salam

  15. Ahmed Khiat

    Si Boudjakji Mohamed est un homme affable et serviable. Il parle du scoutisme, cette 2ème école de la vie. Personnellement, je n’étais jamais scout et je le regrette vivement. J’ai essayé plus tard de remédier à la chose par une formation de moniteurs des Colonies de Vacances. C’était mieux que rien.

  16. sidi yacine

    Notre frère Boudjakji Mohamed est une personne qui aime vivre, on ne fait pas son destin, on le prend comme il vient. Nous sommes à une époque terrible…Souviens toi mon frère de ce qui s’est passé à Sidi Yacine il y a de cela des années …Une nuit atroce…

  17. MOUL EL H'CIRA

    Je vais faire une entorse à ma réserve pour dire un mot sur Mr BOUDJAKJI Mohamed qui est connu pour son parcours militant mais pas seulement ,dans l’organisation scout qui reste une école des hommes et du civisme , mais aussi dans sa participation active en tant qu’élu aux affaires de la commune, quand celle-ci avait un sens .
    C’est un homme affable, aimant, simple et humain du fait de sa générosité incommensurable envers les autres ; sa disponibilité à continuer son chemin avec ‘’BESSMA’’ malgré les turbulences, en est la preuve palpable.
    En dehors du fait qu’il mérite d’être à l’honneur pour ce qu’il fait et surtout pour ce qu’il est, je ne regrette pas d’avoir fait sa connaissance qui est réconfortante pour la relation humaine.
    Longue vie à toi, mon cher ami pour le bonheur de ta famille et tes amis.

Répondre