La Voix De Sidi Bel Abbes

Le faux commissaire de police qui escroquait les femmes divorcées.

Certains journaux arabophones, notamment Ennahar et Echorouk, publient depuis quelques années des annonces matrimoniales. Tout y est. Y compris des coins réservés aux polygames. Mais les annonces ne sont pas toujours sérieuses. La preuve, des femmes divorcées viennent de se faire arnaquer.

Si ces annonces peuvent donner l’occasion à beaucoup d’Algériens de fonder ou refonder des familles, elles peuvent également donner des idées à des escrocs pour profiter de la naïveté ou de la détresse de certains citoyens. C’est le cas de ce jeune de 35 ans qui multiplie les annonces avec différents pseudonymes pour tromper ces « victimes ». Selon le journal El-khabar, ce jeune homme, résidant à Rouiba, utilise une fausse identité d’officier de police pour attirer ses proies, spécialement des femmes divorcées. Il utilise ainsi cette fausse fonction pour attirer des dizaines de femmes. Ces dernières tombent dans le piège. Une première rencontre où l’escroc se fait accompagner par une personne qu’il présente comme son chauffeur, suivie de coups de téléphones et, naturellement, la relation se construit. Le faux commissaire met en confiance ses proie et commence à demander de l’argent. Ça démarre de 10000 DA, 20000 DA puis jusqu’à plusieurs dizaines de milliers de dinars.

C’est un médecin d’un CHU d’Alger qui découvre le pot aux roses. L’homme devenant insistant dans ses demandes, jusqu’à réclamer la voiture, finit par agacer la dame qui dépose plainte pour escroquerie. L’homme, arrêté, passe aux aveux.

Mais ce faux commissaire de Rouiba n’est malheureusement pas le seul dans sa catégorie. Les journaux, mais également de nombreux témoignages rapportent des histoires de personnages se faisant passer pour des officiers de l’armée ou de la police pour escroquer des gens. Ces gens sont régulièrement appréhendés. Mais souvent après d’énormes dégâts.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=58328

Posté par le Fév 5 2015. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

19 Commentaires pour “Le faux commissaire de police qui escroquait les femmes divorcées.”

  1. ElBastany

    Les tours malheureux sont couverts par la complicité et le silence des victimes. Au moins il existe des personnes qui dénoncent.

  2. OUERRAD en squatteur

    Est ce qu elles accepteraient un SQUATTEUR ,?
    Tiens c est une bonne idee ce systeme , moi qui cherche cherche cherche ,,,,,,, yazhar qui dayerrrr ;;;

  3. Marwa

    la naivete est pour beaucoup

  4. Omar

    Au sein de la société Algérienne se trouvent des chacals sans foi ni loi qui au demeurant se croient plus malin que nenni ils n’ont aucun scrupule envers leurs compatriotes,mais ça ne dure pas comme dit l’adage ne faites pas à votre prochain ce que vous ne souhaiteriez qu’on vous fasse.Pauvre société ni queux ni tête on avance les yeux fermés sans lendemain.Quant aux femmes le mal-être au quotidien à la recherche de leurs ( hommes) qui à mon avis sont rares puis que y’a tout un bras qui n’arrivent pas à fondé un foyer les temps sont durs et c’est de pire en pie.Jamais au grand jamais je n’aurai cru qu’ils y a des femmes quinquas toujours célibas je leur souhaite bonne chance tout en se méfiant des parvenus.

  5. OUERRAD en squatteur

    Ce n est certes pas l endroit , mais je dois signaler le deces du frere de kaid HAKEM Abderrahmane , il s agit de son frere le medecin legiste a ORAN .HAKEM REDHA , l enterrement aura lieu demain a oran ain el beidah apres sallat eddouhr , wa ajroukoum rind allah .

  6. un ami

    Merci pour l’informatiion.

  7. Imène

    Les crapules qui s’en prennent aux femmes seules , sans défense , ou émotionnellement vulnérables …ça court les rues ! il faut être vigilantes c’est tout . l’excès de naiveté devient  » djiaha « ..

    • Amirouche

      @Imène

      Ma sœur , les escrocs sont partout « ya latif  »

      Un jour ,l’enseignant B a vu la maman d’un de ses élèves , elle était divorcée et très belle ; tout de suite « l’électro choc « ! .Sans demander son avis , cet enseignant voulait faire de la magie à cette bonne femme ,il dit alors au petit élève : tiens , je te donne 2000 DA si tu me ramènes un bout de cheveux de ta maman! .Une fois chez lui , l’enfant raconta tout à sa maman …..En cachette , cette femme avait pris un peu de poils d’une chèvre et dis à son fils : « Ce sont mes cheveux ,donne les à ton maitre « ! . Quelques jours plus tard et malheureusement pour l’enseignant ,c’est la chèvre qui est tombée follement amoureuse de lui , elle se présentait tous les jours devant la porte de son école et bêlait en criant fort : BA BAAA BAAAAAA .

      Femmes attention attention au facebook

      • OUERRAD en squatteur

        chabba , SAHBI contra 3alla bbbbbbbbbbbbbblllllaha

      • Benyahia Lakhal

        @Amirouche.
        Que penses-tu (au diable le vouvoiement entre frères) de celle-là ?
        Un groupe de scientifiques plaça cinq singes dans une pièce au milieu de laquelle se trouvait un escabeau permettant d’accéder à des bananes haut perchées.

        A chaque fois qu’un des singes essayait de monter sur l’escabeau, une douche glacée aspergeait automatiquement…. les quatre autres.

        Au bout d’un certain temps, à chaque fois qu’un des singes essayait de grimper sur l’escabeau, les autres le frappaient par crainte de prendre une douche glacée.

        Bien entendu, au bout de quelques temps, et malgré la tentation, aucun des singes ne se risqua à grimper sur l’escabeau. Problème résolu puisque la punition de la douche fut écartée.

        Les chercheurs décidèrent alors de leur substituer d’autres singes :
        Pour commencer, un seul singe de la communauté fût remplacé par un nouveau.
        La première des choses que fît le nouveau venu fut d’essayer de monter sur l’escabeau.
        Aussitôt, les autres le frappèrent craignant la douche glacée.

        Quelques coups et griffes plus tard, le nouveau membre de la communauté avait appris à ne plus grimper sur l’escabeau sans même connaître la raison de cette interdiction.

        Un deuxième singe fût remplacé et subit le même sort que le premier qui se joignit aux autres pour le battre dès qu’il tentait de grimper sur l’escabeau.
        Le singe arrivé juste avant lui participe à la punition… avec enthousiasme, parce qu’il fait désormais partie de « l’équipe ».

        Un troisième singe fut échangé et le processus se répéta par le changement, tour à tour, du quatrième et du cinquième singe.
        Tous subirent le même sort des qu’il tentèrent de grimper sur l’escabeau.
        Le groupe de cinq singes, bien que n’ayant jamais reçu de douche froide, continua à frapper tout nouvel arrivant qui tentait de monter sur l’escabeau.

        À ce stade, les singes « agresseurs » ne savent pas pourquoi ils n’ont pas le droit de grimper sur l’escabeau ; pas plus qu’ils ne savent pas pourquoi ils participent à l’agression du dernier arrivé.
        Au final, après avoir remplacé tous les singes d’origine, aucun singe présent dans la cage n’a été arrosé d’eau froide.
        Cependant, aucun ne tentera de grimper l’escabeau. Pourquoi ? Parce que dans leur esprit… c’est comme ça, et ce depuis toujours.
        S’il était possible de parler avec ces singes et de leur demander pourquoi ils frappent ceux qui tentent de monter sur l’escabeau, je parie que leur réponse serait la suivante :
        “Je ne sais pas, mais ici c’est comme ça.”
        Ce comportement ne vous semble-t-il pas familier ?…
        Ah ! les habitudes…
        D’autres que vous se demandent peut-être pourquoi nous continuons à agir comme nous le faisons quand il existe des alternatives.
        Et c’est ainsi …

        • Amirouche

          @ Benyahia Lakhal

          Sallam

          Dans mon annotation laissée sur Bessma ,tu es une des personnes concernées quand j’ai dit  » Dieu seul sait combien quatre personnes de ce beau monde rassemblé chez notre frère CHENITI Ghalem ,me sont très chères  » …..
          Je ne suis pas sociologue mais il me semble t’avoir compris , la réponse à votre interrogation serait obligatoirement « chercher d’autres alternatives « pour changer nos agissements « sociétaux » souvent négatifs (en similarité des processus répétitifs de votre histoire des singes qui sont comme nous dans un sens ) , Dieu dit « Nulle bête marchant sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communautés. » Cela signifie que les espèces animales bénéficient du statut de créature, tout comme les êtres humains , sans avoir recours à la méthode de l’escabeau .

          Si Benyahia ,un jour j’ai demandé à ma fille ,accompagnée de ces deux cousins de son age ,de venir avec moi visiter SidiBelAbbès . Dans le chemin je leur achète des bonbons , mais tout de suite ma fille me demande où jeter l’emballage !, je lui avait dit ,bien sûr, de le mettre dans sa poche et qu’elle le jettera dans la poubelle une fois arrivé à la maison .Ses cousins ont-ils déjà jeté le papier par terre ?! Eh ben non ! Ils ont fait comme leur cousine.

          Pensez-vous si Benyahia que ce fait anodin de jeter l’emballage des confiseries par terre ,est-ce un problème d’éducation civique ou un problème de la mairie qui n’a pas installé des poubelles accrochées aux arbres ou montées sur pied dans les rues de notre ville ? ………Est ce que ces femmes divorcées se sont fait arnaquées par le faux commissaire , ou parce qu’elles n’ont pas trouvé quelqu’un qui leur interdise de monter l’escabeau ?!!

          Amicalement

          • Benyahia Lakhal

            @Amirouche.
            Sallam Hadj

            Une connexion Internet chaotique, indépendante de ma volonté, m’a momentanément éloigné de la VSBA. Algérie-télécom, qui a le monopole de fait de la téléphonie mobile et de l’Internet en Algérie, a choisi comme comme message publicitaire pour soigner son image de marque : «Algérie-télécom, le bon choix » ; comme si dans une situation monopolistique les consommateurs désarmés que nous sommes pouvaient choisir et opter pour les services d’un concurrent imaginaire. Dans l’incurie, on ne peut faire mieux. Mais cela est une autre affaire.
            La connexion enfin rétablie, je découvre les sujets mis en ligne sur la VSBA et les commentaires qui les accompagnent. En somme, j’ai fais mes devoirs, comme jadis, à l’école. Je découvre le compte-rendu rédigé par Tewfik relatif à la dernière Bessma. Chapeau bas, Tewfik. ! Tout y est relaté : l’ambiance chaleureuse, les soins attentifs de notre hote d’un jour, Ghalem Cheniti, les moments de recueillement, les coups de cœur, les coups de gueule…Cependant, ne le sachant pas, Tewfik ne pouvait pas dire que si j’ai gagné un cadeau au tirage au sort, c’est grâce à un subtil coup de pouce du maître de cérémonie, l’inénarrable Mohamed Kadiri. C’est que Mohamed Kadiri a triché, oui, il a triché(rires). Il avait demandé aux présents d’inscrire leurs nom et prénom sur un bout de papier et de le placer dans le béret de Miloua. Mais, à moi, il m’a demandé, sourire en coin et clin d’œil furtif, de placer trois, oui trois, bouts de papiers en mon nom. Multipliant, ainsi, par trois mes chances de l’emporter. Rien que çà !! Et donc quand docteur Douar a été invité à tirer un papier, il a fatalement sorti l’un des miens. J’ai gagné et Ouerrad squatteur m’a remis le cadeau sous les applaudissements nourris des convives et des crépitements des appareils photos convoqués pour la circonstance. Cependant, ne le sachant pas, Tewfik ne pouvait pas dire aussi qu’en prenant congé de Ghalem Cheniti après cet après-midi mémorable, j’ai oublié chez lui ce fameux cadeau. Je crois que après avoir ingurgité une grande quantité de ce succulent couscous, agrémenté de noix pilées (et non de cacahuètes), arrosé de miel et de petit lait, je me suis légèrement assoupi jusqu’à l’étourderie. Justice divine. Alors, j’ai appelé Ghalem Cheniti pour l’informer de ma mésaventure en le priant de récupérer le cadeau indignement gagné et l’offrir, de ma part, à un des ses enfants que j’apprécie particulièrement : celui-là qui a le don de me séduire en m’interpellant : « ammi Benyahia, tu as la pêche, aujourd’hui ; on dirait un gamin de vingt ans ! » Je sais que cela est faux, mais je me surprends à y croire, sait-on jamais. Et Abdelkader Cheniti, pour ne pas le nommer, y gagne souvent au change.
            Mais plus sérieusement, Hadj Amirouche, j’ai aussi découvert ton commentaire et, en mon for intérieur, j’ai souhaité être parmi les quatre personnes, présentes ce jour-là que tu dis apprécier et respecter particulièrement. Aujourd’hui, j’apprends que je figure parmi les heureux élus. Ma joie est tellement grande, même si beaucoup d’autres amis méritent notre sollicitude et notre bienveillance. Réciproquement, je nourris, à ton égard les mêmes sentiments d’affection, de respect et de considération et je prie Dieu de rapprocher davantage les bonnes volontés, d’où qu’elles viennent (allusion à nos amis de là-bas, dont Danielle B. à qui je souhaite un joyeux anniversaire, Claude B. un prompt rétablissement, Albarracin une longue vie, Vezon le bonheur parmi les siens et même Régine Tari que j’ai souvent égratignée) dans l’intérêt de notre ville que nous aimons tant.
            Amitiés sincères.

      • Imène

        Bsr 3mirouche , TLM !
        Loool…! ça lui apprendra à Baaaaabaaa , à enquiquiner le gosse avec des histoires à la C…3mirouche , tu as vu ( dvd ) le sketch  » la chèvre de mr. seguin  » par Gad el maleh ( et son ami abderazzak ) c’est à mourir de rire !!
        c’est vrai FB fait des malheurs !

  8. OUERRAD en squatteur

    khalini , nbissiki wahda puisque FERAOUN ne veut mme donner une FARAOUNA , apres tu avertira ces bonnes dames du danger de FB

  9. Amirouche

    @Benyahia Lakhal

    Si elhadj

    Avec ce nouveau système de la VDSBA ,Je ne lis les commentaires qu’en « différé » (rires) , mais c’est une bonne chose pour « tgharbile » des commentaires .
    Le connaissant , le coup de pouce de notre ami KADIRI , n’est pas de la tricherie , c’est juste une petite sournoiserie pour que tu aies ce petit cadeau et je suis sûr que quelques convives présentes étaient au courant de cette petite manœuvre , mais Dieu en a voulu autrement car le cadeau ne t’était pas destiné , du fait qu’au fond de toi même tu l’avais déjà rejeté .T’inquiète ! les autres en ont déjà eu , surtout celui qui squatte tout.
    Petit , j’étais gravement malade , mon père me donnait toujours « la double ration » , deux fois plus de viande et de fruits que mes frères et sœurs , personnellement cette situation me gênait , mais pour les parents ce n’était pas la tricherie car ils se disaient que peut être j’allais quitter ce monde ;au fait c’était une preuve d’amour d’eux et de mes frères ……..C’est tout simplement ce qu’avait fait KADIRI pour toi …..
    J’apprécie vraiment vos belles paroles envers ma personne . Nous nous reverrons inchAllah dans la vaste demeure de la paix et nous goutterons du vrai miel délicieux du paradis !
    Fraternellement

  10. un participant

    Trois autres amis présents pour le besoin de rires et d’anecdotes ont placé deux fois leurs noms sur les bouts de papier. Histoire de gagner la tombola. Merci pour ces moments intenses que vous nous avez procuré chez Ghalem.çh.

    • Cheniti Gh.

      Maintenant je commence à comprendre pourquoi je n’ai jamais gagné !(rires)
      Merci khouya hadj BL et »un participant « de ce tuyau .La prochaine fois je ferais plus attention et j’exigerai la présence de notre frère Hadj Amirouche afin de tout
      superviser avec l’aide de OUERRAD en squatteur ! Merci à tous pour ces moments
      de grand bonheur que vous nous avez offert( à mes enfants et à moi-même) ! Merci.

  11. smiley

    Grâce à Amirouche, on comprend enfin l’expression tourner chèvre!

  12. Amirouche

    @smiley

    Hé bêêêh !!!
    C’est plutôt « ménager la chèvre et le chou  » ……….. par souci de « la règle d’or  » !

Répondre