La Voix De Sidi Bel Abbes

Le Dr Benhamouda revient sur le premier congrès international de cancérologie de Sidi Bel Abbes

Il n’est jamais trop tard d’oser bien faire surtout après la réussite du récent premier congrès international de cancérologie de Sidi Bel Abbes ou les organisateurs ont réussit leur pari tout en restant loin des feux de la rampe. Leur seul souci est de fournir des actes tangibles sur les quels notre ami le Dr Ahmed BENHAMMOUDA nous revient après son retour en France ou il tente de brosser un modeste résumé ou il est fait part des détails concernant les participants et leur sujets respectifs qui méritent à notre humble avis d’être connus par le lectorat de la VDSBA. C’est ce que nous soumettons à nos amis lecteurs (ces)

Par Ayadoun Sidahmed

Plus d’une centaine de médecins oncologues Algériens et français (coordonnateurs du dépistage, radiologues sénologues, chirurgiens, chimiothérapeutes, radiothérapeutes), ont présenté les résultats de leurs sujets respectifs à l’occasion du premier congrès international de cancérologie de Sidi Bel Abbes qui s’est déroulé les 26 et 27 Mars 2016. Ce premier rendez-vous de la communauté internationale des cancérologues a eu lieu à l’amphithéâtre de la wilaya de Sidi Bel Abbes. Ce congrès a été inauguré par le ministre de la santé et de la réforme hospitalière Mr Abdelmalek BOUDIAF et le Wali Mr Mohammed HATTAB. Il a été initié par des oncologues sénologues, cette première édition n’a traité que le cancer du sein. Le cancer du sein est le premier cancer chez la femme à la fois dans les pays développés et dans les pays en développement. L’incidence du cancer du sein progresse dans le monde en développement du fait d’une plus longue espérance de vie. Un dépistage précoce reste le principal moyen de lutter contre la maladie. Il permet d’améliorer les chances de survie ainsi que l’issue du cancer du sein. Le programme : Du maximum tolérable au minimum efficace : Professeur B. Elhabachi CHU de Sba Intérêt du dépistage du cancer du sein : Dr A. Benhammouda france Prise en charge du cancer du sein en 2016 Pr Raoul Payan France Radiothérapie per-opératoire Dr Axel Leysalle France Imagerie du cancer du sein Dr ZAHAF Fouzi France Place de l’IRM dans le cancer du sein Dr Taleb Rachid France Reconstructions mammaires Pr Muriel Brix France Le cancer du sein chez la femme dialysée : Cas documentés BOUALGA O. CHU Oran cancer du sein associe à une cardiopathie est une réalité : BOUALGA O. CHU Oran Le profil de cancer du sein traité en sénologie N. BENZIDANE, H CPMC Alger Reconstruction Mammaire Secondaire par Prothèse K. Belkharroubi, CHU oran Débats autour de la radiothérapie du cancer du sein en 2016. M. Aid, K. Lahmar, F. Morrach. Radiothérapie adjuvante de la chaine mammaire interne : Tolérance et bénéfice K.Boudaoud1*, Techniques d’irradiation et place de la radiothérapie externe évolution dans le temps. F.Z.Guettaf, K. Boualga. Service de radiothérapie-Oncologie CAC Blida. Algérie Université Blida 1. Algérie Anesthésie générale VS épidurale cervicale unilatérale en chirurgie mammaire. Y.ABBOU Sénologie EPH SBA Place de la radiothérapie dans la stratégie thérapeutique des cancers du sein Lahmer.K , CHU Oran Carcinome canalaire in situ révélé par une masse palpable : analyse clinique, radiologique, histologique et thérapeutique d’une série de 139 patientes. S.RABAHI CPMC Alger Interruption thérapeutique de la grossesse et cancer du sein à propos de 41 cas et revue de la littérature. Medjdoub Place de la radiothérapie dans le traitement du cancer du sein. Expérience service de radiothérapie CAC Oran Algérie Analyse des contraintes liées à la démarche diagnostique de la scintigraphie osseuse dans les cancers du sein : Expérience du Service de Médecine Nucléaire du CHU de Tlemcen. Etat des lieux du cancer du sein F. Brixi-reguig Service d’oncologie CHU SBA Chimiothérapie adjuvante : nouveautés Dr D. Mille Traitement médical du cancer du sein localisé Pr S. Ghomari CHU Tlemcen Chimiothérapie néo adjuvante Dr D. Mille Hormonothérapie en situation métastatique D. Yekrou CHU SBA Intérêt du double blocage dans le cancer du sein métastatique Marzen .S; Mosbahi .H; Bouzid.K CPMC Alger Le rôle du chirurgien orthopédiste dans le Traitement chirurgical des métastases osseuses du sein.z. Kara .Chu alger centre bichat .2. orthopédie hopital mustapha La détection isotopique du ganglion sentinelle dans le cancer du sein : Principe et aspect technique Fz. kherbouche ; Service de Médecine Nucléaire, CHU de Tlemcen Identification de la protéine RAB 25 comme une potentielle cible thérapeutique du cancer du sein de sous type luminal B Le médecin généraliste face au cancer :contribution au plan national de lutte contre le cancer Dr Boukaouma Hygiène de vie après la mastectomie Dr M.DIB Le retour au travail, enjeu clé de l’après-cancer Y. Bordji 1-3, Service de Médecine du Travail, EPSP Hammam Bou-Hadjar, Ain-Témouchent. 2. Etablissement Hospitalier Universitaire d’Oran. 3. Laboratoire de Recherche Santé Environnement, Université d’Oran 1. Apport du CA 15-3 dans la prise en charge expérience laboratoire de biochimie EHU Oran. Pr O. ABBOU Score d’évaluation de la reconstruction mammaire par le latissimus dorsi pûr. B.Elhabachi. Après chaque trois interventions des participants ont posé des questions pour plus de précision et pour échanger les pratiques. La prise en charge de ce cancer est trop multidisciplinaire et deux journées du congrès n’ont pas suffit pour traiter tous les sujets. Un seul amphithéâtre ne suffi pas pour abriter tous les sujet d’ou la nécessité de prévoir plusieurs salles pour les conférences des spécialistes de la prévention et dépistage, des chirurgiens sénologues, des radiologues, des pathologistes, des biologistes, des oncologues, des radiothérapeutes, des spécialistes de la prise en charge de la douleur, des infirmières, des manipulateurs de radiologie, des associations de malades, des spécialistes du sport après le cancer ….. Il y avait des spécialistes mais l’amphithéâtre était presque vide pour profiter de leurs expériences. En conclusion: L’organisation était correcte, le programme riche, timing respecté avec un retard au début dû à la présence du ministre de la santé. L’amphithéâtre extraordinaire, l’accueil très chaleureux. Point de vue médical pour améliorer la prise en charge de nos patientes et lutter efficacement contre le cancer du sein. Pr PAYAN France : Un dépistage précoce du cancer du sein (tumeur de petite taille) et une bonne chirurgie (élargie avec des marges saines) on peut sauver un maximum de patientes des souffrances des différentes thérapies (radiothérapie et chimiothérapie) et de leurs effets secondaires. Pro B. Elhabachi CHU de Sba : Il y a des protocoles de chimiothérapies très couteux qui rapportent très peu de bénéfice à nos patientes. D’ou la nécessité de mettre en place en urgence des protocoles efficients (efficace, peu d’effets secondaires et le moins chère possible) et pour cela il faut en urgence travailler sur des référentiels consensuels pratiquer dans tout le territoire algérien. Ceci permettra de traiter équitablement toutes patientes algériennes sans ruiner les caisses de l’état. Dr A BENHAMMOUDA : Travailler pour le dispositif d’annonce dans la prise en charge des patients. Même si aucun dispositif ne solutionnera par lui-même les difficultés qu’il y a à dire et à entendre la maladie. Il permettra de rassurer les patientes ainsi que leurs familles et donne une visibilité à l’action du corps médical. En marge du congrès nous avons (votre serviteur, Dr ZAHA Fouzi sénologue expert et Dr TALEB Rachid Radiolgue) participer à des actions de la société civile en plantant des arbres et en participant à l’achat de 400 arbustes. D’autres confrères ont bien voulu participer à ses actions citoyennes mais malheureusement il nous à manquer du temps, Ce n’est que partie remis. Rendez-vous à l’année prochaine pour d’autres rencontres in chaa allah.

Par le Dr Benhamouda Ahmed

*Dr Benhamouda Directeur du centre du dépistage des cancers en Seine Maritime France.

83ed085083e67f53e45ecaf8fc29da89_xl 1914766_1134812953236087_2696298752458237938_n 12910299_10206511141481181_2004775884_n

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=67955

Posté par le Avr 2 2016. inséré dans ACTUALITE, SOCIETE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

19 Commentaires pour “Le Dr Benhamouda revient sur le premier congrès international de cancérologie de Sidi Bel Abbes”

  1. elabbassi

    c’est une bonne mais j’ai cherché le mot etiologie mais je ne l’ai pas trouver..
    pourquoi on se concentre rineque sur la medicalistion dépistage et ensuite traitement
    et on oublie d’integrer les etudes sur l’étiologie sur en arabe peut etre
     »el moussabibate »…si le cancer du seint s’est agrévé ces dernières années c’est qu’il a quelques d’inabituel dans l’alimenation ou autres choses qui provoque cette maladie..la comparaison est simple il suffit de comparer le nombre de cas avant et apres la mise en circulation par exemple de certiane molecules ingredient chimqiue alimentaire et aussi ceratin medicament pour les contraceptifs..on ne peut pas rester comme le dit tous les specialistes dans la médicalisation qui est redevenue helas  »commercial » pour avantager la prevention
    salutation

  2. boudjakdji mohamed

    Mon cher ami Ahmed Benhamouda, je souhaitais vous remercier le plus chaleureusement possible pour vos qualités professionnelles que vous avez montrées lors de votre intervention lors de ce congrès international, et pour la maîtrise de votre spécialité que vous avez parfaitement mise à profit devant tous les congressistes , Non seulement, les participants ont pu apprécié vos qualités d’expert sur votre spécialité de cancérologue, mais aussi, vos qualités d’écoute et vos capacités à expliquer. Ce sont des spécialistes comme vous qui nous rendent fiers, sachant bien qu’il s’agit d’un enfant de chez nous, un vrai Bel Abbésien près a tout donné pour sa ville natale qui a mis en lumière les facteurs de risques du cancer. J’en profite de cette occasion pour remercier tous les intervenants a ce congrès et spécialement les organisateurs .

  3. chaibdraa tani djamel

    J »aimerai bien qu’on lui ( Dr AHMED BENHAMOUDA, notre fils du bled) donne un grand poste au nouvel hopital de cancerologie de SIDI BEL ABBES ,comme ça notre pays profitera du savoir de ses enfants qui vivent hors du pays, INCHALLAH

    • Mémoria

      Très bien raisonné Si Djamel ; ce serait dans la nature des choses et ne pas le faire serait à l’encontre de la logique de toutes ces manifestations ! Les cancéreux de la Wilaya de Sidi Bel Abbès ,du moins pour ceux qui sont en sursis et encore en vie ,ont trop attendu ….!

  4. Mme CH

    Moi ce qui a attiré mon attention c’es cette phrase: « Il y avait des spécialistes mais l’amphithéâtre était presque vide pour profiter de leurs expériences. »…??? Alors, j’aimerais bien que les organisateurs de ce colloque nous expliquent pourquoi…???

    Merci aux blouses blanches…!

    • elabbassi

      y’a peut etre une petite explication  »le abbassi dans sa nature veut profiter (manger yakoul) seul..de l’habitude de nos chere administrateurs qui gére le pays et l’administre l’adminsitrateur n’a aucun interet dans une annonce et lorsque les amabassades ou le minister envoie des telex pour tel ou tel bourse a l’etranger pour affichage a large echelle et puis a moins 1 jours de la cloture des depot de dossier de candidatures, la missive sera affiché et massakéne les etudiants et les doctorants reste dans l’expectative..
      dans les années 80 les ambassades nous disaient lorsque nous etions etudiants et lorsque avoir une bourse en france c’est synonyme de faire entrer un vehcicule comme les zimigrés ces ambassades on comprend pas pourquoi y’a que les algerois et tlemeenien qui deposent leurs candidatures..On repond eh bien comme disait el marhoum mon pere  »un enfant grandit dans la misere acquira les reflexe de la misere meme redevenue hyperriche il se conduit comme un pauvre et un enfant grandit dans la genrosité meme redevenue pauvre il garde les reflexe de la genErosité, c’est observation largement partagé par tous les peuples du monde..faudra placer un algerois ou un tlemcenien a l’adminsitration des bourses..et pour vous enseigner un peu plus untlemcenien ou un algerois ou un constantinois par exemple lorsqu’il appele l’home l’homme il l’appelle arwah et la femme l’appelle arwahi..a l’extreme ouest on change les qualitatif et lorsque on dit  »ma chére Mme Ch a l’ouest pas atlemecen on croit Mme CH un homme, on doit dire a la place de kiraki dayra khti Mme CH on dit Kirrrék MMe CH….??
      Et les presents dans le congrés?? L’etat d’esprit a changé apres la mort du feu bouledienne et son equipe on ne vient plus pour la fonction mais pour le salaire de la fonction alors ceratins doctorants viennet chaufer les chaise des congrés pour avoir le cachet  »partcipant » pour le glicer dans son dossier afon de redevenir de grade non pas pour exercer la fonction et jouer le role d’un prof mais pour avoir le salaire du proff
      Donc tout a été chamboulé tout a été travestie par l’argent..le reflexe de la misere aidant l’algerie est etranglée de l’interieur l’etranger n’a pas besoin de lui faire la guerre elle se fait la guerre contre elle meme..Faut il chwiya reflechir pour sortir de ce sus developement de ce reflexe primitif et bouger un peu pour changer notre quotidien ou rester figer comme des statut ?? Le minsiter ne peut pas changer de methode
      et afficher une copie dans un site a part toutes les annonces envoyés a leurs subalterne qui la jette dans les tiroire en attendants le jeudi pour les affichers a j-2 du depot??

  5. Imène

    Sidahmed A. Azzul ! tlm ..
    … » Rassurer les patientes et leurs familles ..donner la visibilité à l’action du corps médical … » Pardonnes -moi Ayyadoune ! mes plus plates excuses pour ces Messieurs ( participants , organisteurs , éminents médecins et chercheurs..) qui n’ont rien à voir dans ce que je vais dire Nous DZ , malades (du cancer ou autre) en tête , ce genre d’info ça nous fait gerber ! conférences , salons feutrés et dernières technologies multimédia ..rien à f…..! bcp de tapage pour pas grand chose ..la réalité sur le terrain est sans équivoque : La santé DZ est un secteur agonisant , des hopitaux mouroirs , des porcheries où on y est admis ( bcp plus ) pour être achevé que traité et guéri , la prise en charge des malades est désastreuse : rdv espacés ( des mois , le temps que le malade crève ) manque de places , de moyens , de volonté , l’incompétence associée à l’indifférence du personnel soignant face à la souffrance des malades , et la frustration de leurs familles ( illa man rahim , bien entendu ) , mauvaise répartition des centres de soin ( ex récent l’accident de l’ambulance venant de sétif sur Alger qui a fait 4 morts et blessés , médecins et patients ) bref : Tout le système de santé DZ est à revoir , corriger, réformer..et pour couronner le tout : la classe dirigeante se soigne à l’étranger !!!!! combien ça coûte ??? dîtes le moi : une dizaine d’hopitaux , des centaines de petits centres de thérapie et réhabilitation dignes d’un grand pays , riche comme le nôtre ?? je ne sais pas..Alors , arrêtez de nous bluffer..l’Algérien , malade ou pas ( en phase de le devenir ) en a ras le bol ! wallah …enfin une note d’espoir en fin de la chronique : l’action citoyenne , les 400 arbustes à planter , ouf ! du concret .
    Salem Mr . Ayadoune S , tlm.

    • Mémoria

      Merci Sœur Imène !

      C’est vrai qu’on ne traite pas les cancéreux avec des tonnes de béton du BTP ! La politique de l’autruche des gouvernements successifs ne pouvait perdurer sans la connivence de la communauté médicale locale qui,à ce jour, fait de l’obligation du retour du dossier personnel de santé pour chaque algérien une lubie qui arrange bien les affaires du secteur privé en refaisant des bilans et nosographies tous les trois mois ! Les impôts ont un droit de regard sur toutes ces pratiques et les incohérences suspectes de la Sécurité sociale ! Dans la médecine de catastrophe, on peut monter un Centre anti cancer(CAC) sous des tentes mais…avec l’équipement technologique adapté et son encadrement médical et paramédical spécialisé et numérisé .Même à l’Université,la spécialité cancérologie est boudée quant elle est presque tabou en cabinet privé ! Et puis nous avons appris que le contentieux entre le Ministère de la santé Algérien et les hôpitaux de Paris(Assistance publique/APHP) a été apuré dernièrement rubis sur ongle,vous devinez pour qui ? Alors que nos chaînes privées font la manche on live pour engraisser les cliniques privées de Tunisie et sauver nos malades nécessiteux mais assurés par notre CNAS !!!
      Courage Imène !

    • Ayadoun Sidahmed

      SALEM sœur Imène
      Je suis totalement d’accord avec vous , il n y a pas de quoi s’excusé, c’est une vérité amer ….!!! La santé en Algérie est malade et le malade parfois devient plus malade le faite de voir des comportements inhumains, chacun de nous à ses propres expériences. … !!! Mon père (LAH YERHMAH) est décédé l’année dernière suite à sa maladie (Alzheimer) il été allongé dans son lit pendant 2 ans, nos amis et frères médecins ils nous ont conseillés qu’il est préférable qu’il reste à la maison il est très bien chez lui que à l’hôpital… !!! Donc sœur Imène je partage votre opinion ainsi que tous nos respectable lecteurs (ces) j’ai subis cette douleur et cette souffrance, dieu merci que nos parents ils nous on éduquer à l’islam et de son bonheur par la foi en Dieu. Comme la plupart d’entre nous l’ont compris, le bonheur est ce concept impalpable qui englobe à la fois le contentement et la quiétude; c’est cette joie intime qui fait sourire notre visage et même notre cœur. Le bonheur est inséparable de la foi en Dieu et de notre obéissance à Ses commandements. Le bonheur incarne donc la paix, la sécurité et la soumission de l’islam. sœur Imène , vous aviez dit « Tout le système de santé DZ est à revoir, corriger, réformer ». Je suis aussi totalement d’accord avec vous… !!! Mais comment ???? je pense à mon humble avis il faut commencer par se changer soi-même, je vous conseille de voir le centre sanitaire de la cité Mimoun en face de l’ex OFLA, c’est très propre des médecins à la hauteur de l’agent d’accueil jusqu’au 1er responsable, pour la simple et unique raison, le chef du centre c’est une personne fils de bonne famille il aime et il maitrise son travail, donc le changement c’est nous, les algériens c’est nous, l’avenir de nos enfants c’est nous, les arbustes qu’on est entrain de les plantés c’est le patrimoine végétale de l’Algérie de demain. Le bon Dieu va nous juger d’après notre travail pas de nos résultats, on doit prier Dieu jour et nuit (DOUA) « L’invocation de chacun d’entre vous sera accordée si vous ne devenez pas impatient et ne dites pas : « J’ai invoqué mon Seigneur, mais Il ne m’a pas répondu. » (Sahih al-Boukhari, Sahih Mouslim) malheureusement de nos jours nous (Musulmans) on est devenus impatients LAH YJIB ELKHEIR.

      • elabbassi

        l’algerie avant l’indepndnace et meme jusuq’a 70 etait normal chaque chose etait a sa place bien que les salaires etaient miserable..Le docteur Belkhodja sis en face de la mosquée Aboubakre etait conue de bechar jusqu »a temouchent il etait simple et pas trop riche mais chacun etait a sa place..
        les choses commencent a se degrader lorsque l’etat a nationalisé tout apres 74..
        deja les riches ont fuit le pays en emportant leurs argent, les fellah qui esperait travailler la terre apres la sortie des colons ont plié bagage vers les villes lorsqu’ils ont appris qu’il n’avaient pas eu l’acte de proriété et chacun sait ce que vaux l’acte de propriété chez les algeriens d’ailleurs ils le disent dans un dicton  »lima houlik ghir i3ayik »  »ce qui ne’t’apartient pas ne te fait que user »..
        l’equipe de chadli a voulu revenir en arrière mais le mal etait deja fait..surtout lorsque les anciens dirigeant avaient atteint l’age de retraite..entre 62 et 80 y’avait 20 et si les gens avait 40 a l’independance alle avait 60 en 1980..les jeunes qui sont née dans l’independance ne savait ce qu’etais l’algerie d’avant 62..
        Les gouvernements successives ont tenté de regler les choses en coup de millirads alors que ce n’etait pas une affaire d’argent mais de connaissance les jeunes de l’independance ne savait pas le systeme liberal d’avant l’independance..
        jusqu’a aintenant on nesait pas comment gerer le secteur de la medecine ni de la façon liberale ni de la façon social democatrates types scandinavie..
        l’hopital comme d’ailleurs tous les autre structres de l’etat se sont transformé en organisation ils ont perdue leurs role de service publqiue..qui dit organisation s’assurer son salaire point c’est tout..le salaire passe avant la fonction alors que dans le systeme liberal  »si le service est mauvais le salaire sera mauvais » de lui meme il va se corriger sinon il va fermer la boutique..la relation entre mauvais service et perte d’emploie est perdue..la crise de 88 avait montré que cette relation existe bel est bien et les travailleurs de l’eni l’ont subit personne ne croyait que si l’usine ne vend pas il ne vivra pas..les gens qui sont nées apres l’independance et qui sont maintenant au comande et dans le travail commence a sentir le systeme qui prevalait avant l’independance alors ils commencent bouger un peu car la chaleur du feu commence a les atteindre dans le dos….heureusement que l’algerien a une qualité seculaire herité de nos grands parents d’etre rahime misirecordieux et un peu pas trop ambitieux..depuis longtemps les algeriens ont l’habitude de se partager le present  »el hadar » chaque femme fait gouter sa voisine
        de sa nouvelle cuisine …
        pour ammeliorer les choses dans le publqiue il faut que l’administration et les administrateurs sachent une fois pour toute que chacun son metier chacun ses prerogative..on ne demande pas au gendarme de venir faire les gardes ce n’est pas son role car il est occupé dans les routes entrain de controler et de voir si les gens sont dans l’ordre…chacun doit faire son travail et on n’a jamais demandé a quelqu’un de sauver l’algerie..restes dans ton poste fait ton travail reçoit ton salaire et point c’est tout..a l’age de 63 ans prends ta retraite et a 70 ans prepare ta tombes…celui qui acrue en Dieu a crue celui qui n’a pas crue ça le regarde..si il ya le paradis le premier gagnera et s’il ya rien les deux n’ont rien a gagner ni a perdre..
        des fois certains croivent qu’ils ont sauver l’agerie ou c’est leurs role de le faire ils n’ont rien sauvé et ne sauveront rien..tout le monde a fait la guerre de liberation..qui avait abriter les moujahidine qui avait fait manger les combatanTs?? L’algerie a été sauvé par tout le monde et libéré par tout le monde que chacun se contente de son salaire halale et met une pierre dans ses chaussures on n’a pas besoin de sauveur. et arreter de nous casser la tete je suis fils de chachide c’est ton pere qui etait chahide pas toi..si tu veux faire ton jihade fait le le djihade n’est pas hereditaire et ne donne aucun droit de priviléges..l’hopitale marche sur des regles bien connus par tous les pays du monde..le directeur de l’hopital doit etre un ex medecin, le directeur d’une ecole un ex prof le directeur d’une usine un ex travailleur et tous seront élus etc..
        si on passe vers le systeme liberal il ya deux types..le financement familliale la le proprietaire de l’hopitale fait ce qu’il voudra car c’est son ragent et son hopitale
        sinon si le syteme est liberal assiotaif basé sur le actionnera laors ici c’est les socetés anonymes..il ya une assemblées des actionnaires qui decide de la nomination du staff gestionnaires..si l’hopitale publmqiue a besoin de fianacement externe qu’il se tranforme en societé anomyme il ouvre son captale et laisse les gens metrtre leurs argents.dedans ils auront leurs mot a dire dans la gestion de l’hopital car ils sont coopropritaire et je pense c’est la meilleur solutions pour le pays actuelements..car ya pas moyens de sortir de cette gestion archaique du service publiques..Donc tout les services publqiues doit ouvrir un capital..voila maintenant c’est bien et claire c’est les actionnaire qui vont decider qui sera directeur d’une ecole ou directeur d’une clinique ou directrice d’un hopital ou recteur d’une université…et chami chami baghdadi baghdadi..si les actionnaire ne veulent plus d’un directeur qu’il prend sa zouwada et va prendre sa retraite et point c’est tout
        et comme tout le monde il va attendre son tours au makbara de sidi abel kader…
         »sauves, sauve toi meme » telle est la devise des croyants musulmans
        salutation

      • Imène

        Ayadoune S : M’sse el kheir !
        Votre père Allah yarhamou , est décédé dans son lit , entouré de sa famille , ses enfants vous avez fait était le meilleur choix en le ramenant à la maison…el hamdoulilleh .
        L’hôpital , on connait , et chacun à son expérience la dessus ( rarement positive ) permettez moi de vous livrer mon expérience dans le privé , les faits sont véridiques :
        il ya quelques mois mam a été admise dans une clinique huppée sur les hauteurs d’Alger coût du séjour ( 5 nuits ) exorbitant , mais maaliche pour la santé , on ne compte pas..dans cette clinique , ils n’ont pas de matelas anti escarres ( alors que quelques heures seulement suffisent pour que le malade grabataire développe des lésions , des
        rougeurs ,et risques d’infection….) ils n’ont pas de couches culottes ( !!!!! ???? ) ils n’assurent pas la garde du malade , maaliche c’est nous qui veillons ..ils ne vous ramènent pas un matelas , ou paillasson , il ya juste une chaise ! ils n’ont pas pastilles ( contre les moustiques )les deux infirmières qui font la toilette des malades , ne touchent pas , ne lavent pas les parties intimes ( ça c vous , yek ?? ) le soir , quand vous sonnez , ils ne viennent pas ..le repas de 12 h est composé de purée en flocon et un mince filet de poisson congelé ..en dessert du flan ( les fruits c cher ! ) Oui sidahmed , la santé est malade , et nous sommes tous ( ne serait ce que par notre silence ) à différents niveaux responsables de cet état de fait , le posting de Mémoria est trés édifiant ..on ne peux plus taire ses dysfonctionnements criards, car la santé est l’affaire de tous..Ah , j’allais oublier de te parler de la santé à domicile ( oui , oui ) et ça ne va guère meiux ! Pour mam , j’ai engagé un kiné des voies respiratoires , qui vient régulièrement à la maison ( avec tout un matériel ) pour lui aspirer glaires et mucosités
        coût de l’opération : 3000 da pour 5 à 7 mm de travail..vous savez ce qu’il m’a dit avant de partir : ouallah ya oukhti …des  » vieux « comme ça ..c’est bon pour l’euthanasie !!!
        Pas plus de commentaires ..Salem sidahmed .

  6. mohamedDD

    Mrs, quand l »algérien retrouvera son identité, ses repères, ….ses représentants légitimes, là on pourra parler longuement dans la construction de notre pays, si chère à nos yeux à nos coeurs (c’est pas vrai, à voire de près et de loin..), le jour où réellement, on sera jaloux de notre pays, de notre histoire, …de notre identité et on sera fière d’être algérien, musulman arabe, berbère,.. ces mêmes algériens élites, riches et moins riches viendront apportés un tant soit peu de leur savoirs, richesses ….
    inch’Allah on doit croire pour ……..

  7. elabbassi

    ce qui c’est passé c’est que l’algerie a subit durant les années 80 un pillage systematique
    ils l’ont dépessé comme ils ont ruiné tous les autres pays africain pourtant tres riche..
    le Niger avec un fleuve qui peut nourrir toute la planete les voila a Oran entrain de mendier la sabha dans la main pour faire tourner les noeuds des faux espoirs…le medecin est payé une miser de 4 millions par mois comment voulez qu’il accepte de travailler..apres le bac les etdudes dures les cités universitaire les greves le transport pour lui donner 300 euro par mois?? alors qu’un simple KMS fait une recette mensuelles de 6 millions par mois..Donc y’a plus d’echelle de valeurs celui qui a reussi son bac c’est celui qui ne l’apas reussi celui qui a afit medecine c’est celui qui a afit philo ..Non il ya l’echelle des valeurs supposé établi et garantie par le minsitere de la justice et non de l’intereieur comme le font les français qui ont separé le l’administration de la justice pour la transformer en partis politique..Chez nous en algerie dans notre propre systeme irrité de l’époque de l’islame c’est la justice qui delivre le diplome et qui lui accorde une echelle de valeur..les français et autre europeens n’ont rien inventé ils ont seulemnt copier le systeme arabo andalous dans la gestion des affaire de l’etats chez eux c’etaient les monarques qui decidait de tout y’avait meme pas de juge et de tribunal ni de policer tout a été mesuré et etabli par les arabes..car le coran a introduit la mesur el mizane et le mizane c’est la plate forme de la justice.
    on laisse le pays a des squateur de gouvernement entrain de jouer sur les grades et fonctions on rempàlie les salaires d’un coté on les fait vider de l’autre  »hadi fi hadi »
    on va vers l’inconnue si l’etat ne retablie pas au moins les bases de années 70..ya sidi on ne dit pas retourner a l’age d’or et au systeme arabo andalous on leurs demande seulemnt de retourner a 70..au moins les choses etaient bien a leurs place le medecin medecin, l’ingenieur ingenieur, l’adminsitateur administrateur …
    c’est normal tout se perds et le gouvernement croie encore que la solution est d’ordre materiel il suffit d’importer le meilleur réacteur et voila le probléme resolue..l’algerie est redevenue un cimetiere d’appareil comme l’est redevenue le parc automobile c’est le minstre du commerce qui le dit lui meme , ils importe 100 pour vendre 15..
    heureusement que l’algerie disant le, malgré la conjoncture ont fait de reel effort pour soutenir l’ediffice..la premire base c’est de considerer les gens a leurs justes valeurs
    un bachelier qui a eu son bac apres des nuits d’efforts et de soufrance ne sera jamais égale a celui qui s’en foute pas mal..celui qui a fait un bac +3 ce n’est pas comme celui qui a fait bac+5 et meme au seint de la meme categorie celui qui fait science technqiue sur le terrain ce n’est pas comme celui qui fait science theorique du labos..celui qui fait de la production ce n’est pas comme celui de l’adminsitration celui qui fait
    il faudra revoir les salaires et ensuite importer le materiel pas l’inverse ..si on veut importer le materiel on doit aussi importer celui qui le fait fonctionner..car le travailleur algerien ne voudra plus faire d’effort il donne l’effort juste contre le salaire qu’il reçoit..tu lui donne 300 il te donne 250 en travail..le salaire minimum d’unmedecin de ville est de 12 millions par mois vu la charge et l’attente qu’on attend de lui..alors que 12 millions n’est rien car c’est seulement 1000 euro meme pas le smic en europe
    ou va notre argent?? nous sommes que 30 millions d’habitants?? il va en equipement au detriment des salaires..il faut voir le gaspillage dans les ventes aux enchere des ces equipement des machines neuves sont déclassé et jeté ..il ya chaque jours une vente aux enchéres sur les journeaux..POurquoi ce fassade?? Pourquoi mettre la charue avant les boeufs??

  8. elabbassi

    ça caille de partout meme la pluie est de rendez vous un peu timide
    mais elle atend une reaction du peuple algerien musulman vis a vis de ce verset
     »lan youghayra allahou ma bikawmine hata youghayrou ma bi’an’foussihoum »
    on peut comprendre de ce verset que Dieu un créer l’etre humain comme un ordinateur mais s’est empeché de le propgrammer.. »proramme toi comme tu voudras soit pour le paradis soit pour l’enfer soit pour le progres soit par la decadence soit pour l’ecoute soit pour la parlote inutile »
    mais lorsque un peuple subit une agitation ça veut dire il est vivant..Tant que Louisette est là meme si elle laique l’etentielle elle defend l’emploie de la mesure sur tous les plans..concernant l’enseignement et ce qui agite le minsiter et l’ecole c’est justement cet absence de la mesure..la fonction publqiue a deja etabli des textes de mesures concernant l’exercse d’une fonction et on ne peut les changer suivant les probléme de conjonctures..Le cas des contractuels est un cas de responsabilité du minister qui a ouvert cette fonction sans recours a la mesure..Tu as ouvert une breche tu la ferme coute ce que va couter..comment le gouvernement va nous dire qu’il n’a pas d’argent pour ouvrire des postes de travail pour ces contarctuel et le nouveau postulants?? Lorsque tout le monde voit de visue le jet d’argent par les fenetres dans des projets bidons qui coute a la collectivité des milliards une simple voiture de fonctions revient a l’etat 200 millions de centimes sans parler de son carburant ces pieces et son chaffeur.
    200 millions c’est le salaire d’un enseignant durant 5 années..alors que l’enseignant est sur le terrain entrain de preprer le future cadre le chafeur de la voiture de service est entrain de rouler les pouces dans des missions qu’il pourra les faires a pieds..
    En principe ayant exercé durant plusieurs années ils auront droit a un poste suivant leurs competances s’ils n’ont pas acquis un niveau dans leurs matiers qu’ils exerces une autre fonction au seint de l’etablissement comme soutient scolaire lorsque le maitre de la matier finit son travail le supleant encadre les eleves dans une ateliers de travail..Voila l’ecole a besoin de ces ateliers…
    dire que le gouvernement n’a pas d’argent c’est faux il faut donner tout l’argent a l’ecole et ce qui reste doit le redistribuer..s’il ne reste il reste rien..l’université consomme en stage de voyage en billet et en devise des sommes colossale sans aucune raison ni pedagogique ni scientifique…on prend cette argent et on le met pour nos enfants..
    Pour les programmes les choses sont claires, pas de sciences sociale dans les ecoles pas d’ideologie, d’apres certaines educatrices française l’enfant peut enrigistrer plus de 2000 mots..dans ce cas ce sont les enseignants du sperieur college et lycées et université qui doivent donner leurs avis chaque enseignants lorsqu’il reçoit une classe d’age il sait ou se trouve les lacunes..chaque paliers superieur doit avertir le palier inferieur sur les insufissance on vous le dit nous au superieur  »ya wadi vos etudants nous arrive sans pouvoir rediger un texte de 10.lignes..Veuillez corrigez ce probléme svp »..donc la methode pour concevoir est simple et celui qui coorige tpout c’est bien sure l’entrepreneur qui dit  »ya waddi vos diplomés ne savent pas attraper un tourne vis veuillez corriger ce probleme svp »

  9. Mémoria

    «  » » » » » » »La directrice de l’EPH de Ben Badis en grève de la faim……………….

    “Depuis plusieurs mois, je fais l’objet de harcèlement moral et de pression continue de la part de la directrice de wilaya de la santé et surtout lors de la dernière visite du ministre de la Santé. Ce jour-là, avant le début de la séance de travail avec le ministre, la directrice de la santé s’est rapprochée de moi afin de me prévenir de ne pas intervenir au cas où le ministre me ferait une remarque sur la gestion de mon établissement hospitalier. Du coup, mes adjoints et moi avons compris que c’est une machination qui se tramait contre ma personne”, a déclaré hier à Liberté la directrice de l’EPH de Ben Badis, qui a entamé, depuis jeudi dernier, une grève de la faim dans son bureau pour dénoncer ces attitudes jugées, selon elle, d’agressives de la part de sa tutelle locale. Interrogée sur les raisons qui ont poussé son chef hiérarchique à adopter de tels comportements à son égard, elle expliquera : “Je refuse de céder à ses demandes illégales et passibles de prison. En ce qui me concerne, je n’ai commis aucune faute de gestion, sauf que j’avais un excédent budgétaire de 6 milliards de centimes au titre des salaires, et lors d’une réunion de travail, elle m’a demandé de les transférer vers deux EPH en déficit budgétaire. Mais une fois l’engagement déposé à la direction de wilaya de la santé, la directrice, au lieu d’opérer le transfert de l’excédent sur le montant global du titre des salaires, l’a amputé du chapitre de la part patronale. Ceci nous a causé par la suite un énorme problème pour alimenter de nouveau ce chapitre afin de payer les traitements”. Et d’ajouter : “Pour justifier son erreur, elle m’a fait endosser l’entière responsabilité, en présentant un faux rapport contre moi au ministre de la Santé dans le but de me limoger.” Elle signale avoir fait aussi l’objet de pressions pour l’achat de médicaments d’oncologie pour l’EPH de Sidi Bel-Abbès. “Là aussi, j’ai refusé d’exécuter cette demande contraire à la loi, car cette spécialité ne figure pas dans l’organigramme de notre établissement.” À ce propos, la directrice de l’EPH gréviste a tenu à signaler : “Jeudi dernier, alors que je venais d’entamer la grève de la faim, la directrice s’est présentée à mon bureau pour procéder à l’installation d’un nouveau directeur, alors que je n’ai pas reçu de décision de fin de fonction, et j’ai refusé de signer le PV de passation de consignes.” Cependant, malgré son état de santé affaibli, la gréviste ne compte pas mettre un terme à son action, et sollicite l’intervention du Premier ministre pour l’envoi d’une commission d’enquête. Pour sa part, la directrice de wilaya que nous avons rencontrée à Ben Badis a refusé de nous livrer sa version des faits sur cette affaire.

    Source: A. BOUSMAHA le 04/04/2016 in Journal LIBERTE .

  10. Mémoria

    Le Trésorier de Wilaya reste le seul compétent avec ses services à interférer dans les budgets d’établissements publics qui sont bien plus déconcentrés que décentralisés de leur tutelle !

  11. Mme CH

    Est-ce qu’une enquête a été lancée pour déterminer les dessus-dessous de cette affaire qui paraît plus que louche…??? C’est la moindre des choses…!!! Ou bien c’est la loi du plus fort…??? Y aurait-il des complicités, une mauvaise gestion ou autre…??? Avant de limoger la directrice de l’EPH de Ben Badis, il fallait l’entendre…!!! Maintenant seule une enquête sérieuse pourrait débusquer le ou les responsables de cette affaire…!!
    Puisque c’est une directrice de Wilaya, Mr le Wali peut intervenir pour voir l’affaire de près et demander des comptes…..!

    Qui protège qui….???

    Ne baisse pas les bras, si tu as raison tôt ou tard la vérité se saura…!!!

    • Mémoria

      Salam !
      Un retour en arrière est nécessaire pour comprendre le contentieux et cela par le rappel des commentaires de personnes très impliquées dans la situation:
      ———————————————————————————————————————————————————————————————————————-

      novice

      1 mai 2014 – 21 h 30 min

      Il faudra trouver des solutions globales à ce fléau ,on estime la prévalence à 40 000 cas de cancer par an,si l’ONS ne descend pas sur le terrain ou au moins délegue une société d’études médicales ,qui doit avoir des chargés d’études au niveau de chaque wilaya,il est impératif que le ministere de la santé ,mais pas avec ce ministre ,il n’a ni les compétences nécessaires,ni une approche nationale,d’ailleurs Pr KHIATI vient de le souligner ! je continue,un ministère capable de dresser des projets en urgence pour au moins soulager les personnes avec métastases,former des généralistes en oncologie dans les polycliniques,organiser des journées de sensibilisations des paramédicaux,au lieu de congrés de pacotille qu’a organiser ce ministre à Oran aux frais du ministère,pour lutter contre l’utilisation frauduleuse des psychotropes !
      Au lieu de former des DRH de la wilaya d’Oran,on aurait aimer former des infirmiers spécialisés en oncologie,des psychologues de terrain !
      Comment ça se fait que le seul CAC inachevé jusqu’à ce jour parmi les 6 programmés est celui de SBA,j’ai vu des femmes prendre le car pour aller faire leur chimiothérapie à Oran!!!

      Répondre

      OUERRAD
      2 mai 2014 – 12 h 08 min

      @novice
      c est malheureux mais c est comme cela que ça se passe ,des colloques sans queue ni tete juste pour boire et manger au frais de la princesse . Ce ministre vous dites il n est pas le seul , tout ceux qui sont passe par là n ont rien apporte au secteur . Meme le professeur Guidoum en son temps ne faisait que du cinema là où il passait on entendait RAK MOUAKET et apres plus rien .
      Mais je le dis et je le repete cette corporation si je puis l appeler ainsi renferme en son sein des COMPETENCES INTROUVABLES NULLE PART AILLEURS .
      Il suffit de lui donner les moyens , et la laisser faire ,regardez les miracles que font nos medecins decores par les grandes puissances à l imaga du PRF ZERHOUNI aux USA et les cas ne manquent de par leur decouvertes ,,,, à MEDITER ???

      Répondre

      novice
      2 mai 2014 – 12 h 54 min

      Je vous remercie Ouerrad d’avoir preter attention à mon commentaire,c’est un sujet qui me tient à coeur,je n’ai pas voulu m’étaler sur le parcours des ministres qui se sont succéder dans le secteur,le passé reste du passé,j’ai quitté la profession médicale ,il y’a de cela des années,j’avais perdu un frere qui souffrait d’un cancer et je garde toujours son scanner qui a été mal interprété par un confrere radiologue,maintenant ni l’association Amel Filhayet,ni les bonnes intentions locales ne peuvent améliorer les choses,si ce ministre ne prend une décision radicale comme celle prise dernierement à Annaba pour achever et mettre sur route le CAC,c’est inadmissible qu’un EPH construit pour etre un hopital de gériartrie se transforme en EH par la volonté du successeur,quel gachis !
      ————————————————————————————————————————————————————————————————————————————–

  12. elabbassi

    des sommes faramineuse que le gouvernement actuel dit ne pas avoir d’ragent pour payer le personnel
    a juste titre de leurs valeurs universel..On paye 4 millions par mois a un médecin qui a fait 6 ans d’études rien que pour le récompenser a son juste effort pour avoir terminer pas les études mais le combat de faire des études on lui offre 1 millions par mois de dédommagement ce qui le fera 6 millions par mois de dédommagement ensuite le salaire du travail sera négocier après les 6 mois..et on demande aux enseignants et médecin de faire de la bonne médecine et de la bonne formation lorsque on sait que dans le droit français qu’on applique le corps de la fonction publique doit avoir son propre logement de fonction..ou est parti le c hapitre logement de fonction?? L’enseignant coorige encore les copie chez parents l’enseignant a 35 ans et n’est pas encore marié faute de place
    le médecin pareil l’infirmière pareille..ou va l’argent des logements de fonctions??
    La gestion de la fonction publique est redevenue une karitha , nous sommes actuellement tombés dans un non système ni il est type français ni américain libéral
    l’état doit prendre une décision final lâcher tout au privés et point c’est tout..
    et tout le monde est un peu d’accords la dessus sauf que en face nous avons encore un PRIVé archaïque il n’est pas encore capable de mettre en place une économie de marché..car on doit encourager les parents de créer leurs propres écoles pour leurs enfants..il ya les banque il la cnac et il ya les parents..les parents s’associent entre eux vont vers la banque qui libère un crédit constructions d’une seule classe, ils s’associent pour trouver un directeur et un enseignants, les parents font leurs propres programmes scolaire..ce qu’ils remboursent a la banque c’est le prix qu’ils payent actuellement pour les cours supplémentaires..lorsque l’élève saute d’une année a une autre le parent va suivre son fils et libéré sa place pour un autre parent d’élève et le circuit continue tout seul..a la fin le système libérale et je pense a son représentant Rabarab et les autres doivent constituer leurs propres systèmes de homologation..ils offre un brevet..l’étudiant passe devant une assemblé expose son savoir si l’étudiant est jugé bon dans l’ensemble on lui délivre un BREVET..avec ce brevet il peut postuler a un travail selon ces désire s’il voudra commencer le travail a l’âge de 14 ans c’est son affaire..on est pas en Suède ou l’état ne comprend pas pourquoi un élève travaille a l’âge de 14 ans alors qu’il a tout pour finir un peu plus haut dans les études car ils ont terminé avec la phase de la production qu’ils maitrisent bien pour passer a la phase recherche innovation ils ont plus besoin de chercheurs que de producteurs..Nous nous sommes encore dans la phase de recherche quoi faire de sa journée, la gestion des ressources humaines est catastrophique le gouvernement a de l’argent mais ne sait pas comment mobiliser les algériens dans une phase de production..chez les gens qui savent exploiter les ressources humaines avec le peu ils font des merveilles..La France avec le crayon ils ont crée l’avion supersonique le Concorde et pourtant ils n’avaient pas les écoles chics ou dans chaque salle il ya le retro projecteur et l’ordinateur entre les mains dedans les logiciels 3D qui conçoivent l’avion pièces par pièces dans le virtuel avant de passer aux essais même les imprimantes 3D le font a la classe sans passer a l’atelier..Souvenez vous l’homme du terrain avec le peu il fait les merveilles, au contraire l’homme hors domaine avec les ordinateurs du monde il ne sortira pas une application..l’Algérie recèle de bonne compétences ils suffit de bien gère ce capital humains c’est tout..
    c’est comme un père de famille y’a qui a 3 femmes chaque femmes avec 8 et chaque enfant avec son propre affaire tous ses enfants sont en activité et ya un père avec 2 enfants au chômage il attend le wali pour leurs trouver du travail..
    voila donc il ya un urgence et le moment est venue pour que le secteur privé se prépare pour prendre en charge ces propres créneaux médecine traitante et formation..les privés algériens tout secteur confondue qui sont dans la production et service doivent se réunir pour établir les NORMES DE BREVETS sur lesquelles se base le système libéral les patrons afin de NORMALISER LA FORMATION des étudiants..

Répondre