La Voix De Sidi Bel Abbes

le cri de coeur de notre ami Amirouche : TOUT ENFANT A DROIT A UN ESPOIR « FEL HAYET »

Qu’est-ce que le polyhandicap ? Comment vit-on avec le polyhandicap ?

Le polyhandicap est une atteinte motrice associée à un retard mental sévère. Le polyhandicap conduit à une restriction extrême de l’autonomie.Ses origines sont très diverses et sont inconnues dans 40 % des cas,les causes postnatales sont nombreuses : méningite, encéphalite… les causes prénatales du polyhandicap peuvent être liées à des mutations génétiques, à des accidents vasculaires cérébraux prénataux ou encore à des infections (VIH), il se peut enfin que des problèmes au moment de l’accouchement conduisent au polyhandicap.

Malheureusement l’origine du polyhandicap peut être aussi dû au secouement du bébé !

Tout comme l’Association Amel Fel Hayet ,notre association nationale des parents d’enfants aveugles ou gravement déficients visuels avec ou sans handicaps associés(ANPEA) avait le même projet en Île de France que vous et combien était notre joie grande en voyant les portes de cet Institut médico éducatif s’ouvrir il y a sept ans .(In Challah Likoume) .Si nous pouvons aujourd’hui, même conscients de ce qu’il reste à faire, nous féliciter de la construction de cet institut , c’est qu’il constitue déjà une réussite pour les enfants malades et leurs familles.

Pour voir votre projet réussir inchallah , il faut l’implication ,non seulement de l’équipe du Docteur HERMEL , Madame Mokhtari Bidri ou Monsieur Belhoucine mais aussi des instances étatiques, des parents ,des représentants légaux de l’ enfant malade, des proches de la personne présentant cette maladie ,des professionnels et toute personne sensible à la cause de ces enfants cancéreux « Rabi ychafihoum ».
L’Institut médico éducatif dont je suis membre permanent au titre du collège d’enfants et adhérant à l’ANPEA , accueille 50 enfants de 6 à 20 ans présentant des handicaps associés à une déficience visuelle : troubles moteurs, troubles du comportement, troubles de la personnalité, déficit intellectuel , handicaps rares ou des jeunes présentant des traits autistiques.

L’IME propose, pour chaque enfant accueilli, un projet personnalisé se déclinant dans trois domaines d’intervention : l’éducatif, le pédagogique et le thérapeutique. Le projet personnalisé, élaboré en concertation avec la famille, privilégie le développement des moyens sensoriels et psychomoteurs, la stimulation et le développement de la vision fonctionnelle, l’acquisition de techniques palliatives…
L’établissement dispose d’équipements spécifiques : salle de stimulation sensorielle, salle basse vision, balnéothérapie, salle de musique, salle informatique, ludothèque, bibliothèque , en plus d’un jardin des senteurs et aussi des systèmes de repérages tactiles au sol permettent aux enfants de se déplacer avec facilité dans les parties communes du bâtiment et aussi avec l’aide d’un beau chien qui leur sert comme guide pour l’apprentissage.
Les services adaptent leurs dispositifs, leurs moyens et leur organisation aux besoins de chaque enfant. L’accent est mis sur l’évaluation des situations, des besoins, des compétences, des capacités, l’acquisition par l’enfant de tout ce qui peut favoriser son insertion et son intégration, le suivi régulier, la participation active des familles.

Les familles se rencontrent un samedi par mois et le conseil de vie social de l’institut se tient chaque trois mois pour parler des problèmes rencontrés , des projets à faire , répondre aux questions des enfants malades …etc
Lors du dernier conseil ,nous avons parlé d’un projet de création d’un jardin des senteurs , où il y a que des plantes aromatiques , ça m’arrange personnellement pour la coriandre , le persil ,thym et la menthe car le mois Ramadan est proche (rires) ! les enfants malades font aussi des ateliers de vernissage , de cuisine ,poterie , danse et la liste est encore longue alors qu’il y a quelques années on n’en rêvait même pas.
Quand d’autres handicaps s’ajoutent à la cécité ou à la mal voyance, il est parfois difficile de trouver des séjours adaptés malgré cela notre association fait tout pour que les enfants partent en vacances , c’est vrai que les places sont restreintes mais nous espérons que le nombre de vacanciers augmentera d’année en année.
L’ établissement se compose de :

-L’administration et service généraux : un directeur d’administration mis à disposition par l’Éducation nationale, une assistante de direction, une comptable, une secrétaire comptable, un agent administratif, un régisseur, un agent d’entretien, 5 maîtresses de maison, 4 veilleurs de nuit ;

-Service socio-éducatif : 2 chefs de service, 14 éducateurs spécialisés, 15 moniteurs éducateurs, 10 aides médico-psychologiques, 2 éducateurs techniques, 1 moniteur de sport, une assistante sociale ;

-Service médical et paramédical : un médecin ophtalmologiste, un médecin psychiatre, 2 psychologues, 3 infirmières, 2 kinésithérapeutes, une psychomotricienne, une orthophoniste, une orthoptiste, une ergothérapeute, un instructeur en locomotion, un avéjiste ;

-Service pédagogique : deux professeurs des écoles.

Cette année , nous avons eu une GRANDE réussite se traduisant par l’emplacement de deux jeunes de l’IME dans une école normale et la « sortie » de quatre malades ayant atteints 20 ans dans d’autres établissements pour adultes.
Dans quelques jours ,en mai et juin ,spectacle, randonnée, conférences, les initiatives se multiplient, pour sensibiliser la population à la question du polyhandicapé. Nous participons aussi au festival « Ensemble autrement capable », des moments le plus souvent festifs sont organisés pour favoriser les rencontres entre handi et valides.
AU NOM DU COLLECTIF DES PARENTS DES ENFANTS POLYHANDICAPES NOUS SOUHAITONS A « AMEL FIL HAYET » BEAUCOUP DE COURAGE POUR BATIR SON PROJET ,QUE DIEU FASSE QU’IL REUSSISSE « AMINE « .

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=44855

Posté par le Avr 23 2014. inséré dans ACTUALITE, SANTé. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

36 Commentaires pour “le cri de coeur de notre ami Amirouche : TOUT ENFANT A DROIT A UN ESPOIR « FEL HAYET »”

  1. OUERRAD

    @AMIROUCHE …BONSOIR
    C est extra , ce que vous faites ,et plus extra quand tu souhaites aux autres de faire pareil et reussir . On ne peut que vous souhaietr BON COURAGE et BONNE CHANCE .J ai aussi lu que ton frere CHOTT t invite à ramener les gosses voir les chevaux faute de voir les poneys .
    Je n ai pas lu ta derniere d hier soir , mais j ai quand meme fait un cauchemar
    Je voyais mon ecran plein de tfelll, dema3iours et de seb , avant de sortir ce matin , je me suis permis de rentrer dscretement sur le site de la VDSBA .
    SURPRISE ???? RIEN de tout cela , maios 2 posts gentils auquel je reponds :
    @BADISSI ? c est normal l ecole est sinistree , et l slamisme aidant , le
    citoyen LAMBDA abandonne à lui se refugie dans cette autre voie .AMICALEMENT
    @DANIELLE mon papa a tout simplement dit à madame maman :DIT à ton moula Abdelkader ou SIDI Abdelkader si vous preferez de relever le gosse .
    L ISLAM est INNOCENT de ces pratiques , BEN BADIS a combattu ces rites et pratiques si bien que ses ADEPTES sont contre toutes croyances ;entre ALLAH et nous il n y a pas de rideau et pas lien si on devez demander l aide d ALLAH IL FAUT LE FAIRE SANS LAIDE DE PERSONNE ??

  2. OUERRAD

    LIRE abandonne à lui meme ;;

    • Amirouche

      @OUERRAD
      Merci beaucoup pour les encouragements .
      comme on dit « LI MAYA3ARFEK YAKHASSREK » , Monsieur CHOT est un grand Khayi et comme il a écrit des livres ,entre autres un livre sur les « Principes de base d’équitation » chez EDILIVRE , je lui ai demandé des conseils pour ces enfants malades « polyhandicapés » car le cheval est un médiateur formidable pour contribuer à leur l’épanouissement et l’équitation procure aux personnes handicapées, un exercice de plein air, une expérience agréable, et même dans certains cas une excellente thérapie.
      Hélas , Monsieur CHOT habite très loin par rapport à l’IME.
      MERCI KHAYI
      HADEL PAJA TA3 NOUKETTES MAZEL MA DJICHE ?!!

  3. HBF

    EXTRA RABI MAAKOUM

  4. OUERRAD

    @AMIROUCHE
    KHALINNA KHAYI enta khaoufni ,,, goulti li ghadi tch ber maiours ??
    Quant au sujet en question il n ya pas que le cheval pour rendre la joie aux enfants surtout les handicapes parmi eux , pratiquement tout animal est le bienvenu dans le monde des enfants ..

  5. Hocine

    Bonsoir,

    Suivant l’actualité de Sidi bel abbes, parce qu’ayant de la famille proche las-bas, je suis tombé sur votre article, algerien résident en france je suis particuliérement touche par cette article qui traiter du polyhandicap qui peut toucher n’importe quelle famille, courage pour les familles. Bravo pour ce que vous faites monsieur amirouche et pour votre combat.

  6. Amirouche

    @Ouerrad

    Effectivement tout animal est très important pour ces enfants très sensibles , je suis avec ces enfants et quand ils font une sortie , nous les retrouvons plus calmes, joyeux ,leur comportement psychoaffectif est différent par rapport aux enfants valides. Mais c’est aussi une question d’argent ! nous avons bien aimé qu’ils nageraient avec les dauphins en piscine (notre rêve) mais c’est trop onéreux par rapport à la trésorerie de la coopérative et même de l’association.

  7. OUERRAD

    @AMIROUCHE
    Pourquoi chercher tres loin ,,, kayen les dauphins ici fel ayoun , à l entree du village mais en beton ;;; excuses moi KHAYI je ne puis te proposer plus ;;;

  8. Amirouche

    @OUERRAD

    C’est ça qui me fait mal au coeur , savez -vous que notre association (très importante en France) organise des séjours au Maroc , alors pourquoi pas en Algérie , au moins les habitants d’El Ayoun profiteront de cet argent !!

    Par exemple, L’ANPEA propose un séjour au Maroc pour six adultes déficients visuels avec handicap(s) associé(s) en avril 2014 .
    Prix : 700 € pour tout le séjour en pension complète, les frais de transport étant inclus au départ de l’aéroport de Paris , et beaucoup de séjours en été pour les enfants , ça coûte 3200 euros par enfant avec participation de 1200 euros des parents , tout cet argent pouvait être profitable à nos commerçants, hôtels , boutiques …..etc LIMANE TAKRAA ZABOURAKA YA DAOUDA !!

  9. OUERRAD

    @AMIROUCHE
    Exact mon frere nous ALGERIENS se croyant plus royalistes que le roi ,nous melangeons tout . Ce n est pas un tant soit peu l argent recolte mais l experience des gens du monde et dans tous les domaines . Ceci est la faute de notre politique pronee depuis 62 où nos politiques nous ont inculque le mal chez les autres et pas en nous .
    CHOUFT KHAYI de temps en temps serieux ,, bech ma ittardounechhh ???

  10. BADISSI

    @ Amirouche
    salam mon frère je te cherche toujours mais je n arrive pas , mais l essentielle je vous tire chapeaux pour ce noble travaille que tu fait ,

    • Amirouche

      @BADISSI

      Merci beaucoup khouya Nadir , La3kouba , lale « Amel fel Hayet  » pour la construction d’ un centre pour les enfants malades à Sidi Bel Abbès Rabi ychafihoum Inchallah

  11. KADA

    Salem,
    J’ai un ami qui vit au Etats -Unis, il travaille comme prestataire, il se déplace dans presque toutes les sociètés utilsant des Serveurs Informatques, il m’a dit que la majorité des cerveaux (intelligents) rencontrés dans ces sociètés sont des Algériens et d’autres pays Arabes. Nous devons sérieusement penser à les attirer en leur offrant le même cadre de vie pour le développement de notre pays inch-ALLAH.

    • Amirouche

      @KADA

      Vous avez totalement raison , en plus ces « cerveaux » ne cherchent pas le même cadre de vie car il nous reste beaucoup de choses à faire pour l’avoir , mais au moins qu’on les considère à leur juste niveau en leur facilitant ce cadre de vie le plus normal , j’ai un copain (médecin) qui est parti la semaine passée pour chercher un S12 à Alger , à ce jour on le lui a pas donné !!!!!!!!!!!!!

      Cordialement

      • Salah

        Non Mr Amirouche je ne suis pas d’accord avec votre ami, un S12 est délivré sur place, et ne dure pas plus d’ une heure au niveau du guichet à Alger.
        Moi personnellement j’ai retiré deux extraits de naissance S12 auprès de la Mairie de Kouba pour mes deux enfants l’opération n’a pas dépassée une heure.
        Par ailleurs si votre ami médecin est résident à l’Etranger il peut le retirer au niveau du consulat Algérien de sa circonscription. ME YHFAKCHI OULED BLADI .
        Bonne journée

        • Salah

          Wallah y a akhi Amirouche cette histoire de S12 de ton ami est rocambolesque je ne vois pas pourquoi le MDI et les AE se sont mêlés
          à cette histoire.
          Un S12 est délivré à la mairie de naissance avec à l’appui un extrait de mariage de ton copain s’il est marié et point final.
          re-Bonne journée

  12. Danielle B

    rien n’est plus triste qu’un enfant qui souffre et qui est malade
    la vie est injuste mais quel bonheur de constater des gens qui ont du coeur
    et s’occupent parfois au détriment de leur propre vie à soulager le quotidien de ces petits malheureux
    de bien belles images qui nous montrent que nos petits bobos quotidiens sont rien à côté de ce que vivent ces enfants
    il a été constaté aussi les bienfaits des animaux au contact de ces petits malades leur patience , leur amour leur donnent le sourire et le courage de continuer à lutter contre la maladie
    bravo à cette association

  13. Imène

    Je salue votre action 3mirouche et celle de l’association  » el amel  » en faveur des enfants atteints de ce terrible handicap … bonne continuation w yaatikoum essaha..
    vous avez bien raison Danielle : qu’est ce que nos petits bobos à côté de ces grandes pathologies lourdes, invalidantes ???? la santé c’est la plus grande des richesses, le trésor le plus précieux..qu’il faut conserver le plus longtemps..et remercier dieu de nous l’avoir accordée..car nul n’est à l’abri de la maladie, de l’handicap…comme vous Danielle , je pense que les animaux , nos amis les bêtes , c’est ce qu’il ya de plus doux après les enfants..
    salem tlm, salem Dan et 3mirouche.

    • Amirouche

      @Imène
      Merci ma soeur

      La3kouba un centre pour les enfants cancéreux à Sidibelabbès ,et je suis même disponible de leur donner ce que je peux dans ce domaine et mes collègues aussi et pourquoi pas un jumelage pour plus tard !
      Sallam Oukhti

  14. Imène

    oh oui 3mirouche !…in chaaaalah..
    je ne sais pas si vous avez une idée , mais le secteur de la santé dz en général
    est un fiasco, kharitah !…ouallah, ça nécessite non pas des réformes, mais une révolution !
    amitiés bro.

    • Amirouche

      @Imène
      Bonjour
      Je connais très bien deux ou trois chirurgiens du CHU de SidiBelAbbès qui sont reconnus pour leur sérieux et très compétents , je dirai même qu’ils sont excellents dans leur domaine , dès fois je leur pose la question sur la santé :mais que se passe t-il ? et c’est là que vous avez raison Imène c’est kharitah comme vous dites , toutes « ses anomalies »c’est plus fort qu’eux .
      Dès fois aux urgences pédiatriques il n’ y a même pas du doliprane pour les enfants !!!
      RABI YAHDINA

  15. Salah

    Le but avoué c’est d’apporter un rayon de soleil à ces enfants qui traversent des moments difficiles dans leur vie.
    Tous ensembles nous aiderons ces enfants à réaliser leur rêve et à mieux vivre leur maladie en apportant chacun une nuance de couleur pour embellir l’instant présent de ces enfants.
    Dieu vous aide khouya Amirouche pour cette noble tache.

  16. CHOT Lahcène

    @Amirouche

    Savez vous qu’il existe un grand centre equestre à SBA ,en face de la maison d’agriculture sur la route de sidi Lahcène ex Détrie avec des moniteurs très confirmés ,et des responsables de hautes qualités ….ils ont ce genre d’expérience de travailler avec les cavaliers présentant un handicap ils possedent des chevaux d’écoles ….et sont en permanence en contact avec des médécins ….les portes du centre équestre sont ouvertes les personnes sont très accueilantes …rendez leurs visite …et au passage passez leurs le bonjour de ma part …

    ALLAH EST GRAND

    • Amirouche

      @CHOT Lahcène

      Bonjour Khouya
      Vous m’avez fait sourire (rires)! car je suis très très loin de ce centre équestre de SBA , je suis en Ile de France et l’établissement des handicapés est basé dans l’Essonne , ceci dit, je pris Dieu que Bel Abbès verra naître , pourquoi pas !, un centre comme celui là juste à côtés de la maison de l’agriculture où le cadre verdoyant est un atout en plus .
      Sallam

  17. choucha houari

    Bonjour monsieur Amirouche

    Je vous remercie pour cet éclairage et votre envie de faire des choses positives en direction de ce public, ANPEA est une grosse association nationale qui fait beaucoup de choses pour cette catégorie car tout le monde est concernés parents, bénévoles, enfants et partenaires au tour d’un projet encadré par des lois notamment la loi 2002-2 qui met l’usager au centre du dispositif.
    J’ai eu de la chance de travaillé comme bénévole avec madame Mokhtari Bidri dans les années 80 dans le cadre du planning familial je l’a salue par la même occasion c’est une brave dame elle est professionnelle.
    Monsieur Amirouche comme je l’ai évoqué dans mon précédent article, en Algérie nous avons les infrastructures les moyens pour mieux faire, mais nous avons un grand déficit dans la formation, et en particulier un vide juridique qui encadre les structures du medico social et les services socio éducatifs, il manque aussi la technicité dans la pratique professionnelle, et surtout dans le projet d’établissement et de service et on doit avoir aussi des personnes compétents pour l’évaluation interne et externe pour avoir une visibilité dans l’avenir? il existe en Algérie des hommes et des femmes capables d’accompagner ce public et leurs parents, mais ils ont besoins des outils juridiques et pédagogiques pour mener leurs missions, après tout un enfant français, algérien ou d’une autre nationalité ont les même pathologies et les même problématiques mais ils séjournent pas dans le même cadre.
    je vous soutiens personnellement monsieur Amirouche pour votre action.
    Cordialement

    • Amirouche

      @CHOUCHA
      Houari khayi

      En ce qui concerne la formation et la technique , vous avez raison , il faut que l’intervenant soit formé dans sa spécialité , pour nous (le polyhandicap) des AMP, aides-soignants, auxiliaires de vie, éducateurs, rééducateurs, orthoptistes , ergothérapeutes ,orthophonistes ….etc , et pour vous un ou deux médecins cancérologue, psychologue , animateurs, infirmiers spécialisés….. etc
      La tache au début est difficile ,mais que le début , après » une fois dans le bain  » ça marchera ,croyez moi ,il faut se battre pour ses enfants .Ma femme m’a dit qu’il y a une association « ALIAM » , présidée (je pense) par Professeur Mokhtar Hamdi Cherif et qui est entrain de réaliser un lieu d’accueil à Sétif ,pour ces malades et leurs familles qui doivent séjourner dans cette maison, pendant et après leurs traitements pour une meilleure qualité de vie.Cette maison d’accueil, leur permettra d’être hébergé, nourri, aidé sur le plan psychologique, logistique, et de recevoir leurs soins à proximité du Centre de Traitement du Cancer, qui est en cours de réalisation .Grâce aux dons des bienfaiteurs, à l’aide des Autorités locales et les efforts de AMEL FEL HAYET ce centre doit voir le jour INCHALLAH
      Je ne pense pas qu’il y a un vide juridique du fait que des centres de cette même pathologie sont construits ou en phase de finition , prenez contact avec eux ,voir comment ils ont fait , les aides qu’ils ont obtenu , s’ils acceptent de vous former des personnes …….etc
      En ce qui me concerne , je peux vous donner des conseils ou documents du conseil de vie sociale (les parents) ou autres choses ,hélas les enfants ne présentent pas la même maladie ,mais je suis là.
      DE TOUT COEUR AVEC VOUS KHOUYA HOUARI

      • Houari Choucha

        Khayyi AMIROUCHE
        Le vendredi passé j’étais à Marseille, pour une réunion, j’ai rencontré un docteur algérien en sociologie et qui assure aussi la fonction d’inspecteur des structures medico sociales, nous avons partagé le même constat cité dans mon commentaire précédent, car personnellement j’ignore le fonctionnement de ces structures il m’a fait part de toutes ses problématiques sur la gestion la formation et la technicité du personnels de ces structures ainsi que les problématiques que rencontrent à la fois les personnes handicapés algériens au sein de ces structures et l’absence de l’accompagnement de leur famille.
        j’aimerais bien faire quelque chose proposer des projets et réagir avec mes collègues afin de faire un travail de complémentarité et d’échanges du savoir, du savoir faire et des pratiques professionnelles, pour ce là il me semble une volonté de l’exécutif et du politiques est nécessaire, car le système algérien est centralisé, les CNFPDH et les structure ne peuvent pas décidé seules il faut l’avale du ministère de la solidarité c’est légitime, donc un moratoire sur les structures médico sociales et socioeducatifs s’impose, pour votre information monsieur Amirouche nous avons signé une convention avec le gouvernement marocain en 2013 et notre équipe pluridisciplinaire issue de la diversité algériens, marocains, tunisiens, français, espagnoles et portugais assurent un travail de formation, de supervision et d’évaluation.
        merci à VDSBA pour cet outil d’échange, je suis optimiste tant qu’il y a des personnes comme vous comme madame mokhtari bidri comme monsieur Harmel, je suis optimiste pour l’évolution du métier .allah el mosta3ne Allah ikadarna wi chafi nos enfants placés dans ces styructures.
        KHAYICALEMENT

        • Amirouche

          @Houari Choucha
          Khouya Houari
          je suis novice quant aux procédures en Algérie pour mettre sur pied ce genre de projet aussi important pour vous, les malades et leurs familles, mais ça » reste jouable » du fait que le même type de projet est en phase de finition à Sétif et dont le professeur Hamdi Chérif Mokhtar est « je pense » l’instigateur son mail est disponible sur sa page facebook : hamdi@elhidhab.certizdz ,
          Quant à moi , je peux vous prendre un rendez-vous avec le directeur de l’institut médico éducatif si vous passerez à Paris, pour avoir une idée comment ça marche.
          Khayicalement bien sûr !

    • BADISSI

      @choucha houari

      heureux de vous lire khayi après ce long silence

  18. sid ahmed

    @Amirouche
    Ce que vous faites est formidable ça m’a vraiment touché je ne s’avais pas que vous étiez tellement hnine et moula kheir Rabbi yejazik wou yeftah alik !
    je vous souhaite et vous propose de continuer dans ce domaine puisque vous avez de l’expérience maintenant , d’aider et d’échangé avec les associations comme la votre en Algérie en transmettant votre expérience et savoir-faire dans tout les domaines ou tout simplement si votre association peut en parrainer une a Sidi Bel Abbes.
    en tout les cas bonne continuation !
    cordialement

  19. Mme CH

    Khouya Amirouche, Allah Ya3tik Essaha w Allah Yjazik pour ce que vous faites. Vous devez avoir un gros coeur, un dévouement extraordinaire pour les autres et une patience de fer, car la prise en charge des enfants polyhandicapés nécessite une présence ardue et des capacités multiples pour satisfaire leurs exigences et discerner leurs désirs. Pour ces personnes, il est essentiel d’entrevoir un environnement particulier et de qualité qui leur octroie toutes les aubaines pour exploiter leurs potentiels….!!!

    Ce n’est pas facile d’assurer une assistance constante, on vous dit MERCI MERCI MERCI, pour votre courage et de bien vouloir donner le meilleur de vous mêmes pour atténuer la douleur de ses enfants qui souffrent…!!!! Et ceci est valable pour l’association « Amel Fel Hayet » qui fait un travail remarquable, malgré les insuffisances…!!!!

    Merci à vous tous…!!!

  20. Amirouche

    Conseil « Fi Sabil Allah »

    C’est avec grande douleur et tristesse que j’avais appris la mort de la petite Alexandra qui est sur la première photo avec son large sourire que je n’oublierai jamais.La mort n’épargne ni les grands ni les petits…
    Chers lecteurs et lectrices, si vous connaissez des enfants autistes dans votre entourage ou une association qui les prend en charge, dites leur de ne pas leur donner à manger le pain et tout aliment à base de blé ou du moins en diminuer la consommation. Des recherches scientifiques ont montré que ces « blés trafiqués » suite à des modifications génétiques sont impliqués dans beaucoup de maladies .Le taux du gluten étant excessif est à l’origine de l’aggravation de l’état de l’enfant autiste et des maladies neurologiques. Il faut donc diminuer fortement la consommation du pain, pizzas, céréales, les pâtes …etc.
    Pour l’autiste, il lui faut une alimentation sans gluten ni lactose puisque l’intolérance au gluten attaque le système immunitaire; malgré la réticence de quelques professeurs qui sont contre ce régime, ils restent d’accord ,pour qu’au moins, il faudrait diminuer la consommation des aliments à base de blé et le remplacer par le riz par exemple.
    Par ailleurs, on sait que l’Algérie importe son blé de l’extérieur, savons-nous s’il a subi des manipulations génétiques, traitements chimiques, pesticides …etc ?!!
    Un régime sans gluten serait bénéfique pour l’amélioration de la santé des enfants autistes avec suivi diététique qui est indispensable .
    Allah yachafi mardana

    Salam

Répondre