La Voix De Sidi Bel Abbes

Le couscoussier. Par Tewfik Adda Boudjelal.

keskes

Le couscoussier, allié et ami fidèle, de la famille Algérienne, répond toujours présent quand on le sollicite. Il passe le plus claire de son existence sur les feux de la rampe et il est toujours à portée de main.      Un ustensile en matériau simple,- en aluminium pour les modèles courants-, mais fort utile .Il sert pour le couscous, sa vocation première, et à faire cuire les légumes à la vapeur pour celles et ceux qui font attention a leur ligne. On l’utilise aussi, pour la préparation d’une » Chorba rouge » à la mode antique de nos grand- mères avec des légumes en petits copeaux et une poignée de petits pois.

220px-Couscoussier

Le couscoussier, sert aussi à faire bouillir les pâtes, surtout si c’est pour le midi, car il y a un problème de timing à cette heure-ci, puisque généralement les enfants doivent retourner à l’école avant 13.30 h, encore une invention de génie de l’ex ministre de l’éducation. Sans oublier qu’il est disponible pour chauffer l’eau au cas où vous auriez envie de prendre une douche et que le chauffe bain est, soit inexistant, soit il fait de la résistance à cause du calcaire qui l’empêche de remplir sa mission.  Son usage est illimité dans le temps et ses capacités phénoménales. Ajouter à cela, sa longévité est sans équivoque et il résiste avec brio aux assauts du feu. De part sa fidélité au poste, le couscoussier fait partie des bijoux de famille et pour cela, on lui doit une fière chandelle.

couscous algerien_thumb[1]

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=56665

Posté par le Nov 27 2014. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

50 Commentaires pour “Le couscoussier. Par Tewfik Adda Boudjelal.”

  1. Hamid

    De l’eau-forte à la bouche en voyant ce couscousier. Cela me rappelle nos voisines et ma grand mère qui conservent à ce jour ce précieux outil

  2. Amirouche

    Sallam

    Le couscoussier fabriqué en pennes de palmiers ou de tiges d’alfa et surtout s’il est bien fermé contre toute perte de vapeur donne un très bon couscous .
    Les historiens sont partagés sur l’origine exacte du couscous, certains d’entre eux affirment qu’à l’instar des pâtes, il serait originaire de Chine, d’autres d’Afrique de l’est, mais la thèse la plus répandue et la plus plausible est celle de l’apparition du couscous en Afrique du nord, où des fouilles archéologiques ont révélé la présence d’ustensiles de cuisine datant du IXème siècle qui ressemblent très fortement à l’outil principal de cuisson du couscous qui est le couscoussier.
    Le couscous a repousser les frontières de sa renommée car il est célèbre aujourd’hui aux quatres coins de la planète.
    En 1853, Ricci, dans son site de l’avenue des Moulins à Blida, accélère la cadence de production du couscous par la mise au point d’un système de séchage par ventilation artificielle. Depuis, il n’est plus besoin d’exposer la semoule au soleil et à l’air libre.
    Un siècle plus tard, en 1953, Ferrero, implanté à Bou Saâda, lance une rouleuse mécanique qui met fin à la carrière des ouvrières manuelles. Depuis ces bonds en avant techniques dans l’agro-alimentaire, le couscous a littéralement explosé en quantité et qualité. « Source histoire culinaire « ……..Mais surtout n’oubliez pas « kesse Lbene et Dali3e  » avec el Ta3eme …..Allah ykana3koum …… ma réponse serait Allah ysabarkoum …rires

    • OUERRAD en squatteur

      COUSCOUS MAMA ??? OU SAFINA ?? @MIROUCHE lequel tu preferes portes toi bien ,,, HA …HA..HA….

    • OUERRAD en squatteur

      J aime quand t es serieux ,MAIS je prefere encore plus ton cote deconneur : et notre projet DIVERTISSEMENT ? toi a la MEQUE , moi malade , habbine ennessouna ce projet du siecle wella ils pensent que c est comme l OTO ROOT de GHOUL and co ,,,,, SAHBI , on ne va pas se laisser faire sinon kima SLIM ???? VD SBA 2.

    • Imène

      Salut 3mirouche ! kirak ? slt tlm !
      un couscoussier en sparterie ? je n’en ai jamais vu ! je connais differents objets en fibres végétales ( panier , couffin , tongues , chaises longues ..etc ) mais pas le couscoussier ..mais maintenant je vais le chercher .
      pour le côté pratique et rapide , le keskes et marmite en inox sont recommandés ( les grains de couscous n’y adhèrent pas , on en perd pas une miette ! ) pour la déco , c’est le cuivre..mais moi ce que je préfère c’est le couscoussier traditionnel , bérbère en terre cuite..enfin , qu’il soit en alu , cuivre, ou en terre le couscoussier est un ustensile indispensable , le  » must  » des must dans la cuisine dz ..peut-on seulement imaginer un vendredi sans couscous au menu ?? impensable ! salem tous .

      • lecteur

        Qui peut m’indiquer l’appellation de la « gussaa  » en français.je n’arrive pas à trouver!!!!!!!!!!merci à l’avance

          • lecteur2

            Terrine est le nom commun le plus proche, et qui veut dire récipient, et c’est plutôt en terre cuite, la gass3a est en bois, la gass3a c’est en quelque sorte l’AOC, appellation d’origine contrôlée de ce récipient ou ustensile traditionnel, qu’on peut introduire dans un dictionnaire à l’instar de tous les autres mots. L’usage de la gass3a pour rouler le couscous n’étant pas assez courant de nos jours , le couscous étant roulé de plus en plus industriellement, ce mot risque sous peu de disparaitre du vocabulaire courant, tout comme la maydouna, al ghorbal, il resteront néanmoins assez présents dans le patrimoine culturel des pays du maghreb.

      • Amirouche

        Sallam Imène

        « Ah ! c’est demain vendredi , jour du bon couscous
        le jour où toute la famille l’attends à Sidi Bel Abbès
        Maman mettant délicatement la semoule dans le « keskess »
        Et sœurs préparant les divers légumes ,navets, carottes ,sans oublier le « besbess »
        Et « dada » (Allah yarhamha) assise , les regardant, comme une altesse
        Racontant de anciennes histoires ,elle était une merveilleuse conteuse
        Mon père ,frères et moi attendons dans « el hawche »avec allégresse
        et voilà mes cousins qui , comme à chaque fois, arrivent de justesse
        Car ils savent que ma mère , en cuisine, est une connaisseuse
        Mon père les invitant à s’asseoir autour de la table basse
        Sur laquelle sont posés cuillères et verres au dessus de la damasse
        Une carafe de Lben et pastèque pour celui qui l’intéresse …..
        Croyez moi , je vous raconte ceci avec tristesse
        Car même un couscous royal ne vaut rien loin des « khiare el ness »

        • Imène

          Bravooooo ! Quand la prose s’invite à une couscous party , ça fait vraiment plaisir , et ça sent rudement bon ! le partage , la convivialité , la bonne humeur , la générosité – même les cousins par l’odeur alléchés – pointent leurs petits bouts de nez ..c’est tout ça un couscous ! grand Merci à mam Amirouche , ou teslem el ayadi ! Bessaha ou l’hna ..

  3. B52

    Prendre une douche en utilisant un couscoussier, ça c’est la meilleuse!

    • Ami de la voix

      Pour B52

      ’il est disponible pour chauffer l’eau au cas où vous auriez envie de prendre une douche et que le chauffe bain est, soit inexistant, soit il fait de la résistance à cause du calcaire qui l’empêche de remplir sa mission

    • OUERRAD en squatteur

      B 52 ??? KHTINA ,,,, pourquoi pas , le remettre sur le toit pour capter SBANIAA?

  4. Jamel

    B52.j’aurais souhaité un nom ou un prénom pas une artillerie dans un forum fait pour tisser franchement des solides liens.

    • OOREEDOO

      Je preferes B 52 , pour faire peur a certains recalcitrants , ils se reconnaitront d eux meme ,,, SOS @MIROUCHE .Daoulet DZ2 est en marche ,,, wel khena , on ne la voit plus ….. RASMI elle a du drague ton copain le squatteur , il est sur la prochaine liste des 333?????

  5. lecteur assidu

    Une sortie inattendue. De Kiev à notre patrimoine oui c’est un précieux objet qui concerne nos vies internes. Je sous-entend nos cuisines robotisées dans kedkes

  6. MADANI

    Il passe le plus claire de son existence sur les feux de la rampe moi qui ne comprends rien j’aimerai qu’on m’explique cette phrase dans son contexte . merci .

    • Sicri (agent secret)

      Mr Madani,
      Il y a le sens figuré des phrases ;ceci dit le sujet abordé par Si Tewfik est d’une originalité extraordinaire dans la mesure où il nous transporte loin dans nos rêves
      d’hier et de……demain ,eh oui !Merci si Tewfik !

  7. OUERRAD en squatteur

    RAYNA RAIKOUM ya si MADANI ////

  8. KACEM

    HAD HOUWA EL KESKES

  9. Mehdi

    C’est bien d’aborder des sujets aussi divers comme le fait notre journal préféré …et la plume de notre grand ami Tewfik..le couscoussier était et restera l’incontournable ustensile de cuisine pour les familles algériennes…MERCI

  10. Marwa

    Je trouve l’article très intéressant Cela ressort du bla bla un sport favori de certains qu’ils m’excusent

  11. Fethi

    c pas pour vous vanter si Tewfik mais c inédit ceux qui osent dire autre chose qu’ils se mettent au clavier ou se taisent On arrive a les cerner Bon courage.

  12. Omar

    Bientôt un « historien » parmi vous s’il en existe nous fera une thèse sur le fameux couscous.Quels échanges instructifs bravo les (Bel Abbèsiens).

    • Imène

      Omar : Azzul ! m’sa el khier vdsbn , vdsb1..
      Ecrire , ou parler de gastronomie n’est pas ringard ya Omar , au contraire c’est d’une originalité extraordinaire comme dit notre ami le sicri ! un historien qui nous fera une thèse sur le couscous ( et couscoussier ) : vous ne croyez pas si bien dire ! La cuisine – les cuisines du monde – a son histoire , qui retrace son évolution , ses goûts , ses traditions , les influences régionales ou ext. qui l’ont marqué , les ustensiles utilisés ..etc, etc . La cuisine a sa bibliothèque : des manuels et volumes , larousse gastronomique, ( trés chers ) , elle a son lexique spécifique : en voici qq exemples Omar : abaisser en langage culinaire veut dire étaler une pâte au rouleau , monder ( éplucher ) foncer ( veut dire garnir un moule de pâte pour un fond de quiche ou tarte ) al dente ( degré de cuisson croquant ) monter ( pour une mayonnaise ) blanchir , écumer …etc etc
      La cuisine a également ses chaînes tv ( largement suivies , l’audimat y est supérieur à celui des chaines d’info , et quelles infos ? ghir el hamm ) la gastronomie enfin , comme la musique ou la poésie fait partie intégrante du patrimoine culturel des pays : qu’est ce qui rassemble le plus ces millions de migrants italiens ou grecs , ..du nouveau monde , mieux que la cuisine du terroir, du pays ( bons plats de spaghettis bolognaise , ou pizzas…) autour d’un débat cuisine ya pas de risque d’altercations , ou discorde : les plus grands antagonistes s’entendraient comme larrons en foire ! et voilà ! alors ..
      alors pourquoi tant de mépris pour nos  » échanges instructifs  » ?? une dernière remarque Omar : vous nous rappelez souvent à être respectueux , courtois et poli (es ) ds nos débats ..et pourtant vous n’en ratez pas une pour dénigrer , offenser vos compatriotes souvent avec des mots trés durs ! et ce n’est pas correct ..autrement dit Do as I say , but don’t do as i do ! il fallait que je vous le dise Omar ! bien sûr je m’attends à ce que vous me rabrouiez vertement : tants pis , j’assume ! fallait pas taquiner la moustache du lion ..mais allez -y mollo , yarham babek ! mais dîtes moi omar , il ne vous arrive pas de regretter le couscous de votre mam chérie ?? salem khayical .

  13. BELAMRI abdelkader

    Faire de l’intelligence en ironisant sur le sujet indique au commun des mortels que vous cultivez un complexe qu ‘on vous laisse le soin de définir.En quoi c’est mal qu’un historien puisse traiter d’un sujet qui se rapporte à un plat national quand on sait les impacts qu’il introduit sur le plan culturel ,économique et social.Ce fameux couscous a nourri les moudjahidine et les pauvres que nous étions jusqu’à une date pas lointaine, »célébré » les mariages,les wa3dates et d’autres événements .Ce n’est pas parce que nous touchons des salaires que nous ne méritons pas ,pour la plupart, grâce à la rente pétrolière qui nous a fait changer notre niveau de vie que le couscous vous parait dérisoire.Et encore ,savoir faire un couscous selon les règles de l’art vous coûtera plus que les plats nta3 cheb3a jedida………………………………………….

    • Jamel

      Mauvais procès inacceptable de omar

      • Omar

        Suite à votre réflexion, primaire normalement je ne devrai pas vous répondre mais connaissant notre mentalité de bouseux je n’ai pas le choix que de répondre, et vous faire comprendre qu’on ne changera jamais.Je serais subjugué lorsque vous postezdes commentaires qui nous poussent à nous surpasser je dis bien à penser et réfléchir comment doit-on sortir de ce marasme catastrophique, et ça ne fait qu’empiré.Alors comme vos neurones sont formater que sur la panse, et d’ailleurs en longueur de journée vous n’avez rien à foutre si ce n’est attendre comme des coyotes, et dès qu’un lecteurs écrit un commentaire qui ne vous convient pas vous lui sauter dessus comme des chacals et vider votre venin, et ce n’est pas exhaustif,vous n’avez rien vues de votre existence de si-beau à part Place Carnot et environs, je vous demande d’aller voir ailleurs de ce qui se passe à travers le monde qui évolue, et nous autres on nous parle des soi disant commentaires culinaires alors que vous pataugez dans la mélasse.Si vous aviez une once d’intelligence avant de vous adressez à kaddour,Ahmed etc… de prime a bord essayez de les connaitre et non pas leurs répondre avec des diatribes mal-saines comme la plus part d’ailleurs, sans foi ni loi.Ne dit-on pas que la liberté de celles des autres finit là ou la mienne commence ? Vous répondez toujours avec mépris et ironie comme si vous êtes au dessus du lot,on est un peuple belliqueux c’est pour cela qu’on est haït à travers le monde civilisé.Quant à moi je continuerais à écrire aux commentaires censés et surtout poli.À chacun sa manière de vivre et de dire ce qu’il en pense de notre pays qui périclite de jour en jour.
        PS : si mes commentaires vus déplaisent vous n’êtes pas obliger de me répondre de la sortes quant aux contenue, je le mets là où je pense,la prochaine fois parlez nous comment cuisiner les tripes !dixit procès.

        • Mohammed

          Omar ,la prochaine fois on va vous montrer comment fare El khli3 à partir des tripes.

          • Omar

            Ho!!! c’est une innovation ? vous ne changeriez guère J’en ai rien a cirer de votre (khliï) réveillez vous bon sang comme si c’était quelque chose qui nous honore.C’est claire étant donné que la plu part d’entre vous sont à la retraite alors bonjour l’ennuie vous n’avez rien d’autres que de rabâché toujours tous ce qui touche la panse, et on voit que vous avez que du mépris à l’encontre de vos compatriotes qui se sont expatriés pour avoir une vie meilleurs.Actuellement tout est abscons je ne vois pas de jours meilleurs et en particulier à l’heure ou j’écris ces quelques lignes.J’aime bien le commentaire de Belamri Il se focalise comme la majorité des compatriotes que les expatriés vivent uniquement en France, et bien tu te trompes mon ami c’est le serpent qui se mord la queux la majorité des Algériens leurs destinations c’est la France c’est archi-faux quel hypocrisie posez vous la question pourquoi ils partent la queux au Consulat de France a n’en plus finir, vous êtes en train de scier la branche dont vous êtes assises dessus.L’adage respecte toi et tu seras respecter, mais comme on est un peuple fourbe, tricheur,mal-honnête,pour faire court y’a qu’à voir votre quotidien tout est basé sur le mensonge et le reste, et je dis qu’on est sales c’est quand même extraordinaire vous n’admettez jamais la vérité.De toute façon le monde entier voit notre quotidien à travers les Chancelleries les médias font un travail de sape que personne ne peut leur dire quoi que ce soi, mais je préfère vivre avec les inuits à moins de 50° au moins si je tombe malade y’a des hôpitaux digne de ce nom et non pas la porcherie que vous appelez (hôpital) qu’on a, il est fort possible qu’on sort avec d’autres maladies et si par malheur on y va à ce fameux hôpital on vous demande d’apporter ne serait-ce qu’une aspirine ou du fil pour vous coudre une plaie,j’arrête, je crois que j’ai dit ce que je pense de notre mentalité.J’espère que le prochain commentaire vous nous donnez l’historique du (galal etdul kalouze) on deviendra pus intelligents et soyez fiers de votre ADN en tant qu’Algériens.

            • Mohammed

              Omar .. C’est déjà fait, référez vous aux archives du journal et vous trouveriez tout ce que vous cherchez entre autre El guellal et kalouz.. La VDSBA n’a omis aucune chose et aucune personne.une variance des sujets suivant les gouts. Mais s’abstenir si vous n’appréciez pas El guella.

            • LVLP.

              Mr Omar vous avez tout dit je vous lu à l’ instant je regrette une chose c’est que vous n’avez pas évoqué le MEZOUED cette ustensile fait de peau de chevre et qui servait à batttre le lait pour extraire le beurre et faire le fameux el’ben original qui servait de poussoir au couscous traditionnel et que tout ça rentrait dans la Panse comme vous dites et puis sachez que tout ce qui entre fait ventre.la Hergma comme vous le dites aussi bien
              .Aller bonne appetit moi je vais prendre mon p’tit dej avec le khringo .

    • Omar

      Hamid, avant que tu t’adresses aux gens que tu ne connais pas la première des choses soit poli d’abord ensuite tu écriras tes idioties, de quoi doit-je avoir honte ? je ne suis pas un délinquant,je fais un métier noble je vis dans un cadre ou il fleur bon d’y vivre et qu’il n’y aient pas ces odeurs nauséabondes qui vous coupe toutes envies de faire quoi que ce soi, mais puisque vous vivez dedans cette atmosphère qui veut dire que ça ne vous vous dérange pas le moins du monde même pas le bout du nez puis-qu’actuellement même le cyanure n’arrive pas à vous ébranler, alors honte de quoi ? je dis ce que je ressens je persiste et signe,quant aux restes je m’en tamponne le popotin et si mes commentaires vous dérangent. allez lire d’autres peut-être qu’ils vous donneront pleins satisfactions qui vous conviennent selon votre intelligence qui à mon avis ça vol bas,quant vous lisez mon commentaire faite votre autocritique on ne sait jamais peut-être que ça vous ouvrira d’autres horizons bénéfique pour vous et pour le reste des intellectuelles de VDSBA.

  14. Boualem le montagnard

    Bonjour,

    La richesse de ce plat maghrébin mondialement connu m’a toujours fascinée.
    Le couscous, qui a acquis ses lettres de noblesse en Europe et en Afrique, commence à être prisé dans les pays nordiques, aux Etats-Unis et même en Chine.
    Plat national des pays d’Afrique du Nord, le couscous y est ce que le riz est aux Asiatiques, les pâtes aux Italiens ou le hamburger aux Américains. L’apparition de ce plat d’origine berbère remonte à l’époque numide.
    Selon les historiens, les voyageurs du 19ème siècle définissaient les frontières du grand Maghreb (Tunisie, Algérie, Maroc, Libye et Mauritanie) par la consommation de couscous. A cette époque, il était rare que ce plat, au demeurant succulent, soit préparé pour plus d’une dizaine de personnes sinon plus..
    En tout cas mon plat préféré.
    Bonne soirée .

  15. K sba

    T3am hema loukanhou belma bravo Tewfik

  16. Mohand

    Couscous (prononcé / kʊskʊs / / Kuskus ou /) est un plat d’Afrique du Nord qui est devenu populaire dans de nombreux pays. Les historiens ont des opinions différentes quant à l’origine du couscous. Certains prétendent que le couscous, comme les pâtes, est originaire de Chine; tandis que d’autres retracent son origine en Afrique orientale.
    Toutefois, la preuve la plus plausible pointe vers une origine nord-africaine. En effet, des preuves archéologiques datant du 9ème siècle et constitué d’ustensiles de cuisine nécessaires pour préparer ce plat ont été trouvé dans cette partie du monde.

  17. LVLP.

    Mr Omar l’histoire est longue sur le KESKES nos historiens devront l’assimiler à KIESKIES professant dans les bains-maures.

    En France : 123 personnes portent le nom de famille Keskes selon les estimations
    Le Keskes est le 74 812ème nom le plus porté en France.

  18. Mohand

    KESKES est un nom de famille ici à SBA.
    le couscoussier traditionnel est celui qu’on observe sur la première photo.
    La couscoussiere avec 2 éléments est plus récente .
    Le KIES est une profession ( en rapport avec les bains maures ou Hammam). KIES est aussi un nom de famille chez nous.
    Peut on avoir un plat succulent arabo-berbère cuisiné dans un hammam? eh ben oui et c’est la Tanjia.

  19. Mohand

    L’histoire de la tanjia
    Deux histoires font la légende de la Tanjia. La première veut qu’à la suite d’une dispute entre un homme et sa femme, cette dernière lui dit que sans elle, celui-ci n’était pas capable de se faire à manger. Vexé par cette remarque, il prit tous les ingrédients qu’il trouva, les disposa dans une jarre en terre, et ne sachant comment les faire cuire, confia la jarre à l’un de ses amis responsables du feu du hamman. La jarre fut récupérée que très tard le soir, mais un plat mijoté venait de naître : la Tanjia.

    La seconde histoire est la suivante : les hommes qui travaillaient n’ayant pas le temps de rentrer chez eux manger, se procuraient les ingrédients de proximité comme la viande, les épices…Ils les disposaient dans une jarre et la confiait au hammam, le soir pour le lendemain.
    Peut importe la vérité, la seule certitude est que ce plat est cuisiné par les hommes.

    • Mohand

      Lorsqu’on travaille, on réussit bien ses recettes, et surtout on brûle ses graisses morbides.
      L’opportunisme mène à l’anarchie et au chaos. Seul l’inconscient en est fière.

  20. Abbassi

    Ne généralisez même si vous avez été globe trotter .les personnes de la place ne vous.ont pas adressé la parole. Commentez ou abstraction est mieux.

  21. BELAMRI abdelkader

    Je voudrais signifier à RAMO qui confond chacal et cobra ,qui sublime sa vie parce qu’il vit là bas et qu’il est considéré comme émigré et pas plus ,au même titre d’ailleurs que mon fils et d’autres de nos propres familles pour éviter de polémiquer sur ce terme qui dit ce que la langue de molière lui attribut comme signification,qu’il faut se placer dans le contexte du sujet pour commenter et libre à vous d’apprécier ou non le contenu.Je ne voudrais pas polémiquer au sujet du nombre de fautes contenus dans vos différents commentaires et que vous pouvez attribuer aux fautes de frappe mais aller jusqu’à dire que vous êtes intelligent et les autres commentateurs de débiles ,c’est vous enfoncer davantage da

    • BELAMRI abdelkader

      d’avantage dans les ténèbres de l’ignorance.Je me rappelle avoir été en France en touriste et en étudiant sans avoir à trimer sous les vexations quotidiennes et en se tapant les plus belles filles de vos maîtres comme tribut de la colonisation.Je préfère de loin un verre de lait et un morceau de pain parmi les miens et dans mon pays qu’un regard permanent de mépris chez ceux qui m' »ont forcé à vivre comme eux sous la contrainte ,car si les algériens sont sales comme vous le prétendez ,l’A D N reste authentique qu’on soit à PARIS ,BERLIN ou tataouine les bains.

  22. un ami.

    Il a eu pour son compte. Lui a gaffe.

  23. Mohand

    Et le couscoussier de sejnane en Tunisie, en terre cuite, de la poterie top que les femmes de sejnane maitrisent : berberkeramik das nordtunesien!

  24. GHOSNE

    Le couscoussier existe sous différents formats est d’une très grande utilité; Lors d’un décès pour le repas mortuaire (couscous) même a la fin de notre vie , un beau carre au cimetière de Sba , c’est ce qui nous attend.Allah yahdi makhlaque.

Répondre