La Voix De Sidi Bel Abbes

Le centre En-Niaama abrite les festivités de la journée de l’handicapé.

C’est le centre NIAAMA des handicapés mentaux, situé au nord ouest, derrière le mytique quartier Larbi Ben M’hidi  »ex-Gambetta », qui a abrité une bonne partie ds cérémonies, marquant cette journée nationale de l’handicapé. Plusieurs activités furent au menu de cette rencontre conviviale qui a été marquée par des expositions, fruit du mouvement associatif concerné, des activités théâtrales musicales couronnées par quelques gestes tels celui de la remise d’un fauteuil roulant par l’association en place dans ce centre à une vieille dame qui on avait vraiment besoin. Par ailleurs, les participants, voire les vainqueurs du cross tenu dans l’hippodrome Bel Abbesien dit (Beni Ameurs) et qui a vu les handicapés participer activement, ont du être honorés par les autorités de la wilaya, notamment une pléiade de directeurs d’exécutif, de personnalités, de cadres de la direction de la DAS, à l’image de notre grand frère, ami et confrère Talha Djelloul, présent en cette fête, qui a vu également les SOUKISTES qui nous leurs réserveront un résumé pour leur noble action. Et étant donné que le journal La Voix de Sidi Bel Abbes était sur le site, nous ne manquerons pas de souligner l’implication remarquable de l’association d’aide aux inadaptés mentaux, qui continue à s’illustrer dans le domaine social. Ceci n’est pas nouveau, car les membres cumulent une bonne dose de courage, d’abnégation, d’humanisme depuis de belles lurettes, notamment après les douloureux événements d’octobre…, ou très peu d’associations ayant fait partie de cette floraison naissante ont tenu le coup… Or, le centre En-Niaama des handicapés mentaux a, pour ainsi dire, relever le défi. Vu que cette association vient, en ce mois de mars 2011, de boucler ses vingt deux ans d’existence faites de labeur, de sacrifices au quotidien, de patience, de conviction qui ont animé toute une lignée de bénévoles guidés par une seule devise, écrite sur toutes les devantures et frontons du siège, qui est initialement un embryon d’une ex-ferme coloniale située au nord du populeux quartier Gambetta baptisé feu Larbi Ben M’hidi depuis l’indépendance. Que lit-on, donc, à l’entrée de cette agréable infrastructure à savoir le centre En-Niaama : «Aider c’est notre dignité…». Où l’ordre, l’hygiène et le sourire de l’encadrement des membres de l’association en question éclairent la lanterne de ceux qui franchissent le portillon où, depuis voilà 22 années, très longues au vu des péripéties que l’on ne peut toutes cerner, sont passées pour pouvoir affirmer que ladite structure voit que ce qui est entrepris, pour des centaines d’enfants et adolescents inadaptés mentaux, est un précieux acquis qu’il va falloir consolider, protéger et pourquoi pas encourager et féliciter les fondateurs dont certains ont travaillé dans le pur anonymat, bénévolement, croyant à la noblesse de leurs activités, et tous les membres anciens et nouveaux de toutes les équipes qui se sont succédé, et auxquels nous se devons de les féliciter et les encourager à aller toujours de l’avant. A l’occasion, Joyeux 22ème anniversaire pour l’association d’aide aux inadaptés mentaux.

[stream provider=youtube flv=http%3A//www.youtube.com/watch%3Fv%3DmXqDz16itbM img=x:/img.youtube.com/vi/mXqDz16itbM/0.jpg embed=false share=true width=500 height=350 dock=true controlbar=over skin=stormtrooper.zip bandwidth=high autostart=false /]

Interview avec les membres du centre Niaama

[stream provider=youtube flv=http%3A//www.youtube.com/watch%3Fv%3D-s9XpMjYwrc img=x:/img.youtube.com/vi/-s9XpMjYwrc/0.jpg embed=false share=true width=500 height=350 dock=true controlbar=over skin=stormtrooper.zip bandwidth=high autostart=false /]

L’allocution  de l’Imam de la mosquée Aboubakr Essadik: Hadj Benaoum, pour la journée nationale de l’handicapé

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=902

Posté par le Mar 14 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Répondre