La Voix De Sidi Bel Abbes

Le BP du RND en conclave ce Mercredi 8 Février.

L’activité politique nationale s’intensifie ces derniers jours, nouveaux partis comme anciennes cylindrées de l’alliance présidentielle dont le RND qui quant le veuille ou pas localement constitue une formule opportune dans les médiations locales à Sidi Bel Abbes. Ce parti n’est pas exempte de reproches internes ou externes. Mais à tout de même quelque part le mérite de ne pas fonctionner comme l’hégémonique FLN avec ses Moussa El Hadj, El Hadj Moussa depuis une vingtaine d’années. Et c’est dans cette ordre d’idées et en perspective que la préparation des élections législatives est le principal point inscrit à l’ordre du jour du bureau politique du RND à sa tête Ahmed Ouyahia, qui a convoqué  une réunion de se  bureau demain mercredi 8 février, selon une source proche du parti. La préparation des élections législatives est le principal point inscrit à l’ordre du jour. Ouyahia, poursuit notre source, a laissé la réunion ouverte à toutes les questions en rapport avec l’actualité nationale. « Les législatives s’imposent comme l’événement majeur mais  la réunion sera aussi l’occasion pour le bureau de faire le point sur les événements qui  animent la scène nationale », affirme notre interlocuteur.   Le RND,  qui  se penche actuellement,  à  l’image des autres formations  politiques, sur la sélection des candidats aux législatives, fait face à une bataille de la part de plusieurs cadres, anciens ministres et anciens  hauts responsables de l’État, pour arracher les premières places sur les listes électorales, alors que  le parti mise sur la jeunesse. « La mission est loin d’être une sinécure pour nous », reconnaît un membre du parti. Demain, Ouyahia reviendra devant le bureau  politique  sur  sa tournée  effectuée dans   plusieurs wilayas du  pays, interrompue à cause des intempéries.  Une tournée  autour  de laquelle il a souhaité garder le plus grand secret.  Tout d’abord, en écartant la presse qui, pour la première fois, n’est pas invitée à couvrir ses rencontres avec les militants. Ensuite, Ouyahia a donné aux cadres une instruction  ferme de ne pas divulguer le contenu de ces rencontres « afin de ne pas perturber les préparatifs des élections », dit notre source. Par ailleurs, la question de l’éventuelle sortie du gouvernement d’Ouyahia est soigneusement éludée par le secrétaire général lui‑même, souligne notre source.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=11015

Posté par le Fév 7 2012. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Répondre