La Voix De Sidi Bel Abbes

Le Bâtonnat de sidi bel abbés, organise une conférence sur la guerre de libération nationale / Par Maitre Mostefa Mellali Safa.

 

11007423_10205078235108696_1834521877_n  La maison de l’avocat de Sidi bel abbés, vient d’abriter   aujourd’hui 14 février, une conférence sur le thème : « La guerre de libération nationale, vérités et souvenirs d’un peuple rebelle », conférence, initiée par le bâtonnat de Sidi-Bel-Abbès.
L’allocution d’ouverture prononcée par le bâtonnier Othmani Mohammed, fut axée sur l’épisode des essais nucléaires de Reggan. Les conséquences dramatiques résultantes de cette pratique barbare sont terribles pour, d’abord les humains-cobayes qui ont été soumis à cette atrocité et les générations entières qui ont payés la lourde tribu avec toutes les irradiations subies.
D’après les experts, il faudra encore 4600 ans, pour voir disparaitre les méfaits de ces terribles bombes plusieurs fois supérieures à l’intensité des bombes larguées sur Hiroshima et Nagasaki. Maitre Othmani plaida pour la poursuite de la France pour crime contre l’humanité.
Avec l’option d’aller devant les tribunaux compétents pour faire reconnaitre ces crimes et demander des dommages et intérêts à l’ex occupant ,pour des milliers de famille qui ont payer et continuent au jour d’aujourd’hui de payer le prix fort . Les retombées du délit, continuent dans le temps, sans être bloqué par les accords d’évian .Par cette occasion, le bâtonnier Mr Othmani lança un appel aux associations, aux partis politiques et à toute la société civile, d’œuvrer pour cette mission qui n’est pas impossible. Au passage, il divulgue que l’opération « Gerboise bleu «, fut un programme nucléaire franco-Israélien qui n’a laisser que désolation et par la même, il représente une vengeance des juifs puisque c’est la terre du cheikh Abdelkrim el Mghili, qui par sa fatwa les chassa de ce lieu et bloqua leur commerce vers l’Afrique. Ce fut une belle oasis, bien riche. Elle devint une terre brulée radioactive.
Maitre Mohammed Karma, géra avec beaucoup de tact le plateau, composé de brillants avocats et professeurs d’université. A l’aise sur ce chapitre, il respecta son programme avec son timing en vrai professionnel.
Première communication, du docteur Helaili Hnifi sur les Moudjahidines, leur rôle pendant la guerre de libération et après l’indépendance .Quand au Maitre Benturkia le bâtonnier d’honneur en cette occasion, il abonda sur son rôle de militant au sein de l’UGEMA. Il devint Moudjahid, après une dure formation à Zrenren au Maroc .il nous a apprit qu’il fut affecté au groupe des commandos d’hommes grenouilles de l’ALN afin d’exporter la guerre vers les ports France puisque les accords trainaient en ces temps des années 60-62.
L’après midi, fut consacré à l’intervention du docteur Youbi AEK sur l’influence de la guerre d’Algérie sur le droit international et notamment sur les accords d’evian, Ensuite c’est au tour du Dr Chenna Zouaoui, d’aborder le sujet des avocats de la révolution national.
S’ensuit alors, un riche débat avec des interventions de haute facture de l’ex garde des sceaux et ministre de la justice Mr Salat, Maitre Mourad Belhadj en fin orateur, Maitre Mahi et d’autres confrères. Une rencontre suivra à une date, qui sera fixée ultérieurement, afin de permettre au groupe de travail de rédiger une plate forme débouchant sur la demande solennelle de reconnaissance de crimes contre l’humanité auprès des tribunaux internationaux compétant. Cette journée, très riche en enseignement, laissa un gout d’inachevé tellement les communications et interventions furent de très grande qualité. Maitre Redouane Lacarne -directeur de stage des jeunes avocats et directeur de la revue el mouhami- à réussit avec brio sa mission d’aujourd’hui.
Cette journée fut marquée par des distinctions remises au défunt Commandant Mahi à titre posthume, à Maitre Benturkia, Maitre Zouani ainsi que l’ensemble des docteurs conférenciers qui nous ont régalés avec leurs communications de haut niveau.

 10966794_10205078211428104_1628818984_n

10966540_10205078214988193_513685141_n

11004207_10205078214628184_223058274_n

10979383_10205078209588058_433683542_n

11004746_10205078232508631_656954886_n

11005782_10205078214428179_369226080_n

10966530_10205078234468680_702792445_n

11003987_10205078222348377_1329585763_n

11004118_10205078229828564_482958749_n10997080_10205080756291724_1978643409_n

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=58554

Posté par le Fév 15 2015. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

13 Commentaires pour “Le Bâtonnat de sidi bel abbés, organise une conférence sur la guerre de libération nationale / Par Maitre Mostefa Mellali Safa.”

  1. HORR Abdelkader

    Excellant travail de proximité A d’autres thémes porteurs

  2. Imène

    Merci Me.M. Mellali !
    Trés , trés intéressant ! Ainsi l’opération gerboise bleue était un programme Franco-israélien en représailles à une fetwa émise par le cheikh , el Maghilie et qui remonte au XVI eme S !!! ils n’ont pas la mémoire courte les juifs !
    Amnésiques Arabes : Allez vous soigner …

  3. Ouassini

    Bonjour
    les conférenciés vous ont sûrement régalés mais le lecteur que je suis n’apprend rien, strictement rien, c’est pas gentil

    • HORR Adelkader

      @Ouassini Je sais bien qu’être présent n’équivaut pas a lire un résumé ;néanmoins on a su de quoi fut faite cette journée et la le bien voulu ou le souhait est le débat. A vos plumes!

  4. chaibdraa tani djamel

    Bravo OUSTAD MELLALI et bonne contuiniation

  5. Harmel Mehdi

    Très heureux voire mon ami et frère Dr Mostafa Mellali nous gratifier de cet article de grande qualité relatant le déroulement de cette conférence sur la guère de libération nationale … Vaste sujet qu’une seule journée ne pourra jamais être suffisante pour faire le tour de la question né au moins le choix des sujets et leurs qualités vont permettre de relancer le débat sur des question cruciale notamment de la prise en charge du dossier des essais nucléaires appelés gerboise bleue par les instances compétentes de l’état et de la sociétés civiles pour aboutir à la reconnaissance comme un acte criminel par la France envers le peuple de la région et la forcer à verser les indemnités spécifiques aux concernés ..Heureux de constater le bâtonnat de ma ville d’organiser et devenir un acteur incontournable de vie civile permettant par ce genre d’action d’élever le débat sur les sujets importants de notre société ..BRAVO ..

  6. bouche

    BRAVO ! maitre KARMA excellent travail . bonne continuaton

  7. Dr terki hassaine yacine

    Tres bon travail maitre KARMA continuez

  8. BENATTOU

    Merci Maître Mellali pour cet excellent travail , voici quelques thèmes essentiels formulés en matière de slogans:
    Ceux qui font la révolution à demi ne font que creuser leurs tombes (Saint-Just dans résistance algérienne du 13-20 /07/1957)
    Nous préférons mourir par le fusil plutôt que par le mensonge.(conférence de presse tenue par Lamine Debaghine à Tunis )
    L’indépendance ne s’offre pas elle s’arrache.( Ferhat Abbes appel du 5/7/1960)
    Notre allié le plus précieux dans notre guerre de libération nationale est à coup sur la bêtise de l’ennemi.( M.Yazid EL MOUDJAHID N° 42 du 23/05/1959)

  9. OUERRAD

    Chacun y va de son recit mais aucune reference , encore moins la presence des concernes encore en vie .Quand est ce que l HISTOIRE grand H sera liberee pour etre instruite aux generations futures , quant a nous povres de nous on ne connaitra jamais la verite sauf des ,,,, on a dit ??
    La creme , l elite , les lettres , les concernes doivent oeuvrer pour retranscrire toute l HISTOIRE sinon elle nous jugera .

  10. DR Mellali

    Fière de toi papa bonne continuation

  11. fils de Dachra

    Je remercie nos avocats pour avoir aborder ce thème des essais nucléaires français.
    Il faut cependant apporter quelques informations supplémentaires pour éclairer le publique:
    -les explosions à l’air libre ont eu lieu à Hamoudia en plein désert.Cette bourgade n’est point une oasis luxuriante.
    – Les essais souterrains ont eu lieu à Tin Affela non loin d’In Akker. C’est une montagne située pas très loin d’In Amgal.
    Les travaux de recherche ont été menés à l’Institut nucléaire d’Alger et dans la base d’In Amgal. Les israéliens n’ont rien à voir la dedans. C’est une entreprise franco-française.
    Ces sites ont été étudiés par des chercheurs algériens dés 1986 et ont fait l’objet de levés radiométriques sur une superficie d’un rayon de 100km. Toutes les données géologiques , géophysiques et géochimiques sont entre les mains des autorités compétentes. Je tiens à rassurer mes concitoyens que nos autorités scientifiques et militaires ont accordé une grande importance à ce probléme et pris les mesures qui s’imposent.
    Voici une anecdote véridique:
    Les chercheurs algériens qui travaillaient sur le nucléaire dans le Hoggar étaient trés modestement pourvus en matériels pour réaliser leur travail. Un jour qu’ils se rendaient sur le site de Tan Affela ils furent interceptés par la gendarmerie d’Imgal. Ces derniers les prirent pour des contrebandiers et ce fut difficile pour leur démontrer qu’ils étaient des chercheurs en mission, et pour cause: Ni la Wilaya , ni le FLN, ni les gendarmes n’étaient au courant. En plus ces chercheurs étaient habillés en bleu de travail et se déplaçaient en voiture louée à une agence de tourisme.
    Vos fréres ne dorment pas,
    Ps; Mes salutations à notre frére Maître Mellali que j’ai eu l’honneur et le plaisir de rencontrer un certain jour.

Répondre