La Voix De Sidi Bel Abbes

LE BARBE :cheval de l’Algérie et du Maghreb. Par Dr Douar

20161105_195112Dans tout les temps, le cheval restera l’animal de luxe le plus proche de l’homme,il représente l’amitié ,la fidelité ,la beauté ,le courage ,et la force . Dans ce sujet je vais abordé cette race chevaline :
Le nom de la race barbe est tiré du mot berbère,originaire d’Afrique du Nord: Maroc, Algérie,Tunisie,Libye ,
c’est une race très ancienne , le barbe est issu d’un cheval sauvage domestiqué de l’ère glaciaire ,race pure et autochtone du Maghreb associée aux peuples berbères qui l’utilisaient pour la chasse , la guerre , la parade et le travail.
les chevaux barbes étaient utilisés comme montures de guerre par les Numides , les Romains et par les musulmans dans la conquête de l’Espagne et dernièrement dans la 1ere guerre mondiale.
Un grand nombre de chevaux furent importés en Europe à partir du VIIe siècle . Le barbe a influencé de nombreuses races dans le monde comme la pure race espagnole et le pur sang Anglais.
Les caractéristiques du cheval Barbe: le standard homologué par l’OMCB :

* Taille : moyenne de 1,55 m (1,45 à 1,60 m).
* Longueur scapulo ischiale égale à la taille (cheval carré).
* Tour de canon : minimum 18 cm
* Profil : droit ou légèrement busqué.
* Poids : entre 400 kg et 550 kg
* Robe : grise, baie, alezane et noire, aux crins abondants et épais
* Corps: court et fin.
* Tête : étroite, profil convexe ou légèrement busqué, chargée en ganache, naseaux effacés.
* Oreilles : droites et courtes.
* Œil : arcades effacées, œil en amande peu couvert.
* Encolure : épaisse, bien greffée, rouée, en col de cygne.
* Garrot : bien sculpté, souvent noyé.
* Épaule : puissante, bien inclinée, plate.
* Poitrine : haute, large, profonde.
* Dos : droit, solide, et court.
* Croupe : puissante, large, légèrement inclinée.
* Queue : attachée bas, fournie.
* Fesses : musclées, coupées court.
* Membres : solides et musclés, assez minces mais forts.
* Jarrets : larges, secs et forts.
* Pieds : étroits, secs, corne dure.
* Tissus: fins et solides

cheval_barbe
Une particularité du cheval barbe :Contrairement aux autres races qui ont 6 vertèbres lombaires, le Barbe en a 5 ; les vertèbres sont tenues que par des muscles et plus la colonne vertébrale lombaire est courte plus elle est forte et fatigue moins les muscles lombaires .cette particularité expliquerait la résistance et l’endurance et la souplesse de son dos.

Caractères et aptitudes
Le cheval barbe est fort et énergique ,docile,rustique,calme,endurant, doux,équilibré et courageux.
Il est le cheval idéal pour plusieurs activités culturelles comme la fantasia (goum dans les waadas) et les mariages (monture exhibée du marié )et sportives comme l’équitation ,les courses d’endurance et les balades équestres
Il est d’une douceur incontestable, d’un dressage facile et possède toutes les aptitudes qui ne demandent qu’à être développées par sa sobriété, sa rusticité, son endurance,sa docilité,son adroitement,sa patience,son agilité,son infatigabilité.
Il résiste aux intempéries,à la misère,aux privations. et s’adapte parfaitement à la vie dans le désert.

Autres races existantes en Algérie

1- Le pur sang arabe 😮riginaire du proche orient, importé par les Arabes durant les conquêtes musulmanes de l’Afrique du nord au 7eme siècle.
2- Le barbe-arabe :issu du croisement du cheval barbe avec le cheval arabe,possède les même caractéristiques que le barbe.
3- Anglo-arabe.
3- Le pur sang anglais.
4- Le trotteur: importé de la France, une ancienne race normande

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=69726

Posté par le Nov 5 2016. inséré dans ACTUALITE, CULTURE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

18 Commentaires pour “LE BARBE :cheval de l’Algérie et du Maghreb. Par Dr Douar”

  1. ahmed khiat

    J’ai toujours aimé le cheval. Je faisais de l’équitation en 1967 avec de grands cavaliers dont notre ami Chott Larbi et notre Président du Club Louafi!

    • Hamza

      Salam Si Khiat La seul fois où j ai monté sur un cheval c été le jour de mon mariage cadeau de mon ami Aek Nekrouf qui pratiqué avec son père ( elgoum ) le cheval dansé au rythme de la musique de ami Bouziane Allah yarhmeh ‘ vous avez dû faire du cheval avec mon cousin Rachid Taiati Hamza Toba

      • Ahmed khiat

        Salam Si Hamza
        C’est bien loin, déjà 50 ans. Seulement, je me rappelle de Louafi , Directeur du Club ‘ Eperon de SBA ‘ de. Hassani Abdelkrim, Médadji Farch, Kébir, Chott Larbi, Guerrouache Mokhdar ( ces 6 sont avec moi sur une photo que j’aurais bien aimé la poster ici, mais je crois que ce n ‘est pas possible ) ainsi que Zaïter qui fut¨Président du Club après, et du Docteur Zouaoui. Sans oublier, évidemment, ‘ Baroudi ‘ ( cheval ) qui dépassait tous les chevaux d’une tête.

  2. Mme CH

    Je n’ai pas fait d’équitation mais j’ai eu l’occasion, la chance et le grand plaisir de monter à cheval….quels beaux souvenirs…..!!!! On a une drôle de sensation, que je n’arrive vraiment pas à qualifier, lorsqu’on se balade à cheval (ou en chameau), on a l’impression de rêver….peut être que mon Cher Monsieur Khiat pourrait m’aider….!!! En tout cas, le monde équestre est sublime, surtout que le cheval ami de l’homme est le symbole de la beauté, de la splendeur, de la noblesse et aussi de la fougue..!

    Par ailleurs, le pur-sang arabe reste le meilleur cheval au monde, le plus beau, le plus gracieux et le plus fort, heureusement pas comme ses maîtres actuels…..!!!

    Merci Mr Douar de nous avoir transporté vers l’un des sommets du bonheur, au moment où notre monde est devenu triste, laid et pitoyable….!!!

    Coucou au président Chott…!

    Bonne fin de soirée…!

    • Ahmed khiat

      Mme CH
      Ah chère Madame! pour pouvoir vous aider, il faut d’abord que je retourne à l’école, pas l’école de la plume sergent-major et du buvard, encore moins de l’encrier en porcelaine et de l’ardoise en ardoise, mais au Club de l’Eperon de SBA, qui abrite actuellement de beaux chevaux mais qui n’égalent pas, à ma connaissance, ceux que nous montions, ou plutôt, que montaient mes autres amis beaucoup plus expérimentés que moi.
      Nous avions le fameux ‘ Baroudi ‘, un cheval géant grâce auquel SBA a eu deux Grands Prix nationaux, mais que seuls notre Président Louafi, Hassani abdelkrim, Chott Larbi et un autre, pouvaient monter.
      Ah si vous m’aviez vu en tenue de cavalier en plein boulevard de la ville SBA sur la belle jument Mina! Mais vous n’étiez pas encore née, sans doute ( une autre énigme! ) Et tant mieux!

  3. MOUL EL H'CIRA

    Je ne suis jamais monté à cheval, je trouvais cela une défiance psychologique à ma condition matérielle; par contre ma curiosité à copier les plus nantis m’a conduite à essayer un âne lors de mes vacances à AIN TRID chez ma tante Allah yarhamha; je l’ai fait, l’âne s’est emballé et je me suis retrouvé le visage tout en sang.
    Comme quoi, la noblesse de monter à cheval n’est pas donnée à tous mais l’Algérie indépendante a permis tous les excès.

  4. Ahmed khiat

    A mon ami Moul El H’cira
    Je te comprends, car moi aussi, je suis issu de famille pauvre, donc frustré dans mon enfance et même dans mon adolescence. Souviens-toi du texte que nous avions lu ( toi, Ali Kader et moi ) lors de la 3ème Rencontre littéraire, et où il est question de Jacqueline et du dictionnaire!
    Qu’est-ce que je viens de dire! Je dois rendre compte à mes amis lecteurs et lectrices, et le seul moyen de ‘ me faire pardonner ‘ c’est de publier le texte au complet, pour lever toute équivoque; mais le mieux serait en vidéo – comme pour Djeha et les garde-champêtres – que notre ami Khaled Ouerrad a confectionnée ce jour-là. Je verrai si c’est possible, avec notre jeune et aimable Loulèd.

  5. SBA

    @Cheikh khiat’ On attend ce que vous venez d’annoncer. Merci d’avance.

    • ahmed khiat

      Dès que j’aurai fini la 13ème partie du Témoignage sur l’Enseignement postindépendance que je dois publier inchaa Allah ce mercredi dans facebook ( sur mon mur et dans les sites ‘ Dénonciateurs ‘ de Moul ElHcira ‘ je veux dire Belamri et dans ‘ Espoir ‘ de notre ami Talha Djelloul
      Pour la prochaine contribution, ce sera un autre sujet comme je l’ai promis à notre ami Amirouche ( Sur facebook c’est un autre nom. ( Tiens, tiens, je pense que nous sommes 2 seulement – M. Douar et moi , qui n’en porte qu’un seul! ) Je ne dis pas cela pour nos chère Dames, elles sont excusées et excusables. Quant à celui que j’ai évoqué avant, il suivra plus tard.

  6. salam
    Mr Khiat , retourner à l’école de la pupitre est possible à tous les âges mais celle de la selle, je ne crois pas, il faut avoir un dos bien garni de muscles, avec l’âge rien que placer le pied gauche dans l’étrier pour sauter sur le dos du cheval devient un geste difficile sauf pour ceux qui ont gardé la forme par les footing comme notre ami Moul El Hsira.
    Mme CH, la sensation qu’on éprouve quand on est sur une monture qui galope est semblable à celle sur une barque à moteur ou sur un jet ski. Je pense que vous connaissez cette sensation ! Vous qui connaissez bien la mer. Dans la fameuse action du film Titanic quand les 2 amoureux se sont mis l’un devant l’autre sur la proue du bateau, je me demande commet elle est la sensation d’une telle attitude??
    Bonne journée.

  7. ahmed khiat

    M. Douar
    J’ai oublié que je n’ai plus mes 20 ans, et même si je suis encore un sportif, c’est-à-dire grand marcheur, je ne crois pas garder ma souplesse d’antan, surtout que c’est un Médecin qui me le rappelle. Je cède donc ma monture ainsi que les rênes à notre amie CH. Elle montera à ma place. Elle le mérite bien.

  8. Ayadoun

    j’ai eu un très mauvais souvenir au centre équestre qui était près de l’OPGI, j’accompagnai un ami fils d’un responsable,j’ai été mal à l’aise, j’avais un sentiment terrible, pour la première fois j’ai su qu’il existe plusieurs classes dans la société et à partir de ce jour là j’ai décidé de ne jamais y retourné à cet endroit. Jusqu’au jour ou j’ai eu l’opportunité à l’étranger de monter sur cheval et faire des séances d’entrainement. Je vous confirme que ça vaut le coup d’essayer, c’est magnifique comme sensation, c’est du sport mais c’est un bonheur. Malheureusement chez nous ce n’est pas un sport destiner à tout les classes de notre société et pourtant notre religion le recommande.

Répondre