La Voix De Sidi Bel Abbes

Du 27 Sept 1997 Bélabbesien au 11 Sept 2001 NewYorkais.

Depuis 2002, des cérémonies solennelles de commémoration des attentats du 11 septembre 2001 sont observées au Ground Zero à New York, et un peu partout aux U.S.A et dans le monde pour le devoir du mémoire. Autour du drame qui a endeuillé 2.752 personnes qui avaient trouvé la mort lorsque deux avions détournés par des terroristes avaient frappé les tours jumelles du World Trade Center. L’Algérie républicaine en connait un triste et long épisode meurtrier bien avant ce drame toute une décennie noire et sanglante. Hélas, devant le destin aveugle et face a la barbarie sanglante me vint l’idée en cette rentrée scolaire 2011/2012, ou le ministére de l’education a consacré le premier cour inaugural à l’unité nationale qui doit etre presentée le Dimanche 11 Septembre 2011 à 8h a tous les élèves scolarisés du pays d’évoquer des collegues assassinés aux courants de ce mois de Septembre bien bien avant le drame qui eu lieu a New York, cela se passa le 27 Septembre 1997, 4 longues années avant les tours jumelles du WorldTrade. Et là, me dit mon frère Dr Driss Reffas, une des figures qui ont milité dans la région de Sfisef pour pérenniser le devoir de mémoire des onze enseignants assassinés : « L’évocation est chaque année incontournable»,  pour pérenniser le devoir de mémoire des onze enseignants assassinés il y a 14ans, près de la localité de Aïn Aden où elles exerçaient. Quatorze années sont certes passées, mais le triste souvenir de cette journée orageuse du samedi 27 septembre 1997 n’est pas près d’être oublié. En ces coins d’une autre Algérie moins sécurisée, surgirent les égorgeurs aux yeux gorgés de sang pour jeter le deuil, qui fit le tour de la planète bien avant le 11 septembre 2001. Sfisef et l’Algérie en connaissaient un bout… En ce 27 septembre 1997, l’ignominie la plus barbare était au rendez-vous en ce faux barrage dressé aux alentours de 16 h, moment du retour du travail vers leur domicile. Ce fut un aller sans retour de tout ce collectif qui avait défié les réelles menaces de mort qui leur fut signifié plusieurs fois lorsqu’il empruntait quotidiennement en transport commun le chemin sinueux entre la ville de Sfisef et la localité de Aïn Aden, où était dispensé l’enseignement. Et ce fut l’irréparable ce samedi-là. Dans une atmosphère délétère. Bouhend F., Lansad H., Fliou S., Dich A., Bouali S.H., Boudaoud K., Mehaden Z., Louhab N., Tounsi A., Bouteraa R. et Sabeur H. (le seul homme présent ce jour-là) trépassèrent sur les couteaux de leurs bourreaux souffrant de délire paranoïaque, imprégnés d’une fausse religiosité et d’illusions et d’une haine accrue pour réaliser ce jour une effroyable boucherie. La tutelle de l’époque, bien cloîtrée dans le site de faubourg Perrin, n’avait pas entendu leurs vraies doléances. Le collectif avait refusé d’abdiquer et de verser dans les centaines de complaisants congés de maladie en vigueur à l’époque dans plusieurs secteurs de la vie active… Aujourd’hui Samedi 10 Septembre 2011 dans les ondes de la radio, une citoyenne de Sfisef qui intervenait (demanda au directeur de l’éducation invité de la radio) de solutionner au plus vite les conditions de scolarité de l’école primaire de Ain Aden, c’est dire que ce lieu là doit être toujours au centre de nos réflexes et de notre attention en générale au delà des actes de commémoration.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=7904

Posté par le Sep 10 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

36 Commentaires pour “Du 27 Sept 1997 Bélabbesien au 11 Sept 2001 NewYorkais.”

  1. Dekkich Paris

    Je vois que votre journal consacre une partie de ses articles aux devoirs de mémoire. En effet, l’Algérie avait bien souffert du terrorisme qui nous a poussé a l’exil a quitter le pays et survivre grace a Dieu. Sidi Bel Abbes plus précisèment Sfisef avec ses enseignantes a payé un lourd tribut. Mais les Americains inculquent le patriotisme non la fausse réconciliation. Dommage …

  2. Historica

    D’un 11 septembre à l’autre.
    Imaginez l’effroi d’un jeune homme aux vingt printemps à qui l’on confie ce jour de septembre 73 de couvrir le Sommet de Non-Alignés qui se déroulait à Alger?
    Petite souris se faufilant dans les coulisses d’une histoire en action, j’ai assisté ce jour à l’algarade d’un colonel d’opérette de blanc vêtu et d’un colosse barbu. Le petit roquet appelé El Gueddafi s’emportait énergiquement contre la présence du tribun cubain à qui il reprochait d’être trop aligné pour frayer à ce sommet.
    Le presque pugilat fut évité de justesse par l’entremise de l’hôte des lieux, Le colonel Boumeiène, président du conseil révolutionnaire et chantre du tiers-monde.
    Cette même après-midi, nous vîmmes un monsieur monter à la tribune et murmurer à l’oreille du président colonel.
    Il sursauta, se leva blanc comme un linge et demanda à un collaborateur (le chef de protocole), un mouchoir blanc pour essuyer quelques larmes que la nouvelle annoncée avait provoquées.
    Je croyais ce président impitoyable au delà de la vallée des larmes. Je découvrai un révolutionnaire fidèle à la fraternité de combat.
    Reprenant contrôle sur lui-même, il se tourna vers le caméraman et lui fit signe d’effacer de la mémoire des pellicules cet instant de fragilité humaine qui le grandissait à mes yeux.
    Je le revois , des décénnies plus tard, esquisser d’un geste implacable des doigts, le mouvement des ciseaux intimant: COUPEZ!
    Dommage, ce jour il avait révélé sa grandeur d’homme. Quelques minutes plus tard il allait plonger la salle dans la stuper/
    Ce jour de novembre le camarade président le docteur Savadore Allende venait de tomber les armes à la main.
    Les USA qui veulent aujourd’hui que le monde entier se joigne à leur deuil avait pris l’habitude de commanditer le malheur chez autrui sans état d’âme.
    Ce jour TITO et BOUMEDIENE se consolèrent longtemps.
    Le ridicule El Gueddafi commençait son périble d’enfant terrible.
    Plus tard m’a t-on dit TITO allait chercher du réconfort en se blotissant dans l’opulente poitrine de sa blonde traductrise.
    J’avais échangé quelques mots avec elle et elle me faisait penser à la mythique blonde se baignant dans la fontaine de Trevisse dans un film de Fellini.
    Aujourd’hui, on nous sommes d’être tous américains pour communier dans la douleur mais ce même évènement a ouvert la voie à l’Islamophopie et à la dévastation de L’Irak et de l’Afghanistan.
    Les victimes innocentes n’ont pas de frontières.
    Les desseins criminels nous demandent d’avoir beaucoup de mémoire.

  3. Historica

    svp lire cet au lieu de cette

  4. Un lecteur

    Désolé Historica !

    • Un lecteur

      Excusez la mauvaise manipulation. Je reprends.
      Désolé Historica
      Ni l’un ni l’autre : après-midi, nom masculin invariable, donc « ce même après-midi « .
      Mais plus prosaïquement, ce fait que vous décrivez est édifiant et ces évènements étaient annonciateurs de bien des bouleversements que très peu de politiques avaient su décrypter.
      Merci pour ce bouleversant témoignage.

  5. Historica

    Merci cher lecteur pour votre viligilance à vous improviser comme mon correcteur.
    Des coquilles ou erreurs syntaxiques viennent proviennent du fait que je privilégie la fluidité de l’oral à l’hyper-correction castratrice.
    En tous les cas merci pour vos commentaires

  6. Historica

    ‘cet après-midi de ce même jour’ clôt le débat.
    La dimension anaphorique de l’opérateur ‘ce’ ou cet’ renvoie à un repère spatio-temporel de l’ordre du connu, du repéré.
    Le scripteur assume que le lecteur a une connaissance ‘culturel’ du fait évoqué.

  7. Historica

    connaissance du contexte culturel of course

  8. samy

    عذرا للكتابة باللغة العربية الا انني اجدها اكثر تعبيرا عن مشاعري و انا اقرا هذا المقال…اقسم بالله انني اتذكر هذا اليوم جيدا كنت ادرس في اكمالية مصطفى بلخوجة – السنة السابعة بالضبط- وكان الجو عاصفا اسودا و كأنه غضب من الله لدرجة انهم سرحونا قبل موعد انتهاء الدوام …ذلك اليوم ارتكبت فيه جريمة من ابشع جرائم البشرية…معلمات يؤدين واجبهن تم ذبحهن بطريقة بشعة و الامر المحزن انهم رددن قرآنا كريما و هن يذبحن …والله تغمر عينايا دموع لهذه المأساة …كيف لنا ان ننسى ذلك …يجب على كل الجزائريين ان يقفوا دقيقة صمت موحدة في كل انحاء الوطن على شهيداتنا…يجب ان يسمع العالم بهذا العمل كل سنة…يجب ان يعلم العالم باننا كنا ننعم في امن حتى ظهر من يفتي بقتلنا و ظهر الاعداء من خارج الوطن من علماء دين اباحو دماءنا باسم الاسلام….ان لم يتذكرهن احد في هذا اليوم فوالله ساتذكرهم انا و سابكي لذكراهن…اعتذر من القراء على هذه المشاعر و اعتذر مجددا لاستعمالي للغة العربية …سلام

  9. ET POURTANT

    Aqmi s’est cherché un mentor nébuleux Al Queda mais n’arrive pas à masquer sa défaite idéologique. Du Caire, en passant par Bahrein jusqu’à Damas, le mouvement mis en spirale par le malheureux de Sidi Bouzid ne lutte pas contre le taghout fantasmé mais contre des régimes corrompus, confortés par des mentors occidentaux.
    L’Irak n’a pas été le cercueil des croisés mais la réactivation de la fitna dans une guerre sectariste opposant chiites et sunnites.
    Obama le prix nobel de la paix (sic!!!) a enfourché les bottes guérrières de Bush pour imposer la pax américa au profit exclusif de son vrai mentor: le lobby sioniste.
    Quel crédit garder à un gendarme qui se place au dessus du droit international et orchestre le déni de justice?
    Le déluge de feu, d’acier et de poussière qui a surgi du World Trade Centre a servi d’écran de fumée pour légitimer les guerres d’Irak et d’Afghanistan qui sont les nouveaux conflits néo-coloniaux.
    En Lybie les puissances impérialistes ‘has been’, la GB et la France reviennent aux affaires sans que ce constat ne cautionne le délire d’un dictateur qui s’est cramponné 42 ans, feignant la frugalité du bédoin sous la tente et utilisant le cynisme d’un Machiavel des sables.
    Chez nous, soyons clairs avec nous mêmes et plaidons pour l’urgence de réformes politiques essentielles et le renouvellement des élites politiques.
    Laissons le peuple se réapproprier son destin et coupons toute retraite à la violence sectatrice.
    Il n’ya pas de décennie noire! Il y a des projets noirs qui s’incarnent chez des faux prophètes qu’il faut démasquer.
    Le temps lui est indifférent à la marche du monde.
    Il est INTEMPOREL.

  10. laradji g sidi ali benyoub

    une chose est sure en lisant votre journal c’est le niveau qui a pense a dire cela a part des discours politiques.on etait isoles et on rentre a la maison a 17 heures.les 12 educateurs de sfisef cela fait mal et puis on efface tout cela par une loi des criminels sanguinaires je suis tres heureux de voir des hommes entretenir la memoire.

  11. adda

    le petit napoleon sarko 1er ne plaisante pas! il veut venger son père comme l’a fait bush pour son père , il est décidé le sarko de s’attaquer au FLN que son père a combattu…et voilà le fils qui ressemble à son père le légionnaire apatride…

    • hiahamzizou

      Adda est-ce que l’ amnésie a frappée à votre porte ! Le pouvoir en Algérie a joué toutes les partitions pour berner son peuple jusqu’à le rendre médiocre dans tous les domaines ne serait-ce qu’au niveau du Maghreb. Toutes les occasions qui se sont présentées à l’Algérie pour un changement politique de grande envergure ont été balayées d’un revers de la main. Les dernières recommandations des frères Mehri et Ait Ahmed relayées par la presse sont notoires pour demander au pouvoir en place de saisir l’occasion et d’activer de réèlles réformes. Or, le système corrompu agit comme les monarchie du XIX siècle : Attendre la réaction d’un président malade et hors jeu dans un monde en ébulition qu’il daigne se montrer après une absence d’un mois et comme le sphynx pour dévoiler les mystères. Le côté diabolique de notre système politique joue sur toutes les gammes pour sauver tout les biens confisqués au peuple algérien. Il joue contre la montre, seulement voilà, il se trompe énormément. Les peuples et leurs réactions sont imprévisibles ! On ne peut pas tuer tout un peuple. La connivence de l’Algérie avec les descendants du régime de Kadhafi sont uniquement et tout bonnement des intérêts financiers-On sait que le clan Kadhafi a construit des hotels et a acheter des biens en Algérie- Les bruits qui courent disent que Seif eddine s’est marié avec une tlemcenienne, vrai ou faux là n’est pas l’essentiel mais si cela s’avère vrai, ceci explique en partie cela ! Pour Sarko et Camerone, il y a un litige qu’ils les opposaient à Kadhafi. Lors de sa visite en France, il avait promis des marchés dépassant les 16 milliards d’euros, ceci ne s’est pas suivi d’acte à cause de la volte face de Kadhafi qui a changé d’avis et pris pour partenaire et premier client : La Chine ! Comme le pétrole Lybien est un pétrole light et au coût d’achat moins cher que les autres pénalisait de fait la France et l’Angleterre sans parler des dessous de la campagne électorale de Sarko et de Cameron financé en partie par l’argent de Kadhafi. Les liens entre Sarko et Boutef sont excellentes et je vois mal un malin et rusé Sarko s’immissait dans les affaires algériennes pour plusieurs raisons. Le passé, le litige de repentance, les biens des dignitaires algériens en France qui se comptent en milliards de d’euros etc…Quand à Said Saïdi, il ne représente que lui – même. Il est a mes yeux l’anti thèse du renouveau à partir du moment ou il affiche son amitié avec BHL (ministre israéliens des affaires étrangères) Pour moi Sadi est un hasbenn et opportuniste à mort, je préfère l’authenticité de Ferhat M’henni qui est sincère quant à sa revendication du MAK même si je ne partage pas sa vision suicidaire de notre pays encore en otage par des séparatistes politique et régionnaliste. En quoi d’un coup BHL se targue de sympathie vis à vis des arabes et des musulmans ? Pourquoi n’use -t-il pas de ses forces pour aider les palestiniens à sortir du joug colonial israélien ? Il profite d’un régime de règne de tribus et de népotisme géré par un dictateur psychopathe en s’accaparant de la richesse d’un pays au profit de sa progéniture. Effectivement le monde arabe n’est fait que de ça !Il y a pas un pou relever l’autre. Assad, Omar el Béchir, Moubarak, Ahmed Salah etc…La liste est longue et donne de la nausée. Amis avec BHL les gars de la CNT même si leur révolte et leur combat s’avère juste et indéniables se sont précipités pour faire une déclaration rassurant la sécurité d’Israël ! C’est en gage de cela que les gars de la CNT commençaient à défiler sur le péron de l’Elysée. Voilà le combat sélectif de BHL ami de Said Saadi ! Le jour ou BHL se prononcera pour un État palestinien et il a le temps puisque les palestiniens par le biais de Mahmoud Abbas demanderont à Ban Kimoun leur adhésion à l’ONU. Notre FLN est moribond, il aurait du mettre la clé sous la paillasson dès l’indépendance. Or la déconfiture de ce parti a commencé déjà avec le syndrome des 3 révolutions avortées, pour la simple raison, elles étaient déjà vouées à l’échec manque de planification, et d’objectif sur le long terme. L’arabisation hative et transimise à la hate a produit plus de terroristes que de cadres et puis la révolte de 88. Aujourd’hui on a un Belkhadem, responsable du parti toujours unique par son fonctionnement. Comment voulez-vous rendre crédible un type qui change d’accoutrement comme dans un mauvais vaudeville ! Un déguisement à l’iranniene et la toute dernière un habit à la Omar el Béchir l’assassin recherché par le TPI. Est-il possible aujourd’hui à l’heure d’internet que les jeunes puissent s’identifier à ce bal masqué ? L’heure est grave, il faut du sang neuf pour un pays jeune et il est encore temps. J’ai évoqué Belkhadem, mais ni Soltani, ni Ouyahia, ni Djaballah ne peuvent imaginé l’Algérie de l’après pétrole. Donc il est temps que cet argent servent à l’Algérie du futur !

  12. adda

    on veut démentir de gaulle …sarko est pire qu’un français , il veut revenir à l’algerie française mais avec un képi et un uniforme nouveau…qu’en penses said saadi et consorts eux qui qui veulent le cnt de l’algérie!!!

  13. m s

    Qui peut oublier la décennie noire qui a frapper l’Algérie comment peut-on oublier la peur qui nous terrorisait le jour sortir sans revenir ,la nuit dormir sans se reveiller. Comment pouvons-nous oublier les martyrs et ceux qui ont préferé lever leurs fusils contre ces abrutis assoiffés de sang de leurs frères au nom de l’islam ,nous avons besoin de s’unir de s’aimer de s’entre aider ,d’avoir la foi à notre Algérie notre grand amour notre patrie Allah yarham kol echouhada ,ou yahfad el djazaier ardna ou ard djdoudna .

  14. blal

    a tous ceux qui revent que l’algerie s’embrase,ils peuvent attendre.ce ne sera pas pour demain.nous faire subir ce que subissent nos freres est irrealisable car quand il s’agit d’ALGERIE.NOUS DEVENONS UN SEUL HOMME POUR LA DEFENDRE.malgré nos dvergences,nous aimons cette algerie profonde qui a donné ses meilleurs enfants pour sa liberté.le hizb frança,les harkis,les vendus,les traitres de la nation et leurs maitres,peuvent s’agiter,le peuple veille et veillera.que ceux qui n’aiment pas cette algerie la quitte.ils ont leur place aux bouches de metro parisien pour vendre,cigarette,chema,portable etc….ils peuvent s’alimenter a la fin des marches dans les poubelles.vive l’algerie et le peuple vaillant d’algerie

  15. adda

    cher ami , précisons les choses , une gestion de pouvoir et une guerre géostratégiques ne sont pas pareils ….si le régime n’est pas bon , qui doit le juger ? C’est le parlement qui représente le peuple et e parlement est élu par ce même peuple alors une des deux ou le régime n’est pas bon ou le peuple ne sait pas ce que veut dire voter…M Mehri propose ce qu’il n’a pas pu appliquer quand il était au pouvoir , M.Ait ahmed a combattu second tour , M. Ouyahia était l’ennemi du parti de Soltani maintenant ils sont alliés ,çà c le jeu politique bon ou mauvais …Qui combat la mafia institutionnalisé , le président est-il un mafioso , l’armée , les ministres , le peuple ? Quand des journalistes algériens rêvent de vendre l’algérie à la au nom de la laicité française alors qu’obama a parlé hier comme un curé ? Hlal alik hram aliya ? On a vu busch l’assasin des irakiens et obama côte à côte chanter l’hymne américain…et nous ? voilà on s’entretue chacun selon sa taifa ..nous ne sommes pas encore moderne …alors je le dis franchement l’école du machrek est la mauvaise école , et puis la ligue arabe c une lieu infect…khadafi leur a dit un jour « vous êtes des mounafikine » et voilà tous les brutus le frappent alors qu’on le recevait comme un frere…nous les arabes faut qu’on arrête avec les hrouch..le mot kabyle veut les tribus et la france préfèrent les kabyles pour chasser les arabes de l’algérie…il n’ a pas de kabyles pas que d’arabes , il y a el djazair , pays musulman qui se reconnait dans le monde et amazigh comme identité de la terre…jeux de mains jeux de vilain , çà c de la politique…

  16. lecteur

    Cher Hiamzizou
    Nukrumah, tout comme nous a rêvé d’émanciptaion du continent et tout comme nous s’est appuyé sur un parti unique qui a provoqué les germes de la guerre civile au Ghana.
    Le parti unique c’est toujours la pensée unique et le drame au bout du tunnel

  17. Salah

    Adda faut-il changer de peuple ou de pouvoir ? L’opacité de notre système politique a tout fait pour que les choses se tassent. Sans se mesurer à des grandes nations qui ont leur poids décisionnel, notre pays ne représente qu’une infime partie de l’échiquier planétaire avec l’imagination en moins. La ligue arabe a -t-elle bougé le pouce lors de la décennie noire qu’a vécue notre Algérie ! Que dalle ! Que faire de ce ‘machin’ ou bien le déloger dans un autre pays, le rendre itinérant et le réformer de fond en comble. Je vois mal les monarques comme les Séoudiens optant pour sa remise en question, hélas, cette tribune est plus fatale pour l’ensemble du monde arabe qu’autre chose ! Se démarquer de cette organisation, c’est se séparer du bloc arabe ! Qu’a-t-on gagné avec ce bloc, rien si ce n’est le mirobolant slogan El watan el arabi. Vous vilipendez les journalistes de la presse dite indépendante; ils ont tous d’une manière générale appartenu à la presse gouvernementale. Ou es le travail d’investigation, le dernier en chef un fait divers : celui de la cité des pins ! Aucun travail de fond n’a été fait pour dévolier les tenants et aboutissants de cette affaire. Il s’agit du clientélisme d’Etat. C’est l’histoire d’un général à la retraite, ayant un passé criminel lors du coup d’Etat de 65 en tirant sur la population annabie faisant 6 morts, cherchez l’erreur. Or nos journalistes, ils ne se cassent pas la cheville pour chercher l’info. Tout est sur Internet, je remarque souvent du copier coller. Aussi pour vous rejoindre Adda c’est la représentation et le cérémonial qui soude l’Amérique durant cet odieux anniversaire Bush le boucher et Obama le pacifiste. Faut-il être dupes ? Non seulement la capacité des News aux USA est tellement puissante qu’elle déculpabilise le dernier des salauds. En somme leur tragédie (le peuple américain) est une conséquence direct de la politique impérialiste et diabolique des USA depuis Roosvelt. Ils arrivent à retourner la situation d’une manière hollywodienne : jadis le méchant était l’Indien sur ses terres un fois quasi massacré aujourd’hui, le musulman, l’arabe, sauf exception faite pour l’intouchable allié l’Arabie saoudite. Le soir même de l’attentat sur le world trade center, la famille Bin Laden s’envolait pour l’Arabie saoudite. Ce jour là ordre était donner : aucun vol n’était autoriser ! En France une bonne partie des socialistes a toujours pratiqué la division entre algériens : La meilleure note est toujours attribué aux kabyles ! Il suffit de voir l’entourage de Delanoé maire de Paris pour se rendre compte de la manipulation. La majeure partie des employés sont Kabyles. Je ne jette pas la pierre à mes frères kabyles, cependant derrière tout ça il y a un fond de commerce propice, lié à l’Etat d’Israel pour la simple raison que le PS (parti socialiste qu’on le veuille ou pas est de facto pro sioniste à quelques sensibilités prêts qui n’osent certainement pas affiché leur sympathie à l’égard des palestiniens) Le jeu est quasi enfantin vous n’êtes pas arabes, en quoi le problème palestinien vous gênent ! Alors voilà comment on divise pour mieux gérer la chose ! Donc le système de Soustelle a rejaillit avec l’élection de Mitterrand et a ouvert la boite de pandore. L’ensemble du deuxième gouvernement socialiste était composé par des gens liés culturellement à l’Etat d’Israel, depuis, les choses sont rentrées dans une normalité excessive, puisque le seul pays qui tolère la présence de groupuscules extrémistes de droites anti arabe sont la ligue juive et le bétard. De nombreuses bévues et agressions par ces dites organisation n’ont jamais été jugés ou condamnés, c’est même tabou dans la bouche des politiques et de la quasi totalité des journalistes inféodés aujourd’hui à l’Elysée. Le plus scabreu d’entre les journalistes Philippe Val, un sioniste qui a caché son jeu, jusqu’à la publication des caricatures de Mohamed QLSSSL. Pour le remercier Sarko l’a nommé directeur de l’info sur une grande chaine publique France Inter. Jeux de mains certes, jeux de vilains ok. Mais le travail doit se faire maintenant chez nous sans attendre le Messie ou à défaut Godot

  18. lecteur

    Blal je suis d’accord avec vous que pour diner avec le diable, il vaut mieux avoir une longue cuillère.
    ‘Régime glauque et corrompu’
    Ce constat s’applique à la France et à attribuer à Ségolène Royal.
    Fafa n’est pas cette démocratie irréprochable mais une addition de féodalités politiques qui ont mis en coupe réglée la société française.
    L’initiateur du débat foireux sur l’identité française , alias le nain,
    ne doit sa nationalité française qu’à un géniteur hongrois engagé dans la légion française et qui est passé par Sidi Bel Abbès.
    La branche maternelle elle est juive de Salonique et tout cela fait un président français.

  19. douar

    mais la différence qui exitait entre le 11 sept des USA et le 27 sept de AIN Aden ou de l’ALGERIE c’est que le chef des auteurs de la catastrophe des USA est au fond de l’océan et celui de Ain Aden hayoun yourzak .

  20. Historica

    L’universitaire Talahite Fatiha, fille du premier doyen de l’université d’Oran (agrégé en mathématiques) a amplement démontré le fonctionnement rentier de l’économie et le pouvoir corrupteur de la rente pétrolière.
    Ce qu’elle n’a pas anticipé, c’est l’échelle de la corruption qui gangrène tous les rouages économiques et au premier chef la SONATRACH.L’ampleur du phénomème a fini par alarmer au sommet de l’Etat.
    Dernièrement les services ont donné le feu vert pour diligenter des enquêtes au plus haut niveau, envoyant par cela un message au président.
    Il ne pouvait indéfiniment faire para-tonnère pour protéger des leaders politiques corrupus et se devait d’être à la tête du combat contre la corruption.
    Il en allait de la crédibilité même du régime.
    Comme le ver était dans le fruit, le poison corrupteur était au sein de la première société du pays, celle qui génère 98/° des réserves en devises et illustrait le divorce entre l’Algérie profonde et les nouveaux riches orfèvres de la prédation..
    Le feu vert donné pour faire le ménage peut aussi être interprété comme un sursaut de la jeune génération d’officiers supérieurs qui ne veulent pas être éclaboussés par les scandales à répétition et tiennent à montrer leur enracinement populaire.
    Le démantèlement de la haute hiérarchie de la Sonatrach aurait pu, aurait du signaler l’emergence d’un réel état de droit et le saisissement de la justice pour faire la démonstration de la liberté du pouvoir judiciaire.
    Le peuple lui est trés désabusé et compte les points dans ce règlement de comptes et vit son éloignement du pouvoir décisionnaire comme une fatalité.

  21. Memoria,

    La gestion du processus de démocratisation de l’Algérie de 2011 reste une mission des plus périlleuses et des plus déterminantes du destin de l’Etat-Nation que le peuple Algérien a plébiscité depuis des lustres .La deuxième République Algérienne est en pleine gestation et elle ne sera ni un printemps arabe importé et jetable au label BHL,ni un Algerian way of life des new conservateurs US.Le miracle Algérien peut se produire là où des dizaines pays arabes et musulmans ont échoué parceque ne possédant pas le vécu (phylogénétique et culturel ) d’un peuple qui a accumulé des expériences dans la violence et l’anormalité jusqu’à nous faire coller l’étiquette de violence atavique par certains apprentis en ethnologie eurocentriste…
    Le ménage entrepris -comme le souligne Historica- par une génération de « jeunes officiers supérieurs » pour redonner cette crédibilité à un sursaut révolutionnaire que le peuple attend…n’est que l’arbre qui cache la forêt.
    La chasse aux taupes qui ont presque paralysé l’Etat Algérien a toujours été une des missions essentielles des services secrets algériens,et il y a lieu de le souligner à nos concitoyens qui ont tendance à focaliser sur les films à la James Bond…Les taupes ont proliféré en virus et elles restent économiques et financières dans cette mondialisation bancaire et virtuelle .Et voilà qu’en France même Arnaud Montebourg élu en appelle à la démondialisation après un conflit avec Mittal en Lorraine et le chomage assuré à des milliers de travailleurs.La mondialisation menace les industries nationales !
    La problèmatique sécuritaire en Algérie est économique et donc sociale.Elle n’est ni idéologique,ni ethnique.Les analystes algériens ont compris cela et la prise en charge du problème demande du temps.
    Laissons le temps au temps !

    • JEUNE GENERATION DES OFICIERS

      UNE AUTRE FABULATION reveillezvousbon sang et arretez de noyer les varais pb c’est l’armée le pb

    • JEUNE GENERATION DES OFICIERS

      il ny a pas de taupe tout le pouvoir est un vendu ils se connaissent bien entre eux et appuyé par les sionistes

      • Les enfants de Si Abdelkrim,

        Akhi,
        Tu vois des sionistes partout, même dans les mosquées .Hadari min kilat elmaâloumat touedi bika ila jahl elhala elhakikia ! El Aâïbo fina !
        Le Mossad qui oriente la CIA est le service le plus actif de la planète et aussi le seul dont on entend jamais parler dans les media et dans la rue…On entend chez nous que la SM,le DRS,hnoucha,etc…
        Veux-tu les enlever et nous livrer l’Algérie du FLN historique des lions(sbouâa),pas le parti d’aujourd’hui qui ne représente que lui-même,…nous livrer au Mossad et à la CIA qui attendent la curée?
        Taâkal ! Khamem ! Je sais ou devine que tu as souffert mais tu restes,comme moi,un musulman qui n’acceptera jamais leur règne dans le pays des chouhadas.Même Hassan Hattab fak qu’il allait être manipulé par El Qaïda de l’ancien agent de la CIA en Afghanistan Ben Laden !
        Aâmcha oua la Amia !
        Dans le cas où tu serais pas Algérien dans le blog,je te dis « sioniste parlant en français de BHL que tu peux faire des dégâts dans le lectorat local belabésien pour un temps,tu peux tater le seuil de vigilance de notre population locale avec ta « Jeune génération des of(f)iciers » du bluff,comme si nos officiers voulaient jouer au slogan à la Omar Raddad…!Ils ont d’autres « chiens » à fouetter et ils sont assez bien payés pour leur engagement avec la patrie qu’ils se foutent carrément de vos dollars ou chekels…Mais toi sioniste,je reconnais que tu fais ton travail sérieusement et avec conviction même dans l’injustice!L’Algérie est un trop gros morceau pour vous,et reconnaissez que vous vous êtes fourvoyés en Algérie déjà avec le Decret Crémieux il y a plus d’un siècle,et vous n’êtes pas prêt de l’oublier.Nos cousins juifs qui ont choisi le FLN historique continuent à vivre avec nous et leurs ancêtres !

  22. blue esyes

    Que c’est beau de lire de tels articles et le plus beau c’est de les avoir lus tous (je veux dire dans les 3 langues). C’est un débat enrichissant où les interventions se complètent et se croisent. Là je dois dire Mesdames et Messieurs que vous avez vraiment hissé et haussé le ton. Félicitations.//// Otherwise, those whom the lips feel salty may look somewhere else !!!!!!

  23. Memoria,

    Nous n’écrivons pas pour plaire mais pour sensibiliser !
    Nous avons aussi nos tribunes et priorisons l’intérêt général de notre région de Sidi Bel Abbès au dépend de l’intérêt partisan , personnel et mercantile de ceux qui pensent faire de nous un fonds de commerce.Conscients des enjeux,nous pensons que nul n’est indispensable !
    Hobbes disait ; »L’homme est un loup pour l’homme! »

    • JEUNE GENERATION DES OFICIERS

      ce né pas de lma sensibilisation mais carrement du defaitisme
      yakhi nass wa goulou karyin

      • Salah

        Réponse à cette jeune génération des officiers. Ce n’est pas du défaitisme, c’est de realopolitik, ou bien vous êtes de l’arrière garde genre infanterie ou vous anticiper sur le rôle de la nano technologie, le temps des klachs et des blindés est déjà une littérature ancienne

  24. ouhibi reda

    grand sujet une comparaison qui parait simple mais au fond un message rappel pour ne pas oublier notre peine notre isolement.

  25. El Watani

    It is as plain a nose in the face, as blatant as the blaring sunlight
    that powers corrupts and that absolute power corrupts absolutely.
    Algeria, our beloved country, ranks high in the corruption league, holding the 111th rank making it more corrupt than Morocco for the sake of illustration.
    The evil of corruption has snowballed and reached epidemic proportions. The corruption cases are too numerous to have space to be listed here.
    The hush-hush culture and nationalistic posture laying blame at the envious foreign powers are no longer of any avail.
    Wake-up time is due and may be overdue.
    Corruption is the economy killer but the seeds of corruption are a mammoth tree planted by the seeds of the algerian mindset.
    The epidemical curse is spreading leaving no arena untouched.
    Honesty is devalued and branded as obselete in a time where you have to join the predators and amass heaps of money and grab it all while it lasts.
    Ms Eva Joly who will be running for the french presidential, and a former judge who put on trial la cooruption en col blanc et les puissants ha met the algerian president on many occasions and has made amply clear to him that he has to take action.
    This information is first-hand knowledge.
    He has allegededly promised to do so and has promoted an anti-corruption body.
    However, I would like to emphasize that corruption is not a hazy, myterious activity to be blamed on a corrupt powerful few.
    It is ingrained in our culture, consumer-obssesed and we, as individuals are to take responsability by:
    – stopping to take bribery-stopping to use connections;
    -stopping to seek personal gains by exploiting positions.
    From the above we have to come to terms with the urgency of a cultural revolution.
    Let’s stem corrupt practices by questioning and reassassing our own behaviours.
    LONG LIVE ALGERIA
    _

  26. El Watani

    Post scriptum El Watani AKA Historica

Répondre