La Voix De Sidi Bel Abbes

Le 16 Avril , journée nationale du savoir / Par le duo Madene Benattou , photos signées Mustapha Brahim Djeloul .

 La science est la perfection humaine, tout homme est naturellement aimant de la science et désire la posséder, il a de la joie quand il y participe, fût ce pour peu de chose, on l’aime pour elle-même et pour sa perfection et non autrement, on l’aime parce qu’elle procure une jouissance Spirituelle, elle permet d’appréhender et d’apprécier les choses par la raison, parce que cette Jouissance, ce plaisir que procure la science, sa supériorité est dans sa perpétuité, elle ne prend fin ni dans ce monde, ni dans l’autre, elle ne lasse pas  , dixit :   » L’émir Abdelkader « .

En effet, la question du legs socioculturel et historique laissé par le savant nationaliste ressurgit avec insistance, au moment où l’émergence de l’ère numérique et de la rapidité de transmission du savoir se fait sentir, loin des traditionnelles veillées nocturnes glaciales autour du ‘’kanoun’’, le nez dans des livres plusieurs fois centenaires. Célébrer cette journée si particulière et importante n’est pas tant un menu exercice de rappel de la biographie de l’homme-institution que représente Abdelhamid Ibn Badis, mais plutôt une occasion de réflexion approfondie sur l’état général de notre patrimoine scientifique (au niveau qualitatif) et la situation de l’éducation et la conscience critique dans l’esprit des jeunes générations, appelées à reprendre « le flambeau » de cet héritage historique. Si le savoir désigne une construction mentale individuelle qui peut englober plusieurs domaines de connaissance, il y a par contre différentes manières d’acquérir ces connaissances : ( source journal Réflexion ).

Aujourd’hui , à Sidi bel abbés , cette journée fut marquée par la célébration de cet événement dans bon nombre d’établissements scolaires . L’équipe de la voix de Sidi bel abbés , s’est rendu au CEM Belbachir Cheikh et au CEM Ibn Zeidoun . L’activité de cet après midi , fut appuyée par l’association des parentes d’élèves , le concours des enseignants bénévoles et par les encouragements des autorités locales qui ont tenus à marquer de leur présence cet heureux événement . Les deux cérémonies, dans les deux établissements , furent ouvertes par une Fatiha suivie de l’hymne national.  Des manifestations culturelles et sportives ont été programmées durant  toute la semaine.
Un tournoi sportif, des présentations théâtrales, furent du programme. Des récits sur la vie de
Abdelhamid Ibn Badis ont été présentés ainsi que des poèmes. Des récompenses ont été offertes aux élèves les plus méritants. La fête s’est achevée par la  distribution de prix à ceux qui ont participés à cette journée. Des cadeaux ont été offert , également aux  enseignants et enseignantes pour leur dévouement .

Pour rappel Abdelhamid Ibn Badis est né le 04 Décembre1889 à Constantine, il était une figure du mouvement réformiste en Algérie. Il fonda en 1931 l’association des oulémas musulmans algériens. Il publia dans le mensuel El Chihab ses idées réformistes qui  concernaient tant du domaine religieux que politique. Il a très tôt compris l’intérêt de généraliser  l’instruction des filles. La première école de filles a été ouverte en 1919 à Sidi Boumaza à Constantine. Ses derniers poèmes des ‘’chants de guerre’’ dénoncent le mirage d’une impossible Intégration qui l’a exilé de sa seule patrie, l’Algérie.

« Nous voulons habiter notre nom
Vivre ou mourir sur notre terre mère
Nous ne voulons pas d’une patrie marâtre
Et des riches reliefs de ses festins
Nous voulons la patrie de nos pères
La langue de nos pères
La mélodie de nos songes et de nos chants
Sur nos berceaux et sur nos tombes
Nous ne voulons pas errer en exil
Dans le présent sans mémoire et sans avenir
Ici et maintenant nous voulons
Libre à jamais sous le soleil dans le vent ,la pluie ou la neige.
Notre patrie l’Algérie.

-Le combat algérien(1958)

Ben Badis meurt le 16 Avril 1940 dans sa ville natale. Tous ensemble ayons une profonde pensée pour nos illustres personnages qui nous ont éclairé la voie du destin ainsi qu’aux martyrs qui nous ont libérés du joug colonial.

DSC_0017 [640x480]

DSC_0022 [640x480]

DSC_0037 [640x480]

DSC_0027 [640x480]

DSC_0056 [640x480]

DSC_0048 [640x480]

DSC_0075 [640x480]

DSC_0046 [640x480]

DSC_0053 [640x480]

DSC_0047 [640x480]

 

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=59775

Posté par le Avr 16 2015. inséré dans ACTUALITE, ÉDUCATION. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

13 Commentaires pour “Le 16 Avril , journée nationale du savoir / Par le duo Madene Benattou , photos signées Mustapha Brahim Djeloul .”

  1. Anonyme

    il faut surtout , se rememmorer ces illustres personnes tout le temps a pas seulement ; a des dates qui ne veulent plus rien dire .Vu ce que nous avons fait de leurs legs .

  2. OUERRAD en squatteur

    lire ;;;;et pas seulement ;;;

  3. un ami

    Je tiens à saluer votre disponibilité pour nous faire vivre ce qui s’est passé ce jour comme événements culturels de la journée du savoir.

  4. bouterfes

    bouterfes ambiance surtout nos petites jeunes filles en habit traditionelle,
    Comme il le chantait  »ni charki ni gharbi,, » ni syro-turque ni marocain »
    Un contour de foulard typiquement algerien..
    Mais lorsque vous donnez aux jeunes des prix
    Ou vous le donnez a tout le monde ou s’abstenir…
    La prochaine manisfestation sera encore plus traditionelle …il faut que les filles fassent de la cuisine pour cette journée car je vois les tables vide…bonne continuation

  5. ami

    Merci Si Benattou et Si Brahim Djelloul pour ce bel article illustré par de belles images,
    montrant l’innocence de nos enfants et leurs très beaux costumes.

  6. IMED MUSTAPHA

    CHeikh Abdelhamid Ibn Badis est un homme de pensée et d’action, toute sa vie était au
    service de la liberté et du progrès.
    « Et nous aimons l’humanité que nous considérons comme un tout et nous aimons notre
    patrie comme une patrie de ce tout, et nous aimons ceux qui aiment l’humanité et sont
    à son service et nous détestons ceux qui la détestent et lui portent tort » El Mountaquid
    juillet 1925.

  7. Ali

    Une journée faste en événements Merci vsba

  8. Hocine C

    Merci Mr Benattou M , merci Brahim Djelloul . C’était vraiment un événement à ne pas rater . De trés belles photos aussi , merci .

  9. oulhissane

    le 16 avril est une journée exceptionnelle dans nos établissements scolaires.
    Merci Si Madène pour ce rappel.
    Merci Si Mustapha pour ces photos chargées d’émotions.
    Vous faites du bon travail.

  10. Amirouche

    Le 16 Avril est une date symbolique
    D’ailleurs , je me demande si le calendrier n’est pas trop plein de dates symboliques en Algérie ,et qui ,hélas, ne s’arrêtent qu’à la symbolique !!!
    Benbadis ,Allah yarhmehe ,avait dit : » Nous œuvrons, en tant qu’Algériens, à rassembler la nation algérienne, à ranimer en ses enfants le sentiment national et à leur inculquer la volonté de s’instruire et d’agir jusqu’à ce qu’ils s’ éveillent en tant que nation ayant droit à la vie… »
    Avons-nous fait le bilan de l’école algérienne après 75 ans de sa mort ? reste-t-il des héritiers de ses revendications ? .
    Merci monsieur Bennatou pour le sujet ,ainsi à si Mustapha pour ces très belles photos.
    Sallam

    • Amirouche

      lire lesquelles …….inattention

    • OUERRAD

      SAHBI , faut pas t inquieter , il y en a pour tout le monde 365 jours cela veut dire 365 dates , alors si tu veux une on va t en donner une ;30FEVRIER kourneede mon ami @MIROUCHE ., juste pour la symbolique comme pour toutes les autres .
      Mais , pour les autres c est l occasion de se faire du fric et surtout de zradi ,,,,
      Faire le bilan de l ecole ?
      A ce jour aucun bilan n a ete fait SAHBI , et tu sais pourquoi il n y a pas de bases , l ALGERIE est le seul pays qui n a pas de projet de societe .Oh ! si elle en avait un :la plateforme de la SOUMMAM , mais comme disent les arabisants DARBOU BIHA 3ARDH EL HAYYTT , elle derangeait ???

Répondre