La Voix De Sidi Bel Abbes

L’ASMO ultra défensif et l’USMBA malchanceux.

Cela fait belle lurette que le stade n’a pas vibré comme ce fut le cas aujourd’hui avec la venue de l’ASMO. Ils étaient un peu plus de 25000 spectateurs à avoir pris place dans l’enceinte du stade, parmi eux quelques 250 supporters Oranais. Beaucoup de décors avant l’entame du match qui a été suivi par quelques personnalités tel le président de la ligue nationale Mr KERBADJ, Mr KHALDI président du MCSaida, de l’ex président AIDA Belkacem et de Mr HORRI président du MJS de SBA. Le match lui n’a pas atteint le niveau escompté et l’empoignade s’est soldée par un duel sans merci entre les attaquants Bel Abbesiens et la citadelle défensive de l’ASMO. Cette dernière avec leur gardien de but Moujer ont été irréprochables et même si souvent mis en danger ont réussi à garder leur but vierge. Il faut reconnaître que nos attaquants n’ont pas eu le rendement habituel devant une équipe qui s’est cantonné en défense bloquant toutes les issues. C’est alors que le jeu dur fit son apparition,Hamiche et Hadjar sont les premiers à arécolter le carton jaune à la 21’ , ilk sera suivi d’une autre paire de cartons jaunes à l’encontre de Chikhaoui et de Aini à la 27’. La machine Bel Abbesienne même coincée a eu quelques occasions très dangereuses par l’intermédiaire de Hamiche mais celui-ci buta sur l’excellent portier Oranais Moujer. Et c’est contre le cours de jeu et sur l’unique action notable durant les 90’ que Mebarki reprend de la tête un superbe coup franc joué de la gauche mais l’arbitre Mr Houasnia annula le but pour une position d’hors jeu. La 33’ verra Kebaili écoper d’un autre carton jaune et c’est alors que Boughendja et Mebarki se sont échangés des coups de poing qui leur ont valu le rouge. Un arrêt de jeu de 6’ s’ensuivit sans grand résultat malgré la domination constante des locaux. Le coach Benyelles pour remédier à l’expulsion de Boughendja placa Chikhaoui dans l’axe central et écartant Salem sur le flanc droit de sa défense. Au retour des vestiaires l’USMBA domine carrément son sujet et sentant le danger les visiteurs se regroupent en défense. 48’ coup franc de Kebaili et reprise de Hamzaoui mais ca passe à gauche du but, il sera imité par le néo Bel Abbesien Benharoun mais Moujer repousse devant un paquet de joueurs. La meilleure action offensive des verts et rouges se situa à la 63’ lorsque Benharoun encore lui du flanc gauche centre en profondeur sur Hamzaoui dont la repise trompa le gardien asémiste mais ne dù son salut qu »au bon retour de Hadjar qui sauve sur la lignede but. Le problème majeur coté Abbassi c’est certainement ces ballons gaspillés durant toute la durée de la partie et qui consistait à jouer des longues passes en avant qui ont été un régal pour le portier Oranais. Les attaques fusaient de partout et Hamzaoui à la 80’ crochète en pleine surface de réparation et reprend un ballon qui ne trouvera pas pour une unième fois le cadre. A 4 minutes Hamzaoui malchanceux verra son retourné acrobatique passer tout près des buts mais on a pensé plutôt qu’ un contrôle  lui aurait facilité la tache. Il était dit que la baraka cet après midi a choisi son camp et au coup de sifflet final tous les joueurs asémistes comme un seul homme se sont dirigés vers leurs supporters pour les saluer. L’USMBA est rentré avec la composante suivante : ZAIDI-CHIKHAOUI-BENHAROUN-KHALI-BOUGHENDJA-MOKDAD-KEBAILI-SALEM-DIF-HAMICHE ET HAMZAOUI.
CHOUIKHI a remplacé DIF à la 72’-BOUNOUA a prit la place de SALEM à la 80’-et LABIOD a remplacé HAMICHE à la 85’. Malgré le match nul concédé les supporteurs ont fortement applaudi leur équipe qui a manqué de chance.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=8248

Posté par le Sep 24 2011. inséré dans ACTUALITE, COLLECTIFS, SPORTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

18 Commentaires pour “L’ASMO ultra défensif et l’USMBA malchanceux.”

  1. Un fan de bel abbes a oran

    un grand effort de couverture de match.ouallah c’est comme on y était sans vous leurrez si nouara vous representez dignement ce beau journal.je lis la presse mais les compte rendus sont presque une synthese, normal vous avez joué au ballon et vous aimez notre club…le championant est encore long.

  2. Samir

    Le chauvinisme qui bascule dans la barbarie, pourquoi vous ne le dénoncez pas ! Ce qui s’est passé avant-hier à Bel Abbès me donne l’envie de ne supportez en aucun cas un club où la race des supporters n’est faite que d’assoiffés de sang, de haine, de meurtre et de sauvagerie. J’ai plus de 60 ans, j’étais toujours un fervent supporter de mon club L’USMBA. Ce qui s’est passé dans le couloir des joueurs sans protection est une porte ouverte à tout assassinat en direct sans que l’Etat assure le minimum. J’ai décidé malgré le contenu angélique de votre résumé du match. Je n’irais à aucune rencontre de foot et je retire ma confiance à ce club animé de truands! Notre société est contaminée, le soin prendra des siècles ! Je me permets de vous éclairez à partir d’un article paru aujourd’hui dans le journal (Liberté) Vive la transparence de l’info. Toute vérité est mal accueillie

    L’ASMO agressée à Sidi Bel-Abbès sous les yeux de Kerbadj
    Treize points de suture pour Benchadli !
    Par : Rachid BELARBI
    Lu : (2187 fois)
    L’enfer. C’est le terme qui revient le plus sur les lèvres des sociétaires de l’ASMO, après leur retour de Sidi Bel-Abbès où ils ont vécu, vendredi après-midi dans l’enceinte du 24-Février 1956, un sale quart d’heure qu’ils ne sont pas près d’oublier. Dirigeants malmenés, entraîneur agressé, joueurs brutalisés : les Vert et Blanc de M’dina J’dida dénoncent d’ailleurs “les souffrances et le traumatisme vécus au cours et à la fin du match” qui a opposé l’USMBA à l’ASMO, dans l’affiche de la troisième journée de Ligue 2 à laquelle a assisté le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj. “L’enfer, c’est Bel-Abbès”, résumera même un proche de la direction, témoin de “tout ce qui s’est passé dans le tunnel menant au vestiaire”.
    Des évènements condamnables, mais tellement coutumiers dans les différentes enceintes algériennes qu’ils en deviennent presque banals, mais à l’issue desquels l’ASMO a payé un lourd tribut : son entraîneur, Djamel Benchadli, s’en est sorti avec treize points de suture à la tête, après une agression caractérisée à la fin de la rencontre. “La même personne, qui m’a agressé, m’avait menacé de mort avant la rencontre. À la fin, alors que je me dirigeais vers le vestiaire de mon équipe, j’ai été surpris par ladite personne qui m’a asséné un violent coup à la tête. Je ne peux vous l’assurer, mais c’était soit une barre de fer, soit un long couteau, genre sabre ou machette. Comme le veut l’usage, j’ai porté plainte”, témoignera, sur ce point précis, un Benchadli encore sous le choc de ce qui venait de lui arriver, lui qui avait drivé la saison dernière cette même équipe de l’USMBA, pensant n’avoir laissé derrière lui que de bons souvenirs.
    Le milieu de terrain Bey Yacine a, lui aussi, été agressé en fin de rencontre, alors que le manager général de l’équipe asémiste, Houari Benamar, et le directeur technique, Abdelkader Maâtallah, ont tout simplement été “interdits de force de suivre la seconde mi-temps, retenus en otages et brutalisés” dans les travées du stade, “pendant plus de quarante-cinq minutes”.
    Pour dénoncer “cet enfer” qu’ils ont vécu, les responsables asémistes animeront aujourd’hui une conférence de presse au stade Ahmed-Zabana à partir de 16h, en marge de la séance d’entraînement de leur équipe première.

    • blal

      nous n’avons jamais agressé des sportifs a bel abbes si ces derniers n’eurent des comportements obscenes.ce qu’a fait cet ingrat de benchadli est comdanable a plus d’un titre et indigne d’un
      educateur et que ce geste est celui d’un grand voyou.pour moi il a eu ce qu’il merite.nous avons l’habitude de perdre sur notre terrain et on s’est toujours comportes en sportif.quand a l’asmo est n’a rien montré de positif dans ce match mis a part son gardien qui l’a sauvé d’un desastre.12 ou 13 points de sutures doivent donnes a reflechir a benchadli car ailleurs se sera pire.sportivement

  3. Mourad d'Aïn El Turck

    Honte à nous Bélabésiens!
    Il y a lieu de dénoncer cet holliganisme qui décrédibilise Sidi-Bel-Abbès et …ses éducateurs à tous les niveaux ,sa socièté civile qui n’arrive pas à se structurer démocratiquement sans le parapluie de groupes paramaffieux ! Pourquoi s’en prendre à un entraineur comme Benchadli,conseiller des sports estimé par les Bélabésiens qui l’ont connu au Creps comme encadreur sérieux,pére de famille tranquille et modeste toujours ouvert ?
    Pourquoi s’en prendre à notre ami Djamel ?

  4. said

    IL YA fans et fanatiques ce qui vient de se passer est condamnable a bien des egards,quand on voit ceux qui gerent notre sport on ne s’etonnera pas de sitot ,car la chose football devient banal parcequ’elle genere de profit pour certains et d’occupation pour les autres,ainsi les memes causes engendrent les memes effets,et n’en deplaisent aux detracteurs.

  5. harrachi d toba

    avec ceta asmo c’est le meme topo ils pourissent le match personne n’a parle des gestes ossains de benchadli qui est ingrat memesi toute violence est comdamnable des peres de familles etaient presents arracher un nul a l’aller 3 journee ne rime pas a singer ben singer

  6. harrachi d toba

    je voulkais dire gestes obsains les geste est sur video.nos mais oranais onete bien accuillis benchadli confopnu usmba aves freres benaissa. il a ette soutenu par cememe pubilc quand il drivait les verts.demandrez aux mouloudeens ce qu’ils pensent de douara asmo qui a 2 fois a joue la carte kabyle au profit de la jsk pour empecher un club de l’ouest de remporter le titre mco et usmba meme dadi a souteni le general betchine du csc contre usmba en 92 d’a

  7. Benamar

    Le ridicule ne tue plus, hélas, ils ne sont à une contradiction prêt !

  8. Dziri

    Sachez Mr.ou Mme Phaebus que l’Algérie n’a aucunement fermer une église catholique ou protestante légalement activant en Algérie. Elle se défend , et c’est son droit, contre les sectes évengélistes en pays musulmans. Les chrétiens-sionistes, je dit bien sionistes, d’Amérique collectent des millions de dollars pour aider Israel.Ils possèdent une radio très performante qui émet ses prêches dans la plupart des langues et dialectes du monde. Les algériens n’ont rien contrent les chrétiens ou juifs normaux, ils ne veulent pas de scientologie, de maçonnerie etc.. les algériens ont eu à souffrir des guerres de religion et ce depuis les Donatiens. Ça suffit! On en veut plus.
    Avant d’ivectiver quelqu’un informez-vous .

  9. karim le doc

    monsieur Phaebus nous comptons sur vous pour défendre avec le même zèle la liberté du culte à New York où le projet d’un centre culturel islamique et devenu une affaire d’Etat.
    Des députés, des hommes d’affaires et des pékins se sont coalisés pour déclarer l’Islam illégitime à New-York.
    L’Islamophie s’est montréee à visage découvert;
    Montre moi qui te manipule et je dirai qui tu n’est pas.

  10. karim le doc

    lire est devenu
    Le prosélystisme protestant veut façonner le monde à l’image des Pilgrims Fathers et nier la dimension historique et spirituelle des peuples.
    On recense un accroissement des agressions de lieux de cultes musulmans partout et chez ta chère maman de substitution Fafa on veut lutter contre la visibilité de l’Islam en le refoulant loin des yeux.
    Cachez ce croyant que je saurai voir!
    L’obscénité est dans les photos qui violent un moment de recueillement pour donner à voir des séants dans une rue dite envahie.
    pour le reste, je suis pour la liberté de conscience et dans l’Islam, le vrai il ne peut y avoir de contrainte.
    L’adhésion par contrainte s’assimile à de l’hipocrisie et du NIFAK
    On a déjà essayé de scinder la Kabylie en la judéaisant à travers La Kahina, reine des Aures et fille des Cohen.
    Ce plan a foiré alors le plan estampillé protestant est en marche avec l’aide d’idiots utiles.
    Hélas, il n’en manquera jamais

  11. karim le doc

    lire hypocrisie et grande dissimulation ou crypto-…..?

  12. Dziri

    A Phoebus
     »On a demandé à un chien de présenter ses témoins: Il a présenté sa queu ».
    Un proverbe arabe dit:
     »Un chien restera un chien même s’il a été élevé parmi les lions et un lion restera un lion même s’il perd ses cros ».
    A bon nentendeur salut.

  13. Dziri

    A Phoebus
     »On a demandé à un chien de présenter ses témoins: Il a présenté sa queu ».
    Un proverbe arabe dit:
     »Un chien restera un chien même s’il a été élevé parmi les lions et un lion restera un lion même s’il perd ses cros ».
    A bon entendeur salut.

  14. Greg

    David dit :Monsieur Valls,Je ne suis ni socialiste, ni de gauhce (je vote traditionnellement e0 droite donc) et pourtant j’aurais aime9 voter pour vous e0 la primaire… Mais comme il faut signer une charte sur les ide9es de gauhce, je ne pourrais donc pas Au dele0 des clivages habituels, vous incarnez un renouveau tre8s inte9ressant en politique… Au-dele0 de la gauhce, vous incarnez une certaine ide9e de la France, une ide9e que j’aime, une ide9e qui dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, une ide9e neuve en soit J’espe8re since8rement que vous gagnerez la primaire, ainsi, je pourrais voter pour vous sans voter socialiste (dans mon esprit du moins)Merci et bonnes primaires Monsieur Valls !

Répondre