La Voix De Sidi Bel Abbes

L’artiste peintre le docteur Benaissa Kaddour se livre à un entretien avec notre ami le Jovial Hamid Ourrad

A l’instar des multiples couvertures que tient a entreprendre cette derniere selon ses moyens . la V.DSBA a tenu a marquer le recent cafe littéraire consacré a l’ouvrage de notre ami Refais Driss sur la donatiste ROBA et l’hommage entrepris a une pléiade de jeunes lycéens artistes peintres de post indépendance dont notre hôte du journal vous livre un entretien exprès tenu avec ce dernier et ce par la plume tant attendue de notre jovial Hamid Ourrad

La voix de Sba : Docteur présentez vous a nos lecteurs.
Monsieur Benaissa kaddour ne en 1949 à Lamtar (w de SidiBelAbbes)docteur en médecine psychothérapie ,installé à titre privé depuis 1987 a SidiBelAbbes(tour des 4 horloges) Marié 3 enfants.
La voix de Sba: Votre parcours scolaire à SidiBelAbbes.
– Ancien élève des lycées Elhaouas(ex Leclerc) puis en 1963,élève du lycée Laperinne,AZza abdelkader ,j’ai eu mon bac algérien et français en juin 1968.
La voix de Sba: Y’a t-il quelqu’un un qui vous a marqué pendant votre parcours scolaire ?
– Effectivement il y a le le défunt président Ahmed Benbella qui m’a beaucoup marqué par sa modestie,sa jovialité ,et sa gentillesse.
Il y a aussi monsieur feu Mezouari bouazza notre surveillant général assassiné par la France coloniale et ses hordes sauvages dont l’OAS en était la locomotive meurtrière après quelque mois du recouvrement de l’indepandance c’est lui qui m’a sauvé d’une mort certaine en tant qu’interne du lycée le Leclerc par son courage et son martyre.
Et. Il y a aussi notre professeur de dessin monsieur Lopez Carlos Alberto exilé politique ayant fuit le régime de Franco ,grand prix de Rome avec un tableau fait au lycée Azza Abdelkader intitulé « L’Avare »éyant vécu la fin de sa vie à Pan ou il décéde en 1984.

La voix de Sba:Vous étiez un grand artiste peintre ,vous avez participé à plusieurs expositions ,racontez nous ?
J’ai participé à plusieurs expositions
Exposition collective de peinture en 1965 à la salle Ibn Khaldoun d’Alger inauguré par le défunt Président Ahmed Benbella.
Représentation de l’Algérie en Suisse en mai 65 (semaine d’amitié Algérois-suisse )
Exposition au TNA de sidibelabbes en1967(inauguré par le défunt Houari Boumedienne
Exposition à l’université d’oran en 1969_
La Voix de Sba:Vous avez aussi activé dans plusieurs associations?
J’étais secrétaire général de l’UMA( union médical algérien) de la wilayas de SidiBelAbbes de 1984 à 1989.
Organisateur de plusieurs rencontres scientifiques nationales et internationales dans le domaine médical .
Membre fondateur de la société algérienne de médecine du travail en1985,membre actif à ce jour.
La voix de Sba :Vous avez exercé aussi à Bruxelles ?
– Fervent défenseur de l’Algerie profonde des gens simples,j’y suis retourné en 1977 après avoir exercé à Bruxelles dans un centre de recherche appliqué en psychothérapie .
La voix de Sba: Le mot de la fin.
– Refusant les étiquettes et les jeux de la rampe ,mon seul objectif sur cette terre est d’être utile à tous les humains ,sans distinctions ,mes pensées vont a notre maitre Lopez Carlos Alberto et a tous nos enseignants du primaire a l’université qui nous ont inculqués les valeurs de l’humanisme de la tolérance et de la probité , mes pensées vont également à la société civile dont ses membres agissent le plus souvent dans l’anonymat et qui s’investissent pour que se perpétuent les nobles valeurs humanistes et que soit préservé et enrichi notre patrimoine culturel dans un projet porteur de sens ou l’esprit critique reste la plus grande des libertés .

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=37040

Posté par le Fév 1 2014. inséré dans ACTUALITE, HOTE DU JOURNAL. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

33 Commentaires pour “L’artiste peintre le docteur Benaissa Kaddour se livre à un entretien avec notre ami le Jovial Hamid Ourrad”

  1. CHOT Lahcène

    un grand artiste peintre Kaddour …je me rappelle qu’ après les cours notre prof Mr Lopez Carlos ,nous apprenait l’art avec un grand A..et il achetait les tubes de peinture de sa poche ….extraordinaire …ensuite nous sommes allé ensemble à Alger ,nous avons participé à l’exposition de la salle Ibn Khaldoun …il faut savoir que nous étions les premiers peintres à exposé à Alger à l’indépendance …nous avions reçu la visite du président Benbella …ensuite nous étions à la réception donné en l’honneur du président Tito ..visite du complexe du club des pins en construction avec tous le cortège officiel des membres du gouvernement ..déjeuné en privé avec le président Benbella allah yarhamou….nous avons été présenté à tous les ministres de l »époque Mr bouteflika …et la froideur de Boumedienne …j’avais fait le portrait de Fidel Castro …j’ai été invité à l’ambassade de cuba et je devais aller en juin afin de remettre en main propre le tableau à Mr Castro ….patatra coup d’état …adieu voyage ..adieu les rêves adieu l’espoir …adieu ce magnifique sourire de Ahmed Benbella …nous voila avec le lugubre dictatour …brrrr…glaglagla …

    ALLAH EST GRAND

  2. benali

    je vous remercie de cet entretien ce monsieur le méritait Justice faite

  3. Mohammed Ghalouni

    Bonsoir tout le monde ,

    Sincèrement je ne connaissais le Docteur et grand artiste Benaissa Kaddour jusqu’au jour où j’ai l’honneur et le plaisir de le rencontrer lors du récent Café Littéraire à l’Hôtel Beni-Tala d’où je fus fasciné par la présentation des jeunes sexagénaires et artistes qui ont représenté dignement l’Algérie à la semaine Algéro- Suisse en 1965 . Cela m’a procuré beaucoup de fierté de constater que des élèves de mon lycée , Laperrine , ont atteint la sommité dans l’art plastique en hissant haut et fort la voix des Bel-Abbésiens en sol Helvétique . L’autre grand honneur d’avoir été reçu par le grand Président Ahmed Benbella (Rahimahou Allah) .
    Chapeau bas Mr Beaissa Kaddour et à ces jeunes grisonnants , vous avez été merveilleux !!

  4. houssine

    Franchement un zoom bien fait sur le docteur modeste et cultivé

  5. madjid

    merci v de sba pour consolider ces réhabilitations

  6. MILOUA

    il y a un autre coté jardin de notre frere docteur Kaddour Benaissa qui par modestie et par son humble caractere il ne l’a pas dévoilé pour la simple raison que la question ne lui a pas été posée.
    Mr Benaissa est tres estimé au sein de la Zaouia el alaouia de cheikh Bentounes Khaled de mostaganem.Fervent fakir de cette communauté depuis plus de 20ans il a participe a plusieurs rencontres internationales religieuses tant en algerie qu’a l’etranger.Sidi Kaddour comme l’usage entre fakirs exige cette reference est un homme tres pieux,nous avons appris beaucoup de lui tant dans le domaine de la tarika que dans la voie divine.
    Nous pouvons pour la memoire des amis disparus citer sa longue amitié avec el marhoum Hellal aek qui s’est consacré au croissant rouge.Mr Benaissa est un homme dont on est fier de son amitié,sa generosité,l’amour qu’il porte à son prochain dans tous les moments font de lui un guide,un exemple,un compagnon dont les conseils,le discours divin vous transportent dans une grande sérénité voire meme une impression de bien etre et de « sakina »
    Merci cheikh de nous avoir insuflé cette passion

  7. Chot Lahcène

    je ne sais pas si vous avez l’occasion d’admirer les toiles de Kaddour …c’est digne d’un Delacroix …..d’ailleurs nos toiles sont éparpillés dans les différents ministères du pays …ce serait bien de les regrouper et les présenter de nouveau au public …juste une idée …..et bien le bonjours à tous mes amis peintres en souvenir de ce fabuleux voyage à Alger …qui nous a permit d’éveiller nos consciences aux strates des allées du pouvoir …..Allah est grand

  8. Kfaraoun

    J’étais élève au lycée AEK AZZA et lorsque je rentrais dans la salle de dessin j’étais ébloui , émerveillé , fasciné et frappé d’admiration par la beauté des tableaux de dessin peints avec des mains magiques de monsieur Lopez et de son groupe constitué par une dizaine d’élèves dont faisaient partie messieurs Benaissa kaddour, Chot Lahcen , Hamdad Sid Ahmed etc. Pour moi ce groupe de dessinateurs était comme une équipe nationale puisque avec sa belle production de tableaux a honoré la ville de Sidi Bel Abbes et l’Algérie toute entière.
    Je savais que monsieur Lopez était un refugié politique chassé par le régime franco mais j’ignorais totalement qu’avec son salaire dérisoire de l’époque ( 600 DA/mois) a pu acheté pour son groupe d’ élèves des tubes de peinture et des pinceaux et à travers ces actions répétitives de générosité tout au long de l’année a démontré sa grande passion pour le dessin et son gout pour le métier d’enseignant et ses élèves ne sont que le fruit de sa passion

  9. B.Rahmane ( Presse )

    Docteur Benaissa que je venais de découvrir lors du café littéraire organisé par notre ami Daz Farid P/de l’association ‘Bessma’ en l’honneur du docteur et écrivain Reffas, ce fut tout simplement la modestie alliée au savoir pour en faire des qualités humaines de premières loges qui passent malheureusement inaperçues dans un paysage dominé par la médiocrité .Je suis énormément fier de voir un tel personnage présent dans la salle où je présentais mes poèmes .Bravo Docteur , vous êtes un exemple …tout simplement

  10. madjid

    je m’excuse cher bouziane mais on vous lit moins sur la voix

    • Danielle B

      A LA REDACTION DU JOURNAL
      ce serait sympa de nous montrer quelques oeuvres de mr BENAISSA KADDOUR
      si cela est possible bien sur
      bonne journée et merci

  11. BELAMRI

    Il est 9h31 et tout en lisant cet entretien sur l’artiste ,coincidence ,je suis en train d’écouter cette chanson merveilleuse de Guerrouabi  » El barah kan fi 3omri 3achrine 3 sur radio belabbes ,quoi de plus évocateur que cette période où l’expression dans toutes ses formes est venue libérer le génie de cette génération qui a su répondre présent au défi d’une indépendance pleine de questionnements.
    Le Dr Benaissa l’a si bien dit,l’explosion du savoir faire ( culture ,sport ,études ,maturité politique etc…) de cette jeunesse avide de liberté et de dignité a démontré à la face du monde que cette exigence d’indépendance et du recouvrement de la dignité avait un sens humain et identitaire.L’algérien est unique quand il est en face d’un défi qui détermine son existence et sa raison de vivre .Bravo donc ,à cette jeunesse post indépendance qui a émerveillé le regard extérieur pour sa prise en charge et la confirmation du choix de liberté conquis par leurs parents .ALLAH YArHAM CHOUHADAS.

  12. Kfaraoun

    Vous avez entièrement raison si Belamri , l’algérien ne recule jamais devant le défi surtout lorsqu’il s’agit de sa dignité et les chouhadas allah yarhamhoum étaient précoces pour ce noble geste.Moi aussi j’ai écouté la chanson nostalgique de mes 20 ans.Bonne journée amigo

  13. fatima

    mes cher frere est amis bonjour naharkoum mabrouk wa sallam alikoum vous aller nous faire pleurer est nous revenir nos 20ans helas rien ne dure mais bon on as passer de moment de jeunesse dans la bel epoque il faut juste se contenter de la sante dieu merci laissons la releve a nos enfants mais en est toujour la yatikoum essaha

  14. mekri mustapha

    cher ami DR BENAISSA
    connaissant ta joviale et gentille humilité,je te pardonne ton omission concernant le lieu de ta naissance qui est MAKEDRA commune ,a l`époque de AIN EL BERD ex oued imbert ou tu as fréquente son école primaire.Déjà a cette école tu avais les meilleurs notes de dessin car tu réalisais avec aisance les imitations de bandes dessinées telles que MIKI LE RANGER et BLEK LE ROCK.
    Au fait j`ai une photo de ton exposition a l`université d`ES SENIA en 1968 quand on était étudiant avec notre très estime le DR LAZREG qui était recteur
    La belle epoque !!!!!!

  15. kadiri mohamed

    @Si Mekri mustapha Salam ,Si vous ne voyez aucun inconvénient ;passez chez lui et remettez lui une copie cela le réjouira sans doute Merci de votre fidélité a la vdsba

  16. jaydae

    salam à tous! je remercie la rédaction pour cet entretien. Je connais Dr. Benaissa depuis plus d’une dizaine d’années mais j’ai jamais su qu’il était aussi peintre. J’affirme qu’il est très modeste, d’une grande culture avec son vaste sens, généreux et surtout qu’il écoute tout le monde non seulement parce qu’il est psychothérapeute mais parce que c’est une qualité qu’il détient de sa sagesse. Un homme exceptionnel.
    Je rejoint Danielle B., si possible de nous faire découvrir certaines de ses œuvres.

  17. MILOUA

    SI BENAISSA
    Je sais que certainement tu consultes le site et tu vois que la majorite des lecteurs insistent pour voir quezlques unes de tes anciennes toiles je les approuve et qui sait SI Kaddour quelle est leur valeur actuelle …non!je plaisante! leur valeur est inestimable il represente une epoque,des souvenirs de jeunesse…

  18. houssine

    @si miloua a bien raison Que cet artiste daigne nous présenter ses oeuvres

  19. CHOT LAHCENE

    ouallah ….un trés grand peintre ..mon ami Kaddour ……un classique parmi les meilleurs ……..

  20. Samira

    A mr Lebali Moussa. Avez vous déja vu un tableau de votre vie? nous parlons ici D art et de culture.
    Il est toujours facile de distier son venin sur une personne réspectacble, pere de famille, qui a oeuvré tout au long de sa vie à guérir et a exercer cet autre art noble qu est la medecine.cependant a coté des témoignages precedents le votre ne fait nullement le poids et vous place d emblai dans une position que vous avez betement choisie qui est L invective et l anatheme gratuit.
    Je vous invite à vous pencher sur votre propre personne afin de l améliorer et de vous remettre en question avant d apporter un jugement de valeurs sans fondement sur le dos d une personne estimée par ses proches et personnes qui l ont cotoyé, et au delà de tout ça il me semble qu un Homme avec un grand H doit si il a qlq chose a dire a un autre homme avec un grand chose de le lui dire en face.
    Sans rancune car connaissant tres bien le Docteur Benaissa.k il n aurait pas dutout apprécié que je vous manque de respect et de vous ressembler.

    • habiba

      monsieur labali moussa honte a vous de criquer un tel homme sous couvert d elanaonymat. si vous voulez regler des comptes ayez le courage de lui parler d homme a homme. votre rancoeur vorte mepris de l art n ont d egal que votre ignorance .

  21. gamra de sidi khaled

    @samira il ya toujours des aigris qui sont jaloux et distillent leur venin Ce monsieur est des plus respectueux Et le faite que Ben bella le grand personnage historique s’arréte chez lui pour le voir en plein parcours de belabbes a oran est un moment d’histoire pour ce jeune lycén recu avec ses camarades a la présidence A méditez et a faire des émules normalement Ne vous tracassez pas L’artiste est grand et le restera malgré sa modestie

  22. houssine

    Des gens malades disent n’importent quo il n ya qu’a lire des personnes de France demandant ses tableaux et tout cet entretien réserve par le journal vive l’art et les artistes comme benaissa

  23. Abbes

    IL y a que les faibles qui changent de pseudos pour venir sur la toile verser leur venin et je préfère bien une femme forte qui dit la vérité en face qu’un homme faible qui se cache derrière un pseudo pour dénigrer un médecin qui est avant tout un homme au sens propre du terme . Ce qui est sure c’est que ce labaili ne se suicidera jamais.

  24. MILOUA

    je suis scandalisé par ce que dit cet energumene dont je doute meme de son idendite.Tous les medecins affectes à des societes souffrent le calvaire devant l’insistance des travailleurs, souvent des malades imaginaires, pour leur delivrer des congés de maladie de longue durée et quand ces praticiens refusent ils sont soumis à des calomnies.Que peut attendre un medecin de cette chita alors qu’il est en service civil et qu’un avenir assuré est devant lui.BALIVERNES!!!
    Mr Benaissa est une personne tres respectable,tres pieuse,tres genereuse par ses conseils, aupres de lui ,en ecoutant ses paroles divines vous avez les larmes aux yeux .Il ne preche que l’amour, la bonté,la paix,la serenité entre les hommes Nous remercions DIEU de nous avoir donné la chance de nous enrichir aupres de lui de cet espoir dans la vie et dans l’au delà.

  25. lebaili moussa

    moi je n’insulte personne je parle en connaissance de cause la bonte la generosite tout sauf ca chez ce monsieur je connais cette personne depuis 1980 donc je connais l’art mais lui il jubile dans un autre art

  26. BEN

    Savoir débattre est un art qui s’apprend , dans certains commentaires il y a
    une forte agressivité vis-à-vis des critiques positives ou négatives.
    Les intervenants s’éloignent généralement du sujet de débat et ça se termine par des insultes comme c’est le cas sur cet article .En plus il y un grand manque de source, citation des chiffres et des statistique sans fondement car il faut citer les sources fiables.
    De tout ce que j’ai lu ,rares sont les débats où j’ai pu observer un réel échange dans un contexte CONVIVIAL ET FRATERNEL où on sent vraiment ce sentiment de partage, d’échange et d’écoute
    Merci et bonne soirée à tous

  27. Mohamed REZOUG

    Bonsoir a tout le monde , il est 02.54 pendant ce mois sacré de Ramadan . N’ayant pas grand soir ,je surfais sur le net et au hasard de mes peregrinations , je vois cet article sur Monsieur (avec un grand M) Benaissa Kaddour . Que dire de plus apres tous ces hommages sur un monsieur que j’ai connu au Lycée Azza – avec son équipe du prof de dessin Mr Lopez – que j’ai retrouvé ensuite ailleurs – PMA …et par la suite pour le compter comme ami de la famille . Un monsieur d’une grande culture , d’une grande probité intellectuelle , compétent , engagé et au dessus de tout cela , un homme de principes . Je vais vs raconter une anecdote qui ns a ete rapportee lorsque ns etions a PMA .(tu ne m’en voudras pas j’espere Docteur?) . Un jour , alors qu’il etait medecin a PMA , un ouvrier vint lui demander un conge maladie de complaisance (comme c’etait la coutume malheureusement !) . Docteur refusa – evidemment ! L’ouvrier en question , depite , se retourna vers lui et lui dit : de ttes les façons ,tu ne peux pas etre un vrai medecin , je n’ai jamais vu un medecin qui s’appelait Kaddour » . Voila ,la betise et la vilenie que ns avons eu a combattre pendant longtemps et peut etre que certains commentaires fielleux decoulent de la meme origine .
    Docteur , Hajj , Fakih , ns t’aimons et t’estimons pour ce que tu as ete , ce que tu es , et ce que tu seras toujours . Un bel exemple ! Que Dieu te preserve toi et les tiens .
    A tous les belabbesiens et a mon cher ami Abdlekader Belamri , toutes mes amities et Sahha Aidkoum inchallah .

  28. APW AMI

    BONJOUR Un heureux hasard laissez vos coordonnées au journal cher M REZZOUG

  29. gherbi sba

    MERCI si Rezzoug une fierté

Répondre