La Voix De Sidi Bel Abbes

Larbaâ (Blida) : Six mois de prison ferme contre un activiste pour avoir dénoncé dans une vidéo un homme d’affaires influent

prisonniers

Il s’appelle Noureddine Sassi. Il est poursuivi pour diffamation par un homme d’affaires (B.R.) « très influent » de la région de Blida. Le tort de Noureddine ? Avoir réalisé et partagé sur les réseaux sociaux une vidéo dans laquelle il dénonce les affaires louches de cet homme d’affaires.

Son procès a eu lieu mardi au tribunal de Larbaâ, une ville située à 34 Km de Blida. Au terme de l’audience,  le procureur de la République a requis six mois de prison ferme et 40 000DA d’amende à l’encontre du mis en cause, a-t-on appris auprès de son avocat, Me Sidhoum Amine. Le verdict a été mis en délibéré pour le 30 septembre. Pour l’avocat et militant des droits de l’homme, ce réquisitoire s’inscrit à contre-courant des directives du ministre de la justice, qui a appelé dernièrement  l’appareil judiciaire à protéger les citoyens engagés dans la lutte contre la corruption. Notre interlocuteur affirme que son client n’a diffusé la vidéo objet du procès qu’après avoir interpellé tous les responsables locaux, sans que ces derniers ne bougent le petit doigt. Tout au long du procès, plusieurs dizaines de militants, d’amis et de proches du prévenu ont observé un rassemblement devant le tribunal pour lui manifester leur soutien. Pour rappel, Nourredine Sassi, est poursuivi par un homme d’affaires pour diffamation après avoir réalisé et partagé sur les réseaux sociaux une vidéo dans laquelle il reproche à ce dernier de verser des pots-de-vin afin d’obtenir des marchés. Selon un membre du Mouvement des hommes libres de Larbaâ, une organisation citoyenne clandestine non agréée par l’Etat,  présent au rassemblement devant le tribunal, le plaignant, de mèche avec des responsables locaux,  détient le monopole de l’exploitation de tous les marchés de la région de Larbaa (marché de gros de fruits et légume, marché de véhicules et le marché couvert de la ville, entre autres). «Cette vidéo dérange car elle met en jeu et risque de compromettre de gros intérêts.  L’exploitation des marchés rapporte gros et les exploitants ne vont pas lâcher le morceau facilement », conclut notre interlocuteur. Soulignons enfin que Sassi Noureddine était également connu pour son implication dans des manifestations contre le quatrième mandat de Bouteflika.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=54541

Posté par le Sep 17 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

8 Commentaires pour “Larbaâ (Blida) : Six mois de prison ferme contre un activiste pour avoir dénoncé dans une vidéo un homme d’affaires influent”

  1. Imène

    Quand la (in) justice flirte avec l’arbitraire !!
    que la mobilisation des militants , amis du prévenu et de la société civile soit renforcée ( via les réseaux sociaux et rassemblements ) afin d’annuler purement et simplement le jugement rendu par le tribunal de Larbaa.
    Liberté à Nourredine ! free noureddine !

  2. OUERRAD

    C EST DEMANDER L IMPOSSIBLE . LE CLAN SEVIT SEUL ALLAH PEUT NOUS GUERRIR DE CES ENERGUMENES . IL N EST PAS LE SEUL BIEN D AUTRES CROULENT EN PRISON POUR MOINS QUE RIEN .RABI YALTOUF BINA …

  3. KLAKBLAK

    Heureusement qu’il a échappé pour condamnation pour terrorisme et atteinte a l’ordre public car c’est malheureusement le sort des honnêtes gens dans notre pays

  4. said

    hada barhouche pourqoui denoncer alors que normalement ts le monde est au courant du jeune homme de ghardaia qui a ecope de 2 ans de prison pour aussi avoir filmer un vol en direct………………………………….

  5. Mourad

    C’est l’Algérie de bouteflika…aux 4 coins du pays on retrouve les mêmes situations impunies..l Algérie bled trabendistes…Allah yer7am chouhadas..

  6. Abbes

    benalioua est mot donnez votre nom

  7. jamel

    @benalioua vous connaissez les administratreurs et puis vous les accusez d’un coté de rouler:mais soyez transparent pour prétendre a une considération

Répondre