La Voix De Sidi Bel Abbes

Langue amazighe: plus de 2000 enseignants en exercice (HCA)

Plus de 2000 enseignants en langue amazighe sont en exercice à travers le pays, a-t-on appris lors de la dernière visite à Ain-Defla du secrétaire général du Haut-commissariat à l’Amazighité (HCA).

S’exprimant lors d’un point de presse, Si El Hachemi Assad a estimé que l’enseignement de Tamazight dans 23 wilaya du pays constituait une « grande « avancée », relevant que « la synergie des efforts avec le ministère de l’Education nationale » permettra la généralisation graduelle de cette langue à l’école.

« Il est clair que l’Etat a mis les moyens nécessaires permettant l’élargissement et l’épanouissement de cette langue », a-t-il souligné, notant que l’implication des enseignants, des chercheurs, des linguistes, des inspecteurs dans le processus de généralisation s’avère « important ».

Le secrétaire général du HCA a rappelé que ce dernier a priorisé ce segment de formation dans son programme depuis 1998 et s’investit sur ce registre afin de parer au manque de formation.

« Il est désormais un axe prioritaire dans le plan de charge annuel de l’institution puisque nous comptabilisons vingt-six (26) stages de formation et de perfectionnement destinés pour ce contingent d’enseignants », a-t-il précisé.

Pour M. Assad, la formation continue servait au départ à renforcer et à harmoniser les acquis des enseignants qui provenaient de divers horizons (convertis du secteur de l’Education nationale, les formés par les associations et les autres diplômés de la filière de tamazight).

En outre, le HCA, dans son effort consenti pour l’édition, met, selon son secrétaire général, à la disposition des enseignants ses publications qui viennent en appoint aux manuels scolaires et peuvent faire l’objet d’exploitation pédagogique, notamment en qui a trait à la littérature et au lexique.

Chargé de la promotion et de l’étude de la langue berbère en Algérie, le Haut-commissariat à l’amazighité est un institut académique de l’Etat algérien créé le 27 mai 1995.

Il constitue le premier institut officiel au Maghreb consacré à la culture et à la langue berbère. Il est rattaché directement à la présidence de la République depuis sa création en 1995.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=62867

Posté par le Déc 14 2015. inséré dans ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

16 Commentaires pour “Langue amazighe: plus de 2000 enseignants en exercice (HCA)”

  1. zlaoui

    Nous sommes encore arièrè.
    Au lieu de s.attaquer serieusement au système.scolaire pour refonte de programme afin de preparer l.algerien de demaon a affronter le monde liberal et oubliet le ministre qui distrobut la rente logement salaire credit voiture il ne restait que le ministère des femmes et du mariage pour donner un logement.avec une femme ..le ministre de l.habitat parle de suppression definitive des bidonville.comme si l.algerien n.aura plus d.enfant a l.avenir..alors que les vidonville c.est un phenomene culturelle liè a la rente  »pour avoir un logement faut construire dans un bidonville », alors que ceux qui construisent les bidonville sont les riches qui ont construit des.villas..
    Le programme.scolaire doit ek principe traitè les probleme de l.education comment respecter les autre que jouer au pauvre pour prendre un logement des necessiteux c.est de la bassaisse aussi le Nif des algeriens qui doit dire ^^ ma main qui mandit je la.coupe’
    Chaque algerien a l.age d.adulte doit contruire sa maison et.gagner son pain..
    Le probleme de l.ecole c.edt la langue ou le but du programme?

  2. OUERRAD

    encore un chiffre contestable ,,, et moi qui recherche desesperement un enseignant en TAMAZIGHT ?

    • Mme CH

      Salam mon frère OUERRAD…!!! Mais où êtes vous donc passé…??? On vous a cherché partout, justement parce qu’on vous a trouvé un prof de Tamazight..!!! Cygnus….!!!! Mais, elle s’est évaporée, elle aussi dans la nature, peut être qu’elle a trouvé un autre Napoléon à la COP21….!!!!

      Khayticalement…!!!

      • Imène

        Mme CH , Ami(es ) de Vdsba : Azzul !
        Tu vois CH ? dés qu’il s’agit de Napoléon je me surprends à poindre mon petit bout de nez ! tel un escargot qui emerge pudiquement de sa coquille…Awah !!! je vais sans plus tarder consulter mon psy attitré : Mémoria ! au secours ….pourtant je ne suis pas adepte ni de Robba ni de son évèque !……mdrrrrrrrr !
        eh ben non ! ma petite CH , je n’étais pas à Paris , mais juste à côté à suivre assidûment le débat ( passionnant ) proposé par Dr. Reffas sur l’Algérie antique , la numidie , le schismatique ( et charismatique ) Donat magnus , j’ai particulièrement aimé les contributions de Hassan , Dziri , Bro , et bien sûr les tiennes ..
        Pour revenir au sujet en ligne : je vais peut être te décevoir mon amie ( surtout si tu es une berbériste de la première heure ) , mais je serais un bien piètre prof de tamazight pour notre squatteur , hélas ..car je ne connais que les rudiments de cette langue ancestrale, je ne saurais m^me pas déchiffrer l’alphabet tifinagh..C’est que , voyez vous Mme CH , pour moi , mon identité véritable, indiscutable , non négociable c’est l’ISLAM ..
        à côté , mon arabité ou mon amazighité me paraissent bien secondaires ! j’aimerai reprendre cette sagesse évoquée par Dziri que j’ai sciemment modifiée un peu et qui dit  » dans le savoir L’ACCESSOIRE fait souvent oublier le nécessaire « …bien sûr qu’il faut promouvoir l’enseignement de la langue et la culture berbère , la diversité est une source de richesse ..encore faut- il recruter les bons enseignants , compétents et intègres ( un enseignant de l’école de Mhenni F , ou recommandé par Fafa on s’en passe bien ! ) veiller à ce que les programmes , les manuels scolaires et publications soient conformes avec nos valeurs DZ , determiner la transcription de la langue : faut il écrire de la même façon le chaoui , kabyle , tergui , M’zabi car il ya des différences notoires dans le parler ( l’oral ) de ces langues ..dans le même ordre d’idées , avec le film qui sortira bientôt sur St Augustin , 3mirouche disait  » c’est bien de connaître l’histoire de son pays , mais il ne faut pas influer son cours  » oui , un film , un documentaire volontairement orienté à des fins antinationales , ou pro je ne sais quelle manigance étrangère c’est contre productif , personne n’a le droit de renier l’histoire antique de notre pays , et son caractère judéo chrétien , et les hommes qui l’ont marquée , ..oui l’église , la synagogue , la mosquée demeurent des repères de notre histoire civilisationnelle ..mais est ce raisonnable , bien pensé , bien vu , aujourd’hui , vue la situation , la conjoncture , de permettre l’erection de ces institutions ( églises et synagogues ) dans notre pays ??? je vous pose la question .
        Voilà ! je te ( vous à tous (tes ) ) propose la lecture du poème d’Arthur Rimbaud en hommage à Jughurta , trés joli !! Salem mon amie , mes ami(es ) .

        • OUERRAD

          BRAVO, elle est là de retour il faut juste lui titiller les babiches ,,, grosses bises à MAM.
          Donc , tout le monde a raison pour arriver au meme but :L ALGERIE .

          • Imène

            Squatteur : Azzul agma !
            si la langue amazigh t’interesse tu peux l’apprendre via le net , en you tube click sur  » apprendre le berbère , le kabyle etc…. » mais c pas suffisant , il faut trouver qqun avec qui parler , dialoguer ..comme l’anglais , comme toute langue ça se pratique..
            Mam t’embrasse bien bien fort , fais attention à toi khayi !

        • Mme CH

          Hé bien, je ne sais pas pourquoi Napoléon fait tout cet effet sur toi chère Imène..!! Alors c’est Cygnus ou Escargos……(rires)…???!!!

          Ma petite Imène, dis-toi bien que tu ne me déçois pas du tout, mais pas du tout, et je suis à 1000% d’accord avec toi…!!! Autrement dit, nous sommes sur la même longueur d’onde dans un milieu isotrope….!!! Et même quand ce n’est pas le cas, on trouvera bien une méthode pour réconcilier la mécanique quantique avec la relativité générale sans engendrer de graves divergences ou d’anomalies…..!!!! Vive la Théorie M…!!

          Effectivement dans le monde sauvage qui nous a été imposé par des « gens civilisés » Za3ma, notre religion l’Islam doit être le ciment de la nation algérienne avec toutes ses racines, tout compte fait nous avons tous le même père (Adam) et la même mère (Hawa’) (Qsssl)…..!!!!
          Bien que les laboratoires des Trois Nord fassent tout pour ternir l’Islam et les musulmans, avec leurs sales combines, celui qui rira le dernier, tout le monde le connait…..et comme par « hasard » tout se passera au Chem….!!! Mais bon…pour le moment, nous sommes entrain de subir à cause de la connivence ou de la traitrise des pouvoirs et de certains électrons arabes..qui se prennent pour des nuages d’astéroïdes..!!!!

          Tant pis pour vous frère Ouerrad, vous resterez sans prof de Tamazight jusqu’à nouvel ordre, le temps que la ministresse mette de l’ordre dans le…..!!!!!

          Bonne soirée Khayticale….!!!!

  3. Mme CH

    Attention aux programmes importés d’outre mer, ils peuvent (c’est sûr) contenir des Virus, et comme on ne possède pas assez d’anti-Virus, vu que l’Education est entre de « bonne main », ils risquent de faire des dégâts à moyen terme….!!!! D’ailleurs, la transcription de l’Amazigh ne doit pas être uniquement en latin mais en arabe aussi et surtout…afin de préserver notre algérianité…..!!!

    Voici un exemple:

    « De nombreuses publications et essais grammaticaux ont été élaborés par des berbèrologues éminents. Ils ont accompli un travail considérable, de recherche et de synthèse, qui force l’admiration. Ces diverses grammaires se sont avérées trop compliquées, très difficilement intelligibles et manquent de clarté. Ces travaux ont abouti à donner le visage d’une langue berbère faussement apparentée à la langue arabe….. » Tout le travail des berbèrologues éminents ne lui a pas plu…devinez pourquoi…???
    Il s’agit de l’auteur de « Tissine y ta seguemte u meslaï Beurbrieune » – « connaissance et synthaxe du langage des Berbères » par said Hanouz, Dédicace de Said Hanouz en tête de son ouvrage : « je dédie cette grammaire :

    – à la mémoire de mon père, Si Ameur O’Aenouz, et de ma mère, Sahara Ai-Te-Hamrite ;
    – à mes frères : Abdenour et Lahcen, afin de leur rappeler la langue de leurs ancêtres ;

    – à mes enfants : Lucide et Daniel, afin de les initier à la langue de leur père ;
    – à mon épouse : Irmine, pour sa précieuse collaboration ;
    – à Anne-Marie Chabry, en souvenir du temps passé ;

    – à tous les berbères, afin qu ils se retrouvent autour de leur langue ;

    – à la France, pays de liberté et de haute culture.

    Je n’ai rien à ajouter….!!!

    Si Zlaoui salam, le problème de l’école, ce sont les orbitons de HF et d’autres qui veulent former des petits pingouins ou des petits cachalots qui vont grandir……..et ça fera vraiment à Kouchner…et compagnie…..!!!!

    Bonne soirée

  4. Mémoria

    Salam !

    HCE…………………………HCA et je ne sais quoi encore pour cette année 2016 Allah yaâlem !!!
    Le comble du cynisme d’un pouvoir qu’aurait plaint le martyr Abane Ramdane, c’est de rattacher une structure à une autre structure dévoyée à l’époque par un apprenti sorcier en chasse au charognard qui avait passé sous silence le constat d' »accident mortel » entre un poids lourd et le défunt Mouloud Mâameri père de l’Académie des langues berbères exilé à Paname !
    Retour à la case départ aujourd’hui pour récupérer le travail du défunt par ces mêmes syndicats de l’écriture qui se découvrent aujourd’hui imbus de culture universelle et de bonnes manières.
    Le conseil de Mme CH est judicieux si nous considérons que certains chantres de la poésie bédouine sont incompétents dans la vulgarisation du legs de Mouloud Mâameri, Mme CH à qui je voudrais rappeler que les émeutes du 11 décembre 1960 ont commencé à Ain Témouchent le 09 décembre lors de la venue du général de Gaule! Dont Acte !!!

    • Mme CH

      Salam grand Frère Mémoria…!!! Tout le monde est à plaindre même Abane Ramdane, mais puisqu’ils ont libéré le pays du joug colonial alors on pardonne aux hommes leurs fautes…Dieu est le Seul Juge et le Plus savant…!!!!
      Sauf à ceux qui continuent à flirter avec l’ex-néocolon et veulent brader l’Algérie, ceux-là ils n’ont aucune circonstance atténuante à mes yeux….!!!! Que Dieu nous pardonne….!!!

      Merci pour le rappel Mr Mémoria; effectivement les manifestations du 11 décembre 1960, le Diên Biên Phu politique de la guerre d’Algérie,selon Daho Djerbal, resteront, à jamais, gravées dans la mémoire collective, car elles constituent un tournant décisif dans le dénouement de la guerre de libération nationale…!!! De Gaulle a compris qu’il fallait accélérer le processus pour déguerpir de l’Algérie algérienne…malgré l’influence du lobby colonial, composé des ultras et des militaires de carrière…!!!!! Mais, il avait pris des précautions pour sauvegarder les intérêts de la France en installant ses orbitons dans la sphère du pouvoir, le FAD (Front de l’Algérie démocratique), confié à Belhadj Lamine, connu pour ses accointances avec le régime colonial, en faisait partie…!!! Et ça continue…!!

      « Dès que l’étau s’est desserré sur les villes, la base militante s’est organisée tant bien que mal. Ainsi, en dépit des difficultés internes que rencontre le GPRA (gouvernement provisoire de la République algérienne), déstabilisé par les incessantes manœuvres de l’EMG (Etat-major général), le peuple algérien, loin des calculs politiciens, ne pense qu’à se libérer du joug colonial. « Les manifestations de décembre 1960 avaient été tout à fait imprévues tant pour le GPRA que pour les wilayas de l’Intérieur. Ce n’est qu’après qu’elles eurent éclaté que les directives furent expédiées. On avait tenté d’intervenir après coup, soit par des discours publics, soit par le canal de circulaires et de messages », écrit Daho Djerbal en reprenant les mémoires de Lakhdar Ben Tobbal, ministre de l’Intérieur du GPRA à cette date-là. »

      Du coup, en ce 11 décembre 1960, dès 9 heures du matin, les habitants d’Alger bravent la mort en criant « vive le FLN, le FLN vaincra, Algérie musulmane, indépendance, etc ». A Oran, le spectacle se reproduit quasiment à l’identique…….la direction du FLN est étrangère à ce mouvement. « A Oran, le Deuxième Bureau ne décela pas non plus d’intervention du FLN dans l’organisation de manifestations qui eurent un caractère d’indéniable spontanéité », écrit Gilbert Meynier.

      En somme, bien que le point de départ des manifestations en décembre 1960 soit l’opposition des pieds noirs à la visite présidentielle, les victimes sont pour la plupart algériennes. En fait, dès que la manœuvre visant à tolérer les manifestations des Algériens en faveur de la politique gaullienne a échoué, les autorités coloniales reprennent automatiquement leurs réflexes répressifs habituels. Selon Yves Courrière, vers 15 heures le 11 décembre, le général Crépin, le chef des armées en Algérie, donne l’ordre d’ouvrir le feu sur la foule algérienne, et ce, au moindre débordement de la foule.

      Résultat des courses : pour la seule journée du 11 décembre, 55 Algériens périssent. « D’après les chiffres officiels français, le bilan des journées de décembre aurait été de 120 morts (dont 90 à Alger), dont 112 Algériens (dont 84 à Alger) et plusieurs centaines de blessés… À s’en tenir aux seules évaluations officielles françaises, plus des neuf dixièmes des cadavres étaient algériens alors même que c’étaient les ultras européens qui défiaient la politique gaullienne », écrit encore Gilbert Meynier.

      Et dire, que les Corneilles noires n’ont jamais pu avaler une Algérie algérienne…!! Dont Acte…!

      Vive le peuple algérien…..!!!

      • zlaoui

        booof il faut refaire toutes les analyses concernant la période 45 -62 car le scema mondial des emprires c’est un peu modifiés car il ya eu apparition d’autre puissance comme l’asie la russie les etats unis bien que les anglais étaient deja dans l’ancien empire romain..l’ALN était en principe face a un nouvelle armée non française puisque l’armée française était anéanti par les nazis..la France se targuie d’etre coloniale après 45 mais en réalité elle était battue par les nazis..
        en Algérie la situation etait complexe car après la défaite des nazis les colons européens en algerie voulaient faire scission sur l’autorité de l’Europe..d’ou le putch des généraux en Algérie..tout le monde prévoyait que l’Algérie allait redevenir l’Afrique du sud..l’armée des alliés après 45 stationnait en Algérie était peut etre et logiquement prise en étaux entre deux flanc indépendantiste  »les algériens ALN de coté et les européens algériens de l’autre..
        l’armée et la gendarmerie surement était sous contrôle des alliés reste le point encore inconnue celui de la police car celle ci était sous contrôle du soit disant des hommes politique européens..la position de la police française en Algérie n’était pas analysé car c’était la seul qui restait un peu disant autonome et dépendante de la France avant 45..la guerre d’Algérie était sans doute trop trop complexe..
        reste le rpobléme de la langue arabe ..La langue arabe qu’on le veut ou pas c’est la langue du paradis,, Dieu avait fait son choix sur l’arabe il l’avait poussé a son point le plus haut celui qui voudra entrer au paradis et éviter l’enfer doit apprendre l’arabe c’est valable pour les européens américains asiatique et juif toute la planète est concernée..Dieu n’a besoin de personne, si quelqu’un ne veut pas apprendre l’arabe et se trouve un jours dans une position extrême devant l’enfer la personne sera jugé et jeter en enfer..c’est simple..tout le monde est avertie américain comme juif comme chrétien comme boudhiste..sauve qui peut..Dieu a installé des juges..et c’est la balance qui parle..y’a pas de sentiments si Dieu parle d’enfer eternel c’est l’enfer éternel..chacun doit faire ces calculs vous êtes avertis

  5. zlaoui

    Les veritables kabyles ne sont mas dupes s.ils enseignent a leurs enfants l.arabd
    Ce n.est pour faire plaisir aux uns et aux autres mais de permettre a leur enfanrs
    De lire le coran afin d.entrer au paradis..l.objectif de chacun et de sauver sa peau et celui
    De ces proches..hamdoulah tous les algerien tiennent fermement a l.arabe au coran
    Et a Dieu..c.est ce que appelle le coran ..a3izatoun 3ala el kafirine fiere face aux mecreant
    Parmis les juifs et les chretiens. Et musjlman .mangeur et buveur de l.ilicite.mangeurs
    Et.voleur des biens du publiques et de la racette fiscale zakate et sadakate..des.charognards
    Qui mangent le reste de la chasse des grands bandits. Des grands chemins
    Mais parmis les juifs et chretien y.a qui apprennent a leurs enfant l.arabe pour les sauver

  6. Mme CH

    FFS : « Nous apprenons avec une immense douleur le décès, ce matin à l’hôpital de Lausanne, de M. Hocine Ait Ahmed, historique du mouvement national et de la révolution algérienne, fondateur et Président du Front des Forces Socialistes, à la suite d’une longue maladie. À Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons. »

  7. SBA

    À Dieu nous appartenons et à lui nous retournons. Un grand chef historique.

  8. OUERRAD

    INNA LILLAHI WA INNA ILLAYHI RAJIROUN .
    Ce monument de le revolution merite tout le RESPECT et merite un DEUIL NATIONAL , sommes nous devenus AMNESIQUES ,, ou plutot INGRATS envers nos AINES .
    Les chaines algeriennes continuent de diffuser des conneries il merite ,,, toute notre sympathie .REPOSE EN PAIX ,,, ya CHAHID ? tu trouveras aupres de ton createur toute la RAHMAH inchallah jennat el firdaous .

  9. zlaoui

    Ellah yarhmou c.etait un vrai algerien un croyant qui a fait son devoir
    De musulman etre droit et se soulevet et ne pas accepter ni tolerer
    La marche et la demarche tortueusr qu.elle soit d.origine coloniale ou nationale.
    Pour nous il ressembalit a tous nos parents qui ont refusè de se soumettre
    Aux barbare du fer et du feu..esperant seulement qu.on ressemble a nos parents
    Et que les future blindè coloniaux ne seront jamais montè par nos freres algeriens..
    Sinon ça sera attamatou el koubra…pour nos parents c.estait toujours dure mais necessaire de descendre des harki…
    Et enfin on dit toujours face au doute
    Innama el a3malou biniyate
    Walikouli imri’ine ma nawa’..
    Wala youkalifou El Lahou naf’ssan
    Illa wous’3aha

    Ellah yarhame nos parents et fortifie nos enfants..car la roulotte.coloniale n.a
    Encore butè son mur final..chaque chose chez Dieu arrivera a son terme.fixe ..el ajale..
    Le surcis…

Répondre