La Voix De Sidi Bel Abbes

L’Algérie, le 5 juillet 1962, naissance de la liberté

Cinquante-quatre ans ont passé, et tout citoyen algérien en âge de se rappeler, ne peut oublier ce que fut le passé des algériens sous la domination coloniale française, et les crimes commis en masse sur tout le peuple algérien. L’histoire ne peut s’arrêter, ni être figée à une date marquant un fait, un évènement…, il faut qu’elle continue en chacun de nous, pour suivre le chemin tracé par ces êtres immortels et exceptionnels qui ont forcé le respect et l’admiration, à l’exemple de ces hommes et femmes qui ont combattu, lutté, se sacrifiant pour une cause juste, afin que vive notre Algérie libre et indépendante.

132 ans, presque jour pour jour, après l’invasion de l’Algérie en 1830 par les français et plus de trois mois après les accords d’Evian tenus le 18 mars 1962, le 5 juillet 1962 le pays acquit son indépendance, une souveraineté reconnue officiellement par le monde entier.
Pour les populations algériennes, le 5 juillet, ce n’est pas seulement une date commémorative de l’indépendance de l’Algérie, c’est la libération du pays,  c’est la rupture avec un passé colonial pour une Algérie nouvelle libre, c’est la défaite de l’ennemi, la naissance de la liberté, et également le retour à l’heure algérienne, où le pays connut sa véritable gloire, sa renaissance, sa victoire sur l’impérialisme, se retrouvant libre de toutes les exactions et humiliations engendrées par des ‘’monstres inhumains civilisés’’. La libération du pays, c’est également le soulèvement exemplaire d’un peuple qui a toujours refusé de vivre humilié sous une quelconque domination étrangère, quel que soit sa puissance. C’est en cette journée commémorative que tous, nous rendons un vibrant hommage aujourd’hui à tous les martyrs et moudjahidine, qui ont lutté pour une Algérie algérienne.
Retour sur une guerre sanglante
Il est de notre devoir nous, algériens, de rendre un vibrant hommage solennel aux grands hommes, sans exception, ceux qui ont fait l’histoire des révolutions pour le recouvrement des libertés des peuples, ou les autres qui se sont sacrifiés et luttent encore au profit des plus faibles. Hélas, l’histoire de la guerre d’Algérie ne peut être écrite en une seule page ou un simple article, de par sa révolution unique qui a mobilisé des centaines de milliers de personnes, hommes, femmes, issus du peuple, même les enfants ont été de la partie quand cela devenait vraiment nécessaire dans les moments les plus difficiles. Combien parmi ces combattants, sont-ils tombés aux champs d’honneur ?  Ce sont plusieurs milliers de citoyens qui se sont sacrifiés pour que vive notre Algérie libre et indépendante dans le respect et la dignité. Une Algérie longtemps martyrisée, blessée par l’ennemi français de l’époque. Il est également de notre devoir de commémorer en ce 5 juillet, les actes héroïques de tous les algériens et algériennes braves qui ont permis de renouer avec l’indépendance, après les décennies noires passées dans l’horreur, le stress, la peur, la misère, la souffrance, l’humiliation  et l’angoisse, de la sauvagerie, la cruauté, la barbarie , des dépassements inhumains, perpétrés par les Aussaresses,  Papon, Salan et consorts, semblables aux nazis ’Himmler’’ , ‘Heydrich’’, ‘Goebbels’, se chargeant de provoquer leur propre ‘’holocauste ‘à ‘’l’Hitlérienne’’…. Ce n’est pas non plus, en quelques lignes ou en un seul paragraphe qu’on peut narrer toutes les exactions, violences, tortures, tueries, assassinats, vols, viols commis sur les algériens… en 132 ans d’occupation illégale. Se rappeler toujours le nombre de tués se chiffrant à plus d’un million et demi de martyrs, entre combats, guerres dans les maquis, déportations, enlèvements, tueries, tortures, massacres…entre 1954 et 1962. Nos générations actuelles et montantes, doivent savoir que cette guerre terrible, totale assez longue marquée par la haine et la violence a provoqué la mort d’algériens innocents, où même, armes lourdes et avions étaient utilisés par l’ennemi contre des victimes sans armes, sans défense qui avaient soif de liberté… Il ne faut pas oublier les faits et gestes condamnables causés par des ennemis sanguinaires de l’époque sans conscience ni moralité aucune.   Comment oublier les camps de concentration, prisons, créés pour l’occasion …. Hélas, un simple résumé, ne peut retracer l’itinéraire macabre, de l’OAS, cette organisation horrible et sauvage qui avec la bénédiction de ses chefs a semé la mort et la désolation partout, à travers tout le territoire algérien. Il faut pour cela du temps, des livres et des livres, afin de décrire et stocker les faits de cette guerre qui a touché toutes les familles algériennes et même françaises, par la faute de fous criminels aveuglés par la haine et l’ambition. L’histoire de la guerre d’Algérie raconte aussi ,les massacres commis sur les populations algériennes, en ce 8 mai 1945 à  Sétif, Guelma et Kherrata, en Algérie, décrivant l’ampleur des dégâts et horreurs atteignant tout leur paroxysme, quand la répression française coloniale s’est poursuivie pendant des semaines, faisant des dizaines de milliers de morts parmi les algériens venus simplement rendre hommage aux leurs, tombés durant la seconde guerre mondiale.
Hommage à tous les morts pour l’Algérie.

9786803-15803174
Cette journée mémorable du 5 juillet est dédiée à tous les combattants algériens tous sexes confondus avides de liberté qui n’ont jamais désespéré de voir un jour, notre drapeau algérien flotter dans tous les espaces de l’Algérie y compris ses édifices, ses institutions, et ailleurs à travers tous les continents. Pour ces hommes ‘’libres’’ très déterminés, ‘’appelés’’ par le colonisateur français,   ‘’Fellaga et/ou Rebelles’’, la moindre défaite, pour eux était une victoire gagnée sur l’ennemi. Que Faut-il ajouter d’autre, sur les grands révolutionnaires algériens, toutes tendances confondues (combattants, politiques, stratèges, organisateurs, fidai, etc…) Grâce à leur ténacité, et animés par la bravoure, ces êtres exceptionnels dotés d’une force et d’une intelligence sans égal, de par leurs actions continues, leur courage et leur détermination, le conflit les opposant à la France coloniale s’est internationalisé, se soldant par cette très grande révolution glorieuse et exemplaire qui a duré plus de sept ans. Oui sept années de tueries et cauchemars dont les conséquences désastreuses que l’on sait ont suscité des condamnations et des mépris de parts et d’autres du monde entier.
Ce qui est évident et sûr, c’est que nos martyrs morts pour une juste cause demeureront immortels, pour l’éternité. Nous leur rendons hommage à chaque occasion et évènement lié à un rappel de la révolution algérienne, et aussi  à chaque fête religieuse, et ce lors de célébrations et/ou commémorations de dates inoubliables, telles que le 1er novembre 1954,  le 20 août 1956, le 19 mars 1962….Effectivement des dates qui ont marqué pour la vie les algériens, et qui relatent  des faits et des combats menés sans cesse par des populations avides de liberté  contre l’envahisseur impérialiste, colonialiste et sanguinaire, payant un lourd tribut avec leur sang. Oui, un grand hommage en cette journée leur est dédié à eux et à toutes ces personnes qui ont contribué à la libération de l’Algérie, distingués par les plus grands de ce monde, pour leur mobilisation afin de lutter et combattre avec ou sans armes l’occupant criminel.
Vive l’Algérie Algérienne et gloire à nos glorieux combattants et chouhada.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=68494

Posté par le Juil 3 2016. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, HISTOIRE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

26 Commentaires pour “L’Algérie, le 5 juillet 1962, naissance de la liberté”

  1. SBA

    Bravo la voix toujours au rendez-vous. Allah bénisse nos glorieux martyrs.

  2. Ayadoun Sidahmed

    SALEM, c’est une bonne occasion qui nous est offerte par cet article sur une des grandes fêtes historique que commémore le peuple Algérien qui ne doit pas oublier tout ce qu’il a enduré et surtout les sacrifice humains et matériel. ALLAH YERHAM ECHOUHADAS. une nation qui connait pas son histoire elle na pas d’avenir. SAHA SHOURKOUM.

  3. Hassen

    A cette occasion du 5 juillet je voudrais relater un fait véridique qui a eu lieu dans notre Wilaya. Dans un douar X il y avait une famille de fellahs qui vivait pauvrement: Le colonialisme était source de misére, d’injustice et d’exploitation des indigénes. L’histoire a lieu pendant la guerre de libération nationale. Un jour des djounouds sont venus se ravitailler dans ce douar. L’un d’eux d’un certain âge qui avait les dents qui  »tombaient » a cause de la parodontose demanda a la femme du lieu:  »F… qu’avons nous a manger aujourd’hui? » F » » lui répondit  »Comme toujours du couscous au lait ». Le djoundi baissa la tête et puis doucement il dit » F… ma soeur est-ce qu’on ne peut pas avoir un peu de pomme de terre frite. J’en ai tellement envie et cela fait longtemps que je n’en ai pas mangé ». F… était trés génée. Elle répondit  »Malheureusement nous n’avons pas d’huile. Mon mari n’a plus de travail depuis longtemps ». Le djoundi ne dit rien , rejoignit ses fréres djounouds pour le repas collectif et puis ils partirent. Quelques jours plutard ce djoundi est tombé en martyre en défendant notre Patrie.
    Je voudrais rendre hommage a :
    1. Notre peuple qui a été les yeux , les oreilles et le guide de notre glorieuse ALN. A travers le peuple je rend hommage aux femmes qui ont pétri le pain, préparer les repas, laver les vêtements et soigner nos combattants. Je m’incline devant les moussabilines qui au péril de leur vie ouvraient le passage aux djounouds.
    2..Gloire a nos martyres qui ont tout abandonné pour que notre nation renaisse aprés les ténébres du colonialisme et qui malgré le froid, la faim et la soif ont accompli leur devoir jusqu’au sacrifice suprême.
    3. Je rend hommage a notre glorieuse armée du peuple l’ANP qui le jour comme la nuit veille sur notre patrie et ce a l’intérieur du pays et aux frontiéres. Un salut fraternel a nos GGF qui montent la garde depuis Edembo-imullulu-In azzaoua-Tagharaba-Tisseghérine-Tabarkat-Tin Zaouatine-Timyaouin-Ighaldouine-bordj Badji Mokhtar- Erg Chéche-Le Yetti-les Eglabes etc…
    4.. Que le sacrifice de ce djoundi nous rappelle pour l’éternité qu’ils nous faut être solidaires faire front commun contre quiconque voudrait attenter a notre patrie. Thamurth el djazaire A3zizen.
    Saha Ftourkoum
    PS: L’histoire est véridique je le témoigne devant dieu.

  4. Amirouche

    Attention à vos poches !

    Le 05 Juillet, monsieur le président graciera des milliers de prisonniers. Juillet est le mois où le nombre des plaintes, des vols, des agressions et des violences bâteront le record annuel…

    Vigilance, vigilance, puis entre nous, je suis contre cette grâce car un voleur reste toujours un voleur, et ce pardon présidentiel ne sert absolument à rien.

    Aya 3assou rwahkoume mlihe mlihe mel les bandits lesquels ont déjà programmé leur retour en prison pour fin Novembre…s’il ferait froid !…Cet été, ils seront plus nombreux dans les rues car il y aura 4 grâces « rapprochées dans le temps », celle du 05/07, après celle de l’Aid, puis le 12/09 (aid el adha) et finalement celle du 01/11/2016…

    Ah, si c’était à moi, tous ces bandits iront chaque jour faire une bonne cueillette de touffes d’Alfa au sud de Bousaada et de Djelfa, ni paniers, ni télé durant leur peine…et vous allez voir si leur nombre ne va pas diminuer….

    Allah yarheme el chouhadas.

    Saha Ftourkoume….Aujourd’hui « 3ayana el hala » …H’rira, slata bettrave et haba zitoune fel waste, et louuuuubia khedra 😉 .

  5. Cheniti Gh.

    Allah Yerham Echouhadas et toutes celles et ceux qui nous ont permis d’ouvrir nos yeux dans un pays libre et indépendant . La meilleure manière de leur rendre hommage est de travailler sans relâche pour faire avancer le pays dans tous les domaines. Faisons confiance à cette
    jeunesse qui peut nous valoir beaucoup de satisfaction .Sincèrement ,nos enfants sont très intelligents , surtout dans la maîtrise des sciences de la technologie et de la communication .Le monde est en perpétuel changement et nous devons l’intégrer en impliquant notre jeunesse qui est une vraie richesse .Les Benboulaid , Larbi Benmhidi, Abbane Ramdane , Hassiba Benbouali, Belouizdad, Boudiaf,Krim Belkacem et tant d’autres martyrs …..n’étaient-ils pas JEUNES quand ils avaient décidé de libérer le pays un certain mois de Novembre 1954 ?Bonne soirée et Aidkom Moubarek.

  6. Mme CH

    Celui qui est venu en 2012 pour Za3ma tisser des relations exceptionnelles entre l’ex colonisateur et l’ex-colonisé est au plus bas des sondages à un an de la présidentielle française. » La cote de confiance de ce chef d’État chute à 12%, un niveau jamais atteint, selon un sondage TNS Sofres pour Le Figaro Magazine » il y a 5 jours , « jamais un président de la République n’était tombé aussi bas. »…! Alors comme tous les moyens sont bons et tous les coups sont permis pour tenter de sauver ce qui reste des meubles, il a décidé avec ses pions de choisir les dates du 4 et 5 juillet pour rendre hommage aux harkis sachant que la journée nationale d’hommage aux harkis est célébrée le 25 septembre….!!! Alors pourquoi ce choix…hein…??? Ah! Les caméléons, ils ne savent même pas de quelle couleur ils sont lorsqu’ils se regardent dans une glace….!!!

    Mais, ce n’est pas étonnant de la part de socialistes à la botte du Crif, puisqu’ils ne dérogent pas à la règle de leurs prédécesseurs comme l’ex président F.Mitterrand, (qui a une main dans la décennie noire) qui allait chercher des appuis dans les cercles sombres les plus rétrogrades et gardiens du temple en ruine de la société française pour essayer de remonter la pente….!!!

    Ce Mitterrand qui était ministre de la justice dans le gouvernement Guy Mollet, était devenu célèbre par les condamnations à mort des combattants pour l’indépendance de l’Algérie; et par son consentement de dessaisir les tribunaux civils au profit de la justice militaire ouvrant la voie aux procédures expéditives..!!

    Mais leur cirque ne tient plus; ils se trompent s’ils s’imaginent que nous allons dormir sur nos deux oreilles en chantant frère jacques et passer l’éponge sur un passé très douloureux pour le peuple Algérien traité de tous les noms et dont les sacrifices restent inégalés dans l’histoire des peuples qui ont combattu pour la liberté…!!! 8 millions d’Algériens sont morts, alors ceux qui déplorent quelques centaines doivent avoir honte, d’autant plus qu’ils n’avaient rien à faire sur une terre spoliée par les armes (comme des bandits)…!! Les combattants pour la liberté étaient en cas de légitime défense….y compris face aux terroristes de l’OASSSSSSS……!!!

    Faites confiance à ces vautours et ils nous boufferont…!!!

    Pour pouvoir parler de l’indépendance au sens large du mot, il faut faire le ménage pour nettoyer le sommet et la base de la pyramide des H et New H, des manchots nourris au fromage puant, des Aras bleus, des Oursons en peluche et des Orbitons de H.F…et même ceux de H.AM…..!!!

    Vive l’Algérie Amazigho-arabo musulmane, avec toutes ses Constantes selon la Plateforme du 1er Novembre 1954…. Vive l’Algérie Libre et Indépendante. Allah Yarham Echouhadas Elli Jabou El Isti9lal Bach Hna L9énaha Khabza, Naklou Fel Ghalla Wa Nssabou Fel Mella, au lieu de continuer la bataille….!!!!

    Saha Shorkoum.!

  7. mehdi mountather

    Depuis l’indépendance a ce jour l’Algérie n’applique pas la charia islamique c’est grave si Bouteflika n’applique pas la charia islamique ce 5.7.2016 avant l’Aïd el Fitr 2016 normal ALLAH punit Alger et les 47 wilayas par des séismes plus 6 les inondations les foudres les tornades tempête de sable canicule mortel violent feu de forêt aux terroristes de poser leurs armes si la fin du monde aux êtres humains de se convertir a l’islam pour éviter l’enfer et éviter Daech a l’enfer.

  8. elabrassi

    Mme CH ya kiraki kach makroute kach kalb ellouze moi j’adore la ghribiya moi j’appelle ma mére la femme de mon père car elle fait le contraire de ce qu’on aime manger bref la femme de mon pére préfère makroute bien que le ka3ke façon Tlemcen avec le zeste d’orange et la levure authentique reste le meilleur gâteau que l’algérienne a inventé après bien sur le coucous c’est aussi l’invention du siècle..Mais dommage meme nos filles de Tlemcen jadis  »chaque doigt avec une harfa » koul sba3 ébharfa » elle aussi sont redevenue a coté de leurs histoire et dans la radio lorsqu’elle detaille la recette lorsque la abbassiya et l’oranaise disent chwiya karfa chwiya zeste, notre cadette la tlemçaniya le dit en arabe fassih  »kaliloune mina el milh wa kaliloine mna zoubda » eh dis donc même la tlemeceniya c’est retrogradée par rapport bien sur a leurs ainées..Peut etre que c’est régression dite féconde. Il faut sortir de l’islmae pour faire une nouvelle entrée Jésus Notre frère prophète 3alayhi essalame proposait la baptéme dans l’eau. Faut passer par l’immersion dans l’eau pour se débarrasser de tous la crasse qui a été collé par des rabbins illettrés et ignares qui ont fait dévier des millions de banou israel. La même chose chez nous cette régression féconde va peut être permettre de sortir et de refaire une entrée authentique. Meme si notre cadette la tlemçaniya rappelait a ces sœurs qu’elles doivent donner de l’importance a l’embellissement elle insiste pour que la femme embellie ces propres enfants et son marie pour les faire sortir beau devant tout le monde. Et qu’elle doit retirer de ces placards les beaux tapis et mettre sur la table des bouquets de fleurs pour recevoir les invités de l’aïd. Au moins sur ce coté notre cadette tlemçaniya avait brillé..un bouquet de fleur sur la table c’est original pour son marie et ces propres enfants
    Concernant les socialiste français et surtout communistes ils étaient la en Algérie avant l’indépendance et c’est logique ils se croient paternelle de l’éviction des capitalistes européens installé dans les colonies. C’est pourquoi depuis 54 les socialistes au gouvernement en Algérie ont tout fait que pour la résistance algérienne ne débute qu’en 1954 pour effacer justement tous le reste de la résistance algérienne depuis la chute de abbasside car depuis cette chute des meutes entières formés par des brigands des bandits parcouraient l’empire musulman en déconfiture et comme une meute vorace élimine une autre la meutes venue d’Europe et d’Asie mineurs étaient les plus cruelles. La déconfitures des socialistes chez nous et dans le monde arabe et même en Europe du sud avait aussi laisser le champs libre aux pilleurs et bandits. Donc les socialistes et communistes français se targuent un peu la paternité de la révolution en Algérie bien que le socialiste aime faire des manif mais jamais monter au djebel et que surtout le socialiste français n’est le socialiste guerrerios de l’Amériques du sud les CHEE c’est pourquoi il a fermé les yeux sur la mobilisation en Algérie sur la base du djihade pour faire pousser les musulmans algériens en face de l’OTAN. Pendant que l’algérien et algériennes font leurs devoirs de djihad contre l’OTAN les socialistes français attendent la fin de la guerre pour s’empare du gouvernement en 62. Ils ont finit par récupérer la résistance algérienne t la guère d’Algérie pour la présenté comme la victoire du socialisme face aux capitalistes.
    Donc l’Algérie n’a jamais déposé les armes depuis la chute de Baghdâd chaque fois une meute d’envahisseurs supprime une autre jusqu’à 43 datte de l’explosion de la bombe atomique qui a un peu réduire la voracité des meutes, les meutes face a la bombe ont mit leurs queue entre leurs pattes et se sont un peu calmés. Les Caïd et leurs Caïdate femelles des grandes villes de l’Europe et du nord de l’Amérique du nord se sont calmés face aux désastres de Londres et de Berlin par les nazis les Caïd et Caïdate femelles ont perdue tous leurs commerces.
    La résistance algérienne était un mouvement continue être était du type musulman jihadique jusqu’a la création de la bombe atomique…bien que nous faisons face a une nouvelle meute de créanciers qui ne veulent en aucun cas être remboursé pour perdre leurs contrôle sur le pays et chaque solution économique annoncé par le gouvernement leurs tape dans les oreilles comme un coup de tambour insupportable..ils ne veulent pas de solutions il sabotent tout uniquement pour ne pas être rembourser. Faudra faire exploser quelques bombes sur Londres et Paris sur Bruxelles et Genève sur Amsterdam et Montréal pour réduire un peu la cupidité et la voracité des uns et des autres les Caïdates femelle et leurs Caïd males qui sont entrain de reconstituer leurs ‘’commerce’’ perdus vont un peu se calmer au moins pour 50 ans après cette date on ne sera plus ici sur terre a vous la suite de la résistance et a vous la suite du djihades ..un gros et gras morceau va venir lol

    idkoum mabrouk wakoul sana wa antoub moubarakine ET celui qui n’a pas un Dieu qu’il EN cherche UN

  9. Mémoria

    Salam!
    L’article ci-dessus- publié à la une du Quotidien national d’information « Réflexion »- et signé B.ADDA le dimanche 03 juillet nous interpelle sur ce devoir de mémoire que nous devons à nos chouhadas au-delà des commémorations factices et déculpabilisatrices pour ceux qui ont dévié de la ligne de Novembre 1954 et des textes du Congrès de la Soummam de 1956 !
    Notre dette envers les martyrs est aisément mesurable à travers la nostAlgérie de ceux qui ont abandonné en catastrophe le paradis perdu qu’a su récupérer le FLN historique,un Front de toutes les tendances/Composantes/Mouvances allant des Ulémas au PCA en passant par le gros des katibates, les nationalistes musulmans!
    Le FLN historique (1954-1962) a eu cette satisfaction d’avoir atteint son objectif principal et son aura a été médiatisée dans les livres d’histoire malgré la rétention de ses archives sur les cinq continents… !
    Mais lorsqu’un ministre par filiation des anciens Moudjahidines affirme dernièrement que « la France nous a livré que deux 2% de archives… »,il risque de reconnaître comme le prétend le FN des Le Pen que ces archives appartiennent à la …mémoire française en Algérie !? Et de là toutes les supputations restent possibles comme « dédommager » le million de martyrs et toutes les nuisances physiques et environnementales des gerboises …chères à un certain Cygne qui voudrait avoir les doubles des clefs de Nanterre si chers aux activistes de la Fédération de France du FLN…Je lui répondrais que …Poitiers et le Château de Vincennes reste ouvert aux chercheurs même s’il a une section de gardes de la …grande muette de la grande Zora qui veille au grain…
    Et que sont devenus nos archives,nos témoignages sur la Révolution? Ignorés,menaçés,assassinés,occultés,décrédibilisés par des dossiers fabriqués,tenus en joue par les nouveaux snipers de mars 62 et leur progéniture ,les rescapés de la Révolution se sont tus au gré des enterrements in situ ou off Shore et il faudra encore des décennies pour rééduquer les générations qu’avait prédites un certain docteur Kouchner ….amnésiques et consommables à gogo par la Mondialisation qui fait courir nos énarques !
    Les spécialistes vous diront que les archives récupérées chez l’ennemi méritent spécialistes et historiens chevronnés;comme un cadavre piégé n’est plus récupérable sauf par un démineur rôdé ! L’affaire du héros de la bataille d’Alger Yacef Sâadi reste une de ces opérations psychologiques pour entamer l’aura du FLN historique en manipulant des documents tantôt par les revanchards de Guy Mollet ,tantôt par la mouvance harkie à qui je donne ce vocable sans risque de me tromper !Tantôt par la CIA avec son joker,tantôt par le Mossad qui coiffe le tout…Monde !!!
    Et puis ne pourrait-on pas arrêter de systématiser à travers médias et réseaux sociaux cette déconfiture de plusieurs gouvernements bien… après l’Indépendance et dont le processus macroscopique ressemble bizarrement au nôtre plus microscopique ?Faisons notre autocritique sur les étapes de notre vécu et vous verrez que nous n’avons pas été rentables pour notre société tant dans le domaine professionnel qu’éducatif et culturel ! Sommes-nous plus clean que nos sybarites de certaines structures étatiques? Avons-nous une autre mentalité qu’eux ?
    Et puis l’autocritique essentielle qui se pose à un citoyen lambda comme moi en ce 5 juillet : Avons-nous assumé notre Indépendance arrachée par le million de martyrs et des traumatismes de masse pérennes ?

    Gloire à nos martyrs ! Allah yarham Chouhadas! Vive le retour du FLN historique!!!

    Aidkoum Moubarek à tou(te)s !

  10. elabrassi

    Memoria
    Je ne sais pas si les archives existent et qu’elle est leurs utilités déjà l’invasion des ottomans qui ne savaient pas lire l’arabe et était composé en majorité par des militaires ramassé des tous les pays du Caucase n’ont rien laissé derrière eux. La majorité des tributs algérienne qui leurs servait comme collecteur d’impôts les agha bachagha kaid etc ne savaient ni lire ni écrire. Déjà a cette époque des ottomans la langue arabe fut durement touché et les archives que détenait les koudates juges et les imams qui faisait office de imame et kadi et qui rédigeaient les actes de vente de mariages et d’héritage étaient presque anéanti par les bachagha car peu a peu ces tributs mettaient la main sur les biens des algériens a travers l’annulation de l’écriture et la rédaction des actes d’héritage. Lorsque un riche père algérien meurt et laisse une grande propriété le imam vient pour rédiger l’acte de héritage selon la lois islamique. les tributs la solde des ottomans bien armés ne voulaient pas des ces actes souvent l’héritage part en miette et la propriété passe entre les mains de ces tribus a la solde des ottomans.
    Bien qu’on dit souvent que le colonialisme français étaient injuste au moins il a introduit une nouvelle forme dans la transmission des héritages par le fait que la loi française était basé sur le livret foncier et celui qui rédigeait l’acte de transmission était protégé par la France coloniale les tribus des bachagha n’avait plus accès aux rayons des Notaires et Chambre de conservations
    Je viens d’ouvrir ici les archives ce que faisaient les tributs avant 1830 et ce que faisaient les français après 1830 peut être je me trompe mais en parie pas en totalité il ya encore le courant de ces tributs qui souhaite l’annulation des activité des notaires pour revenir a l’époque post 1830 pour piller et voler et mettre les héritiers dehors..Ils activent en réseaux parallèles..
    Détrompez vous la situation en Algérie est encore en perpétuel mouvement il ya comme une sorte de balais si les français reculent les ottomans avancent en fait ce sont des anciennes méthodes qui sont encore appliqués. Les français du fait qu’ils rédigent tout et le conserve ont une très longues d’avance et surtout de stabilité sociale. Les biens en Frances des familles depuis le 15 iemme siècles sont conservés et connue apr tout le monde les tribus des bachagha ne peuvent absolument rien faire si jamais ils seront envoyés en France pour récolter l’impôt en France un jour bien sure. Vous dites souvent que le colonialisme français n’était que négatif mais sur le plan de la transmission des héritages il était plutôt positif. Bien que certain milieu d’affaires d’avocat véreux ont trouvé des failles pour remplacer l’activité des tributs bachagahndi. Il faut que la France et l’Algérie jetteront un coup d’œil sur la conservation foncière et les notaires pour les mettre l’abris..Déjà interdire aux tribunaux de vendre quoi que ce soit dans l’indivision et annulé toute vente faite sur la base de l’indivision..la France et l’Algérie doivent aujourd’hui s’unir pour renforcer leurs coopération car les deux pays sont menace »s par d’autres formes de crimes organisé avant c’était les bachagha aujourd’hui c’est les milieux d’affaires il faut que l’état cible la personne dans l’indivision le fait sortir de l’indivision et le juger. C’est-à-dire que l’état opère avant une série de sortir de l’indivision une fois la part de la personne incriminé établis sur le plan lç le juge va enter pour récupérer les biens d’autrui. Ainsi on aura a protéger les biens des français en Algérie et les biens des algériens en France.et lorsque la lois que l’héritage sera maintenu de mains de fer le pays ne glisse pas dans la fawda le pillage etc..Comme ça les algériens et les français partout seront tranquilles là ou ils vont les gouvernements français et algérien assurent leurs protections de personnes et de leurs biens est de leurs héritages. Les affaires vont se développé l’algérien sera assuré et va investir en France et le français sera assuré et viendra investir en Algérie
    faut isoler et proteger la conservation fonciere et les notaires et annulé tout type de vente dans l’indivision faite par les tribuneaux et leurs corssaire les huissier et avocats
    lanjustice dans un cas grave de delis d’un heritier elle doit operer une serie de mesure d’abords opere la division le faire sortir de l’indivision prtger les biens des heritiers une fois isolé et neutraliser la justice tombera dessus pour le neutraliser
    c’est cela les archives ya si memoria merci pour votre contibution

    et 3id moubarak sa3id pour tout le monde

  11. OUERRAD

    l histoire est tronquee ,,,,,,
    il y a des faits non rapportes ;;;
    d autres deformes ;;;;
    d autres dissimiles ,,,,,
    meme celle de l independance est fausse : ce n est pas le 5 juillet mais le ???????
    MAALICH …. on es libre et c est l essentiel ,,,, quant à notre independance ,,,, elle est toujours spolieee ;;; mais cette fois par un groupe de mafiosos;;;
    saha fturkum,,,,

  12. chaibdraa tani djamel

    ALLAH YARHAME ECHOUHADAS

  13. Imène

    C’est une chanson que j’aime énormément..qui me serre le coeur et me fait toujours pleurer..
    A Tous , je vous la dédie en cette grande occasion : Ikhwani la tensaw chouhadakoum , ..sawtouhoum mina el koubouri younadikoum ! Qu’avons nous fait de cette indépendance ??? Ils se retourneraient dans leurs tombes !
    https://www.youtube.com/watch?v=iMNAjIa2P2Ee

  14. Imène

    Merci Hassen , Merci Memoria pour vos contributions .

  15. Hassen

    @ Soeur Imane

    Parlez-moi d’Alger la blanche,
    quand nos Ryas de retour s’approchent.
    Racontez moi Bab azzoun et la Casbah,
    d’Ali la pointe qui nous observe de la-bas.

    Décrivez-moi la rue Tanger,
    ou les gens humbles vont manger.
    Le roi de la loubia y existe-t-il toujours?
    le chef au tablier blanc s’agite auprés du four.

    Et la Grande Poste qui trône sur la place,
    comme une grande Dame et sa classe.
    Guidez-moi sur la rue Didouche Mourad,
    avec ses belles vitrines et ses arcades.

    Y a-t-il beaucoup de monde au cafétéria?
    Projette-t-on de bons films a l’Algéria?
    L’Aurassi avec son air majestueux,
    scrute au loin la mer et les cieux.

    Parlez-moi d’El Harrache,
    de la flotte de Charles V le lache,
    et le bidon-ville d’El Gorias,
    est-il toujours a la même place?

    Allons boire un bon café a Kouba,
    notre soeur Imane nous attend la-bas.
    Y joue-t-on toujours a la Pétanque,
    ou le soir venu les gens se planquent?

    Entends-tu les rires de la cité Revoil,
    et vois-tu le Ruisseau qui se dévoile?
    Hussein-dey du coin de L’oeil,
    regarde cette jeunesse a nulle autre pareille.

    Bouzaréah sur sa colline,
    garde Sidi Abderahmanr boukabrine.
    Il veille sur les confins de la mer,
    et a toujours gardé notre terre.

    Écoutes cette chanson d’El Anka,
    le tempo et le rythme des pas.
    Fadila El djazairia entame sa mélodie,
    et se joint a la complainte de Guerouabi.

    Vois-tu Khaireddine a la tête de la flotte,
    qui va porter secoure a la Grande Porte?
    Parles-moi de la mort de Bologhine,
    de Baba Aroudj et sa trahison mesquine.

    Y prononce-t-on toujours la boukala,
    et nos femmes jouent-elles la  »tabla »?
    Portent-t-elles le kaftan et le séroual?
    sont-elles toujours aussi belles?.

  16. Imène

    Si Alger m’était contée…
    Mon Dieu ! Qu’est ce que c’est beau ya Hassan ! Que de souvenirs impérissables , que de nostalgie ! mais comment te le dire , tu le sais déjà ..Alger a ( bcp ) perdu de sa splendeur ,de sa blancheur d’antan : surpeuplée , polluée , clochardisée , bien que le présent wali ( Zoukh ) a bcp investi pour la propreté de la capitale , mais il reste enormément à faire , comme on le dit souvent l’hygiène ,l’entretien , l’embelissement de nos villes incombe à Tout le monde et non à une personne , ou à une commission…cependant , malgré la morosité environnante , Alger conserve quelque chose de pittoresque , de majestueux , de profondément attirant comme seuls ses habitants de longue date peuvent en témoigner , et même ceux qui la connaissent ou qui l’ont aimée comme vous le décrivez avec brio..ses hauteurs , ses artères , ses arcades , ses portes , sa baie , ses forêts , le bleu émeraude de la mer..Alger aurait pu devenir une grande et belle capitale , mais ???? je relis ces passages..rue Tanger , le roi de la loubia ,( tu as oublié la pêcherie et ses sardines celèbres ! ) el Aurassi , la grande poste ..oh oui les caféteria sont bondés ,, la pétanque ? jamais vue , si , dans un terrain vague sur le chemin qui mène à Mustapaha ( je ne sais pas le nom de cet endroit ) la nuit tombée , on se planque , les magasins ferment tôt ( sauf les cafés et restos ) les rires de la cité Revoil ? plutôt ceux de la cité Benaknoun ! ( où il m’est arrivé d’être invitée chez des copines résidentes pour fêter un anniversaire ..etc..ah , less filles quand elles s’éclatent avec du selecto et des gaufrettes , looooool ) les salles de cinéma , paraît-il , dans un piteux état , certaines ont échappé aux déteriorations tels riadh el feth , la cinémathèque..pour le coin Histoire , khireddine , baba arroudj , errias ,leurs palais grandioses , une petite virée au bastion 23 , les guides sont trés compétents ..la musique , bien sûr l’indétrônable el Guerouabi qui va résumer ton beau poème en une chanson que j’aime bcp et que je te dédie , à toi Hassan : c’est Allo Allo !! https://www.youtube.com/watch?v=MCz39Z3eZOQ
    Bonne écoute ! Salem khayi .

    • Hassen

      Merci soeur Iméne pour la chanson de Guerouabi,J’ai un petit penchant pour les chanteurs Maksoud : goulouli ya sam3in oulad el 3assima ouin? et El Harrachi: zoudj hmamats. Alger est une trés belle ville et en particulier sa magnifique baie. Alger présente une vue extraordinaire a partir de la mer. .Je me rappelle nos virées nocturnes ,aprés l’indépendance, au Majestic et puis notre retour a pied vers minuit a travers la Casbah, Bab el Djedid, El Biar, chateau neuf (Ou il n’y avait que des vergers et une briqueterie et enfin la cité Ben Aknoun. La cité universitaire de Ben Aknoun était a l’époque mixte( Étudiants et étudiantes y habitaient). C,était un lieu convivial ou il y avait une salle de sport et un foyer ou l’on jouait souvent des piéces de théatre. Dérriere la cité il n’y avait aucune bâtisse . On allait souvent se promener le dimanche dans la vallée ou est construit actuellement le stade du 5 juillet. On avait baptisé ce lieu  »la vallée de la paix ».
       »C,était le bon temps aurait dit grand pére  » comme le chante si bien Adamo. Les étudiants a l’époque étaient surtout préocupés par leurs études. Il était trés difficile d’obtenir sa propédeutique (Mathes-physique-chimie (MPC) ou SPCN sciences-physiques-chimiques et naturelles etc…) pour préparer sa licence. Il y avait beaucoup d’étudiants étrangers tels que des marocains, tunisiens, bulgares, chinois , africains etc..Il fallait voir les soirées ramadanesques dans les quartiers d’Alger:: des lampes multicolores, de la musique chaabi , des gens souriants et aimables et surtout aucune haine ni dispute. C’était notre capitale avec un grand C.
      Je ne terminerais pas ce petit retour en arrière sans saluer tous nos frères et sœurs algérois et algéroises et leurs dire:
       »Grimpes sur le mont Koukou
      et dis salam sur la capitale et ses habitants.
      Oh habitants de la capitale,
      Votre ville n’est point bâtie sur une montagne,
      mais sur le sommet de la dignité et de l’honneur.

      • Imène

        Salam Hassan !
        Une virée nocturne aujourd’hui au niveau du Majestic ( el Atlas ) Beo , la casbah est hautement risquée ..même en voiture , alors à pied : impensable ! sauf peut être pour les caids de ces quartiers qui font regner la terreur ..Abdelmadjid Meskoud , l’enfant de Belcourt est gravement malade aujourd’hui – rabbi yechfih- victime d’un AVC , il avait animé un concert à Paris à l’institut du monde arabe début 2016..La cité U , benak était mixte ??? ça alors ! qui l’eut cru ????? le dernier poème , c’est une chanson yek hassan ? lela ? il me semble ..en tout cas les paroles sont trés belles , trés recherchées..
        Merci Hassan , rabbi yjib el kheir lebledna ou yahfadha ..

        • elabbassi

          cette ville d’alger ne m’a jamais plu et d’ailleurs chaque fois qu’on était obligé de partir pour avoir le sursis militaire on subissait un cauchemars surtout dans les trains Oran Alger fallait prendre une couchette sinon arrivée tôt le matin a Alger agha comme un cadavre..j’aimais par contre Blida avec ces vergers et ces gens d »anbulant homme comme femme..les blideenes étaient très belles et très élégante sous leurs haiks qui existe toujours même ya longtemps j’étais dans un bus a Blida un couple est monté curieusement le maris m’avait gentiment demander de changer de siège car il voulait s’assoir a coté de sa chéries. wallah je me suis exécuté ça m’avait fait rudement plaisir des souvenir de l’Algérie des années 68
          mais Alger surtout la gare routières elle était pleine de voleurs de loin tu les vois collés sur le mur leurs yeux brillaient et font du balayage pour voir une femme esseulé pour lui arraché son collier..
          mais depuis les choses sont depuis changé la gare routière c’est modernisé un peu mais le fléau d’Alger c’est la chamma..vraiment il faut une compagne en Algérie islamique bien sure pour l’éradiqué de l’Algérie..C’est une catastrophe culturelle. surtout pour les algéroise elles sont très belles avec leurs habits traditionnelle coté fac central d’Alger je me souviens y’avait des beautés a couper le souffle..Mais ce coté de chamma gâche tout
          et puis l’autre coté obscure d’Alger les sectes toutes sauf islamiques..là ou tu montes dans un taxi tu n’entends du chauffeur que djinn et roukya et te propose une séance de roukya c’est redevenue une épidémie a Alger..
          le chauffeur de taxi me dit  »tu sais ya des djinns voleur piquer de billet » alors il te faut une séance je te ramène chez un raki il va te soigner et t’interdire aux djinns de pénétrer chez toi et te piquer des billets..
          je lui répondu « ya waddi je connais cette chanson il va me frapper avec une Matrice et a chaque mois je vais jusqu’à Alger pour lui remettre la ziyara’’ lol
          les algérois sont sympa mais ya eu une très grande invasion un exode qui est entrain de défigurer la culture algéroise si riche et si élevée..Mme zoukh n’est pas algérois que peut il faire et apporté lui qui n’est pas algérois faudra des responsable du bled des enfants d’Alger l’ancienne de culture algéroise pour prendre en charge sa  »culture » mais sans amoindrir le wali qui vient d’une région il fallait a ce wali de sévir dans sa propre région c’est mieux..
           »en culture on ne peut jamais danser la danse de l’autre » il faut être algérois pour danser l’algérois » un algérois ne peut danser le 3lawi il va tomber
          même chose pour la danse des femmes kabyle impossible a une femme au monde de faire vibrer son corps comme elle le fait la jeune fille kabyle c’est de l’électricité en dirait qu’elle a 1000 volts dans le corps..
          Alger doit en primo installé un wali algérois de grande famille notoire ensuite déclarer la guerre au chamma et et la roukya’’ sinon les femmes et jeunes filles des environs d’Alger et et du sud Est sont cultivées et connaissent mais vraiment bien leurs islams macha allah..des fois des jeunes filles algéroise me bloquent question islame..
          Je parle par rapport a nos filles et femmes de l’Ouest algérien a cause peut être de l’invasion coloniale et surtout des enseignants qui nous arrivaient après l’indépendance du Maroc souvent mal formés que soit du coté linguistique que sur le coté religion.

          L’Est de l’algerie qui était proche du Zaytouna était mieux formé. faudra parer a ce déficit et voir comment apprendre a nos filles et femmes leurs islams..et envoyer des gens se former a la zaytouna en Tunisie
          Mieux que le Maroc ou l’Egypte..ces deux pays a éviter car traversés par des courant chi3ite autre que Malékite

  17. Imène

    Ah ..j’ai oublié d’ajouter que le kaftan et le seroual sont trés tendance aujourd’hui dans les fêtes, il ya ce retour au traditionnel comme la robe kabyle ou chaouie , el guandoura constantinoise ..mais il reste que ces tenues sont trés chères ( sans parler des accessoires qui vont avec )
    voilà ..il faut revoir tout ça , autrement y’aura plus de maris pour nos filles , ils vont tous fuir ! lool
    salem !

  18. elabbassi

    chere imane
    moi jaais alger ne m’a plu peut etre que je ne me suis pas aventurer vers les hauteurs

    mais si ager est Belle golf
    Oran c’est la plus belle ville du monde..a alger on te fixe des yeux mais a Oran tu te sens libre anonyme personne ne sait ou tu es ni quesque tu fais..
    le tramway a bouzillé toute une partie d’oran ces ferrailleurs europeens qui ne trouvent pas preneur de leurs ferrail la vende a l’algerie qui est redevenue un depotoire..
    meme un ministre l’avait dit c’est le seul pays au monde ou on stoke des voitures
    ou on nefait pas de distinction entre un inductrielle un vendeur de detail un vendeur de gros et un concessionaire pour eux un concessionnaire c’est un vendeur comme le vendeur de khourchouf et batata..ils vendent les vehicules comme ils vendent la batata
    zouj kwala lotoyate bi 180 millions aya khouya ghir 90 millions lal wahda rien que 90 l’une..(rire) et dans les quartiers le brocanteur fallait dire courtier avant il criait  »khoubze yaaaabésse » apres il criera  » lotooo yaaaaabssa «  »  »accent baaaalya »  »clio haaaabssa »
     »206 mafrouuuuucha »
    c’est pour rire
    idkoum mabrouk et dans 150 ans il n y aura ni voiture ni rien yavait plus d’ingenieur et les americians et europeens sont redevenue édenté a cause de la zatla redevenue légale par manque de gencive et de dentistes ils ne peuvent plus prononcer le S et au lieu de dire je suis marseillais ils disent  »the thui martheiyé »
    khoubze yaaaabésse

  19. mohamedDD

    Salem, après les Enseignements du Coran et Ahadiths de notre bien aimé prophète Mohamed swas, d’autres lectures sont intéressantes pour les vrais et sages intellectuels libérés (pas les moutons, pas les diplômés matérialistes,…): par intellectuel, c’est toute personne à effort d’esprit et d’analyse menant à une vérité impartiale ex: la démocratie est perfide.
    J’ai aimé cette « contribution » donc je partage :
    « Le Soir d’Algérie Contribution Lundi 11 juillet 2016 – PAGE 8
    PRÉSENTATION DU DERNIER LIVRE DE NOAM CHOMSKY : »

    Je remarques désagréablement qu’au fur et à mesure que je suis sur ce magnifique site que ces dits comments, ne sont pas des commentaires au sens large du terme ou alors trop rarement, et même nos questionnements sur des faits, dates ou lieux restent sans réponse, perso 2 fois. Comment interpeler plus de monde pour le bien de la ville, amener le citoyen bel abbésien de près ou de loin à aimer réellement sa ville en contribuant un peu plus chaque jour (comme avec un dinar chacun, on peut construire une mosquée, une école, un dojo, un parc, et à acheter des machines à nettoyage, … )????
    merci

  20. Imène

    Mon cher elabbassi : Bonjour !
    J’ai visité Oran el bahia , ça fait bien longtemps..je me souviens le front de mer , magnifique !
    mais je n’ai pas rencontré les deux lions qui gardent la mairie de la ville !! je ne connais aucune autre ville de l’Ouest , sauf celles trés proches d’Alger comme Tipaza , Ténès ..alors racontes -moi Oran , ses quartiers , ses monuments , les bons restos ( sans khobz yaaaabessse ) peut être je ferai un petit voyage en bateau , comme me l’a conseillé mon amie la CH , histoire de vaincre mes phobies..bonne journée khayi !

    • elabbassi

      Bonjour iMENE
      Oran est tres belle ville cosmopolite ou on passe inaperçu..ty’a aucun regard qui te chatouille sur le dos..ça depends des gens ya ceux qui aiment les resto et les discussion et ya ceux qui aiment se ballader seul et laisser l’esprit s’évader ailleurs
      les resto c’est la pêcherie c’est incontournable surtout si vous alliez a pieds et non en voiture la voiture gâche tout..après une longue marche on atterrie fatigué a la pêcherie..
      point de part a pieds la front de mer ensuite lycée pasteur ensuite la cathédrale ensuite les caserne militaire et pares c’est le musée tu fais un tours dedans et tu sors tu fond dans mdina jdida c’est animée tu sors et tu pend la direction bâtiment el hayate tu turnes a gauche vers le jardin publique tu prend un bain de foule a coté de la prison tu prend la direction de u musée ya beaucoup de sdf qui passent leurs nuits sous les arbres avec leurs bourabahs..tu prends un café a la place du musée avec ces arbres centenaires ensuite tu prend la direction du quartier Plateau c’est le meilleurs quartiers d’Oran le calme absolue et c’est res beau direction la gare de train,
      ensuite tu descends vers la rue Mostaganem pour redescendre vers la rue d’Arzew la pente est trop raide a descendre tu vas te sentir glisser impossible de se retenir Oran est construite presque sur une montagne mais ça se voit pas..de la rue d’Arzew vers la bastille y’a du poisson et des côtelettes, 4 sardines pour une côtelette et des légumes fait l’emplette de deux kg de sardine des oignons et achète toi une grille..le tout dans la voiture direction la corniche ain turque ensuite les andalouse tu prends les hauteurs vers les montagnes direction Madagh sur le sommet de la page le spectacle du couché du sommeil est splendide..tu dépose tes affaires sous un Pins attentions au feu de foret et tu lance la grillade une côtelette pour 4 sardines bien grasse..il fait frait le vend de la mer rafraichie l’ombre et pares ce repas t’aura envie de dormir faire la sieste..tu frappe une sieste et vers 5 heures tu descends vers la plage une baignade..tu remonte vers le sommet pour assister au coucher du soleil ensuite tu prends la direction des andalouse si tu veux tu prend une chambre d’hôtel ou si tu es un routards tu continue jusqu’a cap Falcon 10 km pour passer la nuit dans l’auberge de jeunesse..le lendemain tu reviens vers ain turque tu fait une ballade un café au lait et un croissant vers midi tu reviens vers la pêcherie d’Oran là tu te régale avec un plat varié de poisson blanc..tu passes ensuite par sidi el houari la place mythique tu fais une visite c’est formidable tout est millénaire l’arbre tellement il est vieux qu’il couvre presque la moitié de la placette un café et un repos bien mérité..
      ensuite direction la place des lions et ensuite le téléphérique qui se trouve a la place de derb el ihoude ex quartier juif ..tu monte vers Santa Cruz
      c’est extraordinaire la vue sur Oran et l’Eglise ou monastère..
      en dessous c’est mers el kebir et son port..si il ya de la sécurité faudra redescendre a pieds jusqu’a le port .ya a coté de toi une ancienne église si elle ouverte va jeter un coup d’œil..sinon continue à pieds jusqu’a mers el kebir ville..tu tape fritte poulets et tu reviendras vers Oran..le lendemain tu feras le coté Est a pieds c’est le coté moderne d’Oran avec ses centre d’exposition et son hôtel tu prend une café au bords de la piscine et tu te reposes toute la journée..le troisième jours voiture et escapade rapide vers Temouchent tu va visiter les villages coloniaux passes par hammame bouhadjar en suite el Malah ya des restos sur la grande rue ils ne font que la grillade ensuite Terga ensuite Beni saf..lE vieux port de beni saf a voir et ya aussi la grillade de poisson juste a coté..il ya aussi une auberge neuve juste a coté du port..fais une longue sieste et l’après midi va la passer ala plage de la plage de Madrid c’est plein d’animation su ça te plaira tu reprend une chambre au complexe Syphax c’est unique par son architecture simple par trop luxueux mais c’est Tres retrait pour quelqu’un qui voudra écrire un roman en face de toi la mer d’en haut toute une inspiration..après ce point c’est le long jusqu’a Maroc un paysage un monotone et un peu inquiétant totalement vide qui donne son salé au voyage..une fois arriver a au port Ghazaouette une vielle ville on se sent en sécurité..
      d’habitudes c’est ce que je fait ..je suis un grand marcheur et la voiture gâche le plaisir de visiter..la voiture c’est bon pour l’axe Oran Bechar le sud c’est uine autre paire de manche..c’est indescriptible..pourquoi ne pas la faire au 4 iemme jours de beni saf directement bel abbes ensuite Saïda et sans arrêt jusqu’à Bechar..Tu respire différemment on dirait y a de l’électricité dans l’air..ensuite bien sur Bechar Timimoune Ghardaïa et enfin Alger

      bon voyage l’essence est a 25 dinars et la sardine a 300 dinars le kg profites en

      • Imène

        @ Elabassi : Azzul ! tlm..
        C’est ma-gni-fique ! yaatik essaha ! , vraiment Merci pour cette belle randonnée à travers Oran et sa banlieue , désormais je connais la capitale de l’ouest zenga zenga ! merci pour ta disponibilité , t’es vraiment un guide chevronné ! seul bémol , j’ai les pieds en compote .. il fallait m’avertir , j’aurai mis mes baskets à semelle amortissantes histoire de ménager mes pauvres articulations..ya des endroits qui m’interpellent , que j’aimerai visiter en premier : les mosquées ,les musées ,la cathédrale , santa Cruz , l’ancienne église ( j’aime bcp les lieux de culte ) le vieux Oran , lemdina jdida , sidi el houari , la placette et son arbre millénaire..la mer bien sûr ! houmet lihoud : ma yech9ache ! l’auberge de jeunesse , non pas trop je préfere le syphax ! la terrasse vue sur mer , pour rédiger mes coms à mes amis (es ) de la Voix , un passage à Ain turk : incontournable ! pour saluer mon ami le squatteur..les villages coloniaux de Temouchent , j’aurais certainement une petite pensée amicale pour nos ami(es ) de l’autre rive , à Albarracin plus particulièrment ..je ne te suis plus Elbassi , ralentis le pas ! , trop fatiguée , mais c’est franchement formidable !
        Merci Elabassi , vraiment ! Salem.

  21. elabbassi

    c’est dramatique ce qui se passe en europe avec ce choc du camion a nice cela va avoir des consequence terrible sur la communauté musulmane en europe et ailleurs
    les sectes qui sont enrain de ralumer le feu inter inter ethnic sont entrain de reussir leurs coup en le collant sur les arabes musulmans..ils jouent avec le feu sachant que l’europe et aussi inter ethnic et le breexit n’arrange pas cela il verse l’huile sur le feu..
    on se demande si on n’est pas entrain de preparer une invasion contre X le coup du 11 sept 2001 et l’invasion de l’irak en 2003..
    ou tout simplement ni invasion ni rien mais plutot on est entrain d’assister a la deconfiture d’un empire en perte de vitesse

Leave a Reply to SBA