La Voix De Sidi Bel Abbes

L’ALGERIE GRENIER DE L’AFRIQUE /Par Abdellah Ouldamer

1916810_1270021556856_1242170_n

Imaginons un peu notre pays devenir le grenier de l’Afrique. Celui du blé. De la même manière qu’il le fut pour Rome. Sous auguste, cette capitale demandait la moitié de sa substance aux riches moissons d’Algérie. Le pays est une contrée fertile, qui se prête merveilleusement aux récoltes. L’argile et calcaire qui servent pour la retenue des eaux, permet aux végétaux et plantes de croitre et se développer de manière rapide. Qu’est ce qui nous empêcherait de le réaliser une seconde fois. Nourrir notre continent. Quand il y a une terre immense, l’eau et la lumière, trois éléments essentiels pour l’agriculture, pourquoi ne pas y arriver. Terre si riche qu’il n’y a pas de culture qui n’ait pas réussies : de la datte à la pomme de terre, de la céréaliculture aux légumes, des olives aux cacahuètes, des oranges aux pistaches. Rationnellement, notre pays ne pourra jamais ne pas être riche, en se sens que sa richesse n’est pas celle que l’on croit. Ra richesse n’est pas celle des sous-sols, mais les sols eux-mêmes. Avec une superficie de 2 381 741 km2, il est dis mille fois plus intéressant que le fameux mythe californien d’en parlent nos politiques de temps à autres. Comment le plus vaste pays d’Afrique, du monde arabe et du bassin méditerranéen ne pourrait il pas subvenir à cette demande, qui est de nourrir le 1,1 milliard d’habitants africains ? Cet optimisme si réaliste pourtant, va apparaitre comme surréaliste à nos frondeurs. Si beat. Eux qui broient du noir juste pour la simple raison que le prix du pétrole s’effondre. Bref ! Un grenier est tout à fait réalisable, parce que le site est la. Pour cela, une politique pour un déploiement de grande envergure s’impose. Non pas par des modèles à la coréenne, des années deux mille, mais plutôt ceux des Etats-Unis.

_ https://youtu.be/f9gXsr5FCsE

 

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=59478

Posté par le Mar 29 2015. inséré dans ACTUALITE, SOCIETE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

12 Commentaires pour “L’ALGERIE GRENIER DE L’AFRIQUE /Par Abdellah Ouldamer”

  1. Nadji Kouki

    En Agérie la terre en très grandes surfaces arables et l’eau en quantité importantes existent il suffit que les fils de l’Algérie retroussent les manche et que l’état les aide en prenant en charge les investissements lourds routes electricités constructions non remboursable et 2 parties l’une remboussable en moyen terme et l’autre partie à très long terme. aller les Algérie faites une révolution de disponibiltés de richesses en produits agricoles à partir de la terre.

  2. Yatim

    Qui se sont partagées les plaines de la Mitidja (grenier de l’Afrique ainsi que la France) pour les laisser mourir ….ensuite sur tout le territoire, une révolution agraire qui a achevée la terre algérienne

  3. oulhissane

    L’agriculture dans notre pays est soumise aux aléas du climat, surtout l’iirégularité des précipitations, la sécheresse, la désertification… Chez nous, un hiver peut toujours porter bermuda et manches courtes.
    C’est par le biais de la colonisation que le pays a été le grenier de Rome. L’agriculture chez nous est vivrière, ce qui explique l’échec de sa mécanisation.Les rendements sont faibles, la production insuffisante, la formation dans le métier inexistante. Qui se rappelle de l’ITA de Mosta ? Des centres de vulgarisation agricole ?
    Un bon démarrage de modernisation se produisit dans les années 80. Il fut bloqué par les événements des années 90.
    L’agriculture est le talon d’Achille de tous les pays du Maghreb. On nous permet d’avoir la plus luxueuse des voitures, la plus chère, la plus rapide… mais pas d’agriculture qui répond à vos besoins alimentaires.
    Faire du pays un grenier de l’Afrique est beau rêve. Il me fait penser au fameux  » barrage vert ». C’est dans cette optique qu’il fut décidé, planifié, puis abandonné.
    La sécheresse frappe aussi les mentalités. Mais, il y aura toujours des Algériens qui pensent la sécurité alimentaire de leurs compatriotes.

  4. OUERRAD

    l ALGERIE NE SERA PLUS LA MATMORA d elle meme , alors l AFRIQUE ? c est tout juste de l utopie .FAKAKIR avait promis de faire de MASCARA la CALIFORNIE algerienne , qu en est il juste bon a tchatcher et dire des betises .Quant a ceux qui feront de l ALgerie un pays autonome point de vue alimentaire ils ne sont pas encore nes les pauvres , que deja FAKAKIR leur pompent leur GAZ DE ……….

  5. Mohammed

    Un bon thème. Je dirais un bon choix qui concerne le développement économique qui interpelle les citoyens du pays impliqués dans l’agriculture seule issue avec le tourisme a équilibrer la balance commerciale.

  6. Ancien

    Bonne réflexion digne d’un intellectuel des plus respectueux. La proposition est à vraiment méditer.

  7. Mohand

    l’Algérie est un très beau pays.

  8. BRAHIM DJELLOUL Mustapha

    Pour réaliser ce rêve l’ALGÉRIE grenier d’Afrique, il faudrait d’abord construire des barrages spécialement destinés à la céréaliculture et rien d’autre avec l’installation des pivots pour les grandes surfaces et aussi tous les systèmes d’irrigation qui existent dans le monde pour toutes autres surfaces, car l’irrégularité des précipitations en Algérie est presque chaque année présente et cette culture ne supporte pas la sécheresse , aussi l’instauration d’un plan de culture précis et strict afin que ce rêve que je fais souvent se réalise.

    Notre Bon DIEU nous a montré sur le Coran que tout est possible voila la preuve se trouve sur la sourate BAKARA :

    2.261. Ceux qui dépensent leurs biens pour la Cause de Dieu sont à l’image d’un grain qui produit sept épis contenant chacun cent grains. C’est ainsi que Dieu multiplie Sa récompense à qui Il veut, car Dieu est Omniprésent et Omniscient.

    Oui un grain produit sept épis contenant chacun cent grains.

    Donc le rêve est réalisable si les responsables s’y mettent au travail.

    Les producteurs occidentaux connaissent bien cette sourate Bakara c’est pour cette raison qu’ils sont arrivés à produire en nouvelle Zelande 156 quintaux à l’hectare et les anglais ont tracés leur objectif à 200 quintaux à l’hectare et ceux qui lisent la sourate Bakara sont arrivés à produire 60 quintaux à l’hectare et ils ne sont pas du tout nombreux.

    HEUREUSEMENT REVER N’EST PAS INTERDIT

  9. Ali

    Merci Mr Mustapha pour ce commentaire si clair et qui nous donne une autre opinion à travers cette sourate de la bakara’qui est recommandée pour nous a la lire le maximum de fois

  10. M .M

    Mr votre approche est celle d’un nationaliste convaincu des biens fondées de son idée.

  11. Imène

    Après l’eau , le blé ..Bravo mr. Ouldameur !
    Oui , l’Algérie dispose de tous les ingrédients pour devenir un grand pays vert , exportateur de céréales : il ya le soleil , les grands espaces ,la terre fertile , l’eau ..mais ces dirigeants ont en décidé autrement ! ils ont négligé cette grande richesse au profit des biens du sous -sol ..résultat :
    – un pays rentier qui dépend des hydrocarbures , qui s’affole aux moindres fluctuations des prix du pétrole , qui veut tenter le ( diable ) avec le non -conventionnel , le schiste quitte à se mettre à dos tout un pan de population en plus des risques de destabilisation…
    – Un pays vulnérable , qui ne peut pas assurer sa sécurité alimentaire , un pays structurellement importateur ( parmi les plus grands en matière des biens alimentaires ) et la tendance est toujours à la hausse : plus de 2 milliards de dollars us , pour les dix premiers mois de l’année 2014 , soit plus de 10 % comparativement à la même période de 2013 , selon le centre statistiques des douanes dz ( source Econews magazine ) .
    Alors ? Peut -on continuer de se targuer ( pompeusement ) d’être libres , indépendants et fiers si on est toujours en situation de tributaires de l’étranger pour notre survie ?? ( notamment de la France, qui là aussi c’est un choix de nos décideurs ) . L’abus de dépendance économique on le sait affecte le sens ( et l’essence ) même de la souveraineté nationale ..je ne sais plus qui a dit que la faim est une arme à destruction massive ! et que l’alimentaire comme l’eau sont les moyens les plus efficaces pour pérenniser la domination des grandes puissances et assujetir indéfiniment les petits peuples..( que nous sommes , ou que nous sommes devenus ) essalem aleikum .
    Mme CH , si tu me lis , grand salem , portes -toi bien , dis -moi : il où déjà ton com sur le blé ukrainien de meilleure qualité , à qui les  » oursons en peluche  » ont préféré le Français de qualité moindre , voire médiocre …??

  12. OUERRAD

    il a fallu que THALASSA nous devoile notre beau pays ..Sans toute fois omettre de temps a autre de nous jetter des fleches comme la salete sur les plages et le cancer qui ronge la CASBAH .
    2 MILLIONS ET PLUS DE TELESPECTATEURS FRANCAIS ONT ETE QUANTIFIES .
    Combien sont ils ceux , des Algeriens qui ont suivis ce reportage ?
    Nos TV sont elles aussi mediocres pour ne pas pouvoir produire un tel reportage ?
    Alors , l ALGERIE GRENIER ?meme as MATMORAH ,,,,,,

Répondre