La Voix De Sidi Bel Abbes

Laissez-nous notre histoire et nos symboles !

Ce n’est plus un chahut de généraux, ni un combat de coqs. C’est une destruction systématique des symboles de l’Algérie.

« La bataille d’Alger », film culte de la guerre d’Algérie, est projeté dans les écoles de guerre comme dans les écoles de sciences politiques pour illustrer ce qu’est une guerre populaire, comment monter une organisation politique engagée dans une guérilla urbaine, et quelles sont les techniques utilisées par les armées d’occupation pour tenter de la contrer. On y découvre comment on mobilise des gens a priori peu disposés à s’engager dans le combat, comment, dans le feu de l’action, se révèlent des talents exceptionnels, ainsi que le degré de sacrifice dont font preuve les résistants. A travers eux se révèle la grandeur d’un peuple qui a fini par forcer l’admiration du monde entier.

Un demi-siècle plus tard, plusieurs acteurs de cette page glorieuse sont encore vivants. Yacef Saadi, Zohra Drif et Djamila Bouhired, qui a notamment inspiré un film réalisé par Youcef Chahine et qui a amené des milliers d’Orientaux en Egypte, en Syrie et en Irak à donner le prénom de Djamila à leurs filles nées durant la guerre d’Algérie. Non seulement cette guerre allait aboutir à la libération du pays, mais elle a créé des symboles d’une force qui a dépassé ce que pouvaient imaginer les initiateurs du combat. Pourtant, en ce mois de janvier 2016, Yacef Saadi et Zohra Drif sont abondamment évoqués par les médias algériens, pas pour la grandeur de leur passé, mais pour les détruire. Un travail méthodique de démolition de l’histoire du pays et de ses symboles a été engagé. Inconscients des résultats de ce révisionnisme, des symboles de la lutte du peuple algérien participent à leur propre destruction.

Chahut de généraux

Khaled Nezzar est, lui, sur un autre front. Il s’est engagé dans une grande opération de déballage. Il parle, il parle, le général. Des heures et des heures d’entretien avec une chaîne de télévision qui a transformé ses « révélations » en un feuilleton interminable, pénible à suivre et totalement inutile.

Quand Khaled Nezzar parle, il s’en prend naturellement à d’autres, des civils, mais aussi des généraux, dont Liamine Zeroual, et son compagnon et ami le plus proche, Mohamed Betchine. Zeroual a été ministre de la Défense puis chef de l’Etat. Nezzar a également été ministre de la Défense avant de cumuler ce titre avec celui de membre du Haut Comité d’Etat. Et Betchine a été patron des services spéciaux. Particulièrement visé, Betchine a répliqué, mettant en cause Nezzar et Toufik Mediène, le fameux « rab Dzaïr », l’homme supposé avoir été la principale émanation du pouvoir durant un quart de siècle. La rumeur laisse aussi entendre que Mohamed Touati, l’homme qui se prend pour l’idéologue de l’armée, serait à son tour prêt à intervenir dans le débat.

Liamine Zeroual est également sous pression : Nezzar l’a tellement mis en cause qu’il est contraint de répondre.

De quoi parlent tous ces éminents personnages ? De l’armée, de son organisation, de sa restructuration, de l’organigramme des services spéciaux, de leurs chefs et de leurs différentes dérives. Des révélations qui, en d’autres temps, auraient été classées comme des divulgations de secrets d’Etat et auraient valu à leurs auteurs de sérieux ennuis.

Tout le monde est tiré vers le bas

Dans cette polémique, personne ne s’en sort indemne. Khaled Nezzar, par exemple, est traîné dans la boue. Officier de l’ALN, ancien ministre de la Défense, il est traité de vulgaire « sergent de la France ».

Comme Zohra Drif et Yacef Saadi, il subit une sorte d’effacement de la partie la plus positive de sa propre histoire. Mais tout le monde est logé à la même enseigne. Faut-il évoquer Abdelaziz Bouteflika et cette manière lamentable dont il finit sa vie et sa carrière, lui qui, qu’on le veuille ou non, a été commandant le l’ALN?

Et puis, comment en arrive-t-on à cette situation où un pays s’en prend de manière méthodique à ses propres symboles ?

Dire que c’est le résultat d’un échec politique ne suffit pas. Cela ne justifie pas, du moins, que ces dérives en arrivent à consacrer ce qui s’apparente à une faillite morale d’une génération. Comme si le pays, après avoir miné son présent et hypothéqué son avenir, voulait s’en prendre à ce qui devait être incontestable, son histoire.

Il est évident que si les Algériens pouvaient débattre librement d’autre chose -économie, libertés, chute du prix du pétrole, Etat de droit-, ils regarderaient dans d’autres directions. Ils se tourneraient vers l’avenir, pour débattre de la manière dont ils peuvent se faire une place dans le monde.

Mais quand ces perspectives sont verrouillées, il ne leur reste plus qu’à s’en prendre à eux-mêmes, à douter d’eux-mêmes, à se détruire et, au final, à se suicider. Jusqu’au jour où ils diront à Abdelaziz Bouteflika, à Khaled Nezzar et à tous les autres : Partez, prenez l’argent, prenez le pétrole, prenez tout ce que vous voulez, mais partez et laissez-nous juste notre histoire et nos symboles, laissez-nous Zohra Drif, l’ALN, Djamila Bouhired, Ben Boulaïd et l’ANP. Ils nous suffiront pour construire un grand pays.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=63044

Posté par le Jan 23 2016. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

30 Commentaires pour “Laissez-nous notre histoire et nos symboles !”

  1. Juju

    Ou est Mme CH ?

    ? ? ?

  2. Salim

    La vérité finira par triompher et les jeunes connaîtrons la véritable histoire Inch-ALLAH

  3. OUERRAD

    commandant de l ALN ? win fel mali ,,,
    toute notre histoire est fausse,,, et c est pour cela que pour detourner l attention ,, les protagonistes font dans le deballage ,,,, meme le chiffre de 15000000 est contestable ,,,, SEUL E S ,,,, DJAMILA BOUHIRED , YACEF SAADI et ZOHRA DRIF ,,, sont reel l es ,,, bien vivant en chair et en os ,,,,,
    ils ont salis tout le monde ,,, surtout celui des morts ,,, ils ne restent plus que les vivants ,,, ils ont pu assassiner BOUDIAF,,,, mais ils ne pourront pas ,,, ni salir notre HISTOIRE ,,, encore moins l EFFACER …..
    JUSQU AU jour ou ,,,, DEGAGE est le terme le plus appropprie ,,, mais ils n ont pas cette fierte de partir d eux meme ni d accepter le DEGAGE du PEUPLE ,,,, seule la MORT nous debarassera de la V………

  4. mohamedDD

    « Lorsque tu lances la flèche de la vérité, trempe la pointe dans du miel » proverbe arabe. Ceux la, la trempe dans du poison, donc c’est la flèche du ‘mensonge’, Allah est Le plus Savant.
    Dans le monde, il n’y a que deux sortes de gens les algériens et ceux qui rêvent de l’être. proverbe algérien bien sûr quand le dinar algérien valait plus que le franc français.
    Vous avez entendu le proverbe arabe : les chiens aboient, la caravane passe.
    Et s’ils disent la ‘vérité’ (la vérité a un goût d’apaisement!!!!), ce qui n’est pas le cas!!!

    Ne vous en faites pas, et n’écoutaient que ce qui apaisent sharh la poitrine ina’ Allah yakhoudou el hak

  5. mohamedDD

    Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

    D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La vie d’ici-bas est la prison du croyant et le paradis du mécréant ».
    (Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°2956)

    عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : الدنيا سجن المؤمن وجنة الكافر
    (رواه مسلم في صحيحه رقم ٢٩٥٦)

  6. Imène

    Azzul !
    C’est le temps des grandes mutations , des grands déballages aussi ! autrement dit : kalatha tassfa ! Rabbi yjib el kheir ou l’hna lebled …hada ma kan . salem har vdsbn , vdsb1

    • Mme CH

      Chère Imène salam…. !! L’opération emballage-déballage qui permettra d’accroître la butte de détritus et son effet de pollutions, est le jeu favori de certains Oursons en peluche animés par leurs tuteurs, histoire de semer la confusion, le doute, le discrédit et même la haine… !!! Mais on ne doit pas se tromper d’ennemis quel que soit X…. !!! Ils ont vu que nous n’étions pas amnésiques et que nous étions très attachés à notre histoire alors, la seule façon de nous y détacher c’est d’essayer de la salir, tout en espérant que certains benêts et vendus diront : Law Ken Ghir Ga3det França en Algérie…. !!!!

      Tu sais mon amie, il ne faut surtout pas tomber dans les fils de soie de la toile d’Araignée, car il ne faut pas confondre entre faire la lessive, le jeu de faire la lessive et fabriquer la lessive…. !!!
      Quoi qu’il en soit, le linge sale doit se laver en famille mais pas avec n’importe quelle lessive, surtout celle qui a été fabriquée sur l’autre rive, afin d’éviter les allergies… !!!!

      Les archives sont françaises et le colonisateur est français, donc toutes les informations qui sont contenues dans l’étiquetage de l’emballage doivent être remises à la collecte sélective en vue d’être recyclées par des spécialistes avérés… !!! Même si de nombreuses informations ne sont pas complètement mensongères, elles sont parfois déroutantes, fantaisistes, incomplètes ou tendancieuses…!!! Bizarre, pour la première fois, un ministre des Moudjahidines va partir chez FaFa ce mardi pour « régler les dossiers en suspens entre les deux pays. »
      Pour Rappel : « Initiée en 2010 par un député du FLN, une loi criminalisant le colonialisme a été bloquée depuis, puis enterrée par l’Exécutif. »…Pourquoi…???

      D’après toi, pourquoi ce moment précis a été choisi pour faire ces déballages…. !!! Il y a certes des querelles intestines entre certains intellos Bélabbesiens, mais au sommet de la pyramide il y a des guerres intestines entre les différents clans et leurs sponsors pour le pouvoir… qui risquent de jeter sur les routes des légions de réfugiés……cette fois-ci algériennes…. !!! Allah Yjib El Khir.. !!

      Tahiyati Khayti… !!

      • Imène

        Bonsoir Mme CH ! kiraki khayti ?
        Rassures -toi l’amie : je ne prends pas tout pour argent comptant ! j’écoute , je lis la presse avec bcp de prudence et discernement et comme bcp de nos compatriotes je suis atterrée face à cette cabale éhontée – sans précedent -menée à l’encontre des symboles et grandes figures de la révolution ..( à un timing  » bizarre  » marqué par les grandes confessions , déballages de toutes natures , des archives , des dossiers sortis on ne sait d’où ni pourquoi) Ecoutes mon amie :je vais même plus loin ! même si ces  » faits  » étaient avérés , ou authentiques ( encore faut le prouver ) un ( une ) héros , un fida’i , un moudjahid c’est un HOMME avant tout et donc FAILLIBLE ..si à un moment donné de l’histoire ( ds des conditions que eux seuls peuvent en parler ) ils ( elles ) ont succombé ( par faiblesse , sous la torture ..) ça ne fait pas d’eux ( d’elles ) des traîtres !! et je trouve scandaleux qu’on jette en pâture la vie , la réputation , l’honneur de ces hommes ( et femmes ) qui nous ont libérés !! Le peuple dz n’est pas ( plus ) crédule , on ne peut pas lui faire avaler toutes les couleuvres ..les luttes intestines pour  » l’après Bouteflika  » l’après pétrole , les dz en sont conscients ..maintenant A qui profite ces basses
        besognes , ce révisionnisme déguisé en travail méthodique de démolition de l’histoire du pays et ses Héros , à quand la fin des intrigues ?? l’avenir proche nous le dira ..salam mon amie , salem tlm !

        • Mme CH

          Salam khayti Imène…!!! Tu as raison, le Moudjahid est un Homme caractérisé par sa force et sa faiblesse, surtout devant la torture des barbares…!!!

          « Abderrahmane Yacef, frère du chahid Omar Yacef dit « P’tit Omar », a réagit, le dimanche 24 janvier, à la polémique sur le rôle de Yacef Saadi pendant la Révolution. « Aujourd’hui, nous assistons à une campagne nauséabonde, haineuse, contre un symbole de la lutte de libération nationale, Yacef Saadi, mon oncle », écrit-il dans une lettre adressée à TSA.

          Les tenants de la trahison et de la collaboration qui s’attaquent au symbole du peuple algérien dans sa libération, les antinationaux qui s’enhardissent à attaquer notre glorieuse mémoire en voulant mettre le doute sur leur combat en exploitant des documents connus de tous depuis des lustres », dénonce-t-il.

          « Exploitant un document de synthèse des services spéciaux français, reprenant l’organigramme de la ZAA (Zone Autonome d’Alger), grâce aux informations arrachées sous la torture à des milliers d’Algérois durant la bataille d’Alger, les thuriféraires du mensonge et de la trahison, ont voulu bâtir à partir de ce document leur mythe mensonger et attentatoire à la mémoire collective en s’attaquant à la probité de nos symbole », détaille Abderrahmane Yacef qui évoque de « faux utilisés par les services spéciaux coloniaux ».

          Abderrahmane Yacef dévoile un document officiel français datant du 16 janvier 1960 dans lequel Yacef Saadi est accusé d’avoir reconstitué depuis la prison « un réseau terroriste déjà responsable de plusieurs attentats dans la zone urbaine d’Alger ». Dans ce document, le délégué général du gouvernement d’Algérie demande au Premier ministre français d’ « éloigner » Yacef Saadi d’Algérie, en le plaçant en détention dans une prison française.

          « Je ne suis pas là pour justifier son combat, les faits sont assez drus et éloquents et parlent d’eux-mêmes. Je voudrai simplement mettre un holà à tous ces négationnistes, ces traitres, qui veulent remettre en cause le combat et le sacrifice de nos glorieux ainés, de leur dire Stop pour qu’ils sachent que dorénavant ils nous trouveront sur leur chemin », écrit Abderrahmane Yacef.
          Enfin, il interpelle « le ministre des Moudjahidine, l’Organisation des moudjahidine, les anciens moudjahidine individuellement, les patriotes, les consciences nationales, et de tout Algérien digne et fier, pour faire barrage à ces thuriféraires du mensonge de la trahison, chacun à son niveau, chacun selon ses moyens, s’agissant de notre histoire, de nos symboles, de notre peuple attaqué dans ses dignes enfants ».

          Qui veut salir la révolution…et pourquoi….??? A qui profite cette opération ici et là bas..??? Le choix du Timing..????….etc….!! Au moment où Marcel Bigeard « honoré et glorifié, est passé de colonel colonisateur en Indochine et d’officier tortionnaire en Algérie au statut de résistant, d’après les propos du ministre français de la Défense. »… »Il a été entreposé au mémorial des guerres d’Indochine de Fréjus en grandes pompes par Jean Yves Le Drian, ministre socialiste de la Défense. »

          Hahahahahahahaha…(rires)…!!! Drôle de monde…!!!

          9im Di Lahna Weltma…!

  7. ABBES2

    A qui devons-nous faire confiance??

  8. kadour

    Il faut faire confiance à la logique , un pays plein de richesse se retrouve dans une situation indigne des ses ressources car sans la bénédiction d’ALLAH nous resterons toujours à la traine et celle-ci nous a quitté depuis la trahison et la fausse histoire …

  9. Mme CH

    Dans toute cette lessive , j’ai retenu les particules qui ont conforté ma théorie du complot depuis l’indépendance…!!! De Gaulle et son Homme de l’ombre Foccart qui arrangea un grand réseau furtif entre la France et ses anciennes colonies dès les premières indépendances en 1960 ; dans le but de garantir un héritage permanent à l’Empire ; en contrôlant les ressources naturelles afin de pérenniser l’indépendance énergétique de la France et consolider sa suprématie en Afrique. Il symbolisera le néo-colonialisme français jusqu’à sa mort, en 1997… !!! Tout ça, grâce à certains déserteurs de l’armée française, comme celui qui est nommé dans cet article….!!! Le même avec sa bande qui ont été à l’origine de la tragédie noire en Algérie….!!!!

    A suivre…!!!

  10. lecteur

    faut jamais oublier que l’ennemie numero un c’est satan et sa bande..
    car le colon d’une manière ou d’une autre il ne pourra jamais certaine barrière
    sinon ça retournera contre lui..Les americains qui exploitent du gaz et du petrol
    dans certains pays ne voudront jamais des problémes politiques sinon ils auront
    des problémes d’aprovisionnement..
    Mais le club satanique n’a pas besoin de petrole pour faire marcher les economie son but est autre au contraire il veut la situation des jachères totale pour plonger la planete dans la detresse et la pauvreté..
    il faut se preparer devant ce monstre sa machine ces banques son argent et ses partis politiques..tous les pays du monde sont sous menace..parler actuelemnt de la revoltion algerienne n’a de but que pour maintenir et réiteré les principe de novembre comme d’ailleurs les principes de la revolution française pour la france..chez eux etait justice egalité fraternité nous en gros les memes revendications..si le colons applaiqauit ces principes je ne pense pas il y aurait une guerre en algerie..la piscine de bel abbes portait une ponacarte a l’entrée  »piscine interdite aux arabes et aux juifs » comme d’ailleur l’ecole le college l’université la medecine le foncier meme la mer..il n’ ayavait que l’air qui etait autorisé et fraternisé por tout le monde..le representant du ministere du commerce parle de monopole et ne sait pas que le mot licence est un monopole.. reguler un marché c’est une chose introduire une licence c’est le monopole de fait..et puis l’achat de l’etranger est garatie pour tout le monde, pourquoi quelqu’un aura droit d’acheter 1000 choses pour la revendre en l’etat et pourquoi un particulier n’a pas le droit d’acheter un seul produit, c’est cela le monopoe ceux qui achete en gros de l’etranger et le revend en l’etat font du monopole mais celui qui achété le sucre ou matière première celui ci doit etre encourager et soutenue par l’etat pour diminuer ses charges, car il importe des choses qui creent de la richesse et non revendre des produit en l’etats ..
    disant le franchement si le contreremboursement a l’epoque de chadli retourne pour tout le monde c’est a dire chacun a droit d’acheter de l’etranger est ce que le particulier va acheter de la camelotte pour lui meme?? noN ..mais lorsque tu donne le monopole a qelqu’un de s’emparer des devises du petrole pour acheter de l’etranger c’est noraml il ne va acheter que la camelotte et nous la fait avaler par la force.. l’argent du petrole st vendu et produit seul par sonatrach c’est elle qui doit faire l’import export..elle vend les matières premières elle nous achetes de la matière première c’est claire celui qui exporte c’est lui qui importe car il a des devises en sa possession..
    chaque algerien apres l’independance a le droit d’acheter de l’etranger en contre rembourssement.. je n’ai pas besoin ni de x ni de y pour m’importer et me vendre un produit..je suis majeur j’ai ma carte de credit j’achet des devise je vais sur le net j’ouvre les sites de vente en ligne je choisi mon produit et je commande si le produit ne me convient pas je le rends a son envoyeur..je n’ai pas besoin d’un illetré qui achété de la camelotte avec mes devises..car il prend ma part de la banque..
    c’est cela la revolution algerienne on ne voudra plus revenir a la situation d’avant 62
    ou l’algerien etait considéré comme un surplus un vagabond en errant parmis les colons venus d’ailleurs..
    le gouevrnement doit revoir le systeme de l’importaion en la revente en l’etat, tous les algeriens ont droit d’acheter au moins un produit par an c’est notre droit..
    les matières premières c’est affaire entre rpoffessionel ça se regle entre professionel
    ça nous regrade pas..le travailleur a ENI doit trouver les matières premières a sa disponibiluité il prend son salaire et lui a lui d’achetr ou il veut quand il fveut et chez qu’il veut meme chez le juif ou chez le palestiniens..c’est son argent en dinars et en devise ce n’est pas un voleur sa transaction est claire le banquier fait le transfert d’argent et le transfert du nom..si la justice ou le fisc suit une personne particulière c’est leurs travail et c’est leur affaires..

  11. Mme CH

    « Marcel Bigeard, le militaire tortionnaire vu comme un résistant » (Slate Afrique, le 05/12/2012, Chawki Amari)…!!! Et nos résistants, certains Oursons en peluche, H et news H veulent qu’on les voit comme des mauviettes…!!!!

    « Près de deux ans après sa mort, le général 4 étoiles Bigeard, «héros» des guerres coloniales, a été entreposé au mémorial des guerres d’Indochine de Fréjus en grandes pompes par Jean Yves Le Drian, ministre socialiste de la Défense.
    Initialement annoncé au Panthéon de Paris, le général controversé aura fini dans le Midi, là où tout est possible. Dans un entretien donné au journal Corse-matin (mais pourquoi la Corse?), le ministre, accessoirement agrégé d’histoire contemporaine, y décrit le général comme «une figure emblématique de notre histoire militaire (…), il s’est particulièrement illustré comme résistant et comme soldat en Indochine.»

    Bigeard, un résistant?

    Mais qu’est-ce qu’un résistant, en français? Il y a plusieurs définitions, au delà du sens basique de «participe présent du verbe résister.» Il y a «solide, robuste», ce qui est probablement le sens choisi par le ministre de la Défense, mais aussi, lié au sens historique français, «qui s’oppose à l’action d’un agent extérieur», ou mieux, «qui s’oppose à l’occupation d’un territoire par l’ennemi.»
    Quand le ministre dit «résistant et soldat en Indochine», on pourrait comprendre que l’Indochine avait envahi la France et qu’il fallait la sortir de là. A moins qu’il ne parle du résistant Bigeard contre l’Allemagne, et du soldat Bigeard, contre l’Indochine.

    La France aurait-elle fait trop de guerres au point de tout mélanger?

    La maudite cuvette

    Diên Biên Phu, du nom de la cuvette d’Indochine où l’empire du soldat Bigeard est tombé, est-elle une victoire française ou vietnamienne? D’après le ministre, qui la qualifie de «maudite cuvette du Nord Vietnam» pour situer l’action du colonel Bigeard (il est devenu général plus tard, en France), on pourrait penser que la bataille fut rude mais juste, et que si le Vietnam en est sorti vainqueur, il n’aurait pas dû.
    Du coup, on ne sait plus qui a gagné cette guerre, pourquoi a-t-elle eu lieu et qui sont ces Vietnamiens d’Indochine, si loin de l’Histoire? En tout état de cause, l’histoire de la guerre d’Indochine aura fini dans une maudite cuvette, mais pas comme le général Bigeard, ré-inhumé dans une cérémonie de grande ampleur que le ministre Jean Yves Le Drian défend ainsi:
    «En faisant ce geste, je ne cherche nullement à masquer ce qui s’est passé en Algérie.»
    Alors Vietnam et Algérie, pas le même combat? Pour le général Bigeard, qui a cassé du résistant (au sens «qui s’oppose à l’occupation d’un territoire par l’ennemi») sans faire de distinction entre Algériens et Vietnamiens, une nuance s’impose selon le ministre de la Défense.
    Et pour cause, à la veille de la visite de François Hollande à Alger et au lendemain de la guerre des bras d’honneur, il faut aller doucement.

    Les «psychanalyste EDF»

    Après la cuvette maudite de Diên Biên Phu, c’est à Alger, que le colonel Bigeard s’est illustré, délaissant les jungles tropicales du Vietnam pour se concentrer sur les jungles urbaines de la Casbah.
    Sous les ordres du général Massu, à qui carte blanche a été donnée en dehors de toute voie légale, il aura trouvé le moyen de faire parler les Algériens (qui, c’est connu, parlent français, contrairement aux Vietnamiens).
    Utiliser le supplice raffiné de «la Baignoire» (on ne sort pas indemne d’une cuvette) mais surtout de la «gégène» pour torturer à l’électricité les résistants (là aussi, au sens français historique, «qui s’oppose à l’occupation d’un territoire par l’ennemi»).
    Durant toute la bataille d’Alger (janvier 1957), le colonel Bigeard a exercé massivement ses talents de psychanalyste EDF qui sait faire parler (le sérum de vérité n’existait pas encore) pour obtenir le maximum d’informations sous la torture.
    «Il était aimé et respecté de ses hommes», rappelle encore le ministre de la Défense, zappant du coup tous ces jeunes appelés du contingent, écœurés par ces méthodes, jusqu’à d’autres officiers comme le général Jacques Pâris de Bollardière (qui a également fait l’Indochine) demandant officiellement en mars 1957 à être relevé de ses fonctions, pour marquer son refus de la torture.
    Il n’a pas eu droit à un mémorial, mais à un carrefour à Paris, baptisé en son nom.

    Les crevettes Bigeard

    Si les Vietnamiens raffolent des crevettes (surtout surgelées), les Algériens ont un mauvais rapport avec ces étranges bestioles nécrophages. Contrairement au ministre Le Drian, on ne saura pas ce que l’histoire retiendra vraiment de Marcel Bigeard mais au moins une expression lui est restée collée à la peau, «les crevettes Bigeard», du nom de ces civils morts sous la torture dans les locaux du colonel et qu’il fallait bien jeter après utilisation.
    Par hélicoptère, l’illustre résistant les jetait à la mer, ce qui a donné lieu à cette expression tristement célèbre. C’est donc une question de définitions, et le ministre français a bien usé de la langue pour nuancer ses propos et tenter de s’extirper de ce terrible piège de la mémoire.

    Algériens et Vietnamiens, alliés ou ennemis?

    Le général Bigeard n’a pas fini dans la mer, mangé par des crevettes, mais dans un mémorial. Une nouvelle page d’histoire s’ouvre désormais entre l’Algérie et le Vietnam, d’autant que pendant la bataille décisive de Diên Biên Phu, quelques Algériens bien obligés combattaient aux côtés des Français et que cette année, 1954, a permis à l’Algérie de lancer son combat définitif contre l’occupation, avec cet argument : si les Vietnamiens ont pu vaincre la France, on peut le faire.
    Algériens et Vietnamiens, alliés ou ennemis? Le conflit naissant, déclenché par le ministre français de la Défense, départage les deux aventures entre le nécessaire et l’inutile, la colonisation différentielle et l’idée absurde que ce qui est bon pour le Vietnam ne serait pas bon pour l’Algérie.
    On connaît la réaction des Algériens, on attend celle des Vietnamiens. »

    Cet article m’a vraiment plu…et sur tous les plans…!!!!

  12. mohamedDD

    Soeur Mme CH relax, comme vous aimez la lecture, et avec cette petite lecture très instructive pour se décontracter; mais un petit conseil, il faudrait boire ces traits avec modération et surtout avec mesure!!!
    (sur le web)
    Mondialisme,
    Nous sommes en pleine guerre mondiale pour le contrôle de l’or. Il faut mettre la main sur l’or mondial
    La crise financière aura été le coup d’envoi de la fin de la monnaie fiduciaire et scripturale c’est-à-dire tout notre environnement monétaire connu: billets, pièces de monnaies, chèques, cartes de crédit, virement bancaire…Tout ce système monétaire s’est complétement dévalué sous l’action des banques centrales mondiales qui pour répondre à la crise ont fait tourner massivement la planche à billets dévaluant du même coup les monnaies. Cette dévaluation monétaire a un impact considérable sur notre économie qui ne peut donc survivre qu’à coup de subvention massifs! Nous sommes en faillite que ce soit bien clair pour tout le monde.
    Il faut mettre la main sur l’or mondial
    Mais dans notre système financier mondial l’acteur le plus important n’est pas le gouvernement mais la banque centrale. La banque centrale c’est celle qui gère le trésor et s’occupe de la monnaie donc de l’impact sur l’économie vous suivez? Or ces banques centrales sont privées et c’est une exigence de leur part ce qui leur permet d’orienter leur politique vers le meilleur rapport financier peu importe le coût économique sur le réel. Il y a deux rapports qui se dégagent si on veut simplifier: les actions qui ont une emprise directe sur la gouvernance des entreprises et les bons du trésor qui émanent directement des états.
    Et oui ils le volent mais ce n’est pas pour nous hein?
    Ce qui s’est écroulé avec la crise financière en 2008 c’est tout le système de bulle spéculatrice sur l’économie réelle, donc pour lui permettre de se sauvegarder (et donc sauvegarder les acteurs) on a activé le second levier celui des bons du trésor appelé « crise de la dette ». Cette crise de la dette est en fait un moyen pour pomper les réserves des états pour alimenter les capitalistes qui ont perdu gros en économie. Compris? Même si les plus gros d’entre eux ont tiré les ficelles dans l’ombre pour que tout cela se passe à l’image de Goldman Sachs qu’on ne présente plus. Ce sont donc les banques centrales qui ont le pouvoir de rembourser les dettes souveraines qui en dehors des taux d’intérêts ne sont pas indignes. Si l’on prend un exemple tout simple, construire une école, on comprend qu’une collectivité doit emprunter pour la construire car ne disposant pas de suffisamment d’argent à l’instant T. C’est ce qu’on appelle un emprunt et c’est ce qu’on appelle « la dette ». Un acte légitime pour prévoir et organiser l’avenir. Non ce n’est pas la dette en elle-même qu’il faut dénoncer mais son taux d’intérêt! Et son taux d’intérêt vient de quoi, de qui? Des banques centrales privées qui prêtent l’argent aux états (Fed depuis 1913, City depuis 1794, Banque de France depuis 1973, etc…) avec des intérêts. Des intérêts minimes certes (2 ou 3%) mais sur des montagnes d’argent car il y a beaucoup d’écoles à construire au niveau d’un état. Et cela année après année augmentant donc exponentiellement la charge de la dette.
    La charge de la dette n’est donc que l’argent que nous devons aux banques centrales. Pour résoudre le problème ne faudrait-il pas casser véritablement le système et recommencer à zéro en re-nationalisant les banques centrales comme le fait l’Islande? Pour nous les peuples ce serait la meilleure solution car ainsi il n’y aurait plus d’impact négatif sur notre économie, on retrouverait même une croissance vertueuse (ah les 30 glorieuses d’avant 1973…) puisque tout notre argent ne serait plus investi pour rembourser la dette mais pour alimenter l’économie. A coups de milliards… Mais voilà les banques centrales ne veulent pas perdre leur avoirs accumulés depuis des décennies à coup de magouilles financières, de malversations industrielles, de spéculation, alimentant la corruption mondiale et particulièrement vous nos dirigeants bien évidemment. Nos dirigeants qui sont tous formés sur le modèle de la London school of economics qui fait référence jusqu’à chez nous (Lien). Tout le système de formation de nos dirigeants est donc sous contrôle de la même logique libérale et capitaliste: jusqu’au-boutisme de l’ouverture des frontières pour permettre la loi de la jungle capitaliste qui profite toujours au plus puissant, au plus riche donc. Nous avons donc démontré la connexion indiscutable entre les banquiers qui détiennent les avoirs des banques centrales occidentales (Fed, City et BCE notamment) et nos dirigeants, on peut donc maintenant comprendre ce qui se passe avec la construction européenne qui consiste en fait à remettre tout notre pouvoir économique et financier à la BCE.
    L’UE c’est la fusion de nos économies dans la BCE. Celle-ci aura de plus le pouvoir exorbitant de contrôle sur toutes les banques européennes (ou presque, ce qui veut dire qu’elle pourra exercer un droit de préemption monétaire, financier ou autre sans qu’aucun état ne puisse s’y opposer. Nous arrivons donc comme aux états-unis à la dictature de la banque centrale qui va imposer ses dogmes économiques (stabilisation de l’inflation par exemple ce qui évite aux spéculateurs de voir leur avoir mécaniquement baisser) aux gouvernements. Tout cela se construit sous nos yeux et par l’axe Merkel-Hollande auquel le fourbe anglais a dit tout haut qu’il refusait de s’y soumettre…sans contrepartie qu’il négociera au prix fort bien entendu et notamment? La liberté pour son système financier qui restera indépendant de la BCE. Voilà l’enjeu du coup de gueule de Cameron. Toute la stratégie anglaise: être physiquement dans l’UE mais non juridiquement. Le problème est maintenant à un autre niveau puisque la seule valeur économique qui reste crédible dans cette déperdition du système et bien c’est l’or. L’or qui est le seul gage reconnu internationalement et qui reflète donc la santé d’un état. Plus on en a plus on peut impressionner favorablement nos créditeurs et donc bénéficier de taux avantageux. En avoir c’est donc une nécessité de vie ou de mort économique en ces temps troubles. D’où la guerre au Mali qui n’est ni plus ni moins qu’une guerre pour s’assurer le contrôle des mines d’or parmi les plus productives du monde (Lien) en dehors de la Chine. Voilà le second facteur explicatif de la guerre mondiale qui se joue en souterrain devant nos yeux et qui va nécessiter la mort de beaucoup beaucoup de soldats et de résistants ici ou ailleurs. La vie humaine ne vaut rien face à la valeur de l’or.
    Pièce d’or chinoise La Chine met une pression constante incroyable sur la possession de l’or (Lien). C’est le nouveau leader mondial (Lien). Et toute la production et la commercialisation de l’or sous toutes ses formes est fermement contrôlé par l’état chinois et doit rester en Chine pour intégrer les coffres de la banque centrale chinoise (Lien). Entre parenthèse vous comprenez mieux pourquoi la Chine a fait pression sur l’Angleterre pour que Hongkong redevienne chinois à terme. La banque de Chine basée à HongKong est une des plus puissantes du monde bien sûr et même si juridiquement elle est privée ses actionnaires sont publics. Bref la banque chinoise travaille globalement pour les intérêts de son pays comme le fait la Russie. Nos banques centrales en occident travaillent pour des intérêts supra-nationaux. C’est la différence notable qui explique le déséquilibre du mondialisme qui ne peut être viable sauf à accepter de devenir une sous-merde américaine pour pouvoir lutter frontalement avec les autres grosses banques centrales du monde. Il est là l’enjeu majeur pour notre civilisation. Je constate que certains d’entre nous l’acceptent très bien, pas moi personnellement.
    La guerre mondiale se passe donc entre les banques centrales occidentales, la banque centrale japonaise (Lien) que l’on croyait inévitablement vissée à l’occident et qui vient d’élire un gouvernement nationaliste qui a mis la pression sur sa banque centrale pour qu’elle utilise les mêmes moyens que les occidentales: la planche à billets! (Lien); et les banques centrales chinoises, russes et iraniennes! Et oui c’est la guerre donc chacun pour soi! Et pour alimenter la guerre qui doit profiter à l’industrie économique et financière du vainqueur, il faut de l’or. Et quand on n’en n’a pas ou pas assez et bien il faut aller le prendre dans le coffre de ceux qui en ont comme en Libye.
    US-goldIl faut aussi se souvenir qu’avant la dictature états-unienne les monnaies mondiales étaient garanties par l’or c’était le règne de l’étalon-or. La superpuissance US a balayé tout cela en imposant le dollar comme valeur étalon des échanges bancaires et économiques. C’est ainsi que pendant 40 ans (depuis 1971) les USA ont fait tourner la planche à billets de la FED (entreprise privée) pour garantir aux états du monde que leur monnaie resterait stable ou quasi, leur donnant ainsi l’illusion qu’on pouvait faire confiance en cette monnaie. Or la crise financière a achevé de lever le voile sur le gigantesque traumatisme économique engendré par cette vision économique aux USA même puisque ceux-ci ont un montant de dette colossal, KO-LO-SAL! Là aussi bien sûr ce montant est non remboursable. Mais plutôt que d’y mettre fin carrément le gouvernement (démocrates et républicains main dans la main) va chercher à sauver les banquiers de la déroute en augmentant toujours plus le plafond de la dette et donc éviter au pays la banqueroute par défaut de paiement (Lien). Seulement cette politique n’est pas viable à terme on le comprend bien, donc le système doit finir de s’écrouler pour finalement revenir à l’ancien, le seul légitime, c’est-à-dire celui du standard-or. L’or on y revient donc car c’est le nerf de la guerre pour le futur.
    Nous sommes donc en pleine guerre mondiale pour assurer la possession de l’or pour le présent et le futur. Mais quel or? Car l’or de la banque centrale US est-il vraiment de l’or ou une vaste mascarade rempli de tungstène (Lien) signifiant que l’or des USA est déjà sorti des coffres de Fort Knox comme l’avait peut-être découvert DSK avant son histoire de viol…Donc lorsque l’Allemagne (Lien), après d’autres pays comme le Vénézuela (Lien), exige le rapatriement de son or dans les coffres américains et français et bien on ne peut plus lui rendre! A moins de dépouiller ceux qui l’ont physiquement mais qui sont les mêmes que ceux qui tirent les ficelles depuis des dizaines d’années derrière les banques centrales et qui ont donc eu le temps d’accumuler de l’or,donc…Donc on va chercher l’or dans les coffres, dans les mines, sous prétexte de faire une guerre contre le terrorisme islamique ou pour autre raison on s’en fout. L’important c’est le résultat.
    Voilà ce qui se joue au Mali. Voilà pourquoi des pays comme le Liban ou l’Algérie (Lien) ne pourront pas garder leur indépendance et devront se soumettre à l’autorité supérieure de l’empire qu’elle soit occidentale, chinoise ou russe. Tu as de l’or choisis ton camp camarade! Mais ne reste pas isolé ou entre deux eaux. L’heure est venu d’intégrer un camp avant la lutte finale qui sera celle contre le genre humain assurément…
    27 janvier 2013 En ce début d’année la mafia sioniste fait feu de tout bois! Cette mafia pourrit nos vies.
    L’année 2013 commence bien mal pour celles et ceux qui rêvent de paix et de liberté dans le monde. La mafia sioniste mondiale au pouvoir en occident entend au contraire intensifier sa main mise par l’intermédiaire du mondialisme. De l’affaire Cassez aux élections israéliennes en passant par la judiciarisation de twitter la mafia sioniste est au travail pour notre plus grand malheur!
    Cette mafia pourrit nos vies. Les élections israéliennes. Légitimité renforcée!
    Ce qu’il faut retenir des élections israéliennes est d’abord le nouveau mandat donné à Nethanyahu ce qui était l’objectif principal (Lien). Il sera allié avec une frange extrémiste et dure (Lien) dans la volonté de poursuivre l’extension du territoire sioniste en Palestine et peut-être avec les centristes pour légitimer encore plus sa légitimité. S’il a vu se réduire sa marge c’est par l’irruption des affaires sociales intérieures derrière notamment le mouvement des indignés. C’est la crise aussi en Israël pour les pauvres.
    Finalement même si son parti perd des députés c’est quand même une belle victoire pour Nethanyahu puisque sa politique extérieure n’est pas massivement remise en cause, loin de là même, les plus virulentes critiques sont pour sa politique intérieure. Analyse éclairante de Pierre Dortiguier:

    Menace contre l’Iran Israël veut la peau de l’Iran.
    La mafia sioniste veut absolument punir l’Iran de sa liberté de parole à l’ONU et ailleurs pour dénoncer les énormités shoananesques (Lien). Voyant l’inefficacité des mesures économiques Israël maintient toujours l’alternative militaire ouverte (Lien). Une position qui embarrasse l’allié américain qui a d’autres chats à fouetter et notamment une future révolte civile à mater d’où sa volonté de se désengager de plusieurs opérations extérieures. C’est ce que laisse suggérer la nomination de Chuck Hagel qui aura ce mandat-là et qui n’est pas du tout un antisioniste mais plutôt un pro-américain ce qui devient rare aux USA! (Lien).
    … / …

  13. mohamedDD

    … / …
    La judiciarisation de Twitter en France. La traque s’intensifie sur internet.
    Le lobby sioniste obtient de twitter l’identification des auteurs de tweets racistes, antisémites ou homophobes (Lien). Bien mais qui va décider ce qui est raciste? Sale … c’est raciste? Sale ….? Non. Sale p c’est homophobe mais en.. non. Vous en voyez beaucoup vous des tweets ouvertement racistes et homophobes sur le réseau? A part quelques allumés suicidaires non. Par contre des tweets dénonçant le lobby juif, la mafia juive sioniste, le sionisme etc là il y en a quelques-uns! Seront-ils des tweets antisémites pour la justice française? Naturellement c’est donc là l’objectif de cette judiciarisation de tweeter comme de facebook. Eliminer toute tentative de dénonciation du pouvoir de cette mafia sur nos vies (Lien).
    L’affaire Cassez après l’affaire Polanski, l’affaire DSK, l’arche de Zoe…
    Que l’on soit juif ou misérable…
    La mafia sioniste est dorénavant assez puissante en France pour faire intervenir l’état dans des affaires de justice concernant des membres de la communauté s’adonnant à des pratiques de gangstérisme, de voyous, de pédophilie…La mafia sioniste internationale fait ce qu’elle veut où elle veut parce qu’elle sait trouver des membres de sa communauté d’appartenance, juive, ou allié soumis, pour lui apporter un appui décisif ici ou là. L’affaire Cassez en est emblématique.
    Voilà une femme reconnue coupable de kidnapping et de séquestration avec son petit ami juif Israël Vallarta et dont toute la puissance médiatique (Lien) et politique française va entrer en action pour la soustraire à la justice d’un pays souverain en l’occurrence le Mexique (Lien). Elle va y parvenir par l’intermédiaire d’un vice de procédure qui fait les beaux jours des avocats marrons pour faire sortir leur client des « griffes » très émoussées de la justice surtout lorsqu’on a la chance d’appartenir de près ou de loin à la communauté élue…L’affaire DSK se terminant par le versement d’une belle somme d’argent à l’amiable à la victime et le tour est joué. DSK? Non coupable car non-jugé. Tout est possible lorsqu’on a de l’argent et des relations.
    La guerre néo-coloniale du Mali: Ce n’est plus pour la France que ce soldat combat mais pour la mort…
    L’intervention militaire française au Mali est le signe que la France suivra dorénavant la doctrine des néo-cons US et des faucons israéliens de la guerre contre le terrorisme partout dans le monde. Ce qu’on a commencé au Mali s’arrêtera où? Ca fait plaisir en tout cas à Nethanyahu (Lien) et aussi à BHL qui voit sa jurisprudence Libyenne être reprise sans plus de façons par le nouveau locataire de l’Elysée pion sioniste français
    Le traffic d’organes au Kossovo
    Kouchner, traffic d’organes, Kosovo, Israël=mafia sioniste non?
    N’oublions pas non plus la sordide affaire du trafic d’organes au Kossovo dénoncée au plus haut niveau européen dans un rapport circonstancié (Lien). Une affaire exécutée lors du mandat de Kouchner à la tête la troïka et pour laquelle il est nommément accusé par la Serbie car ayant côtoyé et soutenu l’actuel président du Kosovo lui aussi mis en cause: Hakim Thaçi.
    Bizarrement l’enquête piétine et du côté russe on accuse l’union européenne de faire de l’obstruction (Lien). Tiens comme c’est bizarre. Le tenant, juif, du droit d’ingérence international au nom de l’humanitaire doit-il être protégé et au-dessus des lois? Car voyez-vous un suspect dans ce trafic a été arrêté en Israël (Lien) curieuse coïncidence n’est-ce pas?

    En ce début d’année 2013 on peut donc s’inquiéter de voir la mafia sioniste afficher clairement sa volonté d’éradiquer toute tentative de résistance à sa main mise sur l’occident et surtout sur la France. L’élection de Hollande n’aura fait que précipiter ce que Sarkozy avait entrepris avant lui. En intégrant la mafia sioniste au plus haut niveau de l’état la France devient une souillure d’elle-même inspirant le dégoût.
    Lire: La France desservie par une brochette de pantins menteurs.
    25 janvier 2013 Le vrai combat est enclenché et il est de l’intérieur. Toute la construction européenne n’aura été qu’une constante politique de l’élite pour promouvoir un modèle qui détruit les biens et le moral des peuples. Elle ne peut donc que s’écrouler, elle le doit! Car il n’y a pas de solutions viables pour l’avenir des peuples en continuant cette mortifère intégration politique.
    Le lanceur de polémiques…
    David Cameron a plongé un pavé dans la mare en disant qu’il prendrait la responsabilité, s’il était réélu, d’appeler les citoyens anglais à un référendum sur l’appartenance ou non à l’union européenne. Un argument de campagne électorale pour certains commentateurs prenant ainsi l’union européenne en otage (Lien). Panorama des réactions européanistes (Lien).
    Pourtant celle-ci nous ferait-elle tant de bien qu’il nous faudrait la défendre coûte que coûte? Contre nous-mêmes, contre nos droits souverains, contre notre autonomie, contre notre droit à disposer de nous-mêmes? Il faudrait être fou ou naïf. C’est ce que l’on fait pourtant depuis 50 ans…(Lien)
    Le couple franco-allemand est une victoire américaine. Ce couple ne nous représente nullement. Le couple franco-allemand dont les médias nous bassinent avec complaisance dans une manipulation éhontée de l’histoire dont ils ont l’habitude. Car à l’origine ce traité de l’Elysée voulu par De Gaulle n’était pas du tout ce qu’il en est devenu aujourd’hui. Bien au contraire il était une volonté affirmée d’offrir à la France un contrepoids suffisant à l’hégémonie américaine. L’Europe telle que voulue par De Gaulle alors n’était pas du tout celle que l’union européenne construit et qui n’est autre que la volonté de l’amarrer aux états-unis. Non l’Europe, et ses peuples, n’auront pas le droit de décider de leur politique monétaire, internationale et même nationale sans en recevoir l’aval du futur gouvernement fédéral européen entièrement sous contrôle de nos « alliés » américains.
    Lire à ce sujet la vérité sur la séquence historique d’il y a cinquante ans entre De Gaulle, Adenauer et Kennedy!
    Le populisme c’est la démocratie! Le populisme pour vous mettre à l’aise tout de suite, est la volonté du peuple. Le synonyme est la démocratie qui n’est autre que la politique par et pour le peuple. Cette union européenne fait-elle le bonheur des peuples alors que le chômage augmente, que le chômage des jeunes explose, que la désindustrialisation se poursuit, que les retraites diminuent, que les impôts progressent, que les taxes augmentent, que les tarifs de l’énergie etc
    Nigel Farage nous rappelle quelques vérités:
    Pire encore cette construction européenne n’est que le fruit de mensonges, de manipulations et de malversations financières pour opprimer toujours plus les peuples. En Grèce on soupçonne deux dirigeants d’avoir exagéré le déficit du pays pour mieux obliger le peuple à accepter l’austérité! L’Allemagne (du moins son élite) rêve toujours de voir la France se conformer à sa politique économique qui a crée pourtant plus de précarité et de pauvreté avec les lois Hartz (Lien). C’est ce que s’apprête à faire notre petit gouvernement avec son projet de flexi-sécurité entendons-nous bien même si ils souhaitent l’enrober d’une bonne grosse louche sociale qui passera à la trappe dans les faits .
    Toujours plus d’intégration européenne toujours moins de démocratie.
    … / …

    L’Europe met notre pouvoir e

  14. mohamedDD

    … / …
    L’Europe met notre pouvoir entre ses mains!
    Que font-ils pour nous sortir de cette mouise rampante? Ils nous proposent toujours plus d’intégration et d’abandonner toujours plus de pouvoirs souverains pour les donner à des technocrates, des financiers via la BCE, des businessmen, qui eux savent la réalité de ce monde (Lien). Et nous, notre réalité à nous? Ils s’en foutent.
    Car si cette élite européaniste et mondialiste a la capacité et la volonté de voler de pays en pays pour voir fructifier son économie, ses avoirs financiers, sa richesse, l’immense majorité des peuples, elle, n’a que la volonté de vivre heureuse et dignement. Or nous sommes abreuvés de propagande faisant croire que la richesse rend heureux par des gens payés pour cela. Et payés tellement astronomiquement qu’on ne peut même se l’imaginer!
    Ce modèle élitiste qu’est l’union européenne ne peut donc s’appliquer aux vouloirs des peuples. La cassure est autant idéologique, que philosophique que même économique. Qui a envie de quitter véritablement son pays en dehors de ceux qui gagnent tellement d’argent qu’ils peuvent s’acheter un château ailleurs? Qui à part les roms qui ne sont bien nulle part parce qu’ils ne vivent pas bien eux-mêmes? Personne. Cette union européenne est donc une construction hypothétique car elle n’a pas réussi à déraciner l’être humain de sa terre. Sa terre à laquelle il est étroitement lié et dont il ne peut envisager de quitter qu’à contre-cœur ou sous le coup d’une opportunité extraordinaire ( Ne nous a-t-on pas fait le coup du rêve américain?).
    Cette union européenne n’est donc qu’une coquille vide qui ne profite qu’à une élite cherchant à bénéficier des bonnes grâces de la puissance américaine pour s’ouvrir toujours plus de marchés à l’exportation et concurrencer la puissance de la Russie et de la Chine. Cette union européenne n’est donc qu’une union aristocratique et non une union des peuples souverains. Pourtant celle-ci serait utile au monde et en celle-là je peux croire car elle apporterait véritablement un modèle de développement différent respectueux de la diversité et de l’autonomie des autres peuples du monde. Avec cette construction européenne on n’en est loin comme on le constate avec la multiplicité des guerres néo-coloniales en Libye, en Syrie, en mali, au Soudan et ailleurs. C’est ça la vision de l’Europe de demain? Poursuivre le même idéal colonisateur que depuis 1789 et la prise de pouvoir occulte des francs-maçons? Une prise de pouvoir qui s’est effectué contre le peuple comme le montre le génocide de Vendée (Lien) et qui se perpétue encore aujourd’hui de façon plus perverse encore.
    Alors non je ne rêve pas de cette union européenne et je n’en veux pas! Je réclame la démocratie qui n’est autre que la souveraineté du peuple et non son dépouillement comme c’est le cas aujourd’hui. Non au couple franco-allemand qui ne justifie d’aucun enthousiasme de nôtre côté comme du leur (Lien) et cela malgré 50 ans de propagande. Pourquoi? Car au fond de nous savons que nous n’avons envie ni l’un ni l’autre de nous fondra dans un super état germanique. Moi je suis français avec mes codes et ma culture, toi tu es allemand avec les tiens. Et je te respecte pour cela même si je n’ai aucune envie de te ressembler. Par contre travaillons ensemble si c’est possible ça oui mais gardons nos différences dont l’addition fait notre force. Ne fusionnons pas dans un ensemble non-défini qui serait la proie d’intérêts supérieurs dépassant notre propre volonté et notre envie.
    Retrouvons le goût de disposer de nous-mêmes en toute souveraineté et nous retrouverons alors notre joie de vivre j’en suis persuadé. Le monde est vaste et nous n’avons pas vocation à nous engluer dans un partenariat obligé. Nous sommes ouverts sur le monde et nous voulons lui parler dans les yeux avec sincérité et confiance. Nul n’est notre ennemi en ce bas-monde s’il nous respecte aussi. Nous n’avons pas à avoir peur de notre liberté car c’est la condition même de notre vie.
    La France face au Qatar au Mali! Il y a des poignées de mains qui font mal.
    Il faudrait toujours se méfier d’un ami qui vous veut du bien tout en ayant pas du tout les mêmes objectifs civilisationnels que vous. L’argent n’a pas d’odeur dites-vous? il devrait en avoir! Au-dessus de l’argent il devrait y avoir l’honneur, la dignité, le respect. Or rien de tout cela n’est dans le lien fort qui unit la France aux qataris. Tout est une histoire d’intérêts partagés et d’argent facile pour les gouvernements français (Sarkozy puis Hollande). Malheureusement cet argent facile ne permettra pas une meilleure construction de notre société mais s’évertuera plutôt à la saper de l’intérieur.
    Il est assez incroyable (mais pas tant que cela finalement) de constater que personne dans nos médias ne rappelle que le Qatar est à l’instar de l’Arabie Saoudite un pays salafiste (Lien). Les seuls dans le monde! Autrement dit la France va se trouver confronté aux princes qataris qui ont pris en mains le PSG, investissent dans le CAC40 et nos banlieues!(Lien):
    Trois transactions supérieures à 500 millions euros ont notamment animé le marché parisien : la vente par Groupama au Qatar du 52-60 avenue des Champs-Élysées et les deux portefeuilles de bureaux cédés par KanAm au Qatar (immeubles Néo et Cité du Retiro) et par Eurosic à JP Morgan (immeubles Avant-Seine et 52 Hoche).
    La France pris dans sa logique de désengagement a incité les qataris à les remplacer pour racheter les bijoux de famille du pays et stimuler ainsi l’activité économique du pays. Le Qatar qui a table ouverte chez nous comme on le voit avec le PSG n’est pourtant pas ami des poètes surtout lorsqu’ils critiquent l’émir (Lien).
    Mais comme tout un jour finit par se voir voilà que la France se retrouve en face de la vérité au Mali!(Lien) La vérité qui est que le Qatar finance les organisations terroristes islamiques partout dans le monde, des terroristes islamiques dont la France veut être le rempart en première ligne au Mali mais est de leur côté en Syrie et en Libye! Comment croyez-vous que ces rebelles islamistes au nord-Mali soient aussi bien armés? Parce qu’ils ont récupéré les armes obligeamment laissées par la France aux rebelles libyens salafistes qui aimaient découper les noirs si vous vous rappelez bien (et qui ont détruit le pays le plus avancé d’Afrique j’insiste), merci Sarkozy-BHL!, et parce qu’ils sont financés par les saouds et les qataris.
    Comment la France peut-elle faire croire que l’on peut être allié avec notre pire ennemi? De même on pourrait se demander pourquoi les USA protégent-ils autant le régime des saouds? Pour les mêmes raisons! Pour la garantie d’approvisionnement en pétrole et en gaz. Mais cela suffit-il à ce qu’on se voile les yeux sur la nature réelle de ces régimes qui n’ont rien de démocratique et rien de commun avec des valeurs humanistes?
    Il est assez bluffant que nulle part dans vos médias il est dit que Hollande est aux émirats aussi pour comprendre ce que sont vraiment les qataris comme l’explique Afrik.com (Lien). Ce n’est repris nulle part! Vos médias parlent de Hollande chef de guerre (Lien) ou du vendeur d’armes (Lien) ou d’opportunités commerciales (Lien) ou de la guerre au Mali (Lien) mais nulle part de ce qui sera une vérité éclatant à la face de ces bonimenteurs: oui le Qatar est un état terroriste! (Lien) Alors une fois que nous serons confrontés à la réalité géopolitique allons-nous comprendre que nous sommes tous manipulés? A commencer par Hollande lui-même qui est pris au piège et ne pouvait pas reculer face à la situation du nord-Mali. On l’a obligé à endosser le costume de chef de guerre malgré lui et toujours par les mêmes (Lien), les sionistes. Pourquoi? Parce qu’en mettant la France en première ligne on l’impliquera militairement pour la suite et toutes les interventions militaires à venir. Nos alliés vont nous aider mais a minima (Lien). La Libye, la Syrie puis le Mali sont encore des petites interventions militaires mais qui risquent de devenir grandes. Une fois que la France a mis la main dans l’engrenage de l’intervention militaire elle ne pourra plus s’arrêter! C’est cela que l’empire americano-sioniste voulait pour la France, car en passant ainsi en première ligne les USA et Israël gagnent un peu de répit, et la France va devenir le troisième pays le plus haï dans le monde à leurs côtés. Ils auront ainsi achevé de détruire tout le capital sympathie que gardait encore la France dans les pays arabes. Et tout cela en exacerbant les risques terroristes chez nous ainsi qu’en alimentant la guerre civile salafiste dans nos banlieues, où d’ailleurs les qataris aimeraient être encore plus présents! Doit-on ouvrir notre pays au terrorisme salafiste en échange d’un chèque en or? C’est la vraie question que devrait se poser la France. Une question d’honneur, de dignité et de respect d’elle-même.
    … / …

  15. mohamedDD

    … / …
    Mais que va foutre la France au Mali! Notre chef de guerre…
    Nos présidents aiment à se voir comme des chefs de guerre paraitraient que c’est bon pour leur image. Encore plus lorsqu’ils vont taper sur la gueule de méchants islamistes en Afrique. Alors que dans notre pays, la France pays des droits de l’homme, il est interdit de dénoncer la montée de l’islamisme sous peine de se voir traiter d’islamophobe et de raciste, le gouvernement lui, peut montrer à son peuple combien il s’en va défendre une peuplade africaine contre l’invasion islamiste au nom des droits humains! Vous ne trouvez pas ça bizarre vous?
    Alors que notre pays Hollandisé par le très jésuite françois (Lien) fait œuvre de repentance pour son colonialisme en Algèrie, voilà qu’il montre toute sa puissance coloniale au Mali! On aurait pu penser que vu les dégâts et vu ce que nous a amené la colonisation de l’Algérie, la France prendrait du recul en Afrique qu’elle ferait profil bas pas du tout! Bien au contraire elle se met en première ligne! (Lien) Pire que des américains…
    En fait nous sommes omniprésents sur le continent africain où l’empire anglo-americano-sioniste nous a délégué le droit de faire justice en son nom (Lien) comme en Lybie où il fallait à tout prix écarter les chinois des plus importantes réserves de pétrole d’Afrique (Lien). La France devient le gendarme militaire de l’empire en Afrique vu que l’armée américaine est trop employée à la défense des intérêts d’Israël à travers le monde ainsi qu’à celle de ses multinationales. Au moment même où l’administration Obama II s’apprête à réduire le budget militaire US (Lien), la France se propose comme force de substitution. Nous sommes présents sur tous les nouveaux conflits comme en Syrie mais au côté des islamistes ce coup-ci! Allez comprendre…
    Pour bien comprendre c’est simple il faut connaître les priorités de l’empire qui sont la défense d’Israël à tout prix et les intérêts des financiers internationaux contrôlant les multinationales. Ce qu’on appelle vulgairement pour le profane défendre les droits de l’homme et la liberté (Lien). La liberté d’être des esclaves oui. Qu’a apporté le colonialisme français aux maliens? La prospérité?
    Et, parlons franchement, qu’est-ce que la France a à foutre des ethnies Dogons, Bozos et autres Bambaras? Franchement? On va déployer notre force militaire pour les sauver? (Lien) Vous ne pensez pas qu’il y aurait un autre intérêt à mesurer à l’aune des priorités de l’empire? Le Mali est-il stratégique pour Israël? Non et d’ailleurs il a voté comme la France pour la reconnaissance, honorifique, de la Palestine (Lien). Alors il faut chercher la seconde raison qui est la défense des intérêts des grands prédateurs de richesses mondiaux et là…bingo!
    Le Mali a un sous-sol qui regorge de richesses (or, quartz, pétrole,…) (Lien). Et surtout d’uranium si indispensable au fonctionnement de nos très chères centrales nucléaires (Lien). Il est donc fort possible qu’un accord donnant-donnant ait lieu avec le gouvernement malien pour que nos multinationales, et alliées, puissent exploiter les ressources minières du pays en échange de la protection militaire française tout en exploitant le peuple local bien entendu. Pas question pour lui de profiter de la future manne financière à venir. Bien entendu.
    C’est donc une politique typiquement néo-coloniale qui s’exerce au Mali et avec le vice dont sont capable les puissances impérialistes. Car il est urgent de regarder comment notre ami qatari, vous savez ceux qui reprennent le PSG pour vous éblouir de la lumière du succès et qui rachètent une à une nos entreprises du CAC40 et nos beaux hôtels et plus encore, bref nos nouveaux amis quoi!, et bien ceux-ci financeraient les islamistes que la France combat au Mali! (Lien). C’est-y pas un peu étrange ça? A croire que la menace islamiste fait vendre non?
    En tout cas elle sert à faire peur parce que les islamistes peuvent menacer ouvertement la France maintenant. Ils sont légitimisés par cette guerre si l’on veut (Lien). Quelle aura été d’ailleurs la première réaction de notre chef de guerre? L’intensification du plan vigipirate en France! (Lien). Ben voyons nous sommes maintenant en guerre braves gens et donc vous allez voir vos droits de libre circulation et de libre pensée peu à peu réduits au nom de la grande France défenseur de la liberté et des droits de l’homme dans le monde! Vous y avez vraiment cru? Et quand on sera en première ligne pour attaquer l’Iran qu’en sera-t-il du plan vigipirate écarlate? Il sera temps de passer au noir qui est la couleur de la dictature sur le peuple et de la mort sous couvert du patriotisme et de la fierté nationale de voir notre armée défendre « nos valeurs »…
    Cette guerre nouvelle va donc servir à asseoir les intérêts de nos multinationales en Afrique au détriment du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, de leur sol et donc de leurs richesses; va permettre d’occulter dans les médias que le PS fait la politique du Medef en libéralisant les contrats de travail au maximum; que la crise est toujours omniprésente malgré les bons vœux de notre président et que le peuple de France s’appauvrit toujours plus; que dorénavant la hausse du gaz ce sera tous les mois etc Et tout cela en faisant apparaître notre président comme un grand chef de guerre avant de participer à la prochaine grande guerre en préparation. Pôvre de nous.
    Vive la France libre de son oligarchie!
    Edit: « En aucun cas la France n’interviendra d’elle-même au Mali… ». Qui? François Hollande président de la France et Laurent Fabius ministre des affaires étrangères de la France. Quand? le 13/11/2012 soit exactement deux mois. Où? lors de sa grande conférence de presse organisée tous les 6 mois pour parler de son action à la tête de notre pays. Conclusion? Faites-la vous-mêmes…

    La guerre médiatique est déclarée entre la France et la Russie surtout depuis que Depardieu, puis Brigitte Bardot, ont dit leur volonté d’émigrer dans ce pays vantant sa culture et son patriotisme. La réaction de l’oligarchie médiatique française ne s’est pas faite attendre mais au prix de quelques manipulations grossières et de mensonges éhontés comme souvent en pareil cas. …. l’empire anglo-américain a besoin de toujours diaboliser la Russie comme on l’a vu avec la campagne médiatique ahurissante en faveur des Pussy Riots venues saccager la grande cathédrale de Russie au nom du féminisme …. TV sur ces manipulations médiatiques:
    Qu’en retient-on? Que la manipulation et le mensonge sont choses faciles en ce bas monde et surtout par chez nous. ..aujourd’hui et qui permet facilement de truquer une image ou une vidéo pour lui faire dire ce que l’on souhaite.
    Il suffit de se remémorer ce film américain de 1998 » Des hommes d’influence » qui explique comment avec des moyens de production cinématographiques et de la corruption bien placée l’on peut falsifier la vérité pour permettre la réélection d’un président en lui inventant une fausse guerre quelque part en Albanie… la France pouvait donner des leçons de probité alors que notre pays est au 22ème rang en Europe et que l’affaire Ziad Takieddine disant avoir la preuve du financement occulte de la campagne présidentielle de Sarkozy en 2007 par Khadafi n’en n’est encore qu’à ses balbutiements (Lien).
    .. appartenance à cette confrérie pro-américaine à laquelle appartienne la quasi-totalité de l’élite française d’aujourd’hui en commençant par notre président Flamby 1er lui-même!

    Notre président c’est ça! Il vous fait pas honte à vous?
    Alors certes la Russie n’est pas toute rose et des choses négatives s’y passent mais ni plus ni moins qu’en France. Notre pays n’a donc aucune leçon de démocratie à donner à ce pays (et ailleurs)

    Vers la fin du mondialisme? Ce qui est bon pour une région l’est donc pour une nation!

    Le mondialisme est un impérialisme qui diffuse son idéologie parmi tous les pores d’une société humaine, que ce soit l’économie, la religion, le social, la politique,…pour finir par imposer ses dogmes à la société toute entière. Aujourd’hui nous arrivons au point de bascule où le mondialisme ne peut plus progresser idéologiquement autrement que par l’établissement d’une dictature. Le bourrage de crâne a ses limites. Alors qu’adviendra-t-il d’ici quelques années du mondialisme?
    Qu’est-ce que le mondialisme? Ne soyons plus des moutons!

    Le mondialisme est une vision globaliste de la façon dont le monde doit fonctionner et doit évoluer. C’est une volonté d’imposer sur tous les coins du globe une même société basée sur une même pratique économique, sur une monoculture imposée, sur une religion unifiée, en fait créer un nouvel ordre mondial instaurant une gouvernance mondiale qui n’est autre que la dictature d’une oligarchie sur l’ensemble des peuples du monde.
    Qui impulse le mondialisme? Le judaïsme est une secte kabbaliste.
    Si je vous dis les juifs vous ne comprendrez peut-être pas aussi abruptement. Si je vous dis les sionistes vous comprenez bien mais cela ne reflétera pas la réalité. La réalité est que le mondialisme est une émanation directe du judaïsme, de la Torah, qui entend imposer sa civilisation aux autres peuples du monde au nom de leur Dieu. Les juifs étant une diaspora mondialiste mais comportant très peu de membres d’autant qu’être juif ne se fait soit par cooptage rabbinique au nom des intérêts bien compris de cette secte, soit par la race pure c’est-à-dire le sang juif de la mère. Être juif est donc un projet génétiquement contrôlé. Se dire juif c’est donc faire allégeance au projet global de domination de cette secte s’autoproclamant peuple élu sur les autres peuples du monde. On peut être juif et antisioniste mais on restera juif donc on participera d’une autre façon au projet globaliste. En fait les juifs antisionistes le sont parce que la politique faite en leur nom par Israël est beaucoup trop visiblement négative pour ne pas susciter la haine des autres peuples du monde. Israël suscite naturellement, de par son action et sa présence, l’antisémitisme et c’est donc dangereux pour les juifs CQFD. Le judaïsme n’est donc pas une religion mais un projet tiré de la kabbale qui est un enseignement magique hébraïque.
    Il faut donc accepter que le mondialisme soit un projet juif qui pour réussir doit permettre aux juifs d’occuper les postes d’élite au sein de toutes les nations de ce monde, du moins les plus importantes, pour faire en sorte qu’elles acceptent de par leur gouvernement le projet mondialiste. Un président juif ou contrôlé par les juifs comme l’est par exemple le gouvernement français, débouchera automatiquement sur la mise en place active du projet mondialiste en Europe et dans le monde. Pourquoi notre oligarchie UMPS est-elle autant pro-union européenne alors que le peuple, lui, est de plus en plus réfractaire? Parce que cette oligarchie est majoritairement juive que ce soit par la religion pratiquée (juifs, protestants ainsi que les salafistes islamistes) ou bien par le biais de société secrète comme la franc-maçonnerie qui est un avatar kabbaliste du judaïsme. Pour accéder au sommet de cette pyramide sociétale incarnant le pouvoir du peuple dans notre pays et dans tout l’occident il faut donc montrer patte blanche c’est-à-dire faire allégeance au projet mondialiste juif.
    Quels leviers utilise le mondialisme?
    Ce qui est bon pour une région l’est donc pour une nation!
    Le mondialisme s’appuie principalement sur cinq leviers distincts pour prospérer et imposer sa dictature finale aux peuples du monde:
    à suivre

    (merci à toute l’équipe LVDSBA, mille excuses d’avoir abuser de votre espace)
    Bonne Nuit sutat kahf wa salats sur notre prophète Mohammed swas

  16. Mme CH

    Salam Si mohamedDD…!!!! hahahahahahahaahh…!!! Vous me conseillez « de boire les traits » avec modération alors que vous avez bu tout d’un coup….!!! Le plus important, c’est de ne pas trinquer…surtout avec de l’eau minérale du compromis d’Evian….!!!!

    Je ne sais pas si les Français savent qu’ils ont été eu par la pieuvre du mal néoconservatrice, franc-maçon, sioniste et illuminati par excellence, ou s’ils croient vraiment aux contes de fée relatifs au terrorisme teinté en vert….!!! Le ver est dans leur fruit…comme certains vers chez nous qui dansent avec les loups qui se rapprochent un peu trop près de la bergerie…! Car si les sionistes gèrent la France, cela veut dire qu’ils finiront par gérer l’Algérie d’une manière ou d’une autre…surtout avec l’aide et la connivence des H, News H, Oursons en peluche, Phar et manchots nourris au fromage puant, sans foi ni loi…!!! Alors soyons vigilants, car l’Algérie est dans leur collimateur depuis bien longtemps déjà…!!!

    Emporté par la quille
    D’un beau voilier français
    Monsieur le Capitaine
    Vous naviguez trop près
    Vous prendrez des sirènes…
    ……………………………………

    Et dans son œil qui brille
    J’ai surpris son secret
    Monsieur le Capitaine
    Retenez la leçon
    Méfiez-vous des sirènes
    Qui vous font des façons
    (paroles Gilles Vigneault )

    • Mémoria

      Salam !
      Décidément Mme CH fait de la fixation sur l’eau d’Evian et je me pose la question si elle ne connait d’Evian que son eau minérale !!! Pourtant je l’orienterais vers un article de presse rédigé par un ami, pas du tout visionnaire, le 18 mars 2007 sur le Quotidien d’Oran et titré:

      « De la pérennité des dispositions des Accords d’Evian..? »…

      .

      Commémorons le quarante-cinquième anniversaire de la signature des Accords d’Evian du 18 mars 1962 par cette introduction du livre *1 de feu Benyoucef Ben Khedda ! «..Aucun gouvernement, fût-il le plus proche, n’a été associé aux négociations avec la France. Maître de son jeu, le GPRA *2 mena, jusqu’au bout, cette entreprise, en dehors de toute interférence extérieure, et sans solliciter de quiconque le moindre concours dans l’élaboration des décisions et la confection des dossiers.

      C’est pour toutes ces raisons que la Révolution Algérienne pouvait revendiquer les Accords d’Evian et s’en montrer toute aussi fière que de ses autres accomplissements historiques… ». Il reste difficile pour tout chroniqueur de reporter des événements de façon diachronique, même avec un cadre référentiel disponible mais qui peut, lui aussi, occulter – de façon involontaire – des faits et peut être aussi des hommes qui n’ont pas été médiatisés par l’Histoire et les journaux de l’époque.

      De là, apparaît déterminant le travail des historiens et spécialistes en sciences humaines et sociales, tant dans la récupération du matériau historico-social avec toutes les techniques de collecte et d’investigation que cette entreprise d’évocation et de fixation de la mémoire collective suppose… Quant à l’analyse des données et l’interprétation des résultats, elles restent respectivement assujetties aux compétences mobilisées et aux orientations politiques subjectives qui favorisent souvent l’intérêt immédiat et « clanique » au détriment de la recherche de l’objectivité et de la Vérité..

      Lorsque le regretté Krim Belkacem appose sa signature au nom de la délégation du GPRA, le soir du 18 mars 1962, l’ultime étape des négociations et le texte final ont déjà été avalisés à Tripoli, le 27 février 1962, par le CNRA *3. Ce dernier vote à l’unanimité de ses membres moins quatre voix *4…. Les « cinq » historiques, emprisonnés à Aulnoy, ont voté oui par procuration : Ben Bella, Aït ahmed, Bitat, Boudiaf et Khider.

      En fait, ce long processus de négociations a débuté par un premier contact entre le FLN et le gouvernement français, en avril 1956, sous l’auspice du Professeur André Mandouze décédé récemment. Puis, il y a les rencontres du Caire, Belgrade, Rome et Brioni en cette même année 1956. L’aviation française y met fin en kidnappant l’avion des « cinq » historiques le 22 octobre… L’année 1960 voit arriver les manoeuvres du général De Gaulle avec cette « paix des braves » (tractations avec des cadres de la wilaya IV), puis, l’échec de Melun le 29 juin 1960 avec Benyahia et Boumendjel émissaires du GPRA, et enfin, le déterminisme des grandes manifestations populaires du 09 et 11 décembre qui commencent à Aïn-Témouchent et se terminent en symbiose à Alger avec les masses qui plébiscitent définitivement le FLN. Il n’y a pas meilleure sémantique que cette phrase *1 de Ben Khedda pour qualifier l’événement : « c’est parce qu’elle a trouvé en lui un interlocuteur crédible, que la France a pu négocier avec le FLN ».

      Quarante-cinq ans après, il est indéniable que la pérennité des dispositions des Accords d’Evian n’est plus à démontrer même si elles furent parfois amputées, dévoyées, différées et mises en veilleuse par ceux-là même qui rechignèrent à voter pour et joindre leurs voix à la majorité des membres du CNRA.

      En France, à ce jour, persiste un lobby qui a son poids dans la balance électorale et qui voudrait bien se re-positionner par un impérialisme français ayant une quote-part dans le nouveau partage que propose la mondialisation sous tutelle américaine, balayant et occultant l’esprit même du 19 mars 1962. La pertinence de l’analyse de Sadek Hadjerès – « Atlantisme : l’Algérie face au piège » -s ur le harcèlement des cercles bellicistes des USA pour l’octroi de bases aux GI’S de passage sur les terres du million de martyrs nous renvoie à « L’Alternative » *5 du Dr Salah Mouhoubi, vingt ans plus tôt, je cite : «..La France a intérêt à voir en l’Algérie un partenaire qu’il faut aider à se développer. Une Algérie prospère, puissante et indépendante est indispensable à la France sur le double plan : politique et économique. L’Algérie a intérêt aussi que la France soit puissante afin.. qu’elle ne tombe pas dans l’orbite américaine qui élargirait la zone de confrontation Est/Ouest dangereuse pour les deux pays… ».

      Aussi, afin d’étoffer cette présentation de certaines dispositions de ces Accords historiques, signés à l’unanimité moins quatre voix par le CNRA *3, il nous est important et référentiel de citer certains de ses articles. Le volume de la matière de ces dispositions ne nous permet pas d’être exhaustif ; néanmoins, avec cette mondialisation économique et culturelle s’annonçant « au pas de charge » à l’américaine et « aux mules de moquette euro-méditerranéenne », l’Algérie ne court-elle pas le risque de s’isoler devant les injonctions pressantes des USA aux portes d’Alger alors qu’elle dispose d’un cadre juridique hérité du 19 mars 1962 que la légitimité historique et révolutionnaire lui a légué.. ?

      Nous laisserons l’honneur posthume à Monsieur Benyoucef Benkhedda pour conclure cet article : «… ni les dénigrements partisans, ni les attaques politiciennes dont ces Accords ont été à la fois l’objet et le prétexte, n’ont réussi à travestir la vérité. Rien, au demeurant, dans ces textes qui pût juridiquement constituer une cession irréversible, ou créer une entrave insurmontable. Les principes étant saufs, tout le reste devenait affaire d’initiative, de dynamique révolutionnaire.. » *1 – p. 09/10.

      «.. L’Histoire retiendra en ce qui concerne ce dernier acte de la Guerre d’Algérie le courage politique et le sang-froid de nos délégués à Evian. Ils se sont montrés dignes des combattants de l’Armée de Libération Nationale, des militants de l’organisation politique du FLN et de l’ensemble de notre peuple.. » *1 – p11.

      .

      .

      .

      ANNEXE:

      .

      – Déclaration des garanties :

      Première partie – Dispositions générales :

      – De la liberté de circuler entre l’Algérie et la France :

      Sauf décision de justice, tout Algérien muni d’une carte d’identité, est libre de circuler entre l’Algérie et la France…

      – Déclaration de principes relative à la coopération économique et financière :

      – Titre II- Echanges:

      ART.7 – Les ressortissants algériens résidant en France et notamment les travailleurs auront les mêmes droits que les nationaux français, à l’exception des droits politiques.

      – Titre III – Relations

      monétaires :

      ART.8 – L’Algérie fera partie de la zone franche. Ses relations avec cette zone seront en outre définies contractuellement sur la base des principes énoncés aux articles 9, 10 et 11 ci-après.

      ART.9 – Les opérations de conversion de monnaie algérienne en monnaie française et vice versa, ainsi que les transferts entre les deux pays, s’effectuent sur la base des parités officielles reconnues par le Fonds monétaire international.

      – Déclaration de principes sur la coopération pour la mise en valeur des richesses du sous-sol du Sahara :

      – Titre I – Hydrocarbures liquides et gazeux:

      A) Garantie des droits acquis et de leurs prolongements.

      & 1 – L’Algérie confirme l’intégralité des droits attachés aux titres miniers et de transport accordés par la République française en application du Code pétrolier saharien.

      Le présent paragraphe concerne l’ensemble des titres miniers et de transport délivrés par la France avant l’autodétermination ; toutefois, après le cessez-le-feu, il ne sera pas délivré de nouveaux permis exclusifs de recherche sur des surfaces non encore attribuées, sauf si les zones intéressées ont fait l’objet d’un avis de mise à l’enquête publié avant cette date au « Journal officiel » de la République française.

      a) Par « titres miniers et de transport » ; il faut entendre essentiellement :

      1. Les autorisations de prospection ;

      2. Les permis exclusifs

      de recherche, dits permis H ;

      3. Les autorisations

      provisoires d’exploiter ;

      4. Les concessions d’exploitation et les conventions correspondantes ;

      5. Les approbations de projets d’ouvrages de transport d’hydrocarbures et les autorisations de transport correspondantes.

      b) Par « Code pétrolier saharien » , il faut entendre l’ensemble des dispositions de nature applicables à la date du cessez-le-feu, à la recherche, à l’exploitation et au transport des hydrocarbures dans les départements des Oasis et de la Saoura et notamment au transport de ces hydrocarbures jusqu’aux terminaux marins.

      – TITRE III – Organisme technique de mise en valeur des richesses du sous-sol saharien :

      & 13 – La mise en valeur rationnelle des richesses du sous-sol saharien est confiée, dans les conditions définies aux paragraphes suivants, à un organisme franco-algérien, ci-après dénommé « l’Organisme ».

      & 14 – L’Algérie et la France sont les co-fondateurs de l’Organisme qui sera constitué dès la mise en vigueur des présentes déclarations de principes.

      – Déclaration de principes relative à la coopération culturelle:

      – Titre I – La coopération :

      Article premier – La France s’engage, dans la mesure de ses possibilités, à mettre à la disposition de l’Algérie les moyens nécessaires pour l’aider à développer l’enseignement, la formation professionnelle et la recherche scientifique en Algérie.

      Art. 2 – Chacun des deux pays pourra ouvrir sur le territoire de l’autre des établissements scolaires et des instituts universitaires dans lesquels sera dispensé un enseignement conforme à ses propres programmes, horaires et méthodes pédagogiques, et sanctionné par ses propres diplômes ; l’accès en sera ouvert aux ressortissants des deux pays.

      … Les programmes suivis dans ces établissements comporteront un enseignement de la langue arabe en Algérie et un enseignement de la langue française en France.

      – Titre II – Echanges culturels :

      Art. 9 – Chacun des deux pays facilitera l’entrée, la circulation et la diffusion, sur son territoire, de tous les instruments d’expression de la pensée en provenance de l’autre pays.

      Art. 10 – Chacun des deux pays encouragera sur son territoire l’étude de la langue, de l’histoire et de la civilisation de l’autre, facilitera les travaux entrepris dans ce domaine et les manifestations culturelles organisées par l’autre pays.

      – Déclaration de principes relative à la coopération technique :

      Article premier

      – La France s’engage :

      a) A prêter à l’Algérie son appui en matière de documentation technique et à assurer aux services algériens une communication régulière d’informations en matière d’études, de recherche et d’expérimentation ;

      b) A mettre à la disposition de l’Algérie, dans la mesure des moyens disponibles, des services et des missions d’études de recherches ou d’expérimentation en vue soit d’accomplir pour le compte de cette dernière, suivant ses directives, des travaux déterminés, soit de procéder à des études, de participer à des réalisations ou de contribuer à la création ou à la réorganisation d’un service ;

      c) A ouvrir très largement aux candidats présentés par les autorités algériennes et agrées par les autorités françaises l’accès des établissements français d’enseignement et d’application et à organiser à leur intention des stages de perfectionnement, des cycles d’enseignement et de formation accélérés dans des écoles d’application, au sein de centres particuliers et dans les services publics ;…

      – Déclaration de principes relative aux questions militaires :

      Art. 4 – La France utilisera pour une durée de cinq ans les sites comprenant les installations d’In Ekker, Reggane et de l’ensemble Colomb-Béchar – Hamaguir, dont le périmètre est délimité dans le plan annexé, ainsi que les stations techniques de localisation correspondante.

      Art. 6 – Les installations militaires énumérées ne serviront en aucun cas à des fins offensives.

      .

      – *1 – « Les Accords d’Evian » Benyoucef Ben Khedda, Office des Publications Universitaires, Alger/Ben Aknoun, 1986.

      – *2 – GPRA : Gouvernement provisoire de la République Algérienne.

      – *3 – CNRA : Conseil National de la Révolution Algérienne.

      – *4 – Houari Boumèdiène, Kaïd Ahmed et ali Mendjli de l’EMG, Mokhtar Bouyezzem (Si Nacer) de la Wilaya V.

      – *5 – « La politique de coopération Algéro-Française – Bilans et perspectives » du Dr Salah Mouhoubi, Publisud/OPU, Paris/Alger, 1986, p. 286.
      .
      .
      .
      .
      .
      par Houssine Mourad Salim Psychologue
      .
      .

      Rédigé le 18/03/2007 à 14:23 |

      • Mme CH

        Ohhhhh..!!! Je constate que l’eau minérale d’Evian est vitale pour mon grand frère Mémoria….!!! On nous demande de choisir entre le néo-colonialisme de l’Oncle François ou celui de l’Oncle Sam….et si j’ai bien compris, on nous dit Al Mawalfa Khir Matelfa….!!!! C’est un avis….!!! Mais attention…l’eau minérale d’Evian risque aussi de nous enivrer…..!!!???
        Par ailleurs, c’est trop tard, puisque FaFa est déjà tombée dans l’orbite des néoconservateurs sionistes francs-maçons…! D’ailleurs, c’est pendant le règne des soi-disant socialistes que le mal a été le plus mal..!! Ainsi les sionistes seront là, qu’ils viennent de France ou des USA, c’est Kif Kif: Ki El Hamma Ki Erra3ada…!! BHL en est un bon exemple…!!! Donc les Algériens doivent travailler et réapprendre à compter sur eux mêmes..!!! Quant aux gouvernants, ils doivent diversifier leurs partenaires et savoir danser avec les loups tout en les éloignant de la bergerie, et leur seul allié c’est le peuple, sinon…..!!!

        Quant au lobby des corneilles noires, il faut s’en méfier puisqu’il a des supporters en Algérie sur la bases d’une certaine histoire pleine d’affects ce qu’il paraît…??? Il y en beaucoup à l’Oued Mekerra…!???!!!

        « Je ne pense pas que la France en tant qu´Etat est en mesure, aujourd´hui, de reconnaître ses crimes de guerre commis en Algérie. Car, dans le gouvernement français d´aujourd’hui figurent des gens qui réclamaient l´Algérie française, à l´instar de Debré et le lobby des pieds-noirs qui est très actif. Mais, au sein de la société française existent des catégories précises qui s´expriment librement et témoignent sur la torture pendant la guerre de libération. » (Feriel Fates-Lalami, 8 mai 2006, L’expression).

        « Le Lobby des pieds noirs empêche l’excuse de l’Etat Français à l’Algérie
        L’auteur du livre : « l’Algérie : la guerre non annoncée de la France » à El Khabar » (5/1/2012, le professeur Martin Evans professeur à l’université Britannique Portsmouth)

        « Il a, toutefois, écarté le fait que l’Etat Français s’excuse pour les crimes coloniaux perpétrés par la France en Algérie à cause du lobby des pieds noirs et parce que ces excuses vont être le début d’indemnisations. »

        « Les pieds-noirs et les harkis constituent un lobby influent en France »: Le spécialiste des affaires euromaghrébines, Bernard Schmid, a annoncé à El Khabar (11/10/2014) que les pieds-noirs et les harkis établis en France « constituent un lobby influent dans la vie politique en France », sur lequel Paris compte pour réaliser ses objectifs en Algérie……………poursuivant que « la France considère l’Algérie en tant que fournisseur de matières premières et un marché potentiel pour l’écoulement de ses produits ». Dans le même sillage, M. Schmid a souligné que la France n’a jamais pensé à un investissement durable en Algérie.

        Par ailleurs, le spécialiste des affaires euromaghrébines a précisé que le volet politique y est aussi dans la détérioration des relations entre les deux pays. Notamment après l’adoption par l’assemblée française de la loi du 23 février 2005, glorifiant le colonialisme français en Algérie, au Maroc et en Tunisie, ainsi que la réplique de l’Algérie qui compte introduire un projet de loi au parlement algérien, portant sur la criminalisation de la France pour ses crimes commis en Algérie, lors de l’époque coloniale. C’est cela qui inquiète le plus la France, soutient-il.

        Dans le même contexte, M. Schmid a déclaré que la France a enfoncé le clou quand elle a inscrit l’Algérie sur la liste noire des pays constituant un risque terroriste potentiel, en imposant des mesures discriminatoires contre les passagers algériens, au niveau des aéroports français. « La France n’a pas encore réalisé qu’elle a été chassée de l’Algérie, après 130 ans, et que l’Algérie est indépendante depuis 58 ans », a-t-il conclu.Elkhabar

        A votre santé mon Grand Frère….!!!

          • Mme CH

            « L’Organisation nationale des Moudjahidine exige des excuses officielles de la France sur les crimes coloniaux » ( TSA 26 janvier 2016,par Achira Mammeri)

            « L’Organisation nationale des Moudjahidine (ONM) exige des excuses officielles de la France pour les crimes commis pendant de la période coloniale.
            La revendication, qui a paradoxalement disparu depuis quelques temps des discours des officiels algériens, resurgit dans le sillage de la visite en France du ministre des Moudjahidine Tayeb Ztouni, entamée ce mardi 26 janvier.
            Dans un communiqué publié aujourd’hui, l’ONM, tout en évitant de commenter ce déplacement, premier du genre depuis l’indépendance du pays, a énuméré « les positions de principe » susceptibles d’ouvrir « de nouvelles perspectives entre l’Algérie et la France pour établir des relations saines et constructives au service des intérêts des deux peuples ».
            Ces positions concernent notamment, souligne le communiqué, « les excuses que la France doit présenter au peuple algérien pour les crimes qu’elle a commise lors de la période coloniale, l’indemnisation des victimes, et la restitution des archives ». Il s’agit également « de connaitre le sort des milliers de disparus ».
            Le Secrétariat national de l’ONM, a appelé aussi à l’ouverture du dossier sur les graves répercussions des expériences nucléaires effectuées par la France dans le Sahara algérien. »

            Il s’agit bien de crimes coloniaux…!!! IL y a beaucoup de choses à ajouter, mais c’est un bon début…!!!

            • Imène

              Mme CH , Memoria : Azzul , tlm..
               » Rien de ce qui touche à la politique ne relève du hasard ! Soyons sûrs que ce qui se passe en politique a été bel et bien programmé  » F.D Roosvelt .
              Avec les rumeurs qui bruissent , qui s’enflent sur un éventuel retour des Pn en Algérie ..Espérons seulement que ce soit les bonnes personnes !! perso je veux bien pour les  » bons  » pn , mais les harkis ?????

              • Mme CH

                Salam chère Imène…!!! Même si tout est programmé en politique, il ne faut pas qu’on baisse les bras et laisser faire sans même dire un mot…!!! Tu connais bien une chose qui s’appelle « la pression du peuple », elle sert toujours à quelque chose, crois-moi…!!!!

                Alors chère Cygnus, dis-moi, comment vas-tu procéder pour séparer le bon grain de l’ivraie, autrement dit: entre les bons et les mauvais PN, ce n’est pas écrit sur leur front, la preuve sur ce site certaines « bonnes » corneilles noires se sont avérées être des sympathisantes de l’OAS…???? Les sionistes aussi, ce n’est écrit ni sur leur passeport ni sur leur front qu’ils sont amoureux de ladite Israël….??? Ouvrez la porte et vous allez voir ce qui va arriver, pire que le Maroc et compagnie…!!!!

                Les sentiments laissons-les de côté, car l’amour de la patrie prime…!!!

                Khayticalement..!

                • Mme CH

                  Aux enfants de cœur voici un article très intéressant: « Genèse de la loi du 23 février 2005 : Le lobby pied-noir » ( LDH-Toulon, 20 février 2006)

                  La loi n° 2005-158 du 23 février 2005 « portant reconnaissance de la Nation et contribution nationale en faveur des Français rapatriés » est le résultat du travail d’un lobby très actif : celui de certaines associations pieds-noirs proches de l’extrême droite qui sont parvenues à convaincre leurs interlocuteurs qu’elles parlent au nom de la quasi-totalité des rapatriés d’Algérie. Pour comprendre les origines et la genèse de cette loi, il est nécessaire de revenir sur la manière dont ce lobby s’est constitué et sur les liens qu’il a tissés avec un certain nombre de milieux politiques.
                  La constitution d’un « lobby pied-noir »

                  Pour éviter toute équivoque, précisons tout d’abord ce que nous entendons par « lobby pied-noir ». Il s’agit d’un groupe informel (tout au moins à ses débuts) d’associations de rapatriés d’Algérie qui agit comme un groupe de pression auprès notamment des responsables politiques afin d’obtenir des avantages en échange de leur soutien. Cette dénomination ne désigne pas l’ensemble des associations de rapatriés, mais des groupes assez réduits, souvent proches de la mouvance d’extrême droite, dont la force est de laisser croire qu’ils sont délégataires de toute une communauté prête à le suivre, idée largement surfaite. On remarquera aussi que la période où s’est constitué et s’est développé ce lobby coïncide avec celle de l’émergence et de la montée de l’extrême droite en France depuis la fin des années 1970.
                  Une place particulière dans ce « lobby pied-noir » revient à une association dont les membres ne sont pas tous rapatriés ou descendants de rapatriés d’Algérie. Il s’agit de l’Adimad (Association amicale pour la défense des intérêts moraux et matériels des anciens détenus politiques et exilés de l’Algérie française). L’Adimad a été créée avec l’assentiment du général Raoul Salan, et déclarée en novembre 1967. D’après ses statuts, l’association « a pour but de défendre, par tous les moyens légaux, la mémoire de tous les martyrs et de toutes les victimes des ennemis de l’Algérie française ». « Elle organisera des cérémonies du souvenir, fera dire des messes, interpellera les autorités civiles et militaires et saisira les médias chaque fois qu’elle le jugera bon afin de rétablir la vérité sur ce juste combat. » Elle « œuvrera de toutes ses forces pour que tous les combattants de l’Algérie française morts au combat ou assassinés à la suite des jugements d’exception stalino-gaullistes soient reconnus comme “Morts pour la France” ». C’est cette association qui se rattache à ce « lobby pied-noir » que nous retrouverons à l’initiative des demandes d’indemnisation des « exilés politiques » de l’OAS et des hommages aux fusillés de cette organisation. Son président, Jean-François Collin, après avoir participé comme sous-lieutenant des commandos parachutistes au putsch d’Alger d’avril 1961, a été, d’après l’ouvrage de Georges Fleury OAS , l’instigateur de la tentative d’assassinat sur son lit d’hôpital à Paris, le 18 février 1962, du gaulliste Yves Le Tac, président du Mouvement pour la communauté, alors hospitalisé au Val-de-Grâce après avoir subi de la part de l’OAS à Alger trois tentatives d’assassinat les 3, 10 et 17 octobre 1961, dont il était sorti grièvement blessé par balles.
                  Outre l’Adimad, on peut considérer que la liste des associations membres du Comité de liaison des associations nationales de rapatriés (Clan-R), auxquelles il faut ajouter le Recours, donne une bonne idée des associations du « lobby pied-noir ». Mais ces associations sont plus ou moins porteuses d’une défense idéologique de la colonisation, et ce paysage associatif est très mouvant, on y voit apparaître fréquemment de nouvelles associations, telle, par exemple Jeune pied-noir, active dans sa tentative de défendre la loi du 23 février 2005.

                  A suivre….!!!

                  • Mme CH

                    La suite pour les enfants de cœur…!!!

                    Depuis 1962, différentes associations avaient fait du lobbying pour défendre le principe de l’indemnisation des rapatriés, tels l’Anfanoma ou le Ranfran qui regroupaient plusieurs milliers de membres. Mais leur efficacité était restée limitée dans la mesure où leurs leaders s’étaient refusés à appeler à voter aussi bien pour des candidats de gauche que pour des candidats gaullistes. Ils tentaient plutôt de faire eux-mêmes une carrière politique, à l’exemple de Marc Lauriol, représentant des associations de rapatriés auprès du gouvernement, candidat en 1972 dans la 4e circonscription des Yvelines (La Celle-Saint-Cloud) avec l’investiture de la majorité UDR, contre Michel Rocard, député PSU sortant.
                    L’autre difficulté de ces associations est qu’elles ne sont jamais parvenues à créer une unité entre elles, plusieurs tentatives ayant toutes échoué sur des conflits de personnes. Leurs principales revendications étaient néanmoins communes. à l’indemnisation des biens perdus ou spoliés – dont le principe était inscrit dans l’article 4 de la loi-cadre du 26 décembre 1961 – et à la remise des dettes de réinstallation, elles ajoutaient l’amnistie pour les défenseurs de l’Algérie française (officiers du putsch et membres de l’OAS).
                    Jusqu’à la démission du général de Gaulle en 1969, seule l’amnistie avait pu être réalisée. Tout au plus, quand il avait eu besoin de « lâcher du lest » en 1968, il avait concédé l’amnistie totale pour tous les prisonniers de l’OAS et pour les exilés. Mais il a toujours refusé aux rapatriés les mesures financières qu’ils réclamaient. « La nation ne leur doit rien, affirmait-il. Elle les a laissés s’installer en Algérie à leurs risques et périls. Ils en ont suffisamment tiré d’avantages, pendant suffisamment de temps. Elle a consenti suffisamment de sacrifices, pendant huit ans, pour les y maintenir. »

                    Il faut attendre la campagne des élections présidentielles de 1969 pour voir tous les candidats – y compris Georges Pompidou – promettre l’indemnisation des biens des rapatriés. Aucun d’entre eux ne souhaite s’aliéner les voix de plusieurs centaines de milliers d’électeurs. À partir de cette date, les revendications matérielles des rapatriés figureront toujours en bonne place dans les promesses électorales. Mais les différentes solutions proposées par les gouvernements successifs, loin de les satisfaire, entraîneront une inflation de demandes.

                    En 1976, apparaît le Recours autour de Jacques Roseau, président de l’association des Fils de rapatriés, et de Guy Forzy, président de l’UCDAR. Le Recours, farouchement opposé au gouvernement en place et décidé à le sanctionner, appelle les électeurs pieds-noirs à voter contre les candidats favorables au gouvernement. L’objectif n’a pas changé : faire reconnaître les problèmes de la communauté rapatriée et obtenir une véritable loi d’indemnisation. La grande nouveauté est que le Recours n’hésite pas à appeler à voter pour un candidat de gauche. Lors des élections municipales de 1977, plusieurs candidats de la majorité sont ainsi battus dans des villes du Midi à forte population rapatriée : à Auch, à Montpellier et à Béziers où les pieds-noirs aident à éliminer Pierre Brousse, ancien ministre du commerce, au profit du candidat communiste Paul Balmigère. De la même façon, aux municipales de 1989, en dehors de toute considération politique, le Recours contribuera à l’élection de Georges Frêche (PS) à Montpellier et de Jacques Médecin (RPR) à Nice, sans oublier Michel Mouillot à Cannes, Dominique Baudis à Toulouse et Jean Bousquet à Nîmes (tous trois UDF).

                    Le vote des rapatriés a-t-il été véritablement décisif ? Les électeurs rapatriés ont-ils réellement suivi les mots d’ordre du Recours ? Nul ne peut l’affirmer, mais l’essentiel est que les responsables politiques en ont été persuadés. Dorénavant ils s’attacheront à séduire « l’électorat pied-noir » en donnant satisfaction aux revendications exprimées par un lobby qui s’affirme représentatif de la quasi-totalité de la « communauté » des rapatriés d’Algérie.

                    A suivre….!!!

            • Mémoria

              Notre précédent ministre des anciens Moudjahidines est …sur cale dans une ville française depuis la fin de son mandat ! Devrions-nous le…rapatrier pour comparaitre à Alger devant Mellouk ce fantôme justicier qui poursuit les bleus de chauffe depuis des décennies au péril de sa vie ? Merci à Imène pour sa vision manichéenne des choses de la vie ! Chapeau bas à Mme CH qui continue à jouer le rôle de Michel Strogoff le coursier du Tsar alors que le Kremlin a perdu sa Loubianka depuis des lustres…!!!

  17. lecteur

    en quelques mot sur le texte posté par mohamedd
    le systeme monetaire n’est pas crée mais imposé par un systeme politique..
    si on essaye de voir et d’analyser pourquoi le kalifat arabe avait perduré plus de 1000 ans avant d’entamer sa chute et pourquoi sa chute on remarque que l’etat de notre prophete Mohamed est basé sur le bénevolat y’avait pas d’administration y’avait pas de roi y’avait pas de militaire..en gros y’avait pas de charge..L’etat de notre prophéte se composait que par des koudates l’actuel Wali ou Prefet chez nos voisin les catholqiue etait occupé par un Juge un kadi..y’avait pas d’administration ni de militaire ni de gendarme ni de policiers de carrière.. Chaque musulmans dans le coran chez nous est obligé de prendre l’arme et d’etre militaire..Donc l’invenstion des casernes etait tardif et etait inventé par je ne sais qui chez les judeochretiens..Notre probléme en algerie c’est que suite a l’invasion par les turque et ensuite les europeens ils nous ont forcé d’adopter leurs syteme..Sinon en algerie de notre prophéte Mohamed sera composé que par un seul grand kadi sur bel abbes..Lorsque le kadi fait son jugement la lois sera appliqué par la contrainte chez les europeens c’est la force de la gendarmerie et police qui le fera chez nous c’est le citoyen qui le fera..ce systeme est toujors applqiué en suisse..Lorsque le juge aura besoin d’adminsitrateus pour liquider un travail il appel aux citoyens..Le principe de rotation existait..Les casernes miliatires ne sont pas des casernes mais des centres ouvert pour les netrainements chaque citoyens est en devoir et obligation de s’entrainer car d’apres le coran le djihade binafsse est une obligation sur chaque monotheiste..C’est a peu pres ce que applique Israel chez elle en demandant aux filles et femmes de venir prendre leurs uniformes chaque weekend..
    Le syteme de notre prophéte n’a pas de charge y’a pas des adminsitrateurs et miliataires payés par l’etat..l’etat est composé que par quelques juge payés par la zakate..et meme selon la tradition Le juge doit suivre l’exemple du prophéte David meme notre prophete Mohamed avait suivie eson exemple David etait ferronier Jesus etait charoentier et Mohamed etait un convoyeur et un negociant pas un commerçant
    Notre prophéte Mohamed n’avait pas une boutique un hanoute lol makache hwanti comme le pretendait les islamistes algerien de HAMAS..LOL
    Le femme du prophete Khadidja etait fille de famille qui etait dans le commerce du gros international pas un grossite de legume a OFLA..elle controlait des convoies de marchandise qui allait de l’afrique du sud jusqu’en chine en passant apt le turquie..Donc y’avait deux grands convoient maritimes le premier controlé par le prophete Salomon et ensuite terrestre controlé par les arabes..
    Puisque tout le monde travaillait y’avait pas besoinde faire le tirrage de monnaie..On tire la monnaie lorsque la charge de l’etat augmente il faut payer les adminsitrateurs..c’est un probléme fondamentale chez les Romains et leurs suites..Ilos finissent toujours par crouler..
    l’algerie depuis l’independance lutte en fait pour retourner au systeme arabomusulman de notre prophéte mais les europeens et les autres bloquent ce systeme car ils les arrangera pas car eux meme en propfite..si nous sommes redevenue trop pauvre c’est que nos part partent ailleurs pour soutenir des adminsitateurs en formation
    l’onu l’unesco la fao etc sont tous composé par des gens qui ne travaillent pas et qu’on doirt leur trouver de quoi se nourire se loger s’habiller se blachir..ils coutent trops chere a la planete.. donc une partie de notre richesse partent vers ces circuits qui bouffent et ne servent a rien..un simple depalcement d’un responsable dans u navion coutera les yeux de la tete alors si le prix du petrole augmente l’avion redeviendra trop cher et l’adminsitarteur ne fera plus de VOYAGE..
    les etats et leurs fastes coutent trop chère aux peuples..
    en plus ils s’adonnent aux magouilles aux trafiques aux detournements aux vols aux provocation des guerres civiles
    donc l’ancien schema qui fait montrer le banquiers et le capitaliste comme un VEMPIRE est du passé maintenant les choses ont changé..Ce n’est plus le banquier qui dévore tout le monde en fait il fait son role dans la gestion et le tranfert des moyens de payements mais les etats qui le font de leurs manières un peu silencieuse..

  18. Mme CH

    Avis aux amateurs du rapprochement et de l’amitié avec les corneilles noires, je l’ai toujours dit, trop de rapprochement entre les deux plaques tectoniques risque de provoquer des séismes….!!! C’est toujours la même rengaine: « renforcer les liens de l’amitié » w houma Ya9do Fi Swalhoum avec les connivence des sous-marins, des souris, des manchots nourris au fromage puant et les benêts qui croient à tout ce qu’on leur raconte….!!!

    « LE GUETTEUR » RETOUR DE PN A DOUAOUDA »
    « Sous couvert d’investissement agricole préparation du retour de 200 pieds-noirs. » ( Par B.Salim /Tipaza )

    Des sources bien informées ont confié à El Khabar qu’un parlementaire français, Mr Kléber Mesquida, préparait le retour en Algérie de 200 pieds noirs, originaires de la commune de Douaouda, dans la wilaya de Tipaza. Il a, en effet, profité de son séjour en Algérie, à l’invitation d’un organisme officiel, pour visiter la ville qui l’a vu naître, souhaitant renforcer les liens d’amitié entre les habitants de cette région, et les français qui y sont nés, et cela en vue d’un retour prochain de ces derniers.
    Notre source a indiqué que, le parlementaire français né à Douaouda le 03 Août 1945, était venu en Algérie le 20 octobre pour raison professionnelle, sur invitation de la direction générale des forêts, et qu’une fois sa mission officielle achevée, il avait décidé de revoir la maison où il était né à Douaouda, ainsi que l’église ou il avait étudié. Précisant que celui-ci avait rencontré des habitants de la région, auxquels il avait décliné sa fonction, et clarifié qu’un des principaux objectifs de sa visite était de renforcer les liens d’amitié entre ses compatriotes nés à Douaouda et résidant actuellement à Evry, avec les natifs de cette région.
    Notre même source a ajouté, que ces intentions affichées d’investir dans le secteur agricole en Algérie, cachait en réalité le dessein de certains pieds noirs de revenir dans leur pays d’origine. Mr Mesquida fait, en effet, partie d’une association nommée « l’association des amis de Douaouda », dont les membres n’ont pas caché leur souhait de revenir en Algérie si « les conditions le permettaient ». Il est apparu lors de la rencontre que le parlementaire se considérait en quelque sorte comme la courroie de transmission entre les algériens et les 200 français originaire de la région.
    Rappelons par ailleurs que Mr Mesquida, est ancien ministre de l’équipement et a occupé plusieurs postes administratifs et politiques. Il est également membre de du collectif d’amitié franco-algérienne, parlementaire depuis 2002 et coordinateur de l’organisation du droit des paysans.

    A Bon Entendeur Salam, il ne manquait plus que ça…!!! Yasta3mrouna Wa Hna Nchoufou w Nadahkou…!!!

Répondre