La Voix De Sidi Bel Abbes

L’Afrique du Nord, lauréate de la triche au bac !

gérie n’est pas le seul pays où les candidats au bac trichent. Cette année, le Maroc, la Tunisie et l’Egypte ont aussi été confrontés à une fraude massive.

Au Maroc, où plus de 3000 cas de fraude ont été recensés, le ministère de l’Education a décidé, vendredi dernier, de rappeler tous les candidats des filières «sciences expérimentales» et «sciences et technologie» pour repasser l’épreuve de mathématiques. A l’origine du bug : une fuite des sujets diffusés en ligne la veille de l’examen. «Tous les pays arabes font passer les épreuves dans les mêmes conditions. Il faut, à mon avis, lancer une profonde réforme et revoir tout le système d’évaluation», estime un journaliste marocain.

Car selon lui, le problème vient du système lui-même et de la gestion «très contestée» par le gouvernement «qui ne fait pratiquement rien pour régler ce genre de phénomène». Les parents d’élèves et les candidats contestataires ont exigé une enquête. La Direction générale de la Sûreté nationale a par ailleurs annoncé avoir arrêté 57 personnes. Les personnes interpellées sont notamment accusées d’avoir «rédigé des réponses pour les candidats en contrepartie de sommes d’argent». Ces réponses étaient le plus souvent sollicitées et transmises par téléphones portables, à l’aide de SMS et de messages sur Facebook, d’après la même source.

En Egypte aussi, où 160 candidats ont été arrêtés, il a beaucoup été question de triche.  «On parle de triche depuis trois ans, mais cette année les cas se sont généralisés, surtout grâce aux nouvelles technologies», explique Suzy Said Elgeneidy, journaliste du quotidien égyptien El Ahram. La technique ? Les candidats photographient les sujets avec leur smartphone pour les envoyer à leur complices et recevoir quelques minutes plus tard les réponses.

Les sujets ont également été mis en ligne via Facebook quelques minutes après le début d’examen au Maroc. Pour Mostapha Hachem, journaliste égyptien, «ce sont des actes de vengeance des commissions d’évaluation». Car en Egypte, comme dans d’autres pays, même si la priorité est officiellement donnée aux meilleurs candidats qui ont décroché l’examen pour choisir leur spécialité de graduation, de nombreuses places sont exclusivement réservées «aux enfants des hauts cadres de l’Etat», explique encore Mostapha Hachemi.

En Egypte, des pages spécialisées sur le web sont dédiées exclusivement à la triche. Selon les médias égyptiens, le site a été créé par un jeune «qui se considérait lésé dans son droit d’accéder à l’université». Le gouvernement, critique encore Mostapha «n’a fait aucun effort pour contrecarrer ce phénomène, ce n’est pas sa priorité.

De toutes les façons, les compétences n’ont jamais été le critère de sélection pour occuper les postes les plus importants». En Algérie, la ministre de l’Education a affirmé lundi que le président Bouteflika a décidé de dégager une enveloppe budgetaire pour mettre en place le système de brouillage dans les centres d’examen à partir de l’année prochaine afin d’éviter la triche. Nouria Benghebrit a aussi rappeler  que les tricheurs seront interdits d’examen pour une durée de 5 ans.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=61770

Posté par le Juin 19 2015. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, ÉDUCATION. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

10 Commentaires pour “L’Afrique du Nord, lauréate de la triche au bac !”

  1. OUERRAD MOHAMED

    C est le RABIAA des ados contre le systeme educatif ?
    C est une crise de valeurs dans tous les domaines .
    Cela prouve la MEDIOCRATIE et l incapacite des gouvernants a gerer .
    L IYAH ? la fraude n existe que dans ces pays la ,mais sa gestion est catastrophique.
    SOUMOU TASSIHOU .SAHA FTOUR KOUM.

  2. Mme CH

    A tous et à toutes Saha Ftourkoum….!!!! Eh bien, comme vient de le dire mon frère Ouerrad c’est une crise de valeurs dans tous les domaines….!!!!! mais la

  3. Mme CH

    Pardon, je continue…!! Mais la triche est aussi un produit de la mondialisation, constituant la sur-civilisation qui domine le monde actuellement….!!!
    La Triche a commencé au sommet ensuite c’est toute la pyramide qui a été contaminée par le virus de la triche et de la corruption…valeurs de la société matérialiste soi-disant moderne…..!!!

    Aux USA, selon un article intitulé: « La triche, sport national aux Etats-Unis ? » :
    D’après une étude réalisée entre 2002 et 2010, entre 60 et 70 % des Américains auraient déjà triché lors de leurs études. Un fléau qui touche même les universités les plus prestigieuses : une étude menée par la gazette des étudiant d’Harvard montre qu’un étudiant sur dix avoue avoir déjà triché lors d’un examen.
    C’était en août 2012. La prestigieuse université d’Harvard annonçait que 125 étudiants étaient accusés d’avoir « échangé des réponses ou copié celles de leurs camarades de classe lors d’un examen final », selon son site internet. Un scandale pour celle qui était encore, à l’époque, la première université américaine. Aujourd’hui, il va devoir se faire une raison : selon une étude menée auprès de tous les étudiants de première année et publiée dans la gazette des étudiants, 10 % d’entre eux auraient déjà triché lors d’un examen. Une pratique généralisée à tous les devoirs : 17 % des élèves avouent avoir triché lors d’un exposé ou d’un devoir écrit, quand 42 % affirment avoir fraudé pour un devoir maison…. »

    Ou encore « Etats-Unis: 34 officiers des forces nucléaires suspendus pour tricherie à un examen » (15/01/2014): L’armée de l’Air américaine a suspendu 34 officiers chargés de lancer les missiles nucléaires intercontinentaux (ICBM) en cas de guerre pour avoir triché à un examen de routine, a annoncé ce mercredi l’US Air Force, frappée par un nouveau scandale.
    Ces 34 officiers stationnés sur la base de missiles de Malmstrom (Montana) sont accusés d’avoir triché en s’échangeant les réponses à un examen mensuel. Ils représentent près de 20% du nombre d’officiers chargés de gérer et potentiellement tirer les 150 missiles nucléaires dont ils ont la charge, a affirmé la secrétaire à l’Air Force Deborah Lee James lors d’une conférence de presse.

    En INDE: selon un article intitulé: « L’Inde confrontée à un phénomène de triche scolaire endémique » (23/03/2015): Cinq jours après sa publication, l’onde de choc n’est pas encore passée. La presse indienne s’interrogeait toujours lundi sur les failles de son système éducatif après le scandale provoqué par le cliché d’un journaliste montrant des dizaines d’adultes accrochés aux fenêtres d’un centre d’examens dans l’Etat du Bihar, à l’est de l’Inde, pour remettre des antisèches aux candidats.
    Sur d’autres images, on peut voir du personnel scolaire et des policiers observer sans réagir les mêmes scènes dans plusieurs centres d’examens qui organisent actuellement les épreuves de l’équivalent indien du baccalauréat. La police a toutefois interpellé un millier de personnes. La moitié d’entre eux sont des parents de candidats et des enseignants, les autres des amis et des membres de la famille. Pointées du doigt, les autorités de Bihar reconnaissent que la triche est un phénomène endémique, à l’heure actuelle, impossible à endiguer.

    A suiiiiiivre…!

  4. Imène

    Aya ça va ! ya pas que nous qui trichons ..loool ! même fi el marikane , ( fi Harvard oulaaalaaa ! ) fi el hind ..et la Ch nous promet d’autres surprises ! A suiiiiiivre ..bon voilà ya pas de quoi en faire tout un fromage : la triche est un phénomène planétaire qu’il faut endiguer bien sûr ..Merci Mme CH : Qu’est ce qu’on apprend avec toi , beau cygne blanc ; !! vraiment merci et la suite du menu Please ..

  5. Mme CH

    la suite de la fiesta de la triche…!!

    En France, selon un aricle intitulé: « 70 % des élèves trichent pendant leur scolarité » (Marie-Estelle Pech le Figaro le 28/06/2010): Les meilleurs bacheliers sont paradoxalement ceux qui trichent le plus à l’université.Quelque 70,5% des étudiants français avouent avoir triché lors de leur scolarité. Telle est la conclusion inédite d’une étude sur les facteurs de fraude aux examens menée auprès d’environ 1815 étudiants inscrits dans une université pluridisciplinaire française par les chercheurs Pascal Guibert et Christophe Michaut (1). L’ampleur de la tricherie n’avait encore jamais été évaluée scientifiquement en France. Or celle-ci apparaît massive!
    Les étudiants interrogés sont 4,7% à avoir triché dès l’école primaire, 48,3% au collège, 35,6% au lycée et 11,4% à l’université. En revanche, cette pratique reste occasionnelle et se raréfie dans les études supérieures: si 11% disent avoir souvent copié sur leur voisin au collège et 10,9% au lycée, seuls 4,9% le font à l’université. Utiliser une antisèche est plus fréquent. Et demander ou donner la réponse à un autre étudiant restent les formes «les plus répandues de la fraude».

    En ANGLETERRE : Dans un article Tour du Monde (15/06/2015, infosoir) on peut lire: « Si durant de longues années, les étudiants français trônaient sur le podium des candidats-tricheurs aux examens en Europe, leur place est considérablement menacée par l’arrivée d’une nouvelle génération d’étudiants anglais qui ne sont pas loin de leur emboîter le pas. L’agence de régulation des examens en Angleterre (Ofqual) faisait déjà état en 2010 de près de 4 500 tentatives de triche lors des épreuves du GCSE (General Certificate of Secondary Education), l’équi-valent de notre BEM, et des épreuves du A-Level, l’équivalent de notre baccalauréat.
    Dans la plupart des cas (1 897) les élèves ont voulu utiliser du matériel interdit (téléphones portables, calculatrices, dictionnaires, annales). 2011 a été une année cauchemardesque pour le ministère français de l’Education, puisque au-delà de triches au cours des épreuves, ce sont des fuites de sujets qui avaient été révélées. Une enquête avait d’ailleurs été ouverte pour une épreuve de mathématiques du baccalauréat scientifique dont le contenu avait été divulgué sur internet.

    « Explosion de la triche en Angleterre » : Selon le Guardian, la triche se répand dans tout le système éducatif anglais. Il ne s’agit pas seulement des étudiants qui copient de passages entiers de leurs travaux ou qui font appel aux sites de vente de devoirs (autorisés en Grande Bretagne). Le Guardian donne des exemples de triche pilotée par les enseignants et les chefs d’établissement. Dans un système piloté par les résultats et où les résultats aux tests nationaux ont des conséquences administratives et financières importantes, les établissements se livrent à une concurrence brutale. Tout est bon pour garder son rang. Les meilleurs succombent à la tentation d’apprendre aux élèves à tricher aux tests.

    Alors qu’est ce qui se passe….??? Nous sommes malades….!!!! Les Nord africains censés être musulmans doivent connaître le Hadith du Prophète (saws) « Men Ghacha Fa Layssa Mina », mais maintenant dans les écoles laïques, on leur inculque les valeurs « universelles » et les techniques modernes (qui servent aussi pour la tricherie)….!!! Illa Men Rahima Rabbi….!!! Où Va-t-on comme ça…!!! ce qui fait mal, malgré ce gâshis certains Minus persistent et signent…!!!! Puuufffff….!

    Saha Shorkoum…!

  6. Mme CH

    Saha Ftourek Cygnus….!!! Eh oui, « Render to Caesar the things which are Caesar’s and to God the things which are God’s. »….La triche n’est pas un phénomène Nord africain, il a été attrapé comme les autres virus importés des pays des Trois Nord….!!!
    Mais les musulmans doivent revenir vers la voie de leur Créateur, le seul remède pour éradiquer ces fléaux, sinon ça sera le fond du gouffre ici et la haut…..!!!

    Dis-moi chère Imène, tu te débrouilles bien en cuisine, ces jours-ci..?? Mais sans tricher avec les différents épices…hein .!!!!

    Saha Shourek

    • Imène

      Azzul tlm , saha f’tourkoum : w takabala Allah , siamakoum w kiamakoum !
      Mme Ch : Dîtes -moi l’amie , puisque le copiage fait rage et s’étend un peu partout même dans ces pays aux systèmes scolaire et éducatif bien rodés , et dans d’autres établissements trés prestigieux..mais alors mon amie : Pourquoi leurs dipômes , leurs écoles et universités sont plus performantes ? Pourquoi on nous  » assène  » que nos dipômes , nos formateurs , nos étudiants , nos écoles ne valent rien ?? pourquoi nos jeunes dipômés – fraîchement – donneraient cher , pour pouvoir poursuivre leur études à l’étranger ( et si possible s’y installer et travailler ..) même si en parallèle ils doivent trimer trés dur pour payer ( location , etudes , etc etc ) Qu’est ce qui se passe dans les têtes ??
      C’est la crise des valeurs ds tous les secteurs ..dit le saquatteur ! il a bien raison ..
      Revenons à un sujet plus léger , plus pimenté : la cuisine ! par temps de canicule et siam ..
      comment de te dire ma petite CH : ds la vie de tous les jours , j’aime cuisiner , innover , essayer des nouvelles recettes ( du monde ) mais pour le ramadhan , j’ai décidé ( depuis un bon bout de temps déjà ) de ne plus focaliser sur ça ! je ne veux plus passer 12 h d’affilée devant casseroles et fourneaux..ce n’est pas le but du jeûne ..je cuisine sain , pas chèr , et bon ! vous ne le croirez pas , mais sur ma table ya pas de bourek , ni gazouz , ni kalb ellouz , ni zlabia…mon petit péché mignon , sont les desserts frais ( faits maison ) comme les mousses au citron , fraises, chocolat..et aussi le pain enrobé de semoule parfumé aux graix d’anis et sanoudj et cuit au four..jusque là , la température est clémente ( 28 , 29 degré )
      el hamdouAllah ! pourvu que ça dure ..Allez braves gens : soumou Tassihou !
      Je te souhaite une bonne et douce nuit , fi essouhouri baraka ! Salem..

      • OUERRAD

        Quand deux cordons bleus se rencontrent ,,,,,, pour de VRAI .Je serais le premier à leurs tables .
        SAHA FTOUR KOUM LES FILLES DU SITE .

  7. Boumediene . SBA

    Des universitaires ne savent meme pas ecrire une phrase correcte , Hchouma . Le probleme , c est qu ils sortent avec des diplomes .

  8. eddine

    Saha ftourkom mes amis.Pour le cas de la triche; c un phénomène qui a tjs existé; seules les méthodes ont changé.Pensez vous que tous les parents,seront déçus sachant que leurs enfants ont( même un petit peu) triché pour avoir leurs examens.Je pense que la triche est une conséquence du niveau dans lequel on a laissé nos enfants se noyer.TSOUMO BESSAHA

Répondre