La Voix De Sidi Bel Abbes

La Voix De Sidi Bel Abbes, Vox Populi… ? Par Mémoria.

Il suffit de s’éloigner du PC  pour quelque temps et de ceux et celles qui nous étaient familiers , proches, amis, intimes  jusqu’à la confidence intuitive et implicite pour nous apercevoir  qu’ils font partie définitivement de notre mémoire, de notre vécu…Pourtant la réalité physique et environnementale nous rappelle tout à coup lors de simples promenades pédestres ou en automobile que nous faisons partie d’un secteur géographique et juridique limité à quelques dizaines de kms où le cimetière du temps est toujours là pour vous immobiliser à jamais dans l’antimatière et la vie éternelle. Mais Allah est grand comme nous le rappelle souvent notre camarade Fric et  inspecteur Chot et la fin du monde n’est pas pour demain…même si la Mekerra souffre d’un manque de e-pétition pour internationaliser son abandon… !

                       L’implication  de toute une pléiade de  contributeurs, commentateurs et lecteurs grâce à La Voix de Sidi Bel Abbès a certainement catapulté cette dernière  comme le premier réseau social interactif  algérien  entre les deux rives en tant que presse régionale indépendante…Pour un temps qui n’est pas synonyme de pérennité car son aura au dessus de Mare Nostrum est conditionné par certaines tentatives de récupération politicienne qui ne pourront jamais maintenir dans le ghetto pour longtemps des intellectuels des deux rives, multicommunautaires, du terroir et qui ont navigué sous des  pseudos tant l’amour de leur ville et région dépassait leur égo devant l’inconstance de ceux qui n’intégraient pas souvent des messages très pédagogiques et structurants.   Smiley /ElHanif  n’avait-il pas voulu baliser l’Agora belabbésienne et Bouchentouf Ghalem sa banlieue pour en faire un pont entre les deux rives quand Un parmi d’autres s’échinait à rappeler le passé mythique du Petit Paris ? Et puis Claude B la bélabbésienne de Toulouse toujours présente et rattachée à ses souvenirs, très méthodique dans ses commentaires, souvent recentrée pour évaluer la faisabilité d’un projet hypothétique d’échanges ou de voyage organisé… Et Régine Tari la jeune fille du Barrio Alto ,artiste aux goûts raffinés  qui arriva avec Sans Reproche (BL) à établir un dialogue poétique …en plein reply de la guerre d’Algérie !

Si Khiat notre inspecteur des lettres et poèmes à traduire pour les deux rives et Si Senni l’encyclopédie très discrète mais efficace de l’ingénierie culturelle….pourront-ils un jour aider le binôme sus cité à publier un pamphlet en coédition ….sur la Réconciliation ? Je n’en doute point avec cette certitude que l’écrivain et Dr ElHadj Abdelhamid a souvent des esquisses d’ « amuse-gueule » en poésie dans sa musette…Tout un Club  de coéditions de la Mekerra en perspective de part et d’autre de la Méditerranée avec des femmes ressources comme notre écrivain Maissa Bey,secrète et efficiente. Et puis notre pensée en ce 3ème round va à notre camarade Albarracin à qui nous demandons la synthèse de  Ses mémoires tant son vécu est hors du commun et son expérience socio-historique très riche…avec ce souhait de le voir vivre encore des décennies si Dieu le veut ! Les traducteurs universitaires répondront à l’appel comme Cheniti Ghalem à qui je souhaite bonne santé et retraite méritée après avoir beaucoup aidé la VDSBA du point de vue logistique et promotionnel. Une pensée aussi à notre frère Ouared Abbès après son évacuation en France pour des raisons de santé.

Mes affects vont aussi vers de grandes dames sous pseudos avec toujours cette crainte de faire méprise et irrespect à de talentueuses commentatrices en pensant qu’elles soient des hommes…Mme CH cette passionaria du terroir, souvent virulente mais jamais irrespectueuse ;de la passion mais jamais de mépris ou de haine jusqu’à en arriver à composer avec une autre passionaria de l’autre côté de « Raya » comme disaient nos vieux….Danielle  la PN à la fois outrée, violente mais sensible jusqu’à la reconnaissance de l’évidence que la souffrance n’a pas de camp !

     Et Grâce qui restera mon énigme jusqu’à hanter mes incertitudes tant elle se substitua à mon miroir …et s’éclipsa comme Just an illusion !

Et Mourad l’émigré chaoui  supposé helvétique mais défenseur des constantes et qui a eu le mérite de me faire découvrir les chansons du terroir aurassi de Sid Mourad…

Et Tewfikhayi l’enfant de Fb Thiers émigré au Canada qui reste très participatif même s’il est parfois plein de ressentiment car ce n’est pas facile de partir….mais il est revenu …par la VDSBA !

Un autre Tewfik Adda Boudjellal qui n’est plus à présenter et qui reste un perfectionniste au risque parfois de se brûler les ailerons comme  Icare et Abou Firnass…

Enfin les permanents de la Maison comme Mohamed Kadiri le correspondant  et rédacteur rodé à toutes les vitesses, Mohamed Ghalouni le chroniqueur culturel impétueux  alias Mohamed G Le Sage…et Benhaddou Boubacar l’infatigable commentateur qui n’a pas froid aux yeux pour dire certaines vérités ?

Peur d’en avoir oublié certains ? Non ! Ils comprendront certainement que je suis avec eux dans le dernier wagon avec mon pseudo… !                                 

Quelle Saga pour la VDSBA !

1013834_Greetings from SBA-1329857403_n

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=40198

Posté par le Mar 15 2014. inséré dans ACTUALITE, ANNIVERSAIRES. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

62 Commentaires pour “La Voix De Sidi Bel Abbes, Vox Populi… ? Par Mémoria.”

  1. fethi

    vraiment et bien évidemment oui une grande saga

  2. jamel

    venez demain si houssine a la fête de la voix

  3. ami

    Merci si Mourad pour ce bouquet de fleurs plein de délicatesse et de pensées
    fraternelles qui vont droit au coeur ! Tu as oublié quelqu’ un de très cher !
    Il s ‘agit de Mémoria notre catalyseur et psychothérapeute qui nous régale
    toujours avec ses métaphores et son verbe juste ,sensible mais surtout impartial!
    Merci si Mourad ! Merci Mr Mémoria !

    • Danielle B

      bonjour mr MEMORIA
      je suis trés touchée et même je dois dire un peu déstabilisée d’avoir été perçée à jour par vous
      oui je suis violente, passionnée et seul mon grand chagrin de vivre loin de ma terre natale me fait dire parfois des choses que je devrai garder pour moi
      en 2 mots vous avez résumé ce que je suis , mais vous avez omis de voir en moi le grand amour que j’ai à tout jamais pour ma ville et mon pays
      MERCI aussi pour cette belle photo, vous êtes tel que je l’imaginais
      cordialement et bonne journée

  4. Mohamed Ghalouni

    Bonjour Grand Mémoria ,

    Merci pour ce grand tour d’horizon et ces compliments sur nos lecteurs-trices et contributeurs ! Merci de témoigner de vos sentiments de gratitude et de d’amitié !
    Un Grand reste toujours Grand !

  5. Albarracin de sidi bel abes

    @Mémoria
    On te salue Mémoria, veilleur exigeant et fidèle pour que la Voix porte aussi loin que possible un message qui nous tienne en éveil
    Je cite :
     » les ténèbres ne peuvent pas croître, seule la lumière peut faiblir »
    (Dialogues avec l’ange : de Gitta Mallsz)
    Heureux de te lire!

  6. Mus

    un vrai témoignage

  7. Amirouche

    Aujourd’hui VDSBA est à l’honneur
    Loin ,je ne peux lui offrir des fleurs !
    Pour lui fêter cet an supplémentaire
    Je lui souhaite un bon anniversaire
    De Gambetta , Cal del sol ou Faubourg Thiers
    les Belabéssiens y participent avec joie et bonheur
    Et même les gens d’ailleurs
    Tout le monde vous souhaite le meilleur
    La compulsant mon cœur s’épanoui comme une fleur
    Ce n’est jamais assez pour toi
    de te dire joyeux anniversaire mille fois.

    ( je ne sais pas pas si c’est bien mais c’est sincère !!!)

    • Claude.B

      Mr Amirouche ,bonjour ,
      Je salue vos talents de poète ,et votre louable et sincère bonne intention vis à vis du journal ,qui au fil des années est aussi devenu un peu le nôtre ,nous vivant loin du pays .
      Cet après midi je serai avec vous par la pensée ,faute de pouvoir être présente .
      Cordialement .

  8. Amirouche

    @Mémoria
    Par inadvertance j’ai mis ce poème dans les commentaires de votre témoignage.
    Et comme ce dernier est beau et sincère ,je ne peux que vous le dédier .
    « Un nouveau sur VDSBA »

  9. OUERRAD

    TRES BEAU TOUT CELA CETTE FRATERNITE ENTRE TOUS LES BELABBESIENS DU MONDE ???JOYEUX ANNIVERSAIRE LA VDSBA . A TES 100 ANNEES J ESPERE QUE NOS ENFANTS PRENNENT LA RELEVE J AI RATE LE TRAIN DE 7H L AUTRE N EST QU A 17H TANT CELA SERA POUR UNE AUTRE FOIS INCHALLAH

  10. fethi

    maalich enniya sadika ce n’est que partie remise Passez un coup de fil pendant le déroulement enfin c’est une idée

  11. Ahmed Khiat

    Je ne connaissais notre ami Mémoria que de nom. Maintenant, je le connais un peu plus grâce à sa photo où il pose en gentleman.
    Merci pour le bel article qui résume le long cheminement de notre journal ‘ La Voix de SBA ‘ qui souffle déjà ses 3 années. D’autres succès incha Allah.

  12. Cheniti Gh.

    Merci mon ami Mourad pour cette anthologie où l’ odeur des lilas et des marguerites du lac de Sidi Mohamed Benali nous a émerveillé et d’ailleurs
    qui n en serait émerveillé par tant de facilité à résumer les espoirs des uns et des autres autour d’un journal ?La vdsba,qui nous permet de vivre ou revivre certains de nos idéaux ‘secoués’ par le temps , heureusement sauvés et protégés par les « brise-vent « plantés dans nos esprits par nos illustres aînés et à qui nous devons cet amour pour notre prochain ! Bonne journée l’ami !

  13. elhadj abdelhamid

    Bonjour
    Mémoria, avec sa gueule de métèque…
    Son âme samaritaine et son verbe doux
    Fait des jaloux. Moi, le premier.
    Cette grande dame, outragée, martyrisée mais libérée
    Qui lui avoue son trouble. J’envie Mémoria.
    Un jour, Mémoria a dit : comprendre la douleur des autres
    Atténue un peu la sienne.
    Cette leçon de chose méditerranéenne
    M’a sûrement gagné.
    J’avais plein de projets, romans entamés « qui sont restés en l’air. »
    J’ai l’intime conviction que « Mémoria et ces dames » ( Béru et ces dames ! ) y sont pour quelque chose.
    Depuis une année, comme une voix qui m’a appelé, j’ai tout laissé tomber pour m’atteler à l’écriture d’un petit roman qui est chez mon éditeur pour le contrat. J’ai choisi un titre qui a beaucoup plu à l’éditeur qui ne veut pas que je le change. « Santa Cruz, un amour halal »
    Voici, pour Danielle, Claude, Régine…et les autres ( ça me rappelle le film Vincent, François, Paul et les autres ), de petits extraits :
    « Thérèse, la mère de Chantal dit toujours à ses amis lorsqu’elle évoque son mari :
    – Le docteur a dit que mon mari a fait un gros infarctus du cœur mais je crois bien que mon pauvre Raymond est mort de tristesse !
    Raymond s’en voulait de ne pas être resté en Algérie, comme ses cousins de Sidi Bel-Abbès, mais à Oran, le baroud de l’apocalypse de l’OAS et le zèle des Marsiens, soucieux d’effacer un passé douteux, n’ont pas laissé d’autre choix que la valise ou le cercueil. »
    ————————————————————– «
    « Au bout de la traversée tranquille, le Murdjadjo impérial surgit comme un sixième continent oublié derrière les nuages flottants. Puis, au milieu de la colline bleu brume, au pied du fort gardien, dans sa blancheur ensoleillée, la chapelle de Santa Cruz apparaît comme une vision irréelle, brandissant sa haute tour telle une épée au ciel.
    Le Front de Mer, juché sur les falaises qui surplombent le port, s’approche lentement derrière le port peuplé de bateaux de toutes les couleurs et plonge Thérèse dans une extase onirique.

    – Sainte Marie, je sens que je vais m’évanouir ! Le Vieux Port, la Scaléra…

    Ma mie, j’ai le cœur à l’envers
    Je reviens chez nous. »
    ————————————————————————
    « Le circuit d’une ballade de la nostalgie au pays retrouvé comprend toujours, dans l’ordre souvent, un pèlerinage à la maison natale, une visite à l’école, une prière dans un temple et une autre au cimetière.
    Bien sûr, une recherche des amis d’enfance est toujours de rigueur avant la fin du séjour.
    Mais le lendemain, au réveil de la première nuit passée à la Marina, Thérèse avait dit à Tachfine venu récupérer les deux Néo-Marseillaises au salon de l’hôtel :
    – J’aimerais d’abord aller à la Place de la Perle, à deux pas d’ici, pour faire une prière à l’Eglise Saint-Louis !
    Chantal et sa mère déposées sur le perron de la cathédrale, Tachfine se dirige vers la Mosquée du Bey voisine. Toutes les prières du monde montent vers le ciel unique ; ensemble, elles ne seraient que plus ardentes, inch’allah.
    En déambulant le boulevard Oudinot, Thérèse est apostrophée par un vendeur à la sauvette bien gluant qui n’avait pas hésité à faire quelques pas aux côtés de la touriste pour la persuader d’acheter quelque chose chez lui.
    – Bienvenue, Madame, bienvenue, marhaba à Sidi El Houari !
    Un tantinet importunée, Thérèse s’arrêta net face au vendeur aux manières frontales.
    – Merci, Monsieur, merci beaucoup ; mais dites-moi, s’il vous plait, ça fait longtemps que vous êtes dans le quartier ?
    – Depuis 63, Madame !
    – Eh bien, Monsieur, c’est à mon tour de vous souhaiter la bienvenue à Sidi El Houari, parce que moi, j’y suis née ! »
    ———————————————————————–
    La présence d’une étrangère, une roumia, parmi les nombreuses consultantes de Zara Elâmria qui attendaient leur tour au petit patio faisant office de salle d’attente avait flatté la voyante oranaise, imbue de sa notoriété nouvelle qui semble avoir franchi les frontières de son pays. Comme pour marquer encore plus l’événement insolite, la gitane arabe était sortie au patio pour avertir sans prévenance sa clientèle ordinaire.
    – Aujourd’hui je reçois une consultante gaouria qui vient de França. Je vais la passer avant tout le monde parce qu’elle vient de loin.
    Mais, face à face avec Thérèse dans la pénombre de sa boutique embaumée d’encens, la voyante a brusquement perdu de sa superbe, affichée au patio, dès les premières cartes tirées sans avoir fini d’étaler le jeu entier choisi par la roumia sur la table.
    – Madame, il faudra vous armer avec beaucoup de courage.
    Vous fuyez le malheur, et il vous poursuit !
    Vous êtes un peu triste. Un problème d’amour ?
    – Ah, les amours ! Mon amour de toujours, c’est Sidi El Houari, je l’ai quitté en 62. Les autres, on dirait que dès que je m’y habitue, c’est eux qui me quittent !»

    A bientôt !

    • Danielle B

      bonsoir mr ELHADJ ABDELHAMID
      Trés beau ce que vous avez écrit, j’aime beaucoup
      y-a-il possibilité d’avoir votre roman le moment venu????
      encore merci pour les extraits que vous nous dédicacez, ne laissez pas en suspens vos projets d’écriture ce serait dommage, il faut toujour essayer d’aller au bout de ses rêves
      bonne soirée
      cordialement

      • elhadj abdelhamid

        Bonsoir Mme DANIELLE B
        Merci pour le gentil message. Le moment venu, quelques semaines peut-être, inch’allah, je me ferais un plaisir de vous offrir le petit roman  » Santa Cruz, un amour halal « . Je n’en ai pas le droit ( tiens, ça me rappelle la chanson d’Enrico La femme de mon ami ) aujourd’hui, autrement je vous l’aurais envoyé en e-lecture dès à présent mais ce n’est que partie remise.
        Cordialement

        • Danielle B

          recoucou mr ELHADJ ABDELHAMID
          hé bien Claude B et moi attendrons car je constate qu’elle aussi a apprécié votre prose
          à bientôt donc
          amicalement
          bonne soirée

    • Claude.B

      Bonjour Mr ELHADJ ABDELHAMID ,
      C’est vraiment très gentil à vous de nous avoir offert en avant première une dégustation de quelques extraits de votre livre à paraître .
      J’ai hâte de pouvoir le lire dans son intégralité ,vous nous préciserez surement sa date de sortie .
      Merci pour votre délicatesse .
      Cordialement .

      • elhadj abdelhamid

        Bonjour Mme Claude B
        Dès que le petit roman sera en distribution, je vous ferais signe car je suis fier de compter déjà deux charmantes lectrices belabbésiennes .
        A bientôt
        Cordialement

  14. Nasri

    C’est bien dommage l’information n’a pas été communiquée suffisamment à temps pour pouvoir y assister à cette belle occasion, et fêter le 3eme anniversaire de la VDSBA avec l’ensemble des lecteurs.
    Sincèrement j’y tenais beaucoup à cette rencontre mais malheureusement El Mektoub a décidé autrement.
    C’est avec beaucoup de joie que je vous envoie ce courriel pour vous exprimer mes encouragements et ma sympathie. Je félicite toute l’équipe de la VDSBA pour son dynamisme sans cesse croissant, .Cette expansion organisationnelle démontre sans doute le professionnalisme et la volonté de grandir qui caractérise cette équipe . Que Allah le tout puissant guide vos pas dans la réalisation de vos futurs projets.
    Mes salutations vont aussi à tous les présents, mon cœur est avec vous et je vous souhaite une agréable après midi. JOYEUX ANNIVERSAIRE A LA VOIX DE SIDI BEL ABBES ET A TES 100 ANS.
    Bon vent les gars

    • kadiri mohamed

      On refera une autre halte telle celle de cet après midi de joie de sincérité des actes programmés marquant nos trois années khayi Nasri Mohammed C’est dans les cordes du groupe de la VDSBA qui est solidaire et toujours entreprenant Mes amitiés.

  15. OUERRAD

    BONJOUR S AGIT IL D ELHADJ ABDELHAMID DE TENIRA LES ANCIENS DU LYCEE /LAPERRINE EL DJALA AZZA SERONT BIEN CONTENTS DE TE SAVOIR ROMANCIER AINSI QUE NOS PROFS BELAHCENE DIMENZA LOPEZ ROUCHON ET TOUS LES AUTRES …. JE SUIS ALLE SUR TES TRACES A AIN ELTURCK POUR REVOIR QUI RESTE DU CABANON D OULD KHALIFI TOUT TOMBR EN RUINE IL Y A UNE JUSTICE DIVINE…

  16. Oscarisé

    Et l’incroyable Jamel Draa, d’El Graba.
    Il faudrait lui consacrer un livre…

  17. Mr clic clac 22;
    Ceci est un avertissement, la prochaine fois je mettrai votre vrai pseudo à la place du faux.

    Cordialement.

  18. madjid

    la voix de belabbes est lue pur voir un responsable s’interesser c’est que cela bouge et doit donner des résultats

  19. Mme CH

    Eh bien! Grand frère, c’est avec un grand plaisir que je découvre enfin le visage de Mémoria. Sauf que maintenant les choses vont se corser pour vous, puisque vous allez, peut être, devoir choisir une partenaire pour danser une valse…!! Alors vous avez le choix entre des Autruches et des Pingouins noirs….!!! A moins qu’en tant que Pingtruche vous préférez le bal des châteaux en ruines….!!!!

    Tout compte fait, entre ‘la valse Viennoise’, ‘la valse des pantins’ et ‘la valse des truands’, vous aurez peut être besoin de plusieurs partenaires pour tenir la ligne de danse en pivotant…tantôt sur la rive droite, tantôt sur la rive gauche !??
    Quant à la musique ça serait sûrement celle de la chanson de Jacques Brel
    « la valse à mille temps »……!!!

    Merci grand frère..!

    • Mémoria

      Bonsoir Mme CH,

      J’ai temporisé pour vous répondre surtout pour cette valse à mille temps qui est trop physique et stressante pour un amoureux des bals masqués …Et puis se pose pour moi un vrai dilemme .Danser avec qui et sur quelle piste? Entre des châteaux en ruines et leurs catacombes et le Pont d’Avignon,je préfère le second avec son festival du théâtre qui reste une des plus importantes manifestations dans le monde par le nombre de créations et spectacles réunis…L’Etat algérien y envoie souvent ses stagiaires…Et puis vous me proposez une redingote de ….pingtruche pour accompagner une autruche dans une valse que je préfère accompagnée par la musique de Serge Prokofiev dans La Cinquième Symphonie….pour traverser les rives insurmontables de l’incompréhension et du fiasco monumental.Je prends le risque de valser avec une autruche sous réserve de la participation d’autres partenaires habillées en pingouins noirs comme vous dites,de peur de rater une gavotte…C’est çà ou rien ! Niet !
      Amicalement Petite soeur…!

  20. CHOT LAHCENE

    depuis le temps à t’on penser à nettoyer les berges de la mekerra ????

  21. Mohamed-Senni

    Bien cher Monsieur.
    Il y a presque trois mois, j’ai eu le plaisir de lire un de vos commentaires adressé à notre ami Khiat suite à l’initiative qu’il a prise d’éventer la modeste contribution que je m’honore d’avoir apportée au regretté Aboul Kacem Saadallah que Dieu l’agrée en Sa sainte miséricorde. J’eus droit, de votre part, à quelques mots qui ont chatouillé mon orgueil. La concision du style épousé et la simplicité de l’expression m’ont – intellectuellement parlant – dessiné les contours de leur auteur. Le commentaire ayant été adressé à Si Ahmed Khiat, je ne pouvais pas exprimer ne fût-ce qu’une formule d’usage. Je ne l’ai pas plus fait pour les autres commentateurs lesquels, à votre instar, m’ont fait découvrir toute une kyrielle de plumes qui m’ont tous montré que notre univers culturel a encore de beaux jours devant lui et j’ai la prétention de croire que vous ne me démentirez point sur cet aspect. Aujourd’hui, toujours sous votre plume, je me retrouve au milieu d’une pléthore de contributeurs des bords Nord et Sud de la Méditerranée. Vous émargez -sans y avoir sûrement pensé – à deux mérites : le premier est de les avoir embarqués sur le même rafiot et le second est de les avoir restitués, le plus souvent, par votre seule perception. Et si je devais dire comment cela a été possible, j’imputerais cela à quatre facteurs : l’élégance intellectuelle, la simplicité des mots sublimés, le désir très présent de créer un lien – ou, à tout le moins le rappeler – entre l’ensemble. Je n’oublierai pas le quatrième facteur qui les sous-tend tous : le talent et, personnellement, celui-ci, je le trouve parfait. Avec mes remerciements, permettez-moi de vous souhaiter une agréable fin de soirée.

  22. GRACE

    Je m’incline devant l’ingéniosité du concepteur de l’ « L’Arche de Mourad » et de la même manière, je salue bien bas tous les passagers qui ont bien voulu valider leur titre de transport. En attendant l’oiseau annonciateur de la rive ( droite ou gauche , peu importe), communions ensemble, prions pour que le débarquement se fasse sur une nouvelle terre où nous pourrions tous, Danielle, Claude, Mme CH, Ghalem, Mourad, Régine, Mohamed, Boubakar, El-Baracine….VIVRE ENSEMBLE!!!
    Merci de m’avoir quelque peu réconcilier avec le site.

    • Amirouche

      @GRACE

      Et ceux qui ne prennent pas le transport en commun !! font-ils partie de votre prière ou sont-ils exclus ?? _)°o°(_
      Sérieusement, j’ai le même sentiment que vous
      Courtoisement

    • Claude.B

      Bonjour GRACE ,
      Vraiment ravie de vous retrouver à bord ,le voyage se poursuit malgré la houle qui bouscule ponctuellement l’embarcation ,car les passagers savent que le calme revient toujours après la tempête !!
      Cordialement .

      • V.D.S.B.A

        @Madame Claude B Nous avons appris par le bien d’amis communs que vous avez souhaité de vive voix placer quelques mots lors de la célébration du 3iéme anniversaire de votre journal favori On est bien désolé que cela ne put se concrétiser,Toutefois une promesse publique est entreprise ;nous tacherons de vous contacter lors de la future prochaine rencontre de .B.E.S.S.MA qui demeure un espace privilégié de communion Nos sincères cordiales amitiés.

    • Danielle B

      bonsoir GRACE
      VIVRE ENSEMBLE??????
      un doux rêve que nous caressons tous, que DIEU vous entende
      mais pour cela il faudrait que tous nous mettions nos différences, nos rancoeurs aux oubliettes, en sommes-nous capables??? je l’espère de tout coeur
      cordialement
      bonne soirée

    • Mme CH

      GRACE quelle Grâce….!!!! Pourquoi pas, ça serait très intéressant de voir des Autruches post-indépendance et des Pingouins noirs vivre ensemble sur une nouvelle terre, au moins pendant un certain temps. Je pense que c’est faisable. Alors, dés maintenant, cherchons une nouvelle île qui se situerait entre les deux rives.
      Une fois le séjour terminé, chaque passager de « l’Arche de Mourad » rejoindra sa rive pour se ressourcer….!!!
      Concernant l’oiseau annonciateur, je vous dédie la chanson de Michèle Fugain:

      Fais comme l´oiseau
      Ça vit d´air pur et d´eau fraîche, un oiseau
      D´un peu de chasse et de pêche, un oiseau
      Mais jamais rien ne l´empêche, l´oiseau, d´aller plus haut

      Mais je suis seul dans l´univers
      J´ai peur du ciel et de l´hiver
      J´ai peur des fous et de la guerre
      J´ai peur du temps qui passe, dis
      Comment peut on vivre aujourd´hui
      Dans la fureur et dans le bruit ?
      Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdu

      Mais l´amour dont on m´a parlé
      Cet amour que l´on m´a chanté
      Ce sauveur de l´humanité
      Je n´en vois pas la trace, dis
      Comment peut on vivre sans lui ?
      Sous quelle étoile, dans quel pays ?
      Je n´y crois pas, je n´y crois plus, je suis perdu

      Mais j´en ai marre d´être roulé
      Par des marchands de liberté
      Et d´écouter se lamenter
      Ma gueule dans la glace, dis
      Est-ce que je dois montrer les dents ?
      Est-ce que je dois baisser les bras ?
      Je ne sais plus, je ne sais pas, je suis perdu

      Fais comme l´oiseau
      Ça vit d´air pur et d´eau fraîche, un oiseau
      D´un peu de chasse et de pêche, un oiseau
      Mais jamais rien ne l´empêche, l´oiseau, d´aller plus haut
      Fais comme l´oiseau

      Amicalement..!

      • Amirouche

        @Mme CH
        Très bien dit mais j’aurais préféré utilisé colombes comme oiseaux , à la place des Autruches et (ante et post-indépendance) , au lieu de post-indépendance .
        Bien courtoisement

        • Mme CH

          Mr Amirouche, je crois savoir que vous êtes nouveau sur ce site, car les Autruches d’Afrique ont une longue histoire à la VDSBA et puis elles ont des caractéristiques que les Colombes n’ont pas….!!!
          Même si les Colombes symbolisent la paix et l’amour; leur nom est un terme très général, à la base de plusieurs noms vulgaires créés pour la nomenclature scientifique en français. Le problème est que la sous-famille des Colombinés regroupe à la fois les Colombes, mais également les pigeons, les tourterelles etc…, c’est à dire un peu de tout. Ceci dit, on ne voudrait pas être plumé comme un pigeon ni être un oiseau migrateur comme une tourterelle. Tenez par exemple deux colombes ont été lâchées au nom de la paix en Ukraine, à peine libérées elles ont été violemment attaquées par un corbeau et une mouette, donc cela signifie qu’elles sont faibles et fragiles et en ces temps où l’on doit danser avec les loups, ces volatiles doivent rester en cage pour un bon moment…!!!!
          Quant à l’Autruche d’Afrique elle chérit la liberté, C’est aussi le symbole de la vigilance et selon le symbolisme chrétien, elle personnifie la justice….!!!!

          Concernant l’expression ante et post-indépendance, je crois que les ante-indépendance ont eu leur dose et ont déjà fait l’expérience de vie commune, quant aux autruches post-indépendance comme moi, elles aimeraient bien faire un essai sur une nouvelle terre….pour voir si la vie est belle dans un monde où nous sommes tous libres et égaux……!!!!!

          Respectueusement…!

          • hamza

            Salam ; tout le monde Salam,,, Mme CH Il va falloir que tu trouves une méthode pour intégré les nouveaux faire une parenthèse par exemple ,je découvre mais je sais pas si tu sais la chanter la chanson de Fugain , c est vrai l histoire des deux colombes de l UKRAINE ? Je ne suit plus trop les infos le travaille me bouffe et puis surtout pour les post-indépendances il y a rien a voir sauf une autre expérience le temps qu on passera ailleurs ont le ratera quelque part il faut savoir faire un choix moi je donne plus de place a la famille amis voisins mais faut pas rentrer trop dans les détailles c est trop long; bref
            désolé pour le tutoiement la VDSBA est devenu ma famille salutations Hamza

            • Mme CH

              Salam Mr Hamza….Oui c’est vrai, je n’invente rien vous pouvez vérifier sur la toile. En effet deux Colombes ont été lâchées pour la paix en Ukraine, dans le ciel d’Italie par le Pape François, un certain dimanche du mois de janvier 2014, malheureusement, aussitôt dans les airs, les belles Colombes ont été attaquées par un corbeau et par une mouette, sous les yeux de milliers de pèlerins, stupéfaits…!!!

              J’ai cité cette info, dans le seul but d’étayer mon argumentation concernant les différentes espèces d’oiseaux….!!!

              Amicalement…!!!

          • Claude.B

            Bonjour,
            Faisant partie des anciens du site ,je me permettrais une observation …….

            • Sakina

              Bonjour Mme Claude,

              Beaucoup de gens ont écrit « je ne vais plus commenter ni intervenir sur la voix » et ils sont soit toujours la ou bien prennent une pause de commenter et ils reviennent,,,,vous aussi l’avez fait,,,ne dit on pas « y’a que les fous qui ne changent pas d’avis? »,,,,,Mme CH,Amirouche,Badissi,Mme Danielle B,vous,nous sommes ici pour partager nos avis,,,nos opinions sans pour autant tjrs être d’accord avec tout le monde,,,heureusement sinon il n’y aurait pas bcp d’échanges.
              Le respect est aussi d’accepter que les gens ne soient pas tjrs d’accord entre eux,tout le monde a droit a ses opinions et de les écrire s’ils en ont envie tout en restant dans la politesse et non la vulgarité,,,,
              Sur ce,,,je vous souhaite une excellente journée,,,,sans rancune

              • Claude.B

                @Sakina ,bonjour ,
                Vous semblez me connaitre puisque vous aviez remarqué que j’avais fait une pause ,vous devez donc vous souvenir qu’elle ne fut pas très longue ,et était due à des raisons médicales et familiales graves .Je n’ai jamais claqué la porte du journal en affirmant que je ne reviendrai plus ,mais je suis d’accord avec vous chacun est libre de faire l’inverse de ce qu’il dit .
                Mais vous savez aussi bien que moi que nous sommes loin d’une simple divergence de point de vue ,au demeurant naturelle et respectable,et qui ne serait donc pas relevée ;nous sommes dans le cas présent face à un prosélytisme patent .
                Bonne journée à vous aussi ,et bien évidemment sans rancune .
                Cordialement

              • Danielle B

                bonjour SAKINA
                hé oui on peut changer d’avis, vous ne vous êtes jamais disputés avec des membres de votre famille, des amies ou amis??????
                je me souviens lorsque nous étions enfants on disait toujours
                « je suis fachée avec toi pour toute la vie » et une heure après on jouait ensemble, hé bien là c’est pareil, on claque la porte sous le coup de la colère, on réfléchit, on se dit qu’on a été bête et on renoue les liens tissés tout au long des mois d’échanges plus ou moins houleux, on s’aperçoit qu’en fin de compte ça ne valait pas la peine de s’emporter , notre amour pour SBA prime sur tout le reste
                cordialement et bonne journée

            • GB

              @Madame Claude B votre constat est puisé de la réalité Le soleil ne peut se cacher avec un tamis GB

            • Mme Claude B bonjour;
              C’est un énorme plaisir de revoir nos anciens intervenants, qui ont décidés pour une ou plusieurs raisons, de fermer notre page.
              Comme les nouveaux, les anciens sont aussi parfois direct, donc veuillez respecter leurs opinions et points de vue.

              Cordialement.

              • Amirouche

                Cher Administrateur
                « Smahli » Je pense que je suis obligé d’intervenir , non pas pour défendre Mme Claude B mais pour dire qu’elle a raison d’être contre tout genre de prosélytisme religieux que j’ai discerné (j’espère que je me trompe) dans le post du18 mars 2014 – 21:55 et du 19 mars 2014 – 00:08 , dont j’ai pris l’habitude à force de les voir frapper à ma porte ou aborder les gens avec des tracts.
                Je suis nouveau a avoir découvert VDSBA, par le biais d’un « vrai wald el blad et que je le suis aussi » .Dans tous les domaines , il f avoir une attitude posée, polie et respectueuse entre les intervenants.
                Bien cordialement

                • Claude.B

                  Monsieur l’Administrateur ,bonsoir ,
                  Après avoir constaté la censure de certains de mes commentaires de ce matin ,je prends connaissance de votre injonction à mon égard .
                  Vous avez le droit de supprimer mes post , mais sans vouloir vous manquer de respect je trouve la réaction surprenante par rapport à l’événement ,et fort déplaisante .
                  Je vous avoue être déçue que ma loyauté vis à vis du journal et des intervenants reçoive ce traitement partial .
                  Cordialement .

  23. V.D.S.B.A

    @GRACE Nous sommes nous aussi bien contents de vous relire et vous voir donner signe de temps a autre.Bonne fin de journée

  24. CHOT LAHCENE

    Les berges de la mekerra netooyer cela veut dire un peuple civilisé ….sinon le reste que du bla bla bla ….hhhhh

  25. Amirouche

    @CHOT LAHCEN
    « La Mekerra, hier limpide…demeure encore un égout à ciel ouvert »
    titrait la VDSBA en Octobre 2011 et rieeeeen n’a changé !!

  26. CHOT LAHCENE

    la vdsba en 2011 titrait que la mekerra était pollué ….2014 rien n’est fait .pourkoi cette léthargie …alors que nous constatons la bonne volonté et la qualité du citoyen bel abbessien ….un jours les responsables chargé de l’environnement public qui ne bougent pas le petit doigt alors que tous les moyens matériel financiers sont mis à leurs disposition afin d’enrayer cette catastrophe écologique seront renvoyé chez eux …avec à la clé interdiction à vie de toute éligibilité politique

    ALLAH EST GRAND….

  27. CHOT LAHCENE

    j’ai deux copains pieds noirs …..l’un qui n’arrête pas de pleurnicher sur sa nostalgie ,mais je lui dit les portes les fenêtres du pays sont ouverts personne ne vous empêche d’y aller …mais il préfère rester dans sa nostalgie …à vivre dans l’illusion du passé …. il me fout le moral à zéro ……l’autre il est d’arzew il n(a jamais cesser de faire l’aller retours presque une fois par mois il est tout épanouis et je suis toujours content de le rencontrer car il me rapporte des nouvelles du pays comme si j’étais ………ALLAH EST BEAU

  28. CHOTLAHCENE

    ben oui …même si j’étais parmi vous lors de réceptions mémorable …je vais pas discuter des petits fours et de zablias …je parlerais de la mekerra qui est un égout à ciel ouvert …car tant que ce problème ne sera pas réglé j’ai honte d’être belabbessien ….

    ALLAH EST GRAND

  29. Albarracin de sidi bel abes

    @ chotlahcene
    Bonjour! J’ai comme vous et sans doute de nombreux autres , à coeur de voire se rétablir l’oued mekerra comme un cour d’eau et non pas comme un égout à ciel ouvert!
    Aussi je m’étonne qu’aucun article ou commentaire ne nous entretienne des projets des pouvoirs publics sur les préconisations, les projets , les mesures concernant un rétablissement normal de ce cour d’ eau!
    S B A et son tramway fera peut être figure de cité moderne^; mais la mekerra lui rappellera qu’il faut plus qu’un moyen de transport moderne , pour être digne d’être classé ville prometteuse d’avenir! Les preuves de son vouloir faire et de son pouvoir faire , passent par la mekerra!

  30. AMRI AOUED

    une clôture en apothéose !! Bien réfléchi et bien dit ; mais , également une couverture de l’événement digne de professionnels !! La voix de Sidi Bel Abbes égale à elle même , avec ses journalistes de valeurs exemplaires pour leurs crédibilités ; Bon courage et que dieu vous guide dans vos missions d’intérêt général…………..
    AMRI AOUED
    Mention spéciale pour DJAMEL ZERHOUNI , pour sa démarche digne d’un président exemplaire ; un grand bravo pour son bureau de ligue et son organisation .
    AMRI AOUED

Répondre