La Voix De Sidi Bel Abbes

La Voix De Sidi Bel Abbès a interviewé l’auteur du livre « Le Traquenard de Poitiers», par Amirouche.

En guise de cadeau aux lecteurs de la VDSBA, permettez-moi de présenter en exclusivité un petit extrait du dernier livre de notre compatriote Mr Mourad Salim HOUSSINE, »Le traquenard de Poitiers » !

« …Étaient invités pour deux nuitées à la Résidence de Poitiers, par courrier électronique, un parterre très…volatile d’internautes, e-animateurs et rédacteurs d’articles tant sur la presse électronique que papier activant entre les deux rives. Ces derniers…naviguaient pour la plupart sous pseudonymes, … Une véritable psychothérapie de groupe(s) squatta à son bénéfice et décharge le site électronique d’une ville mythique que nous dénommerons hypothétiquement Merkare City… »p.67.

Amirouche de la VDSBA : Bonjour Mourad, après « Terriens, réveillez-vous! » et « Le sanglier d’Hippone », vous êtes encore une fois l’auteur d’un autre livre qui vient enrichir nos bibliothèques. Pouvez-vous nous dire un peu plus sur « Le traquenard de Poitiers  » ?
Mourad Salim HOUSSINE : Salam à la VDSBA et son correspondant de Paris qui n’aurait pas eu mon accord pour cette interview s’il n’avait pas acheté et lu intégralement au cours de sa convalescence mon dernier livre paru le 27 juillet 2016 aux éditions Edilivre et Aparis,en l’occurrence « Le traquenard de Poitiers». La Voix de Sidi Bel Abbés peut s’enorgueillir en tant que presse électronique d’avoir des think tanks et critiques littéraires que certains journaux tant régionaux que nationaux n’ont pas du point de vue universitaire et éthique…A l’origine « Terriens,réveillez-vous! » est mon premier essai sociopolitique sous un autre titre vers le début des années 80 où j’eus affaire à un …incertain François Gèze chez Maspero qui m’envoya lettre confirmant …la disparition du manuscrit des éditions. Je l’ai publié en 2012 tout en le réactualisant trente années plus tard car la situation géopolitique mondiale avait…muté et les éditions à compte d’auteur restent une arnaque ! En 2011 « Le sanglier d’Hippone», thriller et fiction sur la décennie noire, est édité à Paris et peut être considéré comme le premier tome du « Traquenard de Poitiers » tant le héros et la trame restent des invariants sous couvert de fiction…Ce dernier couvre évidemment la décennie dans laquelle nous vivons tant en Algérie que dans le monde…

Amirouche: Le traquenard de Poitiers, tel est le titre de votre livre. Avez-vous pensé à d’autres villes ou à d’autres titres avant de vous arrêter à celui-là ?
MSH: J’aurais pu situer cette fiction à… Nîmes ,Toulouse, Agen,Sidi Bel Abbès ou Marseille avec cette disparition le 30 novembre 2006 d’un camion venant d’Allemagne et transportant une grosse quantité de papier fiduciaire commandé par la Banque d’Algérie…et que je rappelle dans le quatrième chapitre « Fantômas ». Et puis la trame se tisse au Futuroscope de Poitiers où Chérif s’est fait « accrocher » dans un resto U par Tania , une doctorante russe travaillant pour le FSB et pistée par le Mossad…Poitiers , c’est aussi l’histoire sublimée d’un conflit de civilisations en 732/733 entre les deux rives et l’humiliante défaite de Jean le Bon fait prisonnier en 1356 face aux Anglais du Prince Noir . Poitiers, c’est enfin la proximité d’une Andalousie bordée par le pays basque qui n’oubliera pas ses alliances avec l’illustre Abderahman et la saga des Maures de Cerdagne à Aix en passant par la Corse.

Amirouche: Personnellement, j’ai adoré l’histoire de votre livre ; je me sentais un peu concerné dans le chapitre du « symposium » de Merkare City. S’agit-il de Sidi-Bel-Abbès ?
MSH: Je vois que vous focalisez sur le sixième chapitre très descriptif de ce symposium tragi-comique entre des représentants de la communauté PN et des héritiers du FLN historique pronostiquant un rapprochement hypothétique bien plus mémoriel et psychothérapeutique que relevant d’une prospective politico-économique révisionniste…C’est vrai que le bal masqué avec ses jeux de rôles multiples et la catharsis qui s’en dégage pourraient faire penser à des situations vécues sur certains réseaux sociaux et sites électroniques aussi virtuels que conviviaux. Les grilles de lectures diffèrent selon les spécialités et profils des intervenants des deux ou trois rives…Merkare City reste une ville mythique et votre projection Si Amirouche ne peut être que légitime même si elle reste très subjective !

Amirouche: Dans quelques passages, vous avez parlé d’un fameux débat qui a duré quatre ans entre internautes algériens, français d’Algérie rapatriés dans l’Hexagone, algériens expatriés et émigrés…etc. Pensez-vous que ce débat est clos?
MSH: Je ne pense pas que le débat auquel vous faites allusion est clos mais on ne peut empêcher la catharsis mémorielle entre les deux rives quand on est psychologue clinicien de formation .C’est vrai aussi que le secret professionnel et l’éthique nous obligent à prendre sur nous certaines dérives que le statut d’écrivain de fiction(s) négocie avec l’histoire officielle qui élude souvent certains traumatismes et plaintes suite au déplacement de populations qu’avaient aussi étudiées les regrettés psychosociologues Abdelmalek Sayad(1933-1998) et Nabil Farès (1940-2016) sans oublier l’écrivaine Michèle Villanueva !

 

Amirouche: Que pensez-vous du monde de l’édition en Algérie ?
MSH: Le monde de l’édition en Algérie est à l’image de l’évolution de la presse et de la société civile locale .La mondialisation est en train de précipiter le processus opératoire d’intégration en voulant prioriser le volet économique et financier (Banques et marchés) au dépend d’une culture nationale et…politique mal représentée par un semblant de société civile en gestation où toute tentative de démocratisation est altérée par une troisième force boostée par une ploutocratie dont les fonds ne sont légitimés par aucune institution populaire issue des idéaux de Novembre 1954.

Amirouche: Avez-vous écrit autre chose que des livres (articles de presse, poèmes, essais, etc…)?
MSH: J’écris depuis l’adolescence et je ne pourrais me rappeler les …autodafés que j’ai allumés .J’ai assumé en mon nom certains articles dans la presse régionale et nationale. J’ai aussi été e-animateur dans la presse électronique qui a un avenir en Algérie car elle a été une toile de salut pour ceux et celles qui ont combattu la …médiocratie .Et là je salue La Voix de Sidi Bel Abbes pour son expérience pionnière avec peu de sites en Algérie dans la presse électronique et participative ;ces Voix de Sidi Bel Abbès qui ont souvent stimulé le landernau belabbésien,régional et national jusqu’à impliquer dans le débat de tous les jours des compétences des quatre coins du pays et du Monde,des gens de qualités professionnelles et humaines certaines , naviguant sous pseudonyme,des …étoiles filantes au service d’un lectorat à la fois fidèle et diffus ! Ces Voix de Sidi Bel Abbès qui ont éventé tant de tentatives de récupération politicienne des deux côtés de la Méditerranée !

Amirouche: Les écrivains bénéficient-ils du soutien d’une institution étatique ? Existe-il une subvention pour les écrivains algériens ?
MHS: Je ne vois pas comment les gardiens du temple qui ont régenté la production littéraire hier en lui imposant une seule langue pourraient aujourd’hui subvenir aux besoins d’expression des écrivains algériens alors qu’ils sont devenus… eux mêmes des champions du protocole pour allumer les méchouis et lampions des manifestations culturelles à Paname ! Allez visiter le seul site Edilivre et vous verrez les dizaines d’écrivants résidant en Algérie et publiant chaque année chez cet éditeur parisien. Je ne parle pas des autres maisons d’édition francophone où les Algériens et /ou d’origine algérienne sont édités à faire pleurer d’indigence nos précédents SILA… Beaucoup d’universitaires, médecins et fonctionnaires bien de chez nous écrivent leurs mémoires loin des maisons algéroises qui impriment des palmes fictives à une Nomenklatura ne pouvant maquiller son fiasco sans l’apport de « négres » de la presse/Buffet grassement rétribués…

Amirouche: Pour finir, quel est votre livre de chevet ?
MHS: J’ai sur mon meuble de chevet « Le vol des cigognes » de Jean-Christophe Grangé depuis plusieurs semaines… C’est vrai que j’avais beaucoup aimé son livre « L’empire des loups », un thriller en 2003 sur l’émigration turque.

Amirouche: Un dernier mot pour les lecteurs de la VDSBA
MHS: Je suis redevable à la VDSBA, ses contributeurs et son lectorat des deux rives de m’avoir inspiré pour terminer « Le traquenard de Poitiers » qui m’a pris quatre années avec des périodes stériles pour déficit surtout méthologique afin de concilier, combiner et rentabiliser tout un vécu et certaines de mes expériences tant au niveau professionnel que sociopolitique. Toujours est-il que la problématique posée dans ce dernier livre est résumée ainsi pour les non profanes, page 24 : « Existe-t-il un processus diachronique entre la culture et le nationalisme si nous partons du prérequis que les cultures s’entrechoquent dans les guerres pour mieux coexister en temps de paix ? »

Amirouche : Cher Mourad, je tiens à vous réitérer mes vifs remerciements pour m’avoir donné l’occasion d’assurer cet entretien, et surtout toutes mes félicitations pour votre nouveau livre.
MHS: Ce fût un honneur pour moi et un devoir en tant que contributeur à La VDSBA. Je souhaite aussi un total rétablissement au représentant de La Voix de Sidi Bel Abbès à Paris !

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=70054

Posté par le Déc 13 2016. inséré dans ACTUALITE, HOTE DU JOURNAL, PUBLICITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

67 Commentaires pour “La Voix De Sidi Bel Abbès a interviewé l’auteur du livre « Le Traquenard de Poitiers», par Amirouche.”

  1. SBA

    Sabah’elkheir tout le monde. Moi je tiens à saluer les deux auteurs. Celui qui a réalisé cette interview Mr Amirouche et l’auteur de cet ouvrage Mr MouradHoussine’Salim qui honore le journal la ville de Sidibelabbes et l’Algérie Bonne continuation

  2. SBA

    Moi je vais demander Mr Amirouche qui a réalisé cet entretien d’inviter l’auteur dans la rubrique Hote du journal. Comme ça on fera mieux connaisance avec ce brillant lettre

    • Amirouche

      SBA

      Salam !

      Il est tout à fait vrai que MHS méritera la place du « Soltane » dans une Bessma. On ne se rend pas compte de la chance que nous avons, que Sidi-Bel-Abbès a, d’avoir un de ses enfants avec ce talent d »écrivain et cette force d’intelligence qu’il possède.
      Merci SBA

  3. mohamedDD

    Salem, on en redemande des interviews avec des scientifiques, des spécialistes en Droit, des écrivains et des chercheurs et ..même des managers privés respectables et INDEPENDANTS, ici et ailleurs, dans la mesure du possible. L’algérien résidant à l’étranger est plus algérien que « nous » ici, ces « charognards » qui ont « pris » biens et MdsDA seb bled ……. bravo et bonne continuation, vous méritez salma sur le front

    • Amirouche

      mohamedDD

      Salam,

      Je pense qu’il n’est pas question de résident à l’étranger ou non. C’est vrai, les moyens manquent un peu en Algérie, mais le talent non. Écrire, n’a besoin que d’un crayon et une feuille, mais on ne peut pas le faire sans le talent…Et puis MSH réside en Algérie. Je connais beaucoup d’algériens aux dons précieux qui ont réussis en Algérie malgré la double contrainte du « bâton et de la carotte ».
      Toi, tu mérites « jouze salmette ».
      Fraternellement

      • mohamedDD

        Salem aliykoum, si Amirouche (ou fraternellement ami rouche), vous avez peut être raison mais par sagesse, dans ce genre de cas, il y a principalement disponibilité et sincérité des deux parties, l’interviewer pourrait être un scientifique, un sportif, un musicien, un lettré et …. aussi un maître dans son métier (maître ébéniste, ..). Il y a talent et Talent, tout est question d’apporter un plus, toute personne a besoin de l’autre, le droit de l’autre.

        Le besoin de l’autre est une qualité ou une faiblesse, là est la question?

        Salat makboula inch’Allah, jemaâ pour traris et leurs héritiers

  4. abbasse

    c’est une bonne inititive mais je pense que le discours des journeaux dite reseaux sociaux
    sorte du cadre du journalisme classqiue inventé et crée de piece pour servir a une chose..le journal est une arme comme toutes les armes meme le billet de monnaie est redevenue une arme un hijabe aussi un gandourra une bougha  »tout ce quio bloque l’esprit et la reflexion pour ton ennemie est exploitable »
    mais laissant de coté ces calculs qui n’ont que bruit de petards

    il ya la constante qui produit

    donc les prochains intervieux doivent accés sur les methodes dans ce cas precis  »coomment tu fait pour preper ton manuscrits ?? quelle periode tu aura plus de création?? que prend tu comme aliment pour avoir plus d’imagination??

    mais si vous le demandiez ces avis sur le déroulement de la publication là il va s’embourber dans des choses ..deja en Algérie on pas de lecteurs, l’École n’incite ni a la réflexion ni a la lecture, la bande dessinée qui est la plateforme de l’initiation a la lecture n’existe pas et si elle existe elle est répugnantes avec des dessins de monstre de barbue qui font croire que l’islam va les dévorer ou les couronne des épis qui font croire que l’Église comme un empire va leurs sucer le sang

    cette littérature du siècle dernier répugnante dans son fond que dans sa forme doitre rassemblé dans une place et brulé ..on finit avec une période de l’obscurantisme
    la periodes des revolutions c’est finit c’est de l’histoire ancienne..des gens ont profité de la revolution des hommes et des femmes sicneres ils se sont tapés de bonne villa et de belle 4×4 en fin de compte que pour de courte periode..la majorité sont morts disparus ..ça ya est on est arrivée au bout la vache revolutionnaire est vieille elle ne produit plus de lait..les opportuniste collent leurs bouches mastiquent longuement auaune goutte de lait ne se fait sentir au palier..alors ils s’assoit devant cette vache dans une écurie tout est deserté..ya plus rien sauf un couple de pigeon et d’en haut observe le spectacle de la fin..on va bient appeler le tracteur, attaché la vache par une corde et la tirer vers ailleurs..y’a plus de lait..
    celui qui ne sait rien faire de ces bras va avoir de gros problème pour trouver un emploie..avant c’etait un gouvernent qui ouvre un DEUA pour les enfants du syteme qui ont raté leurs bacs, maintenant on ne peut rien faire..le diplôme ne servira a rien..tu seras recruté sur ton savoir faire chez le privé… »ya khouya pose ton diplôme a coté, la machine est las va la faire tourner si tu sauras le faire le poste est a toi »
    maintenant c’est la finance t’a de l’argent pouir tourner ta université ton école ou ton usine fait la tourner sinon dépose le bilanc et va vendre la karentika comme MacDo
    et redevenir milliardaire comme MacDo avec MacKaren’tita lol

    le systeme liberal est cruel c’est pourquoi il est beau

    • Amirouche

      abbasse

      Salam,

      Merci pour ton commentaire. Je pense que votre analyse étayée et vos arguments mériteraient une réponse de MSH lui même.
      Bonne journée et attention !, ne mangez pas trop chez McKaren’tita.

  5. Hamza

    Salam, Si Amirouche bravo et merci j aimerais un jour comme je suppose que tu travaille dans la médecine j ai rencontré un nombre incroyable de medecins algériens en France si tu peux nous éclairé comment ils travaillent les conditions les rapports avec leurs collègues européens et malades charge de travaille parce que j ai vu docteur Mme A. puis cardiologue Mr M. cet,,,,,, impressionnant statut quand regrette ne pas pouvoir les garder en algerie .Merci mon frère et bon rétablissent salutations Hamza Toba

    • Amirouche

      Hamza khouya,

      Le destin et « el mektoube » ont fait de moi que je sois une cotangente du domaine de la médecine sans y appartenir…
      Merci pour tes vœux, ça me va droit au cœur.
      Sahite khayi

  6. Ghosne

    Salem , nous espérons voir l’auteur sur canal algerie chez youcef sayeh et culture PUB le dimanche…si Amirouche men BariZ et les lumières ces temps ci et pour me consoler j’ai écouter un gamin de Paris d’Yves Montand en me disant finalement Bariz kheir men SBA fe soukna (rires) . J’espère lire le livre a Boussada je pars pour de longs mois hissez haut! Merci si Amirouche pour le cadeau de haute voltige. bonne journée à tous

    • Amirouche

      Ghosne

      Salem,

      Mais bien sûr que MSH mérite de passer à la télé et sans lui dérouler le tapis rouge, puisqu’il n’aime pas. Mais la télévision algérienne ressemble t-elle à l’Algérie?!!!
      J’ai une demande à te faire si Ghosne,  » Peux-tu m’envoyer un peu de Zviti et une slata bou mahrass » yarhame bouke…(rires)

      Fraternellement

      • Ghosne

        Salem si Amirouche avec bcp de retard ma3lich, sans problèmes ! Un bon Mehrez de Zveti bien har bssahtek ! l’histoire du zviti est connue à boussadaa et même Dinet est tombé sous le charme ! Aya! Portez vous bien ! bonne fin d’année à tous! Thalaw Fi rouahkoum .

  7. Imène

    Merci 3mirouche pour le cadeau !
    Merci de nous avoir permis de « connaître  » un peu plus notre ami et frère Mémoria : son parcours professionnel , ses ouvrages , son livre de chevet ..en attendant de lire intégralement le  » traquenard de Poitiers  » et les autres livres de MSH ( que je n’ai pas trouvé en librairie , rue hamani ) je souhaite à Memoria plein plein de succès .
    Bravo 3mirouche pour l’interview : fluide , spontanée , subtile , de la répartie. c’est trés bien.

    • Amirouche

      Imène

      Je suis toujours heureux de te lire ma sœur. Tu as posé une très bonne question, mais où peut-on acheter les livres de MSH en Algérie?. Moi (le AM 75.22), je les commande et on me les expédie sous quinzaine, ce qui n’est pas le cas pour (le DZ.IM.16.05) mdrrrrr
      Très bon vendredi à toi Oukhti.

      Fraternellement

  8. Mme CH

    Oullallallala….!!! Quel titre…!!! Très alléchant, on va devoir faire appel à Georges Smiley pour élucider cette affaire…..il s’agit d’un « Traquenard »….et où s’il vous plait…??? A Poitiers…!!! On aurait aimé en savoir plus sur le contenu de ce nouveau-né, puisqu’on ne le trouve pas en Algérie pour le moment, mais bon on connait comment fonctionnent les cercles du livre ici et là-bas…!!!

    Mais parlons de ce qu’on peut voir et lire:

    1-/ La couverture du livre: Est-ce qu’elle est l’oeuvre de l’auteur ou de la maison d’édition…??? Je trouve qu’elle est très significative et très attirante, elle traduit l’esprit du livre et éveille en nous une certaine curiosité….!!!

    2-/ Le choix de la ville de Poitiers….??? Je pense qu’il est judicieux vu les éléments que l’auteur a révélés. C’est aussi une ville de garnison qui a une histoire riche et variée, allant de la collaboration à la résistance, et qui a même accueilli des réfugiés Lorrains au cours de la seconde guerre mondiale…! Donc, il y a eu sûrement, un bon nombre de Traquenards…!!!

    3-/ Merkare City…!!!! J’ai adoré ce nom…..c’est une ville cosmique ou quoi, en tout cas sur la planète terre, elle doit sûrement ressembler à la ville qui abrite la Mekkera, devinez laquelle…??! Un jumelage, même si je n’aime pas ce mot, s’impose entre les deux villes…!!!

    Affaire à suivre…..!!!!

    • Amirouche

      Mme CH

      Salam ma sœur,

      Tenu par le secret de la « réclame », c’est à l’auteur lui même de répondre à vos questions…Mais comme nous sommes des « khawa », je vais pouvoir vous écrire deux ou trois phrases de ce qui vient après « Merkare City » ( en espérant que MSH ne se fâcherait pas) : « ….d’une ville mythique que nous dénommerons hypothétiquement Merkare City…Des accrochages très intellectuels à la limite de la violence verbale déteindront sur la Toile tout en libérant les complexes des uns et des autres, projetant les non-dits des traumas de cette guerre d’Algérie qui n’épargna ni les peuples algérien et français, ni les communautés que la colonisation avait attirées de leurs pays d’origine. Mémoire et histoire s’échapperont avec les mots de cette langue française qui passera souvent d’un camp à l’autre à même le clivage avéré entre activistes indépendantistes et nationalistes algériens tantôt modernistes, tantôt conservateurs proche d’un islamisme modéré et …d’autres activistes de France, Navarre et Dom Tom, pieds noirs (PN) souvent d’origine hispanique et nostalgiques d’un vécu partagé parfois de façon inégalitaire…en Algérie française! Le débat qui mobilisera sur site pendant plus de …. » ( C’est bon, Nhabesse) sinon je vais recopier tout un chapitre…

      Oups!, j’ai oublié de demander à MSH si Merkare City avait son Mekerra ou non (rires)

      Fraternellement

  9. Ayadoun

    SALEM, je tiens à remercie vivement notre ami El-Hadj Amirouche pour ses efforts de nous faire de jolies contributions et de nous faire connaitre ces différents ouvrages qui nous sont pas dommage disponible pour donner un avis. Merci JOUMOUA MOUBARAKA

  10. smiley

    @ Mémoria
    Salam Si Houcine.
    Je me réjouis que Charles Martel n’ait arrêté les arabes………qu’à moitié.
    Ce qui a permis à notre honorable correspondant et amigo Amirouche d’avoir la primeur des aventures de Cherif.
    je suis heureux pour toi que la longue gestation vienne à terme (ayant été destinataire d’une première ébauche de la scène du Futuroscope, j’en garde un souvenir précis.)
    Les espionnes russes expertes aux jeux de la guerre et de l’amour feront-elles succomber notre 3Askri?
    Pour le savoir, passer commande groupée à Amirouche!
    Le pont entre les Deux Rives a été bombardé sans répit et les escarmouches ont muté en guerre de positions et positionnement stratégique des snipers qui tiraient sans sommation, sur les infiltrés de la 6ème colonne et les sentimentaux mus par la seule nostalgérie et qui ont tous et toutes jeté l’éponge du côté de Nïmes et de Toulouse..
    La vigilance de ‘Sans reproche’ a permis’ d’outer’ quelques revanchards mais la veine du débat s’est tarie et transformée en guelta.
    Heureusement que le reboisement de notre ami Ayadoun est un investissement sur l’air pur car celui du site s’était singulièrement vicié.
    Du futuroscope au passéoscope, quatre années d’une culture agorique et forumique qui a révélé des plumes, des plumitifs et Hassan et son âme de poète.
    L’autre rive désertera et seuls quelques initiés qui ont gardé langue pourront expliquer pourquoi.
    Le ‘combat’ cessa faute de combattants mais la littérature en sort seul vainqueur.Et notre ami MH y trouva source d’inspiration prélude à beaucoup de transpiration.
    Félicitations à toi Mourad, homme de principes et électron libre!

    • Amirouche

      @smiley

      Salam,

      Je dois vous dire que je me réjouis de vous lire.
      Je ne suis pas certain que les expertes espionnes ne seraient que russes, une très belle Rania lisant El Watan, pourrait être une femme qui fait du couscous chaque vendredi (rires)…
      Encore en convalescence et obligé de faire des séances de rééducation, Amirouche est loin d’avoir la force et la malice de Chérif pour traiter les commandes, malgré cela, le pauvre Chérif s’est retrouvé avec une jambe de bois. MSH ne nous dit pas s’il a eu sa fiche communale, alors que d’autres sont arrivés à décrocher le Sésame sans avoir la moindre blessure…
      Hassan commence à nous manquer…se cache-t-il de la récente vague de froid ?!

      Bien courtoisement

      • Mme CH

        Salam Khouya Amirouche…!!! Je vous souhaite un prompt rétablissement…!!!
        Merci de nous lâcher au compte goutte quelques passages du livre, ainsi vous aiguisez notre curiosité et nous incitez à nous procurer ce livre….où il y a des espionnes russes selon notre ami Smiley..et même un Fantômas et le Mossad selon MHS….!!! Quant à la belle Rania….!!!???

        Par ailleurs, quelle pourrait être la relation entre « Le Sanglier d’Hippone »(Annaba) (rive Sud) et « Le Traquenard de Poitiers » (rive Nord)…???? Dommage que ces livres ne se vendent pas en Algérie..!! Alors, cette FaFus, elle ne nous lâchera jamais ou c’est EUX qui ne veulent pas qu’elle nous lâche….???!!!!!! Les Dés sont jetés et/ou sont pipés…!!!

        Autre chose, ce serait très intéressant de connaître le point de vue de l’auteur sur la question posée dans l’interview « Existe-t-il un processus diachronique entre la culture et le nationalisme………???

        Quant à notre frère Hassan qui nous manque beaucoup, je crois qu’il est habitué au froid et à la chaleur, donc ça devrait être un autre empêchement , peut être qu’il visite un nouveau pays..ou qu’il est en train de déguster le couscous de sa maman et il ne veut pas qu’on le dérange…chuuuttttt…….dans tous les cas de figure, je lui souhaite bonheur, bonne santé et prospérité…!

        Salam Khaytical…à vous AM 22-75, à Nssibtek et à toute la famille là bas chez-nous….!!

        • Hassan

          Hassan salue tous ses fréres et concitoyens,
          aussi bien les belabésiens que tout algérien.,
          qu’ils soient au Maghreb sur la rive sud,
          ou des Îles Maurice ou des Bermudes.

          Hassan a connu le froid et l’exil,
          Il a vécu dans beaucoup de pays,et de villes,
          il a rencontré des gens bien et d’autres vils,
          puis il est rentré dans sa ville tranquille.

          Hassan est l’un de vous autres,
          il aime Antar, Allaoua , et tous les autres.,
          Il a fréquenté les meilleurs restaurants de la Terre,
          mais il aime surtout le couscous de nos méres.

          Les écrits du Dr. douar et d’Amirouche,
          me rappellent ma jeunesse et me touchent.
          Notre sœur Iméne apporte un air de fraîcheur,
          qui nous charme et va droit au cœur.

          Mme CH allie l’intelligence à d’autres attraits,
          et parle de l’histoire de notre chère contrée..
          Notre frére Mémoria est un parfait intellectuel,
          il traite les sujets du passé et actuels..

          J’aime beaucoup lire monsieur Khiat :
          Djoha, sa femme, son âne et la chatte.
          Notre frère Smiley est un analytique,
          il est posé et n’a rien de fanatique.

          La VSBA est devenue notre agora,
          grâce à elle notre ville a une certaine aura.
          Je remercie nos talentueux administrateurs,
          et ce remerciement vient directement du cœur.

          • Imène

            Hassan , M’sse el kheir !
            Ravie de vous retrouver ! Merci pour l’air de fraîcheur , tu vois , il suffit que tu te caches un peu , pour que l’alerte soit donnée , tu es de ceux ( celles ) qu’on ne peut imaginer la Voix sans eux ( elles ) !! On va faire comme nous l’a dit bro Cheniti Gh : un Gps special pour les vdsbn et 1 qui tenteraient de nous échapper , ils ( elles ) seront vite localisés( es ) et rattrapés (es ) lool…Merci pour le poème , merci pour cette belle amitiè .

          • Mme CH

            Salam SI Hassan….!!! Je leur ai dit que notre frère Hassan a connu le froid et la chaleur et qu’il préfère le couscous de sa chère mère….!!! Merci d’avoir répondu, Merci pour ce beau poème qui vient directement du coeur…c’est un vrai régal….!!!!! Vous venez de sauver le cercle des poètes de la VDSBA en cette fin d’année 2016 qui est sur le point de nous quitter à tout jamais…! J’espère qu’elle va emporter avec elle tous les malheurs et les chagrins, toutes les injustices et les guerres et toute la sauvagerie dans laquelle le monde baigne…!!!!

            Je ne sais pas pourquoi, j’ai pensé à vous lorsque notre ami Smiley a parlé des espionnes russes…..peut être parce que vous connaissez la Russie et ses histoires….!!!

            Mes Respects..!

      • Imène

        3mirouche !
        Cha kayen ? Arrêtes de nous faire peur ! une longue convalescence , des séances de réeducation c’est normal ! Barka ma tetfachech 3lina , w derina fi lekhlaye3 ( kh , comme kheira ) yarham oubbak ! Aya saha t’halla fi rouhek , va falloir décommander le zviti et slata boumahrass !!! faire un peu de jardinage , un peu de sport ( 20 mn de marche/ j suffit )..
        ou rabbi yahfdek ! c’est vrai 3mirouche , t’as raison une Bessma à l’honneur de Memoria c’est amplement mérité franchement..

  11. Mme CH

    Quel bonheur….!!!! J’avais fait appel à Georges Smiley et c’est Smiley qui vient sans Georges…!!! Il nous fait là un beau résumé, mais il a oublié volontairement ou involontairement un élément essentiel dans toute cette bataille qui ne disait pas son nom…!!! Cet élément qui essuyait d’une part, des tirs d’artilleries lourdes et légères de ses compatriotes de la rive Sud et Nord et d’autre part ceux des Pingouins Noirs qui avaient sûrement un plan bien concocté pour leur avenir à la Merkare City, avec l’aide et la connivence des sous-marins nourris au fromage puant….!!! Il faut bien noter que ce n’était pas un débat pour un réel rapprochement, mais les sympathisants de l’OAS que cet élément a débusqué au dernier Round voulaient nous dicter leurs plans pas très catholiques…!! La preuve, c’était toujours les mêmes, où sont ils maintenant, ils restent tous ou ils partent tous Fiha Inna, pourquoi il n’y a pas eu d’autres Pingouins noires……??? Même lorsqu’on avait proposé à notre Mr Alabaracin d’être le chef de file autour d’une table, il s’est évaporé de la toile….j’espère qu’il va bien…!!!

    A vrai dire, le temps nous a donné raison, les Corneilles Noires étaient là pour un but bien précis, et maintenant on voit bien le refroidissement des relations avec Fafus, ni amitié, ni rapprochement Nihoum Yahazanoun…..et ça restera comme ça tant qu’il y aura des Corneilles noires et des étoiles bleues…nostalgériques…..!!!

    Que chacun reste sur sa rive,……..quant au pont, s’il s’agit de danser tous en rond comme des petites marionnettes sur ce pont miné, alors je félicite ceux et celles qui l’ont « bombardé » avant qu’il nous explose à la figure …!!!

    Cher Smiley, je n’ai jamais oublié la foule qui a trahit le peuple…!! Mes Sincères Amitiés..et toujours un plaisir de vous lire…parole d’une herbe folle….sauf si vous préférez les espionnes russes….(rires)…..!!!!!

    • Amirouche

      @ TOUS

      Salam,

      J’ai le plaisir de vous faire part de ces quelques lignes du livre « Le traquenard de Poitiers » dont je suis tout à fait conquis par le style d’écriture de son auteur, en l’occurrence notre ami MSH. Je suis persuadé que Mme CH en demandera, à chaque fois, un peu plus…Mais ça sera à la condition « sine qua non » qu’elle participera à une BESSMA de la VDSBA. Messieurs KADIRI et CHENITI se chargeront du programme, du contact et de la « Hargma » (rires).
      Voilà un petit passage pour le plaisir : « …Carla l’ancienne patinette de la Place de la Brèche avait très mal vécu l’assassinat de Jacques Roseau à Montpellier l’année 1993 par l’OAS. Elle s’était éloignée de cette association mémorielle où elle retrouvait souvent son passé et ses voisins d’Algérie; d’ailleurs il y a longtemps qu’elle ne répondait plus aux convocations de l’Avenue de Tübingen à Aix En Provence. Un ressort s’était cassé en elle depuis la disparition de Jacques l’intello en qui elle croyait tant il était presque arrivé à proposer au gouvernement de l’Algérie indépendante de créer un couloir associatif mémoriel et humanitaire pour des voyages organisée et sécurisés pour ceux et celles qui voulaient revoir leur pays de naissance et les tombes de leurs parents et grands-parents… »
      Il faut que j’arrête …N’ssibti m’appelle pour gouter et donner mon avis sur la « Chorba » de midi, au fond je n’aime pas mais je vais lui dire que c’est très bon pour lui faire plaisir (rires)

      Cordialement
      Salam

      • Mme CH

        Salam Khouya Amirouche…!!! Et comment, bien sûr que l’esprit en redemande à chaque fois un peu plus…!!!

        « il était presque arrivé à proposer au gouvernement de l’Algérie indépendante de créer un couloir associatif mémoriel et humanitaire pour des voyages organisée et sécurisés pour ceux et celles qui voulaient revoir leur pays de naissance et les tombes de leurs parents et grands-parents… » »…..Oufffff, heureusement qu’il a dit « presque », car ce serait un couloir de la mort à petit feu pour les « indigènes »…!!! Tout le monde connaît la citation « petit à petit l’oiseau fait nid »…???!!!!!!
        Le mot « sécurisé » m’a fait sourire, car on sait que si on ouvre la porte, personne ne pourra sécuriser les entrées et sorties….!!! Est- ce que les services concernés ont tous les noms des membres de l’OAS et des étoiles bleues…??? Hakda Wa Masleknach, en voyant ceux qui sont venus au Sila et au dernier forum africain d’investissements (rappelez-vous le limogeage de l’ambassadeur d’Algérie en France)…!!! Même en fermant la porte, ils essayent toujours de revenir sous une apparence qui les rend souvent méconnaissables par les fenêtres entrouvertes par les bandes de complexés et les manchots nourris au fromage puant, sous différents prétextes……!!!
        Les personnes comme Carla se comptent sur les bouts des doigts, encore faut-il les connaître….!!! On a eu un échantillon à la VDSBA….????

        Encore une petite chose, leur pays de naissance s’appelait l’Algérie française (colonisée et spoliée par la force des armes) c’est à dire la France, et notre pays s’appelle l’Algérie algérienne libérée des colonisateurs barbares, donc on ne peut pas dire que c’est leur pays….surtout qu’ils se sont enfuis en 1962 vers FaFus ou vers les territoires occupés…!!!! Peut être qu’on peut parler du sol où ils sont nées…!!!! Allez n’en parlons plus…..!!!

        Hummmmmm, d’ici, je sens l’odeur de la Chriba Beyda avec des boulettes de viande hachée de Nssibtek….!!! Je sais anta Mwalef Chorba Hamra Belham de votre chère Mam, j’espère qu’elle va beaucoup mieux…!!!

        Salam Khaytical…!

        • abbassi

          bof arreter de vous fixer que l’OAS et orientez vous aussi vers nos amis ami les arabres de la frontière qui chacun avait plaçait ces pions au seint du FLN..
          toute la politique économique qui sort de tous les normalités de l’economie mondial a été applqiué chez nous et pour quel interet?? l’interet de l’algerie et de algeriens?? ça m’etonne un salaire mibale pour la fonstion publqiue et une économie de soutient des prix, l’algerie achete en devise forte et vend moins cheré aux algeriens ou plutot aux voisins??
          Donc le gouvernement au lieu de voter une nouvelle antiintrusion en bloquant tous les algeriens qui ont traversé les frontière en 62 d’acceder aux postes strategique on a seulemnt nommé les binationaux née apres 62…
          voila donc il faut des romans de suspense et de’espionage et de policer pour montrer les cheveaux de troies introuduits des frontières par nos fréres les egyptiens tunisiens marocains français plutot parisiens turque syrien arabe du golf..
          donc il faut maintenant oprer une operation de netoyage ..
          voila on doit frapper trops fort retours au salaire universelle et retoures au prix universelle..
          bon maintenant l’algerie est coonue par son entraide aucun algeirien a la touche ça c’est un contrat social signé par tout le monde sur la base de nos valeurs de l’islame
          sur la base de ceverset qui doit redefenir la base du contrat entre algerien comme celui des anciens moujahidines qui etaient trahis par des frontaliers venues et biobinés ailleurs..
           »wa ta3awanaou 3ala el birri watakawa wala ta3awanaou 3ala el ithmi wal 3oudwane »

          donc le motus c’est bien el birre comme e dit Jesus Issa 3alayhi essalame
           »wabarran biwalaidati walam yaj3alni jabbaran chakiya »
          donc le contrat social c’est bien l’orientation vers les parents..l’assemblé populaire communale a le devoir et la charge de prendre en considération les parents qui ont mariés leurs au moins un enfants bien que la femme qui aura un bébé en allaitement sera prise en charge par uin salaire d’office et cela jusuq’a ce qu’enfant se détache de sa mère pour la liberer de travailler.. jusqu »a l’age de 8 ans..Donc chaque algérienne qui a eu un bébé aura un salaire garantie durant 8 ans même si son marie est milliardaire même si son père est millionnaires juif ou chrétien noir ou blanc….c’est la base du contrat sociale..
          ces pays frontaliers et hors frontaliers ont sucé tous les algériens durant 50 ans c’est terminé car avant il y avait les colons et pour sucer un colons il fallait faire des pieds et des mains, puisque ces gens là ont trouvé des algeriens msakéne sans connaissance alors ils sont entrain de jouer sur eux des minables qui manipule 30 millions d’algériens on nous prend pour des begris et ils le disent sans avoir aucune honte ..ils dévorent nos parts et crachent dans nos assiettes..en nous traitants de bégris..
          donc les pays frontaliers doivent payer tout au prix international..
          c’est par l’intermédiaire de la fonction publique que les etats pompent des la monnaie dans le marché ..si les fonctionnaires de l’etats n’ont pas d’argent pour acheter qui va huiler l’Économie nationale..donc cette politique économique qui consiste a donner le pain gratuit au gens au lieu de les payer a l’acheter ça ne passe qu’ici en algérien et ne sert qu’a faire du trafique aux frontières..
          dans la wilaya de bedjaya un entrepreneur a été surpis de ne pas entamer des travaux de construction de 2006 jsu’a 2016 si cette argent etait versé dans le la caisse de chomage elle pourrait sourtenir des milliers de familles devant la réalité des prix basé sur le taux universelle. on fera comme la france le meme systeme qui fait tourner la caisse chomage on le fera chez nous si on avait réussi avec la crate chifa pourquoi ne pas l’elargisser sur le pain qui est classé comme medicament de l’amidon et des proteines des complements alimenatires..
          si l’etat ne produit pas son propre pain pour récuperer l’argent qu’elle avait émis sous forme de salaire comment va t’elle entrer dans l’equilibre??
          alors il faut choisir soit tout liberer et ne rien payer soit payer en produisaint le minimum qui permet a l’etat de retourner son argen tqu’elle avait sortit sous forme de salaire..ce n’est plus de la monnaie mais c’est des bons de consommations collorés en billets.. donc ces gouvernements soient ne savent pas c’est quoi l’etat soit ils ne peuvent rien faire car ils sont intrus par des étrangers qui font la politique qui arrangent les pays étranger au détriment des algériens..c’est claire on ne va pas rester a chaque fois subir des guerre et des dévaluations pour satisfaire quelques énergumènes qui travaillent pour leurs propres intérêts et qui menace l’Économie algériennes..
          dabarre rassék tu es redevenue embaucheur tu dois produire les choses de bases toi même pour créer un circuit ferme de la monnaie et ne pas subir tout le temps des déficits et des dévaluations..
          donc pour un départ il faut que l’etat met la main sur l’eau de boissons les cereal et les légumes secs l’oléiculture hors zone actueles c’est sa monnaie de bases de sa carte chifa étendu..l’etat n’a pas besoin de devises pour payer la populations..et l’etat pour booster l’economie elle doit booster les salaires de ces propres fonctionnaires qui vont investir pour faire marier leurs enfants leurs trouver des logments leurs trouver ameublement le habit etc..un fonctionnaire riche tout le monde le recherche..mais donner un entrepreneur une chkrara pour soit disant booster l’Économie que va t’il faire?? il va l’échanger en devise et va partir ailleurs changer de wilaya ou changer de pays..derrière ces entrepreneurs on gagne absolument rien c’est l’argent jeter dans l’informelle..allez y au lac de sidi mhamed ben ali regardez les investissement des milliards jeter dans un projet abandonné..si l’etats avait donné cet argent aux gens pour augmenter les salaires c’est sure la majorité aurait remis cette argent pour acheter leurs logements au moins un retours d’argent vers l’etat et le gouvernement ou sont passé ces entrepreneurs de sidi mhamed ben ali??

          tout ce qui est sucré l’etat peut le laisser aux privés car les gens peuvent s’en passer des fruits et des jus mais pas des legumes secs et des cereales

  12. smiley

    @ Amirouche
    Ya Siyadi, on voit que tu es bien formé au teasing et à la torture chinoise du goutte à goutte.
    L’assassinat de Jacques Roseau après avoir écarté la piste ‘Femme’ car Jacquot était un grand cavaleur et la piste ‘Fric’ car Roseau était impliqué avec beaucoup d’opérateurs économiques dont Carrefour qui le salariait, évolua vers la piste du déchirement de la famille pied-noir.
    Fondateur d’un cercle d’amitié franco-marocain ( vrai cheval de Troie) et conscient des retombées financières de par un rapprochement avec le Maghreb, il avait évolué vers plus de pragmatisme et tenait de plus en plus souvent un discours d’apaisement et de ‘réconciliation’, ce qui signa son arrêt de mort.
    Lors d’un débat télévisé, il échangera même une poignée de mains avec Yacef Saadi ce qui fera exploser l’ultra de l’Oas Ibagues Eugène qui lui prédisait ‘ douze balles et c’est tout’.
    La police française creusa cette piste et cette commande armée par des mots et qui trouva trois exécutants septuagénaires et vieux chevaux de retour de l’aile la plus radicale de l’oas ( que nous appelions Organisation des Animaux Sauvages bien longtemps avant la naissance de CH) qui allaient se charger d’exécuter le ‘traite ‘ Jacques Roseau.
    Ils ont pour noms Jean-Claude Lozano, Gérard Huntz et Marcel Navorro, noms qui comme on peut le voir n’ont que peu de lien avec le terreau français métropolitain et qui fleurent bon l’Espagne misérabiliste et l’Alsace post-défaite de 1870..
    Le frère de jacques Roseau, a tenu un rôle important dans l’ombre de George Frêche à Montpellier, celui-là même qui traita les harkis de ‘sous-hommes’
    Carla a du pleurer un homme plutôt charismatique et le divorce de la ‘famille pied-noir’ qui avait exporté ses haines et chikayates de l’autre côté du pont de la rivière Mekerra.

  13. mohamedDD

    Salem à tous,

    Si Amirouche, Allah Chaafik (re, lire ayats chifaa)
    Il me parait avoir vu votre photo de représentation, d’un imam ou d’un savant musulman!!!! Je vois la noblesse, la sagesse, la patience, …. la science

  14. Mourad Salim HOUSSINE

    Salam !

    Très heureux de voir les poids lourds de la Voix de Sidi Bel Abbès s’impliquer dans l’animation du débat sur cette problématique de l’interaction ou processus diachronique parce que mnémonique entre la culture et le nationalisme comme finalité du message de mon dernier livre ‘Le traquenard de Poitiers ». Je m’ empresse par devoir d’information de tempérer les attentes de certains commentateurs(trices) même si l’auteur de l’interview a le monopole de la critique littéraire en tant que lecteur intégral du livre…C’est vrai que mes réponses à Si Amirouche pourraient prêter à équivoque mais ce dernier a l’art de verbaliser dans une seconde lecture certaines feuilles restées collées par la vapeur de la chorba off shore ! Quant aux ami(e)s qui voudraient faire usurper la noble tribune de Bessma par Mémoria ,ce serait lui faire le plus grand mal en oubliant les personnages(Loin des personnalités…)et figures de Sidi Bel Abbès et toute sa région in situ et off shore,en fin de parcours,souvent malades et oubliés,parfois aussi en détresse sociale…Bessma continue sur sa lancée et tous nos encouragements à ses animateurs bénévoles et sincères ! Le sourire candide et innocent de Safa à côté de son papy et ami Cheniti Ghalem plantant un arbuste avec Jeunesse Volontaire en souvenir de la regrettée Mam de notre soeur Imène,reste à lui seul un gage d’espoir pour l’Algérie d’aujourd’hui et du monde des adultes de demain que seront nos petits enfants !
    Leila Saida !!!

  15. Mohamed Bendjafar

    Bonsoir à tous.
    Merci frère Amirouche de nous avoir parlé de ce livre et bravo aussi pour ton interview.les quelques extraits que tu nous as divulgués nous laissent sur notre faim , et ce n’est pas la chorba que tu n’aimes pas de n’sibtek qui va nous rassasier.
    Vois-tu mon cher ami , notre problème est toujours le même. On entend parler d’un livre , d’un film , d’une pièce de théâtre, etc , on a envie d’en savoir plus , on cherche à droite et à gauche , toujours sans résultat. Makench , walou . Le desert culturel.
    En attendant, regalons-nous avec les commentaires et les échanges très intéressants de tous les amis.Bravo pour le poème,Hassane .

  16. DOUAR

    Merci si Amirouch de nous avoir présenté notre écrivain-scientifique Mr Mourad Salim et son dernier Né, L’écrivain n’est pas à présenter pour les lecteurs de la vdsb , il est connu depuis la première heure par ses contributions « éclair » à lire et à relire et c’est dommage pour nous qu’il soit édité à l’étranger comme d’ailleurs bcp d’écrivains francophones privant ici un grand nombre de lecteurs de ses œuvres.
    Très fort Hassan ce poème merci bcp.

  17. Amirouche

    L’aube est un vrai moment de répit pour vous écrire ces quelques lignes du livre « Le traquenard de Poitiers », …Je pense que ma belle-mère dort encore.
    Je commence donc sans faire de bruit: « …L’Andalou annonça son intervention par un poème de feu Paul Bellat sur leur ville de naissance Sidi-Bel-Abbès et insista pour que la secrétaire du symposium, Mme la Comtesse, l’inscrive aussi comme répartie à Mr le Fennec : « Ce poème m’élève vers les hauteurs…d’Albarracin et de l’Aragon ! Voilà, j’ai attendu des années pour vous le lire avant de repartir… !

    TERRE NATALE

    Je ne sais ce que l’avenir
    Me garde de joie ou de peine
    Mais quoi qu’il puisse m’advenir
    Je veux reposer dans la plaine

    Où les miens vont se réunir
    Où mon enfance fut sereine
    Où la Muse devint ma reine
    Où mon cœur a son souvenir

    En quelque lieu que je succombe
    Mes amis creusez ma tombe
    Dans Bel-Abbès où je suis né
    Du pays où la terre est légère
    Et dans une terre étrangère
    Je dormirai abandonné.»…………………………………….► (Clin d’œil à notre ami Hassan !)◄

    L’Andalou avait difficilement enlevé ses lunettes sous le masque bariolé où il avait passé une main, il devait être ému aux larm…
    -↕Excusez-moi, j’arrête puisque je sens une bonne odeur emplir ma chambre, elle me chatouille les narines, c’est soit du « sfenj » soit du » Khringo ». Vraiment désolé, nssibti m’appelle et je ne vous cache pas que je suis ravi de gouter à ces merveilles matinales↕.
    Très bonne journée à toutes et à tous. A bientôt pour un autre passage.

    Salam

    • Hamza

      Salam, Amirouche Salam, tlm Merci l artiste tu joue très bien avec mon imagination rend soin de ta belle mère c est des bons moments khayikalement Hamza Toba

    • Hassan

      Au revoir à tous.

      Hassan n’est qu’un avatar,
      il devait disparaître tôt ou tard.
      C’est la projection d’un rêve,
      que l’on fait et le matin s’achève.

      En guise d’à dieu Hassan offre:

      A notre sœur Iméne des roses,
      a Mme CH des tulipes roses,
      au Dr. Douar un conte du soir,
      au Dr, Reffas Dris des narcisses.

      Au frère Amirouche du  »sfnedj »,
      du chorba, des glands et du  »lendj ».
      Bof au respectable El Abbassi,
      des cerisiers en fleurs à Ain Nouissy.

      Au frère Mémoria une bonne mémoire,
      pour nous éclairer sur notre histoire.
      Au frère Cheniti et la petite Safa,
      du bonheur et  »lahen el Waffa ».

      Au frère Khiat un livre de sagesse,
      Djoha, Nacerdine Khodja et leur classe .

      Hassan s’en va au pays des koalas,
      il part demain avec toute la Smala.
      aura-t-il le temps de revenir?

      Il sera peut être de retour,
      d’ici un an ,un mois et sept jours.

      Hassan n’est qu’un avatar…..

      i

      • Mme CH

        Salam Si Hassan et Merci beaucoup pour les Tulipes roses…!!! Pourquoi cet adieu à la fois original et très triste…!!! Au pays des Koalas n’y a-t-il pas de net…!!??? Vous allez nous laisser un grand vide…….!!!!! Pour moi, vous n’êtes pas un avatar, vous êtes bien réel, puisque je vous connais très bien….!!!

        Je vous souhaite un très bon voyage et un bon séjour parmi les aborigènes et leur « Dreamtime »…pensez à nous envoyer des photos de la Grande Barrière de Corail, du massif des Kimberley et de l’Outback….!!! Mais ne surfez pas, les vagues sont très hautes et dangereuses…!!

        J’espère que vous aurez tout le temps de revenir In chaallah et dès que vous pouvez faites nous un coucou, histoire de nous rassurer….!!!

        On ne vous oubliera jamais mon frère….!!! Ce n’est qu’un au revoir….!
        Thalla Fi Rohek w Fi Lawled…!!!

        Khayticalement….!!!!

      • Imène

        Hassan ! Azzul ! tlm..
        Le poème est magnifique ..je ne sais pas pour toi , mais pour moi , certainement pour l’ensemble de tes amis ‎‎(es) , et tout ceux qui t’aiment la pilule est dure à avaler au sens littéral de l’expression ..mais c’est ta vie , ton ‎choix et on est sommés de les respecter..Merci pour les roses ! Sois heureux Hassan , Rabbi youssterek , et te ‎préserve des embûches du voyage , Bon vent fils de Dechra !, tu nous manquera !
        En revenant sur les péripéties de ta vie de baroudeur invétéré , je pense à cette citation de Alphonse de Lamartine qui dit « Il n’y a d’homme plus complet que celui qui a beaucoup voyagé, qui a changé vingt ‎fois la forme de sa pensée et de sa vie » Alors l’ami complet , comblé ? Tu nous le diras , avec tant d’autres choses , photos , souvenirs..
        Je te dédie ceci :
        Tu en as bcp de chance d’aller au pays des koalas..
        Tu en as bcp de chance de pouvoir voler ça et là ..‎
        Tu te fous bien des distances , des obstacles , le temps qu’il fait , la rigueur des climats…
        Animé d’un plaisir malin à narguer les aléas ..‎
        Tel un enfant chevauchant inlassablement son dada , tu t’en vas ..‎
        l’évasion , l’aventure te colle à la peau ‎..
        tu ne résistes pas !‎
        Sba : l’hiver , la grisaille , l’ennui ? la fadeur ? et puis basta ! envie d’aller voir ailleurs.. Baroudeur , troubadour à tes heures , Le voyage t’appelle ! ‎
        Des pérégrinations palpitantes au pays des wallabies , wombats et koalas..‎
        Adelaide , Melbourne , Queensland et la Grande barrière de corail ..‎
        Truffée d’ilots , atolls paradisiaques , peuplée de millions de petites bêtes..‎
        bourlinguer sur toutes les mers : eaux émeraudes , bleu saphir ou indigo ..‎
        Des scènes de beauté immaculées..à couper le souffle ‎
        Soubhana Allah , Soubhana Allah ! juste Méditez, invoquez ..Soubhana Allah !‎
        De retour au bercail , un jour très proche ..‎
        Nous serons tous là , ensemble à t’attendre …sur la VOIX !‎ ‎
        Ce n’est qu’un au-revoir , mon frère‎
        Ce n’est qu’un au-revoir…‎
        Ta soeur et ton amie qui t’aime bcp IM -16 05.

        • Hamza

          Salam, Sœur Imene j ai lu votre com comme je lis tous les coms et j attendai la fin les paroles de je ne sais quel artiste chapeau c est écris avec le cœur c est très beau prend soin de toi salutations Hamza

      • Mémoria

        @Hassan !

        « Hassan n’est qu’un avatar » qui sonne par deux fois au début et à la fin du poème ,reste pour moi en plus de la dédicace d’un frère quelque chose de pathétique…venant de ce que je considère comme un éclaireur et un think tank du terroir ! Le poète revient souvent même si l’avatar peut disparaître à cause des aléas de la vie. Le poète peut rester avec nous et le lectorat s’il publie ses cahiers même à terme…Pensez-y Si Hassan ! Vous me rappelez un poète que j’ai malheureusement mal connu puisque plus âgé que moi .J’ ai appris son décès il y a quelques années à Sidi Bel Abbès.Ma dernière rencontre avec lui il y a plus d’une décennie(Ou plus),je lui avais conseillé d’éditer ses poèmes ne serait-ce que par Internet pour éviter de les perdre ou récupérer par une tierce personne… »Il est mort le poète… »Le devoir d’information et de mémoire me contraint de rappeler son nom, Miloud Bouakkel, rahimaho Allah.Il était infirmier au CHU de SBA ,diplômé des premières promotions de l’Indépendance, chef de service Phtisiologie puis plus tard au DAT (Petit Vichy) ! Nous avons eu peut être nous aussi à SBA un Lucien Bellat !

        Longue Vie à notre poète et voyageur impénitent Si Hassan et sa famille. Même là-bas,La VDSBA est sur votre bureau !!!

        • elhadj abdelhamid

          Bonsoir
          Mon cher Mémoria
          Tu as le don de nous lever comme des lapins tapis dans leur clapier. Miloud Bouakkel, « c’était mon ami et c’était mon maître » ( Ah Serge Lama).
          Jeune médecin dans les années 80, j’ai été volontaire pour travailler au DAT, le dispensaire anti-tuberculeux, un poste qui rebutait beaucoup de confrères et de collègues. Avec Miloud, l’infirmier qui m’a beaucoup appris et le poète qui m’a fait l’honneur de me faire lire son fabuleux cahier de poésie, Mme Kerkeb, Mr et Mme Megherbi, on avait constitué une formidable équipe du DAT durant de nombreuses années.
          Miloud, avec son visage angélique et son éternel béret, était un personnage haut en couleur qui ne passait pas inaperçu dans son élégante démarche silencieuse sur les trottoirs du Glacis.
          Au DAT, exerçait un confrère coopérant Dr D qui avait adopté une méthode de travail peu éthique. Il plaquait le bureau du médecin contre le mur face à un négatoscope ( un carré de lumière blanche pour lire les radios) et ses consultations se limitaient, dos au malade, à une lecture de radiographies systématiques sans jamais prendre la peine d’examiner un patient sur la table de consultation devenue un mobilier inutile. Lorsque je fis part à mon confrère étranger de ma désapprobation de sa manière de faire peu déontologique, il m’avait argué qu’il craignait une contamination par un malade. J’ai essayé de lui expliquer que la loi considérait la tuberculose comme une maladie professionnelle pour nous et que l’on était, le cas échéant, pris en charge par les collectivités publiques à 100%. Je n’ai pas convaincu mon confrère à l’évidence car, à chacun de mes tours de consultation, je devais, à chaque fois, faire un déplacement de mobilier pour me retrouver face à mon malade et utiliser la table d’examen pour ausculter le patient.
          Malgré toutes ses précautions peu honorables, le Dr D n’a pas pu aller au terme de son mandat de coopérant. Il gagna une fulgurante affection qui nécessita son rapatriement d’urgence.

          • Mémoria

            @Dr Elhadj Abdelhamid !

            Heureusement qu’un signataire du serment d’Hippocrate est là pour recouper mon information de l’existence d’un poète mort dans l’anonymat ,Si Miloud Bouakkel, à Sidi Bel Abbès laissant derrière lui’ (Ses ayants droits?) un recueil « fabuleux » comme vous le qualifiez si bien puisque l’ayant lu ou en partie ! Et puis pareille déperdition ne saurait laisser insensible le médecin des humbles mais aussi l’intellectuel et auteur de trois livres parus en France,respectivement « Dar Schlomo,un été 1962 » en 2011, »Le templier et la princesse arabe »en 2012,et enfin « Santa Cruz,un amour hallal » publié chez Edilivre en 2014. » & Voir La Voix de l’Oranie du 12 novembre 2016 n°5161 page 07.Notre ami Dr Reffas Driss y est aussi présenté avec ses livres édités respectivement chez Edilivre sous les titres « De Robba à l’arbre de fer,j’écris mon nom » en 2013, « Les coquelicots du printemps 37 » en juin 2016.
            Devinant que l’article de La Voix de l’Oranie n’a pas été publié par son correspondant local mais sûrement par la Vox Populi selon les précisions de la Rédaction que nous remercions ,j’ai été surpris de le dénicher sur Internet et de façon fortuite.J’espère fortement que cela ne lui ait pas coûté sa dissolution définitive et ne soit que coincidence !
            J’aurais aussi voulu savoir cher Doc et ami si votre collègue de la Coopération avait été rapatrié dans son pays par Europe Assistance ou Antonov à cette époque … à cause de la mutation d’un pauvre bacille made in Algeria ?!
            Bonne journée ensoleillée !

      • Amirouche

        Hassan

        Tesson dit « Le voyageur connaît l’éternel retour des départs ». Au moment où je prends connaissance de ton poème « au revoir d’un avatar », j’ai cru à l’instant que c’est un racontar, mais non, mais non, reste Hassan, tes amis de la VDSBA aiment leur star, Imène, Mme CH, tout le monde, même le docteur Douar. C’est le verbe disparaitre qui ne me plait pas, est-ce un canular ? Hassan, le net existe même chez les tatars. Nous sommes presque tous des avatars, absentons-nous comme une abeille qui cherche le nectar du Nénuphar, mais le soir, elle revient « lal dare »…Dans l’espoir que tu me lises, je tiens à te dire que nous t’aimons et nous penserons à notre grand frère Hassan où qu’il soit, à Hobart, Zanzibar, Dakar ou au Qatar… « Rabi yahafdake bi jahe el nabi el Mokhtar ».
        Fi Amène Allah à toi et la Smala…Je préfère te dire à bientôt puisque l’année prochaine commencera dans neuf jours, 13 heures et 59 secondes tic tac tic tac tic tac
        Salam

    • Mme CH

      Tiens, je viens de découvrir un autre passage du Traquenard….!!! Merci Khouya Amirouche…..y compris pour le « Sfenj » et le « Baghrir »; on sent l’odeur d’ici, mais je pense que le Sfenj pour le matin n’est pas très indiqué…enfin Ana Mana3rafch Khir Men Nssibtek Rabbi Yahfadha…!!!

      L’Andalou, les hauteurs…d’Albarracin…..ce passage me fait penser à Mr Albarracin (que je salue) qui a quitté l’Algérie bien avant l’indépendance….!!! Je tiens à dire que je garde un bon souvenir de lui malgré la nuance des couleurs de l’arc en ciel, la différence des angles de vue et sa « désertion » de la VDSBA …!!!

      Paul Bellat, ce personnage énigmatique, un riche colon qui parle heureusement de terre natale étrangère…!!! Il aurait dû savoir que « Tous nos rêves s’envolent au chant du coq de la réalité. »…!!!

      Voici quelques extraits sur ce personnage…!!

      « Paul Bellat est né en 1906 à Sidi Bel Abbés dans l’ouest algérien. Il grandit dans l’opulence d’une famille de viticulteurs «qui a réussi». Pour se faire les dents, il publie abondamment dans la presse locale des articles incendiaires sur les vertus du fascisme et commet quelques poèmes falots, sans intérêt. Féru de politique, il s’engage aux cotés de son père, ou plutôt à son ombre, dans le combat politique qui est le sien : l’extrême-droite, bien implantée dans l’ouest algérien alors. A 24 ans, il devient le plus jeune Délégué financier d’Algérie et sa carrière politique connaît une ascension fulgurante… En 1945, la victoire des Alliés signe sa mort politique. Vichy est tombé, Paul Bellat se tourne vers l’écriture… Ce livre est destiné aux lecteurs soucieux de mieux connaître la littérature coloniale francophone d’Algérie car il permet non seulement de découvrir un auteur méconnu, Paul Bellat en l’occurrence, mais aussi d’avoir un aperçu de la teneur et des ressorts idéologiques de la production littéraire de l’époque….. » (Paul Bellat, un écrivain colonial.Chantre de l’extrême droite de Sidi Bel Abbès. Presses Académiques Francophones ( 25.08.2015 ), Fayçal Bensaadi)

      « Selon le même auteur, Paul Bellat « tente de réécrire l’histoire, mais aussi d’y changer une petite virgule ». »

      « M René Justrabo ex maire de la ville de Sidi Bel -Abbes de la période de 1947 à 1953 pointe du doigt le fils de l’ancien maire colonialiste comme principal instigateur du complot qu’il l ‘a écarté des commandes de la mairie de Sidi Bel Abbes…. » (Bai, René Justrabo (part III et Fin) : « Le complot de Bellat » 30/12/2013)……Voilà ce que dit un colon d’un autre colon, sauf que les couleurs sont différentes…!!!

      A d’autres passages Khouya Amirouche….c’est un vrai régal…!!

      Salam Khaytical…!

  18. Mme CH

    Kleeeeeeenexxxx….!!!! Mais, vous allez nous achever vous deux….!!! Ma chère Imènus, c’est un très beau poème que tu viens de nous faire là, petite futée…!! Mais les Kangourous ne vont pas être contents car vous avez oublié de les citer…..!!!

    C’est vrai, il y a des personnes comme notre frère Hassan dont la vie n’est qu’une suite de périples, autrement dit, des instants successifs dans des lieux successifs, et viendra le jour où elles doivent reconstituer la liaison entre ces instants et ces lieux avant le périple final…!!!

    Soubhana Allah , Soubhana Allah ! juste Méditez, invoquez ..Soubhana Allah !‎
    De retour au bercail , un jour très proche ..‎
    Nous serons tous là , ensemble à t’attendre …sur la VOIX !‎ ‎ Inchaallah

    Merci pour ces bons moments (pleins de tristesse), ces beaux partages, ces affects et cette chaleur humaine….!!! On ne les trouve que sur la Voix de toutes les Voix….la VDSBA…!!!!

    Khayticalement…IM 16-05, quant à notre frère Hassan, il restera sans code pour le moment….Tahiyatiiiiiiiii…..!!!!

    • Hamza

      Salam, Mme CH tu as vu ca c est pas bon pour les cœurs fragiles elle a des actions avec klinex déjà avec se qui se passe dans se monde le seul pays qui a accueillis le plus de réfugiés ils veulent en faire un ennemi ils ont les tentacules partout khayicalement Hamza

    • Imène

      Mme CH , Hamza : Bonsoir !
      Oups ! la petite safu-22 a disparu de l’écran ! elle s’est retirée dans sa chambre..depuis plus d’une semaine ‎son délicieux sourire a illuminé la une et les foyers de la voix ..Qui a dit que le sourire est une clef qui ouvre bien ‎des cœurs ?? avec celui de safus C ,pur et innocent , la maxime prend tout son sens..
      Mes amis , si ache et Hamza : Je suis ravie que vous ayez apprécié ma dédicace pour notre ami hassan . effectivement j’étais sous le coup ‎de l’émotion et les mots que j’ai écrits sont sincères, ils émanent du coeur .. il avait pourtant annoncé son « retrait « avec élégance ‎et amitié : un poème , des fleurs , du sfendj et bof !pour ce cher elabbassi ! ( sourires ..) et voilà ! je me ‎découvre une âme de « poète « , je retrouve plus que des amis , des frères .. c’est la magie de la voix !‎
      Le kangourou ? j’y avais pensé ( c’est l’animal emblématique de l’Australie ) mais j’ai lu qu’il était un sacré ‎bagarreur , méfiant ( surtout le roux ) le wallaby est plus gentil , le koala lui, pas de soucis , c’est un gros dormeur ( 22h /j ) lool !
      Il ya une trés belle contribution de M. Bendjafar , allons voir !
      Mes amitiès a vous CH-22 , Hamza .

  19. Hamza

    Salem, Soeur Imene c est trop touchant ta sincérité est tellement palpable,Alllah yehafdek fraternellement Hamza Toba

  20. Mohamed Bendjafar

    Bonsoir les amies et amis .
    Imène, Mme CH , Amirouche , Douar , Hamza , Mohammed DD, Memoria , Hassane , et puis tous les autres, sans exception aucune , imense est pour la joie de vous retrouver et de vous lire . Ce mélange d’histoire ,de littérature, de gastronomie, etc … le tout enrobé d’humour et de courtoisie ; ces échanges entre personnes qui n’ont de commun que l’envie et le plaisir du partage , ces formidables diatribes et ces envolées lyriques ne peuvent se trouver que dans La Voix.
    Et puis la cerise sur le gâteau : la poésie . Quel régal ! Je prends tour .
    Enfin , pour Hassane, je souhaite un voyage et des vacances de rêve. Je lui dirai  » vas ,cours ..et nous revient  » ( et non pas et nous venge ). Ramène de beaux poèmes comme tu sais si bien les faire . Faits nous vivre les beaux paysages de ce coin merveilleux décrit par Mme CH et les autres . L’inspiration sera au rendez-vous .
    Peut être aussi un koala , pourquoi pas ? Bon vent l’ami .
    Bonne nuit à toutes et à tous .

  21. Mémoria

    Lyrisme et lithanie de notre soeur Imène qui rappelle à Si Hassan sa philogénèse tout en étant en extase devant les créatures de Dieu même au fin fonds du Queensland ! Surprise d ‘un Cygne pris de court par le…décollage d’un éclaireur ! Etonnement de notre animateur Amirouche,malade mais vigilant !Le bateau prendrait-il de l’eau ? Devrions-nous demander expertise à notre ami El Hanif ?

  22. Amirouche

    Suite  » Le traquenard de Poitiers »
     » Existe-t-il un processus diachronique entre la culture et le nationalisme si nous partons de prérequis que les cultures s’entrechoquent dans les guerres pour mieux coexister en temps de paix ? »
    Chérif avait eu un rictus en lisant le sujet et s’était mis à chercher discrètement des yeux l’agitatrice des consciences…Tout de suite était descendu de sa mémoire visuelle un tableau du peintre Eugène Delacroix en 1830 sur la bataille de Poitiers de …1356.
    Il avait alors plongé sur sa feuille pour traiter de la problématique de l’artiste romantique l’origine qui est capable, par une subjectivité très forte, de produire un chef d’œuvre esthétique tout en inversant les rôles des acteurs historiques dans une bataille où la défaite peut se transformer en victoire par les couleurs tantôt clarté, tantôt ombre…La sublimation reste une arme non conventionnelle de la fibre nationaliste.
    Sujet piège, sujet objecteur de la conscience ou tout simplement sélection de personnel diplomatique genre attaché culturel qui manquait tant à l’Algérie dans ses représentations extérieures…surtout du point de vue qualitatif car les postes étaient réservés à la cooptation du népotisme. Les dégâts étaient incommensurables tant ces postes devinrent des niches…↕↕… Oh! pardon, n’ssibti m’appelle encore ! elle me dit qu’il manque le poulet pour faire sa « Rechta » algéroise… Je vous dis donc, à très bientôt .

    Bien cordialement

  23. Amirouche

    ► » La psychothérapeute d’origine andalouse accusa le coup et vint s’étendre à coté de Chérif toujours assis lui tournant presque le dos.
    –  » Tu me parles de la Banque Mondiale et de Géos au troisième millénaire alors que je te transporte au 8ème siècle lorsque Navarre appartenait aux Banou Kaci qui convertirent les Wisigoths à l’Islam et que Abderrahman s’emparait de Pampelune en 781 l’intégrant à l’Emirat de Cordoue! Sais-tu que le royaume de Navarre était issu d’une alliance entre chrétiens et musulmans aux portes du royaume franc de Charlemagne ? Sais-tu que Moussa Ibn Moussa des Banou Kaci, surnommé le troisième roi d’Espagne, était le demi-frère et gendre du basque Eneko Arista premier roi de Navarre et qu’il y eût d’autres alliances, par mariages, pour sceller le destin des deux dynasties ? L’académie militaire t’a sûrement enseigné que le gouverneur omeyyade Munuza subordonné au gouverneur d’El Andalus Ambiza fût tué bien avant par Abderrahmane en 730 pour avoir tenté de constituer une principauté indépendante à Cerdagne après l’alliance avec Eudes le Duc d’Aquitaine…isolé en 721 par le siège de Toulouse ! Candide que tu fais avec ton bourrage de crâne à l’histoire officielle des parvenus qui sont gavés de culture de masse en adulant Epicure ! L’histoire des civilisations dépasse de loin la culture des hommes qui est bien plus saisonnière, vivrière et existentialiste… ! C’est avec la première qu’on approche la sérénité, la maturité et l’amour de l’humanité, du cosmos et de Dieu ! Allah est grand et transcende tous nos mécanismes de pensée ! »◄

    Un grand merci à Mourad Salim Houssine. Sans sa permission, je n’aurai pas pu publier ces quelques passages de son livre sur la VDSBA.

    Bonne journée à tout le monde …Nssibti étant absente,  » ghadi nakli bayde el Hajla bel zite zitoune » (rires)

  24. Al Hanif

    @Mme CH
    Je crois que vous aurez l’honnêteté intellectuelle de me prêter quelque intention louable dans l’animation ( par des contributions) de quatre sites du net en Algérie, sans y voir par paresse le fait de quelque service, ou agenda étranger.
    Je vais être clair et contrairement à vous, j’ai donné toutes les informations pour être identifié physiquement et géographiquement, ayant même reçu et accueilli un ancien du site avec sa famille.
    Voyez-vous madame, je n’arrive à me dépêtrer de l’inconfortable sensation que vous cachez en faisant croire que vous montrez. Que vous voilez en faisant croire que vous dévoilez alors que vous restez silencieuse sur les dérives d’une société qui avalise un ‘Institut’ spécialisé en exorcisme et présente un complément alimentaire comme produit miraculeux contre le diabète, maladie endémique en Algérie.
    Les services de la Ministre que vous récusez doivent-ils plancher sur un les étapes d’un Phd en exorcisme halal?
    Je vous avais déjà dit du temps de Smiley que vous aviez une formidable capacité à enfoncer des portes ouvertes et à enfourcher les débats sans risque et qui faisaient accourir la claque.
    je vous tiens pour une intellectuelle, dotée d’une volonté farouche pour défendre son agenda et je souscrit entièrement à la libre expression. Et pour être net, j’ajouterai que je crois aux vertus du dissensus car la recherche de consensus est recherche d’apathie.
    Certains pourraient parler d’endoctrinement qui relève du contrôle de la pensée critique, prélude à la soumission intellectuelle.
    Vivez-vous hors sol?
    J’aimerai vous voir vous élever contre le charlatanisme, tiré de vieux grimoires et ne pas confondre nationalisme ( la propriété exclusive de personne) avec le chauvinisme son expression la plus médiocre.
    A l’heure où le pays a besoin plus que jamais de stabilité face aux déstabilisations à travers les attaques ciblées contre des représentants de l’Etat, je crains que vous ne contribuez par votre silence à la culture de l’émeute.
    Ceci n’est pas défense d’un système et j’ai gagné ma liberté de parole en refusant toutes les cooptations et j’ai été parmi les premiers à évoquer la prédation économique et la parole confisquée ( c’était autrement plus nationaliste).
    Ce que vous présentez comme débat, en le focalisant sur les mêmes obsessions et sous couvert de takiya participative,s’apparente de plus en plus à un exercice de propagande qui est ( et la formule n’est pas moi) ‘ce que la violence est à la dictature’/
    Il est bien sur question de violence symbolique qui s’exerce avec le consentement conscient ou inconscient de celui qui la subit et celui qui l’instrumentalise.
    Le débat des idées en Algérie va mourir de sa belle mort devant l’endoctrinement qui arme les mots avant d’armer les balles.
    Yakfi!
    Je n’ai jamais vu obsession plus grande pour les valeurs matérialistes que dans ce pays et j’en ai que plus d’admiration pour ceux qui ne se laissent ni circonscrire , ni corrompre, ni matériellement, ni intellectuellement ;et ils sont rares ou décédés.
    Dans un quartier, les chaînes satellitaires poussaient la chansonnette et la nuit, dans ce quartier populaire, personne ne pouvait dormir car les jeunes qui étouffaient dans des clapiers de lapins passaient le reste de la nuit dehors, fumant, buvant et braillant.
    je les ai accosté à deux reprises pour les prier de stopper ce tapage nocturne et ils ont vu dans cette démarche normale un acte ‘quasi-suicidaire’.. Je me suis assis avec eux, partagé un thé et écouté la chronique d’une impasse sociétale. Au matin, tous me saluaient respectueusement car je suis des leurs et je n’avance pas masqué.
    Se défausser tout l temps sur ‘l’diologie’ est une stratégie court-termiste
    Si vous pensez que je m’inscrit dans un quelconque trip égotique , vous avez tout faux ya Madame.
    Je tiens le peuple en haute estime et ne serai jamais le compagnon de route d’élites auto-proclamées qui veulent le téléguider car j’ai foi en son bon sens et clairvoyance.
    pourquoi je continue à exiger voix au chapitre, malgré les vexations , la perfidie et les intimidations? pour ne pas avoir à gérer le fardeau de la culpabilité et à cultiver le dissensus.
    Le miroir aux alouettes est laissé à d’autres de bon coeur et qu’est-ce qu’être subversif ( et non séditieux) sinon déplaire, encore et toujours.
    Je reste cependant admiratif de votre énergie et j’en viens parfois à me dire que vous êtes, une, deux, trois ou plusieurs CH.
    Avec mon amitié sincère.

    • Mme CH

      Salam Mr Al Hanif…!!! Mais dans quel Traquenard voudriez vous m’attirer cher ami….??? Si ce n’était pas Monsieur Al Hanif en personne, j’aurais dit mais quelle mouche à piquer ce monsieur…??? Et cette manie de sauter à une autre rubrique pour me répondre n’est pas très catholique….elle est plutôt protestante !!!! Avant d’ouvrir le bal de minuit hors des châteaux en ruine et leurs fantômes, je tiens à vous dire deux petites choses, si ça peut vous rassurer:
      1/ Il n’y a qu’une Mme CH et certains le savent, si vous n’arrivez pas à imaginer qu’une femme est capable de ……..alors tant pis pour vous, ce ne sera ni la première fois ni la dernière……!!!!!!
      2/ Mes propos peuvent déplaire, mais je ne vois pourquoi vous vous êtes senti visé..??

      Concernant le charlatanisme, j’aimerais bien qu’on se mette d’accord sur la définition de ce mot qu’on a tendance à utiliser à tort et à travers comme d’ailleurs le mot terrorisme qui a été enfin de compte concocté, armé, financé, entraîné, soutenu,…etc…par de grandes puissances démocrassiques dans le monde et leurs tentacules….!!! Quand je disais cela à une certaine époque, les gens heureux qui ne voyaient pas plus loin que le bout de leur nez me traitaient de complotiste, de….de….. etc..etc…..les commentaires sont toujours là…et maintenant tout le monde dénonce l’islamophobie, l’extrémisme de la droite et de la gauche…etc….etc…!!!

      Préparez-vous, car je vais vous décevoir encore une fois, concernant le produit « miraculeux » du Diabète, tout d’abord l’enquête est toujours en cours et personne ne nous a communiqué les résultats réels des analyses….!!! Ensuite, il s’agit d’un complément alimentaire et non d’un remède…j’irais encore plus loin qui me dit que l’Algérie n’a pas subi des pressions du Lobby pharmaceutique mondial pour stopper la machine qui risque de les ruiner….??? Comme dit l’adage: Echra3 Yasma3 Men Zouj, alors voici la version de l’inventeur de ce produit:

      « Toufik Zaibet: « Je poursuis en justice ceux qui m’ont accusé de charlatanisme» » Propos recueillis par: B. Aïssa / version française: Moussa. K , Echourouk online

      Le chercheur Toufik Zaibet, dont le nom est associé au complément alimentaire «RHB», décide enfin de sortir de son mutisme, niant que son produit soit interdit de commercialisation par le ministère du Commerce. Notre interlocuteur a souligné que son produit était soumis à des analyses, estimant que la polémique qui était née avait pour but de perturber son succès.

      Pourquoi avez-vous disparu ces derniers temps?
      Je suis absorbé par le travail. J’ai eu un malaise accentuée par l’attaque lancée à mon égard par des médecins, voire des professeurs.

      Mais le ministère du Commerce a décidé de retirer le complément alimentaire des pharmacies?
      La campagne médiatique lancée à mon encontre est un scénario monté de toutes pièces. Certains de ceux qui me critiquent veulent s’emparer de portefeuille ministériel, d’autres sont jaloux. Il y en a ceux qui ne veulent pas du bien pour le pays.

      Qu’en est-il de l’instruction du ministère du Commerce?
      J’exerce un travail en toute légalité. Je possède un registre du commerce et une autorisation du ministère du Commerce de commercialiser mon produit. Le complément alimentaire sera de nouveau disponible dans les pharmacies.

      Certains évoquent des cas de complication chez les diabétiques. La cause serait le complément alimentaire (RHB). Quel est votre commentaire?
      Je défie quiconque de prouver cela…Nous avons mentionné dans la notice que les diabétiques ne doivent pas abandonner leurs médicaments. Nous avons expliqué qu’il s’agit d’un complément alimentaire et n’avons jamais dit qu’il guérisse le diabète. Je ne comprends toujours pas comment ce produit est bien accueilli à l’étranger mais pas en Algérie. Des responsables du ministère de la Santé ainsi qu’à Oran ont nié que le complément soit à l’origine des complications signalées par certains titres.

      Des critiques sont venues de médecins réputés, dont des professeurs. Certains nient que vous soyez médecin, d’autres refusent l’appellation « Rahmat Rebbi », tandis que d’autres vous traitent de charlatan?
      Je leur dis: qu’avez-vous fait pour la Santé en Algérie? Ne vous sentez-vous pas affectés en apprenant que l’Algérie ferme la marche dans toutes les sciences médicales? Ne sentez-vous pas de l’humiliation quand un patient algérien transféré en Europe doit être diagnostiqué car ils ne font pas confiance à nos médecins? Est-ce normal que nos patients aillent en Tunisie pour se soigner plutôt qu’en Algérie?
      Nous voulons que vous agissiez afin d’apporter quelque chose à nos patients. Je vous cède la place. S’agissant de l’expression « Rahmat Rebbi », je ne l’ai pas écrit en lettres arabes pour qu’elle ne soit pas foulée au pied.
      Désolant que des professeurs s’intéressent à ce genre de truc. Dieu merci, trois de mes découvertes médicales ont été exportés aux différents pays du monde…s’ils voulaient me casser, je leur laisserais le pays définitivement…que chaque professeur sache que tout médicament est grâce à la miséricorde d’Allah. Toutes les informations des médecins qui m’ont insulté sont disponibles sur Google. Ils n’ont rien inventé.

      Peut-être il aurait été préférable de présenter ce complément alimentaire sous son aspect médical?
      A dire vrai, le produit est disponible sur le marché et au niveau des pharmacies, y compris étatiques. Des milliers de compléments alimentaires sont présentés comme remèdes à des maladies liées à la stérilité, la chute des cheveux, le cancer…, etc. sans qu’un médecin ou professeur ne bouge le petit doigt pour dénoncer ce charlatanisme. Désormais, quiconque qui m’accuse de charlatanisme sera poursuivi en justice.

      Les médecins ont eux-aussi le droit de défendre leurs patients?
      Qui dit que je n’ai pas défendu les patients. Je respecte tous les médecins. Tout patient qui me visite, je l’invite à consulter un médecin. Je n’ai à aucun moment atteint un médecin dans son honneur propre, mais quelques uns, malheureusement, ne trouvent pas mieux que de m’insulter.

      Vous dites que votre produit est désormais disponible à l’étranger?
      Actuellement, un opérateur de santé est venu de la Libye pour commercialiser ce complément alimentaire dans différents pays de l’Europe de l’est après le succès qu’il ait connu en Libye, en Tunisie…je suis fier d’avoir fait venir des savants et médecins de France et des États-Unis pour connaître le secret de cette invention…Dans les pays du Golfe, une autorisation a été délivrée afin de permettre la commercialisation dudit produit. Des demandes nous parviennent de partout, d’Égypte jusqu’au Canada.

      La suite pour demain Inchaallah…!!!

      Mes Amitiés..!

  25. Al Hanif

    je » m »inscris et souscris »

    • Mme CH

      Salam Mr Al Hanif…!!! Vous savez que j’ai du respect et beaucoup d’estime pour vous et votre plume, même si je ne partage pas tout ce qu’elle écrit..mais moi aussi comme vous le dites si bien « je crois aux vertus du dissensus car la recherche de consensus est recherche d’apathie »…….!!!!! Cependant, il faut que ça soit du concret et non pas seulement théorique….!!!!

      Pourquoi veut on toujours coller le charlatanisme à la même catégorie de personnes..?

      Vous m’aviez demandé de m’élever contre le charlatanisme, hé bien voilà….

      « Un prix Nobel de médecine accuse: « guérir des maladies n’est pas rentable pour les laboratoires » »

      « Le prix Nobel britannique de médecine, Richard J. Roberts, a accusé les grands laboratoires pharmaceutiques de faire passer leurs intérêts économiques avant la santé des personnes, en détenant le progrès scientifique dans le traitement des maladies car la guérison n’est pas rentable.

      «Les médicaments qui guérissent ne sont pas rentables et ne sont donc pas développés par les laboratoires pharmaceutiques, qui parallèlement développent des médicaments qui chronicisent les maladies et qui doivent être consommés de manière ininterrompue, » Roberts a déclaré dans une interview au magazine «PijamaSurf».
      Certains médicaments qui pourraient guérir entièrement une maladie ne sont pas développés. Cela est-il normal que l’industrie de la santé soit régie par les mêmes valeurs et principes que le marché capitaliste, lesquels ressemblent beaucoup à ceux de la mafia? », demande le prix Nobel 1993 de médecine. (ndlr: ça fait du bien d’entendre ça de la part d’un prix Nobel de médecine).

      Le savant et chercheur accuse les labos d’oublier de servir le peuple et de s’occuper uniquement de la rentabilité économique. «J’ai vu comment, dans certains cas des chercheurs qui dépendaient de fonds privés auraient pu découvrir des médicaments très efficaces qui auraient pu complètement venir à bout de certaines maladies », a t-il expliqué.

      Il ajoute que les entreprises cessent d’enquêter, car « Les compagnies pharmaceutiques sont davantage intéressées à votre porte-monnaie qu’à votre santé, c’est pourquoi les recherches, tout à coup, sont déviées vers la découverte de médicaments qui ne guérissent pas, mais qui rendent les maladies chroniques permettant aux malades de constater des améliorations qui disparaissent dès lors que l’on cesse de prendre le médicament. »

      En ce qui concerne les raisons pour lesquelles les hommes politiques n’interviennent pas, Roberts affirme que «dans notre système, les politiciens ne sont que des employés des gros capitaux qui investissent ce qui est nécessaire pour assurer la victoire à leurs poulains, et s’ils ne sortent pas vainqueurs, ils achètent les élus « . (Ndlr: Tout est dit, Obama nous en a donné un bon exemple avec Monsanto). »
      A noter après quelques recherches que cet article ressemble beaucoup à un autre accordé en 2007 au journal La Vanguardia et qui apportent plus de précisions sur les manipulations des labos concernant les médicaments. » (RI, L.Freeman, 23/12/2016)..

      Sans parler des Vaccins qui tuent nos nourrissons……!!!!

      Je ne sais pas pourquoi nos professeurs, nos médecins, nos pharmaciens, nos intellos et toute la Smala des tunnels sans bout ne dénoncent pas ce genre de charlatanisme, « Mahgourti Ya Marti » et d’autres disent « Mahgourti Ya Jarti »…..chuuuuttttttt…pas touche…!

      Allez je me sauve, à plus pour la suite……….Inchaallah…!!!

      Mes Amitiés…!

  26. Mme CH

    Salam Si Al Hanif..!! Permettez-moi de vous dédier ce poème (très célèbre) d’Al Moutanabi, il résume tout ce que je voulais écrire ou presque……!!!! Il parle sûrement d’un grand Traquenard…!!

    عَلى قَدْرِ أهْلِ العَزْم تأتي العَزائِمُ ****وَتأتي علَى قَدْرِ الكِرامِ المَكارمُ
    وَ تَعْظُمُ في عَينِ الصّغيرِ صغارُها ****وَتَصْغُرُ في عَين العَظيمِ العَظائِمُ
    كَلّفُ سيفُ الدّوْلَةِ الجيشَ هَمّهُ ****وَقد عَجِزَتْ عنهُ الجيوشُ الخضارمُ
    وَيَطلُبُ عندَ النّاسِ ما عندَ نفسِه ****وَذلكَ ما لا تَدّعيهِ الضّرَاغِمُ
    يُفَدّي أتَمُّ الطّيرِ عُمْراً سِلاحَهُ ****نُسُورُ الفَلا أحداثُها وَالقَشاعِمُ
    وَما ضَرّها خَلْقٌ بغَيرِ مَخالِبٍ ****وَقَدْ خُلِقَتْ أسيافُهُ وَالقَوائِمُ
    هَلِ الحَدَثُ الحَمراءُ تَعرِفُ لوْنَها ****وَتَعْلَمُ أيُّ السّاقِيَيْنِ الغَمَائِمُ
    سَقَتْها الغَمَامُ الغُرُّ قَبْلَ نُزُولِهِ ****فَلَمّا دَنَا مِنها سَقَتها الجَماجِمُ
    بَنَاهَا فأعْلى وَالقَنَا يَقْرَعُ القَنَا ****وَمَوْجُ المَنَايَا حَوْلَها مُتَلاطِمُ
    وَكانَ بهَا مثْلُ الجُنُونِ فأصْبَحَتْ ****وَمِنْ جُثَثِ القَتْلى عَلَيْها تَمائِمُ
    طَريدَةُ دَهْرٍ ساقَها فَرَدَدْتَهَا ****على الدّينِ بالخَطّيّ وَالدّهْرُ رَاغِمُ
    تُفيتُ کللّيالي كُلَّ شيءٍ أخَذْتَهُ ****وَهُنّ لِمَا يأخُذْنَ منكَ غَوَارِمُ
    إذا كانَ ما تَنْوِيهِ فِعْلاً مُضارِعاً ****مَضَى قبلَ أنْ تُلقى علَيهِ الجَوازِمُ
    وكيفَ تُرَجّي الرّومُ والرّوسُ هدمَها ****وَذا الطّعْنُ آساسٌ لهَا وَدَعائِمُ
    وَقَد حاكَمُوهَا وَالمَنَايَا حَوَاكِمٌ ****فَما ماتَ مَظلُومٌ وَلا عاشَ ظالِمُ
    أتَوْكَ يَجُرّونَ الحَديدَ كَأنّمَا ****سَرَوْا إليك بِجِيَادٍ ما لَهُنّ قَوَائِمُ
    إذا بَرَقُوا لم تُعْرَفِ البِيضُ منهُمُ ****ثِيابُهُمُ من مِثْلِها وَالعَمَائِمُ
    خميسٌ بشرْقِ الأرْضِ وَالغرْبِ زَحْفُهُ ****وَفي أُذُنِ الجَوْزَاءِ منهُ زَمَازِمُ
    تَجَمّعَ فيهِ كلُّ لِسْنٍ وَأُمّةٍ ****فَمَا يُفْهِمُ الحُدّاثَ إلاّ الترَاجِمُ
    فَلِلّهِ وَقْتٌ ذَوّبَ الغِشَّ نَارُهُ ****فَلَمْ يَبْقَ إلاّ صَارِمٌ أوْ ضُبارِمُ
    تَقَطّعَ ما لا يَقْطَعُ الدّرْعَ وَالقَنَا ****وَفَرّ منَ الفُرْسانِ مَنْ لا يُصادِمُ
    وَقَفْتَ وَما في المَوْتِ شكٌّ لوَاقِفٍ ****كأنّكَ في جَفنِ الرّدَى وهْوَ نائِمُ
    تَمُرّ بكَ الأبطالُ كَلْمَى هَزيمَةً ****وَوَجْهُكَ وَضّاحٌ وَثَغْرُكَ باسِمُ
    تجاوَزْتَ مِقدارَ الشّجاعَةِ والنُّهَى ****إلى قَوْلِ قَوْمٍ أنتَ بالغَيْبِ عالِمُ
    ضَمَمْتَ جَناحَيهِمْ على القلبِ ضَمّةً ****تَمُوتُ الخَوَافي تحتَها وَالقَوَادِمُ
    بضَرْبٍ أتَى الهاماتِ وَالنّصرُ غَائِبٌ ****وَصَارَ إلى اللّبّاتِ وَالنّصرُ قَادِمُ
    حَقَرْتَ الرُّدَيْنِيّاتِ حتى طَرَحتَها ****وَحتى كأنّ السّيفَ للرّمحِ شاتِمُ
    وَمَنْ طَلَبَ الفَتْحَ الجَليلَ فإنّمَا ****مَفاتِيحُهُ البِيضُ الخِفافُ الصّوَارِمُ
    نَثَرْتَهُمُ فَوْقَ الأُحَيْدِبِ كُلّهِ ****كمَا نُثِرَتْ فَوْقَ العَرُوسِ الدّراهمُ
    تدوسُ بكَ الخيلُ الوكورَ على الذُّرَى ****وَقد كثرَتْ حَوْلَ الوُكورِ المَطاعِمُ
    تَظُنّ فِراخُ الفُتْخِ أنّكَ زُرْتَهَا ****بأُمّاتِها وَهْيَ العِتاقُ الصّلادِمُ
    إذا زَلِقَتْ مَشّيْتَها ببُطونِهَا ****كمَا تَتَمَشّى في الصّعيدِ الأراقِمُ
    أفي كُلّ يَوْمٍ ذا الدُّمُسْتُقُ مُقدِمٌ ****قَفَاهُ على الإقْدامِ للوَجْهِ لائِمُ
    أيُنكِرُ رِيحَ اللّيثِ حتى يَذُوقَهُ ****وَقد عَرَفتْ ريحَ اللّيوثِ البَهَائِمُ
    وَقد فَجَعَتْهُ بابْنِهِ وَابنِ صِهْرِهِ ****وَبالصّهْرِ حَمْلاتُ الأميرِ الغَوَاشِمُ
    مضَى يَشكُرُ الأصْحَابَ في فوْته الظُّبَى ****لِمَا شَغَلَتْهَا هامُهُمْ وَالمَعاصِمُ
    وَيَفْهَمُ صَوْتَ المَشرَفِيّةِ فيهِمِ ****على أنّ أصْواتَ السّيوفِ أعَاجِمُ
    يُسَرّ بمَا أعْطاكَ لا عَنْ جَهَالَةٍ ****وَلكِنّ مَغْنُوماً نَجَا منكَ غانِمُ
    وَلَسْتَ مَليكاً هازِماً لِنَظِيرِهِ ****وَلَكِنّكَ التّوْحيدُ للشّرْكِ هَازِمُ
    تَشَرّفُ عَدْنانٌ بهِ لا رَبيعَةٌ ****وَتَفْتَخِرُ الدّنْيا بهِ لا العَوَاصِمُ
    لَكَ الحَمدُ في الدُّرّ الذي ليَ لَفظُهُ ****فإنّكَ مُعْطيهِ وَإنّيَ نَاظِمُ
    وَإنّي لَتَعْدو بي عَطَايَاكَ في الوَغَى ****فَلا أنَا مَذْمُومٌ وَلا أنْتَ نَادِمُ
    عَلى كُلّ طَيّارٍ إلَيْهَا برِجْلِهِ ****إذا وَقَعَتْ في مِسْمَعَيْهِ الغَمَاغِمُ
    ألا أيّها السّيفُ الذي لَيسَ مُغمَداً ****وَلا فيهِ مُرْتابٌ وَلا منْهُ عَاصِمُ
    هَنيئاً لضَرْبِ الهَامِ وَالمَجْدِ وَالعُلَى ****وَرَاجِيكَ وَالإسْلامِ أنّكَ سالِمُ
    وَلِمْ لا يَقي الرّحمنُ حدّيك ما وَقى ****وَتَفْليقُهُ هَامَ العِدَى بكَ دائِمُ

    Papapapapapapaaaaaa…..!!!!! On dirait que ce poète vit parmi nous…..!!!!!! Quels Minus Créatus nous sommes….!!!!

    وكيفَ تُرَجّي الرّومُ والرّوسُ هدمَها ****وَذا الطّعْنُ آساسٌ لهَا وَدَعائِمُ

    Bonne lecture et surtout bonne méditation…!!!

    Mes Amitiés…!

  27. Al Hanif

    @ Mme CH, l’ Unique
    Je commencerai, car bien élevé, je l’espère, par vous remercier pour le cadeau que vous me faîtes. Un proverbe universel recommande de ne jamais regarder les dents d’un cheval offert.
    Et Abu Al Tayyib Ahmed est le plus beau pur sang que l’on puisse rêver.
    Et au risque de provoquer de nouveau chez vous un autre ascenseur émotionnel,et d’encourir le risque d’être traité de pédant, je vous poserai la question suivante?
    Quel est le message envoyé?
    Si le message est celui d’acter qu’une créature doit démontrer de l’humilité et de se savoir créature devant son Créateur,alors, raté! Une fois de plus c’est enfoncer une porte ouverte mais j’accueille plus volontiers la symbolique du bélier que vous utilisez,en l’instance Al-Mutanabi, le prince des poètes.
    Le bélier fut la plus édifiante des manifestations du Seigneur à Ibrahim.Et socle métaphorique sur lequel fut bâti la Nation ou Oumma.
    Je dois à l’érudition d’une jeune compatriote et dans le cadre de sa soutenance de thèse, de savoir que l’article défini ‘AL’ est écrit pareillement en présence de lettres solaires et de lettres lunaires.
    Me sachant nain parmi les nains et l’actant de bonne grâce, ma comparaison avec Sayyf Al Chi3r s’arrêtera là. Au choix grammatical du déterminant!
    Pourquoi lit-on les poètes? Peut-être, parce ils expriment ce que nous ressentons et ne pouvons exprimer par impuissance et manque d’éloquence.
    La source poétique d’Al Mutani a été tarie à l’approche de ses 50 ans lorsqu’il tombe, lui, dans un vrai traquenard et il est assassiné d’une manière horrible presque à l’orée de son lieu de naissance et de sa maison .Les saumons retournent au lieu de naissance pour frayer et continuer la chaîne de vie et le poète pour arrêter le cours de son existence.
    Rassurez vous, le temps me manquera pour entrer dans l’exégèse de ce poème et de convoquer la théorie de la critique littéraire de Qubbâni pour dresser un tableau synoptique des procédés poétiques et linguistiques pour en éclairer le sens.
    Ce serait peine perdue si l’objectif est le partage et transmission aux non initiés.
    De toute manière le poète Adonis (peu aimé dans ce pays et adulé dans le monde) relève justement que :
    « La lecture se fait à plusieurs niveaux; elle dépend du niveau intellectuel de chaque lecteur .
    La lecture du texte innové et accompli ne peut atteindre sa vraie quintessence, celle-ci ayant plusieurs degrés »
    le lecteur devenant coauteur du poème de part le sens et les interprétations qu’il y met, il ne saurait y avoir de lecture prescriptive dans le champ de la poésie.
    Je citerai Al- Sâduli qui recommandait de proclamer ‘Al farq’ entre poésie et révélation coranique qui balise le chemin en Créateur et créature pour regretter qu’une forme d’Ishraq soit faite quotidiennement, en associant le Texte et la Tradition prophétique aux manigances du profane.
    Donc, nous sommes tous héritiers de Al-Mutanabi, non au sens patrimonial de la famille, de la tribu, du clan, mais héritiers de son patrimoine culturel et poétique qui s’additionne ( et une addition n’a jamais été une soustraction) au patrimoine universel.
    C’est un ami français, agrégé de philosophie, qui m’a fait redécouvrir Kateb Yacine dont il pouvait citer des passages entiers, à ma honte, et discuter de la similitude des procédés littéraires de Yacine avec Faulkner.
    Pour conclure, je trouve que vous avez été injuste avec Le jeune Abdelkrim en faisant je ne sais quelle lecture conspirationniste de son balegh et en faisant comme d’habitude, appel à la halka.
    Je suis le premier gêné de l’honneur qui m’a été fait car je connais, privilège de l’âge, mon pays et son potentiel de médisance et de haine recuite. Je n’en éprouve aucune à votre endroit. De l’irritation de vous voir vous fourvoyer oui.
    Croyez vous que j’ignore que dans Sidi Bel Abbès , tout le monde est fâché avec tout le monde, dans le monde numérique et dans la cité?
    Le jeune Abdelkrim partait d’une intention louable et je serai le premier à me réjouir de voir des femmes (en plus grand nombre), des universitaires, des citoyens, des retraités se saisir d’un bien commun.
    Que Dieu nous soulage de l’enflure de l’Ego! Du tout à l’Ego!
    Enfin, content de voir que le dissensus produit plus de fruits que le consensus hypocrite.
    Continuez, chère madame, en étant certaine de compter sur vos ressources intellectuelles, qui sont grandes pour voir le monde à 360 degrés.
    C’est exceptionnel vous verrez.
    Amicalement

    • Mme CH

      Salam Si Al Hanif…!!! Contente que vous ayez apprécié mon « cadeau »…qui vous a inspiré pour écrire ce beau commentaire, mais pas tout le commentaire…..!!!

      C’est la deuxième fois que vous vous sentez visé par mes propos et cela me déçoit beaucoup surtout venant de votre part…… »Un grand » ne doit pas penser ainsi…..!!! Je constate qu’on devient susceptible en « grandissant », mais après le Sud, je ne voudrais pas que vous perdiez le Nord aussi, car toute votre interprétation fait fausse route, je tenais à vous le dire parce que c’est la vérité sinon je me serais tue ou j’aurais confirmé…vous connaissez ma franchise, qui dérange plus d’un…!! « L’honneur » qui vous a été fait ne me dérange pas du tout car c’est un honneur pour moi aussi qu’une personne comme vous soit honorée…malgré la nuance des couleurs de l’arc en ciel….!!! Vous avez certes affaire à une herbe folle, mais qui n’a pas perdu toute sa raison….!!!

      D’ailleurs, je me serais abstenue d’intervenir dans la rubrique de Mr Abdelkrim si ma très chère amie Imènus ne m’y avait pas invitée….alors m’accuser d’être injuste et de faire appel à la « halka » est très injuste de votre part….!!! Ceux que vous qualifiez de Halka, sont des lecteurs (trices) honorables, d’un haut niveau et fidèles à la VDSBA….!!!!!

      Cher monsieur, croyez-moi, je ne suis fâchée avec personne ni dans la toile d’araignée ni dans la cité, pour la simple raison que…….!!!!! Je suis une simple lectrice qui donne son avis sur presque tout et rien, en essayant de faire des critiques constructives même si beaucoup laisse à désirer, car l’homogénéité et la stabilité de la nation et du pays restent une ligne rouge pour nous tous…. Les terroriste de la démocrassie et leurs sponsors nous guettent….!!!

      Ohhhhh…!!! Vous éprouvez « de l’irritation de me voir me fourvoyer oui. » Merci,.. mais avec tout le respect que je vous dois, puisque plus âgé que moi, je pourrais en dire autant pour/de vous……mais il y a Un Seul Juge, c’est notre Créateur…quant aux Minus Créatus……!!!!

      La Phrase Top de votre commentaire est celle-ci: « Enfin, content de voir que le dissensus produit plus de fruits que le consensus hypocrite… »….!!! Ouf, au moins je ne suis pas hypocrite….c’est mieux que rien…..!!!!!

      Un pur arabica vous apaisera et vous remontera peut être le moral….et c’est moi qui le paie….!!!

      Mes Amitiés….!!!

  28. Al Hanif

    Galou el Arab Galou!
    Wach Galou 3alaa hada el siyad kana you3rafou bilakabi al-Mutanabi?
    Nouhawalatou al ijaba idha astata3na.
    Al-Mutanabi, rentrerait dans la case poésie comme génie précoce.Dès ses 14 ans.
    Dans la catégorie médicale, son profil psychologique se rapprocherait du profil des ‘border-line’. ou état psychologique limite ce qui expliquerait l’arrogance et la sur-réaction et le côté parano.
    Dans la catégorie éthique, il était comme la totalité des poètes de son époque extrêmement vénal et mettant sa plume au service du plus offrant, donc du plus puissant.Il perpétuait en cela une tradition anté-islamique.
    Entre Madh et Hija, il illustrera le mercenariat de la plume au gré des péripéties de son existence tumultueuse.
    Dans une phase délirante, il se prendra pour un prophète , d’où le surnom Al-Mutanabi hérité de sa propension à se croire d’essence supérieure et’ habité’ comme les prophètes.
    Connaissant le racialisme des Arabes qui méprisaient au fond tous les autres peuples, il s’inventera une ascendance Yéminite jamais prouvée car aucune relation poétique de son père n’existe. Celle de la grand-mère maternelle oui.
    Nous verrons tout à l’heure comme des vers élégiaques à la gloire du seigneur d’Alep, Sayyf Al-Dawla provoqueront son trépas suite au traquenard orchestré par des ennemis.
    Ceux-ci étaient nombreux et à la rancune tenace.
    Al Mulâdhi al Lâdhiqui (de Lattaquié) qui fut son contemporain rapporte que Al-Mutanabi se prenait vraiment pour un Prophète et témoigne l’avoir entendu dire:
    ‘Malheur à toi! Sais-tu ce que tu dis. Je suis un prophète.’
    Ces propos étaient une réponse à Al Mulâdhi, qui émervéillé par sa précocité lui prédisait, gloire et fortune en devenant commensal auprès d’un puissant mécène.
    L’autre aspect, moins ragoutant du personnage était son racisme avéré envers les noirs (les Zandjs) et son amertume à avoir mis sa plume un temps au service de Khafur, eunnuque noir et maître de l’Egypte.
    Les Arabes de Qoreish se vivaient en ‘peuple élu’ car dépositaire de la Kaaba et du Texte coranique et le clan des Bani Hachem était considéré comme étant le plus pur et le plus légitime.
    Ce n’est qu’avec Al Infitah ,l’essor de l’empire musulman et de ses frontières, que le brassage culturel et ethnique imposera la notion de Oumma, n’établissant aucune distinction entre les croyants, si ce n’est dans les degrés de la Foi.
    Les vers dédiés à Sayyf Al Dawla:
    ‘ Le cheval, la nuit, le désert me connaissent,ainsi que le choc des armes, le papier et le crayon’
    lui furent rappelés par un serviteur alors qu’il s’apprêtait à prendre la fuite lors de l’embuscade fatale. Et il les assuma!
    Galou el Arab Galou!

  29. Al Hanif

    Dédicace à Ghosne sec en lui souhaitant prompt rétablissement car ses piques acérées manquent!

  30. Ghosne

    Salem al hanif merci pour votre dédicace mais à mon tour de vous dédier une très belle chanson de mohamed tahar el fergani Ellah yerhmou Galou el arab galou prenez un bon espresso (rires) et écoutez bien les paroles c’est une bonne leçon pour la vie…je vous souhaite une très bonne annee ,Mme Ch Imene Et à tous les lecteurs et lectrices de la Vdsba .Bonne Anne et bonne santé surtout.Ghosne .

  31. Amirouche

    Mémoria

    Salam

    J’espère que tout va bien pour toi. Ce « balagh » pour te dire ne nous laisse pas trop longtemps sans nouvelles de toi. Les amis ne sont pas là que pour partager les bons moments. J’espère que tu passes de bonnes vacances loin du froid de Poitiers.
    Fraternellement
    3mirouche

  32. Mme CH

    « Un réseau d’espionnage au profit d’Israël démantelé à Ghardaia » (TSA, le 13 janvier 2017, N.Benkharef ).

    un réseau d’espionnage au profit d’Israël constitué de ressortissants issus de pays africains subsahariens a été démantelé par les services de sécurité de la wilaya de Ghardaia, a-t-on appris ce vendredi de source policière.

    « C’est un réseau composé de ressortissants africains issus principalement du Libéria, Mali, Éthiopie et autres nationalités, qui était en relation avec des personnes établies à l’étranger », indique notre source sans donner plus de détails.

    Selon Ennahar tv, du matériel d’espionnage ainsi que des moyens de communication ultrasophistiqués ont été saisis lors de cette opération. Les personnes arrêtées ont été mises sous mandat de dépôt.

    Hé oui, ladite Israël ne sera contente que lorsqu’elle va obtenir son ‘Printemps Zarabe » pourquoi pas dans la vallée du M’Zab….c’est drôle non…!!! Je me rappelle que le copain de BHL, Ferhat Meheni avait écrit à Ban Ki Moon pour lui demander d’envoyer des casques bleus afin de protéger nos frères de Ghardaïa….!!! Hé, les pépères coordonnent bien….hein…!!! La connivence toujours la connivence….la traîtrise toujours la traîtrise….!!!

    Attention, au Traquenard de Ghardaïa les gars….d’ailleurs, les pépères sont partout, j’espère que les Chérif aussi….!!!

Répondre