La Voix De Sidi Bel Abbes

La Violence en milieu scolaire. Par Tewfik Adda Boudjelal

SAM_4878 SAM_4869 SAM_4870 SAM_4873 SAM_4875 SAM_4877 SAM_4865

SAM_4887

Profitant de la date du 25 Novembre, « Journée Internationale pour l’Elimination de la Violence contre les Femmes », dont l’origine du fléau, remonte à 1960.Année restée dans l’histoire de la République Dominicaine, où les sœurs Mirabel furent assassinées parce qu’elles militaient pour leurs droits. Leur mort à fait d’elles, les symboles du combat pour éradiquer ce fléau qu’est la violence à l’égard des femmes. Bien plu tard, en 2002, des émeutes ont eu lieu à Abuja au Nigeria, avec à la clef la mort d’une centaine de personnes et plus d’un millier de blessés. La raison de cette violence absurde était relative à l’élection de Miss Monde qui devait se tenir dans la capitale fédérale. Pour cette année et dans le cadre de sa nouvelle politique de proximité, l’union nationale des femmes Algériennes de la wilaya de Sidi-Bel-Abbès en collaboration avec la dynamique association   jeunesse volontaire, à choisi de marquer cette date en s’attaquant aux racines d’un fléau d’un autre genre. Il s’agit de la violence dans le milieu scolaire. Un programme équilibré pour cette journée de sensibilisation à l’intention des enfants venus des quatres coins de la ville accompagnés de leurs parents pour les uns et de leurs enseignants pour d’autres. Du jamais vu, car bien avant l’heure, une marrée humaine s’est agglutinée devant l’entrée de la maison de la culture Kateb Yacine. En moins de vingt minutes, toutes les places étaient prises d’assaut y compris les escaliers et les cotés latéraux de la salle qui, ce soir est devenue soudain trop exigüe pour contenir ces petits écoliers en majorité et des enfants de l’école des sourds muets forts sympathiques. Après l’allocution de bienvenue, l’animateur à su capté l’attention des enfants avec tact .Il a pu alors, faire passer des messages clairs à leur intention. Les enfants reprenaient en chœur, avec leur petite voix aigue, les slogans contre la violence, une belle communion qui vous donne la chair de poule. S’ensuit alors, deux interventions. La première, d’un agent de la voix publique représentant la sureté de wilaya de Sidi-Bel-Abbès et la deuxième du Dr. Belheimer Said, psychologue clinicien au niveau de l’ESPS. En fin orateur, il à su alerter les petites consciences du danger et des répercutions terribles de cette violence souvent inconsciente, sur les enfants qui la subissent. Le résultat est inéluctable, ils garderont des séquelles à vie. Cette journée, fut aussi une occasion inespérée pour faire prendre conscience à nos chérubins la portée de leurs actes à la fois irréfléchis et blâmables. Hasard du calendrier, une troupe de théâtre de marionnettes, venue de la wilaya de Médéa, dans le cadre des semaines d’échanges culturels à gratifiée les enfants d’un beau spectacle. A peine la lumière adoucie, et les premiers sons de musiques arrivants jusqu’aux oreilles de ces petits innocents, s’ensuit alors un silence de cathédrale. Les enfants se sont laissés transportés dans l’univers des marionnettes. La magie à opérée. A la fin du spectacle, les enfants accompagnés de leurs parents et enseignants, commençaient à quitter la salle avec de larges sourires qui se lisaient sur leurs visages. Les derniers à partir furent les plus chanceux, car ils ont eu droit à des petits cadeaux symboliques des mains des organisatrices de cette journée qui fut une totale réussite et surtout un beau parcours sans faute. Les enfants viennent de nous prouver qu’il faudra juste passer par eux si on veut construire un monde meilleur, car leur soif d’apprendre et leur curiosité sont sans limites. Telle est la morale de cet après midi du 25 novembre 2014. Bravo aux organisateurs de cet événement qui restera dans les anales .La pate existe et il faudra juste savoir la malaxer avec toute l’honnêteté que l’exige cette noble mission. Pour construire le citoyen de demain, il faudra absolument passer par l’école, c’est le seul chemin qui donne des résultats probants.

Tewfik Adda Boudjelal.

*Merci à notre artiste Mr.Belkhorisat Abdelkader

Pour la conception et la réalisation de l’affiche.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=56697

Posté par le Nov 29 2014. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

27 Commentaires pour “La Violence en milieu scolaire. Par Tewfik Adda Boudjelal”

  1. Marwa

    Trés réussi mais il faut aller dans les lycées.

  2. Nory

    Des mesures doivent être pris par le ministère de tutelle qui doit réinstaurer les chatiments corporels contre les éléments perturbateurs qui deviennent violents par la suite en voyant la passivité dans les administrations

  3. Mohammed

    je suis sur que c’est dans les établissements chauds ou il ya toujours des dégats que ces mêmes intervenants peuvent mieux agir et avoir des résultats

  4. alaa eddine

    hmdlh toujours active w dima rabi mawfa9na

  5. un ami

    Grande attention pour la proximité Continuez.

  6. Mehdi

    Ce sujet ,il y’a peu de temps, était un vrai tabou que les pouvoirs publics essayaient d’ignorer ou ne voulaient voire la vérité en face..Maintenant que ce fléau prend des dimensions alarmantes, il est temps qu’on prennent le terreau par les cornes et prendre les mesures adéquats pour essayer de limiter les dégâts sur les milieux scolaires et en particulier sur nos enfants ..
    Il devient urgent de mettre place un dispositif multidisciplinaire qui doit englober le coté sécuritaire ainsi que la sensibilisation des enfants et leurs parents sans oublier la détection précoce des détresses souvent inavouées et les variations comportementales des élèves dans les différentes tranches d’ages. La lutte contre tabagisme précoce et surtout de la prise des divers drogues doit être également parti intégrante de cette vaste opération..
    Ce genre de regroupements ne devraient pas être des manifestations isolées à l’occasion d’un journée mondiale ou autre mais surtout faire parti d’une politique permanente et globale de lutte contre ce fléau qui risque d’hypothéquer l’avenir de nos enfants..MERCI

  7. ouhala

    il faut le courage pour dénoncer et encore plus de courage pour lutter, mais il faut surtout anticiper, prévenir c’est mieux que chercher à guérir, et il ne faut surtout pas avoir peur des tabous. Un grand merci pour les initiateurs et un grand merci à notre ami Tewfik et son équipe.

  8. ami

    Sujet très délicat !!!! attention il faut pas se tromper d’adresse . Le thème de la violence en milieu Scolaire ,peut -il être traite en faisant abstraction de la Société???
    Je pense ,qu’il faut définir quatre intervenants et acteurs pour essayer de voir plus
    clair en la matière :L’école ,l’enseignant, les parents et….l’environnement !
    A suivre ……

  9. Ayadoun Sidahmed

    Notre association « JEUNESSE VOLONTAIRE » tient à remercier le journal électronique la voix de Sidi Bel Abbés pour son soutient et l’encouragement considérable depuis la création de notre association, pour le seul et unique but, l’amélioration du cadre de vie de notre chère ville Sidi Bel Abbés. Depuis 1 an on a décidé de travaillé juste avec et pour les enfants, les hommes de demain. Parce que les enfants c’est l’innocence. La nouvelle méthode d’éducation et la meilleure c’est celle d’éduquer à travers l’animation, encadré bien sûr par des psychologues. La violence commence à la maison elle se nourrit à la rue et se concrétise à l’école et puis elle se répercute d’une façon négative sur la société en générale. Je tiens à préciser que notre frère Tawfik non seulement il a contribué par sa couverture médiatique et en plus il était parmi le comité d’organisation, il a tenu resté à l’anonymat par sa modestie, mais notre éducation musulmane nous a appris qu’il faut dire merci à celui qui le mérite. A cet effet, je vous remercie Tewfik. Ayadoun Sidahmed

    • MADANI

      Dire merci

      Savoir dire merci, éprouver de la reconnaissance profonde à l’égard de la vie et de ceux qui nous entourent : et si c’était par là que commençait le bonheur ? Plus qu’un signe de politesse lancé sans attention pour avoir été appris tôt par cœur, « merci » peut devenir le mot-clé d’un art de vivre, pour peu que l’on apprenne à décoder et à développer l’émotion qu’il manifeste : la gratitude. Celle-ci, redécouverte par tout le courant de la psychologie positive, est une promesse d’épanouissement et de paix. Pour qui, pourquoi et comment développer la « gratitude attitude » ? Parcours de reconnaissance.

  10. Ayadoun Sidahmed

    Oui Hamid, mais le parcours est très long!!!

  11. fethi

    Gardez messieurs espoir..Ceux qui travaillent pour le bien sont aidées par le tout puissant Dieu

  12. gherbi sba

    L’affiche faite par l’artiste Belkhorissat est trés belle.

  13. OUERRAD en squatteur

    Le probleme est plus grave que cela , a mon sens cela vient des programmes du gouvernement qui ne sait pas distinguer entre gerer , gouverner et s ingerer . En effet le probleme est du au fait de la division des deux grandes priorites pour avoir une SOCIETE SAINE ? A savoir l EDUCATION et la CULTURE , depuis toujours le MINISTERE de l EDUCATION et de la CULTURE sonnait beaucoup mieux a nos oreilles .Chaque , gouvernants y va de son idee pour faire croire qu il travaille , efface tout sur son passage et recommence .On ne peut pas dissocier les deux , mais il faut aussi expliquer a ses gens la ; que CULTURE ne veut pas dire seulement ,usique et danse ? Que SPORTS ne veut pas dire seulement FOOT BALL ? Que EDUCATION ne veut pas dire seulement CARTABLE PLEIN ,? HEURES SUPPLEMENTAIRES ?HORAIRES CHARGES ? ETCCCC

  14. gherbi sba

    refaites de nouvelles actions

  15. Ksba

    « Il est des moments où il faut choisir entre vivre sa propre vie pleinement, entièrement, complètement, ou traîner l’existence dégradante, creuse et fausse que le monde, dans son hypocrisie, nous impose. »
    Oscar Wilde
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs. »
    Auteur inconnu
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Mon père il disait : Dans la vie, y’a pas d’grands y’a pas d’petits. La bonne longueur pour les jambes, c’est quand les pieds touchent bien par terre. »
    Coluche
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « On peut allumer des dizaines de bougies à partir d’une seule sans en abréger la vie. On ne diminue pas le bonheur en le partageant. »
    Bouddha
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « La question pressante n’est pas de savoir si l’âme survit à la mort du corps. Elle est de savoir si elle survit à la vie du corps. »
    Leon Wieseltier
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Une vie ne vaut rien, mais rien ne vaut une vie. »
    André Malraux
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « La vie offre toujours deux pentes. On grimpe ou on se laisse glisser. »
    Pierre Hebey
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Rêver, c’est le bonheur ; attendre, c’est la vie. »
    Victor Hugo
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre. »
    Albert Einstein
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « On peut supporter l’adversité, elle vient de l’extérieur et n’est qu’accidentelle. Tandis que souffrir pour les fautes qu’on a commises – Ah! C’est là que la vie nous blesse. »
    Oscar Wilde
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Si Dieu avait voulu que l’on prit la Vie sérieusement, il ne nous aurait pas donne le sens de l’humour. »
    Auteur inconnu
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Il faut choisir, dans la vie, entre gagner de l’argent et le dépenser ; on n’a pas le temps de faire les deux. »
    Edouard Bourdet
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Un des grands malheurs de la vie moderne, c’est le manque d’imprévu, l’absence d’aventures. »
    Théophile Gautier
    Envoyer cette citation | Laissez un commentaire | Noter cette citation !

    « En apparence, la vie n’a aucun sens, et pourtant, il est impossible qu’il n’y en ait pas un ! »
    Albert Einstein
    Envoyer cette citation | Laissez un commentaire | Noter cette citation !

    « Il y a deux tragédies dans la vie : l’une est de ne pas satisfaire son désir et l’autre de le satisfaire. »
    Oscar Wilde
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Il vaut mieux rêver sa vie que la vivre, encore que la vivre, ce soit encore la rêver. »
    Marcel Proust
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Rien ne peut être aussi bénéfique à la santé humaine et augmenter les chances de survie de la vie sur terre que d’opter pour une diète végétarienne. »
    Albert Einstein
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Vieillir, c’est découvrir la transparence, brûler les frontières, fondre les limites, abattre les paravents…Y a-t-il plus passionnant voyage que celui de la vie ? Jusqu’à la mort incluse ? »
    Maria Casarès
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Chaque fois que je suis saisis par un accès de fureur, au début je m’en afflige et me méprise, ensuite je me dis : quelle chance, quelle aubaine ! Je suis encore en vie, je fais toujours partie de ces fantômes en chair et en os.. »
    Emile Cioran
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « La création et l’amour sont les deux énergies de la vie. Rien d’autre ne tient la route face à la création et à l’amour. »
    Jean-Claude Van Damme
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Pourquoi je ne me suicide pas ? Parce que la mort me dégoûte autant que la vie. »
    Emile Cioran
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Je suis ancien combattant, militant socialiste et bistrot. C’est dire si dans ma vie j’ai entendu des conneries. »
    Michel Audiard
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon, vous n’en sortirez pas vivant. »
    Bernard le Bovier de Fontenelle
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible. »
    Woody Allen
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Je ne crois pas en une vie future, mais je prendrai quand même un slip de rechange! »
    Woody Allen
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « C’est très joli, la vie. Mais cela a un inconvénient, c’est qu’il faut la vivre. »
    Jean Anouilh
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Chaque seconde qui passe est un plus dans son age mais un moins dans sa vie. »
    Auteur inconnu
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Devenir le spectateur de sa propre vie permet d’échapper aux souffrances de la vie. »
    Oscar Wilde
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Dans la vie on partage toujours les emmerdes, jamais le pognon. »
    Michel Audiard
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Soit A, un succès dans la vie. Alors A = x+y+z. Où x = travailler. y = s’amuser. z = se taire. »
    Albert Einstein
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Cette cloison qui nous sépare du mystère des choses et que nous appelons la vie. »
    Victor Hugo
    Envoyer cette citation | Commentaires | Noter cette citation !

    « Celui qui dans la vie est parti de zéro pour n’arriver à rien dans l’existence n’a de merci à dire

  16. Abbes

    Quels buts ces citations et maximes.Je suis curieux.

  17. un ancien ami

    Le mérite de toute initiative est d’entreprendre un acte tangible concret. Et c’est le cas de cette rencontre réussie. Les organisateurs devront évaluer et prendre en considération les suggestions des principaux acteurs qui sont les enseignants les élèves et bien sûr les parents qui sont souvent démissionnaires laissant l’école seule face à tous les fléaux. Merci nos soeurs. À d’autres activités sur le terrain.

  18. K Saidi

    L’union nationale des femmes algériennes reste toujours en écoute des maux et des peines de la société algérienne voir même les tabous chez les grands comme chez les petits .la violence est un des premiers sujets majeurs notables et sensibles qu’on a du traité dans cette emblème journeé un grand remerciement a tous ceux qui ont collaborè a la réussite de cette dernière

  19. Abbes

    Ajoutez le journal et Tewfik

    • Tewfik Adda Boudjelal

      Si Abbés
      Je vous remercie d’avoir cité mon nom à ma place. Je vous informe que je suis quelqu’un qui fait beaucoup de choses en même temps sans rien attendre en contrepartie.
      Dans le cas présent, j’ajouterais que je me sens investi d’une noble mission concernant Bel –Abbés. Je serais toujours là -tant que le bon Dieu me prêtera vie-, pour assister, épauler et aider toute personne qui aura le mérite d’apporter sa pierre à l’édifice « Bel-abbés ». Je reste convaincu que seul notre créateur reconnaîtra la justesse de nos actes. Une reconnaissance divine vaut tous les mercis du monde.

  20. Jamel

    Oui seul le bon dieu sait ce que ses êtres font en bien ou en mal.

  21. madani

    Une reconnaissance divine enfin une Réactîon correctement acceptée

  22. Mehdi

    @Tewfik :Il faut que tu soit sure que tous les gens sensés apprécient ce que tu fais pour le bien de la ville et te considèrent à ta juste valeur ..ELLAH YEAOUNEK

  23. Ayadoun Sidahmed

    Tewfik mérite respect.

  24. lecteur

    Les enseignants du lycée Bouhli Saïd à Ali Mendjeli
    sont en grève depuis deux jours, avons nous appris
    auprès d’une source au sein de cet établissement. Tout
    a commencé à l’issue d’un conseil de discipline où un
    élève, arrêté en possession d’une arme blanche, fut renvoyé.
    Or, la direction de l’éducation a réintégré cet élève
    quelques jours plut tard. Selon notre source, les protestataires
    poursuivront cette grève jusqu’à la satisfaction
    de leur revendications, car «il s’agissait d’un manque de
    respect et de non considération envers l’enseignant, et
    ce genre de décisions encourage la violence et la criminalité
    entre les élèves». no comment
    sources ELwatan

Répondre