La Voix De Sidi Bel Abbes

La VDSBA et Nour Mekerra honorent l’artiste Farid Rocker

Après la   Gaada express d’avant hier avec l’artiste humoriste Farid Rocker de passage à Sidi Bel Abbés où l’artiste en question était de passage à Sidi Bel Abbés à la recherche d’un de ses amis  artistes. Ainsi  une petite gaada fut improvisée sur la terrasse du café BalBeck.  Un rendez-vous a été pris avec ce dernier pour l’honorer le lendemain. Et c’est l’association Nour Mekerra et la VDSBA qui prirent l’initiative de rendre hommage à Farid Rocker qui a dit ceci :  » je suis heureux de ce geste dans une ville historique et surtout culturelle qui a tant donné au pays. » La rencontre conviviale s’est achevée par une photo de famille qui fera date. Notre ami BELAMRI. A, privé de connexion tachera de nous relater cette rencontre dans les heures qui suivent, le temps qu’il se débrouille comme il a souvent opéré pour l’intérêt de son journal, le votre amis (es) lecteurs (ices).

     L’ASSOCIATION NOUR MEKERRA et LE JOURNAL LA VOIX DE SBA ACCUEILLE L’ARTISTE FARID ROCKEUR EN VISITE à SBA.

BEL-ABBES « KHIAR ANNASS »,c’est sur cette image connue de notre ville à travers tout le territoire algérien que l’association NOUR MEKERRA en collaboraration avec le voix de Sidi- Bel- Abbes accueille l’artiste populaire algérien FARID ROCKEUR ,en visite à SBA ,rencontré au pur hasard par son ami Med El Abbassi connu aussi dans le monde de la culture en tant que chanteur même s’il revendique ,avec une certaine fierté ,son début culturel dans le théâtre. Farid Rockeur est connu du public algérien pour ses différentes productions télévisuelles et cinématographiques pour son rôle humoristique très terre à terre qui a fait sa renommée et confirmé son registre dans l’humour populaire,ce qui lui valu sa notoriété au nord comme au sud ,à l’ouest comme à l’est du pays ;sa sensibilité et ses origines modestes ne sont pas   étrangères à cela. Dans son intervention,il n’a pas manqué de relever l’histoire de la ville écrite par ses hommes dans tous les domaines de la vie humaine que ce soit dans la lutte armée pour le recouvrement de l’indépendance mais aussi dans la science et la culture ; belabbes a raison de s’enorgueillir de la bonté de ses habitants et de la qualité de leur accueil qui fait sa spécificité. Il s’est dit très honoré par cette rencontre qui lui est consacrée par ses amis Bel-Abbésiens et la reconnaissance qui lui est due pour ses productions artistiques,ce qui l’encourage à persévérer à améliorer son registre pour satisfaire davantage ses fans. Évoquant la situation de la culture en Algérie ,celle a connu une stagnation pour ne pas dire un recul avec l’ancienne Ministre de la culture qui a perverti les traditions pour installer le doute chez la famille artistique ;avec la nouvelle Ministre ,les choses commencent à se décanter et le brouillard se dissiper laissant place à l’espoir et un horizon meilleur. Concernant ses projets à venir ,il nous confirma la reprise prochaine de la série humoristique N°2 « Alhane oua 3adhab «  après le succès qu’elle a connu auprès des téléspectateurs algériens et quelques idées de films qui restent à confirmer ,touchant du bois !

Comme il peut être imaginé par le lecteur,la rencontre s’est déroulée dans la convivialité avec quelques personnalités Bel-Abbésiennes qui ont trouvé du plaisir à la partager.

Quelques cadeaux symboliques lui furent offerts par la voix et l’association Nour Mekerra qui l’enchantèrent pour le geste surtout, qui l’a trouvé unique en son genre,ce qui le réconforte dans son idée que l’Algérie a de quoi cultiver l’espoir d’un changement vers le meilleur.

Une photo de famille est venue couronnée l’issue de cette rencontre.

 10402894_752967818077980_4188093054458859383_n  10647158_752968234744605_5894884482212036615_n 10644894_752968334744595_8993541369476253164_n 10349875_752968498077912_4138131341307515346_n

10592698_752981761409919_3082861377854300739_n 10341672_752981888076573_7933474295253919775_n 10592870_752983428076419_9113737977670443190_n

1966848_752983624743066_5818322593692728716_n

10672214_752968141411281_3777732951735392381_n10710882_379692702180075_1811551449580747536_n

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=54679

Posté par le Sep 23 2014. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

14 Commentaires pour “La VDSBA et Nour Mekerra honorent l’artiste Farid Rocker”

  1. OUERRAD

    Qui est l artiste Bel Abbesien qu est venu chercher rocker , pâs un mot ?
    Qui a t on honorer l homme ou sa production , car pour son produit il y a à dire et redire .

  2. Abbes

    c’est un avis khouya mais c’est un geste honorifique

  3. fethi

    Trés humoriste il est comblé vois je

  4. Nory

    La place ne se dégarnit plus Bravo pour ces belles rencontres

  5. Cherifi noredine

    @A MES AMIS Heureux de vous revoir et toujours pour la méme cause faire plaisir et offrir la belle image Belabbésienne La grande compagnie de vous tous commence a me manquer tant que cet été fut unique avec vous tous

    • elhadj abdelhamid

      Bonsoir
      Un Vendredi de cet été 14, j’ai rencontré nos amis Cherifi Nory et Si Hachemi au cimetière du Saint Sidi Bel-Abbès. Je devais assister à l’enterrement du père d’un collègue, Si Taïbi qui a été, en fait, inhumé à Moulay Abdelkader. Lorsque je me suis rendu compte de ma méprise et dit à mes amis que je m’étais trompé de cimetière avant de repartir, Nory a failli éclater de rire en plein enterrement.
      Alors à Nory à qui Sidi Bel-Abbès manque, voici un « songe d’une nuit d’été belabbésienne ».
      Il est presque 10 heures du soir. Je suis à ma terrasse, seul et je songe, car que faire sur sa terrasse, la nuit, à moins que l’on ne songe. Ah La Fontaine !
      J’entends siffler un train. Il doit quitter le quai de la gare de Sidi Bel-Abbès. Ou y entrer.
      J’entends souvent siffler ce train. Que c’est triste un train qui siffle le soir, la nuit. Ah Richard Anthony ! Ce train doit siffler depuis la nuit des temps et il sifflera encore lorsque l’on ne sera plus là ! Alors, je pleure tous ceux qui ont quitté leur ville natale et qui ne peuvent plus entendre siffler le train à la gare de Sidi Bel-Abbès. Ceux qui ont fui, ceux qui ont désespéré et ceux qui ont espéré un meilleur ailleurs. La couleur des larmes importe peu, la douleur du partir est égale.
      Le train du temps, lui, roule, indifférent à la nostalgie, aux larmes.
      Je sursaute au bruit de pétarades soudaines. Un feu d’artifice puis le ronronnement sauvage d’un cortège de motards noctambules se faufilant entre des voitures. Un mariage !
      Je pense alors au film Le crédo de la violence. Une histoire de motards qui font régner la terreur dans une petite ville de Californie. L’Empire, le cinéma près de la poste, avait fait le plein pendant des semaines, cette année 68, je crois. On avait fait l’école buissonnière un après-midi du lycée pour trouver des places en « matinée » du ciné. Nostalgie ! Tu es tendre, moi aussi ! Je pense à elle, je l’appelle dans la nuit ! Ah Julio !
      10 heures. Raymond, mon voisin et mon ami qui est « resté » dans sa ville natale, ferme sa boutique et regagne sa maison. C’est un rituel « centenaire ». Pour ma part, il y a aussi un rituel dont je ne peux me départir. Du haut de ma terrasse, je lui lance un strident Raymond que j’accompagne toujours d’un petit gros mot qui l’amuse à chaque fois. Histoire que mon ami ne se sente pas seul. Ce soir, lui, il s’inquiète de ne plus voir, à ma terrasse, la grande pièce en bois qui accrochait mes plantes d’été. Lorsque je lui crie que c’est la bourrasque de ces derniers jours qui a tout emporté, il ne peut s’arrêter de rire et je me réjouis de le voir si gai.
      Les soirs où Raymond tombe malade et qu’il m’appelle à son chevet, il me fend le cœur ( Ah Raimu, le César de Pagnol ) lorsqu’il me parle de sa fille et de sa femme, la charmante institutrice de l’école Voltaire, parties toutes les deux il y a longtemps !

  6. gherbi sba

    Farid rocker est actif il est souvent au boulot a oran avec les artistes de bila houdoum ;eux aussi grands humoristes

  7. chaibdraa tani djamel

    Trés bon geste de la VSBA

  8. Abbes

    djamel tu as raté a la prochaine BESSMA Tu mérites khiwani!

  9. Hamid Ourrad

    Très bonne initiative de la part de la voix de SBA,un invité de marque,très sympa,et avec une modestie exemplaire.
    Souhaittons à notre humoriste Farid beaucoup de réussite dans son boulot…..’on t’aime bien l’artiste….

  10. Hocine

    Trés belle gaada , ça se voit à travers les belles photos . Bravo et merci aux présents et aux initiateurs de ces retrouvailles qui font toujours plaisir .

  11. Fethi

    Bravo pour les gens qui restent hospitaliers

  12. Badro ami

    Belles photos beaux instants

Répondre