La Voix De Sidi Bel Abbes

La troupe de Sidi bel abbés décroche le kaki d’or

A près quatre jours de compétition et de rencontres artistiques, la 49e édition du festival national de théâtre amateur s’est clôturée se lundi à la grande salle bleue de la maison de la culture Ould Abderrahmane Kaki.

C’est en présence des troupes participantes à cette édition, des autorités locales et devant un parterre constitué d’artistes et d’amateurs du 4e art que la cérémonie de clôture a eu lieu en présentant aux spectateurs une pièce d’Ould Abderrahmane Kaki, intitulée Rihla (le départ), jouée par des amateurs lesquels ont montré beaucoup de potentiel, prouvant que les ateliers que propose le festival sont d’une grande utilité pour le théâtre algérien.

Par la suite, c’était le temps de la remise des prix. Le moment tant attendu de la soirée par le public et les troupes participantes, impatientes de découvrir qui est le grand gagnant. Le prix de la meilleure interprétation féminine est revenu à la comédienne Djaousti Fatima de la troupe de Baraki. Le prix de la meilleure interprétation masculine a été obtenu par deux comédiens, Amirouche Rebane et Soualhi Youcef, qui font partie respectivement des troupes de Mila et Médéa.

Sans grande surprise, le prix de la meilleure mise en scène a été attribué au talentueux Dine El Hanani Mohamed Djahid de la troupe de Sidi Bel Abbès et pour sa pièce Atyafwa Rouqya. Le prix de la meilleure scénographie est revenu à la troupe du théâtre libre de la wilaya de Mila. Le meilleur texte théâtral a été attribué à la troupe de Tipasa pour la pièce des Morts en vie. Pour le prix du jury, c’est la troupe Efrhounen de Tizi Ouzou qui a eu la chance d’être élue.

Quant à la tête du podium, à savoir le grand prix, la troupe de Médéa a décroché la troisième place avec la pièce 107, la troupe de Tipasa a eu la seconde place et le premier prix, et le Kaki d’or a été attribué avec beaucoup de mérite à la troupe de Sidi Bel Abbès pour la pièce Atyafwarouqya. C’est donc sur ces moments d’amour, de fraternité entre les comédiens et avec beaucoup d’émotion que la 49e édition a baissé les rideaux, une édition qui, aux dires de certains, n’était pas à la hauteur des attentes. Qu’à cela ne tienne, les amateurs du 4e art ont rendez-vous l’année prochaine pour la 50e édition de ce festival.

Source elwatan

laureats-kaki-dor_2618276_465x348p

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=69007

Posté par le Août 31 2016. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

10 Commentaires pour “La troupe de Sidi bel abbés décroche le kaki d’or”

  1. abbassi

    bssahathoum c’est une bonne chose
    malheureusement la culture en algerie n’a pas pu se liberer du l’ideologique
    le theatre doit revenir au domaine du divertissement pas necesseraiment politique ou ideolique ..comme les theatres egytiens les gens viennet pour rire applaudir passer une bonne soirée pas se chargé en politique et probleme sociaux li ghoumou ils suffoquent.
    esperant que le theatre de bel abbes s’engage dans le theatre lucratif faire de l’argent avec une piece comme ça les gens payent pour se devertire pas sortir suffoqué
    par exemple mettre le film des vacances de l’inspecteur tahar sous forme d’une piece theatrale..
    voici une part du dialogue que j’ai trouvé sur le net

    assi toi émélio
    je tou répéte encore oune fois
    jou suis oooobligé de vendre ma fabrike di spaguéti
    tou sé pas pourkoi?
    jou roussois ouné télégrama de mon coucin
    je dois partir ….cé toune question d’honneur

    aw bdite traya3 ..riti el baghla anta3ake

    tou ma pas compris émélio……
    aaaaah madame watson.!!!
    bonjorno
    commé va??fanfano
    .vous ne mavé pas reconnu heinnn??
    fanfano on c’est rencontré l’année passé ici
    et vous etiez avec votre mari
    heinnnnn hahahahaha
    comment va t’il??

    il va tres bien merci

    trés bien tres bien
    ohhh excoucez moi je vous présente mon coucin émélio
    il travaille avec la tété heinnnn??
    OHHH Té bélla..vous n’avez pas changé du tout heinnn??
    oh pardon je m’excuce..
    vous ne m’avez pas presenté le monsieur??

    c’est un ami de mon mari

    ohhh enchanté monsieur euuh euuh
    oui oui …yes yes yes..au revoiré heinnn
    bonna noché
    gracia
    merci au plaisir
    héééé hé hé hé

    wach tachourbou el khawa??

  2. SBA

    Félicitations Vous avez honoré la ville du théâtre dans ce grand festival. Félicitations et bonne continuation dans vos projets.

  3. Hocine .C

    Félicitation à toutes les troupes participantes . Sidi Bel Abbes a été toujours une ville de Théatre . Vivement l’année prochaine inchaa Allah pour la 50eme édition . Merci la VDSBA .

  4. BENHADDOU BOUBAKAR

    toutes mes fèlicitations pour la troupe et bonne continuation!

  5. Bouanani

    Bravo aux artisans de ces tréteaux où l’auteur de « Nedjma », Yacine KATEB, a trouvé à s’illustrer, et de la meilleure façon.

  6. chaibdraa tani djamel

    Bravo pour cette jeune troupe théatrale, on voudrait bien savoir leurs noms qui resteront gravé au sein de la culture belabbesienne. C’est le cas de nous anciens belabbesiens qui la culture et le sport nous ont éduqué ,on connaissait la plus part les noms des artistes belabbesiens tels que dans la musique (SOUNA, AMIR, SAIM LAKHDAR, FAIZ, HAMIDOUCHE,etc…) ,les groupes musicaux tels que LES FRERES ZARGUI ,LES AIGLES NOIRS , GROUPE CHOC, THE FIGURES, LES TIGRES NOIRS , RAINA RAI, AMARNAS. Sans oublier les hommes de théatre tels que SAIM EL HADJ, EL HADJ KANDSI, YAHIAOUI KOUIDER , LES FRERES ISSAD etc… . Sans oublier les fameux ballets « BALLET DE SIDI BEL ABBES » de REGUIG RACHIDA et le ballet qui à ce jour rafle tout les premiers prix de tout les festivals mondiaux c’est le BALLET « BENI AMEUR » et c’est pour ça que je demande les noms de ces artistes pour qu’ils seront gravé dans la mémoire des génération future et dans l’histoire de la culture bélabbesienne .

  7. chaibdraa tani djamel

    Pardon, à tout les grands noms décédés que j’ai cité ALLAH YARHAMHOUM

  8. Ayadoun Sidahmed

    Félicitations de tout cœur à notre troupe qui nous a honoré. Sidi Bel Abbes reste toujours une ville de talents d’artistes intellectuelles et demeure toujours active, ce prix conforte les hommes et femmes qui tiennent le flambeau de leur aîné Bel Abbesiens bravo et merci pour la VDSBA pour l’information

  9. fertous abbes

    Salem ;par devoir de citoyen de notre ville Je félicite la troupe qui a décroché ce grand titre

  10. Benhadi M.

    Et le fameux Poupiya, qu’est-il devenu ?
    Pour mémoire, il avait le front affreusement cabossé ; et les gamins le conspuaient (le pauvre).
    Je l’ai vu il y a plus de trente-cinq ans. Est-il encore de ce monde.
    Et quel est son patronyme exact, au juste ?

Répondre