La Voix De Sidi Bel Abbes

La santé mentale s’invite a Sidi Bel Abbés par Dr Benhouidga Kouider

Comme c’est une information de proximité qui est relative à un événement scientifique de portée internationale qui vient de se dérouler à Sidi Bel Abbés et comme dit on il n’est jamais trop tard de faire œuvre utile J’ai tenu modestement à partager avec mes amis lecteurs (ces) le présent résumé signé par notre ami le docteur Benhouidga Kuider et ce concernant le 1er congrès international de psychiatrie. J’ai laissé le titre et l’intégralité du texte que m’a remit notre ami l’auteur de ces présentes lignes. Bonne lecture
Par Ayadoun Sidahmed
La santé mentale s’invite a Sidi Bel Abbés par
Dr Benhouidga Kuider
En ce vendredi 06 mai ,notre ville et précisément au niveau de la salle de conférence de l’hôtel Eden a abrité le 1er congrès international de psychiatrie organisé par la dynamique association des médecins privé présidé par Dr Benkabou en partenariat avec Solimed France (association de médecins de maghrébins exerçant en France).
ce congrès a drainé de nombreux médecins; plus de 300 praticiens venus de toute la région: Tlemcen,Oran,Tiaret,Saida,Tissemsilt,Temouchent,Mascara,Relizane ,Chlef ,Mostaganem et bien sur de nombreux praticiens de Sidi bel abbés.
la dépression thème majeur de ce congrès a été abordé dans tout ces facettes,
En première séance Dr CHAKALI premier responsable au ministère de la santé de la sous direction de santé mentale a dressé un tableau complet sur l’état de la psychiatrie en Algérie et les perspectives de son développement dans le cadre du plan nationale de sante mentale 2016-2020 en cour de finalisation; ensuite le Pr Aid du CHU d’Oran a communiquée sur la dépression de l’enfant et de l’adolescent son diagnostique et l importance de repéré précocement les enfants vulnérables et susceptible de développer cette maladie.
Par la suite Pr Taleb Mohamed (président de la société Franco Algérienne de psychiatrie et chef de service de psychiatrie pavillon Calmette France) a éclairé l’assistance sur les nouvelles actualités dans la dépression, qui grâce aux nouvelles technologies de l’IRM fonctionnelle, la neurobiologie, on arrive a mieux comprendre les mécanismes de la dépression.
la séance de l’après midi présidé par Dr Benhouidga kouider a vu la présentation de 03 communications toujours dans la dépression successivement par le Pr Benatmene du CHU Mustapha bacha sur dépression et les affections cardio vasculaire qui a démontré par des études validée qu’ il existe un lien direct entre les pathologies cardiovasculaire et la dépression.
La seconde communication de l’après midi du Pr Nassim Arfi a abordé le thème très important: les états de stress post traumatique, pathologie très répondu avec des conséquences très délétère pour l’individu, sa famille et sur la société, qui survient suite a un événement traumatisant et surtout inattendu.
la dernière communication du congrès présenté par le Pr Taleb sur le BURN OUT ou l’épuisement professionnel des personnels de santé a suscité un intérêt particulier des présents et un débat très relevé..
a la fin du congrès l assistance a eu droit a une séance de dédicace du livre « la Dépression » écrit par une trentaine de psychiatre Algérien et coordonné par Dr TALEB.

Dr kouider Benhouidga

13181180_1163089413741774_1963533089_n 13162354_1163089443741771_1597560764_n 13141137_1163089277075121_923325015_n

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=68116

Posté par le Mai 8 2016. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

7 Commentaires pour “La santé mentale s’invite a Sidi Bel Abbés par Dr Benhouidga Kouider”

  1. Cheniti Gh.

    Bravo et merci docteur K. Benhouidga et si Ayadoune pour la présentation de ce thème (la dépression) très important et, qui constitue incontestablement le mal du siècle .J’avoue comprendre l’existence de ce mal chez les adultes le’ burnt out’ ou l’épuisement professionnel mais je ne comprends pas bien l’existence de la dépression chez l’enfant et l’adolescent . La lecture est un bon remède….
    surtout celle de notre livre sacré. Bonne soirée

  2. SBA

    Multiplier ces séminaires ,congrès est utile.

  3. Amirouche

    Bonsoir Dr kouider Benhouidga,

    L’être humain est trop fragile, il peut se trouver mal du jour au lendemain, ce qui pourrait lui engendrer une altération de sa santé mentale, par des troubles de mémoire, dépression et autres cas encore plus graves…Tout en n’étant pas spécialiste en la matière, je tiens à vous présenter toute ma reconnaissance pour les actions que vous menez dans votre domaine, mais aussi dans bien d’autres.
    Un mal être croissant se manifeste dans notre société, surtout rurale, qui ne comprend pas « souvent » la maladie mentale, et pour « se débarrasser » du malade, sans même lui faire des diagnostics, on dit « hada mahboule »! ou « mejnoune » alors qu’il pourrait être soigné. Grâce à ce genre de manifestations qu’on peut parler ouvertement du sujet de la dépression ou autres, et ce pour le bien de cette frange de société « oubliée ». Dans le futur, il serait souhaitable que le corps social soit invité et pourquoi pas les familles concernées, (même si le sujet ne concernait que la médecine).
    Bravo docteur et merci Sidahmed pour le sujet.

    Salam

  4. Mme CH

    C’est un très bon sujet, car la dépression est la maladie du siècle, conséquence directe du matérialisme et du vide spirituel………!!!!

    Selon l’OMS, la dépression est un trouble mental courant qui touche mondialement plus de 350 millions de personnes. La dépression est la première cause d’incapacité dans le monde et contribue fortement à la charge mondiale de la maladie. Elle diffère des sautes d’humeur habituelles et des réactions émotionnelles passagères face aux problèmes du quotidien. Quand elle perdure et que son intensité est modérée ou sévère, la dépression peut devenir une maladie grave.Elle peut entraîner une grande souffrance, altérer la vie professionnelle, scolaire et familiale de la personne concernée.

    Les femmes sont plus atteintes que les hommes. Dans le pire des cas, la dépression peut conduire au suicide.

    La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des traitements efficaces pour la combattre. Malheureusement , moins de la moitié des personnes affectées dans le monde (dans certains pays, moins de 10%) bénéficient de tels traitements. Le manque de ressources, la pénurie de soignants qualifiés et la stigmatisation sociale liée aux troubles mentaux sont autant d’obstacles à l’administration de soins efficaces.
    L’erreur d’appréciation en est un autre. Dans tous les pays, quelque soit leur niveau de revenu, les personnes déprimées ne sont passouvent diagnostiquées correctement alors que d’autres, non affectées par ce trouble, se voient parfois prescrire des antidépresseurs par suite d’une erreur de diagnostic.

    Mais, moi ce qui me chiffonne, c’est le fossé qui sépare les scientifiques de la société, les scientifiques de l’entreprise..etc….!!!!! Les scientifiques tous domaines confondus parlent un langage spécifique qui rend la communication plus facile entre eux mais plus opaque extra-muros…!!! Il faut donc une sorte de vulgarisation scientifique qui permettra de toucher le grand public afin de l’informer, le sensibiliser et d’instaurer un dialogue avec lui….Il faut juste trouver les bons moyens…!

    Merci pour l’information Docteur…et à d’autres sujets relatifs à la santé et au bien-être des citoyens….!

    Bonne soirée à tous et à toutes..!

  5. sciencevie

    Je voudrai remercier Dr Benhouidga pour son article sur la journée , c’est la première fois qu’une vente dédicace d’un livre médical se fait à Sidi Bel Abbès , et c’est grâce à cette jeune équipe de l’association AMEL , conduite par les deux infatigables Dr Benkabou et Dr Reffas . Ils ont eu l’idée d’organiser le 1r congrès international de santé mentale , et profiter de l’apport scientifique de notre psychiatre Dr Taleb, qui n’est autre que le président de l’association franço-algérienne de psychiatrie. Milles mercis à tous les présents.

  6. Lamine

    Bonjour,
    J’ai été a la journée de FMC (et non pas un congrès international de psychiatrie !!!) sur la dépression, organisée par la dynamique association AMEL.
    Cette journée s’est tenu grâce aux efforts du docteur BENKABOU A, des membres du bureau de l’association et du professeur TALEB M exerçant en France.
    Monsieur AYADOUN il faut rendre à césar ce qui appartient à césar.

    • benhouidga

      bonjour
      merci mon confrère LAMINE,c est exactement ce que j ai rapporté dans mon article c’est l’association AMEL des praticiens d’exercice privé présidé par notre frère Dr BENKABOU qui a organisé ce congrès .
      ce congrès international au début ;car outre notre Pr TALEB , été prévu de 02 imminents professeurs de France qui ont confirmé leur participation ,ont transmis leurs communications,les invitations leurs ont été transmis mais malheureusement en dernières minutes et pour des raisons familiales ils n’ont pu faire le déplacement a SBA. néanmoins les communicants nationaux du CHU d’ORAN ET du CHU Mustapha bâcha n’ont pas démérité.
      merci khouya de votre contribution.

Répondre