La Voix De Sidi Bel Abbes

La région de SBA en deuil. « BELACEL Mokhtar« SI EL MAHI » Un de ses valeureux fils n’est plus…

Décembre aura été souvent indélébile ; Cheikh Madani; Benghrabrit kaddour .Ouhibi A  ; Docteur Amir  Benaissa Allel Mustapha la liste est certainement longue et puis ce matin on nous annonce trois décès, le jeune avocat Bouasria Zine Eddine appelé par tous Mustapha décédé suite à un malaise, la mère d’un de nos confrère de la radio locale et puis notre frère ainé Mr BELACEL Mokhtar « MAHI »…

img154

Notre ami Mustapha Hassani lui avait consacré tout récemment un article suivons le:  » Ayant présidé aux destinés de l’USMBA à plusieurs reprises, il est de mon devoir de rendre hommage à un ami sincère, un supporter en première ligne et qui se nomme BELACEL Mokhtar – (Commandant MAHI). Il s’agit incontestablement d’une marque de reconnaissance pour les services combien précieux qu’il a rendus pour le club. Ce Bel-Abbèsien qui est né le 18 Avril 1938 a rejoint le maquis le 07 Mars 1957 pour devenir un des plus jeunes officiers de l’ALN. Quand on a les vertus morales et l’équilibre physique, lorsquon a conu avec tous les risques, les souffrances de la lutte armée, avec cette volonté constante de combattre l’occupant, on arrive à acquérir une stature qui s’identifie à son personnage. « SI MAHI » est devenu une figure marquante dont le nom reste lié à la ville de Sidi-Bel-Abbès. De retour au bercail, après la proclamation du cessez-le feu, désigné responsable militaire avec toutes les prérogatives, il a refusé de négocier avec l’OAS durant la période transitoire. Le lendemain de l’indépendance, j’étais à ses côtés et nous avons vécu ensemble des moments forts et pleins d’émotion lors de la cérémonie consacrée à hisser les drapeaux tricolores (Vert, Blanc, Rouge) de l’Algérie souveraine à la sous-préfecture, ensuite à la mairie et aussi au stade municipal. La première assemblée générale de l’USMBA après l’indépendance tenue au tribunal du Prud’homme qui était le fief du fondateur de l’Association Monsieur SELLAM Ali, le plaça déjà au devant de la scène sur le plan sportif.  Il présida ce rendez-vous sportif et contribua par un premier versement au nom de l’Armée de Libération Nationale (ALN) d’un montant 500.000 A.F (5000.00 DA). Il est tout à fait normal de souligner que l’USMBA lui doive une part de son prestige, de sa notoriété et de son rayonnement. Certes, le club phare de la Mekerra connut quelques « coups durs » , mais chaque fois, il sut « encaisser » pour surmonter dans la sérénité ses défaillances, réunissant toute son énergie et toutes ses forces pour remonter toujours au premier plan. Dans ces situations pareilles, BELACEL Mokhtar – MAHI, soit comme sympathisant, soit comme Président d’Honneur, soit comme Directeur Général de l’ONAMA, a toujours donné la meilleure preuve de constance, de persévérance et de volonté. Il aime voir son équipe fanion au tout premier rang, mais quand les réalités ne répondent pas à son attente, c’est en amoureux déçu mais conscient qu’il lance souvent cette réflexion : « L’amitié vraie n’est pas celle qui vole au secours du succés, mais, au contraire celle qui se manifeste dans les moments difficiles ». Ce fidèle sportif qui a toujours répondu présent à mes appels dans l’exercice de mes fonctions, fait partie de cette catégorie de gens qui avouent que la lutte est souvent âpre et la suprématie difficile à établir. C’est pourquoi notre club n’en a que plus de mérite à toujours figurer parmi les meilleurs, en regardant l’avenir avec une confiance absolue. Signalons que BELACEL Mokhtar (Commandant MAHI) était député à l’Assemblée Populaire Nationale, membre de la Commission économique avec son fidèle compagnon « Docteur HASSANI Abdelkader » qui faisait partie de la Commission des Affaires étrangères. Le commandant MAHI était également un élément influent au sein du comité d’aide et de soutien, présidé par feu TAYEBI Larbi, membre du conseil de la révolution et ministre de l’Agriculture et de la réforme agraire. On doit regarder le passé comme une séquence d’une histoire en marche. Tel est le méssage de vérité que j’adresse à travers ces lignes, à l’égard de BELACEL Mokhtar (Commandant MAHI) qui est porté dans le cœur de tous les sportifs Bel-Abbésiens.

img153

De G à D : A. Zine – M. Zellat – M. Hassani – B. Bendimered – M. Chikhi   – Dr Hassani – M. Belacel – S. Ouhibi – (1962) au Prud’homme.

 5 JUILLET 1962 : LE DRAPEAU ALGERIEN  OFFICIELLEMNT HISSE A LA SOUS- PREFECTURE, A LA MAIRIE ET AU STADE MUNICIPAL.

 Le 5 Juillet 1962, le drapeau Algérien fut officiellement hissé à la sous-préfecture, à la mairie et au stade municipal en présence des Moudjahidines, des militants, de la population, de la presse et de la radio. C’est l’officier de l’ALN BELACEL Mokhtar, à la tête d’une délégation militaire qui a présidé ces cérémonies. (Mr HASSANI Mustapha qui fut désigné à la presse par le commandement de la zone V assura le suivi et la rédaction pour la relance des activités générales et le retour à une situation normale. Il fallait procéder à la reconversion des structures organisationnelles issues de la guerre de libération et pallier à l’abandon et au départ massif des Français. C’est la reprise des activités de l’administration et des services techniques que les Français pensaient bloquer par leur escapade.

AU TRIBUNAL DU PRUD’HOMME FIEF DU FONDATEUR DE L’USMBA, PREMIERE ASSEMBLEE GENERALE DU CLUB

Au lendemain de l’indépendance, sous l’égide del’ALN représentée par le frère BELACEL Mokhtar (Officier MAHI), le Docteur HASSANI Abdelkader regroupa les combattants, les exilés, les détenus et tous ceux qui ont pris part pour la cause de la révolution afin de former le grand club Omni-sports de l’USMBA. Manquaient à ce regroupement général les dirigeants et joueurs tombés au champ d’honneur. Ce rendez-vous historique s’est déroulé au tribunal du Prud’Homme, le fief du fondateur de l’USMBA. C’était un geste symbolique pour rendre hommage à SELLAM Ali (cadre au Prud’Homme de Sidi-Bel-Abbès) qui a été à l’origine de la création du club en 1933. C’était lui qui avait préparé les statuts de l’association et réalisé toutes les opérations administratives auprès des instances compétentes de l’époque. A l’issue de ces retrouvailles sportives, Mr BELACEL Mokhtar a remis au comité directeur un chèque de 500.000 anciens francs à titre d’affectation pour la relance du club. Le président et le capitaine d’équipe de l’ISMBA en l’occurrence ZELLAT Mohamed et HASSANI Mustapha ont fait le même geste en octroyant aux nouveaux dirigeants la somme de 500.00 anciens francs et un lot de tenues et ballons pour faire démarrer l’équipe.

UN COMITE D’AIDE ET DE SOUTIEN, PRESIDE PAR MONSIEUR TAYEBI LARBI

Sans titre

COMITE D’AIDE ET DE SOUTIEN

Messieurs BENALI – BENDIMERED Djamil- DJAAFRI Habib – Dr AMIR – RABIA – TAYEBI Larbi – BENDIMERED B. – MOKRANE – TEDJINI Allel – LALOUT – B. BOUCHIA – Cdt MAHI (médaillon)

 Pour activer les relances multiples (sportive, économique et culturelle) de la ville de Sidi-Bel-Abbès et sa région, un comité d’aide et de soutien fut créé à l’initiative de Monsieur TAYEBI Larbi membre du conseil de la révolution, membre du secrétariat exécutif du FLN, puis ministre de l’Agriculture et membre du bureau politique du FLN. Les premières reunions se sont tenues à la mouhafada du FLN dont le coordinateur était NECHNICH Ghaouti dit MOUSSA. Le comité était d’une efficacité inégalée puisqu’il fit de Sidi-Bel-Abbès une MOUHAFADA du FLN alors qu’elle n’était qu’une Daïra avec comme objectif d’en faire une wilaya. Il faut dire que cette équipe dirigeante composée de fortes personalités qui avait l’allure d’un ‘’gouvernement’’ n’a jamais marchandé son attachement et sa ferveur au club et à la ville. Le commandant Si LARBI est intervenu plusieurs fois pour indiquer la voie à suivre. Nous avons retenu l’essentiel de ses dires à savoir : « quand on a une vision positive du sport, on arrive avec un poids de certitude. Ce comité de soutien doit mettre de l’ordre dans les idées, rassembler les approches pour se lancer dans des actions coordonnées qui serviront le club. Une grande opportunité s’offre à vous et vous allez trouver les ressources, la volonté et la perspicacité nécéssaires pour mener à bien ce challenge. Il est important de prendre d’ores et déjà toutes les dispositions afin de permettre à notre association d’aborder les compétitions dans les meilleures conditions.  La route est tracée et le travail désintéréssé vous attend. A l’actif de ce comité dynamique, à signaler dans le domaine culturel, la construction de la grande mosquée. Les investissements industriels ont eu lieu à Sidi-Bel-Abbés et de nombreuses unités agro-alimentaires furent créées dans les villages afin de freiner l’éxode rural, sans compter la promotion des cadres issus de la région. La qualité et la compétence des membres de ce groupe soudé ont prévalu et le niveau de discussion était appréciable et il n’y avait pas de place pour les débats stériles et contradictoires.

INTEGRATION DE L’USMBA A LA SONELEC (ANNEE 1980)

Dans le cadre de la réforme sportive et la création des associations sportives de Performance, le commandant MAHI (Directeur Général de l’ONAMA) et Monsieur SEKKAL Benali (représentant du Ministère de la jeunesse et des sports) ont pris contact avec Monsieur GRHIB Mohamed (Directeur Général de la SONELEC) pour le sponsor et la gestion du club.  HASSANI Mustapha qui est devenu président de l’ASP, grâce à l’aide du DG et des cadres de cette grande entreprise a lancé les structures de l’ASP, ce qui a permis à nos pratiquants de répondre au souhait des sportifs Bel-Abbésiens orientés pour un football académique.

 LA BONNE GOUVERNANCE

 Nous avons connu la bonne gouvernance sous l’ère des assemblées populaires communales et durant la prise en charge des clubs par les entreprises où les structures de gestion furent solidement installées avec des conseils de direction comprenant des cadres compétents sous un contrôle strict des finances et de la logistique. Sous l’égide de la SONELEC, un nouveau climat a régné à l’USMBA avec une modernisation et une démocratisation dans les pratiques au sein du club.

LE COMMANDANT MAHI AGISSAIT AVEC EFFICACITE, MAIS DANS LA DISCRETION

Sans titre1

Il y a beaucoup de choses que les sportifs Bel-Abbèsiens ne savent pas et justement je saisie l’occasion pour dévoiler certaines vérités et dire d’abord que sur le plan des relations humaines le frère BELACEL Mokhtar (Commandant MAHI) m’a toujours été d’un précieux concours, de par sa position à ALGER et surtout les connaissances qu’il avait. Généralement, on décide de n’avoir recours qu’à la porte sûre, celle qui nous est proche. On va voir les gens de notre entourage. On dit que c’est plus facile d’y arriver. Bien souvent on tombe sur une connaissance qui tient à sa position et refuse de s’impliquer pour régler votre problème (qui est celui du club). Contrairement à la personne qu’on connait très bien et qui n’arrive pas à vous satisfaire, grâce aux relations qu’entretenait Monsieur BELACEL Mokhtar, qui incarne un motif de confiance, on découvre un autre responsable prêt à échanger avec vous, disponible à vous ouvrir la porte vers quelque chose et qui débouchera vers ce que vous cherchez ! De nature, le Commandant MAHI est d’humeur humaniste, davantage enclin à se pencher utilement sur son entourage et il ne cachait pas pour me dire : « En toi, j’ai toujours écouté les compétences qui ont des solutions à proposer pour construire les décisions futures, je t’ai toujours trouvé sérieux et modeste dans ton travail et tes propos n’ont jamais été teintés de triomphalisme ». D’une façon générale, nous aimons notre club par-dessus tout et le fanion ‘’Vert et Rouge’’ mérite d’être toujours au dessus et flotter partout.

 COMMANDANT MAHI :UNE PRESENCE QUI RASSURE

Dans les différents rendez-vous concernant l’USMBA, surtout à la Wilaya où il n’a jamais manqué d’y assister, le Commandant MAHI a toujours adopté une bonne attitude face aux dirigeants en exercice, même quand certains sont en mauvaise posture. Et, comme il a toujours apporté la réflexion à la hauteur des défis, il disait le plus souvent : «  quand la grosse caisse ne fait pas résonner le bruit, il faut s’attendre à un éclat. On doit aider notre association par tous les moyens parce qu’on a pas le droit d’abimer le rêve de ceux qui sont morts pour nous. Toutes les conditions doivent être réunies pour concrétiser les promesses en engagements. Notre ville, si belle et si riche par son passé, son présent et ses hommes représente un patrimoine très précieux qu’il faudra valoriser. L’USMBA, ce grand club qui respire le foot a toujours possédé une équipe avec une idendité de jeu et du spéctacle. Même quand l’argent coule à flot, on doit l’utiliser à bon escient. On doit batailler toute sa vie pour défendre les valeurs auxquelles on croit ».

UN ESPRIT OUVERT POUR LE CLUB

C’est avec l’art et la manière que les anciens dirigeants affrontèrent les difficultés. Mais après le départ définitif de ces derniers, et devant les divisions qui ont marqué la scène sportive Bel-Abbésiènne, le Commandant MAHI s’est toujours donné pour mission d’aider les uns et les autres à Se parler, à s’écouter et à se comprendre mutuellement pour pouvoir emprunter le chemin de la réconciliation. Il a toujours fait appel aux dirigeants en place de l’USMBA pour mettre la main dans la main afin de faire avancer le club. Il a toujours reproché à l’élite Bel-Abbèsienne son indifférence et son scepticisme face aux nombreux problèmes qui ont secoué le club durant de longues années. L’immobilisme des uns et le détachement des autres n’ont pas aidé l’USMBA à se relever. Dans ses contacts, interventions ou prises de positions, il n’a jamais raté l’occasion pour donner son opinion sur l’actualité sportive. L’opposition aux dirigeants en exercice n’a jamais été son terrain de prédilection. Aussi, les dénigrements, les surenchères ou les coups bas ne sont pas non plus sa tasse de café, étant convaincu que le sport en général et le football en particulier sont quelque chose de noble. Il faut admettre que ce fidèle du club qui connait tous les rouages de l’USMBA, son identification est reconnue à l’échelle nationale. La fermeté et la profondeur de ses convictions renforçaient son esprit d’ouverture.

UNE ANECDOTE D’UNE ANNEE FASTE

En 1967, quand l’USMBA avait gagné son billet pour rejoindre la division nationale, les instances sportives, Ministère de la jeunesse et des sports et la fédération Algérienne de football décidèrent de créer la division nationale II.     Le Docteur HASSANI Abdelkader (président de l’USMBA et le Commandant MAHI se sont rendus au MJS pour voir le Ministre Abdallah FADEL pour attirer son attention que la décision prise ne pourrait être appliquée que la saison prochaine conformément aux règlements. Après la réponse négative essuyée et au moment de quitter le bureau du Ministre, le Commandant MAHI lui a dit ceci : « Monsieur le Ministre, attendez-nous la saison prochaine en nationale Une. Il lui a répondu INCHALLAH ! ce qui se réalisa.

 UN GESTE INOUBLIABLE PARMI LES NOMBREUSES INITIATIVES

Pour préparer la fête de l’accéssion (Saison 1979/80), il nous fallait du tissus, couleur ‘’Vert et Rouge’’ pour confectionner des banderoles et foulards. Comme il y avait une pénurie de cette marchandise à Sidi-Bel-Abbès et même dans les villes environnantes de l’Ouest Algérien, j’avais pris attache avec le Directeur Général de l’ONAMA en l’occurrence le commandant MAHI pour nous débrouiller cette toile. Et c’est de DRAA-BENKHADA en Kabylie que l’éxpédition s’est faite dans la journée même. Grâce à cet envoi (gratuit), nous avons réalisé des centaines de banderoles et écharpes et des milliers de foulards et fanions que nos supporters ont bandis lors du dernier match du championnat disputé à domicile au stade des 3 Frères Amarouche et opposant l’USMBA au WABoufarik, consacrant l’accession de notre club en Nationale.

 NB:Domicile mortuaire avenue de la Macta tout juste derrière siège de la DJS de Sidi Bel Abbès, la date de l’enterrement dépendra du repatriement du regrété Si Mahi.

CI6I1

l’administration a décidé de bloquer les commentaires et assume sa décision, se contentant de l’annonce de ces décés.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=57015

Posté par le Déc 15 2014. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Les commentaires et les pings sont actuellement fermés.

Les commentaires sont fermés