La Voix De Sidi Bel Abbes

Le professeur universitaire Mr Mekahli.M nous honore au congrés de Gafsa en Tunisie par notre ami Y NOUARA

Mr Mekahli Mohamed, un nom à retenir dans le vaste fief de l’université Algérienne et l’université Djilali lyabès en particulier: Prof universitaire ; vice doyen de la poste graduation des recherches scientifiques et des relations extérieurs de la faculté des sciences humaines et sociales. Il est aussi Directeur de laboratoire de recherche sur la pensée Islamique en Algérie. Il est, en outre responsable de Master et Magistère en sociologie de l’éducation et histoire sociale et culturelle de l’Algérie. Un congrès sur la communication a eu lieu récemment à Gafsa en Tunisie du 10 au 12 avril 2014 ayant pour thème : Le sport au service du développement. Ce congrès a réuni des chercheurs Algériens, Français, Tunisiens, Lybiens, Égyptiens et bien d’autres pays limitrophes ainsi que des experts et prof de l’institut du sport et de l’éducation physique de l’université de Gafsa. Notre confrère, Mr Mekahli, a été nommé Président de séance lors de la 2ère journée du congrès avant la présentation de sa communication au 3ème jour ayant pour thème : Les sportifs de l’ère colonial et leur soutien à la révolution Algérienne, modèle de sacrifices et de défis, scindé en 2 chapitres:                                                                                                                      la 1ère partie relative à l’introduction Historique du sport en Algérie entre les 2 guerres. Le rôle du sport dans l’identité nationale à l’image des Militants de l’UDMA et du parti PPA qui dès l’année 1938 ont su s’intégrer à travers des associations, des clubs sportifs et enfin dans la filière du scoutisme afin de pratiquer le sport dans les disciplines tels que la Boxe, le Cyclisme et le Football qui était l’apanage des occupants étrangers d’où cette lutte sans merci entre les Européens et les Musulmans. En Boxe par exemple, le nombre de clubs est passé à 23 dont 12 issus du PPA, 07 de l’UDMA et enfin 04 du Parti communiste Algérien (PCA ).Le sport est devenu le moyen en force des Musulmans pour combattre sportivement les occupants mais cela a eu pour effet de hausser la tension entre les 2 antagonistes allant jusqu’à toucher le coté supporter avec des altercations répétitives entre les 2 galeries quelque soit la discipline mise en jeu.                                                                 Puis dans le 2èmechapitre, Mr Mekahli se consacrera sur l’exemple de la ville de Sidi Bel Abbes avant 1954 et le mouvement sportif existant à l’image de la Boxe, du Boxing Bel Abbesien , du cyclisme et du Football. L’exemple le plus frappant c’est le choix donné à cette tenue sportive arborée par l’USMBA, à l’ère colonial et dont les 3 couleurs (vert-blanc et rouge) synonyme de notre emblème national, et manifestement encore plus important c’est le sigle « M » de l’équipe signifiant Musulman : Union Sportive Musulmane Bel Abbesienne et se démarquer par son identité nationale et religieuse par rapport à l’autre club colonial du Sporting Club Bel Abbesien (SCBA). Une finale de la coupe d’Afrique du nord devait opposer ses 2 formations et à cet effet une lettre avait été envoyée par Mr Chikhi Rabi yerhmou à feu Bendimered Noré (l’avocat) pour qu’il puisse venir de France pour participer à cette finale inédite entre le porte parole légionnaire le Sporting et le club Musulman de l’USMBA qui n’a pas eu lieu de crainte de représailles ( voir la lettre en bas en intégralité ). L’autre exemple frappant c’est la création de la valeureuse équipe du FLN, c’était exactement le 11 avril 1958, Mr Mohamed Boumezrag de Chlef comme chef de file et un des piliers de la fédération du front national et demeurant en France s’était rapproché des 10 meilleurs joueurs professionnels évoluant dans le championnat Français et d’origine Algérienne, défiant la France en faisant quitter clandestinement la France vers la Tunisie. Devenue porte parole de l’Algérie toute entière et portant l’emblème national dans sa tournée historique chez les pays amis et frères. A cet effet, le président du gouvernement provisoire (GPRA) Mr Farhat Abbes avait déclaré que cette équipe du FLN aura donné 10 années supplémentaires à la révolution Algérienne. Les Makhloufi, Kermali,, les frères Soukhane, Zitouni and co et sous la houlette de Boumezrag ont pu rallier Tunis via Pékin en passant par Belgrade, Hanoï, Tripoli, Rabat, Prague et Damas et l’emblème national fut hissé à 62 reprises puisque l’équipe du FLN avait joué 62 matchs gagnant 47, 11 matchs nuls et seulement 4 défaites. Cette équipe est. par la suite devenue le noyau de l’équipe nationale après l’indépendance. D’autres joueurs qui, en même temps, qui ont su allier la pratique sportive et la lutte  de libération et qui se sont sacrifiés pour une humble cause à l’image des défunts les 3 frères Amarouche,  de Boumelik de Sidi Bel Abbes, de Zioui Mohamed (fondateur du NAHD) de Zouraghi et de Brahim Brakni joueurs à l’USMBlida tout comme le boxeur Blidéen Hamoud Daidi qui avait succombé à ses blessures, de Kaabada de ESGuelma, Des cadres à l’image de Didouche Mourad sportif en gym et fondateur du club RAMA, de Souidani Boudjemaa de l’équipe de FootBall de l’ESGuelma pour ne citer que ceux là car la liste des martyrs est très longue. Mr Mekahli, à travers son intervention dans un contexte purement sportif dans le cadre de la lutte des sportifs Algériens contre l’occupant Français, aura permis à tout ce beau monde présent de comprendre le phénomène sportif et son soutien à la révolution Algérienne durant l’ère colonial .

Mr Mekahli Mohamed

Mr Mekahli Mohamed

la lettre de Chikhi à Bendimered Noré

la lettre de Chikhi à Bendimered Noré

L'équipe du FLN de nos jours

L’équipe du FLN de nos jours

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=44634

Posté par le Avr 21 2014. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

5 Commentaires pour “Le professeur universitaire Mr Mekahli.M nous honore au congrés de Gafsa en Tunisie par notre ami Y NOUARA”

  1. Arbi

    Bon article sur le travail d’un prof universitaire ;personne dans la presse écrite sauf vous mr Nouara yahia A ‘autres travaux et participations mrMekahli

  2. badsi

    Bon vent au professeur Mekahli qui a de ,’avenir

  3. KERROUCHA

    Salem ce qui est positif est de voir que les universitaires sortent de LEUR FAC ET CONFRONTENT LEURS IDEES NOUS ESPERONS PLUS POUR LE PROFMEKAHLI

  4. Marwa

    un cadre qui est toujours en perpétuel mouvement

Répondre