La Voix De Sidi Bel Abbes

La population algérienne à 40,4 millions d’habitants en janvier 2016 (ONS). Mashaa allah

Le nombre de la population algérienne a atteint 40,4 millions d’habitants au 1er janvier 2016 contre 39,963 millions d’habitants en juillet 2015, a appris l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS).

Sur les 39,963 millions d’habitants recencés en juillet 2015, le nombre d’hommes est de 20,235 millions alors que celui des femmes est de 19,728 millions, selon l’ONS.

Dans son rapport sur la démographie algérienne, l’ONS observe que l’année 2015 a été marquée par une augmentation conséquente du volume des naissances vivantes qui a dépassé, pour la seconde année consécutive, le seuil d’un (1) million de naissances, soit une moyenne de 2.800 naissances par jour contre 2.700 en 2014 et 2.600 en 2013.

La répartition de ces naissances par sexe donne 104 garçons pour 100 filles. Avec 103.239 naissances, la wilaya d’Alger a connu en 2015 le nombre le plus élevé de naissances vivantes à travers le territoire national, tandis que la wilaya de Tindouf a enregistré le nombre le plus faible avec 1.618 naissances.

En somme, la population résidente totale a connu, en 2015, un accroissement naturel de 858.000 personnes, soit un taux d’accroissement naturel de 2,15%.

Ce taux avait connu une stagnation entre 2014 et 2015 imputée essentiellement à l’augmentation aussi bien des naissances vivantes que du volume des décès, relève l’ONS.

En 2015, le nombre de naissances vivantes à atteint 1,040 million, alors que pour la mortalité générale, le nombre de décès a été de 183.000.

De même, l’indice conjoncturel de fécondité a connu une hausse, passant de 3 enfants par femme en 2014 à 3,1 enfants en 2015.

En revanche, l’âge moyen à l’accouchement a affiché en 2015 le même niveau que celui observé en 2014, soit 31,8 ans.

=Petite baisse de l’espérance de vie==

L’année 2015 a connu une hausse du volume des décès et un fléchissement assez significatif du nombre de mariages contractés comparativement aux dernières années, note le rapport.

L’ONS observe que la hausse du volume de décès à 183.000 en 2015 (+5,2% par rapport à 2014) a eu un impact sur l’espérance de vie à la naissance qui a enregistré un recul d’un dixième de point par rapport à l’année 2014, en atteignant ainsi 77,1 ans.

Cette baisse a plutôt touché les hommes dont l’espérance de vie est passé de 76,6 ans à 76,4 ans, alors que celle des femmes a connu une stagnation en s’établissant à 77,8 ans.

En outre, la superposition des pyramides des âges fait ressortir l’élargissement de la base de la pyramide avec un volume de population des 0-4 ans et des 5-9 ans plus importants en 2015, face à un recul du volume des 10-14 ans et des jeunes âgés entre 15 et 24 ans.

Par ailleurs, après la stagnation enregistrée en 2013 et en 2014, le nombre des mort-nés a connu un recul durant l’année 2015 pour atteindre 14.620 cas, soit une baisse relative de 3% par rapport à 2014.

Alger a enregistré le nombre le plus élevé en matière de mort-nés avec 1.232 cas.

Pour ce qui est de la nuptialité, la baisse enregistrée dans le volume des mariages entre 2013 et 2014 s’est poursuivie en 2015 avec un rythme plus soutenu.

Ainsi, les bureaux de l’état civil ont enregistré une diminution du nombre des mariages en 2015 avec 369.074 unions contractées contre 386.422 en 2014 (-4,5%).

Quant aux divorces, il a été enregistré 59.909 ruptures d’unions en 2015, en baisse de 1,5% par rapport à 2014.

Sous l’hypothèse que le rythme de croissance de 2015 se maintiendrait pour l’année en cours, la population résidente totale devrait atteindre 41,2 millions d’habitants au 1er janvier 2017, pronostique l’ONS.

Evolution des indicateurs démographiques 1990-2015 (ENCADRE)

ALGER- Voici l’évolution des principaux indicateurs démographiques de l’Algérie entre 1990 et 2015 (Source: ONS):

1990       2015

– Population (millions)                       25,022       39,963

– Nombre de naissances (milliers)          775         1.040

– Nombre de décès                             151.000      183.000

– Nombre de décès infantiles             36.270         23.150

– Nombre de mort-nés                     16.691          14.620

– Espérance de vie à la naissance      66,9 ans        77,1 ans

Chez les hommes                      66,3 ans       76,4 ans

Chez les femmes                       67,3 ans        77,8 ans

– Nombre de mariages                     149.345            369.074.

Répartition de la population algérienne par âge et sexe (ENCADRE)

ALGER, 19 avr 2016 (APS) – La population de l’Algérie a atteint 39,963 millions d’habitants en juillet 2015, composée de 20,235 millions d’hommes et de 19,728 millions de femmes. Voici la répartition de la population par âge et par sexe (Source: ONS):

Groupes d’âges                Masculin        Féminin        Ensemble

00-04 ans                        2.406.038        2.277.403        4.683.442

05-09 ans                        1.968.897        1.855.061        3.823.958

10-14 ans                        1.540.672        1.467.189        3.007.861

15-19 ans                        1.589.914        1.524.597        3.114.511

20-24 ans                        1.808.061        1.743.302        3.551.363

25-29 ans                        1.917.201        1.882.581        3.799.782

30-34 ans                        1.838.018        1.807.751        3.645.769

35-39 ans                        1.524.862        1.499.174        3.024.036

40-44 ans                        1.239.837        1.243.124        2.482.961

45-49 ans                        1.070.132        1.080.584        2.150.716

50-54 ans                        882.544            558.876          1.768.420

55-59 ans                          715.788          710.680          1.426.468

60-64 ans                          583.152          562.417          1.145.569

65-69 ans                          391.709          390.365             782.074

70-74 ans                          283.923          297.185             581.108

75-79 ans                          224.389          239.377            463.766

80-84 ans                          148.198          158.245            306.443

85 ans et plus                    101.869           103.132          205.001

Total                                  20.235.204     19.728.045    39.963.249.

Répartition de la population algérienne par âge et sexe (ENCADRE)

ALGER- La population de l’Algérie a atteint 39,963 millions d’habitants en juillet 2015, composée de 20,235 millions d’hommes et de 19,728 millions de femmes. Voici la répartition de la population par âge et par sexe (Source: ONS):

Groupes d’âges                Masculin        Féminin        Ensemble

00-04 ans                        2.406.038        2.277.403        4.683.442

05-09 ans                        1.968.897        1.855.061        3.823.958

10-14 ans                        1.540.672        1.467.189        3.007.861

15-19 ans                        1.589.914        1.524.597        3.114.511

20-24 ans                        1.808.061        1.743.302        3.551.363

25-29 ans                        1.917.201        1.882.581        3.799.782

30-34 ans                        1.838.018        1.807.751        3.645.769

35-39 ans                        1.524.862        1.499.174        3.024.036

40-44 ans                        1.239.837        1.243.124        2.482.961

45-49 ans                        1.070.132        1.080.584        2.150.716

50-54 ans                        882.544            558.876          1.768.420

55-59 ans                          715.788          710.680          1.426.468

60-64 ans                          583.152          562.417          1.145.569

65-69 ans                          391.709          390.365             782.074

70-74 ans                          283.923          297.185             581.108

75-79 ans                          224.389          239.377            463.766

80-84 ans                          148.198          158.245            306.443

85 ans et plus                    101.869           103.132          205.001

Total                                  20.235.204     19.728.045    39.963.249.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=68060

Posté par le Avr 19 2016. inséré dans ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

14 Commentaires pour “La population algérienne à 40,4 millions d’habitants en janvier 2016 (ONS). Mashaa allah”

  1. OUERRAD

    40 millions et puis apres ;;;;; un troupeau

  2. elabbassi

    un troupeau si ouerad??
    A propos du peuple l’etat dit
    CARCASSE MOUTON ET MOTEUR RENARDS..LOL
    a propos de l’administration et le politique le peuple dit
    CARCASSE EUROPEENE ET MOTEUR ALGERIEN..lol

    et a propos du nombre le prophete dit
    mariez vous aimez vous multipliez vous je serais fiere de vous

    et le les musulmans algeriens sont categorique
    * »ya waddi kamcha une poignée nhale d’abeille mieux que chwari dabbane mouches lol

    ya de toutes les affirmations l’algerie presente un beau contraste heureusement d’ailleurs

  3. elabbassi

    40 millions d’arabes ou d’amazigh ou chwiya arabe chwiya amazigh blanc cwhiya amigh blond chwiya amazigh noir cwiya amzigh brun chwiya juif chwiya banou israel chwiya chretiens ortodhoxe chwiya chretien catholique chiwiya..
    et les gens tellement s’occupent de travailler pour le paradis et eviter l’enfer et que 10 ans actuelment une decenie passe on dirait une année d’antan qu’ils n’ont meme pas remarqué que le amazigh est passé dans la constition ous sa forme singulière
    il fallait affirmer mais au pluriel
     »elloughate el amzighiyate loughate rassmiyate » lol

    • Mme CH

      Salam Si elabbassi kirak…!!! Permettez-moi de vous poser une question, car je sais que vous avez la réponse…!!! Pourquoi d’après vous, selon les statistiques de l’ONS, il y a plus de 3djayez que de Chioukha à partir de la tranche d’âge 70 -74 et plus…!!! Disons que c’est une devinette….!!!!

      Cordialement…!!!

      • elabbassi

        Mme CH KIRAKI,?
        aucune idée sur cette question je sais seulement que nos femmes sont a la maison a l’abris du soleil et du travail
        elle ne travaillent pas ..faudra les fouetter et crier a l’esclavagisme des hommes par les femmes.. pour profiter elles disent  »ce n’est un homme qui laisse sa femme travailler »
        l’homme se gonfle et se sent homme un terrasse..un jour inchalah on gare le camion sous les batimenst et en face des villa et on dira  »a 6 heures tu dois etre devant debout devant ta porte..ya le zitoune a récolter le blé a moudre l’eau a transvase les bêtes a faire manger le camion a conduire..on réduira cet équart…tant qu’il ya les grenouilles moustachu en algerie, y’a l’écart..et enfin la femme sera heureuse en gagant sa croute de ces bars et son argent elle se tape le marie de sa vie pas une chkara que toutes les femmes ont refusé..Notre riche Khadidja c’est tapé le meilleur des tribut arabe le beau et courageux un vrai moustachu du desert le prophète..Hind espérait l’avoir mais hélas elle n’avait ni la classe ni la richesse de de notre mère khadidja.
        faudra reduire cet ecart et en urgence  »le fouet » matin et soir lol

  4. Mémoria

    Salam !

    L’ONS nous gratifie de statistiques que la « presse » (Pas à …olives) conjugue en accroissement et tableaux ! L’ONS a sûrement des indicateurs statistiques et des coefficients de corrélation révélateurs de graves dysfonctionnements démographiques…La sous lecture des tableaux par classes d’âges nous permet de deviner que la mortalité intergénérationnelle est an0rmalement élevée pour un pays qui n’est ni en guerre ni en famine !!! L’Algérien meurt jeune et ne dépasse pas les 60-70 ans en moyenne ?Il ne faut pas être statisticien pour comprendre qu’il existe un déficit de la prise en charge de la santé publique en Algérie d’aujourd’hui, je précise !
    Quant un ministre inaugure un Centre de scintigraphie privé dans un quartier populaire de Sidi Bel Abbès dont les malades étaient pris en charge gratuitement par le CHU de Tlemcen malgré les aléas du transport,il y a lieu de se poser des questions comme d’ailleurs le Pr Khiati sur le profil réel des gestionnaires de la Santé publique en Algérie d’autant plus que les praticiens du dit centre ne sont pas de Sidi Bel Abbès ?! Le problème n’est plus éthique mais devient politique à la limite de l’enquête sécuritaire !!!
    Un deuxième coup de Jarnac pour la trop accueillante Sidi Bel Abbès après la disparition du scanner flambant neuf et … furtif du CHU délocalisé sur une aire d’envol de l’ex Sonelec,la fin des années 80, vers une ville voisine et voilà qu’on refait le coup aux Bélabbésiens une seconde fois !!! Allah yarahmek ya Si Abdelkrim oua yarham Chouhadas !

    Allah yahdina oua Ychafi Mordana !!!

  5. elhadj abdelhamid

    Mon cher Mémoria
    Je crois que nous resterons tous des Don Quichotte et nous nous battons tous mal ou bien contre un moulin qui nous chuchote..chut,chut…( Ah Reggiani ).
    Mon cher ami, en 2007, lorsque l’OMS avait décrété l’alerte à la pandémie de la grippe aviaire H5N1, j’avais publié un article La Mondialisation Virale dans lequel j’avais émis l’hypothèse ( avérée plus tard ) de la possibilité de :
    • 1èrement : l’ Alarmisme de l’OMS
    • 2èment : Collusion OMS- Laboratoires
    • 3èment : Incitation abusive des instances sanitaires nationales à la surconsommation de produits pharmaceutiques…
    En 2009, lorsque l’OMS décréta l’alerte à la pandémie de la grippe H1N1 dite faussement porcine en prenant soin, quelques temps plus tôt de « modifier » la définition officielle d’une pandémie, le Dr Wolfang Wodarg, député européen, président de la commission de santé, présenta un rapport au parlement dénonçant l’alarmisme de l’OMS, la collusion probable OMS-Laboratoires et l’incitation à la surconsommation abusive.
    Le petit médecin de campagne que je suis ( tiens, il y a un film, Médecin de campagne, qui sort ces jours-ci ) en retraite aujourd’hui, n’a pas la prétention d’avoir inspiré l’illustre confrère européen mais, dans mon article La Mondialisation Virale, j’étais surtout préoccupé par la situation sanitaire de mon pays qui avait importé pour 8OO Milliards , du Tamiflu, d’utilité douteuse contre l’influenza touyour, avait-je averti. De plus, j’avais exprimé, toujours dans cet article, mon étonnement devant la décision de rembourser, par la Sécu comme diraient les Français, le vaccin de la grippe saisonnière ordinaire qui serait  » efficace  » contre le virus H5N1, à cause d’un  » réassortiment génétique du virus ??? . En suivant l’affaire du Tamiflu, j’ai appris que les instances sanitaires avait dispatché le produit inutile vers les établissements publics qui ne l’avaient jamais commandé puis…reversé à la Pharmacie Centrale ( pour incinération ? ).
    Mon cher Mémoria, après 32 années d’exercice effectif dans le secteur public + 2 années de service militaire dans une unité de combat, j’ai l’intime conviction que la Santé Publique reste l’otage d’un lobby sinon une mafia, une Médical Connection qui fait et défait même les haut responsables du secteur.
    Une anecdote pour illustrer mes propos. Il y a quelques années, un respectable ministre de la Santé, le Pr Redjam, avait, dans un communiqué public officiel, dessaisi une « Direction  » bien connue à Sidi Bel-Abbès, d’un important établissement de santé public d’Oran, de  » l’équipement « de cet hôpital à cause d’anomalies de gestion, au profit du conseil scientifique, organe pourtant juste consultatif.
    Quelques temps après, ce fut le ministre qui a été  » dessaisi  » de son poste alors que  » la Direction oranaise est restée et… monte…monte…monte!

  6. elhadj abdelhamid

    PS Le Dr Wolfang Wodarg avait obtenu l’audition de Mme Margaret Chang, DG de l’OMS par le parlement européen et l’ouverture d’une enquête diligentée par un député européen du Labor , le parti de Tony Blair dit The Lyer, Le Menteur ).

    • lecteur

      Bonjour DR.
      C’est un plaisir de vous lire,et bon retour à la voix de sidi bel abbes.
      Si el hadj Chapeau pour votre conscience.On m’a parlait beaucoup de votre persévérance surtout quand vous étiez à l’ODS ou l’UDS d’un village.
      La question que je vous pose c’est pourquoi vous évitiez toujours de parler au élèves de l’école ou vous étiez des préventions de quelque maladie comme le SIDA par exemple malgré les correspondances de votre administration.Es ce que la cause est de ne plus provoquer les sujets tabous? ou la réaction des responsables de l’école ou vous étiez n’était pas à la hauteur.
      SI el hadj ou DR votre retraite est une grande perte pour le secteur de la santé et l’éducation.

  7. elhadj abdelhamid

    Bonjour lecteur

    Merci pour votre amabilité. Vous devez être du « secteur  » ou du moins d’une proximité certaine de notre environnement professionnel pour soulever, par exemple, la sensibilisation du Sida en milieu scolaire chez nous.
    J’ai effectivement exercé au titre de médecin scolaire durant les dernières années de mon activité ( avant l’avènement des UDS, « l’hygiène scolaire  » était aussi assurée par tous les praticiens des polycliniques , aussi, puis-je dire, j’ai toujours été lié au milieu scolaire durant ma carrière ). J’avais renoncé à un poste de médecin de polyclinique (et de médecin-chef que l’on m’avait proposé ) proche de mon domicile parce que j’avais jugé que l’activité ne devenait plus motivante pour un médecin-généraliste en ville, en raison du nombre croissant des praticiens spécialisés ( le médecin généraliste des « centres « , ainsi désignés par le public , se trouvant alors confiné le plus souvent à rédiger des orientations, constater des décès, changer des ordonnances établies par des confrères ou faire du  » blanchiment  » de vignettes d’origine inconnue…).
    Mon UDS, sise à Tessala, chef-lieu de daïra, « couvrait » les établissements scolaires des agglomérations Tessala, Sehala, Aïn-Trid et Oued-Besbès, un population « évolutive » de 2000 élèves de 5 écoles primaires, 1 seul CEM et aucun lycée jusqu’à mon départ. ( Il me plaît à dire souvent à nos écoliers qu’ils étaient bien « mieux couverts « , avec une équipe médicale complète pour 2000 élèves que leurs camarades français avec 1 médecin pour 12000 écoliers ). Aussi mon  » secteur  » présentait-il la spécificité, non la seule d’ailleurs, d’une population très jeune. En ville, surtout dans les lycées, le thème du SIDA était devenu un sujet  » classique  » et je garde encore aujourd’hui chez moi,  » un baâth « ( recherche ) intéressant réalisé par une équipe d »élèves du Lycée El Haouès qui m’avait délicatement dédié son travail.
    Dans le secteur rural de notre secteur scolaire d’une population majoritairement  » primaire « , le thème de SIDA n’était pas une priorité. ( Bien sûr, aujourd’hui, avec le lycée construit, le paramètre démographique a évolué et je suis prêt à parler du Sida avec mes anciens écoliers ). Mon cher lecteur, puisque vous avez évoqué  » les correspondances de l’administration « , je vous fais savoir que je n’ai jamais reçu de « correspondances de l’administration  » sur le sujet et que j’avais assumé mon point de vue, respecté d’ailleurs, par écrit, à la tutelle technique, le  » Service de Prévention « , en invoquant la spécificité de mon secteur ( caractère non prioritaire du thème pour une population scolaire très jeune, milieu rural.. .)
    Par contre, la toxicomanie reste un sujet important et, au collège, avec une formidable prof de sciences très motivée, en trouvant la formule très pédagogique de faire écrire, par exemple, les questions par les élèves anonynement et les déposer sur le bureau de la prof, on parvenait mieux à comprendre les angoisses intimes de nos enfants. ( Tessala a été secoué par un drame lié à la toxicomanie impliquant de jeunes collégiens ).
    La spécificité ne concerne pas seulement, à mon avis, le domaine de la Santé. Les gens qui choisissent les programmes d’examen de 6ème, par exemple, ne doivent pas sortir souvent hors de leur ministère. Il y a quelques années, dans l’épreuve de français de l’examen dit de 6ème, le texte, truffé d’argot électronique, avait pour sujet l’ordinateur que la plupart de nos écoliers du secteur ne connaissaient pas; ils n’avaient rien compris au texte!

  8. elabbassi

    si el hadj abdelhamid

    faut parler des années 80 dans son contexte de l’époque et puis la majorité des acteurs de cette période sont maintenant vieux ou déjà éteints..Le mouvement socialiste a l’époque posait d’Énorme problème, tous les pays qui adopté ce système étaient presque en panne..trops de fonctionnaire tue le fonctionnaire comme trop d’impôt tue l’impôt..
    vous vous souvenez sans doute dans les secteur publique les travailleurs passaient leurs temps a crier derrière l’impérialisme que de faire son travail et ensuite la surcharge, beaucoup de travailleurs sont recrutés sans poste équivalent qui constitue une charge organisationnelle et puis vue qu’ils n’avaient pas de diplôme ils avaient le sentiment d’être mis de coté sinon ils étaient une proie facile devant des sectes organisés de l’extérieur qui exploitaient le secteur publique..comme l’algerie etait considéré comme pays pertubateur de l’ordre mondial donc c’est normal on s’occupait d’elle sérieusement..C’est a dire que nos hommes politique la majorité faute de savoir faire et faute de légitimité ils orientaient l’opinion publique contre l’extérieur afin d’éviter le retour du mauvais opinion contre eux car tous les secteurs étaient en pane suite a une mauvaise gestion une mauvaise politique nos dirigeants manquaient jusqu’à maintenant de savoir faire c’est normal la majorité qui composaient le FLN étaient issus de la classe paysanne donc sans savoir faire dans le domaine de la création de richesse. Rare sont les gens du FLN qui avait des parents producteur de richesse la majorité de la richesse a l’ouest surtout était concentré entre les mais n ‘européens les riches algériens étaient surtout dans le sud insupportable pour les européens et vers le centre Est coté Palmerais et verger du centre blideen..sinon tout l’ouest était du type paysan meme feu Houari boumedienne et le bureau politique était d’origine paysanne a part quelques enfants de famille de riche notoire algérienne qu’on taxait de capitaliste pour réduire leurs avis et leurs influence sur le développement..même les européens de gauche comme de droite ne voulaient pas de ces riches algérien nationaliste qui militent pour  »le capital algérien » qu’il soit publique ou privé..d’ailleurs la gauche européens ne voulait plus entendre des riches de l’ex monarchie européen comment voulez vous qu’elle l’acceptera  »islamique et algerienne »..de porte a croire que la gauche européen etait entre l’influence des nouveaux riches partie en exile vers les Amériques, le socialisme  »mouvement capitaliste de gauche » est d’après moi est d’origine américanisme et non europeene..bien qu’on dit que Marx était européen peut être sincère comme l’était notre Emir Abdelkader la main qui le finançait et fiançait l’Émir c’était une mains hors européennes et hors algérienne peut être américaine ou americano-asiatique…Mais tout cela du passé la seule chose qu’on tirer c’est que nouys algériens afce aux autres nous somme les même pas la peine de se tirer la balle l’un contre l’autre..Le riche algérien est le notre et le moyen riche est algérien tant que l’algerien ne vole pas ne détourne pas son ragent EST HALALE qu’il soit 100 millions ou 1 millards, il est chez lui il investie là ou le voudra..comme le dit notre prophète
     »le musulman riche et mieux que le musulman pauvre » donc il faut encourager les gens a redevenir riche par le halale  »work hard playe harder..Travailler dure et jouer durement..
    si on reviens vers le passé nos riches Algérie étaient presque étranglé par le gouvernement de gauche algerien la seule possibilité pour eux d’investir c’était de passer par le publique pour acheter quelques machines ou quelques pièces détachées pour leurs petites usines..ce qu’on appelle le detournement par necessité..si les banques etaient ouvertes au privés le privés ne passrra pas par le publqiue pour commander sa marchandise..une fois était permis la chose est redevenue épedemique ce n’est plus les privés algerien qui detournait les banque mais
    les gens du publique qui détournait le publqiue pour ouvrir leurs propre usine et font la traitance pour leurs usine du publqiue..c’est a dire le publique doit acheter une imprimerie, le PDG de l’usine achète cette machine de l’argent du publique et la place en dehors de l’usine comme privés..C’est pourquoi on criait au scandale  »les dirigeants du publique redevienne des patrons privés avec la finance publqiue comem on dit chez  »de sa barbe il se parfume »  »man lahyataj et bakharlah » lol
    donc si elhadj c’est du passé espérant qu’on tirera de l’experience surtout en ce moment ou la fiance privée et sur toutes les langues et un socialiste doit rester socialiste et ne pas se placer comme capitaliste car ce n’est pas son domaine..tu es sociliste reste dans la gestion socialiste et convainque les gens des fondés de ton investissement mais ne va pas se placer comme capitaliste et parler du capitalisme..
    Parler du SIDA aux ecoliers c’est les couvrir d’humiliation et l’humiliation etait toujorsune arme de guerre contre les algeriens depuis 1830..on te trouvera toujours une mauvaise dents pour te couvrir de honte..il fallait faire psycho pour connaitre toutes ces manœuvres réductrices..Satan est une comme une buldozer il roule et aplatis ne distingue ni enfants ni bébé ni vieux ni homme ni jeunes pour lui l’être humain est un chien qu’il soit blanc ou noir européen ou américain ou asiatique américain juif ou russe ou chinois c’est tous pour lui des chiens a écraser et jeter en enfer..
    donc ceux qui croient etre manipulateur sont aussi manipulé..La création de l’univers est sous forme de strate chaque strate peut manipulé une strate inférieur y’a que la crainte de Dieu qui empêche cette action..donc même Satan subit un autre strate un autre satan en dessus de lui qui le prends par la nuque ..

  9. Amirouche

    40 MILLIONS !!! MachaAllah,

    Si on soustrait 4 millions de la tranche d’age des 0/9 ans, il restera 36 millions d’habitants, si chaque habitant plante 10 arbres par mois, on aura 432000000  » plus de 4 milliards d’arbres en un an »!!! …Vous imaginez !, vous ne rêvez pas !, …un potentiel énorme de faire une « Finlande nature » entre le Maroc et la Tunisie…

    Rani n’khareffffffe

  10. elhadj abdelhamid

    Bonjour
    A mon ami Mémoria, à qui j’ai envie de dire, comme Med Hondo: Nous aurons toute la mort pour dormir…( et nous taire ).
    Depuis quelques jours, c’est le branle-bas de combat dans  » le milieu  » pour le nouveau vaccin anti-polio recommandé par l’OMS.
    L’OMS, c’est la branche sanitaire de l’ONU. L’ONU, le parrain de la famille mondiale avec ses capos permanents du conseil de sécurité, c’est, par exemple, l’alarme aux armes de destruction massive (fictives ) de l’Irak qui a justifié l’invasion de ce pays, son dépeçage et le partage de ses immenses richesses dans une « actualisation  » des Accords, entre les Grands de ce monde, de Sykes-Picot.
    Ou la lutte contre le terrorisme mondial pour occuper l’Afghanistan…
    L’OMS, la Health Connection de  » la famille » new-yorkaise, utilise aussi les méthodes du parrain, celles des menaces pour s’adonner au racket, l’extorsion des ressources. Après l’alarme aux influenza,touyour, khanazir, et, aujourd’hui, influenza namouss avec zika, l’OMS a décrété, il y a exactement une année, l’état d’urgence de santé publique de portée globale après la découverte de cas de …poliomyélite en…Irak, Afghanistan…?
    La guerre, décidée par l’ONU contre l’Irak et l’Afghanistan, a du faire, et continue à faire, des dizaines de milliers de morts et de blessés handicapés parmi les enfants et de ces 2 pays et voilà que la branche sanitaire de la famille new-yorkaise, l’OMS, s’inquiète, pour ces pays comme pour la Syrie d’ailleurs, du risque de la propagation de la polio qui est pratiquement éradiquée de la planète.
    Si les enfants de Syrie, d’Irak, d’Afghanistan et bien d’ autres pays avaient le choix, ils préféreraient sûrement un virus de polio, qui ne cause quelquefois aucun dégât, aux pluies de bombes qui ne cessent, depuis des années, de tomber sur leurs pays et même sur leurs rares hôpitaux qui restent encore debout.
    Les quelques flambées de polio signalées là et là en 2015 seraient dûes à des virus circulants dérivant d’une souche vaccinale. La réversion , c’est à dire le retour à la virulence des souches vaccinales concerne les virus vivants atténués des vaccins anti-polio buvables ( vaccins oraux ).
    L’OMS avait recommandé, dès 2008, de supprimer le vaccin oral contre la polio. Dans les pays « industrialisés » ( le Nord ), on n’utilise plus le vaccin oral « réservé  » aux pays  » en développement ». La vaccination orale confère une immunité dite  » de troupeau « .
    2008. Voici ce que nous apprend aussi une étude, riche de 75 références bibliographiques, réalisée par un triumvirat  » mondialiste  » de chercheurs ( Sack: USA, Qadri: Bengladesh, Svennerholm: Suède ) :
     » Les vaccins oraux contre la poliomyélite,……ne peuvent pas être aussi immunogènes et protecteurs lorsqu’ils sont administrés à des sujets vivants dans les pays en développement…Plusieurs facteurs peuvent être responsables :
    1 Sous-nutrition,
    2 Carence en micronutriments : Zinc, Fer, vitamine A .
    ( A Sidi Bel-Abbès, par exemple, une étude réalisée par A. Demmouche du Département de Biologie de la Faculté des Sciences de l’Université Djillali Liabes et publiée en 2010 nous apprend que la prévalence de la carence martiale ( anémie ferriprive ) chez la femme enceinte, au dernier trimestre de la grossesse, est de 76,57% !).
    3 Interférence avec les anticorps du lait maternel ou anticorps transplacentaires,
    4 Interférence dûe à une helminthiase ( parasite ), une pullulation bactérienne de l’intestin avec pathologie muqueuse associée,
    5 Interférence dûe à des infections par des rotavirus … »
    Cette étude propose même un arrêt (? ) temporaire de l’allaitement maternel avant la vaccination orale contre la poliomyélite!
    En Algérie, pays reconnu  » polio free « , on avait projeté d’arrêter la vaccination anti-polio  » à l’horizon » 2010 mais la certification OMS ( ? ) n’a pas été accordée à l’Algérie.
    Depuis quelques jours, dans une campagne mondiale simultanée lancée ce 27 Avril 2016, on remplace le vaccin oral trivalent contenant les types 1, 2 et 3 ( VPOt ) par le vaccin oral bivalent ( VPOb ) contenant seuls le type 1 et 3, le type 2 étant complètement éradiqué depuis 1999 selon l’OMS. Le type 2 sauvage est éradiqué mais le dérivé de la souche vaccinale circule toujours.
    La première prise du vaccin anti-polio ORAL recommandée ( ou obligatoire ou exigible ? ) est toujours réalisée à la naissance, en maternité.
    Dans le nouveau calendrier, la première prise est  » située, dans le tableau, face à « l’âge » 1 mois et non à la naissance, comme dans l’ancien calendrier. L’intitulé 1 mois désigne t-il la période  » de la naissance à 1 mois » puisque le BCG et vaccin anti-hépatite B ( vaccins injectables) y sont associés ?
    Questions:
    1 A la naissance, le microbiote intestinal est-il assez  » stable » pour garantir une réponse immunitaire « safe, effective and potent « , sûre, efficace et puissante, à une prise orale?
    2 Cette prise  » précoce « , associée éventuellement à des facteurs tels ceux cités par l’étude de l’équipe Sack-Qadri-Svennerholm ( comme la carence en fer de la mère, alarmante à Sidi Bel-Abbès, par exemple ) n’est-elle pas de nature à favoriser la réversion des virus vivants de type 1 et 3 présents dans le vaccin?
    Un avis de spécialistes est souhaitable.

    • elabbassi

      bonjour elhadj abdelhamid
      merci de votre commentaire mais avant d’aller chercher les tics ailleurs vaux mieux retourner et rester a bel abbes pour balayer chez soit..cous avez bien fait d’evoquer les études faites au departement de biologie de la faculté des sciences visiblement le departement travaille dans un domaine qui n’est le sien..certaine methodse utilisés dans les études se base sur des logiciels ça nous rapelle ce que se faisait dans le departement de physqiue a propos des logiels qui traites des données récoltés sur le terrain, les rsultas de ces logiciels sont loin d’etre erxate mais aprocimatif on ne peut se fier les études faites de cette manières; les auteurs de ce departement de biologie sitent tous le logiciel Nutrisurvey (v. 2007),
      ce qui est grave dnas ce genre d’etudes c’est la permission que le secteur medial supposé tenu a la resreve et au secret medical pour permettre a des étranger d’entrer et de faire subir les patients aune serie d’experimenation humaines…
      pour ceux qui ne le savent pas encore helas dans notre pays que le departement de biologie se reserve le role de faire des experimenations animale et non humaines.
      Le departements de biologie en principe doit avoir sa propre animalerie pour faire ce genre d’etudes..si vous consultez la revue vous allez voir certaine etude purement experimentation animal comme celle réalisé par Demouche et Moulshoule et qui porte comme titre
      «  »Anémie maternelle pendant la grossesse et la supplémentation en fer
      Maternal anemia during pregnancy and iron supplementation
      A. Demmouche, S. Moulessehoul in -Antropo, 24, 21-30. site web didac.ehu.es/antropo-

      si on regarde un peu l’artcile en question on lit dans la partie Materiels et Methodes

      A la suite des résultats des dosages réalisés auprès de notre échantillon initial (n = 92), nous
      avons prescrit aux femmes qui ont montré une anémie, une supplémentation en fer sous forme de fer ferreux une cuillère à soupe à raison de deux fois par jour, c’est l’équivalent de 30 mg de Fer par jour. Ainsi, au troisième trimestre (7 mois ± 3 S.A.), un deuxième prélèvement a été réalisé pour les deux groupes: femmes anémiques qui ont reçu une supplémentation en fer et femmes non anémiques, afin de comparer nos résultats et surtout pour évaluer l’efficacité du traitement et son
      effet sur l’age gestationnel et le poids du nouveau-né…
      vous voyez que les methodes utilisées en biologie animale sont utilisés en medecine a sidi bel abbes, sans aller oser dire que les femmes e,ceintes ont été utilisés comme des cobaye..
      la difference entre une études mediacale qui se passe entre le malade et son medecin privée est d’un caractere therapentique c’est a dire que seul le medecin a le droit de demander une serie d’examin pour établir son diagnostique finale si le malade presente une carence il coorigera cette carence a la suite de nombreuse consulatations le medecin dans un cadre de formation une these de doctorat peurt avoir l’acces au archives confidentielle dressé une études la presenter en privé ou en publqiue àa depend du caractere de l’etude et les données seront transmlis au minsitere qui lui va prendre une serie de decision multisectoriel au niveau du parlement pour eventuelemnt cooriger un probléme d’ordre de sante publique soit ameliorer le salaire de gens soit sommer le minsiter de l’agriculture afin de pousser les industriels de l’agroalimentaire a faire preuve d’ innovation..
      vous voyez nous sommes en pleine khalouta n’importe qui fait n’importe quoi sans que cela n’attire l’attention…
      donc prire de fermer les hopitaux et clinique en inscrivants devant les portes
      ‘interdits a toute personne hors specialité d’entrer et toucher » merci
      la meme chise sera inscrite sur les porte du departement de biologie

Répondre