La Voix De Sidi Bel Abbes

La polémique se poursuit en France sur le paiement des frais d’hospitalisation de Bouteflika au Val-de-Grâce

« Combien l’Algérie doit-elle à la France en matière de frais de santé ? » et « l’Algérie a-t-elle réglé la facture de Monsieur le président Bouteflika au Val-de-Grâce ? » Les questions ont été posées, ce mercredi 22 janvier, dans un entretien avec la ministre de la Santé française, Marisol Touraine, réalisé sur le site Internet du quotidien d’opposition Le Figaro.

« Je ne peux pas répondre à cette question, il faudrait que ce soit l’hôpital qui donne l’information, mais je n’ai pas de doutes ni d’inquiétudes sur la facture de l’hospitalisation de Monsieur Bouteflika », a répondu la ministre française. « On parle de 6 milliards dus par l’Algérie au titre des arriérés médicaux ? », renchérit le journaliste du Figaro. « On est dans l’excès. Oui, il y a des arriérés et ce sont des discussions sérieuses que j’ai engagées avec l’Algérie qui ont mené à ce que l’Algérie, à la fin 2012, règle une première partie de ce qu’elle doit, puisqu’une somme de 15 millions a été versée. Ça vous donne l’ordre de grandeur. On n’est pas du tout dans les milliards ».

La ministre française persiste et signe : « nous considérons qu’il y a encore des sommes que l’Algérie nous doit. Les discussions n’ont pas progressé assez à mon goût et je souhaite, je l’ai dit à mon homologue algérien, qu’elles reprennent de façon plus rapide et plus vigoureuses ».

Selon un rapport  d’information publié par le Sénat français en octobre dernier, « il convient de citer, par exemple, la question des créances hospitalières avec l’Algérie, qui existe d’ailleurs avec d’autres pays du Maghreb. Il s’agit, en fait, de créances de la Caisse nationale de sécurité sociale algérienne mais aussi de créances d’État, dont le montant est estimé à 30 millions d’euros ».

Ce rapport ajoute que « ce dossier délicat est traité par le ministère des Affaires sociales et a bien évidemment été inclus dans le champ de la visite présidentielle de décembre 2012, à l’issue de laquelle les Algériens ont versé plus de 13 millions d’euros, ce qui constitue une première évolution positive alors que la question était bloquée depuis très longtemps ».

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=36696

Posté par le Jan 22 2014. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, MONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

4 Commentaires pour “La polémique se poursuit en France sur le paiement des frais d’hospitalisation de Bouteflika au Val-de-Grâce”

  1. BADISSI

    c’est notre président on le respecte occuper vous du sioniste mehenni

  2. tewfikhayii

    Salam,
    Non Si badissi,ce n’est pas mon président,c’est un triste sire qui a toujours trempé dans toutes les magouilles.C’est lui et son clan d’oujda,et son clan de Tlemcen et Nédroma qui ont foutu le pays dans la merde,alors, si tu veux le respecter,a`ta guise,mais n,essaies pas de lui trouver des circonstances atténuantes car il n’en a pas,et ce qui lui arrive,n’est que justice divine.Ce n’est pas moi,ni un autre pôvre algérien qui lui a imposé ce qui lui arrive.Une autre chose pour finir,celui qui le conforte, et approuve son bilan, sera comptable et responsable de ce marasme devant Dieu tout puissant,alors si Badissi,toi qui craint Dieu,fais gaffe de perdre ta crédibilité vis à vis du créateur,en t’aliénant avec le créé,et de le conforter,car Boutef est foutu,et il est entrain de payer ici bas avant le grand départ.
    Salam

    • BADISSI

      @teyfikhayi
      salam aalykoume mon frère j ai répondue a un certain joseph un mourtade , pour impliquer des régions entières pour une personne ou un petit groupe qui commettent des erreurs , notre problème depuis 62 chaque président apporte son clan aujourd’hui vous dites oujda Tlemcen Nédroma , hier c’étais le clan de l est le socialisme catastrophique ou on prit les terres a ces propriétaires , le monopole d’états ect …….. vous savez le système politique dans notre religion salam khayi

  3. bendida

    je me suis adresse a l hopital de sidi bel abbes pour une consultation on m a donner rdv pour le mois de mars

Répondre