La Voix De Sidi Bel Abbes

l’A.N.D.I. cherche locaux pour s’installer à Sidi bel abbes

L’agence Nationale du Développement de l’Investissement  est une agence gouvernementale qui vient pour la seconde fois frapper aux portes de la wilaya de Sidi bel abbes,cette fois ci sur injonction du premier ministre .Après une première fois ,il y a de cela quelques années déjà,où elle fut l’objet d’une fin de non recevoir ,pour manque de locaux pour son installation.Celle ci est partie s’installer à Tlemcen,comme d’ailleurs beaucoup d’organismes qui ont été poussé à partir vers d’autres cieux.

L’ANDI a pour mission principale,le développement et le suivi des investissements;elle vise à faciliter,l’accomplissement des formalités administratives relatives au lancement des projets de création d’entreprises grâce à un guichet unique opérationnel.L’agence s’appuie sur un dispositif d’encouragement aux investisseurs.

Ce ne sont pas les locaux qui manquent à Sidi bel abbes.

Voilà un petit inventaire sommaire de locaux inexploités ou tout simplement sous exploités dans le tissu urbain du centre ville :

-L’ancienne direction des Affaires religieuses sise à la rue de l’inspecteur Basset qui  se dégrade faute d’entretien .

-L’ancienne mouhafadha au dessus de la banque AGB au coin des 4 horloges du coeur palpitant de la ville,qui est actuellement le siège de l’organisation des enfants de Chouhadas ,avec plus d’une vingtaine de bureaux inexploités,et livrés à la dégradation,et aux aleas du temps,faute d’entretien.

– Le siège de l’UGTA ,toujours au même endroit et toujours au dessus de la même banque , qui d’ailleurs est en litige  auprès des tribunaux avec cette structure syndicale pour infiltrations d’eaux usées, est également sous exploitée et dans un état de délabrement avancé. 

-Le siège du Pari Sportif Algérien,tout un château d’une  architecture rare ,et historique pour abriter une simple agence de pari sportif ,une aberration ,et cela ne se passe qu’en Algerie Le château du Prado ,un patrimoine  qui tombe en ruines sans pourtant émouvoir personne ,encore moins nos décideurs.

-Nous citerons également ,l’ancien comptoire d’escompte,situé au boulevard Larbi Tebissi à proximité de la Société Génerale qui a été occupé par les services des domaines ,avant leur déménagement vers leur nouveau siége.

-A titre indicatif les structures décrites ci dessus pourrons étre d’un apport précieux ,pour la créations de nouvelles  entitées adminitratives,ou socio-économiques qui prendront en charge ,la réstauration et l’entretetien de ce vieux bati,qui devra étre préservé et étre légué aux futures génération ,dans le domaine historique.

Voilà ,si l’on veut vraiment ,faire de Sidi bel abbes ,une plaque tournante ,de l’investissement,et du développement économique dans la région en sachant que dans d’autres Wilayates c’est toute une stratégie de marketing qui est en train de se développer pour attirer ,les mécanismes favorisant la prospérité,en faveur de la création d’emplois.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=2787

Posté par le Avr 13 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Répondre