La Voix De Sidi Bel Abbes

La ministre de l’éducation : «Il est urgent de réécrire les programmes scolaires»

imagesAssurant qu’il n’y aura ni «ataba» (le seuil des cours) ni rachat pour le baccalauréat de la session de juin 2015, la ministre de l’Education nationale, Mme Noria Benghebrit, a indiqué, hier, au micro de la Chaîne III de la radio nationale que «la décision a été prise sur la base des recommandations issues de la conférence nationale sur l’évolution d’étape de la réforme de l’école, tenue en juillet dernier, pour la valorisation du travail continu de l’élève, autrement dit la fiche de synthèse». «Une grande réflexion sur la méthodologie sera menée à partir de ce mois de janvier pour aboutir, en juin prochain, à une évaluation d’ensemble sur la réécriture des programmes scolaires dans le cycle secondaire, mais aussi le moyen et le primaire», a encore expliqué Noria Benghebrit, ajoutant que «l’urgence de ce chantier de réforme de tous les cycles s’est imposée de manière naturelle». «La réécriture des programmes scolaires est une urgence», a souligné la ministre de l’Education nationale, assurant que les «recrutements dans le secteur seront non seulement maintenus mais qu’ils pourraient être doublés». Confirmant la suppression de la deuxième session de l’examen de fin du cycle primaire (ex-sixième), l’invitée de la radio a également déploré que les programmes élaborés en 2003 l’aient été «dans l’urgence avant même la loi d’orientation de 2008», expliquant qu’il s’agira plus «d’ajustements que de réformes, avec une réflexion en cours sur l’enseignement secondaire et primaire (programmes et rythmes), au vu des recommandations de la commission nationale des programmes scolaires». Elle a rappelé que sur les 317 recommandations issues de la conférence nationale de juillet dernier, plus de 200 plaidaient pour la réécriture des programmes, insistant sur la formation des enseignants comme étant «la clé de voûte d’un enseignement de qualité». Les résultats de cette réflexion «seront connus en 2015-2016 s’agissant de la 1ère et 2ème année primaire ainsi que pour la 1ère année moyenne, alors que les cahiers des charges seront lancés dès mars prochain pour le cycle secondaire», a-t-elle encore précisé. Réitérant le maintien des recrutements précédemment prévus dans le secteur pour l’année en cours (7.000 postes), Noria Benghebrit a également ajouté que ces derniers pourraient être «doublés l’année prochaine», soulignant «l’existence des ressources humaines et des potentialités pour les différents paliers d’enseignement». Les besoins pour l’année prochaine «seront examinés à partir du mois en cours», a encore précisé la ministre, prévoyant l’ouverture de nouveaux établissements scolaires «afin de lutter contre la surcharge des classes».
La ministre de l’Education nationale a, par ailleurs, informé de la «tenue prochaine d’un conseil interministériel (CIM) qui sera consacré précisément à la rentrée scolaire 2015-2016 et qui en définira les priorités». A une question sur l’enseignement privé, la ministre de l’Education nationale a indiqué que «la place du privé demeure faible, dès lors que le nombre d’élèves qui y sont inscrits représentent moins de 1% des scolarisés». Sur ce même point, elle dira que «la porte est ouverte pour ces investissements dans l’enseignement privé selon un cahier des charges et avec obligation de résultats, ce qui est néanmoins important pour nous est que le programme national soit la seule référence». Abordant le volet du dialogue social avec les différents partenaires, la ministre a assuré que «des progrès gigantesques ont été réalisés à l’issue des différents pourparlers», précisant que «sur les 36 revendications des syndicats, 34 ont été satisfaites». Insistant sur ce point, Noria Benghebrit dira que «le débat mené avec le partenaire social consiste en la mise en place d’un pacte pour résoudre définitivement les problèmes liés au secteur». «L’Observatoire de l’éducation et de la formation, dont les textes juridiques existent mais non encore mis en application, sera mis en place au courant de ce mois de janvier» a, enfin, annoncé la première responsable du secteur de l’Education.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=57512

Posté par le Jan 5 2015. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

31 Commentaires pour “La ministre de l’éducation : «Il est urgent de réécrire les programmes scolaires»”

  1. BADISI

    le réécrire en suivant qui ?? ou quelle méthode ??

  2. OUERRAD en squatteur

    R.eecrire en suivant le bricolage de 62 a nos jours merci madame BEN G.

  3. Mohand

    Après 30 ans de bouzidisme , on parle d’urgence. c grave.

  4. Mme CH

    Effectivement, on passe du Bouzidisme au Crascisme en général….???? Attendons pour voir…!!!

    Alors, est ce qu’on peut savoir en quoi consiste cette réécriture….!!!! Et elle se fera selon l’esprit et le désir des orbitons de Hizb França ou par tout l’arc en ciel…..!!!! Surtout, en ces temps qui courent, tout semble transiter par là bas chez-nous….!!!!

    « Une grande réflexion sur la méthodologie »….??? C’est bien, mais quelle méthode va-t-on encore tester….??? Et qui est habilité à le faire, les mêmes qui ont choisi les autres programmes….??? Tant qu’il y a des cobayes, tout baigne dans l’huile…..!!! Et d’ici là, on aurait façonné des générations de petits pingouins….!!!

    Une autre question qui a assisté à cette conférence nationale de Juillet…??? Et qui sont les membres de la commission nationale des programmes scolaires?? Est ce que tout l’arc en ciel y est représenté ou juste une ou deux couleurs…??? Sinon, ça serait Ella3ab Hmida wa Errachem Hmida dans la cour de Hamida.!! Par ailleurs, ce sont les enseignants, les élèves, les parents, la société et la nation qui vont subir les conséquences….!!! Surtout que ces ministres même s’ils se « trompent » personne ne leur demandera des comptes, autrement dit Khabza…..!!!!! Allah Yjib El Kheir…!!!

    • Soubhana Allah

      On parle de systeme éducatif qu’il faut repenser et vous nous parlez de HIZB FRANCA;quelle hypocrisie ,comme si votre expression qui apparait clairement ,impregnée des fondements de la langue française vous indiffère au point d’afficher votre ingratitude à cette langue qui vous a conduite là où vous etes.A moins que vous ne confondiez universalité de la culture et idéologie paralysante
      et rétrograde.Décidémént ,vous ne serez jamais satisfaite de quelque proposition que ce soit sauf à poser des a prioris ridicules et à vous positionner comme le maitre( maitresse )à penser sans substance nutritive.ALLAH YAHDINA.

      • Mme CH

        Un chef de partie politique (dont je ne suis pas adhérente…) a dit: « l’Algérie d’aujourd’hui est affaiblie et privée de son indépendance par l’abus de pouvoir d’une minorité de riche »….Moi je dirais autre chose….!!! il ajoute: »Le peuple algérien est toujours colonisé par une nouvelle forme de colonialisme politique imposée par une force extérieure, celle de l’Elysée qui cherche à assurer ses intérêts en Afrique à partir de l’Algérie.. »

        Il a dit aussi: « Nous devons s’identifier à notre propre constitution et pas une copie de la constitution française… »

        Toute cette grande vadrouille est assurée par les orbitons de Hizb França qui se trouvent à tous les niveaux et dans tous les secteurs…., sinon les pingouins ne peuvent rien faire sans les manchots et les Oursons en peluche…..!!! Pigé….!!! Quant à l’hymne de l’universalité dans un seul sens pour endormir les damnés de la terre, vous pouvez aller le fredonner ailleurs….!!! Car cette idée d’universalité a servi uniquement le faciès du néo-colonialisme et à l’ethnocentrisme qui peut se trouver enlacé à la pensée raciale, pour asservir au nom de la civilisation des Trois Nord, les peuples de « race inférieure », ça ne vous rappelle rien…???

        Allah Yahdina…!!!

        • Mme CH

          Ah! J’ai failli oublier…!! Pour la substance nutritive, vous avez raison….!!! Je vis sans substances nutritives à base de fromages puants de Normandie dont les prairies sont arrosées avec l’eau de la Seine mélangée avec le sang des algériens noyés un certain 17 Octobre 1961…!!! Donc, si vous trouvé que je suis sous-alimentée à cause de ça, eh bien, Allah Ghaleb, je préfère mourir de faim et ne pas manger les germes pathogènes des autres….!!!

  5. Mehdi

    Avant de réecrire les programmes scolaires , il faut réecrire la véritable histoire de la guerre et de l’indépendance de notre pauvres ALGERIE « pays riches »

  6. h. bouasria

    Comment réécrire un programme scolaire ? Si on a dans le système éducatif un responsable suprème de l’enseignement et de l’éducation ne sait meme pas parler la langue avec laquelle vont faire réécrire ce programme scolaire .On pleur le programme qui nous a fait naitre un Djillali Elyabes et on pleur aussi ceux qui l’ont écrit Bay Bay l’éducation chez nous la preuve venez voir les ween end dans nos villes les élèves au lieu de réviser et se distraire un peu aprés une semaine fatidique de cours ils courent de faire les cours supplémentaires c’est quoi ça ? Ca prouve le niveau dans les établissements est nul comme celui qui dirige tout le département. Mes grands parents disaient celui qui ne s’est pas rassasié par le grand plat ne sera jamais rassasié aprés son lèchement

  7. madjid

    c’est aux pédagogues de discuter

  8. un vieux

    Les pédagogues vous dites ? Où sont -ils ? Quelle place ont -ils dans ce
    milieu où le commerce et la politique ont pris le dessus sur tout ce qui touche à l’enfant -l’apprenant et par conséquent la pédagogie ,? Les gens ne veulent pas comprendre que la politique a pris le dessus sur tout et personne ne peut
    changer quoique ce soit ! Les programmes ? parlons -en:
    Ils sont en inadéquation totale avec le devenir de ce pays : que veut-on faire de l’enfant de demain ? Quelle place occupera-t-il dans la société future?
    Savez-vous pourquoi les programmes sont difficiles à toucher ou à modifier
    ou à réécrire ? Donnez-moi n’importe quelle réponse je l ‘accepterai ,sauf
    le côté technique ,pédagogique ou psychopédagogique ou temporel (c.a.d
    lié au temps qu’il faut pour les élaborer )! Pourquoi trouve-t-on toujours le
    fameux prétexte (convaincant en apparence !!) que la réécriture des programmes prend deux à trois ans ? J’ai appris tout petit que autant la couleuvre est grosse autant elle passe (est avalée)chez les simples d’esprit
    mais hélas les gens sensés sont devenus un métal rare – presque introuvable parce qu’ils ont compris que notre système éducatif n’est pas au bord du
    gouffre seulement mais il est englouti aux fins fonds des abysses aristotéliciennes et ce ne sera sûrement pas la controverse ptoléméo-copernicienne ou -un peu plus tard, la certitude rationnelle de Galiléo Galilée , refusant d’abjurer le système héliocentrique de Copernic et……qui finira par murmurer ‘et pourtant la terre tourne sur elle-même ! ‘
    Nos décideurs ne veulent pas admettre que la pédagogie ne peut pas- à l’inverse de la rotation de la terre autour d’elle-même – tourner sur elle -même
    depuis des décennies que même Galilée ne peut voir avec sa grande lunette astronomique !!!! Bonne soirée !

    • Mme CH

      Alors là ; c’est un vieux de chez Vieux…(rires)…!!! Un post très intéressant, très enrichissant et très agréable à lire surtout entre les lignes aristotéliciennes….!!!

      Ah bon! la terre tourne autour d’elle même…??? Non…!!! Je croyais qu’elle tournait autour des Trois Nord seulement….!!!!

      Quant aux couleuvres, elles sont très bonnes surtout lorsqu’elles sont enrobées de chocolat, les gringalets (sans lunette astronomique) adorent cette gourmandise, car ils croient manger du chocolat…!!! Ohhhhh!!! Les pôvres malheureux….!!!! Tôt ou tard, ils auront une indigestion….!!!

      Amicalement…!!!

      • un vieux

        Salam Mme CH.
        Lire entre les lignes est très intéressant surtout que cela permet un échange
        pédagogique fructueux !

        • un vieux

          (la souris m a joué un petit tour et le post est parti sans prévenir (rires).
          Je continue …Merci Mme CH de me lire et de décrypter ma tristesse de
          voir mon pays aller à la dérive où nos vaillants chouhadas ont payé très
          cher pour voir ce pays refleurir après les années sombres passées dans la misère,la frustration. Oui même un vieux peut être triste de voir
          que Si Madani, Si Abdelaziz et Si Abdelkrim avaient pris la nuit – le chemin des oliviers et pour vous rappeler la fameuse phrase :  » …..et ils
          se frayèrent leur chemin à travers les oliviers pour aller vers …. l’indépendance !!! »
          Bien amicalement !

          • Lecteur assidu

            @un vieux. Curieux je voudrais savoir qui sont ces trois personnages cités ?Mes remerciements anticipés.

            • un vieux

              @ Lecteur assidu salam,
              Dans mes souvenirs d’enfant , je me rappelle de ces très beaux moudjahidines (chouhadas morts pour la patrie ) où ils venaient
              chez mon grand père maternel-qui habitait dans une grande
              maison en face de la gare de l’état -et au lointain il n’y avait que les oliviers, la verte prairie et les vignobles…Si Madani je ne l’ oublie pas
              car il a joué avec le môme que j’étais! maintenant pour vous dire cher
              ami ,qui ils sont de leur vrais noms je l’ignore ! Amicalement !

          • OUERRAD en squatteur

            Quelle veine d avoir cotoyer ces trois grands revolutionnaire de notre region .Leurs noms de guerre restent une reference pour ceux qui savent apprecier .Dommage le vieux t etais trop jeune pour suivre le meme chemin .N empeche leur souvenir est une tres belle periode de votre VIE ;

          • Mme CH

            Ohhhhhh…Merci mon vieux..!!!!! Comment allez-vous mon frère..??? mais vous n’êtes pas aussi vieux que ça….!!!! Je suis très heureuse de vous relire…!!! Un réel plaisir….!!! Mais je ne sais toujours pas pourquoi, vous ne vouliez pas faire la sieste….(rires)…!!!??? Et la ceinture elle est toujours là….??? Que de beaux souvenirs….!!! Restez avec nous…!!!

            Et rien que pour vous, ces paroles de la chanson « ça compte aussi la gentillesse »

            ça compte aussi la gentillesse
            ça peut changer le cours du temps
            Réinventer la jeunesse
            Aux yeux d’un homme aux cheveux blancs

            ça compte aussi la gentillesse
            ça rend meilleur le quotidien
            C’est un bonjour, la gentillesse
            Mais un bonjour qui fait du bien

            Elle se donne sans compter
            Dès qu’elle fait son apparition
            C’est la plus désintéressée
            De nos meilleures intentions……..

            Mes amitiés et mon profond respect…!!!

            • Lecteur assidu

              Le plaisir de lire cette dame.

            • un vieux

              @ Si Mohamed O.En squatteur, Salam fraternel,

              C’est vrai que j aurai suivi le même chemin des oliviers si j ‘avais été
              un peu plus âgé mais leurs souvenirs reste gravé à jamais dans ma mémoire! pédagogiquement et psychologiquement parlant l’enfant
              se rappelle parfaitement des événements marquants !
              @ Mme CH , salam fraternel ,
              Eh oui , c est comme ça , j ‘aime m’ identifier à l’olivier qui reste toujours vert toute l’année!
              Merci pour votre gentillesse bien illustrée dans le poème que vous
              m’avez offert !
              Pour la sieste obligatoire sous le contrôle de ma grand-mère(Allah
              yarhamha) je reconnais que ce n’était pas une partie de plaisir et…..
              …..gare à celui qui osait se faufilait de la grande salle sombre et , qui plus est, se permettait d’enjamber les escaliers et montait jusqu’à
              la terrasse !!!!Alors là , c’est la fameuse ceinture en caoutchouc
              qui  » intervenait « pour ….. remettre les choses dans l’ordre et tant pis si par la suite , l’on ne pouvait pas s’asseoir convenablement (rires)
              Mais cela a valu la peine car j’avais rencontré les anges qui allaient
              ………nous offrir la liberté en 1962 et… pouvoir planter des milliers d’oliviers qu’ils aimaient !Bien fraternellement .

  9. sory

    @un vieux NOUS NE DEVONS PAS NIER QUE DES PEDAGOGUES ONT EXISTE ET ONT TOUT DONNE.l

    • un vieux

      @ sory bonsoir ,
      De grands pédagogues existent -bien sûr – mais ils sont marginalisés et on ne les écoute plus , pire , on n’aime pas les voir ! Fraternellement !

  10. Ali

    Nous connaissons les pédagogues occidentaux tels Alain ,Freinet… mais j’aimerais que ceux qui maitrisent la langue d’el moutanabi nous parlent des pédagogues orientaux pour ne pas dire les arabo-musulmans Merci!

  11. moualim francis

    quelle est exactement la mission qu’est dévolue aux inspecteurs dits de l’administration pour l’enseignement primaire? ou s’agit il de création de postes fictifs! aussi les directeurs d’écoles sont secondés par des adjoints , ceci donne à croire qu’ils vont donner la priorité au volet pédagogique et laisseront la gestion des cantines à leurs à leurs adjoints ,espérons mieux.

  12. abbes

    des non dits dans votre commentaire

  13. SALAH

    Je lance un appel à mme le ministre de l’éducation nationale en vue d’étudier la possibilité d’intégration des suppléants ayant bénéficié d’une année d’enseignement et à laquelle ont donné entière satisfaction (propos recueillis auprès des inspecteurs) et je crois à mon humble avis qu’ils ont acquis une certaine experience

  14. Lecteur assidu

    Bonne proposition.

Répondre