La Voix De Sidi Bel Abbes

LA MEILLEURE CHOSE QUI NOUS SOIT ARRIVÉE / Par Abdellah Ouldamer .

579131_3837424820333_137577938_n   La chute des prix du pétrole est une aubaine. Elle nous permettra de laisser de coté les rentes artificielles. Une aubaine qui permet d’adopter une attitude future autant mature que responsable. L’algérien certes souffrira pour mettre en place cette économie, mais elle lui sera d’une grande utilité, celle qui viendra inaugurer l’aire du compter sur soi, finalement. Certains experts pronostiquent sur l’agriculture, du fait de l’immensité de la terre et ses microclimats. Industrie ou agriculture, peut importe, pourvu d’agir en professionnels, et, que nous sachions bien gérer. Une sacrée tache pour un pays resté longtemps, pratiquement depuis l’indépendance, sous le parapluie des richesses fossiles. La mise en place de quelques distilleries, pourrait faire du pays le premier exportateur de sucre, quand on voit la rapidité par laquelle pousse la betterave. Cette terre restée en friche pourrait relever le défit, par ses ingrédients riches si propices à la culture intensive. Surtout que la preuve en a été apportée dans le passé par rapport à la richesse des sols. Les gens ne pourraient pas vous croire, si vous leurs disiez que leur pays était le premier exportateur mondial d’alpha, et bien longtemps s’il vous plait. Qui n’a pas entendu parler du melon de Oued R’Hiou, des dattes de Ouargla, de la pomme de terre de Mascara, de l’olive Sigoise et kabyle, de l’orange de Boufarik, etc. Travaillons donc la terre, élargissons les parcelles, et intensifions les cultures. L’adaptation à cette mentalité nouvelle de la production rendement, se fera difficilement, si nous consentions les efforts voulus. Surtout que le gouvernement est de la partie cette fois ci.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=60004

Posté par le Avr 28 2015. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

9 Commentaires pour “LA MEILLEURE CHOSE QUI NOUS SOIT ARRIVÉE / Par Abdellah Ouldamer .”

  1. Benyahia Lakhal

    Ils sont seuls, les dirigeants de ce pays, à ne pas avoir compris que le pétrole est l’excrément du diable et que l’assistanat est le cancer d’une nation.

  2. Amirouche

    Si le pétrole coûterait moins cher , une autre solution le remplacera , peut être le gaz de schiste , gaz naturel , lignite ou tout autre source , de façon que par n’importe quel moyen les rentes ne s’épuiseraient pas ……….Ne dit-on pas  » Désert : endroit où l’on récolte du pétrole « ……………….Otage de ses hydrocarbures , je ne pense pas que la chute du prix du baril est la meilleure chose qui soit arrivée à l’Algérie .Je pense que l’assistanat généralisé (comme disait notre ami Benyahia ) est un boulet dont il sera difficile de s’en débarrasser …….. »YA LIFIHE 3ADA MA YANSSAHA GHIRE ILA METTE OU KHALAHA  »
    Arriverons-nous à renflouer les caisses de l’état avec l’exportation des produits agricoles si jamais la chute du prix du « zifte » serait encore plus vertigineuse …..?!!!
    Au fait ! celui qui me trouverai la semence du poivron vert certifiée ,je lui paierai son double !!
    « Roudi el meftehe ya khouya ♪
    roudi el meftehe ♪ héééye
    roudi el metehe ou weli el ardake ya fellah ♫ hééé wallah
    El pétrole rahe ya khouya ♪ el pétrole rahe héééy ♪
    ……..Et dans quelques années tu chanteras :
     » Warda bayeda fel 3lali fethette ma bine el douali wa kroume el tiiiiiine ♪
    Nassrya zineha ylali bien el fejriiiiine ……….Fel gharbe el ziiiine ♪ Belabbès watni blede khassla we blede el zine ♫♫♫

    Sallam

  3. OUERRAD

    Nibonne ni mauvaise , tout juste si l Algerien va relever le defi , et se lever aux aurores pour aller planter des choux .Dejà , au stade ou on en est on importe de la main d oeuvre , ce n est la chute du prix du petrole qui va nous secouer .L assistanat n a quer trop dure , et les generations qui suivent ne veulent rien savoir , on leur a trop gonflee la poitrine pour du festi , pour manger la rente . Depuis 62 , l air est le meme sauf que mon @mirouche s est trompe de refrain ce n est plus heeeye c est way way way ,,,,,,
    Vous pensez , ce que vous dites en parlant de l agriculture ?
    Savez , le retard pris par notre pays en matiere de nouvelles methodes agricoles ?
    Ou est celui qui est capable de dire à ce peuple la verite ?
    Combien meme , le petrole va faire des siennes , on deviendra comme l ethiopie , et on sera à la merci des puissances de ce monde elli ma yarhemch ,,,,,la releve n a pas ete prepare , et ceux qui auraient pu relever le defi ont ete contraint de partir ,,,,,,,
    le tourisme ? AH OUI ! c est bien une source de profit , mais depuis que l Algerien se croit etre le nombril du monde , il n acceptera jamais de servir un touriste et avec le sourire messiers comme au Maroc et en Tunisie ,,,
    lesocialisme specifique wel kedhb ghaledh el houm errass ,,,

    • Benzelmat

      S’il y en a un qui devrait se lever aux aurores, c’est bien vous, Monsieur Ouerrad.
      Pour nous servir des textes aussi mal fichus, et commis avec les pieds, il ne faut pas être très éveillé.
      (Je précise toutefois que je suis acquis aux vues des intervenants, qui déplorent l’impéritie qui a cours dans notre pays).

  4. Amine

    Bien dit monsieur Ouerrad.
    Message pour M. Tewfik, ton e-mail Khayi !

  5. Benzelmat

    Corrigé
    L’aire du compter sur soi : l’ÈRE / Peut importe : PEU importe / La rapidité par laquelle : AVEC laquelle / Défit : DÉFI / Olive Sigoise : sigoise (sans majuscule) / Cette fois ci : Cette FOIS-CI.
    Merci de vous relire, de grâce.

  6. oulhissane

    Mr Benzelmat,

    Prenez-nous dans votre indulgence et pardonnez-nous nos fautes. C’est plutôt des paroles qu’on échange, pas des écrits qu’on s’adresse.
    Écoutez ce qu’on écrit et ne le lisez pas.
    Avec toute ma reconnaissance.

  7. oulhissane

    Mr Ouldamer,
    J’ai grandi avec les dattes de Biskra, les oranges de Barigou (Mohammedia) la zlabia de Boufarik, les figues séchées de la Kabylie, le bélier de Sougueur, la vache de Guelma, le blé du Sersou, le burnous de Djelfa, le tapis de Ouargla, le mechoui et le thé de l’ex wilaya de Saida.
    Merci à vous de reveiller en nous toutes ces saveurs…

Répondre