La Voix De Sidi Bel Abbes

La magie de la 2ieme Sbaya de la 5iem édition au rythme des trésors Culturels ! par Mr Benkhelouf khadir

Cette fois ci c’est notre ami Monsieur Benkhelouf Khadir trés heureux de retrouver une bonne partie de l’équipe de notre journal tels messieurs Cheniti, Ouerrad, Megherbi, Miloua, Lacarne  et le sympatique Chaib draa D qui nous relate cette deuxième Sbaia. Suivons le  » L’exceptionnelle ambiance à travers laquelle la « Sbaya »  de cette veillée du 26/07/2013, nous a entraînée,  a défier toute autre manifestation, de par les touches qu’elle nous invite à  regarder, dans  un mariage de couleurs  qui étonnent, des senteurs de fraîcheurs et d’amitié, des costumes à nous, et des réflexions bien orchestrées. Tout un ensemble a été mis sur place, pour nous transporter de la planète « présent » vers une dimension ou le  voyage ferait escale dans le passé de Cheikh Bouamama, de Mostepha Benbrahim, Cheikh Abdelmoula,  jusqu’au dernier des « Gouals » que cette esplanade  de la « Tahtaha » a embrassée. Cette  2ieme  soirée  de la 5ieme édition, se veut être  le fruit d’une création très réfléchie, par sa scénographie bédouine,  qui n’a d’autre  mission  que de nous plonger dans le plaisir des sonorités  envoutantes, des traditions ancestrales, à ne pas omettre, mais surtout, de nous embaumer de par le magique  parfum du passé en nous faisant  remémorer, notre pure et dure culture traditionnelle  ou ont vécu de grands hommes, de grands poètes, et de grands chanteurs  et danseurs du bédouin.

Depuis de très longues années, l’esplanade  FIDA  du grand quartier populaire « Emir Abdelkader », habituellement surnommée « Tahtaha », cette  mythique place qui ne peut échapper aux souvenirs, de tout le monde et laisser indifférent, ceux  l’ayant côtoyés de près ou de loin, est devenu en l’espace d’une soirée, un lieu de rencontre et de rêve. Les fantômes de ceux qui l’on fréquentait, dans le passé, se sont confondus aux vivants, pour ressusciter sur scène à travers un riche programme, le rappel des personnages mythique, de leur actes, de leur singularité et de leur assise au sein  de la société Belabbésienne, que l’antique « Graba », ce quartier dont le passé, réserve des pages, pour l’histoire de la ville..

Une fois de plus, tout a été minutieusement préparé. Le service d’ordre par sa présence discrète a joué un grand rôle ainsi que la protection civile et grâce bien entendu à la collaboration de la maison de la culture, de l’APC, qui ont été pour beaucoup dans la réussite de cette « Sbaya ». Le programme de la soirée débutera par un groupe de Chouyoukh du Tarab EL Badaoui, nous rappelant les grands de ce genre que Sidi bel abbès a connu, tel que cheikh el Madani, Cheikh Abdelmoula El Abbassi, et bien d’autre encore, qui, ont connu une période artistique, affirmant  l’originalité du genre longuement défendu et dont on en revendique l’existence, pour notre culture. Beaucoup parmi les grands de ce style brilleront dans les registres du bédouin. Leur répertoire très riche de par le nombre de leur chansons  a permis de créer la métamorphose, devenue planétaire en ce temps là, Le Rai,. Et lorsque nous connaissions le chanteur Bédoui, nous adoptions son flutiste et son percussionniste, qui devenaient autant réputés que le chanteur, qui à son tour  tenait à son  « gssasbi »  et son « glayli ». Et quand le chanteur de ce soir s’est lancé dans sa première chanson, les âmes de tous les chantres que Sidi bel abbès à connu, planèrent sur la place, pour nous rappeler dans l’euphorie nostalgique, d’énormes succès de chansons qui connaitront une large audience. Le clou de la soirée style Bédouin fut l’agréable apparition du chanteur « Hattab », qui dans son style Bédouin-modernisé, s’en prit à un grand nombre de nostalgique de ce genre.

La Troupe de Baroud de Rélizane, a enrichi le spectacle et a fait découvrir au  public local  l’odeur du baroud et  leurs  mousquets bien bourrées dont les  tirs de salves  vers le sol  causent  sur la personne un effet de tremblement et de rapide frayeur, que la fumée dissipe systématiquement. Elle fut suivit par la troupe folklorique de Hssaiba, qui enchaina. Cette troupe de grande qualité du pur terroir bel abbésien du genre « Nehari », qui dans une chorégraphie étudié, fait apparaitre le positif culturel de la danse, qui plait aux yeux et à l’ouïe. Les danseurs de la troupe s’exprimaient en toute aisance et la « Tahtaha» devenait la leur, accrochant et entrainant avec eux un public assoiffé de ce type de danse, qui fait réagir nos « gènes » que les roulements d’épaules,  bien exécutés, avec  le rythme des pieds en communion avec la percussion du « Galal » et du « bendir » des musiciens. Cette troupe  Sud Ouest de la wilaya, est dans sa simplicité, une troupe de très grande valeur, digne représentante du folklore de notre région….. La poésie populaire du « malhoum » qui  a ses admirateurs, a permis au      cheikh Harmel , cheikh Guater Mahieddine et au cheikh Saim Saouadji de réciter chacun d’entre eux  un produit récent, le premier une sera Kassida sur la guerre de libération, le second sur une femme mythique de la ville connue des grands et petits  « Melouka » et le troisième, sur les échanges sociaux entre individus….

La soirée et le site ne pouvait avoir un « aura » d’importance, sans la présence de la troupe de Abbès Lacarne  dans quelques scénette de son Ultime Halqua, que le temps réparti imposait. En effet à travers leurs discours Abbès Lacarne et ses compères, n’ont jamais cessé de transmettre, l’état  de la vie interne de cette esplanade et  de celle qui est autour. Dans leurs citations à la Sidi Abderrahmane El Majdoub,  les comédiens, tentaient de rappeler le monde des Tahtahates  et  les rapports humains, crées autours à travers lesquels les uns et les autres se distinguaient. Une fois de plus et en très peux de temps, nous comprenions que « l’Ultime Halqua », si elle venait un jour à stopper de nous booster de plaisir, la Halqua deviendrait « vide de sens » – Le groupe musique « Touate » d’Assala donnait également de son temps et de son art….Une démonstration de combat de Canne «  El Matrag » , avec le talentueux Bouziane et un adepte de cette discipline, a permis au public de prendre connaissance avec  ce sport de combat et de spectacle- Le dernier groupe à intervenir fut le groupe Gnaoua de Noudjoum Ediwane, à son tour prit l’initiative, de faire apprécier aux spectateurs, le gout des profondeurs musicales, en les faisant  voyager, dans le monde des dunes, des palmerais et des horizons saharien, ou la note musicale, a le pouvoir de  mettre en transe ses adeptes  au rythme  du goumbri, pour  agir thérapeutiquement  sur l’individu. Le Goumbri vibrait, et le public avec. Enfin, nous avons remarqué, un public très nombreux et très discipliné, un beau monde de présent bel abbésien, beaucoup d’anciens de la ville, dont des artistes de divers horizons et des groupes folklorique, ayant tous répondu l’invitation de cette manifestation culturelle. »

 

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=30814

Posté par le Juil 28 2013. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

21 Commentaires pour “La magie de la 2ieme Sbaya de la 5iem édition au rythme des trésors Culturels ! par Mr Benkhelouf khadir”

  1. attou

    bon reportage on voit des personnes de sidi bel abbes du plaisir .

  2. kaid

    Kazouz est comme on le connait très imaginatif. j’étais comblé le reportage est bien Nous attendons la troisième réservée a la troupe beni ameurs vendredi

  3. miloua

    AVIS DE DECES DE NOTRE FRERE FEDDAL AEK
    nous venons d’apprendre a l’instant le deces de notre frere FEDDAL AEK.domicile mortuaire pres de la mosquee el kawter faubourg thiers l,enterrement aurait lieu apres la priere du dohr au cimetiere de sba nos sinceres condoleances a ses enfants et ses freres HAMANI. ABBES.ET ZOUAOUI inna lillah oua illayhi raji3oun

  4. fethi

    les photos sont belles

  5. Brahim ould graba

    la tahtaha a été animée je remercie kazouz mohamed de nous faire ca

  6. BENHADDOU B

    MES SINCERES CONDOLEANCES A LA FAMILLE FEDDAL « INNA LILLAHI WA INNA ILYHI RAJI3OU »

  7. samia

    je vois que belabbes est animée et les photos sont vraiment superbes Je salue mohamed kazouz et je lui fais un coucou grand comme son énergie

  8. messafer ft sba

    merci pour ce résumé.je ne pouvais y être.bravo kazouz

  9. HakemAbderrahmane

    Kaid Kazouz merci encore une fois !Vous êtes avec vos activités en train de répandre la joie à travers notre ville et de redonner espoir à tous nos enfants!Que dieu vous aide dans votre mission !

  10. HakemAbderrahmane

    Mes sincères condoléanes à la famille FEDDAL!

  11. abbes

    kazouz un mot merci et benkhalouf merci aussi

  12. Arbi

    Avec cela notre vieux quartier renait

  13. benali

    felicitations mister kazouz et benkhalouf khadir

  14. hamid ourrad

    Bravo Mr BENKHELOUF pour ce reportage de cette soirée inédite passée dans notre tahtaha mythique ,c’était un spectacle très varié ça m’a rappelé la halka de ANTAR et cheikh DAHO ,j’ai voyagé dans le temps 55ans en arrière……encore une fois merci

  15. belabbes

    du beau travail vive la voix de sba

  16. chaibdraa tani djamel

    Comme au beau vieux temps ,c’était magnifique!

  17. Majid

    belles photos et texte qui exprime la joie dans cette ancienne place de la graba avec ses souvenirs Le plein air aidant bravo kaid kazouz

  18. kazouz

    Nous sommes très contents de ces commentaires qui nous encouragent de plus en plus à faire mieux ,je sais bien que nous sommes pas encore arriver à notre but,mais une chose est certaine ,cette « SBAIA » évolue d’années en année,nous vous invitons tous à l’anniversaire de la troupe beni ameur au 45 années,il aura des témoignages ,des interventions de l’animation ne ratez pas surtout ce moment d’histoire de BENI AMEUR ,45 années on va la vivre dans une nuit du 02 AOUT 2013,on vous attends soyez les bienvenus,merci tous mes amis

  19. ALFRID MOKHTAR

    Salam

    Beau travail M. Kazouz et j’espere que tu vas bien.Keep up with the good work we are proud of you and your crew.
    Est -il possible de nous faire une video ? Merci

  20. kazouz

    on vous invite pour le VENDREDI 02 AOUT 2013 à partir de 22H30 MN au jardin de la maison de la culture « KATEB YASSINE » de Sidi Bel Abbés au 45 eme Anniversaire de la troupe folklorique de BENI AMEUR et à la cérémonie de clôture de la « SBAIA »soyez les bienvenus.Si vous avez des anciennes photos de la troupe BENIAMEUR et des témoignages apportez les durant cette rencontre pour l’histoire.

    • Mouhal

      Salam si Kazouz,
      La soirée du 45eme anniversaire de la troupe des beni ameur est une soirée réussie avec les beni halal et les beni ameur ,ce sont deux styles de alaoui différents.Le premier est plus traditionnel ,le second est plus vif et sportif.
      En tous les cas Bravo pour l organisation.

Répondre