La Voix De Sidi Bel Abbes

La Loi de finances 2017, la retraite, les binationaux Ces projets qui minent le débat à l’APN

La dernière session de la septième législation, dont le mandat arrive à terme en avril prochain, sera, selon toute vraisemblance, très chaude.

Les parlementaires de l’opposition promettent de peser de leur poids au sein de l’hémicycle pour «faire barrage» aux projets de lois «antisociales» proposés par le gouvernement. Quels sont ces textes de loi qualifiés de sensibles et qui risquent de susciter une vive polémique et du remous à l’APN ? Trois textes de loi sont en tête de liste : celui modifiant l’âge du départ à la retraite ; la loi interdisant des fonctions aux binationaux ; la loi de finances pour l’exercice 2017. Les deux premiers textes minent d’ores et déjà le débat au sein des commissions santé et affaires juridiques, alors que le débat autour de la loi de finances 2017 débutera au sein de la commission finances aujourd’hui.

Des parlementaires, notamment ceux du Parti des travailleurs (PT), annoncent la couleur et demandent, d’abord, le retrait du projet de loi portant sur l’annulation de la retraire anticipée, objet de discorde et de polémique. Rappelant que les membres de la commission santé ont entendu la semaine dernière le ministre du Travail ainsi que des représentants des travailleurs sur la question de la retraite, mais vu la protestation de certains syndicats autonomes qui n’ont pas pu s’exprimer sur cette question devant les membres de cette commission, cette dernière envisage de programmer, selon nos sources, une autre réunion afin d’écouter leurs arguments.

«La commission a écouté les représentants de l’UGTA ainsi que ceux des syndicats qui sont pour la suppression de la retraite anticipée, mais elle n’a pas entendu ceux qui sont contre cette disposition et ont appelé à un mouvement de débrayage», explique Naamane Laouar, précisant que la commission veut se rattraper en invitant ces organisations syndicales à exposer leur vision. Les députés ayant apporté leur soutien aux voix réticentes pensent que l’Exécutif veut passer dans la précipitation des lois qui remettent en cause des acquis datant de 1962, comme il veut leur faire porter le chapeau de l’austérité.

Les députés promettent une session houleuse

«Des projets de loi très dangereux pour les travailleurs et leurs familles sont programmés en cette fin de législature. Ces textes très sensibles nécessitent un large débat au sein de la société, d’où donc l’urgence de procéder à leur retrait», tranche le député Ramdane Taazibt du PT. Un avis partagé par des parlementaires de différentes obédiences.

L’autre projet qui n’est pas passé inaperçu et a divisé les membres de la commission des affaires juridiques a trait aux binationaux qui ne peuvent accéder aux postes de souveraineté. L’article 51 de ce projet de loi a suscité moult questions de la part des parlementaires. Si le RND a applaudi ce texte, son allié au sein du gouvernement et parti majoritaire à l’APN, en l’occurrence le FLN, a vivement critiqué certaines de ses dispositions.

Le troisième texte important qui risque de créer du désordre à l’hémicycle Zirout Youcef est le projet de loi de finances pour l’exercice 2017. Pour sensibiliser les différentes parties sur les mesures contenues dans ce projet, la commission finances ouvrira aujourd’hui un débat sur ce texte, en présence du ministre des Finances, du ministre délégué auprès du ministre des Finances chargé de l’économie numérique, des présidents des groupes parlementaires et des vice-présidents.

Ensuite, la commission écoutera les autres membres du gouvernement Sellal avant d’inviter les experts pour avoir leur avis sur les nouvelles dispositions de la LF-2017. Les nouvelles taxes introduites dans la loi de finances 2017 sont décriées par les parlementaires de l’opposition car elles ne sont pas faites, de leur avis, pour améliorer le pouvoir d’achat des citoyens. De ce fait, les députés promettent de reproduire le scénario de 2016 en perturbant les plénières qui seront consacrées au débat autour de ce projet de loi.

Par ailleurs, les députés dénoncent la programmation simultanée des travaux en plénière et au sein des commissions. «Cette démarche est interdite par le règlement intérieur, mais le bureau de l’APN l’a toujours pratiquée. Pour expédier des lois importantes pour l’avenir du pays, le bureau a programmé plusieurs projets au sein des commissions et en même temps des plénières. Ainsi les députés membres des commissions n’ont pu participer au débat en plénière.

Apparemment le même schéma est prévu cette année», dénoncent les députés. Notons que le projet portant sur les PME/PMI et celui relatif au règlement budgétaire sont également au menu de cette session. Alors que les textes de loi relatifs au code du travail, au code de la route et celui sur la santé, adoptés pourtant par le Conseil des ministres, n’ont pas encore été programmé à l’APN.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=69634

Posté par le Oct 24 2016. inséré dans ALGERIE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

4 Commentaires pour “La Loi de finances 2017, la retraite, les binationaux Ces projets qui minent le débat à l’APN”

  1. elabbassi

    bof y’a pas le feu, l’état algérien a entre ces mains la majorité des actions, ils ont tout nationalisé y’a pas de privé sauf dans les services mais sinon toute la finance estg entre les mains du gouvernements alors pourquoi ce tapage??
    Y’a le budget des moudjahidines a transférer vers la caisse de la retraite et pissitout ou es le problème??
    bon maintenant les enseignants ont raison de s’agiter car on va vers la privatisations de l’enseignement ça c’est claire et c’est normal l’école privée dans 10 ans ne sera plus l’école publique. c’est normal dans 10 ans les parents d’élèves auront un poids très importants parce que c’est eux qui payent et qui font tourner les salaires de l’école du collèges et du lycée et de la faculté c’est normal la direction doit tenir compte de leurs avis si on ne dit pas de leurs dictat. c’est normal question de pédagogie on doit laissé
    un petit écart d’âge entre l’enseignant et son élève au delas.
    dans le débat télévisé la journaliste de la télévision semble ne pas différencier entre l’école coranique et l’école académique. L’enseignant n’est pas un imame âgé de 60 ans en face de lui des petits enfants de 6 ans c’est un autre atmosphère.

    Des maintenant il faut laisser la retraite anticipé pour les enseignants en attendant une année de réflexion profonde pour voir comment placer un enseignants dans un dynamique de production après avoir été ôté de sa classe vue la différence d’âge.
    ici c’est un débat scientifique et financier de la caisse.
    malheureusement la caisse est géré par des administrateurs qui n’osent pas afficher le montant des retraite ça se peut comme l’avait déclaré le syndicaliste dans le plateaux ya des gens qui profite qui s’autoproclame  »cadre de la nations » alors qu’ils n’ont pas osé ou volontairement caché leurs abdications en face du FMI c’est le FMI qui est un cadre supérieur si cette organisation sait gérer le pays pourquoi elle ne viendra pas au gouvernement placer son représentant et on va entendre de leurs bouche leurs programme au lieu de laisser essuyer la mauvaise gestion la dilapidation le trafique sur le dos des gens qui travaillent honnêtement et qui cotisent normalement??
    Voila pourquoi ya une caisse a part pour les cadres de la nation et combien ils retirent de salaire de cette caisse et qui alimente cette CAISSE??
    Donc dans le soucies de transparence la caisse de la retraite doit publier tous les salaires qu’elle livre par mois sans nommé les personnes comme ça on aura une idée sur ce qui se passe dans cette caisse. Surement on va trouver une solution ya pas le feu

    si dans les années avenir les privés vont grignoter la part de la finance d’etat il faut des maintenant étudier ce qui se passe aux pays libéraux comme les états unis. comment chez eux le travailleurs est soumis au licenciement et comment l’American arrive a s’intégrer dans le marché du travail aussi vite que possible sans aucun soutient du gouvernement américain..
    si l’Algérie voudra garder son caractère sociale comme la France l’Algérie n’a aucun choix de se rallier politiquement avec les pays dite sociale pour créer un front commun
    je parle de la France les pays scandinave et les pays des dom tom et les pays sud américains pour voir comment équilibrer la planète tout axant sur la machine de développement  »un système sociale qui se développent » et non qui attend la rente.
    en Algérie nous avons une histoires hérités des arabes et des chrétiens, un compote riche des deux systèmes. Dans lequel Dieu est intégré comme pourvoyeur  »donner la zakate et le ciel répondra » les autres nations laïque n’ont pas de Dieu ils doivent compter que sur eux même. c’est normal un pays froids comme les pays nordique et nord américains s’ils ne gèrent pas leurs finances au centime prés le froid va les éliminer tous. on ne joue pas avec le froid..ici nous sommes en méditerranée le climat est favorable avec la garnina la khoubiza et les escargots tu peux passer facilement un hivers.. ça se comprend nous sommes un peu nonchalant dans la gestion et dans la comptabilité un trou de 1 millions comme 100 millions c’est kifkif..on dit rabbi karime rabi yakhléf..
    mais non le verset est explicite il faut gerer
    ‘’wala taj3al yadaka maghloulatane ila 3ounoukika
    Wala tabssoutha koulla el basti
    Fa tak3ouda maloumane mahsoura’’
    Donc la caisse avait étendu sa mains pour les soit disant cadre de la nation il faut revenir a un salaire optimal pour tout le monde aujourd’hui il est de l’ordre de 40.000 dinars si le retraité ne paye pas le loyer. Et s’il n’a pas de fille sans mariages a sa charge.
    Parce que les femmes étaient victimes culturel avant la femme avait un statut géré par les sociétés algériennes mais l’état avait introduit son nez pour soit disant faire du progrès alors ils n’ont ni gardé l’ancien système ni savoir appliqué le système soit disant moderne importé d’Europe. Le fait de construire des maisons et leurs offrir aux gens gratuitement cela ne se faisait pas chez nous avant 62..les parents étaient obligés de trouver une solution a leurs filles.
    Le problème de logement n’existait pas la fille trouvait facilement un marie car le marie construit cinq/cinq sa maison. Une villa deux étages prends 6 mois pour la finir alors que chez l’état l’algérien doit attendre 20 ans..Avant y avait le problème de la santé et l’état algérien avait fournit depuis 62 un gros effort il ne faut pas le nier là oui ils ont fait une très bonne chose surtout dans le transport et l’électricité. Mais le logement c’est une catastrophe ‘’promettre sans tenir sa promesse vaux mieux dire les vérités a tout le monde que celui qui pourra construire sont petit chez soit de 50 m² qu’il le fera tout le monde le fera mais laisser ce secteurs entre les mains des spéculateurs là ils posent l’Algérie vars les libanisations.
    Ces spéculateurs on doit les convaincre d’aller travailler ailleurs y’a beaucoup de créneaux vierges, un arbre d’oliviers peut donner jusqu’à 100 kg d’olive gratuit ni engrais ni intrant ni produit chimique ni devise ni importation ni machine ni rien. Tout vient du ciel.il suffit de donner la zakate pourque la production se multiplie d’année en année et la glycérine est fortement demandé c’est du devise si tu met 1 litre sur internet demain un American l’achètera
    Toutes peintures que tout le monde achète pour peindre sa maison est composé de Glycerine donc la SNIC est aussi acheteuse preneuse la pharmacie aussi
    Ces spéculateurs ne vont pas un peu se former s’assoir avec les ingénieurs pour voler quelques idées au lieu de rester dans les salons et les bureaux des kasmas et les cafés entrain de rouler les appartements

  2. elabbassi

    question finance surtout dite islamique tout le monde est dans la brouille
    riba et intérêts sont exploités a tord et a travers et les muftis algérien ne disent rien et s’ils disent quelques choses c’est des fonctionnaires ils faut les comprendre ils ne peuvent comme disent les mawala  » ni faire affamer le chacal ni contrarier le berger »
    nos 3oulamas fonctionnaire sont dans une situation inconfortable.
    hier j’étais chez Dacia sidi bel abbes y avait un groupe qui était en face de la Dacia Sandero il parait que la banque ELBARAKA offre des crédit automobile a l’islamique c’est a dire sans intérêts. Sauf que la liste était bloque et pour bénéficier d’une facture préforma il faut patienter même a 150 millions les gens achètent bien sur avec l’argent de la banque
    le groupe va tenter d’exploiter le haram et halal pour faire dissuader la majorité la bambe est lancé ya du nouveau ils l’ont trouvé  » une attente de livraison de plusieurs mois peut être un cas d’interet  » il faut que la transaction se fait en présence du produit et que la promesse est considéré comme riba. Donc la banque ELBARAKA devrait avoir un stock de voiture pour vendre halale c’est selon ce groupe. Donc ceux qui sont venue pour acheter une SANDERO sont dans l’étonnement ils se disent  »tiens un cas nouveaux d’interet » c’est normal chaque personne essaye par tous les moyens de dissuader les autres pour s’emparer de la marchandise qui te a faire ou créer une fatwa sur place une BOMBE ISLAMIQUE qui te réserve les avoirs de la banque a toi tout seul.

    c’est une pratique ancienne, c’est a dire lorsque un groupe voudra une chose a lui tout seul il fait une bombe de HARAME c’est comme ça pour manger le mouton on lui couvre d’une btana d’une peau de halouf il redevient halouf donc hrame donc personne ne va le capturer pour le revendre ou pour le consommer La Dacia est couverte d’une btana de halouf..et pour renforcer leurs dire un du groupe sort son téléphone portable et di ta tout le monde  »attendez je vais téléphoner au savant Saoudien il va nous dire une chose sur la durée d’attente » comme le film de spectoure TAHAR lorsque l’apprenti téléphone a Londres  » allo mister watson?? » et specteour TAHAR lui dit  » alors tu parlais a Patson ou a Keltoum?? » la prenti lu idit  » je parlais a Watson ensuite a keltoum ensuite lorsqu’il tu m’a enlevé le combiné je parlais a keltoum el khyout tkhaltou »
    spectour TAHAR lui lance  »Ya khouya 3andek wahd el figoura ya khouya mafhamtékch »

    ya wadi j’etais entrain de rire en disant en moi même au groupe ‘wa waddi la SANDERO prenez là je n’ai pas bersoin de voiture lol

    sérieusement est ce que les crédits sont harame??
    L’operation du commerce vente et achat sont clairement défini par le texte coranique
    il faut se baser sur des témoins c’est la base de toute chose
    Si la banque islamique prétend ne pas prendre d’intérêt et lorsqu’elle accorde le crédit sous forme de vente sans légaliser cette vente devant un représentant de la justice l’acte de vente est illicite car y’a pas une inscription une notification devant un juge qui met de coté le texte de la transaction. Dans le coran si il ya absence de témoin et de représentant d’un juge le vendeur peut exiger un gage comme garantie.
    Donc le credit n’est pas hrame si il obéit a l’opération de l’inscription devant des témoins. Donc si une banque ou un particulier offre un credit a une autre personne sans le faire a la manière islamique ce crédit est juridiquement nulle si l’emprunteur perdra son crédit il n’aura plus le droit de recourir a la justice islamique pour récupérer son crédits. Les banques françaises pendant la période coloniale ont exploité cette faille dans le système français. En absence de témoins les deux partis peuvent être lésés et le juge doit croire qui?? si l’un des deux pourra mentir. Donc c’est comme ça que les héritiers de l’emprunteur ont perdu leurs biens immobilier et foncier ils ont perdu leurs maisons et leurs terres. C’est une methode bien connu pour déposséder les gens de leurs terres..mais si le crédit était fait sur la méthode islamique les enfants de l’emprunteur seraient présent pendant la signature du contrat entre la banque et leurs pères ou un membre d leurs famille ils peuvent donner une objection a la transaction et le juge ne signera pas la transaction c’est a dire la banque si elle donne le crédit a cette personne c’est a son risque et péril et le juge ne demandera jamais a la force publique gendarmerie ou police d’aller lui récupérer ces biens.
    Donc les français ont exploité la force publique française gendarmerie et police pour récupérer leurs crédits perdu par un emprunteur frivole qui consomme la totalité du crédit dans la boisson les femmes et le gaspillage.c’est l’argent de la banque oui mais si elle ne l’avait pas accordé en présence des témoins elle ne pourra plus compter sur la gendarmerie pour récupérer le bien sous forme de gage déposé par l’emprunteur.
    Voila c’est pourquoi la banque ELBARAKA fait comme les autres banque ne pas accorder le crédit en face de témoins et cosigné devant un représentant de justice.

    la banque islamique doit prendre un autre nom  »banque comerciale »
    qui fait du des opérations d’achats vente pour les particulier en se basant sur les opérations réglementaire islamique c’est soit de rédiger l’acte devant les témoins et devant les héritiers soit si aucun n’est pas possible c’est au risque ou péril elle doit exiger des gages  »mankoule »  »bien mobiliers » c’est a dire faire un dépôt »
    ‘‘Comme  »déposes des bijou et prend le crédit »
    Aucun bien immobile comme une terre ou un logement ou un local ou usine ne sera prie comme gage que lorsqu’il n ya pas d’héritiers et ou le bien est vide et non occupé.
    si quelqu’un n’est pas marié et un local commercial il peut l’offrir en gage en remettant les clé a la banques. Le bien doit au moins couvrir les 80% du crédit. si la banque constate que le type n’est pas sérieux un consommateur effréné avec des antécédents
    le juge pourra bloquer cette transaction afin de protéger les deux paries la banque contre la perte de ces biens et l’emprunteur en face de la banque si celle ci ne recule pas devant la récupération de son biens..au départ fallait pas faire cette opération et le juge peux bloquer toute transaction douteuses..
    en islam tout est claire sauf que certain groupe pour prendre le tout font habiller le halale par du harame pour s’emparer de la totalité de la mise et laisser les musulmans dans la précarité..
    Le premier ministre avait dit un jour que les crédits ENSEJ sont halale mais aucun savant 3aleme n’avait décortiqué son discours car lui fait une politique de croissance pour le pays et en bas des gens exploitent la situation pour rendre le crédit ensej hrame afin de le prendre en totalité. Le premier ministre avait raison mais en partie c’est à dire qu’on doit revoir l’opération d’accorder des crédits par la méthode islamique dans un cadre de BANQUE strictement commerciale ou de développement c’est a dire que le projet est initié et finalisé et suivie par la banque et non pas le porteur de porteuse de projet. C’est a dire qu’une banque de développement doit recruter des porteurs de projets chez elle et les intégré dans son équipes. La banque a de l’argent et la matière grise. ici puisque ya pas de crédit donc y’aura plus d’interets car la banque fait fructifié son argent en investissant et puisque son avenir est lié a la reussite du projet donc elle ne peut se permettre de jeter de l’argent par la fenêtre et attendre les assurances pour leurs rembourser les pertes.
    Donc en islam les banques commerciales doivent affichés leurs noms sur des magasins.. Donc chez Renault Dacia c’est ELBARKA ET BNP leurs représentant sont présents sur place. On ne discutera plus avec un agent de vente mais bien avec l’agent de la banque commerciales..
    Donc on va abonner le système coloniale bancaire pour en créer un nouveau système typiquement algero-islamique bien que le laïcs algériens et il a le droit de l’être n’a rien a perdre dans ce système il a tout a gagner ..

    il me semble d’arrêter l’ensej cnac et soutenir l’angem qui elle va soutenir les parents qui ont besoin de petite somme de soutient logistique inferieur a 100 millions de centimes
    pour acheter de la matière première et petite machine artisanale pour une activité dite familiale et non industriel ou semi industrielle..C’est une bonne chose surtout pour ceux qui vivent en dehors des villes. Chez soit la femme peut confectionner des confitures des compotes des gâteaux des conserves et les mettre aux marché hebdomadaire.. quelqu’un qui habite la banlieues des villes n’a pas besoin d’argent..Donc même s’il ne gagne pas beaucoup dur son activité il fera beaucoup d’argent car il n’a pas de dépense a faire comme en ville
    Déjà en ville il faut au moins 2 fois par jours en taxi donc obligatoirement 140 da jours
    Donc 5 millions de centime par ans seulement pour le taxi,
    Donc le principe de l’ANGEM est une tres bonne chose faudra l’élargir dans toutes les communes de l’Algérie et le soutenir par l’argent des sadakate et non des zakate. La zakate c’est une affaire entre Dieu et son esclave c’est une affaire confidentielle. La nuit l’esclave fait une prière contractuelle ‘’si tu me donnes plus d’olive ou de moutons je donnerais les 10%’’ maintenant si l’esclave musulman ne tient pas parole son affaire et connu que par Dieu et personne d’autre mais le maire qui fait fonction de juge lorsque celui-ci n’est pas disponible peut exiger le versement de sadakate . et ces sadakate seront verser dans les caisse comme celui de l’ANGEM si ces membre seront bien sure élus chaque années. Et non des fonctionnaires..déjà l’argent des taxis en ville de 5 millions par ans ça fera le bonheur d’une famille pauvre il faut toujours ouvrir la caisse année par années..l’individus peut donner 70 da comme sadakat chaque jours..la caisse fera 3 milions par années.

    ya khouya maintenant le secteur bancaire est claire est halale celui qui a une idée un porteur de projet n’a qu’a contacter une banque pour redevenir membre de son équipe.. et la banque n’aura plus accès aux assurances et doit emprunter de la banque centrales algérienne si elle ne rembourse pas la banque sera fermé et ces biens vendus aux enchaires la banque centrale retournera contre l’administrant et des propriétaires pour leurs vendre leurs biens ..Y’aura plus de banque genre anonyme ou SA mais personne physique …On acceptera plus des voleurs et des détourneurs des biens publiques qui les placent dans un banque et redevenir propriétaire anonyme. un voleur n’a aucun savoir pour produire de la richesse un voleur reste un voleur même avec une banque il ne sait quoi faire avec le l’argent la seul chose qui sait faire c’est voler..avec ces gens là on n’ira pas loin et a pas besoin de leurs argents ils ne servent a rien chkara argent dans une chkra cerveau ..vaux mieux les oublier et les mettre de coté en mettant a coté le système des sociétés anonymes
    si tu es capable ouvre toi une banque

     »allo Mister Watson?? Sandero its halale or harame??
     »iwa anta tu parlais a Keltoum ou a Sandero??
     »à Sandero ensuite a Keltoume ensuite a Sandero ensuite les files tkhaltou se sont entremélés »
     »ya khouya tu as une de ces figourates, allez léve toi  » lol

  3. elabbassi

    il est venu le temps d’operer un changement radicale dans la collecte
    de la fiscalité. il faut savoir que nous avons hérité
    ce systeme de la france coloniale. bon maintenant ya deux systeme soit on retourne
    vers notre ancien systeme arabo musulman authetique ou garder le systeme coloniale
    mais dans les deux cas on doit choisir UN et l’appliquer dans sa rugueur mieux que de rester assis sur deux chiase ni systeme coloniale ni arabo musulman.
    par exemple Monsieur Azzedine Kerri, directeur général des
    Finances au ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales sur le journal fait melanger les choses. Le role fondamentale des élus dans une mairie n’est pas de collecter l’impot mais d’aller s’engager d’applqiuer leurs programme politique. Les élus locaux faisaient des promésses a la population qu’ils travaillent dans ce sens pour les concrétisés.
    avant dans le systeme français des années 20 deja la machine coloniale n’avaient pas beaucoup de personnes pour gerer des des milliers de colonnie donc suvent un élu colonaile remplissait plusieurs fonctions qui ne n’etaient la leurs il accomplissait le triple role d’etre le juge le collecteur d’impot et le maire. avant y’avait pas de vehicule et la transmission des données etaient impossible a faire il falait creer des villages distant d’apres ce qu’on avait dit de 10 km afin de reduire le deplacement sur cheval sur une seule journée éclairée.
    Maintenant les choses ont évolué
    primo les mairies doivent avoir des antennes de la justice meme si il n ya pas de logement de fonction il pourra se deplacer la jouirnée et revenir le soir. Ici a bel abbes pour traverser la ville de bouit en bout de ben hamouda au fillage tiers il faut un 45 MN en voiture et sur route a 80km/H le conducteur fera environ 60 km c’est a dire de bel abbes a temouchent..lorsque tu diras a quelqu’un d’aller a travailler a temouchent ça lui parait tres long alors qu’il fait le meme temps a bel abbes ville.

    donc l’adminsitration fiscale en algerie doit se desister des élus ce n’est pas leurs role. maintenant avec la 4G et le payment en ligne et la carte d’identité numerqiue on doit y integrer dans cette carte le numero fiscale. Chaque algerien doit verser dans le compte en ligne la somme qui lui due. Il introduit sa carte il tape son numero ficle et fait le versement. dans le COMPTE DU TRESOR directement. Le role du fonctionnaire des impots dans chaque village chaque ville et de faire des enquettes pour voir la situation des gens et etablir des rapport sur la situation des gens . en principe c’est le role de femmes mais comme les femmes oublissent il faut au moins 3 assistantes. une qui appartient a ladministration fiscale et les deux autres sont assistante sociale epaulé par des associations qui travaillent pour le compte des élus. Les élus sur cette base auront une nette vision sur l’etat de leurs citoyens aussi l’adminsitration fiscale n’aura pas trop a charger de famille par rappoort a d’autre et saura comment faire pour  »fournir les aides et les pensions de retraites et les complements de retraite »
    Les élus des mairies doivent exploités leurs ressources pour presenter un projet éconiomqiue et sur cette base qu’ils seront élus dans les prochaines élctions communales de 2017.. ils n’ont pas le droit de toucher ni a la justice ni a la fiscalité. car la justice doit ouvrir des antennes partout dans les villages afin de traiter le probéleme localement a l’ameable avant de transferer le dossier vers la cours centrale de la wilaya.
    Avec la fabrication des voitures chez nous hamdoulah l’etat la justice et l’adminsitration fiscale n’auront plus l’alaibis du transport pour aller travailler sur les lieux et ne plus atendre qu’on viennent vers eux comme par le passé.
    et on fera encore plus et mieux chaque algerien des l’age de 10 ans doit s’initier a dooner son impot. donc les cartes d’identités numerique doivent etre élargie aux enfants des l’age de 10 ans. Il apprendra a donner chaque mois 10 dinars.
    le projet est donc faisable d’ici le mois de juin 2017 tout sera établie sous forme de la TOILE FISCALE qui ne laisse personne a coté..le but de la fiscalité ce n’est pas de pénaliser ni de forcer les mains mais bien d’aider les gens ..personne n’est a l’abris un petit accident de route et un riche peut redevenir handicapé poauvre d’ou on lui trouvera une pension?? les accidents les maladies les tremblements de terres ne diffrencient pas entre les personnes ces choses frappent aveuglement …
    bien que l’impot peut dans certaine mesure et sous ordre de juge integrer le don de sang..au moins chaque conducteur perorietaire d’un vehicule doit faire un don obligatoire porté sur son permis de consduire parceque il a une forte chance de faire un accident les conducteurs aujord’hui pas comme hier de faire un accident et ont besoin de sang. voila donc c’est un avis sur la fiscalité d’un point de vue ex coloniale
    a voir comment operer des changements radicales dans son principe de fonctionnaire
    mais coté islmae c’est a peut pres la meme chose car les français catholqiue l’ont copié du monde arabo musulman qui etait le créateur..
    dans l’islame au lieu de partler d’impot on partle de sadakate et y’a pas une separation entre l’adminsitration fiscale et l’adminsitratyion judiciiare. L’impot fait partie du ministére de la justice c’est le juge qui la controle..la france avait fait separation on ne sait pas pourquoi??

  4. mehdi mountather

    Ces partis politique la constitution satanique de la franc maçonnerie a la poubelle de l’histoire.Au président Bouteflika d’appliquer la charia islamique aujourd’hui en urgence après ces avertissements d’ALLAH ces séismes en Algérie pour éviter la mort des algériens des 48 wilayas par ces punitions d’ALLAH les séismes plus 6 tsunami volcan météorite les inondations les foudres feu de forêt tornade tempête de sable si la fin du monde 11.11.2016 pour éviter l’enfer et pour éviter Gia Daech a l’enfer aux terroristes marionnettes de satan de poser leurs armes.

Répondre