La Voix De Sidi Bel Abbes

La fuite des cerveaux a coûté 105 milliards de dollars à l’Algérie

Les « exportations invisibles d’êtres humains » : c’est ainsi que l’économiste et ancien ministre Smaïl Goumeziane caractérise la fuite des cerveaux en Algérie. Dans un article publié sur le site de Libre-Algérie, Goumeziane évalue l’impact financier du départ de 500 000 cadres algériens vers l’étranger depuis une trentaine d’années. Le coût indirect de ce phénomène, à travers le manque à gagner pour l’Algérie, s’élève à 105 milliards de dollars sur la période en question, affirme l’économiste.

60 milliards pour la formation

Dans le détail, « ce sont quelque 500 000 individus qui sont partis », rappelle l’ancien ministre. Ce type d’exportations sortent régulièrement et gratuitement du pays sans qu’elles n’apparaissent dans les statistiques du commerce extérieur », précise la même source.

Ces « exportations » profitent donc aux pays d’accueil, et non à l’Algérie. Pourtant, notre pays dépense des sommes considérables pour la formation de ces cadres. Surtout, la prise en charge en Algérie permet des économies énormes aux pays étrangers.

En effet, les dépenses de formation d’un cadre sont de l’ordre de 8 000 dollars par an dans un pays comme la France. Il faut environ 15 années pour former un cadre, soit un coût global de 120 000 dollars. Pour 500 000 individus, cela représente un montant global de 60 milliards de dollars, estime Goumeziane.

105 milliards de dollars de richesses perdues

Par ailleurs, une fois installés dans leurs pays d’accueil, ces cadres émigrés ne créent donc pas de richesse en Algérie. Ce sont autant de personnes créatrices de richesses en moins dans le pays. Or, avec un PIB/habitant de « 7 000 dollars, soit 210 000 dollars sur trente ans, le départ de 500 000 cadres s’est donc traduit par une perte de richesse nationale de quelque 105 milliards de dollars », calcule l’économiste.

Ce n’est pas tout. En plus du coût financier, le départ de ces cadres implique d’autres conséquences, rappelle l’ancien ministre : « que dire de la perte d’expérience que cela a occasionné pour le pays, de la diminution de la capacité d’innovation, de l’absence de capacités techniques, organisationnelles et culturelles, du manque d’effet de transmission et d’entraînement pour les générations futures ? » Un coût inestimable.

300 milliards de dollars de richesses créées à l’étranger

Enfin, parlant de « cadeau royal » aux pays étrangers, Smaïl Goumeziane rappelle que ces derniers bénéficient de la création de richesse de nos cadres. En effet, avec une moyenne de 20 000 dollars par an de richesses créées, les 500 000 cadres algériens installés à travers le monde ont contribué à la création de 300 milliards de dollars de richesses.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=69257

Posté par le Sep 24 2016. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, SOCIETE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

19 Commentaires pour “La fuite des cerveaux a coûté 105 milliards de dollars à l’Algérie”

  1. Hassan

    Il n’y a pas de fuite de cerveaux d’Algérie: On les a poussé dehors. allez oust oust dégagez on n’a pas besoin de vous. On a du pétrole, donc l’argent on peut ramener des coopérants techniques qui ne nous casseront pas les pieds avec les problèmes des cadres algériens. On est même prés à leurs payer le billets d’avion pour qu’ils partent . Allez oust dégagez il n’y a rien pour vous ici. Ha vous êtes devenus des binationaux , on le savait. Vous êtes des algériens seulement pour voter et puis oust dehors. Même ceux qui veulent faire du bénévolat pour aider le pays. On n’en veut pas. l’Algérie c’est notre propriété , vous n’avez aucun droit même pas le droit de penser algérien. H mimed du RND l’a confirmé . Quoi encore vous voulez nous concurrencer? Que neni , rien pas de cerveaux en Algérie ou trés peu pour pouvoir tirer la charrette pour nous.
     »un pays sans problémes n’est pas un pays.
    El hamdou li Allah l’Algérie n’a pas de problémes »
    Auteur Président Chadli Benjedid.

     »L’Algérie se trouve au bord du gouffre,
    heureusement on a fait un pas en avant »
    Auteur: Caid Ahmed secrétaire général du FLN.

  2. elabbassi

    j’allais le dire si hassan
    un cadre ne vaux rien a l’étranger les pays producteur cherchent et payent cher les ingénieurs et techniciens producteurs. ces théoriciens personne n’en voudra et vaux mieux les perdre que de les laisser sinon ils vont faire une catastrophe avec leurs ignorance et leurs mauvaise théorie comme quoi la bombe atomique est tiré de l’uranium alors ils sont toujours a la recherche de l’uranium pour faire fuire les vrais ingenieurs car le theoriciens redoute le producteur le detenteur de savoir. si l’ingenieur plie bagae l’usine s’arret et le cadre ne fait rien l’usine va fermer et il sera dehors..alors il prepare sa sortie il est toujours sur ces gardes.  »ya khouya les islmaiste ont raison dar el foug et hanoute tahet » 3alayha nahya wa 3alayha namoute c’est quoi cette chose »villa el foyg wal hanoute tahe » et le cadre fln dira la même chose ou a peu pré  »el  »villa el foug wal garage taht » qu’est ce que tu va faire avec le garage ?? il dit
     »nakrih je le loue pour un mou3alime pour faire les cours de soutient scolaire il me donne 8000 da par mois avec ma retraite ça me suffira  »
    allah yarhame babakoum ce genres d’individus sont des cerveaux?? ,, qui voulaient d’eux??
    mais y’a toujours des gens de haute valeurs que soit dans la gestion ou la production
    ces gens là sont visés par les étrangers ces étrangers gaspillent des milliards pour les pousser a migrer puisqu’ils sont intelligent ils ne seront redoutés jamais on ne les introduit dans leurs cercles.ils font peur..et souvent casse l’orgueil des judeo chretiens qui croivent faussement que la science est inné chez eux et nient l’exercice
    un fois un affairiste français triant un cartable venait me trouvait pour vendre ces appareils je lui avait répondu que je n’ai rien de responsabilité alors il sortit un porte clé en guise de cadeau corruption.0 je lui ai dit en moi même  »tu crois que je suis issus d’une famille misérable pour accepter les portes clé y a le porte cartable »
    il est reparti furieux ,,il y a ces européens porte cartable issus de quartier misérable qui se prennent en Afrique et en Algérie comme étant proche de La famille des Rothschild
    alors qu’a Paris ou a Londres il habite un studio 3 en1 seJour cuisine chambre et toilette dehors collective
    et parlant aussi des salaires en algerie dans les années 80
    le commerçant faisait 6000 da par jour de recette
    et l’ingénieur et le médecin faisait 6000 da par mois
    de quoi déguerpir ailleurs c’est normal après 20 ans d’études de sacrifice de nuits blanche de teste sur teste d’examen en examen tu lui donnes 6000 da??

  3. OUERRAD

    qu est ce que 105,,,, par rapport a ce que ,,,, les autres dinausores ont delapides de ce bled ,,,,, quantifiez messieurs ,, quantifiez ,,,

    • Amirouche

      OUERRAD

      TWAHACHNEKE SAHBI…

      Fais nous un p’tit coucou de « tantzantant »…Prompt rétablissement

      Salam

      • OUERRAD

        AHLEN .. AHLEN .. AHLEN BI EL HABAYEB…
        COMMENT VAS TU SAHBI ?????
        Pourquoi ce comment ,,,, i ben passque ,,, moi aussi j y suis un cerveau,,,
        et j ai ,,, fuite ,,,, hhhhhhhhhhhhhhhhhhh
        retablis toi vite ,,,, nos gamineries me manquent ,,,
        pas toi ??? GOUL ESSAHHH

    • Hassan

      Si El Abbassi votre commentaire me fait rappelait un fait véridique:
      Vers les années 70 des ingénieurs algériens frais arrivèrent de l’étranger aprés la réussite de leurs études. Ils n’avaient qu’un désire servir leurs pays. Le salaire d’un ingénieur à l’époque était de 148 000 centimes. Ils se présentèrent devant le directeur de l’entreprise pour leurs affectations sur les différents chantiers de production. Le directeur leurs remit leurs affectations et leurs dit allez-y. Ils demandèrent un moyen de transport pour les amener sur leurs lieux de travail en disant qu’ils sont aussi des cadres. Le directeur leurs dit  » Chez-nous les cadres on les suspend au mur sortez d’ici. »
      C’était les seuls cartographes algériens à l’époque.
      Le temps passa et plusieurs années aprés ces cartographes ont obtenu leurs doctorats et travailient au Canada ou l’un d’entre eux est devenu directeur de l’agence ACDI pour l’Afrique.
      Nous ne savons pas retenir nos spécialistes: Managers, ingénieurs, chercheurs en développement etc.. Suivant le slogan : » Nul n’est indispensable » Ce qui est une grave erreur de jugement. Il y a des gens indispensables pour le développement d’un pays et ce n’est pas H Mimed du RND qui a  »volé » les salaires des fonctionnaires qui dira le contraire.

  4. elabbassi

    si hassan
    généralement tous les pays qui ont basé leur action sur l’idéologie ont subit le même sort.
    la gestion au lieu de se faire comme les etats unis sur le dollars dans les pays idéologique se fait sur les concepts ancien moudjahid ancien combattant fis de chahide révolutionnaire leniniste revolutionnaire maoiste revolutionnaire troskskiste revolutionnaire ba3thiste ..au lieu de parler affaire croissance monnaie économie formation science developpement mesure etc on passe leur temps dans la blala toi ancien moujahide toi harki toi ba3thiste
    y’a plus de mesure et le pays plonge dans la parlotte comme tous les pays dite révolutionnaire regardez Cuba et Haiti a coté regarder l’empire soviétique d’un coté et petit pays comme la suède de l’autre.
    même l’esprit révolutionnaire a entache la gestion c’est un hôpital ou une école un lycée ou une usine est redevenue comme une caserne y a plus un processus de production ou de service mais un ensemble de gens entaché par le système révolutionnaire qu’on leur donne de l’argent de poche souvent des tickets pour aller au cinema ou prendre une douche.
    heureusement que l’algerie c’est recesie au temps de chadli pour enfin découvrir enfin la notion de valeur des chiffres des statistique de la monnaie malheureusement les gens qui n’avaient de bagage intellectuel se sentaient mis de coté car ils ne parlait que idéologie donc ils ont tout fait pour arrêter ce processus de réflexion et de gestion par les chiffres  »entrée sortie » le principe élémentaire d’un petit épicier. je pense que le temps est arrivé pour gerer le pays sur l’ancien model avant 54 c’est a dire sur la monaie et sur le principe entrée sortie.. ya ni revolution ni arabe ni français ni amazigh
    ni religion ni ancien moujahide ni fils de chahide ni ba3thiste ni léniniste ni blanc ni noir mais ya la monnaie et il y a les entrées sortie. si les sorties sont supérieurs aux entrées tu va dans le sens inéluctable de fermer boutique et libérer les ouvriers et en même temps aller changer d’activité en déclarant faillite.
    meme chadli a son temps n’était pas convaincu de ce systeme il disait  »nihana anamane bel arkame »  » on croit aux chiffres » il ya toujours le processus de croyance
     »on croit » car l’esprit d’analyse est absent ou ne fonctionne plus et on ne peut pas faire de l’analyse si on n’a pas une valeur sur laquelle on se base et les americains ont par hasards appliqué le dollars. les américains contrairement aux russes ils retournent tout au dollars donc ils avaient le moyen de peser un produit un service une marchandise
    les russes n’avaient pas de monnaie ils avaient des idées des paroles souvent tourné en langue de bois ils ont chuté en entrainant derrière eux tout un continent ..comme eux nous n’avons pas encore une monnaie on ne sait pas comment la renforcer l’évaluer
    l’empêcher de la laisser chuter etc.. parce que tout simplement on ne sait pas encore son importance on parle amazigh, langue, fils de chahide, révolution, harki, juif ,salafi,
    wahabite alors que les wahabite leurs deuxième illah après Dieu c’est le Rial essa3oudi qui est une devise reconnue a l’échelle international la ou tu vas on le prends.. c’est bon ..est ce que vous avez entendu un wahabiste répondre aux révolutionnaires algériens ou syriens ou irakiens?? jamais. mais des que tu parles affaire dollars rial marchandises production ils viennent en courant pour voir ce qui se passe ..

    • Hassan

      Si El Abbassi j’ai le regret de ne pas être d’accord avec vous quand vous affirmez que l’unité de mesure de tout sur terre doit être la monnaie . Aux USA la valeur de l’homme est nulle . Sa valeur dépend de la grosseur de son porte-monnaie. Le $ est le dieu des américains . Un dieu qui ne vaut que sa valeur en papier. En effet le $US n’est pas garantie par son équivalence en or:C’est du papier. Ils impriment la quantité qu’ils veulent et vivent à crédit. C’est l’État le plus endetté du monde.Ils vivent au dépend des autres nations. Toute personne politique qui ose proposer de lier le $ à l’or a automatiquement des problémes . C’est le cas de Mossadegh de l’Iran, de De Gaule (Mai 68), et plus prés de nous El Kadhafi. Un pays ou une organisation reconnue officiellement par l’État s’appelle le Temple de Satan et qui construit un temple dédié à Satan dans la ville de Salem et propose d’introduire l’étude du rite de Satan dans l’école ne peut en aucun cas être un exemple à suivre par les autres nations.
      L’URSS était basée sur la production de biens et services pour tous. Le but ultime pour l’URSS était le bien du peuple. Voici quelques exemples pour éclairer mon affirmation:
      Tout le monde a droit à une retraite et tout le monde travaille. Le chômage est inconnu
      Tous les travailleurs ont droit à la médecine gratuite et ce depuis que le ventre de sa mére jusqu’à la mort.
      Tout le monde a droit à un congé payé d’un mois par an et de pouvoir aller se soigner ou se reposer en bord de mer ou dans un sanatorium.
      Tous les enfants sont scolarisés et les livres sont gratuits .Les étudiants ont automatiquement une bourse d’étude et un job lors de la fin de leurs études.
      La culture est à la portée de tout le monde, même un ouvrier peut aller assister à un concert de musique classique ou un opéra. Les livres ne coûtent pas grand chose ainsi que le cinéma.
      Le transport urbain est pratiquement gratuit : Le tramway 2 koneks, le métro 5 kopeks. C’est insignifiant.
      Si quelqu’un tombe malade il peut téléphoner et dans les minutes qui suivent un médecin et une infirmière viennent chez-lui. il ne paie rien.
      La mendicité est inconnue en URSS.
      Toute personne a droit de croire dans la religion qu’elle veut. Elle a le droit de ne pas croire. Rien qu’à leningrad il existe plusieurs, églises, synagogues et une trés belle mosquée dans le style de Samarkand.
      L’URSS a été trahie par sa nomenklatura et à sa tête Un certain Gorbatchéve qui a reçu 400 000$ pour avoir envoyer 400 000 juifs en Israel. Un chef d’un Etat comme l’URSS réduit à faire de la publicité pour Pizza Hut. Quelle honte!

      Vous parlez de Chadli Bendjadid qui a  »libéré » l’économie. J’ai assisté à des réunions de travail avec Chadli quand il était chef de la 2e région militaire. C’est une bonne personne en tant qu’individu mais en tant que président c’est une catastrophe. Avec Abed el Hamid la science ils ont détruits les entreprises nationales et dilapidé les fonds laissés par Boumediene. Ils ont octroyé à leurs proches des villas pour un dinar symbolique. Par exemple le fils de Chadli a obtenu un gisement d’or dans le Hoggar.
      Le conseiller de Chadli était Mitterrand qui venait secrètement en Algérie et accompagnait Chadli pour chasser la gazelle. Ce fait est authentique et les gens de Tamanrasset le confirmeront. C’est lors de ces parties que la politique de l’Algérie était définie. Ce qui a amené l’Algérie presque à la faillite puis ce fut le FMI , 5 Octobre et la guerre civile.
      Puis ce fut le néo-libéralisme et le pouvoir des charognards et de la chkara.
      Tout systéme économique qui ne prend pas en considération la production pour le bien de l’être humain et qui se base uniquement sur la spéculation et les services finira tôt ou tard par disparaître.

      • elabbassi

        j’ai cité l’exemple des États unis pour comparer ce qui se fait chez les socialistes et dans les idéologie en general et ce qui se fait chez les comptables rationnel.
        lorsque un peuple parle de monnaie il est condamné a parler de valeur.
        mais lorsque un peuple parle d’idéologie y’a pas de mesure c’est pourquoi en Algerie on avait introduit le modjahide comme valeur ou tu est moudjahid ou tu es harki chez les socialiste pareille ou tu es révolutionnaire ou tu réactionnaires..ce sont des mots qui ne veulent rien dire sur le terrain économique..Tu vas chez les arabes wahabiste tu ne trouvera aucune trac de parlotte idéologique c’est le marché et la monnaie et le marché des valeurs dans ce marché l’être humain prend une valeur et l’accepte ou tu es un génie ou tu ne l’es pas si tu ne l’ai pas tu ne pas prendre le titre de génie car le génie doit donner la preuve de la création de richesse..le PDG de ooridoo a mesuré la valeur de PDG en Algérie elle l’avait rappelle sur la base des valeurs de ooridoo pas sur la valeur parce que son père était moudjahid ou chahid ou était révolutionnaire chez che guervara.
        dans de tel système des valeurs les gens acceptent de faire tous les travaux car le système les a permis de se mesurer chacun occupera la place que le marché du travail et de la création lui avait désigné c’est le marché qui désigne la valeur et la place des gens.
        vous parlez des communistes de 1920 qui ont fait ceci cela mais vous avez oubliez le travail déjà accomplient par les anciens russes sous la politique commercial scientifique et culturel des tsaristes. les universités russes ne datait pas de 1920 les socialistes ont profité de l’héritage du travail des russes avant 1920 ils ont tout dilapidé c’est normal ils ont trouvé une richesse c’est normal il se permettait de faire des folies jeter l’argent pare les fenetres..lorsque tout etait consommé dans les parades et les liesses populaires les réunions, la meme chose pour l’agerie l’algerie avant 1920 etait batis par des algeriens qu’ils soit chretien juif ou muslmans d’accords y’avait le politique qui dirigent il a fait des erreures et a aussi fait des prouesse mais l’algerie en 1970 avait sa monnaie 1 dinars=1 franc français sur la base de la richesse que l’algerien avait produit avant 1920.
        tout a été dilapidé distribué maintenant ya rien. ni perdrix ni mouche ni ni hirondelle nui eaux..pendant que les Wahabiste travaillent les algériens se réunissent font tout dans les réunions et une fois la réunion terminée chacun entre chez soit. ils ont consommé le titre de voyage les frais de mission la mobilisation des hôtel la mobilisation des services d’accueil tout une armada pour une réunion qui ne ébouchait sur rien pendant ce temps les Wahabistes travaillent et mesurent leur Rial sur le marché international.
        Si on est pas pessimiste on dirait que c’est impossible a ces pays de revenir a la situation poste 24 le milieu a été dilapidé et maintenant il faudra refaire sortir les gens des villes pour recréer la richesse perdu et gaspillé c’est un paris gagnant il faudra des gens de la hauteur des tsar des gens de haute culture d’un génie incomparable pour penser et créer cette politique..hier un ministre du gouvernent avait en arabe  »kamiyatou assahafiyine »  »la quantité de journaliste » elle était passé dans la presse. on peu faire de ce genre d’erreur mais au moins le rédacteur d’un journal peut le censurer mais si le rédacteur ne sait ce que veut dire quantité et nombre cela est grave..je pense qu’il nous reste que la sardine vaux mieux investir dans l’achat des chalutiers au lieu de voitures…tous les devise en majorité iront pour l’halieutique laisser les immigrés s’occuper des véhicules légers et de la petite entreprise laisser passer les machines librement sans taxe douaniers éparpillé cette taxe en impôt entre 5 et 10 ans.. un particulier qui voudra acheter une petite machine de moins de 50.000 euro a le droit d’éparpiller la taxe douanière sur 5 ans en impôts.
        les impôts avec commun accords avec les particulier acheteur de l’étranger tire cette taxe sur un reechelonement sur 10 ans max..l’essentiel l’individu travaille et crée de la richesse sinon l’État doit orienté sa vision sur l »‘halieutique et laissant les commune s’autofinance par leurs terres
        j’ai choisie l’halieutique car c’est contrôle par Dieu c’est a dire y aura pas de vol par invasion ..c’est dire Dieu mettra les bandes de poisson sous le chalutier du musulmans arabes et algériens croyant qui donne les 10% de peche comme zakate s’il a eu 100 caisses il met 10 caisses de coté pour les cantines les restaurants universitaire les hôpitaux et les associations et toutes les femmes en grossesse et en allaitement pendant 2 ans..C’est Dieu qui les nourrie par les 10% la part de Dieu va pour ces gens ..
        donc il faut aménagé une salle de prière dans les ports et que les capitaines fassent chaque nuit des salates et des prières et vont non pas de ramEner les caisse mais aller chercher les 10%
        on n’a plus de solutions j’ai proposé ici une politique ni tsariste ni colonialiste française mais algerienne

      • Mme CH

        Frère Hassan, totalement d’accord avec vous sur plusieurs points (pas d’autres), et surtout ce dernier paragraphe: « Le conseiller de Chadli était Mitterrand qui venait secrètement en Algérie et accompagnait Chadli pour chasser la gazelle. Ce fait est authentique et les gens de Tamanrasset le confirmeront. C’est lors de ces parties que la politique de l’Algérie était définie. Ce qui a amené l’Algérie presque à la faillite puis ce fut le FMI , 5 Octobre et la guerre civile.
        Puis ce fut le néo-libéralisme et le pouvoir des charognards et de la chkara.
        Tout systéme économique qui ne prend pas en considération la production pour le bien de l’être humain et qui se base uniquement sur la spéculation et les services finira tôt ou tard par disparaître…. »…c’est exact, d’ailleurs, Réda Malek a dévoilé une note confidentielle du PS de Mitterrand en date de 1993, qui incitait ses orbitons à nourrir la Fitna en Algérie…..Ah! Décennie noire si tu m’étais contée…!! Allah Yarham les enseignantes de Sfisef et toutes les victimes de l’époque…!

        La connivence mon frère, la connivence….comme celle de Gorbatchève et plus…!!!

        Salammmmmm…!

  5. Hebri

    C’est un ex-cadre supérieur très bien placé qui parle: «… Fi Bladna, une chose est certaine: dès que quelqu’un émerge d’un certain personnel grâce à son savoir et à sa compétence, on commence à étudier la façon dont il faut le mettre à l’écart». Il faut donc bien reconnaître que c’est ainsi qu’énormément de cadres sont devenus des candidats potentiels à l’émigration. L’Algérie sème, les pays étrangers récoltent… ainsi, en ont voulu l’égoïsme, le manque de conscience et l’incompétence de ceux qui gouvernent. Les étrangers nous font payer très cher les produits que nous importons mais nous leur exportons gratuitement des cerveaux. Un échange gagnant-perdant par excellence en somme. Pauvre Algérie… vache laitière pour les «requins» de l’intérieur mais aussi «Khaïma Kbira » pour «ceux» de l’extérieur. L’appellation «pays en voie de développement» qu’on nous attribuait dans les années 70, il n’est pas sûr qu’elle soit encore méritée de nos jours. Quant aux pays développés, eux, nos cerveaux aidant, ils se développent toujours de plus en plus. Allah M3ak Ya Bladi!

  6. Ayadoun Sidahmed

    je pense que cette intelligentsia a été poussé à quitté le pays vu qu’elle a subie beaucoup d’entraves bureaucratique et autres bâtons dans les roues les contraignant à opter à ce choix

  7. OUERRAD

    la saignee a commencee ,,, bien avant ,,, des 62
    le programme etait pre etabli ,,,,
    sinon ou est le projet de societe ?
    QU EST DEVENUE LA CHARTE DE TRIPOLI ?
    TOUS ,,, complices ,,,,
    chadly n est pas coupable ,,,,
    qu ont fait ses conseillers ???
    QUE FAISAIT LE BUREAU BOULITIC DU FLN ????

  8. elabbassi

    ouerad
    jusqu’a maintenant la saigné est d’ordre professionnelle pas de bon salaire ni logement
    ni crédit bancaire ni rien. des enseignants font des navettes des ingénieurs pareils
    les syndicats font les intérêts de certain en tapant sur la table pour le logement social alors qu’ils devrait taper la table sur le crédit bancaire pour avoir le logement ou l’auto construire. les responsables ne sont pas intéressé que les fonctionnaire aient des lot de terrain car il espère avoir un logement social pour le revendre et construire une villa a 3 étages laissant les jeunes recrus dans l’attente d’un logement social gratuit.
    donc il ya aussi des loobies d’intérêt qui agit sous la couverture du gouvernements. le gouvernement fait sa politique des fois elle n’arrange pas les responsable d’en bas alors ils créent de faux problème et font pression par les syndicats qui sont aiguillés vers leurs intérêts..trouverez vous normal un fonctionnaire qui touche 6 millions par mois attend un logement social alors qu’il pourra construire son propre logement?? DONC IL EST AIGUILL2 PAR DES GENS QUI VEULENT VENDRE DES LOGEMENTS ALORS QU4ILS NE SONT PAS DANS LE BESOIN. PAR EXEMPLE UN RESPONSABLE QUI A UNE VILLA Parental 9A NE L4ARANGE PAS QUE LE GOUVERNENT DISTRIBUENT DES CRÉDITS D4AUTOCONSTRUCTION CAR IL N’A PAS ENVIE DE PRENDRE UN CRÉDIT A REMBOURSER MAIS BIEN UN LOGEMENT SOCIALE GRATUIT POUR LE REVENDRE
    c’est ce qui passe a tous les niveaux et cela contre le programme initiale du gouvernements il y a un conflit d’intérêt entre le gouvernement et les responsable d’en bas et les sectes qui introduisent leurs museau dans le publique pour aspirer les budgets..dire que le gouvernement a pousser les gens a sortir a l’étranger je ne le pense pas mais au moins faute de bon analyse le gouvernement ne savait pas ce qui se tramait dans les bases lointaines..si le ministre refuse de revendre les logements sociaux tous un bloc va crier au scandale pas forcement les démunis mais les gens qui ne sont pas dans le besoin et qui veulent avoir un plus juste parce que madame avait prie 10 logement lui aussi veut prendre 10 comme elle
    les choses sont claires pour retenir ces mains d’œuvres qualifié le gouvernement doit leurs coller un élément qui les collent en Algérie un crédit avec un lot de terrain. personne ne laissera sa maison vide même en allant faire du tourisme.. il faut un chien et une famille qui lui garde la maison
    avant l’irlande ne voulait pas donner des terrains aux irlandais une fois l’Amérique découverte tout le monde a quitté l’Irlande le Roi a tout fait pour les retenir est resté seul a chasser les mouches..tu as voulu les terres elle sont a toi fait fumer l’encense sur elle. lardh raha lik tbakhar 3liha lol
    -le specialiste chirurgien dira aussi
    l’hopital est a toi tbakhar 3lih

  9. OUERRAD

    Donc , si je comprends ,,,, notre bled se resume au tube digestif ,,, et au logement social ,,,, tout le reste que dalle ,,, merci pour cl info

  10. BD

    Bonjour,
    Chiffres faux !
    Arguments fallacieux!
    Problématique difficilement cernable.
    Ecran de fumée ou cache-misère, comme il vous plaira de choisir.
    En revanche il aurait été encore plus aisé à monsieur le ministre, de surcroit économiste, de procéder à l’inventaire:
    – de la fuite des capitaux illégalement acquis et leur impact sur le développement du pays!
    – des choix injustifiés et injustifiables des priorités des projets de développement.
    – des cadres qui sont restés sans emploi et qui « galèrent » en bricolant dans l’attente d’une opportunité fusse-t-elle de fuite, oui, pourquoi pas.
    Foutaises que tout cela!
    Que ce ministre ( avec tout le respect ) aille voir un peu ce que l’on a fait de ce peuple autrefois inégalable en dignité et en fierté fier , qui a montré en toutes occasions son attachement et l’amour qu’il porte à sa patrie.
    Aujourd’hui c’est fini, c’est dans sa grande majorité, un peuple cassé, qui a perdu la confiance qu’il avait en lui-même et en ses représentants. Ayant perdu toute espérance en l’humain, il s’arrime à ce qu’il lui reste comme ultime solution salvatrice: la religion.
    Et même dans ce domaine qui touche au sacré, il est floué , secoué de toute part par l’importation de prêches relayés des dévots autoproclamés à coup de fatwas et roukias et je ne sais quoi d’autre.
    Que sont devenus ce peule bosseur, ces paysans altiers, ces ouvriers politisés, ces fonctionnaires aguerris à leurs tâches , ces étudiants avant-gardistes, ces pères et ces mères respectueux et respectés, ces gamins , en dépit du manque de moyens , proprets et éduqués, ces enseignants compétents et respectés etc…etc…
    C’est plutôt cet inventaire là que je suggère à fakhamat el ministre de réaliser.
    Hasbiya Allah oua i3ma el wakil.

  11. SBA

    Un débat des plus instructifs Bravo messieurs. Ne nous privéz pas de vos opinions et idées. Merci encore

  12. afrmed

    Ceci ne représente que le manque à gagner en considérant ceux qui sont partis, rajouter les millions de milliards perdus en considérant les ignares qui eux sont restés et aux commandes svp…

  13. abbassi

    bof blabla
    le mot cerveau est une invention qui ne veut rien dire
    c’est quoi un cerveau?? qui sait modifier un moteur automobile ou créer un circuit??
    les autres aussi vont dire que le cerveau c’est celui qui crée un roman

    il fallait dire main d’oeuvre qualifié c’est cela la veritable perte pour tout le monde un tres bon maçon un tres bon platrier un tres bon menuisier uin tres bon mecanicien c’est cela les cerveaux d’un pays sinon quelqu’un qui balbussient dans le theorique en arabe ou en français il servira a quoi?? a quoi sert un mathematicien ou un physiciens ou un
    literraire s’ils sont nombreux bien sure??Comment les trouver de la nourirture du logement des habits des chaussures des casseroles des bouteilles, ces gens là sont une charge je repette s’ils depassent un seuil car leurs roles c’est dans les services ils ne sont pas dans la production comme les comerçants aussi

    il faut comme la retraite 10 agroalmimentaire pour nourire un physisen ou un mathematicien ou un literraires..Mais un literraire qui produit du roman et qui vend ces livres ce genre de litteraire sont des cerveaux, un physiciens du terrain qui qui transforme l’enrgie solaire au sud en energie electrique pour faire decouvrire un climatiseur qui marche a l’enrgie siolaire ça oui c’est un cerveau..au lieu de laisser les physiciens et mathematematiciens et literraire barrée la route et faire gréve contre sonelgaz pour reduire la facture de l’electricité des climatiseurs..
    donc si un bonhomme a le soleil sur sa tete durant 365 jours lk’année et qui ne reflechie pas comment crée un systeme qui fait tourner un climatiseur a l’enrgie climatique ça on doit s’inquiéter sur notre systeme de formation universitaire herité de la periode coloniale là ou le colon avait besoin que des gens qui tirent le mulet faire du gardiennage celui qui tiendrait la charue ou tenir le secateur doit etre ramener de l’etranger pour ne pas permettre a l’algerien de voler  »yakhwane el harfa »  » voler le metier » ..lol c’est connue ces choses et appartient a l’histoire car maintenant les choses ont changé vers la nanotechnologie tu ne peux rien faire contre un programme.
    donc un physicien ou le literraire algerien ne peut rien faire face a la nanotechnologie si sa propre voiture s’eteindras apres 10.000 coups. el miskine il va la ramner chez le mecanicien qui avait immigré en france et travailler chez un mecanicien français pour lui montrer l’usage de l’appareil de diagnostique..
    il ya un autre genre de cerveau qui fait la comparaison il voit que l’europeen a cause du froid il doit faire le developpement sous serres et doit retourner a l’usage des produits chimqiues
    nous en algerie on a n’a pas le froid donc le poulet en plein aire peuit donner un ragument aux commerçants europeens pouir importer le poulet algerien dite sans produit chimique. l’agrien aisn va trouver une place dans le marché europeen ..
    on ne parle pas d’exportation comme le fait nos literraire et nos scientifique car en matière de commerce on ne peut pas forcer la main aux gens d’acheter made in algeria ce n’est pas un argument de vente sauf dans le bio le traditionelle..les gens veulent exporter mais qui obliqgent les autres d’acheter algereins les europeens veulent exporter vers l’agerie mais les algeriens preferent le produit asiatqiue equivalent en forme et moins chères..
    donc il fallait a juste titre dire  »ouvrire le marché algerien » tout le monde viendra ici pour voir ce qu’ils peuvent acheter sur p^lace et conclure des contrats d’achats sur le long terme ou prendre l’excedent ..
    la femme de mon oncle qui etait un, vrai cerveau avait le beurre le meilleur du monde..de couleur jaune et parfumé on ne trouve que chez la maman. Son secret il donnait a ces vaches les carottes..c’est une donnée capitale que je livre ici ça peut marcher comme ça ne peut pas marcher car si la maman faisait siortire la zakate de son produit aux voisin alors on ne sait pas si Dieu laisser passer le bon beurre ou le beurre ne trouvait aucune barrière sur le principe laique de la conception des choses.
    un laique Dit je donne la carrotte il passera dans le lait
    et le religieux dira la zakate fera passer la carrote dans le beurre..
    en faisant l’experience du terrain on trouvera la presence de Dieu il est partout ..
    pasx la peine d’esperer de trouver Dieu ni dans les mosquée ni dans les universités..
    l’experience du terrain fera montrer la presence d’une force exterieure
    faite comme Maurice le laique ou comme nos mamans?? le beurre et la quantité du beurre va trancher

Répondre