La Voix De Sidi Bel Abbes

La Coupe du monde et l’hypocrisie algérienne par Tawfiq Belfadel *

La Coupe du monde et l’hypocrisie algérienne

par Tawfiq Belfadel *

——-L’hypocrisie algérienne envahit davantage le pays. Elle risque aussi de contaminer le reste de l’univers. La Coupe du monde 2018 est une image actuelle qui dilate cette hypocrisie.

L’Algérien a le Nez énorme. Il aime cacher ses échecs et ses nullités. Il n’a pas donc analysé les humiliations amassées par l’Equipe Nationale. Une équipe sans cohérence qui ne sait qu’accumuler les défaites et changer les entraîneurs à la place des maillots. Ce sujet a été étouffé parce que l’hypocrisie algérienne n’aime pas la vérité qui dérange.

Pour cacher son hypocrisie, l’Algérien a commencé par poser cette question psychanalytique : quelle équipe supporter pour meubler le vide de l’été ?!

——–Cinq pays du continent africain ont été qualifiés : Maroc, Tunisie, Egypte, Sénégal et Nigéria. L’Algérien soutient d’abord l’équipe tunisienne. Il y a une hostilité injustifiable, inoculée d’une génération à l’autre, envers le Maroc.

Il supporte aussi l’Egypte. L’argument unique : c’est un pays arabe comme l’Algérie. Par ignorance, l’Algérien confond l’identité, la religion, la langue et la géographie. Il n’y a pas un pays nommé Arabe ! Le Maroc fait de bons résultats et avance. L’Algérien change d’équipe et place un autre masque d’hypocrisie.

Il soutient ainsi le Maroc et trouve des arguments positifs. D’abord, c’est un pays voisin. Ensuite, il y a beaucoup de couples algéro-marocains. Enfin, la haine entre les deux pays est fomentée par les médias alors que les deux peuples s’aiment énormément.

——–Les trois pays nord-africains sont écartés de la Coupe. L’Algérien place un autre masque. Il soutient corps et âme le Sénégal et le Nigéria parce que l’Algérie est un pays africain.

Autre argument wahhabite : il y a des milliers de musulmans dans ces deux pays. Dans la rue, tant de réfugiés africains sont humiliés, insultés, et maltraités. L’image la plus choquante est celle d’un adulte algérien qui a giflé cette semaine un enfant africain ; la gifle a été tellement forte que l’enfant a sauté de plusieurs mètres !

———Le Sénégal et le Nigéria éliminés. L’Algérien hisse d’autres maillots : Argentine, Portugal, Brésil…Il devient Arlequin. La Finale approche. Il s’inquiète. « Quelle équipe supporter ?», cette question le taraude et lui fait des vertiges.

Il finit par choisir la Croatie parce que leur présidente Kolinda est humble et jeune contrairement aux présidents africains. Elle ne vient pas en costume officiel.

Elle n’est pas entourée de policiers et de barbelés. Portant le maillot de son équipe, elle applaudit, réagit, et sourit de temps en temps aux caméras. Le grand paradoxe : l’Algérien cultive une relation maladive vis-à-vis de la femme dans son pays. Les exemples de misogynie sont copieux, le plus récent étant celui du jogging de femmes à Alger.

———Enfin, le match de la finale France-Croatie. Ce moment a secoué l’Algérie à cause des relations complexes entre l’Algérie et la France.

L’Algérie a vibré pour l’équipe croate. Celui qui soutient les Bleus est boudé, pris même pour un « harki ». L’équation nationale de ce moment : ou soutenir la Croatie pour hurler ou supporter la France en catimini. Ainsi, 90 minutes deviennent un complexe national. On parle alors de colonisation, d’identité, d’immigration. On bavarde de tout sauf du match lui-même en tant activité sportive.

L’Algérien colle donc le masque croate par haine envers la France. La raison qui explique ce comportement complexe est la haine intergénérationnelle. En d’autres termes, l’Histoire d’Algérie a été transformée en maladie. Au lieu de porter les évènements dans la mémoire, l’Algérien les porte sur le dos jusqu’à se le faire courber et arrêter la machine du temps.

Il n’arrête pas de philosopher sur la colonisation au point d’en faire une obsession, voire un complexe.

Il n’arrive pas à vivre le présent et assumer son statut d’Indépendant parce qu’il ne cesse de faire l’inventaire de l’Histoire. Il reste assis, contemplant le soleil d’Indépendance (réf. Ahmadou Kourouma). Le temps est figé sur le chiffre 1962. Ainsi, pour justifier son impuissance à avancer, à vivre, l’Algérien cherche toujours un adversaire à accuser.

« Un être indépendant est avant tout un être qui a choisi de se définir lui-même, et, par voie de conséquence, d’assumer cette définition. Or, pour ce qui est d’assumer, les indépendances africaines ont laissé plus de malades que de guéris, plus de pays fantômes que de nations organisées »1 . Une équipe de foot est un système cohérent de joueurs non de militaires. L’ennemi actuel de l’Algérien est Algérien comme lui.

La défaite de la Croatie a froissé l’Algérien plus que les Croates eux-mêmes. Il est blessé dans son talon d’Achille. Le lendemain, des milliers d’Algériens font la queue, devant les bureaux de visa de France, devant l’Institut Français, pour réaliser leur rêve de vivre en France.

Bref, la victoire de l’équipe française est méritée. L’équipe croate est à saluer car il n’est pas facile d’atteindre la finale parmi les géants du monde.

Félicitations pour toutes les équipes qualifiées au Mondial 2018 !

Félicitations pour l’équipe algérienne d’avoir une saison de repos !

*Ecrivain-chroniqueur

Notes

1 -Alain Mabanckou, «Le Sanglot de l’Homme noir » Seuil, Points, p119.

Source écrite: http://www.lequotidien-oran.com/?news=5264167
—————————————————————————
NDLR:  Tawfiq Belfadel est un jeune écrivain et chroniqueur algérien. Titulaire d’un master en « Civilisations et littératures francophones », il a publié trois livres chez Edilivre :  « Kaddour le facebookiste » (2012), « La Femme chez Maissa Bey » (2015),          « Algérie, regards croisés » (2016, coécrit avec Hervé Garan).       Son dernier livre « Sisyphe en Algérie » publié à Alger en 2017.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=73186

Posté par le Juil 21 2018. inséré dans ACT OPINIONS, CE QUE DIT LA PRESSE, CULTURE, SPORTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

16 Commentaires pour “La Coupe du monde et l’hypocrisie algérienne par Tawfiq Belfadel *”

  1. Imène

    Bonsoir !
    Je ne connaissais pas du tout Tewfik Belfadel . Le thème de sa chronique (le foot , le mondial ) ne m’intéresse pas ni ne m’inspire , mais j’ai eu grand plaisir à découvrir ce jeune écrivain à la plume acerbe , décapant , qui ne mâche pas ses mots , ce qui n’est pas pour me déplaire . « La critique peut être désagréable, mais elle est nécessaire. Elle est comme la douleur pour le corps humain : elle attire l’attention sur ce qui ne va pas. » W .Churchill . En matière de critique si Befadel n’y va pas avec le dos de la cuillère ! Dire que les Algériens sont hypocrites, d’accord ! mais pas plus que d’autres , l’hypocrisie est universelle . En milieux politique ou mondains l’hypocrisie est un art , chez les faux devots c’est une seconde nature ! J’aime bcp cette citation de Molière « L’hypocrisie est un vice à la mode et tous les vices à la mode passent pour vertus.” Et c’est vrai ! en l’absence des vraies valeurs et des repères moraux , l’hypocrisie s’est érigée en norme dans nos sociétés contemporaines..en fait ,il n’ y a pas de quoi se gausser sur ce que le sieur Benfadel considère presque comme une « maladie Algérienne , révélée au grand jour par le mondial et qui risque de contaminer le reste de l’univers (???? !!!) Non franchement…C’est du grand n’importe quoi !
    Pour les équipes , les groupes , rien d’extraordinaire ! tous les adeptes du foot font des calculs , des pronostics , des combines , ils préfèrent telle ou telle équipe ou misent sur tel ou tel joueur …rien de « spécifique « à l’Algérien ! Mais que ce soit bien clair ! Les Algériens n’ont jamais supporté l’équipe de France ni en catimini , ni de quelque manière que ce soit ! Nos jeunes sont très fans de la Berça , de Messi , Ronaldo , Zidane ( joueur) et d’autres , La jeunesse issue de l’immigration fête la victoire des bleus avec le drapeau Algérien ! Aucun complexe , aucune hypocrisie. Si il ya problème ou incompréhension, c’est au gouvernement Français d’y répondre.
    Pour Kolinda Grabar-Kitarović , je crois que c’est tout le monde qui découvre charmé cette présidente hors du commun ! Elle a ravi la vedette aux joueurs, aux chefs d’états, même au tsar Poutine himeself ! Son fair play , son naturel , sa simplicité , son look , sa complicité avec l’équipe de son pays ont séduit les médias , les internautes.. mais ce n’est pas tout ! cette femme a payé son billet de sa poche , fait le voyage en classe économique ( et non dans un jet présidentiel ! ) fan de foot ,elle a pris un congé sans solde pour assister aux matchs de son pays …alors tout de suite on pense à nos responsables – les hauts et moins hauts – qui mangent à tous les râteliers , qui vivent aux crochets de l’état , qui grattent , grattent , fraudent , et pompent les contribuables en toute impunité … forcément devant une Kolinda , on est confondus d’admiration , mais aussi un peu déroutés , impuissants et furieux ! de ne pouvoir changer les choses .
    Le sexisme , la misogynie des Algériens , la course effrénée aux visas , ..sujets importants qui se discutent .
    La chronique de Mr . Belfadel je la trouve excessive ,critiquable à bien des égards , avec un zeste de mauvaise foi qui me fait penser à certaines écritures de Kamel Daoud . un peu de modération ne lui ferait pas de mal .

    • Mme CH

      Salam azzulcal…chère Imènus…! En plein dans le mille…!!! D’ailleurs, je ne voulais pas commenter l’article de ce bonhomme, car il m’a écœurée…!! Je t’assure que moi aussi, il m’a rappelée la clique des Daoud, Sansal et compagnie….les plumes harkies…qui aiment nager dans l’encre expirée…!
      Ce petit bonhomme connaît la recette pour monter les marches plus vite , mais il devrait savoir que « Plus tu montes, plus dure sera la chute. « ……et la poubelle de l’histoire va les regrouper tous..!
       » un complexe national. » dit-il…?? Mais c’est lui, le complexé qui a profité de cette occasion pour se faire remarquer et plaire à ses maîtres…qui vont lui accrocher la « légion d’honneur. »….comme certains harkis…! D’ailleurs, ‘Ses nouvelles ont toutes été appréciées par les jurys du Prix du Jeune écrivain de langue française de Toulouse’

      Voilà un extrait de ce l…..: « «Je dépose par terre le fardeau de mes ancêtres que je porte sur mon dos depuis que je suis né et que j’ai rempli un vide dans l’existence (…) Je ne porte rien sur moi, ni sac à dos ni passeport ni provisions, ni une langue …». »….c’est un peu Daoud……! Avez vous compris ce mostaganémois comme comme …Daoud le K.D de mes soucis ainsi que Sansal le spécialiste du mur de lamentations ? Quelle coïncidence…!!

      • Imène

        Tout à fait chère amie !
        Ces libres penseurs à la solde des grands médias et officines étrangères me font penser aux serpents qui changent de peau en grandissant car l’ancienne devient trop étroite , à la différence que la mue est un phénomène -soubhana Allah-et que le reptile lui , ne change pas sa nature ..
        Ils me font penser à un daltonien qui s’ignore , qui confond les couleurs ..
        Ces intellos en quête de reconnaissance , distinctions , et honneurs de la bas , me font penser à ces noirs qui ont honte de leur couleur , de leur race , et qui font mille extravagances pour éclaircir leur teint , devenir blancs pour se fondre dans le décor , décomplexés , mieux dans leur peau.
        Ces gens là me font penser à cette quinqua désœuvrée qui pour retrouver la fraîcheur de ses 20 ans ,être aimée et admirée s’acharne à estomper les traces du temps en liftings , crèmes et cures rajeunissantes coûteuses pour un résultat des plus rébarbatifs : une mine de cire , empesée et sans attrait … la quinqua botoxée ne doit pas ignorer que la jeunesse éternelle est une quête illusoire , une supercherie .
        Ils me font penser à la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf !…et qui s’enfla si bien qu’elle creva !
        Ils me font penser au corbeau sur un arbre perché …obnubilé par les éloges et les flatteries de ses laudateurs finit par lâcher …des insanités , et tas de poncifs éculés . ( qu’ils pensent révolutionnaires )
        Et je garde le meilleur pour la fin ,
        Ces intellos ils me font penser à une autruche a qui on a sciemment fermé un œil ! ( ya khayti rani mdrr ) et du coup son champ de vision se retrouve considérablement diminué , ses prédateurs , eux , s’évertuent à lui fermer le deuxième !
        Mais bon , « les cons ça ose tout , c’est même à ça qu’on les reconnait « M. Audiard c’est dommage pour nos talents . : être propulsé sur le devant de la scène pour ses idées , ses prises de position est un rôle délicat , pas toujours facile à assumer – quand on s’appelle kamel , Boualem , etc …et qu’on a les origines , le faciès qu’on a – pas toujours facile de satisfaire les attentes des lobbyistes qui font monter ou descendre tel ou tel quidam au gré de leur intérêts .. Les carcans de la sujétion sont coriaces , difficiles à briser.
        enfin , enfin , hal eddawam mina el mouhal , ne restent dans l’oued que ses galets « dit la sagesse du terroir , l’histoire jugera !
        Khayticalement .

        • Mémoria

          Bizarre,bizarre ce style évolutif chez Imène qui saute tantôt dans l’espace,qui tressaute aussi souvent dans le temps avec des pistes de reconnaissance qui feraient perdre le…Sud au meilleurs des limiers ! Qui se cache derrière Imène ? Pas la CH évidemment même si le couple mériterait un saut dans les air(e)s du féminisme ! Attention on va m’accuser d’être un macho ! Quelle est la « négresse » qui couvre le parachute d’Imène que je suspecte d’être écrivaine ou journaliste ? Je voudrais bien qu’elle le…fût ! Bonne soirée caniculaire !

          • Imène

            Azzul Memoria !
            Le mystère reste entier trés cher !
            Néanmoins mon cher Memoria , nous avons un petit quelque chose en commun vous et moi : un tiroir ! dans le mien s’entassent pêle -mêle des citations , des titres de livres , des hadiths , des poèmes , des adresses , des recettes de cuisine , des douaa , etc , etc , et vous des textes inédits de haute volée qu’on aimerait découvrir..

            • Mémoria

              Je crois Imène que l’expression du tiroir n’est pas mienne mais plutôt de Mme CH ! Ses réserves sémantiques ne cesseront de nous étonner !Vous savez que ces jours-ci un dictionnaire des romanciers algériens est paru ,écrit par un franco-marocain coiffant ces dernières années ! Après la musique et la gastronomie,nous voilà pris de vitesse sur le plan académique avec ce risque que les critères de sélection ne bousculent nos facs de littérature !

  2. Mohand

    Kamel, Alexandre, toufik…….. une racaille qu’aucun pays n’adoptera à long terme.

  3. Mémoria

    Les critiques sont acerbes quand il s’agit de personnes …publiques hors système qu’on a marginalisées par un centralisme souvent régionaliste ! Leur a-t-on donné leur chance intramuros quand il fallait pourvoir les postes du système qui se virent squattés par le népotisme d’abrutis d’une république…dattière à la limite de la monarchie républicaine à essence tribale ?
    Selon Abdellali Merdaci,universitaire et auteur dans Le Matin du 22 juillet 2018 …. «  » Et dans l’histoire de la littérature mondiale, il y a des parcours édifiants d’écrivains exilés : les Français Victor Hugo à Guernesey et Georges Bernanos à Rio de Janeiro, le Chilien Pablo Neruda à Paris, le Colombien Gabriel Garcia Marquez à Madrid, L’histoire a tourné et ils sont rentrés chez eux sans l’ombre d’une défection. L’exilé n’est pas une personne qui quitte volontairement son pays pour rechercher ailleurs une meilleure vie et prendre une nouvelle nationalité ; il ne peut être assimilé juridiquement à un naturalisé, qui a opté pour un résolu saut de frontières. C’est précisément ce qui caractérise Slimane Benaïssa, Anouar Benmalek, Salim Bachi, Mohamed Kacimi, Merzak Allouache, Sid Ahmed Aggoumi, Mohamed Sifaoui, et bien d’autres, toujours bienvenus et honorés dans une Algérie officielle sans mémoire, qui oublie – et absout ? – leur défection et les replace sur scène pour d’inénarrables comédies . » »

    Que dire de ces « mtornis »(Expression chère à Kaddour Naimi) du système comme Slimane Benaissa,Merzak Allouache,Mme Haddad Lefèbre,Sansal , un certain ministre des anciens moudjahidines et les autres qui furent les commissaires politiques-priseurs de la chape de plomb et restent plus justiciables que kamel Daoud et Tewfik qui n’ont que leurs écrits en poche comme monnaie d’échange ! L’hypocrisie est-elle mimétisme et la haute trahison a-t-elle des niveaux ?
    Difficile équation algérienne !!!

  4. Hmida

    Ils ont eu plus qu’il en faut, maintenant la poubelle est ailleurs. Au suivant….

  5. Ghosne

    Bonjour tout le monde

  6. Imène

    Ooooh , Bonjouuuuur Mr . Ghosne !
    Comment allez vous trés cher ? ça fait un bail dîtes donc !
    Comment va la petite santé ? Même si votre msg est on ne peut plus concis , je suis , (ainsi que tous vos nombreux amis (e ) ) heureuse de vous retrouver ..el hamdoulilleh kirak bikheir Ne vous éloignez pas trop .
    Mes amitiès à vous Mr. Ghosne .

  7. Ghosne

    Salem Imene, merci ce n’est pas la grande forme , el hamdoullilah, c’est la petite tournée des grands Ducs sur la VOIX …. (Rires) Le bjr à Mme CH, à vous Imene,Amirouche ,OUrrad. Portez vous bien

    • Amirouche

      Salam Sir Ghosne,

      Quel plaisir de vous lire et savoir de vos nouvelles. Si je savais vos « lieux », j’y aurais fait une virée au cours de laquelle latay wel kahwa couleront à flot.
      Portez vous bien.
      Salam.
      Ami… rouche

  8. Imène

    Merci Cher ami .
    Que Allah vous accorde longue vie et une excellente santé .
    Allah ybarek fi sahtik ou fi 3oumourek .
    Ne vous éloignez pas trop ! un petit coucou de tps en tps . hada ma kan .
    Merci à vous.

  9. Mme CH

    Ohhhhhhhh…! Mais c’est notre très cher Sayidi Ghosne…! Quel plaisir de vous relire Sayidi et de savoir que vous allez bien même si ce n’est pas la grande forme Ma3lich…Inna Allaha Rahim…! Comme a dit Imène, Allah Ybarek fi Sahtek, fi 3omrek wa fel Wlidates…!

    Restez avec nous cher Comte, même si vous devez tapoter sur votre clavier de temps à autre..pour nous rassurer….! Portez-vous bien

    Salammmmmeeetttt…!

  10. Ghosne

    Salem Mme CH,Imene,et Ami…rouche merci pour votre attention. Je dis à Ami.. Rouche que ni café ni thé c’est fini pour moi tout ça,une poignée de main sincère dénia ou ma fiha,pour « les lieux » ils sont Septs +les bottes (rires).. Portez vous bien et cela fait tjrs plaisir de vous lire.

Répondre