La Voix De Sidi Bel Abbes

La bibliothèque locale se consolide.

Comme annoncé, la présentation de l’ouvrage sur les crimes du colonialisme, de notre ami et frère Nehari Ali, juriste et écrivain, s’est déroulé cet après midi au musée Abdelkader Boumelik, en présence d’anciens cadres de l’ALN, de personnalités de la ville, venus assister à cette présentation, et qui fut suivi d’un débat fructueux, et naturellement d’une vente symbolique dédicacée par l’auteur, en présence des anciens militants(es) : Benali Abdelghani, Mehadji Ali, Bouremana, Tayeb Brahim Fatiha, sœur de la chahida Cherifa, de l’ex premier journaliste de Sidi Bel Abbes, et président de l’USMBA Mustapha Hassani, de l’écrivain Khaiat Mohamed, Mr Drissi, Mr Djellouli de l’artiste Lacarne Abbes, ainsi que d’autres personnalités de la société civile, et médiation locale, telles le jeune Talha Zouaoui, président de la commission sport de l’APC, et autres citoyens de la ville de Sidi Bel Abbes. Pour rappel, c’est le 3ème ouvrage de notre ami Nehari Ali, dont le père Hadj tayeb, malgré sa fatigue, a tenu a être présent, lui ex cadre de l’ALN, a donné avec d’autres, le ton à l’écriture de l’histoire de la révolution, ainsi que l’histoire locale, et comme l’a dit l’historien Ammar Belkhoudja, du fusil à la plume, et cela est palpable à travers les publications entreprissent malgré l’adversité. La bibliothèque locale se consolide par cet ouvrage a lire.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=3962

Posté par le Mai 5 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Répondre