La Voix De Sidi Bel Abbes

L’épargne des Algériens malmenée par l’inflation et la faiblesse du dinar.

Vous êtes Algérien, vous gagnez correctement votre vie, vous aimeriez pouvoir placer intelligemment votre argent et faire fructifier votre capital. En Algérie, le seul moyen de placer ses économies est un compte épargne souscrit auprès de votre banque. Soit ! Sauf que, en Algérie, le taux de rémunération de l’épargne, en 2011, n’était que de 1,80. Officiellement, pour 100 000 dinars déposés, le placement vous rapporte donc 1 800 dinars. Or le taux de rémunération réelle de votre épargne, c’est-à-dire celui qui tient compte de l’inflation, est négatif : -2,69 pour 2011, selon des chiffres rapportés par The Economist Intelligence Unit, le think tank du très sérieux magazine britannique The Economist. Autrement dit, sur votre placement de 100 000 dinars, vous perdez 2 690 dinars.

Pour 2012, le taux de rémunération sera officiellement de 2 % et le taux réel, toujours négatif, de -1,48. Les prospections du groupe de réflexion anglais, pour les trois années à venir, ne sont pas fameuses non plus : un taux de rémunération officiel stable, à 2,50 pour 2013, 2014 et 2015, mais un taux réel respectivement à 0,38, -1,47, -1,62. Cependant, l’inflation n’est pas le seul ennemi de l’épargne en Algérie. À l’inflation vient, en outre, s’ajouter la dépréciation du dinar qui, selon le FCE (Forum des chefs d’entreprise), a perdu entre 10 et 15 % ces dernières semaines. Vous vous retrouvez donc, de fait, comme nombre de vos concitoyens, malmené, de front, par l’inflation et par la baisse du dinar.

Un peu partout dans le monde, les banques proposent d’autres produits financiers, comme des placements boursiers. Mais la diversification dans les placements est absente du système bancaire algérien et le marché boursier, malgré les promesses, ne décolle toujours pas. L’Algérien se trouve donc confronté à un choix cornélien : mettre son argent en banque et en perdre, ou, si la situation le permet, investir dans l’immobilier.

L’autre alternative, et c’est bien ce qui caractérise le système économique de l’Algérie, est la consommation jusqu’à l’écœurement. En 2011, l’Algérie a par exemple importé pour 4, 8 milliards de dollars de voitures. Ce dilemme, auquel les Algériens sont confrontés, illustre l’incohérence de la politique économique du gouvernement. Au lieu d’inciter à l’épargne en augmentant les taux de rémunération et en dynamisant la Bourse d’Alger, il encourage, de fait, la seule consommation et favorise la spéculation immobilière. C’est en partie ce qui explique l’explosion de la facture des importations (plus de 46 milliards de dollars en 2011) et la flambée du marché de l’immobilier malgré les nombreux programmes de construction de logements lancés par le gouvernement.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=10902

Posté par le Jan 31 2012. inséré dans ACTUALITE, SOCIETE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

17 Commentaires pour “L’épargne des Algériens malmenée par l’inflation et la faiblesse du dinar.”

  1. Messafeur A sba

    j »ai tres apprcie cesujet qui nous touche et on risque encore de souffirir encore avec cette cheretede levie

  2. kaddous cvsba

    c’est effectivement l’incohérence de la poltique economique menee par notre pays qui ne tient que difficilement et vpour quelque temps toutes les sp »culations sont encourag »ees par ce laxisme enmatire de choix economique bonjour les dégats

  3. abbes

    vos arguments monsieur sont réels car en regardant autour de nous c’est la boulimie comme loisir

  4. Mme CH

    Sorry Messieurs; mais je poserai le problème autrement; Il faut d’abord qu’on se mette d’accord sur une chose avant de commencer le débat: est ce que la formule Epargne de la CNEP s’accorde avec les concepts de notre religion? Je dirai tout simplement NON; cette formule est HRAM car c’est de la RIBA.
    La RIBA est hram parce qu’elle forge dans l’ame l’amour excessif et maladif de l’argent ainsi que l’avarice qui génère automatiquement la paresse et la peur de la prise de risque.C’est un moyen facile pour investir l’argent et le fructifier en attendant passivement les récoltes sans faire partie du processus productif. c’est pour ça, qu’on a reçu l’annonce de la guerre d’Allah et de son prophète si on ne renonce pas à la RIBA. alors avis aux amateurs de la CNEP.
    D’ailleurs c’est cette RIBA qui est à la base de la crise économique qui a secoué le monde occidental avant les autres.
    Si la plupart des pays occidentaux ont accepté la création de banques ISLAMIQUES sur leurs terres; alors qu’est ce qu’on attend pour les installer sur les terres d’Islam!
    Quant à l’inflation et la faiblesse il s’agit là d’une grande histoire économique. Un économiste nous la racontera peut etre.

    • mekki b vdsba

      je m’invite au débat je souhaiterai que des économistes nous éclairent davantage madame.Voyez vous nous tentons de diversifier nos thémes et vos contributions sont naturellement les bienvenues.Fraternellement

  5. mouh

    avant de commenté sur cette article révisé bién votre religion …..
    tout pré avec 0.00001 pour 100 é riba cnep ansej tout ..
    é le riba c t’un grand péché ….allah y3afinaa incha allah ..

  6. yous

    tout qui manges le riba é en guerre contre dieu é sont prophete
    é oui besahe ansej rahe dayer fiiii allah yahdina w yahdikoume

  7. Mme CH

    Encore vous Mr le lecteur vdsba; vous me suivez ou vous me poursuivez ? Non je plaisante, le journal de la VDSBA est fait pour ça.
    Concernant le passeport sans visa à l’enfer, vous vous trompez Mr, car même pour aller en enfer ou au paradis il vous faut un visa. Eh oui! c’est votre travail et la miséricorde du bon Dieu.
    Donc à vous de choisir.
    Quand je parle de Riba Mr je ne parlais pas de la chanson la Bamba; mais plutot d’un grand péché qui risque de vous anéantir ici et là bas donc à votre place je ne rigolerai pas trop. Sachez aussi que  » Abwab etawba » sont toujours grandes ouvertes, ne désespérez pas.
    Quant aux banques islamiques si elles veulent s’installer en occident ce n’est pas non plus pur vos beaux yeux. Demandez l’avis d’un économiste si vous ne le savez pas. Salam!

  8. Lecteur deVDSA

    Mme CH je ne poursuis personne et rien en général sauf les études…mais je ne les ais jamais ratrappées!
    Certes L’Islam interdit tout reliquat de l’intérêt usiraire mais la notion de banque islamique encourage le partage du risque entre prêteur et emprunter et se repaye sur les bénéfices.
    C’est un tour de passe-passe commode.
    Je pourrai vous montrer l’hypocrisie du système qui contrevient à la volonté d’Allah;
    O Croyants craigner Dieu et renoncez à la riba!
    Dans un contexte d’assechement des liquidités les pétro-dollars sont recyclés dans des joints ventures sous le couvert ‘commerce’ et font l’objet de spéculation terrible y compris sur les denrées alimentaires.
    L’esprit de la lettre rendant le commerce licite est trahi.

  9. Mme CH

    Mr le lecteur de vdsba vous le faites exprès ou quoi; de la Bamba vous sautez au hip-hop. En tout cas Allah ahalla el Bai3 wa harrama ERIBA.
    C’est bien de savoir que vous soyez étudiant et c’est bien que vous participiez aux débats. Puis-je savoir quelles études vous faites si ce n’est pas indiscret de ma part.

  10. nabila tsba

    Moi je lis regulierement le journal de sba et encore une fois je vous dis que je suis devenue accroc et les comentaiures avec arguments comme ceux de madame CH vont plaisir

  11. Mme CH

    Chère Nabila je ne peux pas rester indifférente aux petites fleurs que m’avez jeté. Aussi je voulais vous dire que j’ai un frère qui s’appelle Nabil.
    J’ai cru comprendre que vous étiez étudiante alors qu’est ce que vous attendez pour participer aux débats et donner ainsi votre avis sur les différentes questions de notre actualité. c’est comme ça qu’on apprend ! Bonnes courage pour vos études.

  12. Mme CH

    Chère Nabila je ne peux pas rester indifférente aux petites fleurs que m’avez jeté. Aussi je voulais vous dire que j’ai un frère qui s’appelle Nabil.
    J’ai cru comprendre que vous étiez étudiante alors qu’est ce que vous attendez pour participer aux débats et donner ainsi votre avis sur les différentes questions de notre actualité. c’est comme ça qu’on apprend ! Bon courage pour vos études.

  13. LA CNEP OU LA BANQUE EN ALGÉRIE AVEC LES TAUX D’INFLATION EXISTANT NE DONNE AUCUN INTÉRÊT CAR POUR UN INTÉRÊT DE 2% IL Y A UNE INFLATION DE 4% DONC C’EST LA BANQUE QUI GAGNE NE DE L’ARGENT SUR LE DOS DES ÉPARGNANTS EN PLUS DES ADDITIFS :TAXES ET GESTION DU COMPTE (?)….LES PAUVRES ÉPARGNANTS VOIT LEUR ÉPARGNE FONDRE COMME NEIGE AU SOLEIL…..DONC OU EST LA RIBA…???
    AVANT DE PARLER ET DE QUALIFIER UNE CHOSE IL FAUT SAVOIR COMMENT CELA MARCHE ET NE PAS RÉPÉTER COMME UN BABARAYOU EN PENSANT BIEN DIRE..
    POUR L’ARGENT ÉPARGNER C’EST A 90% DE L’ARGENT DUREMENT GAGNER PAR UN DUR LABEUR ET QUI EST GARDER POUR SES VIEUX JOURS…CE QUI EST LE CAS POUR 80% DES ÉPARGNANTS…..DONC REVOIR VOTRE OPINION
    LA PARESSE ET L’AMOUR DE L’ARGENT DONT VOUS PARLER CE LE FAIT DE CES PSEUDO COMMERÇANT QUI GAGNE DES FORTUNE EN NE FAISANT QUE L’EFFORT DE SPÉCULER ET DE PROFITER DES SITUATIONS (OPPORTUNITÉ ET SPÉCULATION) EX: RAMADAN,LAID, CRÉER DES MANQUES EN UTILISANT DES CHAMBRE FROIDES..ETC
    LA RIBA MONSIEUR C’EST L’USURE CAD C’EST PRENDRE DES INTÉRÊTS TRÈS TRÈS ÉLEVÉS …CECI EST HARAM DANS TOUTES LES RELIGIONS….DE MÊME QUE LA SPÉCULATION QUI EST UNE SORTE DE RIBA…
    VOS PSEUDO SAVANTS DONNE DES EXPLICATIONS DE LA RIBA QUI PROFITE A LEUR MAITRE A QUI ILS OBÉISSENT AVEUGLEMENT..
    ET LEURS MAITRE QUI FONT DE LA SPÉCULATION ET DU COMMERCE (OU IL N’Y A PAS D’EFFORT A FAIRE) TRÈS TRÈS LUCRATIF LEUR DONNE LEUR PROTECTION…..OU SONT LES FAINÉANT ET PARESSEUX ??????
    C’EST COMME CA QU’IL FAUT COMPRENDRE..MAIS LA VÉRITÉ PERSONNE NE L’AIME MÊME LES GENS A QUI ON L’EXPLIQUE RATIONNELLEMENT…
    DOC L’OPIUM DU PEUPLE EST UNE MÉTHODE DE GOUVERNER COMME UNE AUTRE UTILISÉE DEPUIS L’ANTIQUITÉ..EN CACHANT DES VÉRITÉ OU EN DISANT DES DEMI VÉRITÉ DITE TECHNIQUE DE L’ICEBERG
    UN ALGÉRIEN DÉGOUTER DE CE GRAND RETOUR EN ARRIÈRE……………..

  14. C’EST VRAI TOUT CA!
    LES CNEP OU LES BANQUES EN ALGÉRIE FONT DE GROS PROFITS SUR LE DOS DES PETITS ÉPARGNANTS ET CECI SANS PITIÉ POUR CES PAUVRES GENS QUI ONT DIFFICILEMENT GAGNER LEUR ARGENT. POUR LEURS VIEUX JOURS…
    LA PARESSE ET L’AMOUR DE L’ARGENT C’EST CES COMMERÇANT QUI GAGNE BEAUCOUP EN SPÉCULANT SUR TOUT ET MÊME SUR LES FÊTE RELIGIEUSES!!!!!
    C’EST VRAI ,LA RIBA C’EST PRENDRE TROP D’ INTÉRÊTS ET C’EST HARAM DANS TOUTES LES RELIGIONS…AINSI QUE LA SPÉCULATION QUI EST UNE SORTE DE RIBA SUR LA DISPONIBILITÉ DES CHOSES OU OBJETS….
    C’EST VRAI QUE LES SAVANTS DONNE DES EXPLICATIONS SELON LA PERIODE ET LA VOLONTÉ DES DIRIGEANT DE L’ÉPOQUE ..
    ET AINSI ILS AVANTAGENT LA SPÉCULATION ET LE COMMERCE (OU IL N’Y A PAS D’EFFORT A FAIRE) ET DÉVALORISE LA PRODUCTION..ACHETER ET VENDRE C’EST TOUT…ALORS QUE DANS TOUT IL Y A UN JUSTE MILIEU A RESPECTER CE QUI EST DIT DANS TOUTES LES RELIGIONS….
    MERCI DE L’AVOIR RAPPELLE

  15. très bonne analyse Mr BOUTAT
    Les cnep et les banques font de gros profits sur le dos des petits epargnants qui y ont depose leur economie durement acquises car pour un taux d’interet de 2 % il y a une inflation de 4% et les pauvres epargnats voient leurs epargnes perdre 4%-2%=2% de saz valeurs en plus des taxes et gestion du compte DONC ou est la RIBA dopnt parlent ces soit disant savant …est ce la banque qui fait la riba ou l’epargnant qui est toujours perdant suivant le taux de l’inflation qui varie continuellement au gré de la banque centrale et du baril de pétrole…..
    L’épargne a été gagné difficilement et a été mise de coté pour les vieux jours et non par paresse et par fainéantise comme le pense certains ..ce n’est pas de l’argent facile mais de l’argent durement gagnés ..et avoir une contrepartie de cet argent durement gagné n’est pas de la riba comme le pense certains savants ou autre perroquets bien integrés comme vous le dites ……
    C’est soi disant savant ne tiennent pas compte du contexte qui a changé dans tous les domaines , eux pour leur intérêt et l’intérêt de leur maitre il ont figé le contexte a l’an 0
    La vie est mouvement et le contexte change a tout moment…le figer c’est premediter quelque chose ou tout tuer…ET APPLIQUER LA TECHNIQUE DE L’ICEBERG cad « on voit une petite partie mais..la grosse partie est cachée sous l’eau. »
    La riba c’est un taux d’usure trop excessif et c’est haram dans toute les religions de même que la spéculation qui est une sorte de riba sur les choses comme vous le dites si bien! mais ces savants la permette aux commerçants…pour avoir de plus gros profits.
    Les fainéant c’est ceux qui veulent de l’argent sans rien faire ou qui l’utilise pour avoir des gains facile : commerce ,spéculation..etc
    En toute chose il doit y avoir un juste milieu cela est dit dans tout les religion [ même le bouddhiste)..ou est donc ce juste milieu lorsque que le contexte n’est pas pris en compte ,ni la façon de faire, ou le temps est figé au nom de je ne sais quoi!!!

    Un algérien logique
    .

  16. Chez nous -Hé ! Hé ! Hé !  c’est la Technique du dominos

    1. Tu ferme le domino …TU PERDS
    2. Tu continue à jouer …. TU PERDS

    Ou
    1. Recham H’MIDA
    2. …..La’abe H’MIDA

    t’as pas le choix mon pote

Répondre