La Voix De Sidi Bel Abbes

L’ALGÉRIE DE TOUT VA BIEN : L’emploi, des chiffres et la réalité dans l’Algérie profonde.

Les chiffres sont là devant nous, ils viennent d’être donnés par le premier ministre, ils sont clairs et nets. Et c’est l’organe officiel, à savoir l’APS qui évoque a titre indicatif l’emploi.
Il est fait part selon cette source étatique de 1090435, c’est à dire plus de 1 million d’emplois crées, et ce tout secteurs confondus, dont 723.121 emplois générés par les administrations publiques et entreprises.367.314 postes créés dans le cadre des chantiers de forte main d’œuvre . 397.675 postes dans le (DAIP) dispositif d aide à l insertion professionnelle  – 92280 embauchés par le dispositif du micro- crédit (ANSEJ- ANGEM-CNAC) – 61831 emplois dans des entreprises publiques (EPE.EPIC).41.215, et 64500 postes de travail dans la fonction publique. L’investissement agricole a généré 34196 emplois et 35382 emplois du dispositif prime d’insertion des diplômés anciennement appelés (contrat pré emploi). A cela s’ajoutent 35930 emplois créés dans l’artisanat, et enfin 24612 emplois financés par les banques hors ANSEJ et hors agriculture. Tout ceci nous pousse a dire ou a poser l’incontournable question : ou sont ils ces travailleurs fraichement recrutés ? que font-ils dans le commerce de l informel. Pourquoi agresse-t-il les gens et tous ces vols, cette dépravation sociale et ces harragas et tout et tout. je me demande ou est le réel. ce qu’on voit ou ce qu’on lit dans la presse officielle et ce qu’on entend de nos démagogues politiciens. La réalité est là on la voit tous les jours au sein de notre environnement, de nos connaissance amis et autres. Lecteurs, je me dois de dire objectivement que tout cela est faux sur le terrain, et est ce qu’il y a VRAIMENT CREATION D UN MILLION D EMPLOIS SELON CE BILAN OFFICIEL. Localement, notre wilaya nous intéresse et là je dirais et si c est vrai Sidi Bel Abbes et ses communes n’ont concrètement pas bénéficiés de ce chiffre que l’on met en cause, car a chaque détour, chaque douar, chaque ruelle, je constate avec amertume des jeunes chômeurs. Certes, des emplois précaires existeraient même ceux qui avaient des postes les ont perdus ou dégrades pour des postes inferieurs et d autres ont étaient refusés même au sein des autres institutions de la république. Et que dire de ceux qui travaillent pendant des mois sans salaires ? Je n’irais pas loin, tout près de moi a Sfisef (ex Mercier Lacombe), l’usine de sucre qui était une fierté régionale, et faisait vivre une centaine de familles a été achetée et fermée, pour ne pas dire bradée.
Aux lecteurs de me dire leurs avis autour de ce détour  sur des chiffres et la réalité de l’Algérie profonde.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=6977

Posté par le Août 11 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

9 Commentaires pour “L’ALGÉRIE DE TOUT VA BIEN : L’emploi, des chiffres et la réalité dans l’Algérie profonde.”

  1. D.Reffas

    Si les chiffres annoncés par nos responsables étaient fiables, l’algérie aurait dépassé l’afrique du sud.Malheureusement, tout est faux.

  2. Madjid T( Toulouse)

    Bonne analyse du Dr Reffas ! Tout est dit . salutations.

  3. Benbarki

    Il y a longtemps de cela un ministre algérien compétent ( ne souriez pas cela existe!) se lamentait que quand la croissance empruntait l’escalier, la croissance démographique prenait l’ascenseur.
    C’était bien sur une image car les ascenseurs sont souvent en pannes.
    Alors que les centres de décisions qui comptent font flamber la spéculation sur les produits alimentaires à la bourse de Chicago (Blé plus de 72/°, mais plus de /°) nous faisons croire que nous contr$olons la facture des importations et que nous pouvons créer des emplois artificiels cofinancés par l’état et non viables.
    La plus grande agence de recrutement reste la police et l’armée.
    Les harragas ont finis par interpeller mais les réponses sont de la poudre aux yeux

  4. Informatik

    L’Algérie va bien. L’Algérie va trés bien.
    Un demi siècle après tous les autres nous découvrons la méthode COUE.
    Notre matelas de réserves financiaires (dont un bon tiers s’est volatisé quand la bulle a crevé) nous met à l’abri?
    C’est notre arme de dissuasion massive.
    Les chéquiers sont prêts au moindre remous social d’ampleur, à tout importer et à conjurer la pénurie.La leçon de 88 a été retenue.
    Calmer le grondement de l’estomac, offrir l’horizon du lendemain mais non celui de l’avenir.
    Pendant ce temps là, nous le vulgum pécus voyons notre société imploser et accuser une fracture sociale qu’aucun plâtre ne pourra consolider.
    Dans les années 70, un ministre algérien compétent ( ne riez pas cela existe) se lamentait et disait avec humour que quand la croissance économique empruntait l’escalier, la croissance démographique prenait l’ascenceur.
    Heureusement que les ascenseurs sont souvent en panne.
    Nous serons crédibles lorsque l’on démontrera une volonté farouche d’agir contre la corruption qui gangrène tout et nous vaut d’être au hit-parade des pays les plus corrompus.
    Parler emplois aura un sens quand les harragas auront la même lecture de l’environnement économique que ceux qui s’époumonnent à nous rassurer que tout va bien et à nous avertir que rien ne se fera contre et hors du FLN.
    Une révolution civique des esprits est la première étape vers un état de droit.
    Ces deux conditions peuvent garantir de la transparence, de la stabilité et donc attirer les investissements.
    Le développement du tourisme, véritable gisement d’emploi reste la grande arlésienne.
    On vous dit que tout va mieux alors fermons les yeux et faisons de beaux rêves.
    J’ai fait un cauchemar: j’ai cru que j’habitais l’Absurdistan;

  5. Informatik

    Je remercie mon ami Benbarki Miloud de m’avoir rappelé ces références savoureuses

  6. ouhibi reda universitaire

    voila un sujet de notre avocat mellali mostefa c une plaidoirie a bonne place je viens de lire el watan weekend ca parle de ce sujet traite par la voix de sba a une autre lecture de notre avocat

  7. kml sidi lahcen

    je vous remercie maitre mellali .c est courageux de votre part .toujours égal à vous même bel abbes n a pas reçu sa part de ce million d emploie . sfisef et sidi lahcen posent cette question à la wilaya . ou est notre part ?

  8. kml sidi lahcen

    merci camel il n y a pas que sfisef et sidi lahcen c est toute la wilaya qui sous le joug de ces gents de tout va bien . le chommage a atteint un niveau scandaleux surtout aupres des jeunes de moins de 30 ans et quand tu lit les statistiques etatique c est autre choses on vit en suisse alors qu on a pas atteins le niveau du maroc qui n a pas de petrole

  9. observateur

    l’Algérie sera très bien sans les mensonges et les menteurs ,
    On vole de l’argent qui est lui aussi volé pour le donner aux voleurs qui ces derniers volent les honnetes gens.
    Ex: Quelle est grande la surprise pour les automobilistes que prennent la route de sidi bel abbes- sfisef , en découvrant à leurs malaises , bien sur Un tronçon de route avec des marches et contre marches.
    Immaginez-vous en train de grimper les marches d’un escalier avec votre voiture! Made in Algéria

Répondre